Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 2 mai 2017

 

 

Pyongyang: les vols de bombardiers US augmentent le risque de guerre nucléaire

 

Dans le cadre d’exercices conjoints avec la Corée du Sud et en pleine guerre verbale qui fait rage sur la péninsule coréenne, les vols de bombardiers stratégiques américains ont mis de l’huile sur le feu. La Corée du Nord parle d’une nouvelle provocation imprudente.

À en croire Pyongyang, la situation sur la péninsule est au bord d'une guerre nucléaire, communique Reuters se référant à l'agence nord-coréenne officielle KCNA.

« Cette provocation militaire imprudente pousse la situation sur la péninsule coréenne au bord d'une guerre nucléaire », indique une déclaration de KCNA.

Précédemment, les États-Unis annonçaient que deux bombardiers B-1B Lancer avaient décollé de la base de Guam dans le cadre de manœuvres conjointes avec la Corée du Sud. Séoul a expliqué que les manœuvres visaient à « contenir les provocations » du Nord.

Lire la suite

 

 

 

Trump ne veut pas franchir «la ligne rouge» avec Kim Jong-un

 

Donald Trump n’entend pas franchir la ligne rouge dans les relations avec la Corée du Nord. Il est toutefois prêt à «agir» s’il le faut.

Le Président américain Donald Trump n'a pas l'intention de franchir la ligne rouge avec Pyongyang. Il se réserve néanmoins le droit de le faire en cas de nécessité.

« Je n'aime pas franchir des lignes rouges, mais j'agis si je dois le faire », a déclaré le chef de la Maison-Blanche interviewé par la chaîne de télévision Fox News.

Il estime également que les militaires américains déployés en Corée du Sud ainsi que les alliés de Washington se trouvant dans la région sont menacés car la Corée du Nord possède des armes nucléaires et des missiles.

« Personne n'est en sécurité », a-t-il dit, soulignant que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a plusieurs armes nucléaires à sa disposition.

Interrogé récemment par Bloomberg, Donald Trump n'a pas exclu une possible rencontre avec son homologue nord-coréen, Kim Jong-un, tandis que la question nord-coréenne a figuré parmi les principaux dossiers concernant la sécurité nationale des États-Unis dans les 100 premiers jours de la présidence Trump.

Lire la suite

 

Trump appelle «à se préparer au pire» face à Pyongyang

 

Le 2 mai 2017

Pour le locataire de la Maison-Blanche, les États-Unis doivent être prêts à faire face au pire dans le dossier nord-coréen.

Donald Trump
Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces dernières semaines, marquées par l'envoi du porte-avions USS Carl Vinson dans la région et le récent tir raté d'un missile balistique par le pays communiste. Dans un entretien accordé au journal Washington Examiner, le Président américain a reconnu que la Corée du Nord « pesait lourd sur ses épaules » et que les États-Unis devaient s'apprêter à « faire face au pire » en ce qui concerne le problème nord-coréen.

« Nous devons être prêts à faire ce que nous devons faire. Nous ne pouvons tolérer cela plus longtemps », a déclaré M. Trump.

Lire la suite

 

 

Pékin exige la «fin immédiate» du déploiement du THAAD en Corée du Sud

 

THAAD

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Geng Shuang a invité les parties américaine et sud-coréenne à arrêter le processus d'implantation du système de défense antimissile THAAD (Terminal High Altitude Area Defense).

« En ce qui concerne le THAAD, notre position est bien claire et résolue. Nous sommes opposés au déploiement du THAAD en Corée du Sud. Nous exhortons les parties impliquées à mettre fin immédiatement à son implantation », a déclaré M. Geng lors d'un point presse mardi.

Lire la suite

 

 

 

Quelle menace pousse la Chine à recruter d'urgence des interprètes sino-coréens?

 

Une ville chinoise frontalière de la Corée du Nord recrute d’urgence des interprètes maîtrisant le coréen et le chinois, ce qui a suscité plusieurs rumeurs selon lesquelles Pékin se préparerait à une éventuelle guerre nucléaire entre les États-Unis et la Corée du Nord.

La ville chinoise de Dandong, située à la frontière avec la Corée du Nord, a lancé en urgence de nombreuses offres d'emploi inhabituelles.

Ainsi, les autorités de la localité cherchent à recruter dans les meilleurs délais des interprètes capables de traduire du coréen au chinois et inversement, lit-on dans le journal Korea Times.

Selon le média, le journal Oriental Daily News, basé à Hong Kong, a publié le 27 avril la photo d'un document du gouvernement chinois ordonnant aux autorités de Dandong de recruter un nombre indéterminé d'interprètes du coréen et du chinois qui devront travailler dans 10 départements de la ville, notamment dans les domaines de la sécurité des frontières, de la sécurité publique, du commerce, de la douane et de la quarantaine.

Lire la suite

 

Pourquoi Erdogan est-il à nouveau en Russie?

 

Trois rencontres Poutine-Erdogan en neuf mois, le dialogue Moscou-Ankara s’intensifie. En effet, au-delà des convergences économiques et des divergences sur la Syrie, les deux pays partagent de vrais intérêts stratégiques. La Turquie ira-t-elle au bout cette logique de dialogue ? Éléments de réponse.

Le président turc Erdogan sera de nouveau en Russie le 3 mai prochain. Il s'agit tout de même de la troisième visite officielle du président turc en Russie en seulement neuf mois. Après la rencontre d'août 2016 à Saint-Pétersbourg qui a officialisé la normalisation des relations entre les deux pays, puis celle de Moscou en mars dernier dans le cadre de la réunion du Conseil de coopération de haut niveau Russie-Turquie, c'est désormais à Sotchi qu'aura lieu cette nouvelle rencontre Poutine-Erdogan.

Les deux présidents ont un ordre du jour chargé, à commencer par la poursuite de la levée des sanctions commerciales russes décidées après la crise de novembre-décembre 2015. Les projets stratégiques et commerciaux sont aussi nombreux: Turkish Stream, centrale nucléaire d'Akkuyu, achat par la Turquie des systèmes russes S-400. Si sur la plupart de ces points, les chances de succès sont plutôt importantes, la Syrie reste, elle, une pierre d'achoppement entre les deux États.

Lire la suite

 

 

Pour Washington, le risque terroriste reste élevé en Europe

 

Les Etats-Unis ont renouvelé lundi leurs avertissements face au risque d'attentats "terroristes" jihadistes en Europe, à la suite d'attaques ces dernières semaines en France, Russie, Suède et au Royaume-Uni.

Le département d'Etat publié régulièrement des notices d'alertes à l'attention de ses ressortissants résidant ou voyageant à l'étranger. Le bureau consulaire du ministère américain des Affaires étrangères a mis au jour celle concernant l'Europe, la dernière remontant au 31 mai dernier lors de l'Euro-2016 de football en France.

"Le département d'Etat avertit les citoyens américains de la menace continue d'attaques terroristes à travers l'Europe", prévient la diplomatie américaine dans un communiqué, mentionnant les "derniers incidents en France, Russie, Suède et Royaume-Uni".

Lire la suite

 

 

Hotovely rejette la résolution “absurde” de l’UNESCO, et la qualifie d’“histoire fausse”

 

La branche culturelle de l’ONU doit se prononcer mardi, le jour de Yom HaAtsmaout, sur une résolution refusant toute souveraineté israélienne sur Jérusalem

La vice-ministre des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely, a publié lundi une vidéo avant le vote d’une résolution mardi par l’UNESCO, qui rejette toute souveraineté israélienne sur Jérusalem et critique la construction dans la Vieille Ville.

Hotovely a déclaré que le vote était « absurde » et que la résolution était de l’« histoire fausse ».

« L’UNESCO est politisée depuis longtemps, et elle est malheureusement devenue un outil au service de la propagande palestinienne contre Israël, a-t-elle déclaré. Des résolutions si absurdes et sans aucun fondement historique nuisent à la mission de protection du patrimoine culturel de l’UNESCO. »

Lire la suite

 

Notes :Vu que l'ONU mange dans les mains des saoudiens et de l'OCI (Organisation de la coopération islamique) ! il est très probable que cette résolution soit voté

 

 

 

Mali: L'armée française a tué ou capturé une vingtaine de djihadistes

 

C’est dans cette zone qu’un soldat français avait été tué le 5 avril. La force française Barkhane a tué ou capturé une vingtaine de djihadistes ce week-end au Mali, au sud-ouest de Gao, près de la frontière avec le Burkina Faso, a annoncé dimanche l’état-major dans un communiqué.

Des avions de chasse Mirage 2000 ont d’abord effectué des frappes sur des dépôts logistiques repérés lors d’une récente opération dans la forêt, considérée comme un refuge de groupes terroristes armés. C’est lors de cette opération que le caporal-chef du 6e régiment du génie d’Angers, Julien Barbé, avait été tué, victime de tirs directs.

Lire la suite

 

 

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

30/04: (69) Menaces de mort djihadistes à bord d’un TGV Ouigo à Lyon/Exupéry (source)
30/04: Attentat déjoué: Un tchétchène et 2 Kosovars arrêtés et écroués à Nancy (source)
29/04: Salah Cheurfi, père du terroriste des Champs-Élysées menace des policiers (source)
28/04: (45) Kamal El Amrani asperge son ex-compagne avec de l’acide: procès (source)
28/04: (45) Palicaris Kondongou+Essou Ockot: braqueurs condamnés en prison (source)
28/04: Le rappeur Hayce Lemsi: Islem Belouizdad arrêté et incarcéré en prison (source)
 

 

 

Le Porte-Parole de Macron accepte le soutien de l’UOIF et veut dissoudre les Identitaires

 

Le Porte-Parole de Macron accepte le soutien de l’UOIF et veut dissoudre les Identitaires.
– BFM TV, 1er mai 2017, 21h18

Voir aussi : Le Porte-Parole de Macron refuse de rejeter le soutien de l’UOIF classé terroriste dans certains pays

Interpellé à plusieurs reprises par Sébastien Chenu (FN), Benjamin Griveaux (Porte-Parole de Macron) a fini par reconnaître qu’il accepte le soutien de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France) qui est interdite dans certains pays, voire classée terroriste et qui vend dans ses congrès des ouvrages d’Hani Ramadan qui vient d’être expulsé pour appel à la haine. Benjamin Griveaux veut en revanche dissoudre le Groupe Identitaire qui selon lui « porte un danger sur la République ».

 

Notes :je pense que Macron va poursuivre la politique de Hollande en bien plus répressive 

 

 

 

Emmanuel Macron : « Ils sont là…vous les croisez dans les rues »

 

 

 

Présidentielle : Macron donné gagnant avec 61% face à Le Pen (sondage)

 

Hebergeur d'image

Emmanuel Macron l’emporterait par 61% des voix (+1 point) au second tour de l’élection présidentielle, le 7 mai, contre Marine Le Pen (39%, -1 point), selon un sondageOpinonWay-ORPI pour Les Échos et Radio Classique diffusé lundi.

Une campagne de mauvaise qualité. 76% des personnes interrogées considèrent par ailleurs que la campagne de l’entre-deux-tours est de mauvaise qualité, contre 24% qui pensent le contraire. Elles sont à 54% à estimer que la candidate d’extrême droite est celle qui a marqué le plus de points la semaine dernière, contre 40% qui jugent que le candidat d’En Marche ! s’est le plus démarqué. (…)

Source

 

 

Notes :Il a tellement d'année que MLP est diabolisé. Il a un tel acharnement médiatique sur son parti , que ce serait un miracle si MLP gagne ces élections . En fait les politiques et médias utilisent contre elle, une stratégie de manipulation mentale de l'opinion public, désignant MLP comme une menace et Macron comme un sauveur .Cette stratégie est répète tout les jours sur toute les antennes (c’est a peut près la mm stratégie qui est utilisé pour la Crimée et la guerre en Syrie) 

Voir ce lien :dix strategies de manipulation de masses

Extrait:

Depuis 2010, Ces 10 stratégies ont si bien été employées que les maîtres du monde risquent encore de faire gagner leur marionnette MACRON-UE-MEDEF ! La situation politique française est l'absolue démonstration de la manipulation de l'opinion par ces techniques de plus en plus élaborées. La candidature du jeune loup de Wall Street de Rothschild-Bercy, est elle même, surtout le fruit d'une technique qui n'est pas dans la liste : le bourrage de crâne. Exposer et encore exposer, répéter, et encore répéter, que notre sauveur contre l'extrême droite est le candidat tout jeune, tout "neuf" que nous vantent les médias des oligarques.

 

 

 

 

Présidentielle 2017 : pourquoi l'UOIF s'est retrouvée au cœur des débats

 

ÉCLAIRAGE - Marine Le Pen a pointé du doigt les liens d'Emmanuel Macron avec l'union des organisations islamiques de France. Retour sur cette polémique.

La polémique enfle depuis une semaine maintenant. En plein entre-deux-tours, le Front national a décidé d'attaquer Emmanuel Macron sur ses liens avec la finance ou encore avec les organisations islamiques. En ligne de mire : l'UOIF, l'union des organisations islamiques de France.

En interview sur TF1 mardi 25 avril, Marine Le Pen a en effet accusé l'ancien ministre de l'Économie, aujourd'hui favori de l'élection présidentielle, d'être "entre les mains" de cette organisation religieuse. "Aujourd'hui, nous sommes confrontés à des candidats qui nous expliquent qu'il n'y a pas de culture française, qui sont entre les mains des communautaristes, notamment des plus dangereux, comme l'UOIF, une organisation dont j'appelle à la dissolution", avait alors lancé la présidente du Front national.

Lire la suite

 

 

 

Emmanuel Macron: "Si l'UOIF respecte les lois de la République, je n'ai pas à l'interdire"

 

Voir vidéo

 

Notes ; vus que l'UOIF (Union des Organisations Islamiques de France) regroupe plus de 250 associations musulmanes, dont une centaine de mosquées cela m'étonnerais que Macron tente seulement de vexé cette organisation  qui lui rapporte des millions de votes

Voir video sur F de souche

 

 

 

 

En 3 photos, les preuves : en Mediterranée, les ONG remplacent les passeurs

 

Les images du dossier des Gardes Côtes. La confirmation des soupçons du procureur : les passeurs n’ont plus à monter à bord des bateaux de migrants. Les ONG s’en occupent.

Les ONG remplacent les passeurs. De 2015 à nos jours, les flux migratoires ont considérablement changé. Dans le collimateur des enquêteurs italiens, nous trouvons des criminels libyens, des mafias internationales et des trafiquants divers.
Aujourd’hui ce sont les organisations humanitaires. Pas parce qu’elles gèrent directement les trafics illégaux mais parce qu’elles favorisent (indirectement) les contrebandiers d’êtres humains, en rendant leur travail plus facile et plus rentable
C’est ce que le procureur de Catane, Carmelo Zuccaro essaie de faire comprendre à ceux qui ne veulent rien entendre. La même chose est répétée par la porte-parole de Frontex, Izabella Cooper, ils rappellent que les trafiquants libyens profitent du devoir de sauvetage et que les interventions des ONG ont des « conséquences involontaires ». .
Sauver des vies, c’est bien, mais stationner au large de la Libye favorise les « affaires louches » et augmente les morts en mer. Quelque chose ne tourne pas rond. Peut-être y a-t-il quelque chose de pourri là dessous?.
Jusqu’à 2014, les passeurs étaient obligés de monter sur les embarcations pour accompagner leurs « clients » jusqu’au plus près de Lampedusa. C’était un voyage risqué qui permettait souvent à la police de mettre des bâtons dans les roues des mafias, des passeurs, des immigrés.
Maintenant, arrêter les criminels n’est plus qu’un mirage et le business des trafiquants est avantagé.
Le procureur, lors de son audition à la Chambre fut très clair en affirmant que la présence des ONG à quelques miles de Zuwarah provoque une sorte d’échec de l’activité de représailles parce que la justice n’a plus le moyen d’identifier les responsables. Ces délinquants qui avant « accompagnaient les bateaux jusqu’aux limites des eaux internationales ». Pourquoi ne se dérangent-ils plus maintenant ? Parce que les ONG, comme l’explique le procureur, ont neutralisé cette exigence.
En substance, les Organisations Non Gouvernementales parquées au large de la Libye ont de fait remplacé les passeurs, qui n’ont même plus à entreprendre les dangereuses traversées sur des barcasses, et qui se bornent à jeter en mer les migrants, puisqu’il y a les gens des missions qui les acheminent en Sicile.
A quoi servent les trafiquants si les ONG font le travail à leur place ? Ce sont eux désormais, les nouveaux ponts pour l’immigration clandestine en Italie. Depuis qu’ils patrouillent dans le « Mare Nostrum » (2015-2016), en effet, la zone d’activité des opérations de secours s’est progressivement déplacée vers Tripoli, provocant le court-circuit dont parlait Zuccaro, en augmentant les départs et en rendant la vie plus facile pour les criminels.
Pour preuve, le dossier des Gardes Côtes Italiens : dans le document intitulé <> on peut lire que « la présence de nombreux navires en zone (Ong) a fait que de 2012 jusqu’à aujourd’hui la distance entre les côtes libyennes et les points de rencontre entre les unités de migrants et les unités de secours a diminué jusqu’à atteindre les limites des eaux territoriales. >>
Les photos parlent d’elles-mêmes et ne laissent aucun doute : la marine, les cargos, les bateaux de l’Europe réalisent des sauvetages à quelques milles de Tripoli. Ils le font parce que la présence permanente d’ MSF, Save The Children et Moas dans cette étroite portion de mer contraint tous les autres bateaux à s’y retrouver.
Les délinquants connaissent les positions des Organisations (certains cas démontrent qu’ils passent des accords par téléphone) et ils fournissent en conséquence aux bateaux juste l’essence nécessaire pour atteindre les eaux internationales. Interviennent ensuite les associations caritatives et les autres embarcations qui sont obligées de s’approcher des côtes de Tripolitaine.
Par ailleurs, l’hyper activité des associations ne fait pas qu’aider les trafiquants, elle diminue les probabilités de survie des migrants. Cela peut ressembler à un contre sens mais c’est un fait. Le dossier du corps spécialisé de la Marine Militaire l’explique : <>.

Il Giornale

Commenter cet article