Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 13 octobre

 

L’armée syrienne entre dans la plus grande localité occupée par Daech, près de Deir ez-Zor

 

Les forces syriennes commandées par le général Suhel Hassan sont entrées dans la plus grande localité tenue par Daech, dans la région de Deir ez-Zor, selon l'état-major de l'armée russe.

Les forces syriennes commandées par le général Souheil al-Hassan sont entrées dans la ville de Mayadine au sud-est de Deir ez-Zor, qui reste l'un des derniers bastions de Daech en Syrie, a annoncé lors d'un point de presse Sergueï Roudskoï, chef du commandement opérationnel principal de l'état-major de l'armée russe.

Détails à suivre

 

 

450 terroristes attaquent des militaires syriens depuis une zone sous contrôle US

 

450 combattants ont lancé une attaque contre les positions des militaires syriens depuis la zone d’Al-Tanf contrôlée par les États-Unis, a annoncé lors d’un point de presse Sergueï Roudskoï, chef du commandement opérationnel principal de l'état-major de l'armée russe.

«Depuis la zone aux alentours de la localité d’Al-Tanf, qui se trouve sous contrôle des États-Unis, les positions des troupes gouvernementales ont été attaquées par 450 terroristes», a souligné Sergueï Roudskoï qui précise que leurs principales forces ont été éliminées.

Il a en outre ajouté que l'aviation russe avait effectué en une semaine 383 sorties de combat rien que dans le gouvernorat de Deir ez-Zor, détruisant 993 cibles de Daech.

Selon le responsable, la tête de pont sur la rive orientale de l'Euphrate a été élargie, l'offensive progresse vers le nord et le sud du fleuve.

Source

 

Après les États-Unis, Israël se retire à son tour de l'Unesco

 

Les Etats-Unis, rejoints par Israël, ont annoncé ce jeudi leur retrait de l’Unesco, l’accusant d’être anti-israélienne, au moment même où l’institution, en perte de vitesse et à la recherche d’un second souffle, s’apprête à élire son prochain directeur général.

L’actuelle directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, la Bulgare Irina Bokova, a dit «regretter profondément» la décision américaine, annoncée la première, à ses yeux préjudiciable au multilatéralisme.

"Théâtre de l'absurde"

Des regrets partagés par la France, qui héberge le siège de l’Unesco, et par le secrétaire général de l’Onu Antonio Guterres qui souligne «le rôle majeur des Etats-Unis à l’Unesco depuis sa fondation» en 1946.

Quelques heures après l’annonce américaine, Israël a à son tour annoncé son prochain retrait de l’institution, la qualifiant de «théâtre de l’absurde où l’on déforme l’histoire au lieu de la préserver».

«Nous entrons dans une nouvelle ère aux Nations unies, celle où, quand on pratique la discrimination contre Israël, il faut en payer le prix», a déclaré Danny Danon, ambassadeur d’Israël auprès de l’Onu.

"Affront à l'histoire"

Le feu couve pourtant depuis des années sur fond de positions controversées de l’Unesco sur Jérusalem et Hébron, défendues par les pays arabes.

En 2011, l’admission de la Palestine au sein de l’Unesco a accentué la crise et entraîné la suspension des contributions financières d’Israël et des Etats-Unis, égales à plus de 20 % du budget de l’agence.

En juillet dernier, ces derniers avaient d’ailleurs prévenu qu’ils réexaminaient leurs liens avec l’Unesco, qualifiant d’"affront à l’histoire" la décision de l’organisation de déclarer la vieille ville de Hébron, en Cisjordanie occupée, «zone protégée» du patrimoine mondial. Une décision qualifiée alors de «délirante» par Israël.

Lire la suite

 

Au Caire, le Hamas et le Fatah avancent vers la réconciliation palestinienne

 
 
Le Hamas et le Fatah ont effectué un nouveau pas sur la voie de la réconciliation. Les factions palestiniennes rivales, réunies au Caire, ont annoncé un accord d’étape, jeudi 12 octobre, dix jours après le retour dans la bande de Gaza du gouvernement de l’Autorité palestinienne (AP) dirigé par Rami Hamdallah et dominé par le Fatah. Le Hamas, qui contrôle le territoire sous blocus depuis 2007, a accepté de se retirer de la gestion des affaires publiques au nom de l’unité nationale. L’AP doit prendre entièrement en main la bande de Gaza d’ici au 1er décembre. Une nouvelle réunion est prévue le 21 novembre. Personne ne voulait prendre le risque d’un nouvel échec, sous la pression insistante de l’Egypte et le consentement tacite d’Israël et des Etats-Unis.

« Le but final, c’est un seul gouvernement, une seule loi et une seule force », confie au Monde Majdi Al-Khaldi, conseiller diplomatique du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas : « La première étape concerne la reprise en main de la vie quotidienne. D’ici au 1er décembre, le gouvernement doit prendre le plein contrôle des ministères, des points d’entrée dans Gaza et de la sécurité intérieure. Si cela est réalisé, la deuxième étape consistera à réunir les factions au Caire vers la fin novembre. Nous parlerons alors des autres sujets, comme la tenue d’élections, ou bien de la question des armes. Beaucoup de gens à Gaza détiennent des armes illégales. Il faudra déterminer une date précise pour leur remise. »

En savoir plus

 

 

La Chine aurait créé une arme laser pour lutter contre les terroristes

laser

Une nouvelle arme laser, mise au point par des experts chinois, s'avèrerait très efficace dans la lutte contre les terroristes en raison de sa haute précision et l'absence de bruit, annoncent les médias locaux

La Chine a mis au point une nouvelle arme laser destinée à la lutte contre les terroristes, annonce le journal Global Times, se référant à la société d'Etat Hongfeng.

La société Hongfeng, conjointement avec la China Aerospace Science & Industry Corporation (CASIC), a testé cette nouvelle arme lors d'exercices antiterroristes dans la province de Hunan.

L'arme a une portée de 200 mètres, elle comprend une visée optique, une source portable d'alimentation, une télécommande et un laser.

Selon un ingénieur qui avait pris part à la mise au point du prototype, Yan Azhe, il s'agit d'une arme de haute précision silencieuse qui ne fait pas d'éclairs lors du tir et dont le faisceau reste invisible.

Source

 

 

Après l’achat des S-400 russes, Erdogan évoque des S-500

 

Le Président turc s’est dit satisfait de l’exécution du contrat pour l’acquisition de systèmes de missiles sol-air S-400 russes et affirme avoir abordé dans un entretien avec Vladimir Poutine les systèmes de DCA dernier cri S-500…

Lire l'article

 

 

Les USA veulent encercler la Turquie pour la «dompter» comme un «lion», selon Erdogan

 

Les États-Unis essaient de régler leurs relations avec la Turquie comme un dompteur le ferait avec un lion privé de griffes, a déclaré le chef de l'État turc.

Commentant la crise dans les relations entre Ankara et Washington, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a comparé son pays à un lion privé de griffes.

«[Les Américains] veulent encercler la Turquie et la dompter comme on le fait avec un lion privé de ses griffes. Ils sont habitués à l'ancienne Turquie et ne reconnaissent pas la Turquie forte. Notre décision de défendre l'indépendance de la Turquie est très préoccupante pour certains», a déclaré le chef de l'État turc intervenant devant les gouverneurs réunis à Ankara.

Il a accusé l'ambassadeur américain en Turquie John Bass d'avoir initié la crise des visas.

Le Président turc a par ailleurs accusé les États-Unis de livrer des armes aux Peshmergas kurdes, considérés par Ankara comme une organisation terroriste liée au Parti des travailleurs du Kurdistan, interdit en Turquie.

«Lorsque nous voulons vous acheter des armes, vous vous référez au Congrès. Alors que vous les livrez gratuitement à une organisation terroriste. 3.500 camions chargés d'armes ont été acheminés dans le nord de la Syrie. Qui peut affirmer que le couloir antiterroriste le long de notre frontière sud avait été créé pour lutter contre Daech? L'objectif est d'encercler la Turquie? Ils estiment que nous sommes aveugles et sourds. Mais la Turquie d'antan n'existe plus», a martelé Recep Erdogan.

Lire la suite

 

« Mineurs étrangers isolés » : les élus de Bretagne tirent la sonnette d’alarme face à l’afflux de migrants

 

Ils n’étaient qu’une poignée, voire une dizaine, dans chaque département breton il y a seulement quelques années. Au 31 août, les quatre conseils départementaux prenaient en charge 1.316 mineurs isolés étrangers («mineurs non accompagnés»). Les élus tirent la sonnette d’alarme.

Les « mineurs non accompagnés » (des mineurs étrangers sans leur famille en France) donnent des sueurs froides aux pouvoirs publics.

« On ne sait pas gérer », confesse un parlementaire breton. Jamais les Départements, à qui la loi confie la responsabilité administrative de la protection de l’enfance, n’avaient eu à gérer un si grand nombre d’arrivées. En 2010, ils étaient au moins 4.000 pris en charge par les conseils départementaux français. À la fin de cette année, ils devraient être 25.000.

Faux mineurs : jusqu’à trois cas sur quatre ! Une part importante des personnes se présentant comme mineures sont en fait majeures. Être mineur étranger et isolé (sans famille) permet une prise en charge totale et automatique par les Départements. Et un mineur est inexpulsable et peut plus facilement obtenir un titre de séjour à sa majorité.

(…) Le Télégramme

 

 

Le député LREM Thomas Mesnier propose d’étendre la couverture maladie universelle aux étrangers sans-papiers

 

Faire disparaître l’aide médicale d’Etat (AME), non pour des raisons de coût, mais pour mieux prendre en charge les malades sans papiers. Le député La République En marche (LREM) de Charente, Thomas Mesnier, souhaite rapatrier le financement de cette aide étatique, très décriée à droite, dans le giron de la Sécurité sociale. Au lieu d’être votés en loi de finances, ces crédits (924 millions prévus en 2018, + 13 %) seraient noyés dans le budget de 200 milliards de dépenses de l’Assurance-maladie.

Conscient qu’une telle réforme sera compliquée à mettre en oeuvre, le député est prêt à attendre 2019, mais aimerait glisser dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018, présenté ce mercredi matin en Conseil des ministres, la création d’une mission parlementaire sur le sujet.

Les Echos

 

Croix chrétiennes : Lidl récidive en supprimant celles d’une église italienne

 

Plus de croix sur la photo au Lidl de Camporosso. «Elles heurtent la sensibilité religieuse». ‎
‎Cette décision met en colère le maire de Dolceacqua. La même chose s’était déjà produite en Grèce.‎


Les croix des églises effacées pour ne pas heurter la sensibilité des clients de diverses confessions religieuses, les musulmans en particulier. Voilà la stratégie de marketing appliquée au supermarché de Camporosso [Ligurie], qui utilise une très grande photo du bourg de Dolceacqua sur le mur en face des caisses, photo dont ont « disparu » les croix de la façade et du clocher de l’église de Sant’Antonio Abate. Mais le maire de Dolceacqua n’accepte pas une reproduction falsifiée de l’une des « cartes postales » les plus populaires du pays et a écrit aux dirigeants nationaux et internationaux du géant alimentaire, annonçant qu’il s’adresserait à un avocat si la photo n’était pas rétablie dans son aspect d’origine.

Le discount alimentaire s’adresse principalement à une clientèle n’ayant pas de grands moyens et les immigrés, surtout arabes, en constituent une part importante […] En somme, pas de croix pour ne pas heurter les musulmans. Mais ce choix […] se transforme en but contre son camp, car il pourrait bien heurter, a contrario, un grand nombre de clients italiens […]

(Traduction Fdesouche)

La Stampa

 

 

Alexis Corbière affirme qu’Obono est attaquée parce qu’elle est noire. Les journalistes de LCI lui répondent.

 

Alexis Corbière (France Insoumise) affirme que Danièle Obono est attaquée parce qu’elle est noire. Les journalistes de LCI lui répondent.
– LCI, 13 octobre 2017, 10h32

 

Voir aussi la vidéo ; Dieudonné soutient Danièle Obono

 

Le drapeau européen, un symbole chrétien ? Les « insoumis » relancent la controverse

 

La politique, on le sait, est d’abord affaire de symboles. Et Emmanuel Macron et La France insoumise l’ont bien compris. Alors que le mouvement de Jean-Luc Mélenchon exige – en vain – le retrait du drapeau européen de l’Assemblée nationale, le chef de l’Etat a riposté cette semaine, en annonçant qu’il allait justement reconnaître le drapeau européen. Une manière de réaffirmer son engagement en faveur de l’Europe, tout en coupant l’herbe sous le pied à son rival.

La France insoumise n’entend pas lâcher l’affaire pour autant. Mercredi 11 octobre, les députés LFI ont réitéré leur demande, proposant cette fois-ci le remplacement du drapeau européen dans l’hémicycle par celui de l’ONU.

« C’est un symbole marial »

Pourquoi une telle hostilité envers le drapeau bleu et or, sur lequel 12 étoiles forment un cercle ? Parce qu’il s’agit d’un symbole « religieux » et « marial », a expliqué Alexis Corbière.

« Cette symbolique du fond bleu et ces douze étoiles est directement inspirée de la médaille pieuse dédiée à la Vierge Marie que Monsieur Heitz (le fonctionnaire européen qui a dessiné le drapeau) portait autour du cou […] C’est un symbole marial, volontairement adopté le 8 décembre 1955, le jour de l’Immaculée Conception. »

Le député de Seine-Saint-Denis y voit une entorse au principe de laïcité : « Plus que jamais, nous avons besoin de laïcité et il importe que les symboles présents dans cette Assemblée soient conformes à cette volonté qui nous rassemble. »

tempsreel.nouvelobs.com

 

 

Clémentine Autain (LFI) s’attaque au drapeau européen car ce serait un symbole chrétien

 

 

Notes ; Et la prime de Noël tu veux savoir d’où elle viens ou comme tes CONgénères de la France insoumise tu l'encaisse sans te poser trop de question

Et le repos du dimanche tu veux savoir aussi d’où sa vient ou ta déjà fait ne demande pour l’échanger avec le vendredi

Les chiens ne font pas des chats!  ils sont tous aussi con que leur  maitre [un certain melanchon]

 

 

 

Zemmour : « Un peuple qui renonce à la distinction entre un « Nous » et un « Autre » annonce sa mort volontaire »

 

Contre la haine est un plaidoyer antiraciste venu d’Allemagne, qui fait l’éloge d’une société multiculturaliste. Un discours moralisateur qui ne se soucie guère de la réalité.

(…) L’événement fondateur de ce livre est complaisamment décrit: un car de migrants agressé par une foule hostile dans une petite ville de l’est de l’Allemagne, Clausnitz. Les «citoyens inquiets» deviennent sous sa plume de simples racistes haineux.

«Mais que voient-ils? Que voient-ils autrement que moi?», demande-t-elle avec une fausse ingénuité.

On peut lui répondre, pourtant. «Ils» voient les violences, les viols, les meurtres, les ghettos ethniques et religieux, des diasporas étrangères de plus en plus nombreuses, de plus en plus étendues, de plus en plus séparées des indigènes, la charia de fait, les boutiques halal, les hommes en qamis, les femmes voilées, etc. «Ils» voient leur avenir d’autant plus aisément qu’il est le présent de leurs voisins, français, anglais ou suédois. Ils sont en vérité beaucoup plus rationnels que notre «grande figure intellectuelle», qui ne connaît que le seul registre de l’indignation, de l’émotion et de la prédication. C’est une des grandes innovations du XXIe siècle: la rationalité a changé de camp.

Carolin Emcke reproche aux «haineux» de construire ces «migrants» en un «Autre» irréductible, un «non-Nous». Mais c’est exactement ce qu’ils sont!

Ces migrants, venus d’Afghanistan, d’Irak ou de Syrie, sont «autres» par les mœurs, la culture, la religion, bref, représentent une autre civilisation.
Pour elle, il n’y a que des individus ; pour les «haineux», ces individus, venus en groupe, constituent un peuple en gestation, sur un territoire qui leur est étranger, qu’ils ont «envahi» sans y avoir été invités. Qui est le plus réaliste?

Carolin Emcke plaide pour un «Nous universel», qui nie toutes les différences que l’Histoire et la géographie ont façonnées au fil des siècles. Les «haineux» ont d’instinct retenu la leçon de Carl Schmitt et de Julien Freund, qui nous ont appris que la politique est fondée sur l’opposition entre un «nous» et un «Autre», entre un «ami» et un «ennemi», et qu’un peuple qui renonce à cette distinction n’abolit pas les lois de la politique, mais annonce sa mort volontaire. Qui est le plus politique?

(…) Notre auteur dénonce les sociétés «homogènes» pour mieux glorifier les sociétés «hétérogènes» ; elle voue aux gémonies la prétendue quête de «pureté» dont elle accuse les «haineux», pour mieux exalter «l’impureté». Elle ne se rend même pas compte qu’elle ne fait que tendre le miroir inversé des anciens délires racistes et nazis sur la race pure et supérieure. Notre féministe engagée, qui vomit le «patriarcat», écrit «blanc avec une minuscule, noir avec une majuscule, pour inverser la hiérarchisation sociale».

Le Figaro

 

Le ministre de l’Intérieur de Merkel favorable à des jours fériés musulmans en Allemagne

 

Thomas de Maizière, ministre fédéral de l’Intérieur, a provoqué une controverse de grande ampleur par ses déclarations sur un jour férié musulman. […]

Lors d’une réunion de son parti à Wolfenbüttel [Basse-Saxe], ce chrétien-démocrate a déclaré lundi soir : « Je suis prêt à discuter de l’institution d’un jour férié musulman. C’est une chose qu’il serait peut-être bien de faire. »

Il y a bien après tout des régions en Allemagne où on fête la Toussaint et pas dans d’autres, a expliqué le ministre. Et il a poursuivi ainsi : « Où il y a beaucoup de musulmans, pourquoi ne pourrait-on pas réfléchir à un jour férié musulman? » Mais il a refusé l’idée d’un jour férié pour les musulmans à l’échelon national. « De façon générale, nos jours fériés portent l’empreinte du christianisme et cela doit rester ainsi. » […]

Les déclarations du ministre ont aussitôt fait le tour des réseaux sociaux. Avec ses propos, sans doute spontanés, de Maizière a fourni sur Internet au public de droite et populiste de droite une excellente occasion d’alimenter leur thèse d’une prétendue « islamisation de l’Allemagne ».

(Traduction Fdesouche)

Berliner Morgenpost

 

 

 

 

 

____________________

Le 11 octobre

 

Moscou et Pékin s'élèvent résolument contre l'emploi de la force contre la Corée du Nord

 

La Russie et la Chine condamnent la militarisation de l'Asie du Nord-Est et se déclarent préoccupées par la situation dans la péninsule coréenne, mais s'opposent fermement à toute menace d'emploi de la force, d'où qu'elle vienne, a déclaré ce mardi le ministère russe des Affaires étrangères.

Analysant la situation concernant la Corée du Nord, Moscou et Pékin rejettent toute menace d'emploi de la force, d'où qu'elle vienne, a indiqué ce mardi le ministère russe des Affaires étrangères. Ils condamnent la militarisation de l'Asie du Nord-Est qui revêt un caractère déstabilisateur et qui rapproche la région d'un conflit militaire, a-t-il ajouté.

«La Russie et la Chine dénoncent la militarisation de l'Asie du Nord-Est qui se poursuit à des cadences accélérées, qui revêt un caractère destructeur pour la sécurité et la stabilité régionales et qui risque de déboucher sur un conflit militaire à grande échelle», a souligné le ministère russe.

Lire la suite

 

Notes ; la Russie et la Chine dénoncent la militarisation de l'Asie [Japon et Corée du sud] mais s’accommodent d'une Corée du Nord de plus en plus nucléarise. Les politiciens où qu'ils soient ne sont que des hypocrites 

 

 

Moscou explique contre qui est dirigé le THAAD

 

La menace nord-coréenne sert de «prétexte» à Washington pour déployer le bouclier antimissile américain THAAD qui est en réalité dirigé contre la Russie et la Chine, estime-on au ministère russe des Affaires étrangères.

Lire l'article

 

 

 

Des députés russes informés des projets nord-coréens de «dompter les USA par le feu»

 

Le gouvernement nord-coréen a l'intention de «dompter les USA par le feu», c'est pourquoi les militaires préparent les essais d'un nouveau missile intercontinental capable d'atteindre la côte ouest des États-Unis.

la Corée du Nord

Selon le député Andreï Morozov du Parti libéral-démocrate russe (LDPR), c'est ce que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré aux députés russes en visite à Pyongyang. D'après lui, le dirigeant de la Corée du Nord est prêt aux actions les plus fermes. Les députés ont raconté leur visite à leurs collègues mardi pendant la réunion de la fraction. Selon le quotidien Vedomosti.

Andreï Morozov, ainsi que ses collègues du LDPR Alexeï Didenko et Pavel Chperov, se sont rendus à Pyongyang du 2 au 6 octobre. Ils ont été reçus par Kim Jong-un et ont évoqué la coopération bilatérale avec les autorités nord-coréennes. Selon Andreï Morozov, ce voyage, convenu avec le ministère russe des Affaires étrangères, le président de la commission des affaires internationales Leonid Sloutski et la direction de la chambre basse, a eu lieu «dans le cadre du concept politique russe global». Andreï Morozov a souligné que tous les entretiens s'étaient déroulés à Pyongyang «à un niveau assez élevé».

Les Nord-Coréens sont «très déçus par la récente déclaration prononcée par le président américain à l'Assemblée générale des Nations Unies, que certains considèrent comme une déclaration de guerre à la Corée du Nord — c'est pourquoi ils préparent des contremesures», rapporte le député. En effet, Trump n'a pas exclu une destruction totale de la Corée du Nord si les USA devaient se défendre ou défendre leurs alliés.

Lire la suite

 

 

Damas étale les armes occidentales prises aux terroristes (vidéo)

 

Les combattants de Daech et du Front al-Nosra ont reçu des roquettes, des mitrailleuses, des armes antiaériennes et même des chars en échange du pétrole volé en Syrie et en Irak, affirme le ministère syrien de la Défense

Le ministère syrien de la Défense a publié une vidéo dans laquelle sont présentées les armes prises aux membres de diverses organisations terroristes opérant dans le pays, dont Daech et le Front al-Nosra. Dans le rapport qui accompagne ce document, il est précisé que la plupart de ces armes ont été fabriquées aux États-Unis ou dans des pays alliés, relate l'agence SANA.

Selon le ministère, les armes en question ont été livrées aux terroristes par divers canaux et sociétés installées en Europe de l'Est et ayant des liens avec les services de reconnaissance américains et otaniens. Ces armes sont arrivées sur le territoire syrien «depuis des ports européens et la base aérienne de Ramstein en Allemagne via la Turquie et l'Arabie saoudite», précise le ministère.

Les terroristes recevaient «des roquettes, des fusils d'assaut, des mitrailleuses, des armes antiaériennes et même des chars en échange du pétrole qu'ils volaient des puits en Syrie comme en Irak», indique le rapport.

Lire la suite

 

300 djihadistes traversent une zone US en Syrie: Moscou dénonce une «cécité sélective»

 

Environ 300 combattants de Daech ont traversé la zone contrôlée par les États-Unis à al-Tanf afin de barrer la route stratégique Damas–Deir ez-Zor, destinée aux convois humanitaires, selon le ministère russe de la Défense. Moscou attend des explications de Washington concernant cette «cécité sélective».

Le ministère russe de la Défense a proposé ce mercredi à Washington d'expliquer la «cécité sélective» dont il a fait preuve à l'égard des combattants opérant en Syrie.

«Nous proposons à la partie américaine de clarifier sa "cécité sélective" concernant les combattants opérant sous son nez», a déclaré le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

Selon M. Konachenkov, environ 300 combattants de Daech ont traversé la zone contrôlée par les États-Unis à al-Tanf afin de bloquer la route stratégique Damas-Deir ez-Zor, destinée à acheminer de l'aide humanitaire.

La ville syrienne de Deraa

Le ministère russe de la Défense a également averti que toute la responsabilité pour le sabotage du processus de paix en Syrie serait exclusivement assumée par la partie américaine.

Lire la suite

 

Biens diplomatiques russes saisis aux USA: Moscou pourrait fermer un consulat US

 

En riposte à la réduction du corps diplomatique russe aux États-Unis et à la saisi des biens à San Francisco, Moscou n’exclut pas de fermer un consulat américain en Russie et de réduire la mission diplomatique américaine à 300 personnes…

Moscou considère diverses options de riposte face à la saisie de bâtiments diplomatiques russes sur le territoire américain et pourrait fermer un consulat américain ou demander à Washington d'établir la parité des effectifs diplomatiques, a expliqué dans un entretien à Sputnik Gueorgui Borissenko, directeur du département Amérique du Nord au sein du ministère russe des Affaires étrangères.

«En ce qui concerne la riposte, […] il existe en diplomatie un principe inaltérable de réciprocité, et les Américains en sont parfaitement conscients. S'ils se sont conduits de la sorte, c'est qu'ils conviennent que nous pouvons appliquer des mesures de rétorsion envers leurs bâtiments diplomatiques en Russie», a-t-il indiqué.

Interrogé quant à l'éventuelle fermeture d'un des Consulats américains en Russie, le responsable a affirmé que «Moscou n'exclu[ait] aucune option, y compris une parité des employés des missions diplomatiques».

Lire la suite

 

 

«Assaut ultime de Satan», un député hongrois dénonce sévèrement le «plan de Soros»

 

Le député de l'Assemblée hongroise et membre du parti au pouvoir Fidesz András Aradszki a comparé le milliardaire américain George Soros à Satan, à cause de ses projets portant sur l'avortement, l'euthanasie, le mariage homosexuel et la théorie du genre.

George Soros

András Aradszki, député à l'Assemblée hongroise et membre du groupe Fidesz-Union civique hongroise, parti politique de droite, a déclaré lundi devant le Parlement du pays que Satan se dévoilerait actuellement à travers le milliardaire américain George Soros.

«La plus grande et ultime attaque de Satan contre l'Église sera une attaque contre les familles», a déclaré l'homme politique hongrois, précisant que certaines idées défendues par M. Soros et par des organisations qui lui sont liées portaient notamment sur la famille.

«Nous voyons cela même dans l'avortement, l'euthanasie, le mariage homosexuel et la théorie du genre», a précisé le député.

M. Aradszki a en outre ajouté que le milliardaire américain voulait «diluer l'Europe chrétienne» par le biais des migrants arrivant sur le continent.

Lire la suite

 

 

 

« Le danger ne vient pas de l’AfD mais des islamo-gauchistes » : un Israélien dénonce l’aveuglement des élites juives en Allemagne

 

 

Ron Lauder, président du Congrès juif mondial, n’a pas mâché ses ‎‎mots de désapprobation‎‎ après les élections nationales de la semaine dernière, lorsque l’AfD a réussi à entrer au Parlement.‎
‎« Il est révoltant que le parti AfD, un infâme mouvement réactionnaire qui rappelle les pires moments du passé de l’Allemagne et devrait être interdit, ait maintenant la capacité de promouvoir au sein du parlement allemand son ignoble plate-forme», a déclaré Lauder. On a entendu des points de vue semblables chez les dirigeants juifs allemands.‎

Et pourtant, contrairement aux vrais nazis, les sondages montrent que l’AfD soutient de façon massive l’État juif. Elle ne centre pas son action sur les Juifs d’Europe, mais sur les conséquences négatives de l’immigration massive des musulmans vers l’Allemagne et l’Union européenne.

De nombreux dirigeants de la diaspora juive font une mauvaise lecture de la carte politique de l’Europe d’aujourd’hui et des vents changeants de l’antisémitisme. À la différence des années 1930, quand les Juifs étaient menacés par l’extrémisme de droite, aujourd’hui Israël et le judaïsme mondial sont principalement menacés par la haine des Juifs émanant de l’islam radical et de ses alliés extrémistes de gauche.

Quelles que soient nos préférences politiques, mettre sur le même pied l’AfD d’aujourd’hui et les Nazis d’hier, c’est tout simplement une déformation des faits historiques et contemporains. L’Allemagne nazie a attaqué violemment une minorité juive paisible et bien intégrée qui ne constituait aucune menace pour la société allemande.

En revanche, la montée de l’AfD et de ses autres homologues européens de droite devrait être considérée comme une réaction au déferlement sans précédent de migrants venant de pays musulmans et à leur impact négatif sur les sociétés européennes : vague de terreur islamiste et extrémisme musulman.

[…] Sigmar Gabriel, le ministre de gauche des Affaires étrangères allemand, qui diabolise l’AfD en les traitant de «nazis», n’a aucun scrupule à se réunir avec les dirigeants iraniens, qui menacent ouvertement d’anéantir l’État juif. […]

L’AfD et les autres partis européens de droite hostiles à l’immigration ne sont peut-être pas la tasse de thé de la diaspora juive, mais ni Israël, ni la diaspora juive ne devraient ignorer l’alliance grandissante entre la gauche et les islamistes qui est devenue le principal moteur de l’antisémitisme.

Daniel Krygier

(Traduction Fdesouche)

Source

 

 

Une islamiste condamnée pour terrorisme se voit offrir un job au Conseil de Londres

 

La complice d’un poseur de bombes, emprisonnée pour 10 ans pour son implication dans les attentats à la bombe du 21 juillet 2005, a été nommée au poste le plus important du conseil de Southwark (un quartier de Londres) .

Mulumebet Girma, 33 ans, a gravi les échelons du département du logement du Conseil de Southwark
Elle n’a pas déclaré le passé criminel et le conseil de Londres n’a pas réussi à le découvrir
Elle a été emprisonnée pendant 10 ans pour avoir aidé le beau-frère terroriste Hussein Osman
Osman a tenté de faire sauter un train de banlieue londonien bondé le 21 juillet 2005

Daily Mail

 

 

 

 

Après les "dysfonctionnements" ayant conduit à la remise en liberté d'Ahmed Hanachi, un Tunisien de 29 ans interpellé dans le Rhône deux jours avant l'attaque meurtrière de Marseille ayant coûté la vie à deux jeunes filles dimanche 1er octobre, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb avait promis des "sanctions".

Il succède à Henri-Michel Comet, démis de ses fonctions

Le préfet du Rhône, Henri-Michel Comet, a été démis de ses fonctions et remplacé. Son successeur, le préfet de Provence-Alpes-Côte d’Azur Stéphane Bouillon, a été nommé préfet d’Auvergne-Rhône-Alpes ce mercredi matin, en conseil des ministres.

Âgé de 60 ans, il était en poste depuis deux ans.

Dans notre région, Stéphane Bouillon avait été préfet de la Loire de 2006 à 2008.

Nommé ensuite préfet de Corse, il avait été directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur Claude Guéant de 2011 à 2012.

Henri-Michel Comet, "victime expiatoire" selon Wauquiez

Le président LR de la Région Auvergne Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a qualifié mercredi de «victime expiatoire» le désormais ex-préfet du Rhône, Henri-Michel Comet, et dénoncé des «dysfonctionnement dans l’appareil d’Etat» dans l’affaire des deux jeunes femmes tuées le 1er octobre à Marseille.

Source

 

Antifas : Délibéré dans l’affaire de la «voiture de police incendiée» (màj Colère d’Alliance Police)

 

Blanchiment de 30 millions d’euros de la drogue au Maghreb : 17 interpellations, dont 6 à Lyon

 

Ces membres d’une même famille sont soupçonnés d’avoir blanchi plus de 30 millions d’euros, selon le Progrès. L’argent, qui provenait de divers trafics de stupéfiants, était envoyé vers le Maghreb, transporté dans des valises puis blanchi sur place.

Une perquisition à Lyon a permis de mettre la main sur 250 000 euros en liquide. Les suspects lyonnais sont attendus à la JIRS de Rennes ce mardi pour les besoins de l’enquête.

 

 

Zemmour à Patrick Cohen : «Vous menez un combat politique au nom d’une idéologie politiquement correcte»

 

 

Zemmour à Patrick Cohen : «Vous menez un combat politique au nom d’une idéologie politiquement correcte et vous le savez très bien (…) Moi au moins, je suis à visage découvert, je ne me cache pas derrière la fausse objectivité du journaliste. Je sais ce que je dis, et Patrick Cohen sait très bien ce que je dis

 

 

Éric Zemmour : « Le combat identitaire sera le cœur de la vie de la France dans les vingt prochaines années »

 

Voir la vidéo a partir de 4;07 minutes [ou l’émission dans son  intégrale]

Zemmour . [sur l'islamisme radical] Je pense que c'est le vrai affrontement pour l'avenir. Moi, comme vous savez, je ne parle pas d’islamisme radical, je parle d'Islam tous cour...

Commenter cet article