Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 2 avril 2020

 

 

Note : comme a mon habitude je privilégie l'actualité internationale. Par que je pense qu'il peux nous arrivez bien pire que le covid 19.

 

Trump met en garde l'Iran contre toute attaque visant des soldats américains en Irak

 

Le président des Etats-Unis Donald Trump a mis mercredi en garde l'Iran contre toute attaque visant des soldats américains en Irak. «Selon nos informations (...), l'Iran et ses protégés préparent une attaque sournoise contre des troupes américaines et/ou des installations en Irak», a tweeté Donald Trump. «Si cela a lieu, l'Iran paiera un prix très élevé», a-t-il ajouté.

Quelques heures plus tôt, Téhéran avait mis en garde Washington contre le risque d'entraîner le Moyen-Orient dans une «situation désastreuse» en pleine crise du nouveau coronavirus, après le déploiement par les Etats-Unis de missiles Patriot sur le sol irakien.

Source

LIRE AUSSI: L'Iran met en garde les USA après le déploiement de systèmes Patriot en Irak

 

 

L'Iran dénonce le «terrorisme médical» des États-Unis

 

Article du 30 avril

Alors que la pandémie de coronavirus oblige la communauté internationale à revoir les notions de responsabilité collective et que de nombreux gouvernements se rendent compte de la nécessité des actions communes, les États-Unis recourent au «terrorisme médical contre l’Iran», selon le ministre iranien des Affaires étrangères.

Dans une interview accordée au quotidien russe Kommersant, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a évoqué la lutte de son pays contre le Covid-19 dans le contexte des sanctions américaines. Il a ainsi accusé les États-Unis de recourir au «terrorisme médical et économique contre l’Iran».

Le chef de la diplomatie iranienne a constaté que de nombreux gouvernements prenaient conscience de la nécessité des actions communes pour faire face au Covid-19.

Les sanctions  anti-iraniennes du gouvernement américain rendent dès lors «impossible l’accès aux médicaments et aux équipements médicaux».

«Le recours des États-Unis au terrorisme médical et économique contre l’Iran a pris des formes différentes», a affirmé le ministre, ajoutant que du point de vue du droit ces actions représentent un crime contre l’humanité et la communauté internationale.

La peur des sanctions fait obstacle à la vente de médicaments

Détaillant davantage, il a évoqué des entreprises européennes qui ne vendent pas de produits médicaux à l’Iran par crainte des sanctions américaines et que le refus de livrer aux compagnies aériennes de son pays des instruments et des logiciels de navigation créaient des obstacles à l’utilisation du parc d’avions.

«Les sanctions anti-iraniennes interdisent l’achat de médicaments et d’équipements par le gouvernement iranien. Les restrictions dans le domaine financier et bancaire créent des obstacles aux achats à des fins humanitaires», a-t-il déploré.

Le 26 mars, la Russie, la Chine, l’Iran, Cuba, la Syrie, le Nicaragua, le Venezuela et la Corée du Nord ont appelé le secrétaire général de l’Onu Antonio Guterres à demander à plusieurs pays de lever les sanctions entravant la lutte contre la propagation du coronavirus.

Lire la suite

 

Note : quoique je n'apprécie pas l'Iran, je suis absolument contre ses embargos et autres sanctions qui privent un peuple de ses droits aux médicaments et aux équipements médicaux. Les dégât humain qu'engendre le coronavirus, et les sanctions  pourraient poussé l'Iran vers une confrontation avec l’Amérique  (Ce qui s'accorde avec les prophéties écrites sur ce blog)

 

Lire aussi ; Envoi de matériel médical à l’Iran: quand l’Europe défie les sanctions, cette forme «d’impérialisme américain»

 

 

 

 

Pandémie du Covid-19 et l'équilibre d'une présence militaire: «Ça peut rendre nerveux au Pentagone»

 

Pas un mot sur le Covid-19 de la part du Conseil de sécurité (CS) de l’Onu. L’organe principal de maintien de la paix n’arrive pas à définir de position sur la pandémie, pourtant débattue depuis plusieurs semaines. Le CS télétravaille sur un projet de déclaration proposé par l’Estonie, qui fait le tour des représentations des pays membres. Elle souligne «la préoccupation croissante» des quinze membres du Conseil de sécurité face à la pandémie «qui pourrait constituer une menace à la paix et à la sécurité internationales».

Extraits:

«Aujourd’hui, les 15 membres [du Conseil de sécurité, ndlr] ne sont pas d’accord que le coronavirus soit une menace sur la paix. Une “menace sur le monde”, c’est possible, mais sur la paix, non», détaille Dominique Trinquand.

Le général cite l’article 24 de la Charte de l’Onu, qui indique que «la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales» est conférée au Conseil de sécurité et souligne que «même si on mène une “guerre” contre le coronavirus, il n’y a pas de menace pour la paix.»

La discorde au sein des 15 sur le contenu d’une résolution

Les États-Unis demandent que l’origine du virus, la ville chinoise de Wuhan, soit absolument citée, les diplomates chinois se mettent en colère et les dix membres élus ne voient pas d’un bon œil la proposition de la France «de reprendre une négociation en petit comité, entre les cinq membres permanents». Derrière ces bisbilles, se cachent pourtant des préoccupations bien concrètes:

«Les bruits de couloir disent que les Chinois n’ont pas apprécié que les Américains appellent le coronavirus “chinois”. Ça sous-entendrait qu’il a peut-être une origine belliqueuse. Pour la Chine, qui présidait le Conseil de sécurité, il est hors de question d’accepter une résolution qui désignerait l’origine du virus comme le résultat d’une faute, d’un test biologique ou militaire», assure Arnaud Dotézac.  (note - et pourtant que cela plaise ou non a la Chine se virus est bien d'origine chinoise)

(..)

Le général ne voit pas non plus les États-Unis, la Grande-Bretagne ou la France «être moteur sur le sujet de la pandémie de coronavirus». Par contre, pour Arnaud Dotézac, les pays membres peuvent encore se mettre d’accord sur «le danger pour la sécurité» que représente la pandémie. Il présage un affaiblissement des forces armées des États-Unis qui pourrait créer «l’occasion pour d’autres troupes de s’installer [dans les points cardinaux, ndlr] suite au retrait des troupes de l’Otan»: «L’armée américaine, qui aiguisait ses couteaux et montrait ses muscles, est extrêmement affaiblie en ce moment. L’exercice Defender 2020, destiné à faire peur à la Russie, c’est cuit.»

«Il y a une telle épidémie dans les navires américains que non seulement ils sont à quai en quarantaine, mais que le Pentagone a interdit à l’ensemble des Armes de diffuser des statistiques sur la pandémie. L’activité militaire se maintient, mais il y a des retraits et une fragilisation de la troupe américaine. Ça peut rendre nerveux au Pentagone», conclut Arnaud Dotézac.

Lire l'article

 

 

Note ; l'armée américaine est déjà bien mise a mal en un seul mois, Et la situation peut être bien pire d'ici à la fin du mois de mai (date de l’arrivé de la comète)

 

 

DIRECT - Coronavirus : plus de 10.000 morts en Espagne, un salarié sur cinq au chômage partiel en France

 

Le coronavirus a tué 509 personnes en France en 24 heures, portant le bilan à 4.032 morts dans les hôpitaux français mercredi. De nouveaux transferts de patients sont prévus ce jeudi. Il est "probable" que le "déconfinement" ne se fasse pas "en une fois, partout et pour tout le monde"

À ce jour, la pandémie de coronavirus a emporté la vie de plus de 10.000 personnes en Espagne, selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de la Santé du pays.

À ce jour, la pandémie de coronavirus a emporté la vie de plus de 10.000 personnes en Espagne, selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de la Santé du pays.

Au total, l'Espagne dénombre 110.238 cas, dont 8.102 recensés en 24h, toujours selon la même source

 

12h55 :  avec la crise sanitaire et le manque de matériel pour les soignants, les escroqueries se multiplient et ciblent principalement les établissements de santé. La technique est simple : les escrocs usurpent l'identité d'un fournisseur de masques ou de gel. Les clients envoient l'argent, mais ils ne reçoivent jamais leur commande.

 

10h25 : à Vesoul, 128 salariés de l'usine PSA présentent des symptômes du coronavirus. Un nombre mutliplié par trois en dix jours, révèle la CGT. Les salariés continuent pourtant de travailler malgré l'épidémie. 

 

10h19 : les masques de plongée "Easybreath" de Décahtlon sont très recherchés, alors qu'ils sont adaptés sur des respirateurs dans certains hôpitaux ou utilisés comme masque de protection pour les soignants. Un médecin d'Île-de-France lance un appel à toutes les familles qui auraient ce masque de plongée dans leurs placards, pour en faire don aux hôpitaux. 

Voir DIRECT

 

 

Coronavirus en France : la vague grossit, le transfert des malades s’accélère

 

La vague épidémique grossit encore en France, avec plus de 500 morts en 24 heures.

Le nombre de patients en réanimation en France a dépassé mercredi soir les 6 000, soit plus que la capacité de lits de réanimation du pays avant la crise, qui était de 5 000. Selon le dernier bilan officiel, l’épidémie a provoqué un total de 4 032 décès en un mois. Ce chiffre ne prend pas encore en compte les bilans notamment dans les maisons de retraite, qui sont en cours de compilation et que les autorités espèrent pouvoir donner à partir de jeudi, a indiqué Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. 

Lire la suite

 

 

EN DIRECT - Coronavirus : plus de 200.000 cas répertoriés aux Etats-Unis

 

COVID 19 - La pandémie de coronavirus est désormais considérée par l'ONU comme la pire crise affrontée par l'humanité depuis 1945. Au 16e jour de confinement en France, plus de 4000 personnes sont mortes, et Edouard Philippe et Olivier Véran étaient auditionnés devant l'Assemblée. Suivez les dernières infos du jour sur l'épidémie.

 

PLUS DE 200.000 CAS COMPTABILISÉS AUX ÉTATS-UNIS

Les États-Unis dépassent les 200.000 cas recensés de Covid-19, selon le décompte de l'université John Hopkins, qui fait référence. La pandémie a fait au moins 4476 morts dans le pays, premier dans le monde en nombre de cas déclarés d'infections avec 203.608 cas.

LIRE la suite

LIRE AUSSI : Coronavirus : un bébé de six semaines meurt du Covid-19 aux Etats-Unis

 

 

 

 

Coronavirus : 1620 professionnels de santé de l’AP-HP ont été contaminés, sur leur lieu de travail ou à domicile

 

C’est un bilan en forte hausse. Selon un décompte de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) dévoilé mardi et relayé par Le Figaro, 1620 professionnels de santé travaillant dans les hôpitaux du réseau parisien ont été contaminés, sur leur lieu de travail ou à domicile, depuis l’apparition du coronavirus en Île-de-France. Il y a une semaine, le nombre de 628 soignants contaminés, contre 490 soignants infectés le 23 mars dernier.

Non exhaustives, ces statistiques « correspondent à des contaminations qui ont eu lieu 2 à 14 jours plus tôt, et nous n’avons aucune façon de savoir auprès de qui le professionnel a été contaminé (ses patients, ses collègues ou ses proches)« , précise au Figaro le Dr Sandra Fournier, médecin infectiologue et hygiéniste.

L’âge moyen des personnels infectés est de 39 ans, mais une centaine d’entre eux a plus de 55 ans. L’hôpital Lariboisière, qui comptait 163 soignants infectés au 27 mars, semble le plus touché. […]

news.yahoo

 

«Des patients vont mourir en souffrant»: alerte sur une possible pénurie d’anesthésiants

 

Parmi plusieurs syndicats et collectifs du milieu médical qui ont saisi le Conseil d’État, la Coordination nationale des infirmières tire le signal d’alarme. Pour Sputnik, Céline Laville, sa présidente, explique pourquoi une pénurie de médicaments toucherait, peut-être gravement, tous les patients, bien au-delà des cas de Covid-19.

«Ne me dites pas que nos dirigeants n’avaient pas vu cette maladie arriver. Tout est fait trop tard. Le médicament le plus précaire, c’est le curare. Jusqu’à mardi, le gouvernement n’a pas évoqué la carence en médicaments, alors que les médecins l’évoquent déjà depuis plus d’une semaine.»

Extraits:

«Peu importe le résultat, pour nous, les organisations qui avons déposé ce référé, l’objectif, c’est de mettre un coup de pied dans la fourmilière et de dire qu’on a des preuves que pour la pénurie de masques, les choses auraient pu être anticipées», explique-t-elle.

(..)

Comme l’a relevé France Info, le nombre d’épisodes de ruptures d’approvisionnement a été multiplié par 20 entre 2008 et 2018, sur fond de compression des dépenses de santé dans l’Hexagone. Et cette situation, déjà précaire en temps normal, pourrait devenir catastrophique en pleine pandémie. D’autant que la Chine et l’Inde, où les grands laboratoires ont délocalisé leur production, restreignent leurs exportations.

(..)

«Ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est pourquoi les décisions et les annonces d’Emmanuel Macron n’ont pas été prises il y a trois semaines […] Pourquoi? Là est la réelle question.»

Lire l'article

 

 

 

 

Coronavirus en France : 509 décès de plus à l’hôpital, la barre des 4 000 morts franchie

 

La situation s’est aggravée encore un peu plus ce mercredi puisque la France a passé la barre des  4 000 personnes décédées du nouveau coronavirus. Les transferts de patients se poursuivent depuis l’est du pays, le plus durement touché par l’épidémie.

La France a passé mercredi la barre des 4 000 personnes décédées du coronavirus dans les hôpitaux, avec 4 032 décès enregistrés depuis un mois, dont 509 au cours des dernières 24 heures, nouveau bilan quotidien le plus élevé, a annoncé le directeur général de la Santé.

Au total, 24 639 personnes sont désormais hospitalisées, soit 1 882 de plus que mardi. Parmi elles, l’afflux de cas lourds en réanimation se poursuit avec plus de 6 000 personnes en réanimation: 6 017 (+452), soit "plus que la capacité initiale de la France" avant que les hôpitaux n’augmentent leurs capacités, a précisé le Pr Jérôme Salomon.

Lire la suite

 

 

Coronavirus: 570 morts dans les Ehpad de la région Grand Est

 

Dans le Grand Est, plus de 6 établissements d'accueil pour personnes âgées sur 10 sont touchés par le coronavirus, selon l'ARS, ce qui représente 411 Ehpad.

 

Les masques destinés aux Ehpad raflés par les États-Unis sur un tarmac chinois

 

Sur fond de problèmes logistiques, une commande de masques passée par les collectivités françaises a été raflée par des Américains sur le tarmac d’un aéroport chinois, a fait savoir le président de la région Paca.

Lire l'article

Des élus français rapportent que des cargaisons de masques qu’ils avaient commandées, ont été raflées à coups de dollars à l’aéroport de Shangaï.

Au plus offrant. Des masques commandés en Chine par la région Grand Est ont été rachetés directement par les Américains sur le tarmac des aéroports chinois, notamment celui de Shanghai, d’où doivent partir les avions de livraison. Ces derniers changent donc leurs plans de vol pour se diriger vers les Etats-Unis au lieu de la France. (…) D’autres régions ont suivi. Et le président de la région Paca, Renaud Muselier, s’était également plaint mardi d’une telle pratique de la part d’acheteurs américains.

(…) Le Parisien

 

 

Guerre des masques entre la Suède et la France

 

Après la saisie, à Lyon, de 4 millions de masques appartenant à une multinationale suédoise, le gouvernement du pays nordique est furieux.

[…] Tout commence le 5 mars lorsque la France réquisitionne, à Lyon, 4 millions de masques appartenant à l’entreprise suédoise Mölnlycke, un géant du secteur médical spécialisé dans les produits jetables (masques, blouses pour bloc opératoires, etc.). Deux jours auparavant, le président Emmanuel Macron a, en effet, signé un « décret de réquisition » permettant au gouvernement, comme en temps de guerre, de saisir tous stocks de produits et matériels se trouvant sur le territoire français afin de lutter contre le Covid-19. […]

L’Express

 

 

Un virologue chinois identifie la «grande erreur» de la France et de l'Occident dans la lutte contre le Covid-19

 

Dans un entretien accordé à la revue américaine Science, l’un des plus importants virologues chinois a évoqué la gestion de l’épidémie de coronavirus par la Chine et a révélé la «grande erreur» des pays occidentaux, dont la France, à savoir celle de ne pas porter de masques.

Lire l'article

 

Note, c'est le troisième article où un professionnel de la santé chinoise affirme que la France fait une énorme erreur de ne pas demander à sa population de porter le masque

 

Pour Marina Carrère d’Encausse, on a menti sur l’utilité des masques « pour une bonne cause »

 

Enfin ils avouent

 

 

Zemmour : « L’union nationale, c’est pour masquer leurs erreurs (…) Le gouvernement n’a pas cessé de mentir depuis le début de la crise »

 

«Le gouvernement nous parle d’Union nationale comme en 14. Je vous rappelle qu’il n’a pas cessé de mentir depuis le début de la crise #COVIDー19. Il n’y a aucune raison de l’épargner!!»#Zemmour #FaceALinfo #Cnews

VIDEO

 

Zemmour "Ils se sont moqués de nous, trop facile de dire "union nationale", "pas d'attaques". Quand il a dit que fermer les frontières était un repli nationaliste ou que le virus n'avait pas de passeport c'était idéologique."
BOUM pr Praud et ses "non aux polémiques"

Voir les autres Tweets de Norma

 

La vidéo dans son intégralités

 

Covid-19 : Comment la Corée du Sud a réussi, jusqu'ici, à dompter le virus ?

Note ; encore un témoignage qui démontre la stupidité des dirigeants européens. Délocalisation, manque de matériel, aucune prise de conscience réelle de la situation. Seul le profit compte

 

Crise du coronavirus: après la cagnotte de Darmanin, un impôt exceptionnel?

 

Le coût de la crise sanitaire en France se chiffrera en dizaines de milliards d’euros. Peut-on s’attendre, dans le pays le plus taxé au monde, à une hausse d’impôts afin de compenser les mesures de sauvegarde de l’économie? En 1976, une terrible sécheresse avait déjà poussé Valéry Giscard d’Estaing à majorer l’impôt sur le revenu. Analyse.

Extrait:

Les prélèvements obligatoires ont beau peser en France pour plus de 48% du PIB (en 2018, selon Eurostat), faisant de l’Hexagone le n° 1 mondial de la pression fiscale, avec un volume de plus de 1.000 milliards de taxes et d’impôts brassés chaque année, ce n’est pas pour autant que ses finances publiques sont en mesure d’encaisser une telle charge exceptionnelle. ...

Lire l'article

 

Note: si le virus nous saigne pas se seras le gouvernement !

 

Coronavirus en Grèce : les ministres et les députés appelés à donner la moitié de leurs salaires

 

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a appelé les membres de son gouvernement et les députés de sa majorité à verser la moitié de leurs salaires pour combattre le coronavirus. Ce que Katerina Sakellaropoulou, la nouvelle présidente de République hellénique, a immédiatement promis de faire.

[…]

20 Minutes

 

 

 

 

Coronavirus : Donald Trump change de ton

 

Coronavirus : pourquoi les autorités s'alarment du boom des ventes d'hydroxychloroquine

 

Le débat sur les effets de l'hydroxychloroquine sur le Covid-19 agite la médecine. Et alors que le débat scientifique n'est pas tranché, les ventes du médicament "ont été multipliées par deux ces derniers jours", alerte Dominique Martin, directeur général de l'ANSM. Sur Europe 1, il avance que des cas de "malaise" et même des soupçons de décès ont déjà été recensés suite à la prise du médicament.

Lire l'article

 

 

Coronavirus. « Tuez-les », la consigne du président philippin sur les contrevenants au confinement

[…]

Le président philippin Rodrigo Duterte a prévenu les contrevenants aux mesures de confinement instaurées pour endiguer la propagation du coronavirus qu’ils risquaient d’être tués par balle, et a déclaré que toute maltraitance contre le personnel médical était un crime grave qui ne serait pas toléré.

[…]

Mes ordres à la police et à l’armée […] S’il y a des troubles et qu’il y a une possibilité qu’ils ripostent, avec un risque pour vos vies, tuez-les par balle, a-t-il ajouté.

Est-ce bien compris ? Morts. Au lieu de causer des troubles, je vous enterrerai, a poursuivi le chef de l’État.

[…]

Ouest France

 

 

 

Pays-Bas : un verset du Coran sur une affiche pour remercier le personnel de santé

 

Un verset du Coran a été inscrit sur une affiche pour remercier le personnel de santé qui lutte contre le Covid-19 aux Pays-Bas.

Les dirigeants de la mosquée Amersfoort Rahman de l’organisation Milli Gorus ont préparé des affiches pour remercier le personnel de santé qui travaille avec dévouement dans l’épidémie de coronavirus.

Sur l’affiche en anglais et néerlandais accrochée à l’arrêt de bus en face de l’hôpital Meander, il y a le suivant verset du Coran : « Qui sauve une vie, sauve toute l’humanité ». […]

TRT

 

Note :  un semblant d'humanisme, un trompe œil !

 

Coran 5- 32. C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre .

33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,

 

 

Migration : la Hongrie, la Pologne et la Tchéquie condamnées par la justice européenne pour non-respect de quotas de migrants

 

La Cour de Justice de l’Union européenne a considéré que la Pologne, la Hongrie et et la République tchèque avaient manqué à leurs obligations en matière d’accueil des réfugiés.

La Pologne, la Hongrie et la République tchèque n’ont pas respecté le droit de l’Union européenne en refusant d’accueillir en 2015, au plus fort des arrivées de migrants, des demandeurs d’asile relocalisés depuis l’Italie ou la Grèce, a tranché jeudi la justice européenne.[…]

7sur7.be

 

Note ; même dans ses pires moments, ils continuent à forcer les pays à accueillir des migrants

 

 

Près de 70% des cas en réanimation à Marseille sont d’origine comorienne, un médecin lance l’alerte – vidéo

 

Le docteur Slim Hadiji, médecin généraliste, a publié une vidéo dans laquelle il rappelle à la communauté comorienne de rester confinée. Pour cause, la grande majorité des patients en réanimation à Marseille en sont issus. Un élu LREM a appelé à ne pas les stigmatiser.

Lire l'article

Note : information déjà donné hier , mais sur Spoutnik donne plus des vidéos et d'autre infos

 

LIRE AUSSI :COVIDー19 : Willy Demeyer, bourgmestre (PS) de Liège: « Une proportion anormalement élevée de patients d’origine africaine subsaharienne » hospitalisés

 

 

Des journalistes du Figaro agressés dans une cité marseillaise et poursuivis sur l’autoroute par des dealers. “On a peur de rien ici, c’est une maladie de blancs.”

#Marseille : deux journalistes @Le_Figaro en reportage sur le confinement dans une cité agressés et poursuivis sur l’autoroute par des dealers. “On a peur de rien ici, c’est une maladie de blancs.”

266 personnes parlent à ce sujet

 

 

 

 

Paris : le journal Le Parisien accusé de racisme après avoir évoqué l’insécurité dans le 18e arrondissement

 

Tribune – Quand Le parisien joue les reporters de crise dans la Goutte d’Or

Une nouvelle fois, ce journal nous gratifie d’un papier pour nous alerter des dangers qui nous guettent : le business des rues malgré le confinement (24 mars 2020).

C’est que le sujet est brûlant : les vendeurs à la sauvette de la Place de la Chapelle ne sont pas confinés. Pire encore : ils ont « littéralement pris le contrôle de l’espace public ».

Ainsi, au péril de sa vie, il part à la rencontre de « grappes d’hommes, parfois agressifs » aux habitudes « délictuelles » ; ces mêmes « grappes d’hommes » qui, dans un article daté d’octobre 2018, « terrorisaient » les femmes et les enfants du quartier ou, dans un autre article d’octobre 2019, étaient une preuve criante d’une « gestion chaotique de la crise migratoire ».

Toujours le même discours sordide…

Plusieurs sujets, toujours le même angle, cette fois-ci résumé dans l’idée du « deux poids deux mesures ».

Sur cette place fantasmée, il y aurait donc d’un côté les victimes, bons riverains, les « habitants », les « gens », ces pères de famille à bout qui « grincent » de colère et d’appréhension ; de l’autre les coupables, ces non-riverains – entendez étrangers, migrants – tous ces « types en groupe » dont l’existence n’est que trafic et délinquance même lorsqu’ils tiennent des commerces alimentaires à qui le gouvernement demande pourtant expressément de rester ouverts : des « pseudo-épiceries » vous dit-on ! Que trouve-t-on en réalité sous les comptoirs ? Sans doute le sujet d’une prochaine enquête…

De toute façon, comment ces derniers pourraient-ils prétendre à une autre description que celle d’une meute sans individualités ? Sont-ils eux aussi pères de familles ? Quelle question… Habitent-ils ou travaillent-ils eux aussi dans le 18e ? Peu importe. La seule vraie question du Parisien est la suivante : comment osent-ils s’approprier ce quartier qui ne peut être la propriété que des premiers ?

L’intégralité sur le blog « Le Paria« 

La pétition sur Change.org

 

Montpellier : en plein confinement, bagarre de rue à coups de machette entre deux bandes rivales

 

A Montpellier, une dizaine de patrouilles de police dont des équipages de la Bac (brigade anticriminalité) recherchent ce 1er avril après-midi, les différents protagonistes d’une violente bagarre de rue qui a éclaté vers 15 h 30 rue Chaptal. En plein confinement supposé, la bagarre opposant deux bandes rivales sur le cour Gambetta n’a pas fait de blessé, mais des cris ont été entendus et des couteaux et des machettes sortis.

Bagarres entre clans depuis plusieurs jours

Les forces de l’ordre ont d’ailleurs retrouvé un coupe-coupe dans une cache. Trois individus ont été interpellés, les autres, qui se seraient enfuis en tramway, sont activement recherchés. Selon les forces de l’ordre, des bagarres entre clans ont émaillé ces trois dernières soirées, au même endroit, zone bien connue de revente de cigarettes de contrebande et de trafic de haschich.

Midi Libre

 

 

Pakistan : Peine de mort annulée pour le Britannique condamné dans l’assassinat de Daniel Pearl

 

Il est sur le point d’être libéré… 18 ans après une condamnation à mort. Un extrémiste britannique condamné à mort en 2002 pour l’enlèvement et le meurtre du journaliste américain Daniel Pearl cette même année a vu cette peine annulée ce jeudi.

Omar Sheikh, de son vrai nom Ahmed Saeed Sheikh, a vu sa peine commuée à 7 ans de prison, un délai couvert par ses 18 années passées en détention, a déclaré son avocat. Son ordre d’élargissement n’a pas encore été prononcé, a poursuivi l’avocat. Trois autres condamnés à la perpétuité dans cette affaire ont été acquittés, a-t-il ajouté.

Daniel Pearl, 38 ans, correspondant du quotidien américain The Wall Street Journal, a disparu le 23 janvier 2002 à Karachi, au Pakistan. Une vidéo montrant sa décapitation a été remise un mois plus tard au consulat des Etats-Unis de cette métropole du sud du pays.

 

 

L'Algérie va attaquer France 24 en justice pour des «propos haineux» et convoque l'ambassadeur de France

 

Alger a vigoureusement protesté auprès de l’ambassadeur de France contre les «propos mensongers» tenus sur France 24 par un consultant lundi 30 mars, indique un communiqué du cabinet du chef de la diplomatie qui précise qu’une action en justice sera intentée contre le média.

Après les déclarations tenues lundi 30 mars sur la chaîne publique France 24 par le chercheur au Centre des affaires internationales de Barcelone (CIDOB) Francis Ghilès à l’égard de l’Algérie, le ministre algérien des Affaires étrangères Sabri Boukadoum a convoqué l’ambassadeur de France à Alger, Xavier Driencourt, pour lui faire part des «vives protestations» de son gouvernement contre les «propos mensongers, haineux et diffamatoires» tenus par l’intéressé, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères dont Sputnik a reçu une copie.

«L'ambassadeur de France en Algérie a été convoqué [le] 31 mars 2020, par Monsieur le ministre des Affaires étrangères qui lui a fait part des vives protestations de l'Algérie suite aux propos mensongers, haineux et diffamatoires à l'égard de l'Algérie et de ses autorités tenus tout récemment sur un plateau d'une chaîne de télévision publique française», informe la note.

(..)

Qu’a dit Francis Ghilès?

Souvent invité sur France 24 pour s’exprimer sur les questions relatives aux pays du Maghreb, M.Ghilès, d’origine juive algérienne, accuse les autorités d’Alger de mauvaise gestion de la crise sanitaire du Covid-19 et d’avoir réservé des privilèges sanitaires aux militaires et aux membres du gouvernement au détriment de la population.

Lire la suite

 

 

 

 

Au Sénégal, «la main de l’étranger», bouc émissaire idéal de la crise du coronavirus?

 

L’apparition brutale du Covid-19 a favorisé une levée de boucliers violente contre les étrangers dans certains pays africains, dont le Sénégal. Mais pour les experts interrogés par Sputnik, elle ne fait que réveiller des angoisses en somnolence.

«Le Sénégal, à l’instar de la communauté internationale, est appelé à lutter contre un ennemi invisible qui, de la même manière qu’il traverse allègrement les frontières, ne fait aucune distinction de race, de religion, de statut social ou de genre. Dès lors, aucune forme de stigmatisation ne doit être entretenue ni envers nos compatriotes vivant à l’étranger, encore moins envers les autres étrangers vivant parmi nous.»

Lire la suite

Commenter cet article