Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 9 juin 2022

 

 

 

Guerre en Ukraine EN DIRECT : Selon le ministre de la Défense ukrainien, « jusqu’à 100 soldats ukrainiens sont tués chaque jour »...

 

L’ESSENTIEL

  • La guerre continue de faire rage à Severodonetsk, où les soldats ukrainiens livrent l’une des « batailles les plus difficiles » pour résister aux forces russes qui contrôlent désormais une grande partie de la ville, selon Volodymyr Zelensky.
  • Dans la ville voisine de Lyssytchansk, le gouverneur de la région de Lougansk, accuse les forces russes de viser « délibérément » les hôpitaux et les centres de distribution d’aide humanitaire .
  • Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres s’inquiète de nouveau des conséquences du conflit qui «menace de déclencher une vague sans précédent de faim et de misère».

 

 

 

12h46 : Comment exfiltrer le blé ukrainien malgré le blocus de la Mer noire ?

C’est une crise dans la crise : le conflit entre la Russie et l'Ukraine n’en finit plus de perturber le secteur du blé. Les deux Nations représentent respectivement le premier et le cinquième exportateur du globe en la matière, pesant environ 30 % des ventes mondiales. Problème pour Kiev : à la suite de l’invasion russe, sa précieuse céréale ne parvient plus à quitter les frontières. Lundi, Volodymyr Zelensky a estimé qu’entre 20 et 25 millions de tonnes de céréales était actuellement bloquées sur le territoire en raison de la guerre, un volume qui pourrait atteindre 75 millions de tonnes d’ici à l’automne. A titre de comparaison, la France consomme en moyenne 15 millions de tonnes par an. Notre journaliste éco  Jean-Loup Delmas vous en dit plus par ici : 

 

12 heures : Kiev réclame des armes lourdes pour Severodonetsk

L’Ukraine a réclamé jeudi des armes d’artillerie occidentale « de longue portée » qui lui permettraient selon elle de reprendre rapidement Severodonetsk, ville de l’est où se joue selon Kiev « le sort » du Donbass, priorité stratégique de Moscou. Les soldats ukrainiens livrent à Severodonetsk l’une des « batailles les plus difficiles » depuis le début de la guerre pour résister aux forces russes qui contrôlent désormais une grande partie de la ville, selon le président Volodymyr Zelensky.

« Nous défendons nos positions, en infligeant des pertes importantes à l’ennemi. C’est une bataille très dure », a affirmé le chef de l’Etat ukrainien dans une vidéo diffusée mercredi soir, en jugeant que « le sort » du vaste bassin houiller du Donbass « se joue » à Severodonetsk.

 

10h42 : La « libération » du Donbass « aura bientôt lieu »

Le représentant permanent de la Russie à l'ONU a estimé sur la BBC que les forces armées de Moscou continuaient « leur progression». «Personne n'a promis un résultat en quelques jours », a certifié Vassily Nebenzia, assurant que la « libération » du Donbass « aura bientôt lieu ». 

 

 

10h11 : Vers la restitution du pétrole iranien confisqué

Un tribunal régional grec a ordonné la restitution à l’Iran de pétrole iranien confisqué à la demande des Etats-Unis sur un pétrolier russe, a indiqué jeudi une source gouvernementale grecque. Cette source a ajouté qu’Athènes avait « bon espoir » que cette décision conduise à la libération par l’Iran de deux pétroliers grecs saisis en représailles.

La décision de la cour d’appel de Halkida n’a pas encore été rendue publique.

 

9h29 : L’Ukraine pourrait reprendre Severodonetsk « en 2, 3 jours »

A condition d’avoir des armes occidentales de longue portée, a estimé jeudi Sergueiï Gaïdaï, gouverneur de cette région de l’est de l’Ukraine.

L’armée russe tente depuis des semaines de s’emparer de cette ville industrielle de la région de Lougansk, importante pour le contrôle de l’ensemble du bassin minier du Donbass. Elle y a repris du terrain ces derniers jours. « A bien des égards, le sort de notre Donbass se décide là », a estimé mercredi soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

DIRECT

 

 

 

 

 

Selon la Russie, Washington laissera tomber l'Ukraine

 

Le secrétaire adjoint à la sécurité de la Russie, Rachid Nourgaliev, a accusé les États-Unis d’avoir abandonné l’Afghanistan et d’avoir laissé ce pays en plein désarroi. Selon lui, l’Ukraine subira bientôt le même sort.

“Le départ de l’armée américaine en Afghanistan est une bonne leçon pour tous ceux qui, dans le monde, sont prêts à faire aveuglément confiance à Washington.” Cette affirmation a été prononcée par Rachid Nourgaliev, le secrétaire adjoint du Conseil de sécurité présidentiel de la Fédération de Russie, lors d’un entretien donné au quotidien (publié par le gouvernement russe) Rossiskaïa Gazeta. Dans cette interview, dont des extraits ont été publiés par l’agence Tass, l’homme politique et militaire russe n’en reste pas là. “Les Américains ont quitté le pays et ont laissé les Afghans se débrouiller avec des problèmes qu’ils ont eux-mêmes provoqués. Les autres pays de cette région sont aussi obligés d'assumer ce lourd fardeau", a-t-il encore déclaré.

Rachid Nourgaliev prend l’exemple de la débâcle américaine en Afghanistan pour convaincre les pays issus de l’ancienne URSS de ne pas se fier à l’Otan. “Tous les pays de la CEI (organisation intergouvernementale composée de neuf des quinze anciennes républiques soviétiques) ont compris à quel point ils devaient être prudents face aux tentatives des États-Unis et de l'Otan visant à installer des infrastructures militaires sur leur territoire". Le secrétaire adjoint du Conseil de sécurité a également souligné que Moscou estime que "de telles initiatives sont inadmissibles sous quelque forme que ce soit".

Lire la suite

 

 

Quand la TV russe se moque de Macron [VIDEO]

Le président français est l’un des rares dirigeants occidentaux à tenter d’entretenir un dialogue avec son homologue russe Vladimir Poutine, depuis le début de la guerre en Ukraine. Depuis le 24 février, Emmanuel Macron a échangé au moins 9 fois par téléphone avec le maître du Kremlin, selon Ouest-France. Une approche diplomatique qui suscite critiques et moqueries, venant parfois même de Moscou.

 

 

« Il n’y a pas de vrais leaders en Europe« , a lancé le politiste russe Henry Sardaryan sur la chaîne de télévision d’État russe, Rossiya 1. « Si les chefs d’État européens d’il y a 40 ans découvraient qui est à la tête de leurs pays aujourd’hui, ils mourraient avant leur heure, ils feraient tous un infarctus« , a-t-il jugé. Avant de poursuivre : « J’ai lu récemment que le président français Emmanuel Macron a compté combien de temps il a passé au téléphone avec Vladimir Poutine. Avant chaque appel, il se fait prendre en photo où on le voit tant souffrir que je me fais du souci pour lui« . « À chaque fois, il se tient la tête ou le cœur, prend des calmants. Je ne sais pas ce qu’il lui arrive. Chaque coup de fil est un test difficile pour lui« , s’est amusé Henry Sardaryan.

Un autre intervenant, le journaliste Vladimir Solovyov, en a ensuite rajouté une couche : « Macron a appelé très souvent. Heureusement, Poutine n’a pas toujours décroché. Alors, Macron prend des médicaments, se demandant si Poutine va décrocher. Nous avons désormais un nouveau mot : la macronite. Ce qui signifie appeler pour rien« .

Source

« Il n’y a pas de vrais leaders en Europe« , a lancé le politiste russe Henry Sardaryan sur la chaîne de télévision d’État russe, Rossiya 1. « Si les chefs d’État européens d’il y a 40 ans découvraient qui est à la tête de leurs pays aujourd’hui, ils mourraient avant leur heure, ils feraient tous un infarctus« , a-t-il jugé. Avant de poursuivre : « J’ai lu récemment que le président français Emmanuel Macron a compté combien de temps il a passé au téléphone avec Vladimir Poutine. Avant chaque appel, il se fait prendre en photo où on le voit tant souffrir que je me fais du souci pour lui« . « À chaque fois, il se tient la tête ou le cœur, prend des calmants. Je ne sais pas ce qu’il lui arrive. Chaque coup de fil est un test difficile pour lui« , s’est amusé Henry Sardaryan.

Un autre intervenant, le journaliste Vladimir Solovyov, en a ensuite rajouté une couche : « Macron a appelé très souvent. Heureusement, Poutine n’a pas toujours décroché. Alors, Macron prend des médicaments, se demandant si Poutine va décrocher. Nous avons désormais un nouveau mot : la macronite. Ce qui signifie appeler pour rien« .

Source

Note ; Tous a fait vrai, parce que Macron c'est monsieur cinema, la honte de la France 

Vers une guerre de religion, infos du 9 juin 2022 Vers une guerre de religion, infos du 9 juin 2022 Vers une guerre de religion, infos du 9 juin 2022

 

 

Clessé (79) : une jeune fille de 13 ans retrouvée égorgée sur la voie publique, son petit-ami de 14 ans en garde à vue (MàJ)

La jeune fille de 13 ans a été retrouvée au petit matin, morte sur la voie publique, tuée d’un coup de couteau.

Le petit ami d’une adolescente de 13 ans retrouvée morte poignardée, jeudi matin près de Mâcon, a été placé en garde à vue, ont indiqué les gendarmes à l’AFP. Le suspect est âgé de 14 ans.

La jeune fille a été retrouvée morte ce matin à 6h30, dans le village de Clessé en Saône-et-Loire. Elle a reçu un coup de couteau dans la gorge. C’est une riveraine qui a retrouvé le corps sur la voie publique et a prévenu les secours.

BFM TV



La jeune fille a reçu un coup de couteau dans la gorge, selon les informations de BFMTV. Les circonstances exactes de sa mort restent encore inconnues.

Une adolescente de 13 ans a été retrouvée morte ce jeudi matin à 6h30 dans le village de Clessé, en Saône-et-Loire, a appris BFMTV de sources concordantes.

La jeune fille a reçu un coup de couteau dans la gorge, selon nos informations. C’est une riveraine qui a retrouvé le corps sur la voie publique et a prévenu les secours.

BFMTV

 

 

Paris : une prostituée retrouvée la gorge tranchée dans le bois de Vincennes

 

Une prostituée a été retrouvée égorgée, dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 juin, au bois de Vincennes (12e). Transportée à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, elle se trouve entre la vie et la mort.

Une travailleuse du sexe de 29 ans a été retrouvée égorgée dans sa camionnette la nuit dernière, selon des informations révélées par Le Parisien ce jeudi.

DÉCOUVERTE PAR SES AMIES

Les faits se sont déroulés au cœur du bois de Vincennes (12e) en pleine nuit, lorsque ses amies ont découvert le corps inerte de la victime vers 4h30 du matin dans sa camionnette.

 

[…]

 

CNEWS

 

 

Mulhouse : une septuagénaire a été égorgée au sein d’une résidence pour personnes âgées, 3 clandestins algériens mis en examen (MàJ)


L’un des trois suspects a été interpellé le jour même, lors d’une tentative de cambriolage. Il avait sur lui les papiers de la victime. Ce dernier est en situation irrégulière en France, tout comme ses deux complices présumés.

(…) Les trois suspects sont en situation irrégulière sur le territoire français et sans domicile fixe. Les plus jeunes se faisaient passer pour des mineurs isolés. Ils ont tous les trois été mis en examen avant d’être placés en détention provisoire. Le trio était déjà connu des services de police. Dans leurs bagages, les enquêteurs on découvert des couteaux.

Actu 17


Une septuagénaire égorgée dans sa résidence pour personnes âgées

Une septuagénaire a été tuée à coups de couteau par trois SDF dans son appartement situé dans une résidence pour personnes âgées au centre de Mulhouse, la résidence Sainte-Marie I 14 rue Engel Dolfus.

L’alerte est donnée lundi, en milieu d’après-midi, par une amie de la résidente inquiète de ne pas avoir de nouvelles. A leur arrivée, les policiers découvrent le corps de l’occupante des lieux, âgée de 70 ans. Elle gît dans sa salle de bains, la gorge tranchée, avec des plaies sur les bras montrant qu’elle a cherché à se défendre

[…]

 

Les trois hommes sont des marginaux de nationalité algérienne, sans domicile fixe, dont deux se faisant passer pour des mineurs isolés et présentant plusieurs identités.

 

[…]

 

L’article dans son intégralité sur L’Alsace

 

 

L’Espagne annonce l’arrestation à Barcelone d’un homme soupçonné d’être impliqué dans l’attentat des anciens locaux de Charlie Hebdo (MàJ)

09/06/2022

La Policia Nacional a arrêté, ce mercredi près de Barcelone, un homme soupçonné d’être impliqué dans l’attentat des anciens locaux de Charlie Hebdo en septembre 2020.

C’est à L’Hospitalet de Llobregat (au sud de Barcelone) qu’une personne recherchée en France et qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen a été arrêtée ce mercredi selon les médias catalans.

L’homme est soupçonné d’avoir des activités terroristes principalement en Italie mais il serait en lien avec le groupe qui a perpétré, en septembre 2020, l’attentat à Paris près de l’ancien siège du magazine satirique Charlie Hebdo.

Ce jour-là, quatre personnes avaient été blessés dont deux gravement. Deux personnes avaient été interpellées suite à ces faits. Selon des témoins, une personne “qui était dans la rue avec une sorte de hachoir (…) s’est attaquée à deux personnes qui étaient devant le bâtiment” où se trouvaient auparavant les locaux de Charlie Hebdo, rue Nicolas-Appert. “(Il) n’est pas entré dans le bâtiment, (il) les a attaquées au hachoir et (il) est reparti”, avait ajouté le témoin.

(…) L’Indépendant


07/06/2022

Arrestation de 14 Pakistanais qui étaient tous des contacts directs de Zaheer Hassan Mahmoud, l’auteur de l’attentat contre les anciens locaux de Charlie Hebdo

Une opération antiterroriste coordonnée par Europol en Italie et ailleurs en Europe a permis le démantèlement d’un réseau de Pakistanais en lien avec une attaque menée en 2020 devant les ex-locaux du journal satirique Charlie Hebdo, a annoncé mardi la police italienne.

Cette opération, coordonnée par le parquet de Gênes (nord) et la direction du service anti-mafia et anti-terrorisme, a abouti à “l’arrestation de citoyens pakistanais”, a annoncé la police dans un communiqué, évoquant l’émission de 14 mandats d’arrêt.

Les membres de ce réseau, “tous soupçonnés d’association de malfaiteurs ayant pour but le terrorisme international”, sont “directement liés à Zaheer Hassan Mahmoud”.

[…]

 

“L’enquête a révélé l’existence active, dans plusieurs provinces italiennes et dans certains pays européens, d’une cellule terroriste formée par un groupe plus large de jeunes Pakistanais, qui étaient tous des contacts directs de l’auteur de l’attentat contre Charlie Hebdo”, a-t-elle encore ajouté.

[…]

 

Var-Matin

Il s’agit d’un réseau plus large appelé ‘Gabar Group’, lui-même lié à Zaheer Hassan Mahmoud, le jeune homme de 27 ans qui a attaqué en septembre 2020 l’ancien siège du journal satirique à Paris, blessant deux personnes avec un couperet.

Sky

 

 

Belgique : plus de 3.000 Syriens sont devenus belges en 2021

Une nouvelle tendance se dessine parmi les ressortissants étrangers ayant acquis la nationalité belge. En 2021, la Syrie talonnait le Maroc dans la liste des pays les plus représentés parmi les nouveaux Belges…

(…)

La Libre

 

Polémique dans plusieurs pays du monde arabe après un tweet jugé blasphématoire par le porte-parole du 1er ministre de l’Inde concernant la relation du prophète Mahomet avec Aïcha, il a depuis a été exclu de son parti (Màj : Réaction d’Al-Qaïda)

08/06/2021

New Delhi tente de limiter les dégâts mais la tempête diplomatique se déchaîne. La liste des pays musulmans condamnant les propos d’une porte-parole du parti au pouvoir en Inde, à l’encontre de l’islam et du prophète Mahomet, ne cesse de s’allonger. Les monarchies du Golfe, l’Iran, l’Irak, la Jordanie, l’Indonésie, le Pakistan, l’Afghanistan, les Emirats arabes unis ou encore les Maldives : au moins quinze pays ont déjà réagi aux déclarations de Nupur Sharma, suspendue le 5 juin par le Bharatiya Janata Party – Parti du peuple indien (BJP) – du premier ministre indien, Narendra Modi.

Selon les agences de renseignement, Al-Qaïda dans le sous-continent indien (AQSI) menacerait de son côté, dans une lettre datée du 6 juin, de commettre des attentats-suicides à Delhi, à Bombay, dans l’Uttar Pradesh et dans le Gujarat dans le cadre de la « lutte pour l’honneur du Prophète ».

Les pays du Golfe ont été les premiers à s’indigner de ces commentaires qui portaient sur la relation entre le prophète et sa plus jeune épouse, Aïcha. Le Qatar et le Koweït ont convoqué dimanche les ambassadeurs d’Inde. L’Iran leur a emboîté le pas. Doha a même réclamé du « gouvernement indien des excuses publiques et une condamnation immédiate des remarques islamophobes ». Cette polémique a pris de l’ampleur dans le Golfe au moment même où le vice-président indien, Venkaiah Naidu, effectuait une visite au Qatar pour renforcer les liens entre les deux pays.

[…]

 

Le Monde


Les érudits appellent les masses de notre nation arabe et islamique dans tous les pays du monde à organiser des veillées devant les ambassades indiennes à travers le monde pour rejeter ces abus et forcer le gouvernement indien à s’excuser.

Des manifestations massives ont lieu au Pakistan. Des milliers de personnes sont sorties à Karachi et dans d’autres villes.

 


06/06/2021

Le ministère qatari des Affaires étrangères convoque l’ambassadeur de l’Inde et lui remet une note officielle exprimant sa condamnation des propos tenus par un responsable du parti au pouvoir en Inde contre le prophète.


05/06/2021

Le hashtag #إلا_رسول_الله_يا_مودي en tendance sur Twitter en Égypte, en Arabie saoudite et dans un certain nombre d’autres pays arabes à la suite d’un tweet jugé offensant contre le prophète Mahomet posté par Naveen Kumar Jindal, qui est le porte-parole du parti au pouvoir du Premier ministre Narendra Modi, le Bharatiya Janata Party of India (BJP).

Le politicien indien a tweeté pourquoi le prophète Mahomet a épousé Aïcha quand elle avait 6 ans et consommé le mariage quand elle avait 9 ans, et si cette relation entrée dans la “catégorie du viol”, suscitant une colère généralisée parmi les dirigeants du monde arabe et condamnant ceux qui considéraient que la déclaration du responsable indien avait franchi les lignes rouges.

Je veux demander aux proches de Mahomet, que votre prophète se marie à l’âge de 53 ans avec une fille de 6 ans, Aïcha, puis à 56 ans, avec Aïcha qui a 9 ans…

Cette relation n’entre-t-elle pas dans la catégorie du viol… ?

 

Twitter

Colère d’internet

Le tweet a suscité une indignation généralisée, beaucoup y voyant une attaque claire contre le prophète Mahomet, et des milliers de personnes ont commencé à partager le hashtag « Sauf le messager de Dieu, Modi », dans lequel ils ont exprimé leur colère contre le Premier ministre indien Narendra Modi.

La page « World Body for the Victory of the Prophet of Islam » a tweeté sur son compte Twitter, déclarant: « Le porte-parole du parti au pouvoir en Inde, le Bharatiya Janata Party, insulte le Messager de Dieu. Y a-t-il un moyen de dissuasion ? » elle a appelé les musulmans à twitter à travers le hashtag « Sauf le Messager de Dieu, Modi » (#إلا_رسول_الله_يا_مودي).

« Par Dieu, si 2 milliards de musulmans avaient mis en colère leur Prophète, que la paix soit sur lui, la colère d’un seul homme, personne n’aurait osé le Messager de Dieu, ni la religion de Dieu, mais l’humiliation et l’humiliation », a déclaré l’écrivain et prédicateur palestinien Jihad Hals dans son tweet.

BBC

Naveen Kumar Jindal, l’auteur du tweet, qui a depuis été supprimé a été exlu par son parti actuellement au pouvoir, le Bharatiya Janata Party of India (BJP).

Le Bharatiya Janata Party (BJP) a suspendu dimanche la porte-parole Nupur Sharma de l’adhésion primaire du parti pour des remarques controversées contre le prophète Mahomet lors d’un débat télévisé.

Citant ses opinions “contraires à la position du parti sur diverses questions“, le BJP a suspendu Sharma avec effet immédiat.

Par ailleurs, le BJP a également exclu du parti le responsable des médias de Delhi, Naveen Kumar Jindal, en déclarant que ses opinions sur les médias sociaux nuisent à l’harmonie communautaire et sont contraires aux convictions fondamentales du parti.

Le Bharatiya Janata Party respecte toutes les religions. Le BJP dénonce fermement l’insulte de toute personnalité religieuse, quelle que soit la religion”, a déclaré le parti dans un communiqué. “Le parti a en outre précisé qu’il “ne fait pas la promotion de ces personnes ou de cette philosophie.”

Times of India


En Lien :

Pour Ummat Vox, 23.000 abonnés sur Youtube, le 04 juin 2022, le prophète Mahomet n’est pas un pédophile, car Aïcha elle-même ne l’a jamais dénoncé, il ajoute « qu’un pédophile, ce n’est pas une personne qui se marie avec un enfant. »

Youtube

 

Pour ceux qui ne l'on pas encore lu : Le mariage de Mahomet avec Aicha fillette de 9 ans

 

 

Née à bord d’une embarcation de clandestins, une petite fille a été naturalisée espagnole, une première

Le tribunal de la province de Guipúzcoa (Pays basque, nord) a concédé «pour la première fois la nationalité espagnole à une petite fille, de  mère camerounais, née en mai 2018 à bord d’une embarcation de migrants qui se dirigeait vers la côte espagnole», ont indiqué ce mercredi 8 juin les autorités judiciaires espagnoles sur leur site internet. Cette décision vient ratifier le jugement d’un tribunal de première instance datant de novembre 2021 et contesté par l’avocat de l’État, qui défend les intérêts du gouvernement et avait fait appel.

Le tribunal indique avoir fondé sa décision sur l’intérêt supérieur de l’enfant, un «objectif constitutionnellement légitime». Laisser cette petite fille avec un statut d’«apatride» l’aurait placée «dans une situation d’inégalité par rapport aux autres enfants», ce qui aurait représenté «une négation significative de ses droits élémentaires et fondamentaux dont le droit à l’éducation», a expliqué le tribunal.

Seule une cour de cassation pourrait annuler ce jugement à présent, à moins que ne soit constatée une infraction procédurale, précise le jugement. La fillette était née le 8 mai 2018 à bord de l’embarcation et était entrée en Espagne de manière irrégulière avec sa mère à Tarifa, sur la côte sud du pays. Elle vit en Espagne depuis. Sa mère était parvenue à régulariser sa propre situation mais on lui avait refusé l’inscription de sa fille à l’état civil, ce qui l’empêchait d’avoir accès à la santé ou à l’éducation.

Selon le ministère de l’Intérieur, plus de 40.000 migrants, partis pour la plupart du Maroc, sont arrivés en Espagne en 2021 par voie maritime. Sur les cinq premiers mois de 2022, les arrivées ont augmenté de 12% par rapport à 2021 mais la normalisation récente des relations diplomatiques avec le Maroc a entraîné une diminution ces dernières semaines. Pour obtenir la nationalité espagnole, être né dans le pays ne suffit pas. Il faut avoir des parents espagnols ou vivre depuis dix ans dans le pays ou être marié à un Espagnol.

Le Figaro

 

 

Commenter cet article