Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 22 mars

 

Attentats meurtriers à Bruxelles : ce que l’on sait

 

Trois explosions quasi simultanées ont eu lieu dans la capitale belge ce mardi matin. Une trentaine de personnes au moins ont été tuées. Le point sur ce que l'on sait en début d’après-midi.

Quatre jours après la capture spectaculaire de Salah Abdeslam à Bruxelles, le monde entier a de nouveau les yeux rivés sur la capitale bruxelloise, endeuillée. La ville a été secouée ce mardi matin par des explosions en série , qui ont fait au moins une trentaine de morts, selon plusieurs bilans provisoires. L'alerte anti-terroriste a aussitôt été relevée à son niveau maximal dans le pays.

Lire la suite

 

Attentats de Bruxelles : sécurité renforcée en France, 1.600 policiers et gendarmes supplémentaires déployés

 

A la suite des attentats ayant frappé Bruxelles ce mardi matin, Bernard Cazeneuve a annoncé un renforcement drastique des mesures de sécurité en France, notamment dans les transports en commun. Le ministre de l'Intérieur a signalé le déploiement de 1.600 policiers et gendarmes supplémentaires sur le territoire.

lire la suite

 

 

 

Notez que ces attentats arrivent juste quelques jours après l’arrestation de Salah Abdeslam en Belgique!!

 

 


Le bilan des attentats de Bruxelles s'alourdit à 34 morts

 

La chaîne de télévision belge VRT a fait état d'un bilan de 34 morts au total dans les attentats de mardi matin à Bruxelles - 20 à la station de métro Maelbeek et 14 dans les deux explosions à l'aéroport de Zavantem.
Lire la suite
 

 

 

EN DIRECT. Attentats à Bruxelles : au moins 26 morts et plus de 150 blessés

 

Des explosions mardi matin à l'aéroport Zaventem et dans une station de métro du quartier européen de Bruxelles ont fait des dizaines de victimes.

 

- Alerte à la bombe à l'hôpital Saint-Pierre

 

Une alerte à la bombe a été déclarée à l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles, a indiqué mardi vers 14 h 10 le porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Christian De Coninck.

 

- VIDÉO. François Hollande : "C'est toute l'Europe qui est visée"

 

- Une kalachnikov retrouvée à l'aéroport

 

Selon une information de RTBF, "une kalachnikov a été retrouvée dans le hall des départs de Zaventem".

 

- Deux hommes interpellés devant la gare du Nord

 

Selon RTL.be, deux hommes ont été arrêtés de façon musclée devant la gare du Nord, boulevard Simon-Bolivar, à Bruxelles vers 11 h 10. Selon la police locale, qui ne confirme aucun lien avec les attentats, de nombreux contrôles de personnes ont lieu en ce moment dans tout le pays.

 

- Au moins 15 morts dans le métro

 

Selon l'exploitant du métro belge, le bilan de l'explosion de mardi matin s'élève à au moins 15 morts et 55 blessés. Le bilan global des attaques, avec les explosions à l'aéroport de Zaventem, s'élève pour le moment à 26 morts et 90 blessés.

 

- Une explosion à l'aéroport "probablement" due à un kamikaze

 

"Ce matin à Zaventem (aéroport international de Bruxelles), deux explosions se sont produites dans le hall des départs, l'une étant probablement provoquée par un kamikaze, et un petit peu après, une demi-heure après, une explosion s'est produite à (la station de métro) Maelbeek", dans le quartier européen de la capitale belge, a dit le procureur fédéral belge Frédéric Van Leeuw, lors d'une conférence de presse.

 

- Le point sur les attentats de Bruxelles à midi

 

Deux explosions ont eu lieu mardi matin à 8 heures à l'aéroport bruxellois de Zaventem, dont probablement au moins un attentat-suicide, selon le procureur du roi. Une explosion a ensuite eu lieu à 9 h 11 à la station de métro Maelbeek, dans le quartier européen de Bruxelles. Les deux attaques ont fait au moins 26 morts et plus de 80 de blessés. 
 - Tous les transports bruxellois sont à l'arrêt, les gares sont fermées, les vols détournés vers les aéroports régionaux. 
- La sécurité a été relevée au maximum. En France, 1 600 policiers supplémentaires sont déployés sur tout le territoire, des patrouilles militaires sont réaffectées aux transports. 
 - Une cellule de crise a été ouverte pour nos compatriotes à l'ambassade de France de Bruxelles. Elle est joignable au 02 548 88 80, 02 548 88 81 ou au 02 548 88 85. 
 Le Premier ministre belge appelle son peuple à être “uni”, “solidaire” et “rassemblé” face à cette épreuve difficile.

 

Lien vers le direct

 

 

 

Attentats à Bruxelles : scènes d'horreur à l'aéroport de Zaventem

 

Lire l'article et voir les photos

 

 

 

Daech revendique les attentats de Bruxelles

 

Les partisans de l'Etat islamique (Daech) ont revendiqué sur les medias sociaux les explosions commises dans la capitale belge mardi.

Bruxelles frappée par plusieurs attaques: 21 morts et 35 blessés
"L'Etat (islamique, ndlr) va vous forcer à réévaluer vos façons d'agir mille fois avant de vous enhardir à tuer à nouveau les musulmans, et sachez que les musulmans ont maintenant un Etat qui peut les défendre", a déclaré un partisan de Daech sur Twitter.
Lire la suite

 

 

 

Quand Erdogan prédisait des attentats à Bruxelles

 

Le président de Turquie Recep Tayyip Erdogan

 

Le 18 mars, le président turc Recep Tayyip Erdogan a mis l’Europe en garde contre le risque d’attaques sur son territoire suite aux attentats d’Ankara, rapporte l’AP.

"Rien n'empêche que la bombe qui a explosé à Ankara n'explose à Bruxelles ou dans une autre vile européenne", a déclaré le président turc lors de la 101ème commémoration de la bataille de Gallipoli qui s'est tenue à Canakkale.

Et d'ajouter: "Les serpents que tu mets dans ton lit peuvent te mordre à tout moment".
Lire la suite

 

 

 

La nébuleuse djihadiste belge

 

INFOGRAPHIE - Au lendemain de l'arrestation de Salah Abdeslam, unique rescapé des commandos du 13 novembre, le ministre de l'Intérieur belge avait indiqué que la menace terroriste était très élevée dans le pays.

Lire la suite

 

 

 

 

Mali : des hommes armés attaquent un hôtel à Bamako

 

VIDÉO - Cet établissement sert de quartier général à la mission de formation de l'Union européenne. Les assaillants, qui n'ont pas fait de victimes, ont été repoussés. L'un d'entre eux a été tué et deux suspects ont été interpellés.

Lire la suite

 

 

 

République démocratique du Congo : un prêtre assassiné

 

ACN-20150317-21590Mgr Théophile Kaboy, l’évêque de Goma, condamne sans réserve l’assassinat d’un prêtre  dans l’est de la République démocratique du Congo. Le soir du 25 février dernier, alors qu’il voulait fermer les portes de l’église, le P. Jean-Paul Kakule, trésorier de la paroisse de Mweso (diocèse de Goma), est assassiné par une rafale de mitraillette tirée par un inconnu. Âgé de 33 ans,  le P. Jean-Paul Kakule était l’aîné d’une grande famille chrétienne du Nord-Kivu. Ordonné prêtre à Goma en 2003, il exerçait son ministère dans la paroisse de Mweso. Selon l’évêque de Goma, le P. Jean Paul Kakule est le dixième prêtre à avoir été assassiné en République démocratique du Congo depuis 1992.

Lire la suite

 

 

 

La déchéance de nationalité enterrée par le Sénat ?

 

Le Sénat s'apprête à voter ce mardi une version différente de l'article 2 de la révision constitutionnelle adoptée par l'Assemblée nationale.

C'est dans le contexte d'explosions meurtrières à Bruxelles que les sénateurs, majoritairement de droite, doivent solennellement voter mardi la révision constitutionnelle sur la déchéance de nationalité, annoncée par François Hollande après les attentats du 13 novembre mais dans une version qui, de fait, scelle quasiment la fin de la réforme. "J'attendrai que le Sénat se prononce sur l'ensemble du texte pour savoir les conclusions que je dois en tirer", avait prévenu le chef de l'État à Bruxelles, après l'examen du texte à la Haute Assemblée.

Lire la suite

 

 

 

________________

Le 21 mars

 

 

L’Europe s’alarme du retour massif de djihadistes

 

Une donnée inquiète les experts de l’antiterrorisme en Europe et ailleurs: le nombre de djihadistes rentrés de Syrie et d’Irak dans leur pays d’origine augmente. Et avec eux, le risque d’attentats que certains pourraient commettre à leur retour.

Trois cents sont revenus en Grande-Bretagne, 270 en Allemagne, 250 en France, 50 au Danemark et 40 aux Pays-Bas, selon les chiffres du think-tank américain Soufan Group, qui rappelle que la Turquie renvoie également des «volontaires» dans leur pays d’origine. Sans oublier des infiltrations de djihadistes parmi les migrants.

Au total, sur les quelque 7 à 8000 Occidentaux allés faire le djihad en Syrie depuis 2011, un quart est mort, la moitié environ y est encore, et le dernier quart est rentré. «Cette proportion croissante représente un défi grandissant pour les responsables de la sécurité des pays européens qui ont peur que retour croissant égale menace croissante» [...]

Le Figaro

 

 

Notes : Les attentats de 2015 n'ont pas servi de leçon à nos cher socialistes ! c’est à ceux demandés qui est le plus dangereux ; les kamikazes ou les politiciens qui les laissent revenir tranquille alors qu'ils devraient les défaire de leur nationalité française et les foutre dehors ! Le sang des français vas encore etre verset a cause de la politique de Hollande !

 

 

 

Trêve en Syrie : Moscou critique l'attitude "inacceptable" de Washington

Sergeï Lavrov et John Kerry, photo d'illustration.

Critiquant l'attitude "inacceptable" de l'armée américaine dans le suivi de la trêve en Syrie, l'armée russe a menacé de faire désormais cavalier seul dans la mise en oeuvre du cessez-le-feu. "La partie américaine a montré qu'elle n'était pas prête à discuter concrètement du texte", sur le suivi des violations du cessez-le-feu en vigueur depuis fin février, a déclaré dans un communiqué le général Sergueï Roudskoï, un haut gradé de l'état-major de l'armée russe.

"Il est inacceptable de retarder l'entrée en vigueur des procédures visant à réagir en cas de violations du cessez-le-feu", a-t-il indiqué. Le général a prévenu qu'"à partir du 22 mars, la Russie va suivre de manière unilatérale les règles de l'accord (de trêve) en cas d'absence de réaction de la part des États-Unis". "Nous soulignons que nous n'utiliserons nos forces armées qu'après avoir reçu des preuves de violations systématiques (de cet accord) par des groupes armés", a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

La Russie prête à frapper les groupes armés violant la trêve en Syrie

 

A partir du 22 mars, la Russie sera prête à recourir à la force à l'égard des forces armées violant systématiquement la trêve en Syrie, a déclaré lundi le chef du Commandement opérationnel principal de l'Etat-major de l'armée russe Sergueï Roudskoï.

Ces mesures seront prises si les Etats-Unis ne répondent pas aux propositions russes sur le contrôle du cessez-le-feu avancées le 25 février.

"Je souligne, la force militaire ne sera utilisée qu'après que Moscou aura reçu des preuves fiables des violations systématiques par des groupes armés des modalités approuvées dans le cadre du plan russo-américain de cessez-le-feu en Syrie, datant du 22 février 2016", a précisé M. Roudskoï, soulignant que "la force ne sera pas appliquée contre les groupes respectant la trêve, ni les civils, ni les objets civils".
Lire la suite

 

 

 

Pyongyang tire 5 nouveaux missiles en mer du Japon


La Corée du Nord a effectué de nouveaux tirs expérimentaux de missiles de courte portée en direction de la mer de Japon.

"La Corée du Nord a tiré, à 15h19 heures locales (07h19 heure de France), cinq missiles de courte portée en direction de la mer du Japon dans la région de la ville de Hamhung en province du Hamgyong du Sud", a déclaré le comité des chefs d'Etat-major de la Corée du Sud cité par l'agence sud-coréenne Yonhap.
Les missiles ont plongé dans la mer du Japon après avoir parcouru 200 kilomètres.

Les tirs expérimentaux ont coïncidé avec des manœuvres conjointes entre la Corée du Sud et les Etats-Unis engageant 300.000 militaires sud-coréens et 17.000 soldats américains et qualifiées de provocation par Pyongyang. Les exercices militaires "Key Resolve" et les manœuvres sur le terrain "Foal Eagle" s'achèveront le 30 avril.

Lire la suite

 

Moyen-Orient : quatre traducteurs de la Bible assassinés

 

Wycliffe Associates d’Orlando (Floride), une organisation protestante étatsunienne membre de Evangelical Press Association, et dont la mission consiste a « accélérer la traduction de la Bible » en différentes langues en recourant à des traducteurs locaux et notamment dans des pays où la conversion au christianisme et punie de mort, a fait savoir que l’un de ses bureaux de traduction situé dans un pays du Moyen-Orient qui n’est pas été précisé, a été pris d’assaut par des hommes armés. Le responsable du bureau de traduction et trois autres traducteurs présents sur les lieux ont été assassinés : les deux premiers par armes à feu et les deux autres par tabassage. En outre, les assaillants ont détruit tout le matériel et la documentation de ce bureau sauf, est-il précisé, « le disque dur de l’ordinateur contenant des projets de traduction en huit langues ».

Source : ASSIST News Services, via  christianophobie.fr  20 mars

 

 

Après la Syrie, Moscou se tourne vers la Tunisie et le Maroc

 

S'appuyant sur son expérience en Syrie, Moscou peut désormais garantir son soutien à la Tunisie et au Maroc, deux pays confrontés à la menace islamiste, lit-on sur Boulevard Voltaire. En créant un glacis dans l'espace méditerranéen, la Russie se facilitera la tâche consistant à résister à l'hégémonie turque et aux mouvements djihadistes.

Le retrait des forces russes de Syrie s'inscrit dans un contexte de multiplication des initiatives du Kremlin relatives à la politique étrangère, écrit Benjamin Wirtz, professeur d'histoire-géographie dans un éditorial pour Boulevard Voltaire.

"Le 14 mars, Sergueï Lavrov n'a pas manqué d'assurer son homologue tunisien du soutien de la Russie alors même que la Tunisie, confrontée à la montée du mouvement islamique Ennahdha, est menacée par le chaos libyen et la montée du djihadisme dans son étranger proche africain, comme en Côte d'Ivoire", juge-t-il.
Lire la suite

 

 

 

Turquie : la police à la recherche de 3 « kamikazes » potentiels liés à l’EI

 

La police turque traque trois personnes présentées comme membres du groupe Etat islamique (EI) et susceptibles de commettre des attentats suicide dans la foulée de celui qui a tué quatre touristes étrangers samedi à Istanbul, a rapporté l’agence de presse Dogan.

Selon des sources policières citées par Dogan, les autorités ont obtenu un renseignement selon lequel ces trois citoyens turcs ont reçu pour ordre de commettre des attaques dans des endroits publics très fréquentés, notamment à Istanbul.

Les médias turcs ont diffusé les photos des trois hommes, identifiés comme Haci Ali Dumaz, Savas Yildiz et Yunus Durmaz, ainsi que leur noms d’emprunt.

Lire la suite

 

 

 

 

Attentats de Paris : l'ADN de Najim Laachraoui retrouvé sur des explosifs

 

L'ADN de Najim Laachraoui, dernier complice identifié dans l'enquête sur les attentats de novembre à Paris, a été retrouvé sur « du matériel explosif utilisé lors des attaques », a indiqué lundi une source proche de l'enquête, confirmant une information d'i

Cet homme de 24 ans est recherché depuis le 4 décembre. Il est parti en Syrie en février 2013, selon le parquet fédéral belge. Né le 18 mai 1991, Najim Laachraoui avait été contrôlé sous la fausse identité de Soufiane Kayal début septembre à la frontière austro-hongroise en compagnie de Salah Abdeslam, le suspect-clé des attentats arrêté vendredi, et de Mohamed Belkaïd, un Algérien de 35 ans tué par la police mardi à Forest, dans le sud-ouest de Bruxelles.

Lire la suite

 

 

 

 

Des feuilles tombent du pantalon de Salah: le détail passé inaperçu

 

Les images de l’arrestation de Salah Abdeslam ont fait le tour du monde mais un détail a échappé aux observateurs…

« Même s’il refuse de s’exprimer, il a quand même déjà dévoilé quelque chose », observe le journaliste de vtm Faroek Ozgunes.

En effet, au moment où il se fait neutraliser par les forces des unités spéciales et conduire dans la voiture, des documents sont tombés de la jambe de pantalon du terroriste présumé et ont été récupérés par les enquêteurs.

Ces feuilles pourraient contenir des informations capitales pour l’enquête: des données de contact ou un testament? Les enquêteurs l’examinent actuellement.

(…) 7sur7.be via F de souche

 

 

 

 

L'opposition exige le départ de Bachar al-Assad mort ou vif

(infos du 20 mars -mise a jours)

A Washington, le département d'Etat a lui aussi condamné cette "violation claire de la cessation des hostilités", tout en se félicitant que ce cessez-le-feu "tienne toujours en grande partie". Pour lui, les pourparlers de Genève marquent "une étape cruciale pour une solution politique" du conflit qui a fait en près de cinq ans plus de 270 000 morts, poussé à la fuite la moitié de la population et provoqué une catastrophe humanitaire avec notamment une crise migratoire qui a atteint les portes de l'Europe. Avant le lancement des discussions intersyriennes, le secrétaire d'État américain John Kerry a annoncé que des observateurs russes et américains se pencheraient sur les quelques violations de la trêve lors de réunions à Genève et Amman.
(..)
Jusqu'à présent, le principal blocage aux négociations est le sort à réserver au président Bachar Al-Assad, aujourd'hui plus fort que jamais. Réprimés pendant des décennies, les Kurdes de Syrie ont profité du retrait de l'armée de leur région pour y établir une administration locale s'étendant du nord-ouest au nord-est du pays. "Ni lui (de Mistura) ni personne d'autre, quel qu'il soit, n'a le droit de discuter de l'élection présidentielle". Le régime a aussi une tout autre interprétation que l'opposition sur l'autorité transitoire. Mais pour Damas, il est hors de question de parler du sort du président Assad, et la transition ne doit être qu'un simple remaniement ministériel avec un "gouvernement d'union" élargi à des opposants.

Lire la suite

 

 

 

Tariq Ramadan à Moscou : Vous êtes plus de 20 millions de musulmans en Russie ; l’islam est une religion russe ; en étant de bons musulmans vous changerez la Russie

 

L’organe de presse iranien Press TV, affilié au régime, a mis en ligne sur son site une série de conférences de Tariq Ramadan, données en anglais dans la Grande mosquée de Moscou à la mi-mars 2016. Venu à Moscou faire la promotion de son livre In The Footsteps of The Prophet (Dans les pas du Prophète), Tariq Ramadan s’est adressé aux musulmans dans une mosquée comble pour leur rappeler leur grand nombre, la nécessité d’être de bons musulmans et d’agir pour changer le pays. « L’islam est une religion russe », a-t-il précisé, ajoutant que c’est en étant des « musulmans positifs » sur le terrain, que « vous changerez la Russie ». Extrait de son intervention mise en ligne le 14 mars sur Press TV :

Lire la suite

A Washington, le département d'Etat a lui aussi condamné cette "violation claire de la cessation des hostilités", tout en se félicitant que ce cessez-le-feu "tienne toujours en grande partie". Pour lui, les pourparlers de Genève marquent "une étape cruciale pour une solution politique" du conflit qui a fait en près de cinq ans plus de 270 000 morts, poussé à la fuite la moitié de la population et provoqué une catastrophe humanitaire avec notamment une crise migratoire qui a atteint les portes de l'Europe. Avant le lancement des discussions intersyriennes, le secrétaire d'État américain John Kerry a annoncé que des observateurs russes et américains se pencheraient sur les quelques violations de la trêve lors de réunions à Genève et Amman. Gabon Actualités http://gabonactualites.com/2016/03/20/lopposition-exige-le-d-part-de-bachar-al-assad-mort-ou-vif/

 

 

Iran : Khamenei accuse Washington de ne pas respecter l'accord nucléaire

 

Le guide suprême d'Iran, l'ayatollah Khamenei, a accusé dimanche les Etats-Unis, qualifiés d'"ennemi", de "ne pas respecter leurs engagements" pris lors de la conclusion de l'accord nucléaire avec les grandes puissances en juillet 2015.

"Dans l'accord nucléaire (...) les Américains n'ont pas respecté leurs engagements, ils n'ont pas fait ce qu'ils devaient faire"

Voici ce qu'a déclaré le guide suprême d'Iran dimanche lors d'un long discours à Machhad (nord-est) prononcé à l'occasion du nouvel an perse.

Ils ont levé les sanctions "sur le papier, mais par des voies détournées, ils empêchent la République islamique d'atteindre ses objectifs", a-t-il ajouté. "Ils ont dit avoir levé les sanctions (...) mais dans les faits, ils font en sorte que les effets de la levée des sanctions ne se voient pas".

Lire la suite

 

 

 

 

Valls lance le débat sur la suppression du mot «race»

 

(infos du 18 mars - mise a jours)

[...] Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé ce mercredi lors du dîner annuel du Conseil représentatif des Français d’Outre-mer (Créfom) qu’il était « prêt à regarder » la suppression du mot « race » dans la constitution.

Interrogé à ce sujet par Patrick Karam, le président du Créfom, Manuel Valls a affirmé que la suppression du mot permettra d’enlever des arguments à ceux qui « hiérarchisent ». « Face à ceux qui voudraient réduire la France à un pays de race blanche, nous devons affirmer que Marianne n’a pas de race, pas de couleur » a-t-il ajouté avant de se dire prêt à « regarder de près comment évoluer ensemble sur le plan législatif ».

Plus surprenant, le Premier ministre a affirmé « prendre la main que nous a tendue Nicolas Sarkozy ». L’ancien chef de l’État, qui s’était exprimé juste avant, avait jugé « complètement stupide », « l’idée de réduire la France à une race » avant de lancer que « toute personne qui assimilera la race blanche à la France ne portera pas l’étiquette de (son) parti politique ». […)

Valeurs Actuelles

 

Notes : Ces gens sont tellement stupide qu'ils nis l’évidence même . Tout cela dans les seuls buts de nous mélangé le plus possible !

Aujourd’hui on étudie le mot race comme la décidée nos élus, qui finance et influence ceux qui enseignent

Or les traces du passé démontrent que ses gens qui nous gouvernent sont déconnecté de toute réalité du passé (don ils nous restent heureusement encore des traces)

Si le mot race n'a aucune validité scientifique (comme certain dictionnaire d’aujourd’hui le prétendent) alors pourquoi pendant des siècles ce mot a eut toute légitimité ? pourquoi il a encore un sens pour d'autres civilisations que la nôtre et pourquoi on classifie encore les animaux par race distinguent

Race est par définition un classificateur de sous espèce de l'homo sapiens.

ainsi dans la race, il y a d'abord la famille, ensuite le territoire (la nation), l'ethnie (la langue) la culture (l'histoire l’héritage) la religion (la moral) et la civilisation (les valeurs)

 

Si les races n'était pas un fait , le mot métis n’existerait pas , ou du moins il ne serait pas prononcé lorsque  deux personnes de différente continent se mélange
Le mot
raciste non plus !! parce qu'il n'y a pas de raciste sans race !!

C’est tellement évident , mais l’évidence est tellement  contredite que l'on en oublie le sens des mots et surtout leur histoire 

 

Race est tiré du latin radix (« racine, souche ») → voir rachée et racheau en français



 

Dictionnaire de L'Académie française 8e édition (1932-1935)

RACE lignée, ensemble des ascendants et des descendants d' une même famille. Il est d' une bonne race, de bonne race, d' une race illustre, ancienne. Il sort, il vient d' une noble race. Il est de race royale. Les rois de la première, de la seconde, de la troisième race. La race de saint Louis. C' est une race éteinte. Dieu promit à Abraham de multiplier sa race à l' infini.

RACE se dit aussi d' un Groupe d' individus qui se distingue d' autres groupes par un ensemble de caractères biologiques et psychologiques dont on attribue la constance, non pas à l' action du milieu, mais à une lointaine hérédité. La race caucasienne. La race mongole. La race juive. Une race pure. Une race métissée.
Il se dit également d' une Variété constante dans l' espèce humaine. La race blanche. La race noire. La race jaune.(fin de citation)

 

Et pour conclure :

Greffes de moelle osseuse
« Il faut savoir que les greffes de moelle osseuse ne sont compatibles qu'entre races, souligne Chantal Valay. Un Européen ne peut donner à un Africain, et un Africain à un Asiatique pour la simple et bonne raison que nous sommes différents »

 

 

Campagne gouvernementale contre le racisme à 3M d’euros (MàJ : toutes les vidéos)

 

Voir F de souche

 

Le gouvernement justifie sur son site l’absence de clip dénonçant le racisme anti-blancs

 

Un parti-pris : ne pas chercher à être exhaustif et se concentrer sur les faits, statistiquement, les plus nombreux.

Un choix : traiter des types de racisme qui sont à la source aujourd’hui des agressions les plus fréquentes. C’est pour cette raison que les agressions et menaces anti-blancs, anti-roms et anti-asiatiques ne font pas l’objet de films dédiés car ils sont proportionnellement moins nombreux. Il va de soi que l’ensemble des catégories de racisme sont concernées et dénoncées par cette campagne. Toutes les formes de haine sont intolérables.

(…) Gouvernement.fr

 

Notes : Il faut dire aussi que l'Arabie Saoudite paye bien, nos politiques corrompus

 

 

 

L'accord est entré en vigueur, mais les migrants continuent d'arriver en Grèce

 

Tous les migrants arrivés en Grèce depuis ce dimanche sont désormais susceptibles d'être renvoyés en Turquie. L'accord passé entre la Turquie et l'Union européenne est entré en vigueur. Selon la chancelière allemande, Angela Merkel, aucun renvoi n'aura lieu avant le 4 avril. En attendant, les migrants continuent pourtant d'arriver sur les îles grecques et Athènes a prévenu qu’il faudrait du temps pour s’organiser.

Avec notre correspondante à Athènes, Charlotte Stiévenard

Dans l'après-midi, dimanche, rien que sur l'île de Lesbos, 800 personnes avaient débarqué. Selon la police grecque, ces traversées ont fait quatre morts en mer Egée. Parmi eux, deux fillettes d'environ un et deux ans. Des migrants qui continuent d'être enregistrés normalement avant la mise en place de la nouvelle procédure qui devra permettre d'identifier ceux qui seront renvoyés en Turquie, selon l'accord conclu le 18 mars par l'Union européenne et la Turquie. 

Lire la suite

 

 

Le frère du Premier ministre du Kosovo fait partie des migrants

 

Le Premier ministre du Kosovo a annoncé sur sa page Facebook que son propre frère faisait partie des milliers de migrants qui avaient demandé asile en Allemagne l’an dernier.

« Oui, c’est vrai. J’ai été informé par ma famille et mon frère qu’il avait demandé asile à l’étranger de manière à recevoir une assistance médicale pour une maladie difficile qui ne peut pas être soignée au Kosovo« , écrit Isa Mustafa, confirmant des informations de presse.

Ce Premier ministre d’un des pays les plus pauvres des Balkans a précisé qu’outre son frère Ragip, ses neveux et nièces avaient eux aussi tenté la route de l’exil, avant d’être reconduits dans leur pays.

« Cela prouve seulement que ma famille partage le même destin que le reste des citoyens du Kosovo et les problèmes auxquels ils sont confrontés« , ajoute-t-il. [...]
Isa Mustafa, premier ministre du Kosovo

Selon les statistiques de l’Union européenne, quelque 70.000 Kosovars ont déposé des demandes d’asile ces deux dernières années, faisant de leur pays la quatrième nation derrière la Syrie, l’Afghanistan et l’Irak.

Source

 

 

 

 

 

Molenbeek : Pourquoi cette commune recueille-t-elle autant de jihadistes ?

 

Salah Abdeslam, son frère, Brahim, Abdelhamid Abaaoud, Medhi Nemmouche…  Ils sont de nombreux musulmans radicalisés à avoir grandi ou seulement vécu dans la commune belge de Molenbeek.

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 


19/03: Niort: un Haïtien dans le box: course-poursuite et armes (source)
18/03: Zoubida,Ousmane,Kamel,Akim …prison pr trafic de stups (source)
18/03: Nogent: Mouloud.Z: prison ferme pour des coups mortels (source)
18/03: Karim+Bouhadjar tabassent Arnauld avec batte/pierres (source)
18/03: Vaucluse: Farid Azouz tue un cycliste et s’enfuit en Algérie (source)
18/03: Gokhan Koc+Ahmed Kichouh: trafic d’héroïne dans l’Est (source)
18/03: Terick.S: jugé pour 4 infractions avec 34 condamnations (source)
18/03: Un Franco-Algérien fiché S avec 67 drapeaux de Daesh (so1/s02)
18/03: En route pour l’Algérie avec un bateau+vêtements volés (source)
18/03: (57) Bazine Boulkaboul fonce volontairement sur la police (source)
18/03: Marseille (13) Le truand Ali Rahrah abattu dans sa voiture (source)
18/03: (13) Un bijoutier Algérien condamné pour trafic d’or volé (source)
17/03: (93) Soirée de solidarité pour les clandestins Africains (source)
17/03: Orléans (45) une douzaine de ‘jeunes’ prêts pour le djihad (source)

 

 

 

Un Professeur d’Al-Azhar (partenaire CFCM) rappelle que le viol des captives de guerre est halal

 

Al-Azhar-Professor-Suad-Saleh_-In-a-Legitimate-War-Muslims-Can-Capture-Slavegir

 

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Dans une émission sur les fatwas datant du 12 septembre 2014,  Mme Suad Saleh, Professeur en théologie à Al-Azhar, affirme que les musulmans qui capturent des femmes dans une guerre légitime contre leurs ennemis peuvent les posséder et en faire des esclaves sexuelles « En vue de leur humiliation », déclare Pr Saleh, « elles deviennent la propriété du commandant militaire, ou d’un musulman, et il peut avoir des relations sexuelles avec elles, tout comme il a des relations sexuelles avec ses épouses ». La vidéo circule actuellement sur les médias sociaux. Extraits : Voir sur MemriTV

Problème : l’Université islamique d’Al Azhar, la plus prestigieuse du monde sunnite, a établi un partenariat avec le ministère de l’Intérieur français et la Grande mosquée de Paris en 2005, pour former des imâms ! Le ministre des Affaires étrangères de l’époque Philippe Douste-Blazy visita en compagnie de Dalil Boubakeur l’Université Al Azhar en octobre 2005 pour nouer cette collaboration : des imâms français viennent de former en Egypte, et des imâms d’al-aznar viennent en France pour enseigner dans les écoles coraniques de l’hexagone. Le Monde consacra un article à l’accord.

 

Commenter cet article