Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 3 mai 2017

 

 

Tir de missile nord-coréen: l'engin se dirigeait-il vers la Russie avant d'exploser?

 

Alors que les détails sur le dernier tir de missile nord-coréen hantent la planète, le journal Seoul Economic Daily a avancé son hypothèse sur son trajet potentiel: l'engin pouvait se diriger soit vers un point portuaire, soit... vers le territoire russe

Pyongyang

Le tir de missile nord-coréen qui a explosé quelques secondes après le tir fait toujours couler beaucoup d'encre. Comme le suppose le Seoul Economic Daily, citant une source renseignée, l'échec serait dû à la trajectoire inattendue du missile : à la différence des tirs précédents où les missiles étaient lancés « avec un azimut de 89-90 degrés à l'est », la dernière fois l'azimut du lancement était estimé à 49 degrés. Ainsi, selon toute vraisemblance, le missile devait se diriger vers le port nord-coréen de Rajin, derrière lequel s'étend déjà le territoire russe :

Ce constat va dans le sens de la thèse de la destruction délibérée du missile par Pyongyang après un trajet de 48 km. Selon les autorités américaines, il s'agirait d'un missile balistique KN-17 de moyenne portée qui s'est disloqué avant de tomber en mer du Japon sans quitter le territoire nord-coréen.

De cette façon, la Corée aurait pu envoyer une sorte de message aux États-Unis pour leur faire comprendre qu'elle n'entendait pas céder et poursuivrait ses essais de missiles, bien qu'au-dessus de son propre sol, mais aussi qu'elle ne voulait d'affrontement direct, lit-on dans l'édition.

En réponse, la défense aérienne russe en Extrême-Orient a été placée en alerte rouge...

Lire la suite

 

 

 

Corée du nord: un site d'essai nucléaire actif

 

Des images satellite montrent un regain d'activité sur le site d'essais nucléaires nord-coréen de Punggye-ri, affirment des analystes basés aux Etats-Unis, au moment où la tension est particulièrement élevée sur la péninsule.

Des images prises le 25 avril indiquent que des ouvriers ont pompé de l'eau au "portail nord", affirment les analystes de "38 North", un site internet qui fait autorité sur le régime communiste.

Les mêmes experts avaient estimé mi-avril que le site de Punggye-ri était "amorcé et prêt", évoquant "une activité continue autour du portail nord".

Lire la suite

 

 

 

 

Manœuvres militaires US-sud-coréennes: la Chine appelle à garder la tête froide

 

Manœuvres militaires US-Sud-Coréennes: la Chine appelle à garder la tête froide

Le ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine a donné son point de vue concernant les derniers manœuvres militaires conjointes des États-Unis et de la Corée du Sud. Selon, le service diplomatique chinois, il est nécessaire de préserver la stabilité dans la région et de revenir au dialogue.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a commenté les exercices militaires des États-Unis et la Corée du Sud, en appelant les parties à la plus grande retenue. La déclaration a été faite après que deux bombardiers stratégiques américains ont survolé le territoire de la Corée du Sud dans la Mer du Japon, ce qui a suscité une vive indignation de la part des autorités nord-coréennes.

« Nous appelons de nouveau les parties concernées à faire preuve de calme et à cesser de se blesser l'une l'autre, afin de créer une bonne atmosphère pour le dialogue » a noté le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang.

Lire la suite

 

 

 

Enseignant US arrêté en Corée du Nord: Pyongyang confirme

 

Tony Kim, connu sous son nom coréen Kim Sang-Duk, a été interpellé le 22 avril à l'aéroport de Pyongyang pour avoir « commis des actes criminels hostiles à la République populaire démocratique de Corée », selon l'agence officielle KCNA.

« Kim est désormais détenu par les services judiciaires compétents qui enquêtent sur ses crimes », indique l'agence.

Lire la suite

 

 

 

L'heure est venue: Poutine et Trump prêts à s'entretenir en personne

 

Vladimir Poutine et Donald Trump sont prêts à s'entretenir en personne, et une éventuelle réunion pourrait avoir lieu à Hambourg, a déclaré Iouri Ouchakov, le conseiller du Président russe.

« Les deux Présidents ont jugé opportun d'organiser une rencontre bilatérale. La ville de Hambourg a été citée parmi les possibles lieux de réunion », a annoncé M. Ouchakov aux journalistes, à l'issue d'un entretien téléphonique entre les dirigeants russe et américain.

Lire la suite

 

 

 

 

Au moins huit morts dans un attentat visant des véhicules de l’OTAN à Kaboul

 

Au moins huit morts dans un attentat visant des véhicules de l’OTAN à Kaboul

Un attentat suicide revendiqué par Daesh a visé un convoi de véhicules de l’OTAN dans la capitale afghane, non loin de la représentation diplomatique américaine, faisant huit morts et une vingtaine de blessés, pour la plupart des civils.

Au moins huit personnes ont été tuées et 22 autres blessées dans un attentat à Kaboul, selon l’AFP citant le porte-parole du ministère de l'Intérieur Najib Danish, qui précise que les victimes sont, pour la plupart, des civils.

Lire la suite

 

 

 

D’ici la fin de l’année, les USA auront chassé Daech de l’Afghanistan

 

Les États-Unis comptent libérer l’Afghanistan de toute présence de Daech d’ici la fin de l’année, avant que n’arrivent des djihadistes expérimentés, chassés eux d’Irak et de Syrie.

« Nous avons une très bonne chance de les détruire en 2017, pour qu'il soit très clair » que l'Afghanistan « n'est pas un endroit » où peuvent venir se réfugier des djihadistes expulsés de tel ou tel pays, a annoncé le porte-parole des forces américaines en Afghanistan Bill Salvin cité par l'AFP.

Lire la suite

 

Notes : Mdr !

 

 

Un site pro-EI : l’attaque des Champs-Élysées avait pour objectif d’exporter le combat en Europe en provoquant l’élection d’un président qui exacerbera les tensions

 

Selon un article intitulé « La guerre ouverte avec l’Europe », diffusé le 23 avril 2017 sur le site Internet pro-Etat islamique Da’wat Al-Haq, l’attaque du 20 avril 2017 aux Champs-Élysées entrait dans le cadre de la stratégie de l’EI visant à exporter le combat en France et dans d’autres pays européens. L’auteur, NAD (abréviation) Al-Jazayri (« l’Algérien »), a déclaré que le lieu de l’attaque, les Champs-Élysées, avait été choisi en raison de sa signification symbolique, et le moment (juste avant le premier tour des élections présidentielles) de l’attentat devait favoriser l’élection d’un président aux positions « croisées » (c’est-à-dire nationalistes), émettant des déclarations osées sur l’islam et les musulmans. Ceci afin que les musulmans de France se soulèvent contre ce président et qu’ils soient plus nombreux à intégrer les rangs de l’EI. Ci-dessous les principaux points de l’article :

L’auteur estime que la stratégie à court et moyen terme de l’EI dans sa guerre contre la « coalition des Croisés » en Irak et en Syrie s’est révélée efficace. En outre, l’organisation a adopté une stratégie temporaire, qui aurait également fait ses preuves, consistant à mener en permanence des attaques visant des cibles économiques et étatiques soigneusement définies en Europe. Ces attaques sont perpétrées par des « loups solitaires » qui répondent aux appels de l’EI enjoignant ses partisans à cibler les institutions politiques et économiques vitales en Occident.

Lire la suite

 

 

 

 

 

Syrie, antiterrorisme… Merkel trouve des points de convergence avec Poutine

 

02.05.2017

Angela Merkel, lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine, a annoncé le souhait de Berlin de coopérer plus étroitement avec Moscou dans les domaines de la lutte contre le terrorisme et du processus de paix en Syrie.

Angela Merkel a indiqué que lors des pourparlers avec Vladimir Poutine à Sotchi, elle avait déclaré que l'Allemagne soutenait le renforcement du régime du cessez-le-feu en Syrie et qu'elle était prête à coopérer plus étroitement avec la Russie dans la lutte contre le terrorisme international.

« Nous avons également parlé de la situation en Syrie. Moi, en tant que Chancelier fédéral, j'ai noté que nous voulons faire tout notre possible pour maintenir la trêve, le cessez-le-feu afin d'aider les gens. Je crois que c'est un approche que nous pouvons suivre », a déclaré Angela Merkel.

Lire la suite

 

Policier brûlé le 1er mai : Maurice Lévy s'excuse pour le tweet ironique de la CGT-Publicis

 

Policier brûlé le 1er mai : Maurice Lévy s'excuse pour le tweet ironique de la CGT-Publicis

Le patron du géant de la publicité Publicis, a appelé le ministre de l'Intérieur, Matthias Fekl, pour s'excuser d'un tweet publié par la CGT-Publicis ironisant sur l'un des policiers brûlé au 3e degré lors de la manifestation du 1er mai à Paris.

Maurice Lévy, le patron du géant de la publicité Publicis, a appelé le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl pour s'excuser d'un tweet publié par la CGT-Publicis se moquant ouvertement de l'un des policiers blessés lors de la manifestation du 1er mai à Paris. «Son nom ayant été associé à cette déplorable opération, Publicis Groupe fera valoir tous ses droits», a-t-il précisé.

«On ne parle que du poulet grillé sur les chaînes style BFM mais pas beaucoup de ça...», était-il écrit sur le compte de la CGT-Publicis, avec un lien sur une vidéo du compte «Violences policières» montrant des forces de l'ordre frappant des manifestants.

 

Manifs syndicales du 1er mai


 

 

 

Lire aussi : Trois lycéens engagés contre le FN mis en examen pour avoir fabriqué des bouteilles explosives

 

 

 

François Baroin: « Tous ceux qui appellent à voter Marine Le Pen seront exclus » des Républicains

 

Désigné nouveau chef de file du parti Les Républicains pour les législatives, François Baroin a prévenu ce mercredi matin sur RTL: « tous ceux qui appellent à voter Marine Le Pen seront exclus ». « Même tarif pour ceux qui se rapprocheront d’Emmanuel Macron avant les législatives », a également averti le sénateur-maire de Troyes, qui appelle malgré tout à voter pour le candidat d’En Marche au second tour de la présidentielle.

Lien vidéo

 

Commenter cet article