Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 19 mars

 

 

Londres : Un homme en djellaba ouvre le feu sur des adolescents (Màj)

 

Londres : à la sortie d’un centre commercial, dans le quartier nord est de Edmonton, un homme en djellaba a tiré sur des adolescents, à 14h . L’un des jeunes a été blessé à la jambe, mais il a réussi à s’enfuir. La scène a été filmée par un passant.

Le tireur tout comme les victimes n’ont pas encore été identifiés. La police a lancé un appel à témoins et a diffusé 2 numéros de téléphone afin de recueillir des informations sur cette affaire

Dailymail

 

 

Cazeneuve : "Salah Abdeslam répondra de ses actes devant la justice française"

 

L'arrestation Salah Abdeslam constitue un « coup important porté à l'organisation terroriste Daech en Europe », selon Bernard Cazeneuve. « Les opérations de la semaine écoulée ont permis de mettre hors d'état de nuire plusieurs individus qui ont fait la preuve de leur extrême dangerosité et de leur totale détermination », a-t-il ajouté, précisant que « Salah Abdeslam devra répondre de ses actes devant la justice française ». « Dans le cadre des procédures ouvertes à la suite des attentats du 13 novembre, dix individus ont été mis en examen, dont deux en France et huit en Belgique », a rappelé Bernard Cazeneuve, précisant que « d'autres individus sont encore activement recherchés ».

Lire la suite

 

 

 

Cavale, extradition, procès... Les questions après l'arrestation de Salah Abdeslam

 

VIDÉOS / INFOGRAPHIES - Au lendemain de l'opération policière à Molenbeek, de nombreuses interrogations restent en suspens sur les suites de la procédure et les conditions de la cavale du suspect. Enquêteurs et victimes espèrent des réponses.

• Où est Salah Abdeslam?

Le suspect-clé des attentats du 13 novembre a quitté samedi matin l'hôpital Saint-Pierre, à Bruxelles, où il avait été admis vendredi avec son complice. Les deux hommes avaient été légèrement blessés; Salah Abdeslam avait notamment été touché à la jambe. Ils doivent maintenant être présentés aux policiers belges et à un juge d'instruction pour être entendus. «La police française va pouvoir écouter et probablement participer à l'interrogatoire mené par la police belge», a expliqué au Figaro Louis Caprioli, ancien patron de la DST (la direction de la Surveillance du territoire). «Ils pourront tout au moins orienter les enquêteurs belges.»

Lire la suite

 

 

Jets de projectiles sur la police : crainte d’émeutes après l’arrestation d’Abdeslam

(infos du 18 - mises a jours)

 jets de bouteilles et de pierres sur les policiers

Abdellah, un habitant de Molenbeek raconte la tension dans le quartier

« … Il y avait une émeute entre les jeunes et les policiers… On en a marre de voir tout le temps les rues fermées, les gens se savent pas aller à la mosquée pour faire leurs prières… [Abdeslam] avait beaucoup d’amis et beaucoup d’aide ici…« 

Voir vidéos et photos

 

 

Bruxelles : comment Molenbeek est devenu un État dans l’État

 

Alors que Salah Abdeslam a été arrêté vendredi après-midi à Molenbeek, Pierre Vermeren, professeur, spécialiste de l’histoire du Maghreb contemporain à l’université de Paris-I Panthéon-Sorbonne, explique comment ce quartier de Bruxelles est devenu un sanctuaire de l’islamisme.

Pour la première fois, il va peut être falloir poser la question de l’économie de la drogue.

Depuis des années, la Belgique, qui subit le terrorisme islamiste, est pointée du doigt par les services de renseignement européens et maghrébins. Elle abriterait des foyers de radicalisation et de narcotrafic à Bruxelles, à Anvers et en Wallonie. Les autorités marocaines sont très inquiètes devant la radicalisation hors de contrôle de leurs ressortissants, qui versent dans le crime organisé, le salafisme voire le chiisme, en rupture complète avec leur islam. [...]

Lorsque la guerre d’Algérie ralentit puis interdit la migration vers l’Algérie en 1956, la misère s’abat sur le pays, poussant les plus téméraires vers le Nord. Les houillères françaises du nord en plein boum embauchent des milliers de Marocains du Rif, où ils rejoignent les kabyles. A l’inverse de ces derniers, originaires de la région la plus francophone d’Algérie française, les Rifains berbérophones, voire hispanophones, ne pratiquent qu’un français minimaliste. Ils se réfugient dans leur religion austère et conservatrice, hermétique au réformisme musulman qui gagne le Maroc français. Pire, à l’indépendance du Maroc, quand le Rif se soulève pour ses libertés, le Rif fait l’objet d’une guerre livrée par les forces armées royales d’Oufkir et du futur Hassan II, en 1958 et 1959, aidées par l’armée française. Le Rif reçoit cette fois du napalm. [...]

Avec Anvers, la Belgique devient une plaque tournante. Le commerce et le trafic de drogue deviennent inséparables, et ces activités pallient les licenciements qui frappent en masse mineurs, sidérurgistes et salariés du textile. Les Rifains se concentrent dans des quartiers qui s’homogénéisent à Roubaix, Tourcoing, Bruxelles-Molenbeek, Rotterdam, Liège… Une partie de cette jeunesse belge frappée par le chômage et la crise se tourne vers le fondamentalisme religieux, alors que la police belge n’a aucune expérience en la matière, à l’inverse de la police française plus expérimentée, et qui laisse travailler les services marocains auprès de leurs ouailles. [...]

Le Figaro

 

 

 

 

Nouvel attentat en Turquie : deux morts - dont le kamikaze - à Istanbul

 

Nouvel attentat en Turquie, cette fois à Istanbul. Il a fait au moins deux morts ce matin, dont le kamikaze, sur une artère piétonne du centre-ville. Sept personnes sont blessées, dont une dans un état grave. L'explosion a eu lieu sur la rue Istiklal, qui se trouve dans une zone commerciale et touristique, non loin de la place Taksim.

 

 

 

Un otage britannique apparaît dans une nouvelle vidéo de l'Etat islamique

 

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a diffusé samedi une nouvelle vidéo montrant le journaliste britannique John Cantlie, qu'il retient en otage depuis plus de trois ans, et tournée selon elle à Mossoul, son bastion dans le nord de l'Irak. Dans cette vidéo de propagande diffusée sur des sites djihadistes, John Cantlie s'adresse à la caméra comme s'il était un journaliste de télévision.

La coalition internationale visée. Vêtu d'une veste et d'un pantalon noir, John Cantlie affirme se trouver à Mossoul, deuxième ville d'Irak et fief de Daech depuis son offensive fulgurante en Irak en juin 2014. Le photojournaliste se tient debout devant des morceaux de tôle sur le sol, affirmant qu'il s'agit des restes d'un kiosque distribuant des brochures de l'Etat islamique qui a été détruit dans un raid aérien de la coalition internationale menée par les Etats-Unis. S'exprimant en anglais avec des sous-titres en arabe, comme dans de précédentes vidéos du même style, John Cantlie critique les frappes aériennes de la coalition lancées en Irak à partir de septembre 2014 contre l'EI. La date exacte du tournage reste inconnue.

Lire la suite

 

 


L'armée irakienne entame la libération d'une ville de Daech

 

L'armée irakienne a entamé une opération militaire pour libérer la ville irakienne de Hit en coopération avec des forces de sécurité, des milices locales et l'appui de l'aviation de la coalition internationale et irakienne.
Les militaires irakiens ont lancé une offensive contre les terroristes de Daech dans la région de la ville de Hit située à l'ouest de Ramadi, capitale de la province d'Al-Anbar, libérée à la fin de 2015, rapporte la chaîne Alsumaria.

"L'opération pour libérer Hit et sa ville voisine de Kubaysah a débuté ce matin avec la participation des forces de sécurité, des milices locales et l'appui de l'aviation de la coalition internationale et irakienne", a rapporté à la chaîne Sabah Karhoute, président du conseil de la province d'Al-Anbar.

Lire la suite

 

 

 

Algérie: Al-Qaïda revendique l'attaque à la roquette contre un site gazier

 

Les djihadistes d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont revendiqué l'attaque à la roquette qui a visé vendredi un site gazier du sud de l'Algérie sans faire de victime, trois ans après une prise d'otages meurtrière sur un autre complexe gazier du pays. D'après SITE, une organisation américaine qui surveille les sites internet islamistes, Aqmi a affirmé sur la messagerie Telegram avoir tiré "plusieurs roquettes" sur le site et avoir notamment visé BP, "le pilleur de notre richesse". 

Lire la suite

 

 

 

Le Pentagone a dépensé 500 M USD pour entraîner des rebelles syriens

 

Le ministère américain de la Défense a mis fin à son programme de soutien et d'entraînement des forces d'opposition syriennes qui lui a coûté 500 millions de dollars et n'a pas apporté les résultats attendus, rapporte le journal The Guardian.

Dans le cadre du programme de soutien et d'entraînement des forces d'opposition syriennes, entamé en 2015, les autorités américaines avaient l'intention d'entraîner 5.000 rebelles, toutefois cet objectif n'a pas été atteint en raison des désertions et des offensives d'autres groupes de combattants. Ainsi, seule une poignée de soldats syriens a été entraînée à combattre Daech:

"Nous parlons de quatre ou cinq (combattants)", a rapporté le général de l'armée américaine Lloyd Austin au cours d'une réunion du Comité des forces armées du sénat américain.
Lire la suite

 

 

Geert Wilders devant la justice pour des propos anti-Marocains

 

 

 

 

Nîmes (30) : un franco-algérien fiché S interpellé avec 67 drapeaux de Daesh (Màj : il est en fuite)

 

L’information a filtré hier : la police judiciaire d’Avignon a interpellé il y a quinze jours deux femmes à Nîmes. Il y avait notamment une mère de famille d’une trentaine d’années qui n’est autre que la sœur d’un homme arrêté en novembre à Nîmes et mis en examen depuis pour « apologie du terrorisme » et « association de malfaiteur en vue de commettre le délit d’apologie ». Un homme chez qui il avait été trouvé, lors de cette perquisition administrative ordonnée par le préfet du Gard au lendemain des attentats de Paris, 67 drapeaux présentés comme ceux d’une organisation terroriste « Al Nosra », la branche syrienne d’Al Qaïda.

Au lendemain de son arrestation, l’homme avait été placé sous contrôle judiciaire car le juge des libertés de la détention (JLD) avait estimé que les drapeaux litigieux n’étaient pas ceux d’une organisation terroriste. La Cour d’Appel de Nîmes avait infirmé la décision du JLD mais l’individu fiché S, en a profité entre temps pour prendre la fuite. Il fait depuis l’objet d’un mandat d’arrêt. [...]

L’homme visé par le mandat d’arrêt est lui introuvable. Les policiers ont mis à jour de nombreux contacts du « fuyard » avec d’autres personnes dans de nombreuses régions de France dans le viseur des services du renseignement.

Source

 

 

 

 

Calais : les forces de l’ordre caillassées par les migrants, un guet-apens tendu aux pompiers

 

L’incident s’est produit vers 5 h sur la rocade portuaire, à hauteur de la zone d’activités Marcel-Doret. Un fourgon pompe tonne (FPT) de la caserne de Marck était en route pour un feu de pneus au rond-point de l’Hoverport, lorsqu’il a heurté un tronc d’arbre sur la rocade.

Jean-Charles Tirmarche, syndicaliste chez SUD, raconte : « Le tronc d’arbre avait été placé au milieu de la chaussée, sur les deux voies. Les collègues l’ont heurté de plein fouet, les phares ont explosé et toute la direction a été abîmée. » Aucun des six pompiers qui se trouvaient à bord n’a été blessé. « [...] On se demande si on n’a pas été la cible d’un guet-apens. » Une plainte devrait être déposée contre X par les pompiers. Le fourgon étant hors-service, un fourgon de Desvres a été mobilisé en remplacement de celui de Marck.

Contactée ce vendredi matin, la préfecture du Pas-de-Calais confirme que la nuit de jeudi à vendredi a été marquée par des incidents sur la rocade portuaire : vers 21 h 30, des migrants ont tenté de bloquer la rocade en jetant des cônes de signalisation, au niveau de l’échangeur 2. Vers 3 h, les forces de l’ordre ont fait face à une nouvelle tentative de barrage sur la rocade et ont essuyé des jets de pierre. [...]

Source

 

 

 

________________

Le 18 mars

 

 

Opération policière à Molenbeek : Salah Abdeslam blessé et neutralisé (DIRECT)

 

Belgique

Des empreintes de l'homme le plus recherché d'Europe ont été découvertes à Forest. La traque s'est poursuivie cet après-midi à Molenbeek, rue des Quatre Vents. Où Salah Abdeslam a été neutralisé. Suivez notre direct.

Lire la suite

Le journal "La Libre Belgique" précise que "Salah Abdeslam serait blessé" et qu'un autre homme aurait été tué pendant l'opération.

Lire la suite

 

 

 

 

La Corée du Nord tire deux missiles balistiques

 

Séoul - La Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques de moyenne portée vendredi, dans un contexte de tensions militaires qui vont croissant dans la péninsule divisée depuis le quatrième essai nucléaire de Pyongyang.

Ces tirs surviennent quelques jours après l'annonce par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un d'un test imminent sur une ogive nucléaire et d'une série de tirs de missiles balistiques.  

Les tensions militaires ne cessent de s'aggraver depuis l'essai nucléaire du 6 janvier, suivi le 7 février par un tir de fusée à longue portée largement considéré comme un test déguisé de missile balistique par la Corée du Nord. 

Lire la suite

 

 

 

 

Le groupe Etat islamique commet des “génocides”, d’après les Etats-Unis

 

Ces crimes devront être jugés un jour par un tribunal international, promet Washington qui assure tout faire pour appuyer enquêtes et poursuites.

John Kerry, secrétaire d’Etat américain: “Le groupe Etat Islamique affirme lui-même qu’il commet des génocides, des faits confirmés par son idéologie et par ses actions, par ce qu’il dit, par ce qu’il croit et ce qu’il fait. Daesh est aussi responsable de crimes contre l’humanité et de nettoyage ethnique contre ces mêmes groupes, et dans certains cas contre d’autres musulmans sunnites, contre les Kurdes et d’autres minorités. Nous devons juger les auteurs et nous devons trouver les moyens pour aider les personnes lésées par ces atrocités à survivre sur leurs terres ancestrales. Nommer ces crimes est important, mais ce qui est essentiel est de les arrêter.”

Lire la suite

 

 

Yémen: 119 morts dans des raids de la coalition sur un marché

 

 

Meritxell Relano, l'adjoint du représentant au Yémen du fonds de l'ONU pour l'enfance (Unicef), lors d'une conférence de presse, le 17 mars 2016 à Sanaa

afp.com/MOHAMMED HUWAIS

Sanaa - Au moins 119 personnes dont 22 enfants ont péri dans des frappes de la coalition arabe sur un marché du nord du Yémen, l'un des bilans les plus lourds dans le conflit depuis près d'un an.

Les raids aériens ont été menés mardi dans la province de Hajja par la coalition arabe qui soutient militairement le pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi face aux rebelles chiites Houthis, et le bilan des victimes n'a cessé depuis de s'alourdir.  

Il y a eu "au moins 119 morts et 47 blessés" dans les frappes qui ont touché le marché de Khamis dans la région de Mastaba contrôlée par les Houthis, a déclaré Meritxell Relano, l'adjoint du représentant au Yémen du fonds de l'ONU pour l'enfance (Unicef), dans un communiqué lu à la presse. 

Lire la suite

 

 

 

Migrants : la Turquie met l'Europe en garde contre tout «marchandage»

 

Ce vendredi matin, l'Union européenne doit présenter à la Turquie une «position commune» fixée dans la nuit, avant de sceller un accord sur les migrants.

Les Européens n'ont réussi à trouver un consensus sur un projet, et vont donc plutôt soumettre à Ankara un texte édictant des «lignes rouges» à ne pas franchir dans les concessions à la Turquie. Le président du Conseil européen Donald Tusk doit rencontrer le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu à Bruxelles, en présence notamment de Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne. Si cette rencontre se passe bien, tous les pays pourraient se retrouver autour d'une même table.

Lire la suite

 

 

 

Jean-Christophe Lagarde: l'accord avec la Turquie, un suicide pour l'Europe

 

Sommet UE-Turquie
Dans le souci de stopper l'afflux de migrants vers le Vieux Continent, les dirigeants de l'Union européenne soumettent vendredi au premier ministre turc Ahmet Davutoglu leurs propositions dans l'espoir d'obtenir le soutien de la Turquie dans la gestion de la crise migratoire.

Le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde est opposé à ce que l'Union européenne négocie avec la Turquie pour stopper le flux migratoire et considère que la France doit même opposer son veto.

"Ce qui se passe est scandaleux. François Hollande commet une faute et même un crime contre l'esprit européen. Il doit opposer son veto à l'ouverture de négociations avec la Turquie", a-t-il déclaré, cité par l'AFP.

Et d'ajouter que la Turquie étant "un Etat qui manifestement aujourd'hui a des relations troubles avec Daech, avec des trafics que l'on soupçonne. C'est un Etat qui veut faire chanter l'Union européenne en utilisant des millions de pauvres gens qui veulent échapper à la mort et aux barbares de Daech en les lâchant sur les routes européennes. La Turquie, c'est un Etat où, le même jour où il discutait avec l'Union européenne d'une éventuelle future adhésion, le gouvernement Erdogan prenait le contrôle du principal journal d'opposition".

"Ce n'est pas un Etat qui respecte les règles démocratiques. Et si l'Union européenne va se vautrer avec un Etat qui se comporte de cette façon, qui est censé être notre allié et qui en réalité joue contre nous (…) alors l'UE se suicide, elle tue le projet européen et M. Hollande porte une grave responsabilité", a résumé l'homme politique français.
Lire la suite

 

 

 

Le Sénat signe la fin de la déchéance de nationalité

 

Cette fois, il n’y a plus de doute : le principe de la déchéance de nationalité ne sera pas inscrit dans la Constitution. En adoptant, jeudi 17 mars, une version de cette mesure radicalement différente de celle votée à l’Assemblée, le Sénat a mis fin à un suspens qui n’en était plus vraiment un. Faute de pouvoir faire l’objet d’un accord entre les deux chambres, l’article 2 de la révision constitutionnelle, concernant la déchéance de nationalité pour les terroristes, ne pourra jamais aboutir et être entériné par les parlementaires réunis en Congrès.

Comme cela était attendu, les sénateurs sont revenus à peu de chose près à la version antérieure du texte, tel qu’il avait été présenté en conseil des ministres fin décembre, avant d’être modifié par l’Assemblée. A 186 voix contre 150 et 8 abstentions, ils ont adopté un article qui prévoit une déchéance de nationalité réservée aux seuls binationaux, en cas de crimes terroristes et qui serait prononcée par décret. Les députés avaient eux voté une déchéance de nationalité pouvant toucher tous les Français, en cas de crimes et délits et prononcée par un juge.

Lire la suite

 

 

En bref - L'actualité de France

 

17/03: Un Noir détruit sa voiture au milieu du boulevard Barbès (source)
17/03: (80) Youssef.B et Lyes.A: violents car c’etait le Ramadan (source)
17/03: (30) Mohamed Bentoutouh: coup de couteau en cuisine (source)
17/03: Tofic Youssef et Tahar Ben Makri: Islamistes condamnés (source)
17/03: Carcassonne: Sophiène Boudjellal fauche+tue un militaire (source)
17/03: (34) Un Martiniquais écroué pour vol et viol en récidive (source)
17/03: Sofiane.K, Mahamadou, Boubakar: braquage de bijouterie (source)
17/03: (59) Mohamed Ouadi: perquisition, cartouches découvertes (source)
17/03: Rixe entre 100 migrants Soudanais et Afghans: 19 blessés (source)
17/03: Sid Ahmed Aberkhane: vol de coffre fort: 70.000€+dégâts (source)
17/03: (13) Amir.B: arnaque à la CB: 61 victimes/45.000 € de vol (source)
17/03: Coût des jeunes clandestins en France: 1/2 milliard d’€/an (source)
17/03: (35) Ousmane Traoré: prison pour 3 viols de jeunes femmes (source)
17/03: Un Marocain sans permis percute un piéton: 1 blessé grave (source)
17/03: Benzema entendu dans une affaire de blanchiment/drogue (source)
17/03: (50) Prison pour 2 passeurs Afghans qui visaient l’Irlande (source)
16/03: Medhi, 13 mentions au casier, frappe deux femmes à terre (source)
16/03: (IDF) 3 terroristes arrêtés: Youssef.E, Aytac.B et Ercan B (source)
16/03: (92) Ali, Adama, Ymed: 1,3 tonnes de shit écoulé: tribunal (source)
16/03: Maubeuge: Jawad Ben Allal condamné: violences, drogue.. (source)
16/03: (04) Yaakoub menace une famille avec un couteau: procès (source)
16/03: (13) Amira.K: violences, menaces et racisme anti-France (source)
16/03: Hakim.T, récidiviste, arrêté pour cambiolage à Roubaix (source)
15/03: Khallaf et Youssef jugés pour une série de saucissonages (source)
15/03: Un mariage entre cousins Marocains s’achève en violences (source)
15/03: Mourad.B. a tenté d’assassiner son ex-femme au Havre (source)
15/03: Un Arménien+2 Tchétchènes condamnés pour une rixe (source)

 

 

Commenter cet article