Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 1 avril 2020

 

Coronavirus : ne pas porter de masque, la « grande erreur » de la France et des pays occidentaux selon un scientifique chinois

 

Dans un long entretien accordé à la revue américaine Science, traduit et publié ce mardi par Le Monde, le directeur général du Centre chinois de contrôle et de préventions des maladies, Georges Gao, revient notamment sur la gestion de la crise par la Chine. D’après ce scientifique, « la grande erreur aux États-Unis et en Europe est (…) que la population ne porte pas de masque » afin d’empêcher la propagation du Covid-19.

« Ce virus se transmet par les gouttelettes respiratoires, de personne à personne. Les gouttelettes jouent un rôle très important, d’où la nécessité du masque – le simple fait de parler peut transmettre le virus« , poursuit-il.

Georges Gao le rappelle, « de nombreux individus atteints sont asymptomatiques, ou ne présentent pas encore de symptômes« . « Avec un masque, on peut empêcher les gouttelettes porteuses du virus de s’échapper et d’infecter les autres« , explique-t-il.

Confrontés à une pénurie de masques en France, l’exécutif et le Conseil scientifique qui l’épaule ont été contraints de gérer l’urgence: à l’inverse des pays asiatiques où leur port était plus généralisé, les autorités sanitaires françaises ont assuré que les masques devaient être réserves exclusivement aux soignants. « Ces masques sont mal portés, ces masques sont mal utilisés » par le grand public, avait argué Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé. […]

bfmtv

 

Note : et les chiffres parlent d'eux-même, tous les pays occidentaux ont ou vont rattraper la Chine en nombre de contaminés (alors que la Chine compte 1,4 miliard d'abitants)

 

Vers une guerre de religion, infos du 1 avril 2020

SOURCE

 

 

Note :  je reposte cette vidéo et la reponse de Nicolas Dupont-Aignan  (video du 20 mars 2020)

 

je reposet

Pour se faire un masque voir lien

Vous trouverez de nombreuse autre video sur Youtube

 

 

Coronavirus – L’armée en renfort à Nîmes, à Marseille, Toulouse et dans d’autres grandes villes du Sud

 

Des villes, des périphéries, des sites sensibles et des hôpitaux placé sous surveillance des militaires.

 

À partir de mercredi 1 avril et jusqu’au 1er mai inclus, l’Armée va prêter main forte et assistance aux forces de sécurité dans les grandes villes du Sud de la France. Selon un document confidentiel, la ville de Nîmes et sa périphérie sont ciblées par les autorités pour bénéficier de cette aide des militaires à partir de demain.

Les modalités d’application sont en cours d’élaboration et le préfet du Gard pilotera pour notre département du Gard cette aide militaire ponctuelle dans un contexte de pandémie lié au coronavirus.

De nombreuses grandes villes du Sud de la France sont concernées par ces mesures décidées par le Gouvernement, afin d’assurer avec les autorités civiles et les forces de l’ordre une mission de surveillance, de présence dissuasive et d’assistance à la population, ainsi qu’aider à la protection de certains sites sensibles ou des établissements de santé. Sont également ciblés par la mobilisation des troupes armées, des hôpitaux stratégiques à Marseille, Toulouse et à Montpellier avec son CHU.

Plusieurs périphéries et centres-villes seront ainsi sous haute surveillance de l’Armée notamment à Nice, Marseille et Toulon en région PACA, mais aussi Nîmes, Montpellier, Perpignan et Toulouse pour ce qui concerne notre région Occitanie.

Objectif Gard

 

Note : si comme la plupart des policiers, ces soldats n'ont pas de masque, ça va être l’hécatombe ! Un pays avec la moitié de ces effectifs de défense malade est un pays paralysé et un pays qui devient vulnérable

 

Coronavirus : avec 499 décès de plus à l'hôpital en 24 heures, le bilan en France est désormais de 3 523 morts

 

Le 34 mars

L'épidémie de coronavirus a fait plus de morts en France qu'en Chine. Selon les chiffres donnés par le directeur général de la santé, mardi 31 mars, 3 523 personnes ont à ce jour perdu la vie à l'hôpital dans notre pays, dont 499 ces dernières 24 heures. En Chine, si l'on s'en tient aux chiffres donnés par les autorités de Pékin, le bilan officiel est de 3 305 décès. Ce nombre de décès journalier représente un nouveau record pour la France.

Le nombre de cas de contamination confirmés par test PCR a augmenté en une journée de 17% pour atteindre 52 128, contre 44 550 la veille, a ajouté Jérôme Salomon lors de son point presse quotidien.

Lire la suite

 

 

 

Coronavirus: 865 morts aux Etats-Unis en une journée, un record

 

Cette forte accélération porte à 4076 décès le bilan total depuis le début de la pandémie. Les États-Unis sont par ailleurs, de loin, le pays comptant le plus grand nombre de cas recensés, avec 189.618 testés positifs au Covid-19.

 

Ce qu'on ignore encore du coronavirus trois mois après le début de sa fulgurante progression

 

Le coronavirus est surveillé,. analysé et combattu par les médecins du monde entier Le coronavirus est surveillé,. analysé et combattu par les médecins du monde entier ML / Photomontage Mikaël Anisset

1. Pourquoi le Covid-19 est-il bénin pour certains et gravissime pour d'autres ?

Comment se fait-il que le Covid-19 ne produise aucun ou peu de symptômes dans 80% des cas (selon l'OMS) tandis que, chez certains malades, il induit une forte fièvre, et même une pneumonie qui peut être fatale ?

Pendant le pic de l'épidémie en Chine, Leo Poon, de la faculté de médecine de Hong Kong, a comparé, avec une équipe chinoise de l'Université de Nanchang, des personnes faiblement atteintes à des malades sévères. Les résultats ont été publiés dans la revue médicale britannique The Lancet. On y apprend, détaille le site 20 minutes, que les personnes sévèrement atteintes sont "significativement plus âgées" et que la concentration de virus dans leurs prélèvements est "environ 60 fois plus importante" que chez celles faiblement atteintes.

Est-ce dû à une moins bonne réaction immunitaire liée à l'âge, ou bien est-ce la conséquence d'une exposition à des doses plus élevées de virus lors de la contamination ? Des travaux sur un virus différent, celui de la rougeole, ont montré que la gravité de la maladie était corrélée à la dose d'exposition initiale au virus. On ignore s'il en va de même pour le Covid-19.

2. Le virus reste-t-il en suspension dans l'air ?

Le coronavirus se transmet par contact physique et voie respiratoire, notamment les gouttelettes de salive expulsées quand on tousse. Mais peut-il rester en suspension dans l'air à l'image de la grippe saisonnière? Mystère.

Une étude américaine publiée dans le New England Journal of Medicine (NEJM) montre que le nouveau coronavirus peut survivre en laboratoire pendant trois heures sous forme de particules dans l'air. On peut donc trouver du virus dans l'air mais on ignore s'il est infectant.

3. Pourquoi les enfants sont-ils épargnés ?

Les enfants sont bien moins sujets au Covid-19 que les adultes. Et s'ils développent des symptômes, ils sont en général légers. RTL rapporte qu'une étude chinoise publiée dans la revue Nature montre que, sur dix enfants étudiés, atteints par Covid-19, aucun n'a développé de forme grave, leurs symptômes se limitant à des maux de gorge, toux et fièvre discrète. Selon ces travaux, les enfants vivant avec des personnes malades sont deux à trois fois moins susceptibles d'attraper le virus que des adultes. Pourquoi? On ne sait pas.

La même caractéristique avait été notée pour le virus du Sras en 2002-2003.

Lire la suite


 

Note ; si ce virus se propage aussi vite c'est qu'il est comme la grippe et peut rester en suspension dans l'air. D’où la nécessité que les Français portent tous des masques
Faudra bien que les gouvernements expliquent pourquoi le virus, contamine autant l’Europe et les USA, contrairement à d'autres pays d'Asie (Chine, Japon, Corée du sud, des pays ou la population porte des masques)

 

 

#Coronavirus Macron visite une usine de fabrication de masques : « Il y aura des besoins, en France, en Europe et aussi en Afrique »

 

Après la visite de la chaîne de production, le président Macron échange avec les salariés de l’entreprise, qu’il a soutenu et félicité. « Vous êtes nécessaires », leur a-t-il notamment répondu. « Il y aura des besoins, en France, en Europe et aussi en Afrique ».

le Dauphiné

 

#Coronavirus Le Drian : « La préoccupation la plus lourde dans les jours qui viennent c’est de préparer un plan pour l’ Afrique. Je sais que c’est une grande obsession du président de la République »

 

« Il va falloir mobiliser énormément de moyens pour éviter que l’Afrique ne soit une bombe à retardement du virus. Ca peut revenir en boomerang. Une fois que la crise sera passée ici en Europe, il ne faudrait pas qu’elle revienne par le biais de l’Afrique. Et puis il y a aussi une question de solidarité minimum à l’égard de ce continent. Donc pour moi la préoccupation la plus lourde dans les jours qui viennent c’est de préparer un plan pour l’ Afrique. Je sais que c’est une grande obsession du président de la République. Il fera des propositions, je pense, dans peu de temps. […]» (à partir de 12 min 50 s)

RTL (à partir de 11min 25s)

 

Note : Une obsession ou un de ces plus grand  phantasme !

Vers une guerre de religion, infos du 1 avril 2020 Vers une guerre de religion, infos du 1 avril 2020

 

 

Nathalie Loiseau (LREM) : « L’honneur de l’Europe, c’est de venir en aide aux peuples qui souffrent »

 

Nathalie Loiseau @NathalieLoiseau

Enfin ! Le mécanisme européen permettant d’acheminer du matériel médical en Iran est actif. L’honneur de l’Europe, c’est de venir en aide aux peuples qui souffrent, quels que soient leurs dirigeants. #Instex #Iran #COVID19 https://twitter.com/germanydiplo/status/1244902540812189697 

1 122 personnes parlent à ce sujet
 

 

Note: lorsque l'on est dépassé par une épidémie, lorsque l'on manque défectif et de matériel sur son propre sol, on ne peut pas se vanter de pouvoir aider les autres. Parce que si c'est le cas se seras au détriment des notre

 

 

Coronavirus : une entreprise bretonne lance un test de diagnostic rapide

 

La société NG Biotech, basée à Guipry, en Ille-et-Vilaine annonce ce mardi le lancement de son test de diagnostic rapide pour savoir si l'on est porteur du coronavirus. Ce test destiné aux professionnels se lit comme sur un test de grossesse, en quelques minutes.

Il s'agit du premier test sérologique développé et fabriqué en France. Il s'agit du premier test sérologique développé et fabriqué en France. - NG Biotech

Il était attendu depuis plusieurs semaines, il vient d'arriver et il est breton :  le premier test sérologique développé et fabriqué en France !  Il permet de savoir si on est ou non porteur du Covid-19. L'entreprise bretonne, NG Biotech, basé à Guipry en Ille-et-Vilaine, a développé ce test à partir de l'analyse d'une goutte de sang.

Le résultat se lit comme sur un test de grossesse, en quinze minutes. Il s'agit d'un "tout-en-un" et il est à usage unique : il intègre un auto-piqueur et un collecteur de sang capillaire.

Uniquement pour les professionnels

La société bretonne est depuis 2012 spécialisée dans le développement, la production et la commercialisation de solutions de diagnostic rapide. Ce test marqué CE et dénommé NG-Test® IgG-IgM COVID-19, a été validé cliniquement. Ultra rapide, une seule goutte de sang sur la bandelette suffit pour connaitre le résultat quelques minutes plus tard. Ce nouveau test doit être proposé aux professionnels

Lire la suite

 

Venus de toute la France, des milliers de soignants aident les hôpitaux les plus touchés par le coronavirus

 

Face à l’épidémie de coronavirus, des soignants arrivent de tout le pays pour prêter main forte à leurs collègues dans les régions les plus touchées. C’est le cas notamment en Île-de-France, où le nombre de malade explose et où les hôpitaux peinent désormais à faire face. Plus de 12 000 volontaires ont déjà proposé leurs services, malgré les inquiétudes et les problèmes logistiques.

Cécile, infirmière dans une clinique privée à Rennes, est sur le départ lundi 30 mars. Dans quelques heures, elle prendra la voiture avec quatre collègues. Direction Paris, avec la boule au ventre. « Il y a énormément d’appréhension parce que l’on ne côtoie absolument pas ça, confie-t-elle. On appréhende aussi le fait d’attraper le Covid-19. Maintenant, c’est le jeu« . « On ne peut clairement pas rester les bras croisés quand on sait que tout le monde est sous l’eau et que nous on est pour l’instant au calme. « .

Pour Arnaud, anesthésiste originaire de Carcassonne, c’est l’hôpital Bichat : « En tant qu’infirmier, on se sent obligés d’y aller pour aider les patients et nos collègues« . Depuis lundi 23 mars il travaille dans le service de réanimation, au plus près des patients atteints du Covid-19. « Ce sont des patients qui sont intubés, qui sont sédatés, décrit l’anesthésiste. Ils sont sur le ventre ou sur le dos, on les retourne pour améliorer leur respiration. » […]

Certains ont des difficultés à trouver un toit. Ce sont désormais les hôpitaux de Paris qui ont pris le relais pour loger ces 12 000 volontaires venus prêter main forte à tous les soignants d’Île-de-France.

francetvinfo

LIRE AUSSI : Coronavirus : 1620 professionnels de santé de l’AP-HP ont été contaminés, sur leur lieu de travail ou à domicile

 

 

 

Didier Raoult explique pourquoi la chloroquine n'est pas toujours efficace contre le Covid-19 - vidéo

 

L’hydroxychloroquine peut être efficace uniquement en début de traitement face au Covid-19, avant l’apparition des lésions dans l’organisme du malade, a affirmé mardi 31 mars le professeur Didier Raoult dans une vidéo.

Seuls les gens «modérément» atteints peuvent réellement profiter du traitement à l’hydroxychloroquine, mais dès que le patient est placé en réanimation, ce médicament devient moins efficace, a déclaré l’infectiologue marseillais Didier Raoult dans une vidéo publiée ce mardi 31 mars sur YouTube.

«Dans notre cible -les gens qui sont modérément malades, diagnostiqués au début- l’hydroxychloroquine a un succès important. Il faut faire attention: quand il est trop tard, il est trop tard, c’est-à-dire, au moment où les gens sont en réanimation, quand ils ont des syndromes de détresse respiratoire, quand on est obligé de les intuber, ce n’est plus l’heure des antiviraux», a indiqué M.Raoult .

Il a rappelé que c’était la même chose pour la grippe, pour laquelle les antiviraux ne marchent que les deux premiers jours.

L’hydroxychloroquine est efficace un peu plus longtemps, mais c’est le même principe, selon lui.

«C’est au début qu’il faut lutter contre les virus, une fois que les lésions sont faites, elles sont un peu irréversibles et on n’arrive plus à les arrêter», a ajouté le professeur qui se réfère aux résultats d’une étude chinoise en la matière.

Lire la suite

LIRE AUSSI : Covid-19 : le CHU d’Angers lance une étude sur la chloroquine sur 1300 patients pour « clore le débat »

 

Coronavirus – Une nouvelle étude chinoise évoque le « potentiel » de l’hydroxychloroquine

 

Une nouvelle étude chinoise, menée dans un hôpital de Wuhan, origine déclarée de l’épidémie de Covid-19, évoque le « potentiel » de l’hydroxychloroquine comme traitement contre le nouveau coronavirus.

(…) L’indépendant

 

 

 

Cohn-Bendit devrait fermer sa gueule et sa braguette selon les chroniqueurs de RMC

 

 

Note;  parce que beaucoup de personnes mettent leurs espoirs dans les medicaments proposé par Didier Raoult. Didier Raoult qui est lui un virologue mondialement connu. Le contraire de certains charlots des médias, qui n'apporte aucune solution et qui dégueule sur son travail

 

Visionner AUSSI; 5 ans avant la crise du coronavirus, découvrez comment travaille le professeur Raoult

 

Un rapport remis par le Pr. Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré

 

En 2003, le professeur Didier Raoult avait remis un rapport au gouvernement à propos du «risque d’apparition de mutants de virus respiratoires» et soulignait la faible préparation des autorités «face à ces événements chaotiques». Le ministre de la Santé de l’époque avait ignoré cette mise en garde.

Lire l'article

 

 

 

 

Marseille : surreprésentation des Comoriens parmi les malades du Coronavirus ? « Environ 70 % des lits occupés en réanimation dans ces hôpitaux sont d’origine comorienne »

 

Le docteur Slim Hadiji, généraliste à la maison régionale de santé à Marseille, a publié une vidéo dans laquelle il appelle la communauté comorienne de Marseille à la plus grande prudence. Il constate, ainsi que d’autres confrères dans les hôpitaux, une surreprésentation, de cette communauté chez les malades du Covid-19 à Marseille.

« Sur 55 dépistages que j’ai faits chez mes patients d’origine comorienne, 34 étaient positifs au Covid-19. Mon associé comorien a fait exactement le même constat, ainsi que mes confrères de l’hôpital Nord, de l’hôpital Européen et de Laveran. Environ 70 % des lits occupés en réanimation dans ces hôpitaux sont d’origine comorienne », avance-t-il. […]

20 Minutes

 

 

Plaintel (22) : une usine pouvant produire 200 millions de masques par an a été fermée en 2018

 

Qui se souvient de l’entreprise Honeywell de Plaintel près de Saint Brieuc. L’usine spécialisée dans la fabrication de masques a fermé en 2018. Aujourd’hui l’ancien directeur regrette que son entreprise n’ait pas été plus soutenue par les pouvoirs publics au moment du dépôt de bilan. Cette usine avait une capacité de production de 200 millions de masques par an.

« Un scandale d’Etat » : l’Union Syndicale Solidaires des Côtes d’Armor ne mâche pas ses mots pour qualifier la fermeture de l’usine de masques respiratoires jetables Honeywell. L’entreprise était basée à Plaintel près de Saint Brieuc, mais son propriétaire américain baisse le rideau en 2018. Le site était pourtant rentable selon les ex-salariés, mais pas suffisamment sans doute.

« Honeywell a pris la décision irresponsable en novembre 2018 de détruire ses huit machines en les faisant concasser par la déchetterie située sur la zone industrielle des Châtelet à Ploufragan« , dénonce le syndicat Solidaires. C’est pourtant bien à ce spécialiste mondial que l’Etat Français avait passé commande de 200 millions de masques sous la menace du virus H1N1 en 2009.

« On était le principal fabriquant pour la France », se souvient Jean Jacques Fuan, directeur du site de 1991 à 2006, « et on vendait partout dans le monde : Japon, Corée, Etats-Unis ». C’est même à Plaintel qu’a été créé le masque FFP2 pliable, celui qui nous manque tellement aujourd’hui.

francetvinfo ; ouest-france

 

Coronavirus : un navire hôpital accoste à New-York

 

 

 

 

Coronavirus : la Chine doit-elle craindre une deuxième vague de contaminations ?

 

Si les transmissions locales ont officiellement « pratiquement cessé », les cas de contaminations importés risquent de confronter Pékin à une nouvelle vague épidémique, selon les autorités sanitaires.

Lire l'article

 

 

 

Certains «haïssent» leur propre «incapacité»: quand Pékin recadre Paris sur le Covid-19

 

La Chine approvisionne les pays occidentaux en matériel médical vital. Pourtant, certains commentateurs et politiques accusent Pékin de pousser ses pions sur l’échiquier mondial. Des attaques que Pékin n’a pas appréciées. L’Occident prend-il conscience qu’il pourrait perdre le monopole de l’aide humanitaire et l’influence qui va avec?

Était-ce vraiment le moment de montrer les dents à la Chine? Les déclarations peu amènes, sinon hostiles, de responsables et dirigeants politiques occidentaux à l’égard de Pékin se sont multipliées ces derniers temps, suscitant l’ire de Pékin.

La Chine est ainsi accusée de mettre à profit son aide humanitaire pour développer son influence géopolitique. En réaction, la diplomatie chinoise a dénoncé ce 30 mars le «cynisme» des propos de la secrétaire d’État aux Affaires européennes Amélie de Montchalin. La veille, celle-ci était montée au créneau pour fustiger la Chine, mais aussi la Russie, dans l’émission de France Inter «Questions politiques», a priori consacrée aux failles de l’Union européenne et à son manque de cohésion face à la pandémie.

«C’est parfois plus simple de faire de la propagande, des belles images et parfois d’instrumentaliser ce qui se passe», avait lancé la secrétaire d’État. Et de nommer plus clairement ses cibles, sans pour autant donner d’exemple concret: «Je vous parle de la Chine, de la Russie, qui mettent en scène des choses.»

Le 24 mars, l’Espagnol Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne, s’était agacé de la «bataille mondiale des narratifs» et «des luttes d’influence», dénonçant la «distorsion» des faits de la «politique de générosité».

(..)

«Certaines personnes, dans le fond, sont très admiratives des succès de la gouvernance chinoise. Ils envient l’efficacité de notre système politique et haïssent l’incapacité de leur propre pays à faire aussi bien!», avait fustigé la représentation chinoise.

Lire la suite

 

 

 

 

Attentat de Strasbourg en 2018 : libération de deux suspects, la police se sent “trahie“, les victimes ”écoeurées”

 

Deux suspects en lien avec l’attentat de Strasbourg ont été remis en liberté le 19 mars. Le syndicat Alternative police dénonce « une défaillance du système judiciaire », et l’association de victimes AVA « une injustice totale ».

Deux des cinq suspects en lien avec l’attentat de Strasbourg ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire le 19 mars. Une décision prise par le parquet antiterroriste, qui l’a annoncée huit jours plus tard, le vendredi 27 mars. Les deux hommes, originaires de Haguenau, sont soupçonnés d’avoir fourni au terroriste Cherif Chekatt le revolver avec lequel il a tué cinq personnes au centre-ville de Strasbourg, le soir du 11 décembre 2018. Ils étaient en détention provisoire depuis février 2019.

[…]

France 3

 

 

 

La Corée du Nord menace d'interrompre le dialogue avec les États-Unis

 

La Corée du Nord a menacé lundi 30 mars d'interrompre le dialogue avec les États-Unis alors que le chef de la diplomatie américaine s'est dit impatient que les négociations reprennent.

Photo prise le 29 mars 2020, publiée le 30 mars par l’agence de presse nord-coréenne KCNA, montrant un tir depuis un lieu non spécifié, en Corée du Nord. Photo prise le 29 mars 2020, publiée le 30 mars par l’agence de presse nord-coréenne KCNA, montrant un tir depuis un lieu non spécifié, en Corée du Nord. STR / AFP

«Entendre la rhétorique ridicule de Pompeo nous a fait renoncer à tout espoir de dialogue», a déclaré un responsable chargé des négociations avec les États-Unis, à l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA. «Nous tracerons notre propre route», a assuré ce responsable non identifié.

La semaine précédente, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo avait appelé les membres de la communauté internationale à «demeurer déterminés à exercer des pressions diplomatiques et économiques» sur la pays doté de l'arme nucléaire, tout en appelant Pyongyang à renouer le dialogue. La Corée du Nord, de son côté, a testé dimanche des lanceurs de roquettes multiples de «très gros calibre».

Lire la suite

 

 

Les membres européens du Conseil de sécurité de l’ONU condamnent les derniers tirs nord-coréens

 

Bruxelles, Tallinn, Paris, Berlin et Londres, qui rappellent que Pyongyang a conduit 17 lancements depuis mai 2019, dénoncent des « actions provocatrices ».

Lire l'article

 

 

 

Eslov (Suède) : des migrants toussent, éternuent et crachent exprès à proximité de personnes âgées dans le cadre d’une vidéo « humoristique »

 

 

 

Les autorités de la ville suédoise d’Eslov ont averti leurs résidents que des adolescents toussaient, éternuaient et crachaient exprès à proximité des personnes âgées dans le cadre d’un «défi de coronavirus». Elles ont également appelé les jeunes à ne pas le relever.

Un «défi de coronavirus», qui peut être dangereux en cette période de pandémie, est devenu populaire auprès de jeunes Suédois qui toussent exprès devant des personnes âgées, considérées comme un groupe à risque face au Covid-19, a annoncé la municipalité de la ville suédoise d’Eslov.

samnytt.se

 

Zemmour / appels à la prière par haut-parleur : « C’est une preuve qu’on a un territoire islamisé à Montpellier et à Lyon »

 

 

 

Il y a eu également ce soir un #adhan à dans le quartier de La Paillade. #coronavirus #COVID19

  497 personnes parlent à ce sujet

 


Note ; comment dans un pays dit laïque, peut-on obliger une partie de la population non musulmane à subir les prières venant de haut parleur d'une mosquée.
Surtout au jour d'internet, ou les musulmans qui ne peuvent se rendre dans leurs lieu de culte pourraient très bien être connecté à leurs mosquées, pour écouter leurs prières tranquillement chez eux,  sans dégenrer leurs voisins 

 

 

Molenbeek (Bruxelles) : l’adhan au haut-parleur chaleureusement applaudi par les habitants

 

#Adhan par haut-parleur depuis les fenêtres à #Molenbeek #confinement #Covid_19 #coronavirus

41 personnes parlent à ce sujet

1 487 personnes parlent à ce sujet

 

 

 

 

Zemmour : « Dans les banlieues, le confinement n’est absolument pas respecté (…) Macron accepte la sécession qu’il disait combattre »

 

 

 

Bavière : un Érythréen harcèle sexuellement une jeune Allemande, la police publie la photo d’un harceleur blanc

 

Traduction du tweet de la Police fédérale de Bavière :

« Un Érythréen de 31 ans, qui harcelait sexuellement une Allemande de 15 ans dans un RER […], a pu être arrêté par la police lors d’une opération de recherche. La police fédérale de Munich enquête. […] »

 

 

Libye : l’UE redéploie des navires en Méditerranée, une mission baptisée Irène qui prendrait fin s’il s’avère qu’elle encourage les traversées migratoires

 

(Belga) Les 27 pays membres de l’Union européenne lanceront ce mercredi la nouvelle opération de contrôle en mer Méditerranée, baptisée Irène, avec pour mission principale de faire respecter l’embargo sur les armes à destination de la Libye. Les premiers navires sont attendus d’ici une à deux semaines, selon le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell. Si des migrants en détresse sont récupérés, ils seront débarqués en Grèce. […]

Les ministres des Affaires étrangères des 27 s’étaient entendus le 17 février sur le principe d’une nouvelle opération, pour succéder à partir du 1er avril à Sophia (EuNavfor Med), en cours depuis octobre 2015 et prolongée, en septembre dernier, jusque fin mars. La double mission de Sophia était de lutter contre les passeurs de migrants en Méditerranée et de contrôler le respect de l’embargo onusien sur les armes à destination de la Libye. La surveillance maritime avait toutefois été suspendue l’an dernier (l’opération a continué avec des moyens aériens) à cause de l’incapacité des États européens de s’accorder sur le sort des migrants secourus en mer. Plusieurs pays, comme l’Autriche, craignaient un potentiel appel d’air pour les passeurs et migrants, créé par le retour de patrouilles navales toujours liées par le droit maritime, qui exige de secourir les personnes en détresse en mer.

La route maritime d’Irène se concentrera sur l’est de la frontière maritime libyenne pour éviter les voies privilégiées par les migrants, qui partent du centre vers l’ouest. Toute personne secourue en mer, en vertu du droit international, sera débarquée en Grèce avant d’être envoyée dans un autre État de l’UE. Si le déploiement de ces navires venait à encourager les traversées migratoires, les patrouilles maritimes pourraient toutefois être suspendues, ont décidé les 27 pour rassurer, en particulier, l’Autriche et la Hongrie. […]

levif.be

 

 

Méditerranée : l’ONG Sea Eye annonce la reprise des opérations de secours de migrants au large de la Libye

 

Le bateau humanitaire « Alan Kurdi » sera le seul à opérer au large de la Libye, en raison de la pandémie de coronavirus

Le bateau humanitaire Alan Kurdi va reprendre ses opérations de sauvetage de migrants au large de la Libye, a annoncé l’ONG allemande Sea Eye mardi 31 mars. Il sera le seul à opérer dans la zone en raison de la pandémie de coronavirus. Le navire dirigé par la capitaine allemande Bärbel Beuse a quitté lundi soir le port espagnol où il se trouvait depuis deux mois pour des réparations. Il devrait atteindre la zone de secours et de recherche au large des côtes libyennes « vraisemblablement ce week-end », a précisé l’organisation dans un communiqué..

L’ONG table sur « de grosses difficultés à trouver un port sûr pour débarquer si on en vient effectivement à une opération de secours », en raison de la pandémie de Covid-19 qui frappe l’Europe, tout particulièrement l’Italie où débarquent en général les personnes secourues en mer. […]

francetvinfo.f

 

Note; on constate ici que ces ONG malgré leurs humanismes ont des QI d'huitre . Comment peut'on  aller encore aujourd’hui aller chercher des migrants pour les emmener dans une Europe où l'on compte la plus forte contamination de covid au monde ! ! !

Marocains, Albanais et Turcs en tête des étrangers naturalisés dans l’UE

 

Les Marocains dominent la liste de naturalisation au sein de l’Union européenne pour la 7e année consécutive, selon les statistiques officielles publiées lundi par l’Office statistique de l’Union européenne (Eurostat).

L’Office statistique de l’Union européenne (Eurostat) a rendu public, lundi, les chiffres relatifs à la naturalisation dans l’Union européenne pour l’année 2018. Ainsi, les Marocains continuent de dominer la liste des étrangers les plus naturalisés en Europe et ce, depuis 2012.

Les Marocains représentent ainsi près de 10% de l’ensemble des personnes ayant acquis la nationalité d’un pays européen en 2018. Ils sont suivis par les Albanais (7%) et les Turcs (4,2%). […]

Yabiladi

 

L’UE annonce une nouvelle aide de près de 240 millions d’€ pour les réfugiés syriens au Moyen-Orient

 

31 mars 2020 : L’UE annonce une aide de près de 240 millions € en soutien aux réfugiés syriens dans les pays voisins

Bulletin Quotidien Europe N° 12458

D’autres aides accordées aux pays en dehors de l’UE depuis le début de la crise du coronavirus

28 mars 2020 : L’UE annonce octroyer 250 millions d’euros à la Tunisie pour l’aider à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus et ses conséquences socio-économiques

L’Orient Le Jour

 

Émission spéciale : le Moyen-Orient à l’épreuve du coronavirus

 

 

Commenter cet article