Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 11 décembre 2017

 

 

Attentat à New York : un djihadiste originaire du Bangladesh se fait sauter avec un engin explosif (MàJ)

 

Le suspect est âgé de 27 ans, il vivait aux Etats-Unis depuis 7 ans, est originaire du Bangladesh et aurait agi au nom de l’Etat islamique. Il portait un gilet explosif.

New York Post

 

 

L'homme blessé dans l'explosion de New York est le suspect

 

(..)

 

L'identité du suspect révélée

Comme le rapporte la chaîne Fox News, l'identité du suspect a été déterminée.

Une explosion s'est produite plus tôt dans la journée de lundi au cœur de Manhattan, à quelques centaines de mètres seulement du célèbre Times Square.

«Je connais le nom du suspect mais ne veux pas le rendre public maintenant. L’essentiel est que la police en dispose. C’est un homme de 37 ans vivant à Brooklin», a annoncé en direct la correspondante de la chaîne présente sur place, précisant que l'homme interpellé était d’origine étrangère et avait passé «au moins 7 ans» aux États-Unis.

Port Authority Bus Terminal à New York

Et d’ajouter que le suspect avait attaché l’engin explosif à son corps. «La nature de l’engin n’a pas été établie».

​Selon les informations de la chaîne CNN, un homme aurait tenté de s'introduire avec une bombe artisanale dans une station de métro, mais a été arrêté. The Telegraph précise pour sa part que l'homme envisageait de faire exploser sa charge dans une rame de métro, mais l'engin s'est déclenché prématurément, ce qui permis d'éviter un bilan beaucoup plus lourd.

Source

 

 

 

« Honte » de Berlin après des manifestations anti-israéliennes

 

Le gouvernement allemand a exprimé lundi sa « honte » après des dérapages antisémites et anti-israéliens lors de manifestations en Allemagne contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

« Des slogans ont été scandés lors de certaines manifestations ce week-end (dans des villes allemandes), des drapeaux (israéliens) ont été brûlés, des insultes honteuses contres l’Etat d’Israël et les Juifs ont été proférées », a déclaré le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert lors d’un point presse régulier.

« Il faut avoir honte lorsque la haine des Juifs est ainsi affichée dans les rues allemandes », a ajouté M. Seibert.

Trois drapeaux israéliens ont été brûlés à Berlin lors de manifestation vendredi soir devant l’ambassade des Etats-Unis et dimanche lors d’un rassemblement de protestation contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Lire la suite

 

 

 

Une explosion «d'origine inconnue» à Manhattan, une personne arrêtée

 

À la mi-journée, une explosion «d'origine inconnue» a eu lieu près de la gare routière de Manhattan, non loin de Times Square. Un homme a été arrêté, il serait le seul blessé.

Une explosion d'origine encore inconnue s'est produite ce lundi à la mi-journée près d'une importante gare routière de Manhattan, ont indiqué plusieurs médias locaux. Un homme a été arrêté, a indiqué la police new yorkaise sur Twitter, ajoutant qu'il n'y a pas d'autres blessés que le suspect.

L'explosion a eu lieu à l'heure de pointe, apparemment dans un couloir, à proximité de la 42e rue et de la 8e Avenue, non loin de Times Square. La police et les pompiers ont confirmé être sur place, indiquant que les stations de métro qui passent par là avaient été évacuées, mais sans autres détails pour l'instant. Selon plusieurs médias, l'explosion a été provoquée par une bombe artisanale.

La gare routière, où de nombreux bus arrivent à cette heure-là, a été évacuée, a indiqué un journaliste de l'AFP sur place. Le président Donald Trump a été immédiatement informé a indiqué la Maison-Blanche.

New York a connu le 31 octobre dernier une attaque au camion bélier qui a fait huit morts, premier attentat terroriste mortel à Manhattan depuis le 11 septembre 2001. Le suspect, qui avait prêté allégeance à l'État islamique, a été immédiatement arrêté et emprisonné.

Source

Suivre  le direct

 

 

____________________

Le 11 décembre 2017

 

Une explosion «d'origine inconnue» à Manhattan, une personne arrêtée

 

À la mi-journée, une explosion «d'origine inconnue» a eu lieu près de la gare routière de Manhattan, non loin de Times Square. Un homme a été arrêté, il serait le seul blessé.

Une explosion d'origine encore inconnue s'est produite ce lundi à la mi-journée près d'une importante gare routière de Manhattan, ont indiqué plusieurs médias locaux. Un homme a été arrêté, a indiqué la police new yorkaise sur Twitter, ajoutant qu'il n'y a pas d'autres blessés que le suspect.

L'explosion a eu lieu à l'heure de pointe, apparemment dans un couloir, à proximité de la 42e rue et de la 8e Avenue, non loin de Times Square. La police et les pompiers ont confirmé être sur place, indiquant que les stations de métro qui passent par là avaient été évacuées, mais sans autres détails pour l'instant. Selon plusieurs médias, l'explosion a été provoquée par une bombe artisanale.

La gare routière, où de nombreux bus arrivent à cette heure-là, a été évacuée, a indiqué un journaliste de l'AFP sur place. Le président Donald Trump a été immédiatement informé a indiqué la Maison-Blanche.

New York a connu le 31 octobre dernier une attaque au camion bélier qui a fait huit morts, premier attentat terroriste mortel à Manhattan depuis le 11 septembre 2001. Le suspect, qui avait prêté allégeance à l'État islamique, a été immédiatement arrêté et emprisonné.

Source

 

 

 

Vladimir Poutine ordonne le retrait de tous les soldats russes de Syrie (VIDEO)

 

Alors qu'il doit se rendre à Ankara et au Caire dans la journée, le président russe Vladimir Poutine a effectué une visite surprise sur la base aérienne russe de Hmeimim, en Syrie, où il a rencontré son homologue syrien Bachar el-Assad.

Le président russe Vladimir Poutine a effectué une visite surprise de la base aérienne russe de Hmeimim en Syrie, où il a rencontré Bachar el-Assad. Il s'agit d'un détour en prélude au voyage que le chef d'Etat russe doit faire dans la journée pour se rendre au Caire puis à Ankara.

La Russie et la Syrie ont détruit «l'un des plus puissants groupes terroristes internationaux en à peine deux ans», a déclaré Vladimir Poutine, alors que l'armée russe annonçait la semaine passée que le territoire syrien avait été «totalement libéré» des combattants de l'Etat islamique.

Vladimir Poutine, qui doit ensuite se rendre au Caire puis à Ankara, où il doit s'entretenir avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, a ensuite déclaré qu'il ordonnait le retrait de troupes russes engagées en Syrie pour combattre les djihadistes. 

Le retrait de troupes russes marque la fin de la guerre contre l'Etat islamique

Cette décision intervient après que l'état-major russe a annoncé le 6 décembre la libération totale de la Syrie de l'Etat islamique, précisant que tous les territoires précédemment sous contrôle des terroristes avaient été libérés par les dernières offensives de l'armée syrienne : «Toutes les unités des terroristes de Daesh sur le sol syrien ont été détruites et le territoire a été libéré», avait annoncé le chef d'état-major des forces armées russes Valéry Guérassimov le 6 décembre. «Il n'y a donc plus, à l'heure actuelle, aucun territoire contrôlé par Daesh en Syrie», avait-il ajouté.

Lire la suite

 

 

Jérusalem: le Hezbollah appelle à la mobilisation contre la décision de Trump

media

La contestation contre la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël prend de l’ampleur au Liban. Après une manifestation violente devant l’ambassade des Etats-Unis, dimanche à l’appel d’un collectif de partis de gauche et laïques, un grand rassemblement sera organisé par le Hezbollah ce lundi après-midi 11 décembre.

Lire la suite

 

 

La Turquie réagit aux accusations de Netanyahu et condamne les « massacres » israéliens

 

PARIS – Ankara a riposté dimanche soir aux propos du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui avait accusé plus tôt dans la journée le président turc Recep Tayyip Erdoğan d’avoir bombardé des civils kurdes et aidé des terroristes à tuer des innocents.

Le Premier ministre israélien avait répondu aux commentaires antérieurs d’Erdogan, qui avait qualifié Israël d’ « Etat terroriste » qui « tue les enfants ».

« Il n’est pas possible de prendre au sérieux les allégations et les accusations d’un groupe qui a massacré des milliers de Palestiniens et transformé leurs terres en une prison à ciel ouvert afin de faire taire sa culpabilité », a déclaré le porte-parole présidentiel turc, Ibrahim Kali.

Lire la suite

 

 

«Au bord de la guerre nucléaire», Washington, Séoul et Tokyo lancent des exercices anti-missiles

 

Après les récents exercices des forces aériennes conjointes des Etats-Unis et de la Corée du Sud, une nouvelle simulation commence entre Tokyo, Washington et Séoul. La Corée du Nord estime que les belligérants sont «au bord de la guerre nucléaire.»

Lire la suite

 

 

Washington serait inquiété par une proche apparition d’armes biologiques en Corée du Nord

 

Déjà en 2006, les services de renseignement américains ont averti le Congrès des États-Unis que Pyongyang était en train d'élaborer secrètement des armes biologiques. À l'heure actuelle, ce programme continue à monter en puissance, écrit le quotidien américain Washington Post, se référant à des experts et à des sources au sein du renseignement du pays.

S'il y a dix ans, la Corée du Nord n'avait pas de savoirs techniques pour procéder à la création des armes biologiques, la situation a beaucoup évolué au fil des ans et désormais, Pyongyang se dirigerait «inévitablement vers l'acquisition de mécanismes nécessaires qui pourraient être potentiellement utilisés pour un programme avancé d'armes biologiques», souligne le journal.

De plus, il est indiqué que les autorités nord-coréennes pourraient envoyer leurs scientifiques à l'étranger pour qu'ils y obtiennent des diplômes supérieurs en microbiologie. Tout ceci pourrait donner au régime nord-coréen une nouvelle arme redoutable pour menacer ses voisins ou les troupes américaines en cas d'éventuel conflit militaire, alerte l'article.

Lire la suite

 

 

Corée du Sud: Les usines d'armes tournent à plein régime sous la menace du Nord

 

Sous la menace de son voisin du Nord, la Corée du Sud fait tourner ses usines d’armes à plein régime, confortant son leadership parmi les producteurs émergents, selon un rapport de l’institut Sipri publié lundi.

L’industrie de l’armement sud-coréenne représentait 2,2 % des ventes des cent plus gros producteurs mondiaux en 2016 avec un chiffre d’affaires de 8,4 milliards de dollars, en hausse de 20,6 % par rapport à 2015, selon l’Institut international de recherche sur la paix, basé à Stockholm.

La menace nord-coréenne « alimente l’acquisition d’équipement militaire par la Corée du Sud qui se tourne de plus en plus vers sa propre industrie d’armement pour répondre à la demande », relève le chercheur Siemon Wezeman. « L’augmentation de l’arsenal d’armes nucléaires de la Corée du Nord entraîne d’importants investissements (militaires) en Corée du Sud », ajoute-t-il.

Lire la suite

 

 

 

Jérusalem: les mots vaporeux de Macron face à Nétanyahou

 

Lire aussi : Macron appelle Netanyahu à « des gestes courageux envers les Palestiniens »

 

 

 

Le reste de l'actualité sur  le site français de souche

Les chrétiens persécutés sur christianophobie.fr

L’avancé de l’Islam en France sur islamisation.fr

____________________

Le 10 décembre 2017

 

Rajout d'une vidéo des idantitaires (tous en bas de la page)

 

Moscou accuse l'aviation américaine de tenter de l'empêcher de bombarder Daesh en Syrie

 

Alors que Washington tente de s'approprier la victoire contre l'Etat islamique, le ministère de la Défense russe a expliqué qu'un de ses avions de combat avait chassé un F-22 américain qui tentait d'empêcher des frappes russes contre Daesh en Syrie.

Lire l'article

 

 

 

Erdogan qualifie Israël d'«Etat terroriste [qui] tue des enfants», Macron appelle à l'apaisement

 

Le 10 décembre, Recep Tayyip Erdogan a qualifié Israël d'«Etat terroriste» qui «tue des enfants». Emmanuel Macron avait pourtant demandé la veille au président turc de «contribuer à l'apaisement» entre Israël et les Palestiniens.

«La Palestine est une victime innocente [...] Quant à Israël, c'est un Etat terroriste, oui, terroriste !», a lancé Recep Erdogan lors d'un discours enflammé le 10 décembre à Sivas, dans le centre de la Turquie. «Nous n'abandonnerons pas Jérusalem à la merci d'un Etat qui tue des enfants», a-t-il en outre déclaré.

Ces déclarations surviennent quelques jours après la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël, une annonce qui a été fermement condamnée par Ankara.

Nous n'abandonnerons pas Jérusalem à la merci d'un Etat qui tue des enfants

Le président turc, qui a plusieurs fois qualifié la reconnaissance de Jérusalem comme capitale israélienne de «ligne rouge pour les musulmans», a vivement critiqué cette décision, précisant qu'elle était «nulle et non avenue» pour Ankara.

«Nous allons lutter jusqu'au bout par tous les moyens [contre cette décision]», a ajouté le chef de l'Etat turc, rappelant qu'un sommet de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) devait se tenir le 13 décembre à Istanbul.

Lire la suite

 

 

 

Un agent de la sécurité de la gare centrale de Jérusalem grièvement poignardé

 

Le terroriste « neutralisé » ; Le gardien, 25 ans, est « sous sédation et sous respirateur » ; Une jeune israélienne de 9 ans blessée par des pierres dans une attaque en Cisjordanie

Le centre médical de Shaare Zedek a admis un gardien de sécurité, âgé de 25 ans, grièvement blessé dimanche après une attaque menée au couteau dans l’après-midi.

L’hôpital a décrit son état comme « très grave ».

Le gardien de la sécurité est « sous sédation et sous un respirateur », a indiqué l’hôpital dans un communiqué.

La police israélienne a plus tard affirmé que le terroriste de la gare routière de Jérusalem est un Palestinien de 24 ans, entré illégalement en Israël selon le Shin Bet.

Lire la suite

 

 

Lire aussi : Israël a détruit un tunnel d’attaque entre Gaza et son territoire

 

 

 

La Ligue arabe appelle Washington à annuler sa décision sur Jérusalem
 

Les ministres des affaires étrangères de la Ligue arabe ont appelé Washington à annuler sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, dans une résolution publiée dimanche 10 décembre au matin après une réunion au Caire. Dans le texte, dont l’Agence France-Presse s’est procurée une copie, les ministres arabes affirment que les Etats-Unis se sont « retirés comme parrains et intermédiaires du processus de paix » au Proche-Orient.

Ils s’étaient rassemblés samedi soir au siège de la Ligue arabe, au Caire, pour une réunion extraordinaire en vue de formuler une réponse à la décision américaine, qui a provoqué une vague de mécontentement dans le monde arabe. Ils ont également appelé la communauté internationale à reconnaître un Etat palestinien « avec Jérusalem-Est comme capitale », la partie orientale de la ville annexée depuis 1967 par Israël.

En savoir plus

 

Notes : ils refusent que Jérusalem soit la capitale d’Israël mais accepteraient  qu'elle soit celle des arabes palestinien -  C'est la justice selon l'Islam ! tout est a eux rien pour les autres

 

 

Manifestation pro-palestinienne devant l'ambassade des Etats-Unis à Beyrouth

 

Un important rassemblement a lieu devant l'ambassade des Etats-Unis au Liban, où des manifestants scandent des slogans pro-palestiniens, critiquant la décision de Washington sur Jérusalem. Du gaz lacrymogène a été utilisé et un canon à eau déployé.

 

 

Jérusalem capitale : troisième jour de violences

 

Macron reçoit Nétanyahou ce dimanche à Paris

 

Le premier ministre israélien sera reçu à l'Elysée pour un «déjeuner de travail». Le président français est le premier chef d'État à le recevoir depuis la reconnaissance unilatérale de Jérusalem comme capitale d'Israël par Donald Trump.

Le rendez-vous était prévu depuis plusieurs semaines. Dimanche, à 14 heures, le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou sera reçu à l'Elysée par Emmanuel Macron pour un «déjeuner de travail». Une visite qui tombe à point nommé, alors que Jérusalem est au centre des attentions, depuis que Donald Trump a décidé de reconnaître unilatéralement la ville trois fois sainte comme capitale de l'État hébreu.

Lire la suite

 

 

 

Netanyahu s’attaque au deux poids deux mesures de l’Europe

 
Benjamin Netanyahu

Le Premier ministre israélien s’en est pris au double standard des pays européens qui critiquent la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale de l’État hébreu tout en gardant le silence sur les tirs de roquettes sur son territoire depuis la bande de Gaza.

Lire la suite

 

lire aussi : A Tel-Aviv, des milliers de manifestants réclament la démission de Nétanyahou

 

 

Un blocus naval par les USA serait une déclaration de guerre pour la Corée du Nord

 
Kim Jong-un, dirigeant nord-coréen

La Corée du Nord considérerait comme une déclaration directe de guerre un éventuel blocus naval par les Etats-Unis et leurs alliés, apprend-on dimanche des médias nord-coréens.

Selon Rodong Sinmun, le quotidien nord-coréen le plus lu dans le pays, Pyongyang considérerait comme une déclaration directe de guerre un possible blocus naval par les Etats-Unis et leurs alliés les plus proches.

«Nous considérerons un blocus naval par les Etats-Unis et leurs adeptes comme un acte d'agression contre la souveraineté et la dignité de notre République, ainsi que comme une nouvelle déclaration directe de guerre», lit-on dans l'article.

Le média précise également que «les Etats-Unis et leurs adeptes devraient soigneusement évaluer les possibles conséquences catastrophiques d'un blocus naval».

Lire la suite

 

Lire aussi : Menace venue du Nord: USA, Japon et Corée du Sud s’exercent à repérer des missiles

 

 

Kim Jong-un, un Israël n’existe pas pour qu’on lui attribue une capitale…

 

 

Vidéo du 9 décembre

Notes : Corée du nord , Iran et Syrie , je suis de plus en plus convaincue  que se sont bien ces trois pays qui seront les fesseurs de la troisième guerre mondiale

Un lien vers l’info de la vidéo sur des unités militaires de Corée du Nord en Syrie en 2016

 

Irak : malgré sa défaite militaire, Daech conserve une capacité de nuisance

 

(..)

« Daech a changé de méthode »

Dans un tweet, la coalition internationale a adressé ses « félicitations au gouvernement d’Irak et aux forces armées pour la libération de tous les territoires peuplés tenus par Daech en Irak ». Elle laisse ainsi entendre que le groupe terroriste maintiendrait des caches dans des zones non peuplées.

Selon des experts et des militaires, Daech garde une capacité de nuisance et peut encore faire couler le sang en retournant à la clandestinité et en menant des attentats spectaculaires.

Abou Mahdi al-Mohandes, le « numéro deux » des forces paramilitaires du Hachd al-Chaabi -qui ont également lutté contre les djihadistes-, assure que Daech « est encore présent à certains endroits et ses membres tentent de s’infiltrer parmi les civils et dans les villages ». « Daech a changé de méthode », ajoute ce commandant proche de l’Iran.

Daech risque de « revenir à ses racines terroristes »

Du côté de la coalition antijihadistes, on fait le même constat que le responsable du Hachd al-Chaabi. Daech « a été altéré militairement mais pas complètement défait. Il représente toujours une menace pour l’Irak », explique le colonel américain Ryan Dillon, porte-parole de la coalition.

« Comme Daech a perdu du terrain, de l’influence, ses flux financiers et ses capacités de combat conventionnel, nous pensons qu’il va revenir à ses racines terroristes et mener des attaques très médiatisées contre des civils sans défense comme nous l’avons vu récemment à Nassiriya et ailleurs », dit-il.

Le 15 septembre, 84 personnes, en majorité des pèlerins, avaient été tuées dans une double attaque revendiquée par le groupe terroriste à Nassiriya (sud). Preuve de la persistance de cellules de Daech, la coalition fait régulièrement état de raids dans la région de Taji, au nord de Bagdad, dans celle de Qayyara, au sud de Mossoul, et dans la province occidentale d’Al-Anbar alors qu’officiellement, Daech en a été expulsé.

Source

 

 

 

Le monde se révolte face à la décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël

 

Les manifestations du monde musulmans du 9 décembre

 

«Israël assassin et criminel!»: Paris manifeste contre la décision de Trump sur Jérusalem

 
Infos du 9 décembre
Paris manifeste contre la décision de Trump sur Jérusalem

À l’instar des manifestations qui ont embrasé le Proche-Orient, des habitants de capitales européennes, dont Berlin et Paris, sortent dans les rues pour manifester contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Une correspondante de Sputnik suit de près la manifestation à Paris.

Lire la suite

 

 

 

Des Français et francophones repérés parmi des troupes de l’EI en Afghanistan

 

Des Français et des Algériens, certains arrivant de Syrie, ont rejoint les rangs du groupe djihadiste État islamique dans le nord de l’Afghanistan, où les insurgés ont établi de nouvelles bases, selon des sources concordantes. C’est la première fois que la présence de combattants français ou francophones est confirmée au sein de l’EI en Afghanistan.

« Selon nos informations, un certain nombre de ressortissants français et d’Algériens sont arrivés il y a 15 à 20 jours (mi-novembre) dans le district de Darzab« , dans le sud-ouest de la province de Jawzjan, affirme le gouverneur du district, Baaz Mohammad Dawar. Le groupe est accompagné de plusieurs femmes, selon le gouverneur, et se déplace avec un interprète venu du Tadjikistan.

« Quatre de ces étrangers, dont deux femmes, parlent français et arabe« , précise-t-il. « Sept à huit combattants algériens qui ne parlent qu’arabe sont avec eux, en plus de Tchétchènes, d’Ouzbeks et de Tadjiks. Parmi les Algériens de Darzab, certains ont déjà passé du temps en Syrie et en Irak« .

Des centaines de Français, parfois d’origine nord-africaine, ont rejoint l’EI au Moyen-Orient, induisant une possible confusion sur la nationalité des nouveaux venus. « On les appelle des Arabes, mais ils n’ont pas leur passeport sur eux« , reconnaît le porte-parole du ministère de la Défense, le général Dawlat Waziri. […]

news.yahoo

 

Notes ; des français qui s’appellent Mohamed, Ali , Karim  etc

 

 

 

Mélenchon reproche à Macron d’avoir participé à la messe pour Johnny Hallyday dans l’église de la Madeleine, « un monument contre-républicain » selon lui…

 

Le leader de la France insoumise a estimé que la présence du chef de l'État en l'église de la Madeleine à l'occasion de l'hommage rendu à Johnny Hallyday était une atteinte au principe de laïcité.

Melanchon sur Facebook : Samedi, jour anniversaire de la loi de 1905 sur la laïcite de l'État, le président de la République, chanoine de Latran, participe à une messe dans l'église de la Madeleine, monument religieux contre-républicain, où la prostituée de l'évangile implore le pardon du Christ. En face, l'assemblée nationale. Les rue qui mènent à ce bâtiment portent les noms des avocats de louis XVI et Marie-Antoinette. On voit ici ce que vaut la laïcité républicaine de certains. Rappelons que Clémenceau, vainqueur de la grande guerre, refusa d'entrer à Notre-Dame pour le «Te Deum» de la victoire. Mais là, évidemment...

Lire la suite

 

Notes : christianophobe et collabo ! il aurais tellement préférè (comme Hitler) que Charles Martel n’arrête pas les Arabes à Poitiers  (il l'avais d’ailleurs dit sur Europe 1)

 

Lire aussi l'article d'Europe 1 (et voir leur gif) : Laïcité et hommage à Johnny Hallyday : Macron à deux doigts de bénir le cercueil du chanteur

 

 

 

 

Pourquoi la condamnation des 5 de Poitiers est scandaleuse ? Damien Rieu répond.

Notes :

La France collabos est en violation de la  Déclaration universelle des droits de l'homme de l'ONU

Article 19
Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.
Article 20
1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques.

 

 

 

Le reste de l'actualité sur  le site français de souche

Les chrétiens persécutés sur christianophobie.fr

L’avancé de l’Islam en France sur islamisation.fr

Commenter cet article