Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 24 mars

 

 

Syrie : Palmyre reconquise par l'armée syrienne

 

L'armée syrienne, appuyée par l'aviation russe, est entrée jeudi dans la ville antique de Palmyre, contrôlée depuis près d'un an par le groupe extrémiste État islamique (EI), rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et une source militaire. "Les forces du régime sont entrées dans Palmyre du côté sud-ouest, dans le quartier al-Gharf à l'issue de combats contre l'EI", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire, précisant que l'armée avançait "lentement en raison des mines" plantées par les djihadistes. Une source militaire syrienne a affirmé de son côté à l'AFP que "l'armée est entrée du côté nord-ouest après avoir pris le contrôle d'une partie de la Vallée des tombeaux", où se trouvent les célèbres tours funéraires de la cité antique. "Les violents combats se poursuivent (contre l'EI) dans la zone", a-t-elle ajouté.

Lire la suite

 

 

 

Salah Abdeslam "souhaite revenir en France le plus vite possible", selon son avocat

 

 

 

 

Attentats de Bruxelles : deux suspect activement recherchés

 

(..) Deux fugitifs activement recherchés. Le troisième homme de l'aéroport - qui figure avec Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui sur une photo de vidéosurveillance en train de pousser des bagages à l'aéroport - est en fuite et activement recherché. Il n'a pas été identifié par les enquêteurs. "Son sac contenait la charge explosive la plus importante", selon le procureur. Celle-ci a explosé plus tard que prévu, "après l'arrivée du service de déminage", ce qui a sans doute évité un bilan encore plus lourd.

Un deuxième suspect est également activement recherché par la police, ont indiqué des sources policières jeudi matin, confirmant une information du Monde. Ce complice a été filmé dans le métro portant un gros sac, au côté de Khalid El Bakraoui, peu de temps avant que ce dernier ne se fasse exploser dans la deuxième rame d'un métro, au niveau de la station Maelbeek, située en plein cœur du quartier européen de la capitale belge. Sur ces images de vidéosurveillance on voit le kamikaze parler avec le suspect, qui n'est pas rentré avec lui dans la rame, a précisé une source proche du dossier.

Lire la suite

 

 

"L'Europe mal armée pour organiser la riposte"

 

 

 

 

Belgique: les kamikazes visaient les centrales nucléaires

 

centrales nucléaires Tihange


Selon le journal belge la Dernière Heure, un seul et même réseau est à l’origine des attentats de Paris et Bruxelles. Les kamikazes visaient les centrales nucléaires belges.

En démantelant une partie de la cellule lors de l'opération de Forest et l'arrestation de Salah Abdeslam et son complice Choukri à Molenbeek, les enquêteurs ont peut-être permis d'éviter le pire, assure le journal belge.

De la sorte, les autorités ont forcé la cellule à l'origine des attentats de Bruxelles à accélérer son action et à se détourner de ses cibles premières. Parmi lesquelles figurait le système nucléaire belge.

Selon la DH, les deux personnes qui ont récupéré une caméra cachée placée devant le domicile du directeur du programme de recherche et développement nucléaire belge n'étaient autre que les frères Ibrahim et Khalid El Bakraoui.

La vidéo avait été récupérée par les deux hommes très peu de temps après les attentats de Paris, montrant ainsi toute l'étendue des connexions entre France, Belgique et Syrie.

Cet enregistrement d'une dizaine d'heures avait été saisi en décembre dernier chez l'un des suspects des attentats de Paris, Mohamed Bakkali. On y voyait les allées et venues du boss du nucléaire belge. Après la saisie de la vidéo, les enquêteurs n'avaient compris que plus tard que la cible des terroristes était susceptible de mettre en péril la sécurité nationale comme jamais auparavant.

A la suite de la divulgation de cette information, le 17 février dernier, 140 militaires avaient été postés au pied des centrales nucléaires du pays pour en assurer la sécurité. La DH se demande si cela n'a pas poussé les terroristes à changer leurs plans et à opter pour des cibles plus "faciles", comme une station de métro ou un aéroport.
Lire la suite

 

 

 

L'EI aurait envoyé 400 combattants en Europe

 

L'État Islamique aurait envoyé au moins 400 combattants en Europe avec pour mission d'y organiser des cellules clandestines et des attentats. C'est ce que crois savoir l'agence international Associated Press qui cite sans les nommer des sources du milieu du contre-espionnage européen et irakien.

 

 

 

 

Qui sont les frères El Bakraoui, les kamikazes de Bruxelles ?

 

L'aîné s'est fait exploser à l'aéroport, Khalid dans le métro. Ils étaient connus pour des faits de grand banditisme. L'un d'eux avait tenté d'aller en Syrie.

Lire la suite

 

 

Malek Boutih: « après chaque attentat, il y a encore plus de candidats au djihad »

 

Sur RTL, Malek Boutih a condamné l’inaction des politiques contre le terrorisme et surtout contre la multiplication des candidats au djihad.

 

 

Notes :Pour une fois , je suis d'accord avec lui (a 90% , mais pas d'accord sur ces propos pour le FN et les musulmans de France)

 

 

Selon Erdogan, l'un des kamikazes de Bruxelles avait été expulsé de Turquie en 2015

 

 

Ibrahim El Bakraoui, l'un des trois kamikazes qui ont participé mardi à l'attentat meurtrier contre l'aéroport de Bruxelles, aurait été arrêté en juin 2015 dans le sud de la Turquie, expulsé vers la Belgique puis remis en liberté par les Belges, a affirmé ce mercredi le président turc Recep Tayyip Erdogan. Un responsable turc a ensuite précisé qu'il s'agit d'Ibrahim El Bakraoui, le kamikaze de l'aéroport de Zaventem.

"Un de ceux qui ont participé à l'attaque à Bruxelles a été arrêté en juin 2015 à Gaziantep", a déclaré le président turc devant la presse. Gaziantep se trouve dans le sud de la Turquie a une soixantaine de la frontière syrienne, un lieu considéré comme le point de transit des combattants jihadistes.

Recep Tayyip Erdogan a ajouté que les autorités belges n'avaient pas confirmé ses liens avec les jihadistes "malgré nos mises en garde". Le chef de l'Etat assure également que la Belgique a relâché le terroriste après son expulsion.

Source

 

 

 

Cisjordanie : nouvelle attaque au couteau d'un soldat israélien

 

Ses deux agresseurs palestiniens ont été abattus. La vague de violences, qui a commencé en octobre, a déjà coûté la vie à 200 Palestiniens et 28 Israéliens.

Lire la suite

 

 

 

En prison, certains détenus ont fêté les attentats de Bruxelles

 

Sans pour autant savoir dans quelle prison francophone cela s’était passé, nous avions appris que certains détenus, dont le nombre est impossible à préciser, ont fêté les attentats de Bruxelles. Dans ses éditions de ce jeudi matin, SudPresse révèle certains propos tenus au sein de la prison d’Andenne :  » Allahu akbar, ce n’est que le début et cela va continuer!  » ou  » Je suis bien content! Quand je sors, je ferai pareil! »

SudPresse précise que certains gardiens craignent « des règlements de comptes entre détenus » : entre les radicalisés et ceux qui « craignent pour leur famille ».

A Andenne, sont détenues de nombreuses personnes radicalisées ou condamnées pour terrorisme.

Il est impossible de prouver les motivations de ces quelques détenus. Certains pourraient, tout simplement, être révoltés contre la société dans son ensemble. Une société qui « les a mis » en prison.

Rappelons enfin que de tels mots avaient également été prononcés à la suite des attentats de Paris.

LaLibre.be

 

 

 

Allemagne : Plus assez de places dans les prisons à cause des migrants

 

Selon le syndicat des gardiens de prison, avec la crise des migrants, il n’y aura bientôt plus assez de places dans les maisons d’arrêt. Environ 30.000 migrants sont en détention préventive par crainte de délit de fuite, et le responsable du syndicat estime qu’au moins 2.000 d’entre eux seront condamnés au terme de leur procès.

Les coûts d’heures supplémentaires pour les gardiens montent en flèche, près de 440.000 heures dans le seul Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie pour les 6 derniers mois. (N.D.L.T. : Le Land où se trouve Cologne). Les étrangers représentent environ 9% de la population en Allemagne, mais plus de 30% de la population carcérale, et une encore plus grande proportion en détention préventive. [...]

On observe depuis quelques semaines une hausse importante des actes criminels imputés à des migrants [...] , et particulièrement à ceux provenant d’Afrique du nord, qui ont des pourcentages de comportement délictueux particulièrement élevés. […]

« La police effectue plus d’arrestations, les juges sont plus fermes et imposent la détention préventive car la pression publique est forte » indique Peter Brock, responsable du syndicat des prisons en Nord-Westphalie. […] D’autres États allemands observent le même phénomène, et certains établissements doivent être ré-ouverts. […]

Les chiffres exacts [des prisons] des 16 Länder allemands ne sont pas encore publiés.

Daily Mail via F de souche

 

 

 

Bernard Cazeneuve : « 74 interpellations en lien avec des activités terroristes, depuis le début 2016, « 

 

 

« Le niveau de mobilisation des forces de sécurité intérieure est extrêmement fort, et depuis le début de l’année 2016, les services de renseignement ont procédé à l’arrestation de 74 personnes, en France, impliquées de près ou de loin dans des activités terroristes. Il y a plusieurs menaces, représentées par les individus liés aux attentats du 13 novembre et il peut y avoir d’autres structures qui se sont mises en place« , souligne Bernard Cazeneuve.

Voir la video sur F de souche

 

 

 

Jacques Bompard interroge le défenseur des droits sur le racisme anti-blanc

 

 

________________

Le 23 mars

 

 

« Pendant 4 mois, Salah Abdeslam a été protégé par la pègre »

 

Gilles Kepel, spécialiste du monde arabe, affirme que l’identification des frères El Bakraoui comme comptant parmi les responsables des attentats de Bruxelles a permis « de démontrer le lien » entre le milieu jihadiste et celui de la pègre.

« Il y a un milieu dans lequel il y a des armes, qui s’est lié ensuite avec le jihadisme« , a-t-il expliqué. Selon lui, « si Salah Abdeslam a pu se planquer pendant quatre mois, c’est parce que le milieu l’a protégé.« 

 


Notes : La pègre dirigée par des musulmans (comme c’est le cas à Marseille et dans d'autres villes française)

Ils (pégres islamique) ont l'argent, les armes et la haine du petit blanc. Tout cela grâce à la générosité de nos gouvernements de leur idéologie du vivre ensemble

 

 


Washington met en garde contre de nouveaux attentats en Europe

 

 


Les terroristes planifieraient des attaques dans des sites touristiques de forte affluence, lors de festivals ou d’autres événements rassemblant un grand nombre de personnes.

Le département d'Etat a mis en garde les Américains contre le risque de nouveaux attentats en Europe.

"Le département d'Etat informe les citoyens américains de risques possibles liés aux voyages en Europe suite à une série d'attaques terroristes, dont les attaques du 22 mars à Bruxelles revendiquées par l'Etat islamique. Des groupes terroristes continuent de planifier à court terme des attentats à travers toute l'Europe, visant des événements sportifs, des sites touristiques, des restaurants et les transports en commun", indique un communiqué de la diplomatie américaine.
lire la suite
 

 


L'armée syrienne à quatre kilomètres de Palmyre

 

Après avoir éliminé au moins 70 combattants du groupe terroriste Daech, l’armée syrienne et l’unité des Faucons du désert (milice loyale au pouvoir de Damas) ont repris le contrôle des collines d'Al-Hayyal situées à l’est de Palmyre, rapportent les médias russes.

"L'unité des Faucons du désert épaulée par l'artillerie et les Forces aériennes syriennes ont entièrement repris le contrôle des collines d'Al-Hayyal (à 4 kilomètres de Palmyre, ndlr) et ont encerclé un tronçon stratégique de la route Palmyre-Damas-Deir ez-Zor", a déclaré une source au sein de l'état-major syrien.

Grâce à cette opération, la milice syrienne a réussi à couper les voies d'approvisionnement des extrémistes depuis la ville d'Al-Qaryatayn, poursuivent les médias.
Lire la suite
 

 

 

Yémen: 40 combattants d'al-Qaïda tués

 

Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa) a perdu au moins 40 de ses combattants dans la frappe américaine menée dans le sud-est du Yémen. "Au moins 40 combattants d'al-Qaïda ont été tués et 25 autres blessés dans la frappe aérienne", qui a visé hier un camp d'entraînement à Hajr, à l'ouest de Moukalla, ville contrôlée par le réseau extrémiste depuis avril 2015, a déclaré une source gouvernementale locale. Une source tribale a confirmé ce bilan, précisant que "les morts et les blessés étaient de nouvelles recrues qu'al-Qaïda formait dans le camp". "D'autres combattants, qui se trouvaient dans le camps, ont réchappé à la frappe", a ajouté cette source tribale.

Lire la suite

 

 

 

 

EN DIRECT - Attentats de Bruxelles : deux kamikazes auraient été identifiés

 

 

à 14:20
Ibrahim El Bakraoui a laissé un testament dans une poubelle de l'aéroport de Bruxelles
 
Un testament a été retrouvé dans une poubelle après une série de perquisitions. Le kamikaze Ibrahim El Bakraoui a laissé un testament dans lequel il affirmait «ne plus savoir quoi faire», selon le procureur belge. Plusieurs perquisitions ont été menées. Dans une poubelle d'une rue du quartier Schaerbeek, «les enquêteurs ont retrouvé un testament» dans lequel Ibrahim El Bakraoui déclare «être dans la précipitation, recherché de partout», n'être «plus en sécurité, et que s'il s'éternise il risque de terminer dans une cellule».
D'autres perquisitions ont lieu à Schaerbeek. Lors de l'une d'elles, une personne a été interpellée.
 
à 13:32
31 morts et 270 blessés, selon le dernier bilan officiel
 
Lors d'un point presse, le procureur belge a indiqué que 31 personnes ont trouvées la mort dans la série d'attentats qui a frappée Bruxelles hier. En outre, 270 personnes ont été blessées dans ces attaques. «Ce bilan pourrait s'alourdir dans les heures à venir», a prévenu le procureur. 
 
à 13:26

VIDÉO - Des explosifs et une valises remplie de clous retrouvés dans une cache des suspects

 

Le chauffeur de taxi, qui a pris en charge les trois hommes à Bruxelles, a permis aux services de police de retrouver le domicile des suspects. « 15kg d’explosif de type TATP ont été retrouvés, 30 litres d’eau oxygénée, un détonateur, une valise remplie de clous, des ventilateurs et d’autres matériels », a indiqué le procureur fédéral belge. En outre, aucune arme de guerre ou de poing n'a été retrouvée dans l'aéroport, comme cela avait été annoncée précédemment. 

 

 

 

Les frères El Bakraoui seraient les kamikazes

 

Selon une information révélée par le média belge RTBF, qui cite une source policière, deux bruxellois, les frères El Bakraoui seraient identifiés parmi les kamikazes présumés de l'attaque terroriste de l'aéroport de Zaventem. Les deux frères, Khalid et Brahim, connus des services de police belges pour grand banditisme, étaient également recherchés dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris.

Khalid El Bakraoui aurait loué sous un faux nom une cache à Charleroi occupée par l'un des commandos de Paris avant de passer à l'action. Il aurait aussi loué l'appartement de Forest qui abritait d'autres hommes, dont Abdeslam.

 

Le troisième homme serait Najim Laachraoui

 

Najim Laachraoui, alias Soufiane Kayal, recherché dans le cadre des attentats de Paris serait le troisième homme visible sur les vidéos de surveillance de l'aéroport de Zaventem, selon le média belge La Dernière Heure, repris par Reuters. Son ADN avait été retrouvé dans deux planques occupées par les commandos de Paris et sur plusieurs ceintures explosives. Agé de 24 ans, il était recherché depuis décembre sous le nom de Soufiane Kayal. Il est soupçonné d'avoir joué un rôle décisif dans les attaques du 13 novembre.

Selon la RTBF, plusieurs éléments indiquent que Laachraoui pourrait être l'artificier des attentats de Paris. Il aurait des compétences en électromécanique suffisantes pour concevoir les explosifs sur lesquels son ADN a été retrouvé. Par ailleurs, la planque de Schaerbeek où il a séjourné serait le lieu où ont été confectionnés les explosifs utilisés en novembre. Selon la même source, il était connu des services belges et faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international depuis mars 2014.

Lien vers le direct

 

 

 

 

Bruxelles : une nuit de perquisitions à Schaerbeek

 

 

 

 

 

 

 

Attentats à Bruxelles : le récapitulatif des événements

 

 

 

Roland Jacquard : «Il reste au minimum 50 terroristes non identifiés dans la nature»

 

«[Parmi les 90 terroristes du réseau de l'attentat du Bataclan] Il reste au minimum 50 terroristes non identifiés dans la nature, puisque la plupart selon les enquêtes ont utilisé des vrais faux-passeports de migrants. Je vous rappelle qu’il y a 250 000 passeports ou pièces d’identité qui ont été volés en Syrie et en Irak…»

L’émission intégrale disponible en replay pendant une semaine.

 

 

 

Un responsable français de la lutte antiterroriste : « nous sommes submergés »

 

« 2015 a été difficile, je crains que 2016 ne soit terrible », confie à l’Agence France-Presse un responsable français de la lutte antiterroriste, qui demande à rester anonyme. Sur son écran de télévision, dans son bureau, les images d’une bouche de métro fumante, de l’aéroport dévasté de Bruxelles, siège de l’Union européenne et de l’Otan. « Les attaques de Bruxelles sont clairement une vengeance après la vague d’arrestations, c’est une escalade. Elles prouvent qu’ils ont des hommes prêts à tout moment à des opérations kamikazes, avec des armes, des explosifs, affirme-il. Leur message, c’est : Nous sommes toujours là, vous ne pourrez pas nous arrêter. En France, mais aussi en Europe, il y a du souci à se faire, ajoute-t-il. Nous allons subir une vague de terrorisme très puissante, qu’on ne pourra enrayer que partiellement. On attrapera certaines équipes, il n’y a jamais eu autant d’arrestations, mais on ne pourra pas les avoir tous. C’est impossible. Nous sommes submergés. »

(…) Le Point

 

 

Sevran (93) : « le Molenbeek français »

 

Une lettre ouverte au maire. Vous connaissez peut-être la ville de Sevran, en Seine-Saint-Denis, en banlieue parisienne. Une ville où 90% de la population est d’origine étrangère et dont le taux de chômage est de 17%. Une ville où des habitants se battent pour que la mairie prenne des mesures contre l’islamisme radical car, six jeunes de cette ville, partis faire le djihad, seraient morts en Syrie. Des habitants viennent donc d’écrire une lettre ouverte au maire, Stéphane Gatignon (Écologiste), pour lui demander d’agir.

Une « pression islamiste ». Selon les habitants rencontrés par Europe 1, la « pression islamiste » est de plus en plus forte à Sevran. Certains d’entre eux affirment que dans leur ville, les islamistes finissent par se sentir chez eux et que les salles de prière fleurissent partout au pied des immeubles. L’une d’entre elles a d’ailleurs été surnommée « la mosquée Daesh » parce que des candidats au djihad s’y réunissent. Et, dans la ville, les habitants murmurent que les services de renseignements surveillent discrètement ces lieux et que c’est d’ailleurs la raison pour laquelle ces salles de prière ne sont pas fermées. « Mais ce n’est pas une bonne raison » pour Véronique Roy dont le fils est mort en Syrie il y a deux mois. « Qu’il y ait un travail de police, je dis pourquoi pas, mais nos gamins meurent car ils ont été convertis et radicalisés par des gens ici. Il y avait à l’époque six morts, on monte maintenant à huit et rien ne se passe. C’est anecdotique à ce qu’il parait. Il y a une espèce d’omerta de la mairie, dès qu’on aborde le sujet de l’islam, c’est un gros mot », raconte-t-elle au micro d’Europe 1.

Une mairie inactive. Les habitants tentent donc d’agir eux-mêmes, à l’image de Nadia Remadna, qui est à la tête d’une association qui aide les mères de famille à empêcher que leurs enfants se radicalisent. Elle dénonce l’inaction de la mairie de Sevran face aux islamistes radicaux. « Nous sommes dans une ville très à gauche et la gauche flirte avec ces gens-là donc elle n’ose pas trop leur taper dessus. Ils ne sont pas du tout clair. Il y a deux ans, ils voulaient ramener l’armée pour gérer la ville et aujourd’hui, le maire dit que tout va bien », explique-t-elle.

De son côté, la mairie de Sevran explique que « la démarche est longue et compliquée » et que dans cette situation très tendue, ce serait aussi, au gouvernement de prendre les choses en main.

Source via F de souche

 

 

 

Donald Trump : « La Belgique est devenue un film d’horreur »

 

Avec son outrance habituelle, Donald Trump a dépeint la situation en Belgique touchée par des attentats meurtriers mardi matin comme un « film d’horreur« . Le candidat à l’investiture républicaine au États-Unis, en a profité pour faire passer certains messages qui lui sont chers.

« Vous souvenez-vous combien Bruxelles était un endroit beau et sûr. Ce n’est plus le cas, c’est un monde différent! Les États-Unis doivent être vigilants et intelligents« , a commenté le républicain dans un tweet, avant de prendre la parole dans les matinales de plusieurs télévisions.

« Bruxelles était une belle ville, il y avait zéro violence. Et maintenant c’est devenu une catastrophe, un désastre total« , a-t-il insisté sur Fox news, profitant de l’interview téléphonique pour réitérer sa proposition d’interdire temporairement l’entrée des musulmans sur le sol américain de peur qu’un extrémiste ne se cache parmi eux.

« La Belgique n’est plus la Belgique[...] La Belgique est devenue un film d’horreur. Des choses horribles se produisent. Les gens partent, ont peur. Et tout cela franchement parce que les gens ne s’intègrent pas« , a-t-il déclaré dans l’émission Today show de la chaîne NBC.

Donald Trump qui est décrié pour ses propos anti-immigration et ses incitations à la violence lors de meetings électoraux, a également commenté l’arrestation vendredi à Bruxelles du suspect-clé des attentats de Paris, Salah Abdeslam.

« La police n’a aucune pénétration dans le quartier » où il a été arrêté, a-t-il estimé. « Il est l’homme le plus recherché du monde. Et il vivait là, juste sous leur nez« .

Sud-Ouest

 

 

États-Unis : surenchère anti-musulmans des candidats républicains

 

Les deux républicains en tête de la course à la Maison Blanche ont rivalisé de propositions ciblant les musulmans après les attentats de Bruxelles. « Nous devons autoriser les forces de l'ordre à patrouiller et à sécuriser les quartiers musulmans avant qu'ils ne se radicalisent », a lancé le sénateur ultra-conservateur texan Ted Cruz. C'est la première fois qu'il cible directement les musulmans. Donald Trump, le grand favori, est allé encore plus loin en déclarant que les musulmans « ont du mal à s'intégrer, où qu'ils aillent. Ils ne s'intègrent pas dans d'autres pays ». Et cette surenchère ne devrait pas s'interrompre. Les attaques de Paris et San Bernardino en Californie ont dopé ses scores dans les sondages nationaux.

Source

 

Notes : Et ils ont entierement raison

 

 

Implication militaire américaine accrue en Irak

 

Le sergent Louis Cardin a été tué samedi... (PHOTO AP)

La mort d'un Marine a contraint l'armée américaine à révéler lundi l'existence d'une base équipée notamment d'artillerie dans le nord de l'Irak, près de la ligne de front avec le groupe État islamique, illustration d'une implication militaire américaine qui s'accentue.

Lire la suite

 

 

Monsieur Alain Juppé, Tariq Ramadan vient chez vous, réagissez!

 

 

Monsieur le Maire,

Tariq Ramadan, après avoir participé au congrès de l'Union des organisations islamiques de France (1) à Paris et au RAMN de Lille en février dernier, a été invité à donner des conférences à Orléans, Perpignan et le Blanc-Mesnil ce mois-ci.

Le prédicateur connu de tous les experts pour la dangerosité de son discours, et qui multiplie les provocations publiques à l'encontre de notre pays, de notre État, de nos Institutions (2) sera chez vous, dans votre ville de Bordeaux, le 26 mars prochain.

Non content d'exciter chez les jeunes un sentiment d'injustice extrême qui les pousse sinon vers la violence, du moins vers la haine de notre société (3), il vient d'annoncer très officiellement son admission à l'Union mondiale des savants musulmans. Son ami et maître à penser Youssef Qaradawi, qui en est le dirigeant, est recherché par Interpol. Il plaide pour la conquête musulmane de l'Occident, justifie les attentats suicides et le meurtre des musulmans apostats, décrit la mosquée comme une institution politique où les participants sont mobilisés pour le djihad, présente Hitler comme un envoyé d'Allah venu punir les Juifs, entre autres prises de position. Ces propos sont incompatibles avec notre vision de la République. Tariq Ramadan déclare pourtant qu'il "éprouve un profond respect pour l'homme et le savant" et qu'il serait "le dernier à s'en cacher".

Lire la suite

 

 

Aldo Sterone : « Les attentats-suicide arrivent en Belgique »

 

 

 

Notes :Une analyse vérité de la part d'Aldo Stérone 

 

 

 

Hambourg (All.) : viol collectif d’une fillette de 7 ans dans un centre d’asile, 5 hommes suspectés

 

L’incident aurait eu lieu à Hambourg [...] La police a été appelée en début de soirée après un rapport indiquant qu’une fillette de sept ans aurait été victime d’un viol collectif au centre d’accueil de la rue Albert-Einstein-Ring.

Les agresseurs présumés ont été désignés dans les médias allemands comme cinq hommes arabes, même si on ne sait pas si ceux-ci étaient simplement venus visiter le centre d’asile ou s’ ils y ont été admis et y vivent. [...]

Le centre d’asile est un ancien bâtiment de bureaux, reconverti, et qui accueille 550 migrants. [...]

Source (Traduction FDS)

 

 

En bref - L'actualité de France


22/03: Non respect d’assignation à résidence: Farouk en prison (source)
22/03: Samir.F, Wahid.K, Sébastien Stacesu: trafic de H en kilos (source)
21/03: (02) Murat.Y tue Suleyman.K à coup de batte de base-ball (source)
20/03: Trappes, Roubaix, etc..Des Molenbeek partout en France (source)
20/03: Metz: un Guinéen arrêté pour escroquerie, faux, recel… (source)

 

 

 

 

 

Commenter cet article