Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

12 juillet 2018 

 

 

 

Les récentes frappes israéliennes contre la Syrie: Tel Aviv livre ses explications

 

Les militaires israéliens ont indiqué avoir frappé trois positions de l'armée syrienne en réponse à l'invasion du drone abattu la veille dans l'espace aérien d'Israël.

Les militaires israéliens ont indiqué avoir frappé trois positions de l'armée syrienne en réponse à l'invasion du drone abattu la veille dans l'espace aérien de l'Etat hébreux.

Plateau du Golan
L'armée israélienne a diffusé une vidéo montrant ses récentes frappes contre trois bâtiments syriens, dont le plus grand semble être une construction à trois étages.

«L'armée israélienne a attaqué trois postes militaires en Syrie en réponse à l'entrée dans l'espace aérien israélien du drone syrien intercepté mercredi dernier», ont précisé les militaires.

Lire la suite

 

Lire aussi: Dans le Golan, l'avancée d'Al-Assad oblige Israël à revoir ses plans

 

 

L’armée syrienne reprend le contrôle de Tafas

 

Le drapeau syrien a été hissé au-dessus de la mairie de la ville de Tafas après que les militaires syriens ont libéré définitivement cette localité des terroristes, relate Sputnik.

Lire la suite

 

 

 

Macron réagit négativement à la proposition de Trump d’augmenter les dépenses militaires

 

Emmanuel Macron a estimé qu'augmenter les dépenses militaires de 2 à 4% du PIB comme le voudrait Donald Trump ne serait pas «une bonne idée», rapporte Reuters.

Quant aux informations selon lesquelles le président américain aurait menacé de sortir de l'Otan, Emmanuel Macron a assuré que Donald Trump n'avait «à aucun moment dit qu'il comptait se retirer» de l'Alliance.

Donald Trump
Le Président américain n'a de cesse de réclamer aux Européens, et à l'Allemagne en particulier, d'accroître leurs dépenses militaires afin de respecter leur engagement de les porter à 2% de leur PIB en 2024.

Il a même suggéré mercredi de les porter à terme à 4% de leur PIB.

Le locataire de la Maison Blanche s'en était pris mercredi frontalement à l'Allemagne, accusée d'être «prisonnière» de la Russie pour ses approvisionnements en énergie.

Source

 

 

«L’OTAN sert les intérêts américains avant de servir les intérêts européens»

 

 

 

Trump entame une visite au Royaume-Uni dans un climat hostile

 

Donald Trump arrive jeudi au Royaume-Uni, où l'attendent de nombreuses manifestations, et a déjà critiqué son hôte pour ne pas tenir les promesses des électeurs ayant voté pour le Brexit.

Interrogé à Bruxelles à l'issue d'un sommet de l'Otan, le président américain a dit douter que les propositions de Theresa May correspondent au vote des Britanniques en faveur d'un départ de l'UE. "Je ne sais pas si c'est ce pour quoi ils (les Britanniques) ont voté. Les gens ont voté pour rompre" les liens avec l'UE, a commenté le président américain

Quant aux manifestations hostiles qui l'attendent au Royaume-Uni, le président américain a rétorqué: "Ils m'aiment beaucoup au Royaume-Uni. Je pense qu'ils sont d'accord avec moi sur l'immigration". "Je crois que c'est pour cela que le Brexit s'est produit", a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

Cologne (All.) : une femme tente de mettre le feu dans le métro à l’aide d’un briquet et d’une bombe aérosol en criant « Allah Akbar »

 

Grande excitation lundi après-midi à l’Ebertplatz : Vers 15h30, une femme de 33 ans a sorti une bombe aérosol de ses bagages et a pulvérisé le contenu devant un briquet. « Il y avait un incendie dans la rame du métro », a déclaré un porte-parole de la police. L’auteur de cet acte a crié « Allahu Akbar », a rapporté la police.

Les agents de sécurité sont intervenus. Il n’y a pas eu de victimes dans l’incident. Cependant, plusieurs passagers apeurés ont quitté le train précipitamment.

(…)

Rundschau-online.de

 

 

Allemagne : appels à la démission du ministre de l’Intérieur après le suicide d’un migrant expulsé

 

L’un des 69 Afghans expulsés le 4 juillet d’Allemagne s’est suicidé à son retour dans son pays, ont annoncé aujourd’hui les autorités allemandes. Ce décès a provoqué des appels à la démission du ministre de l’Intérieur, le chrétien-social (CSU) Horst Seehofer, qui avait noté avec satisfaction hier que ces 69 Afghans avaient été expulsés d’Allemagne le jour même de ses 69 ans.

Selon le ministère afghan des Réfugiés, la personne décédée est un homme de 23 ans qui vivait en Allemagne depuis huit ans. Gyde Jensen, députée du parti libéral-démocrate FDP et présidente de la commission des droits de l’homme du Bundestag, a demandé la démission de Seehofer. « Quelqu’un qui se réjouit de 69 expulsions le jour de son 69e anniversaire n’est pas à sa place (au ministère de l’Intérieur)« , a-t-elle dit. « Combien de dérapages faut-il encore pour que la coalition se débarrasse du ministre de l’Intérieur ? La coupe est pleine« , a-t-elle ajouté.

Sur Twitter, le dirigeant des jeunes du Parti social-démocrate (SPD), membre de la coalition gouvernementale avec la CDU d’Angela Merkel et la CSU, a aussi réclamé la démission du ministre de l’Intérieur. Les appels à la démission de Seehofer se sont également multipliés sur les réseaux sociaux.

Le Figaro

 

 

 

Une Iranienne fuit son pays après sa condamnation à 20 ans de prison, dont deux ans ferme, pour avoir retiré son hijab en public

 

Même si personne ne s’attendait à ce que la justice iranienne fasse montre de clémence, la peine prononcée à l’encontre de Shapark Shajarizadeh surprend toutefois par son extrême sévérité et sa nature totalement disproportionnée par rapport au « crime » qui lui est reproché.

C’est en pure perte qu’elle avait agité un drapeau blanc, symbolisant la « paix dans l’espace public », lors de son périlleux coup d’éclat, puisqu’elle fut immédiatement interpellée et menottée, et plus grave encore, « battue et torturée après son arrestation », ainsi que l’avait dénoncé son avocat dans un entretien au journal britannique The Independent. Ce dernier croupit depuis en prison. […]

«Les femmes qui apparaissent dans les lieux publics sans porter de hijab islamique seront condamnées à dix jours, voire à deux mois d’emprisonnement ou à une amende allant de 50 à 500 rials», stipule l’article 638 du Code pénal islamique iranien.

Sans doute faut-il voir à travers la lourde sanction infligée à Shapark Shajarizadeh, qui se veut plus intransigeante que la loi elle-même, la volonté politique de faire un exemple pour mieux dissuader, à l’avenir, les esprits frondeurs parmi la gent féminine de se dévoiler en public.

oumma

 

 

Le football, « une bonne réponse aux tendances protectionnistes et nationalistes »

 

Avec ses règles, son arbitrage et son organisation qui régulent la compétition, le Mondial est l’expression la plus haute des valeurs de l’échange, observe Luiz Pereira da Silva, haut fonctionnaire international, dans une tribune au « Monde ».

Le football est global et social. En 2018, la Coupe du monde, sa plus haute expression, peut être vue comme une bonne réponse aux tendances protectionnistes, nationalistes et de repli sur soi, en cette période de remise en cause du multilatéralisme et de la coopération entre nations.
Aucun dirigeant, aussi fin démagogue soit-il, ne pourra convaincre un gamin d’un bidonville, d’une favela ou d’une banlieue que, pour mieux protéger son avenir, il est souhaitable de restreindre ses ambitions footballistiques à son seul pays. Les gamins savent bien que se mesurer aux meilleurs du monde constitue le véritable ascenseur social. C’est ainsi qu’ils pourront prouver leur vraie valeur.

Le football est aussi une forme de multilatéralisme : tout le monde joue le même jeu en acceptant et respectant 17 règles très simples. Parfois on gagne, et parfois on perd. Mais c’est sur le même terrain, avec le même ballon rond, avec 11 joueurs de chaque côté. Le respect des règles est transparent. Il y a finalement un arbitrage mutuellement consenti qui est là pour immédiatement sanctionner les fautes. Règles simples et gouvernance juste : n’est-ce pas là le principe d’un vrai multilatéralisme ? […]

Le Monde (journal de gauche)

 

 

 

_________________

11 juillet 2018

 

 

 

Tsahal dit avoir tiré un missile Patriot contre un drone lancé depuis la Syrie

 

L’armée israélienne a annoncé avoir lancé un missile d’interception Patriot contre un drone tiré depuis le territoire syrien, ce qui a déclenché les sirènes de la défense aérienne dans la partie du plateau du Golan occupé par Israël.

Urgent
 
Tsahal a dit avoir tiré ce mercredi un missile Patriot qui a intercepté un drone approchant de sa frontière depuis la Syrie près du plateau du Golan. Les sirènes de la défense aérienne se sont déclenchées.

«Les sirènes de la défense aérienne se sont déclenchées sur le plateau du Golan et dans la vallée du Jourdain à cause du missile Patriot lancé contre un drone approchant depuis le territoire syrien», indique le communiqué de l’armée israélienne.

L’armée n’a toutefois précisé ni le type ni l'appartenance du drone abattu.   

«Le missile Patriot a intercepté le drone qui avait violé la frontière israélienne en provenance de la Syrie. Les systèmes de défense aérienne ont rapidement détecté la menace et ont suivi son déplacement», rapporte le communiqué.

Source

 

Note:  Israël pourrais riposté en attaquant l'armée iranienne en Syrie

 

 

Netanyahu rencontre Poutine sur fond de frictions à propos de l’Iran en Syrie

 

 
Le président russe Vladimir Poutine, (à gauche), serre la main du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d'un événement marquant la Journée internationale de commémoration des victimes de l'Holocauste au Musée juif et Centre de la tolérance à Moscou, le 29 janvier 2018. (Vasily MAXIMOV/AFP)

Ce voyage à Moscou survient alors qu'Israël réaffirme ne pas tolérer la présence de soldats iraniens en Syrie ; le Kremlin qualifie leur retrait total "d'absolument irréaliste"

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu doit s’entretenir mercredi avec le président Vladimir Poutine. Ce sera la dernière rencontre en date d’une série de sommets fréquents entre les deux hommes dans un contexte de tensions persistantes sur la présence des combattants soutenus par l’Iran en Syrie.

Les derniers entretiens entre les deux hommes ont eu lieu à Moscou, le 15 juin. Peu après cette rencontre, une frappe aérienne en Syrie attribuée à l’Etat juif avait touché une base militaire israélienne.

Lire la suite

 

 

 

Pékin se préparerait littéralement à une guerre contre Washington

 

L’agence de presse japonaise Kyodo News a publié un texte interne de la Commission centrale de l’armée chinoise, présentant clairement une stratégie de lutte contre les États-Unis.

Drapeaux de la Chine et des USA

Son auteur estime notamment qu'elle permettra de «dépasser dans un virage» l'hégémon mondial affaibli, voire de «mettre fin au conflit et de gagner la guerre» avec ce dernier.

Si le contenu de cette fuite apparue dans les médias internationaux reflétait en effet la vision des dirigeants chinois, nous pourrions faire face à une hausse considérable des risques de guerre entre les États-Unis et la Chine dans un avenir proche. Le fait est que les stratèges chinois envisagent non seulement de protéger leur pays, mais aussi de lancer un défi à la domination américaine en mer qui permet aux Américains, en cas de nécessité, d'«étrangler» leurs adversaires grâce au contrôle qu'ils exercent sur les routes du commerce maritime. Il est très difficile voire impossible de s'imaginer que les autorités américaines (indépendamment des partis et de l'orientation idéologique) permettent à la Chine de mettre en œuvre ce projet sans une résistance acharnée de toute la puissance étatique et militaire des USA.

Kyodo News et le Japan Times citent les principales thèses de ce document selon lequel la Chine envisagerait d'élargir sa présence militaire loin de ses propres frontières.

Un chapitre souligne notamment que l'Armée populaire de libération de la Chine focalise ses préparatifs militaires sur la défense du littoral, et qu'à l'époque contemporaine l'armée doit renforcer ses capacités sur terre, en mer et dans les airs, en plus de se développer hors de sa zone d'action traditionnelle. Extrait: «Alors que nous nous ouvrons et étendons nos intérêts nationaux hors de nos frontières, nous avons besoin d'urgence d'une protection totale de notre sécurité dans le monde entier».

Lire la suite

 

 

Guerre commerciale: Washington tire une nouvelle salve, Pékin se dit «choqué»

 

Affirmant que la Chine «menace l'avenir de l'économie américaine», les États-Unis ont promis de taxer 200 milliards de dollars de produits supplémentaires en provenance de Chine. Un geste que Pékin s’est engagé de ne pas laisser sans réponse.

Washington a tiré une nouvelle salve dans sa guerre commerciale contre la Chine en dressant une liste de produits chinois supplémentaires, et importés pour un montant de 200 milliards de dollars par an, qu'ils menacent de taxer dès septembre.

 

«Depuis plus d'un an, l'administration Trump a patiemment demandé à la Chine de mettre fin à ses pratiques déloyales, d'ouvrir ses marchés et de se livrer à une concurrence basée strictement sur l'état du marché», a indiqué mardi le représentant US au Commerce américain (USTR) Robert Lighthizer dans un communiqué.

Lire la suite

 

 

Trump a qualifié l’Allemagne de «prisonnière» de la Russie

 

La construction du gazoduc Nord Stream 2 acheminant du gaz russe vers l’Europe est inacceptable pour les États-Unis, a déclaré Donald Trump. Alors que Washington cherche à promouvoir son gaz liquéfié sur le Vieux Continent, le Président américain s’en est violemment pris à l’Allemagne qui avait validé au printemps le projet gazier russe.

Lire la suite

 

https://www.youtube.com/watch?v=Hu9gyaoTOEQ

 

 

Deux diplomates russes expulsés de Grèce, Moscou promet de riposter

 

Le gouvernement grec a décidé d'expulser deux diplomates russes et d'interdire l’entrée sur son territoire à deux autres. Athènes accuse la Russie de tentative d’intervenir dans les affaires intérieures du pays et de commettre des actions illégales contre la sécurité nationale de la Grèce. Moscou promet de riposter.

Lire la suite

 

 

 

 

Des systèmes antichars français seraient tombés aux mains des militaires syriens

 

Plusieurs systèmes antichars français seraient tombés entre les mains de l’armée gouvernementale syrienne qui s’en est emparée dans la province de Deraa, selon le portail américain Defense Blog.

L'armée syrienne se serait emparée dans le sud du pays de plusieurs systèmes antichars APILAS fabriqués en France, annonce le portail US Defense Blog en se référant à des médias locaux.

Ces armes, fabriquées par le groupe français Nexter, ont été saisies dans la province de Deraa située dans le sud de la Syrie. Certaines sources affirment que les APILAS provenaient de Jordanie.

Lire la suite

 

 

 

La Turquie dévoile ses raisons derrière l'achat de missiles S-400 russes

 

À l'occasion du sommet de l'Otan qui se déroule actuellement à Bruxelles, le ministre turc des Affaires étrangères Mavlut Cavusoglu a tenu à justifier la position de son gouvernement suite à l'achat de systèmes de missiles S-400 russes.

La décision d'Ankara d'acheter des systèmes de missiles sol-air russes S-400 s'explique par la nécessité urgente pour la Turquie de protéger son espace aérien, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu dans le cadre du sommet de l'Otan à Bruxelles.

«La Turquie est un État souverain qui doit prendre toutes les mesures nécessaires pour maintenir la protection de ses frontières», a déclaré le ministre.

Décision d’Ankara sur les S-400: «À l’Otan, nos alliés auront finalement à s’y faire»

Selon lui, la Turquie désirait acheter des systèmes similaires aux États-Unis depuis dix ans «mais ces tentatives sont restées sans succès».

«Dans cette optique, la Turquie s'était également adressée aux autres alliés de l'Otan, toujours sans succès. Aussi, avons-nous accepté la proposition russe», a expliqué le chef de la diplomatie turque.

Lire la suite

 

 

Les USA auraient livré des armes au Maroc, y-aurait-il un plan conjoint pour le Sahara?

 

Selon les quotidiens Al Massae et Akhbar Al Yaoum, le Maroc aurait reçu des armes sophistiquées des USA. Il aurait conclu des contrats pour d’autres équipements qui seront livrés prochainement. Selon le site algérien Algeriepatriotique, ces livraisons montrent que les États-Unis soutiennent le plan marocain d’autonomie du Sahara occidental.

Lire la suite

 

L'un des deux Britanniques contaminés par un agent innervant a repris conscience

 

Hospitalisé dans un état critique depuis dix jours après avoir été exposé à un agent innervant, le Britannique Charlie Rowley a repris conscience, selon l’hôpital de Salisbury, alors que l'enquête suit son cours.

«Nous avons constaté une amélioration légère mais significative de l'état de Charlie Rowley. Il est dans un état critique mais stable et est désormais conscient», a annoncé ce 10 juillet,  l'hôpital de Salisbury dans un communiqué. «Bien que ce soit une bonne nouvelle, nous ne sommes pas encore tirés d'affaire. Charlie [Rowley] est encore très malade et a besoin de soins spécialisés 24 heures sur 24 ici à l'hôpital de Salisbury», précisé par ailleurs le communiqué.

Charlie Rowley, 45 ans, et sa compagne Daw Sturgess, également empoisonnée et décédée le 8 juillet, ont été retrouvés inconscients le 30 juin dans une habitation de Muggleton Road, à Amesbury, tout près de Salisbury, cette ville où l'ancien agent double russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia avaient été empoisonnés en mars dernier.

La police britannique a d'abord évoqué un incident lié à la drogue, avant que le chef de l'antiterrorisme britannique annonce, le 4 juillet, que le couple avait été exposé à un agent innervant de type novitchok.

Elle tente toujours de déterminer où et comment les deux nouvelles victimes ont été empoisonnées alors que plusieurs sites avaient été décontaminés après l'affaire Skripal. 

Ce drame a ravivé les tensions entre Londres et Moscou, plusieurs mois après l’affaire Skripal. Comme dans cette dernière, le gouvernement britannique a accusé Moscou d'être responsable de la mort de Daw Sturgess. L'idée que la Russie soit associée d'une quelconque manière à cet empoisonnement «est dans tous les cas assez absurde», avait néanmoins estimé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Source

 

Lire aussi : La femme contaminée par un agent innervant à Amesbury est décédée, selon la police britannique

 

 

 

 

La Russie dans l’Otan? Une très bonne idée pour Marine Le Pen

 

 

Marine Le Pen

Marine Le Pen a proposé de confier à l'Otan une nouvelle mission de lutte contre le terrorisme international. Dans cet optique, elle a également suggéré d'inviter la Russie à intégrer l'Alliance.

Lire l'article

 

 

 

 

Victoire de l’Équipe de France : incidents dans toute la France (MàJ)

 

Rouen (76) : 200 à 300 casseurs, 8 interpellations

Huit personnes dont deux mineurs ont été placées en garde à vue pour des violences à l’encontre de policiers à Rouen lors d’affrontements auxquels ont pris part 200 à 300 casseurs en marge des festivités de la demi-finale opposant la France à la Belgique. Selon une source policière, environ 30 minutes après la fin du match, entre 200 et 300 casseurs ont violemment pris à partie les forces de police présentes sur la place de l’Hôtel de ville pour sécuriser les lieux. S’en sont suivies plusieurs heures d’affrontements dans le centre-ville, selon cette source.

Source

 

 

Émeute après le match France-Belgique à Bruxelles : « Entre 100 et 150 Africains » ont attaqué la police

 

Le chef de corps de la zone de police Bruxelles-Ouest, Jacques Gorteman, a confirmé à La Capitale que des bagarres ont éclaté aux alentours de Simonis. « Entre 100 et 150 Africains sont venus à Simonis vers Jette pour chercher la bagarre et attaquer la police », a relaté le chef de corps à La Capitale.

Sur les réseaux sociaux ce dernier a précisé : « Les Français étaient meilleurs aujourd’hui. Les jeunes « Bruxellois » en profitent pour caillasser la police avec pierres et bouteilles ».

 

 

Accusé d’antisémitisme, l’imam de Toulouse reçoit le soutien d’un ministre algérien

 

Alors que Mohamed Tatai, l’imam de la grande mosquée de Toulouse, est dans le collimateur de la justice française pour avoir tenu des propos jugés antisémites, le ministre algérien des affaires religieuses, Mohamed Aïssa, lui a apporté son soutien.

Le ministre algérien des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, a réagi le 7 juillet aux accusations dont fait l’objet l’imam de la mosquée de Toulouse, son compatriote Mohamed Tatai. Lors de l’inauguration d’un centre culturel islamique dans la ville de Tipaza (Est d’Alger), il a dénoncé «des allégations mensongères» comme le rapporte l’agence de presse algérienne APS.

Lire la suite

 

 

Italie: des migrants menacent de tuer l’équipage qui venait de les secourir

 

Des migrants africains ont menacé de tuer l’équipage d’un cargo italien qui les avait secourus en Méditerranée, afin d’éviter d’être renvoyés dans des centres de détention en Libye.

Les garde-côtes italiens ont récupéré les migrants après avoir reçu un appel à l’aide du navire. Ils ont été emmenés hier en Italie où les meneurs seront interrogés par la police au sujet de l’incident.

La mutinerie sur le Vos Thalassa a marqué une escalade des problèmes en Méditerranée après le refus du nouveau gouvernement populiste italien de laisser entrer les migrants ramassés par des bateaux d’ONG et le transfert des responsabilités des sauvetages aux garde-côtes libyens.

L’incident a soulevé de nouvelles préoccupations pour les marins marchands qui font face à un dilemme difficile parce qu’il est illégal en vertu du droit maritime international de refuser de l’aide à toute personne en difficulté en mer.

Les 67 migrants subsahariens, dont trois femmes et six enfants, ont été repérés dans un canot pneumatique dimanche par l’équipage à environ 60 milles au large de la Libye.

Après les avoir transportés à bord, le capitaine a demandé aux garde-côtes libyens de les récupérer, ce qui a provoqué une réaction de colère chez certains des migrants, qui espéraient être envoyés en Italie.

« Des menaces de mort ont été proférées et certains des 12 membres de l’équipage ont été poussés », a déclaré un porte-parole du ministère italien des transports. « On est passé du sauvetage à la piraterie. »

A l’approche d’un bateau des garde-côtes libyens, les migrants sont devenus plus agressifs et l’équipage s’est tourné vers les garde-côtes italiens, qui ont envoyé un navire compte tenu du « grave danger » dans lequel se trouvait l’équipage.

Les fonctionnaires  » identifiaient les responsables du désordre afin de les remettre aux enquêteurs italiens « , a ajouté une déclaration des garde-côtes.

Les navires d’ONGs qui patrouillaient dans la zone sont désormais absents après que l’Italie leur a refusé l’entrée dans ses ports et que Malte en a confisqué certains.

Les tensions s’exacerbent alors que l’Allemagne lutte pour contrôler ses propres niveaux d’immigration et apaiser les électeurs de droite et l’un des principaux partenaires de la coalition d’Angela Merkel.

Horst Seehofer, le ministre allemand de l’Intérieur, a dévoilé un « plan directeur de migration » en 63 points qui inclut l’expulsion rapide des personnes vivant en Allemagne dont la demande d’asile a été rejetée et qui se sont déjà enregistrées pour l’asile dans un autre pays européen ou qui ont un casier judiciaire.

Il a également proposé de placer tous les demandeurs d’asile dans de grands « centres d’ancrage » pendant que leurs demandes sont traitées, mettant fin à la distribution vers des sites d’asile plus petits.

The London Times

 

L’Autriche veut proscrire toute demande d’asile sur le territoire de l’UE

 

L’Autriche, qui assume pour six mois la présidence tournante de l’UE, souhaiterait qu’il ne soit plus possible, dans l’avenir, de déposer une demande d’asile sur le sol européen.

Le ministre de l’intérieur, Herbert Kickl (FPÖ, extrême droite), a expliqué mardi 10 juillet, lors d’une conférence de presse, que toute autre solution «inciterait les passeurs à dire : “Je prends votre argent pour vous emmener dans l’Union européenne, parce que vous avez la garantie de pouvoir y faire une demande d’asile avec la probabilité très, très faible d’être renvoyé” ».

Dans le modèle défendu par l’Autriche, les demandes d’asile seraient enregistrées dans les camps de réfugiés hors d’Europe «par une sorte de commission mobile», selon M. Kickl. Seuls les exilés originaires de pays voisins directs de l’UE pourraient déposer leur demande d’asile sur le territoire de l’Union.

Le ministre a assuré ne pas y voir de contradiction avec la Convention de Genève qui définit le statut de réfugié : «Je ne vois nulle part dans ce texte que l’Europe doit être responsable des demandes d’asile de personnes venant de régions éloignées de milliers de kilomètres.» […]

Le Monde

 

Salvini : «Soros veut faire de l’Italie un grand camp pour les réfugiés car il aime les esclaves»

 

Le ministre de l’Intérieur et homme fort du gouvernement italien, Matteo Salvini, s’en est vigoureusement pris au milliardaire américain George Soros, qu’il accuse – comme Viktor Orban avant lui – de soutenir l’immigration de masse en Italie.

Pas une semaine ne semble passer sans que le nouvel homme fort du gouvernement italien ne défraye la chronique, en raison d’une déclaration tonitruante sur la question migratoire ou les Roms. Lors d’une interview accordée le 3 juillet à l’émission italienne In Onda, sur la chaîne télévisée LA7, le chef de file de la Ligue et ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a accusé Georges Soros de vouloir remplir l’Europe et l’Italie de migrants, «parce qu’il aime les esclaves». Une accusation qu’il a réitérée sur son compte Twitter, le même jour : «Soros aimerait que l’Italie soit un grand camp pour les réfugiés car il aime les esclaves.»

(…)

RT France