Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 10 octobre

 

Pyongyang affirme posséder un missile d’une portée de 3.000 km capable d'atteindre les USA

 

Les dirigeants nord-coréens affirment que la Corée du Nord dispose déjà d’un missile d’une portée de 3.000 km qui, une fois modernisé, pourrait atteindre le territoire des États-Unis.

Le membre de la commission des affaires étrangères de la Douma Anton Morozov, qui s'est rendu en Corée du Nord la semaine dernière au sein d'une délégation parlementaire, a fait savoir, suite à ses rencontres à Pyongyang, que les dirigeants nord-coréens se proposaient de moderniser leur missile en multipliant par trois sa portée afin qu'il puisse atteindre le territoire des États-Unis.

«Cela nous a été déclaré au cours d'une rencontre avec le Président du Présidium de l'Assemblée populaire suprême de Corée du Nord, Kim Yong-nam, qui nous a dit qu'ils "étaient obligés de mettre au point leur réponse" à une agression éventuelle des États-Unis et qu'ils se proposaient de moderniser leur missile afin d'augmenter sa portée et de le tester», a relaté M. Morozov à propos du contenu de la rencontre.

Source

 

 

 

Joug de Daech: l’horizon reste sombre dans l’ouest de l’Irak, selon la Défense russe

 

En l'absence de raids de l’aviation russe contre les terroristes dans l'ouest de l’Irak, Daech continue d'établir son contrôle dans la région, a indiqué le ministère russe de la Défense.

Euphrate

Les combattants de Daech continuent de gagner du terrain dans l'ouest de l'Irak, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov. Selon lui, ce sont les territoires irakiens où l'aviation russe ne réalise pas de frappes dans le cadre des opérations antiterroristes.

«Dans la partie occidentale de l'Irak, d'où arrivent les renforts des terroristes sur la côte est de l'Euphrate et où l'aviation russe ne mène plus ses opérations, la superficie du territoire sous contrôle de Daech continue d'augmenter, étant déjà plusieurs fois supérieure à celle de la Syrie», a précisé le porte-parole russe.

Lire la suite

 

 

 

Le Qatar va-t-il diriger l’UNESCO ? Al-Kawari en tête devant Audrey Azoulay

 

 

La procédure de désignation d’un nouveau directeur général de l’Unesco a débuté ce lundi, au siège de l’organisation, à Paris (à 18h30 heure locale). Au premier tour du scrutin, finalement aucun candidat n’a obtenu la majorité requise (30 voix) des suffrages exprimés par les 58 membres du Conseil exécutif. Toutefois le favori numéro 1, en l’occurrence le Qatari Hamad Bin Abdulaziz Al-Kawari a finalement confirmé son statut. Il termine cette première étape en tête devançant la candidate française de six voix. Des sources de l’intérieur de l’Unesco viennent d’envoyer les résultats définitifs du 1er tour à la Rédaction Digitale de « Liberté »:

1- Hamad Bin Abdulaziz Al-Kawari (Qatar): 19 voix

2- Audrey Azoulay (France): 13 voix

3- Moushira Khattab (Egypte): 11 voix

4- Vera El Khoury Lacoeuilhe (Liban): 6 voix

5- Qian Tang (Chine): 5 voix

6- Pham Sanh Chau (Vietnam): 2 voix

7- Polad Bülbüloglu (Azerbaïdjan): 2 voix

A noter que sept candidats ont été présentés par leurs pays respectifs, dont quatre des pays arabes, sont en lice pour diriger l’Unesco. Deux candidats avaient auparavant jeté l’éponge. Le guatémalien Juan Alfonso Fuentes Soria et l’irakien Saleh Mahdi Al-Hasnawi. Des retraits qui n’avaient surpris personne puisque le duo n’avait aucune chance de gagner l’élection.

Les sept candidats peuvent encore se représenter jusqu’à un cinquième tour prévu vendredi. Lors de ce dernier jour, le vainqueur sera désigné à la majorité simple.

L’urgence d’un bloc

En se fiant au résultat de ce lundi, la possibilité de voir pour la première fois un arabe à la tête de l’Unesco est plus que probable. Pour arriver à cette « première » un bloc (au moins) doit se créer . Celui des arabes et cela autour de la candidature la plus apte à gagner ce challenge, Al Kawari. Pour cela il suffit au qatari d’avoir les voix des deux autres candidates représentantes de deux autres pays arabes, l’égyptienne Moushira Khattab et la libanaise Vera El Khoury Lacoeuilhe. L’ensemble des voix des trois représentera ainsi 36, soit 6 de plus que le minimum pour gagner l’élection.

L’importance de cette union des pays arabes autour de la candidature qatari est d’autant importante qu’il s’agit d’un rendez-vous avec l’histoire qu’il ne faut pas rater. Al-Kawari est de l’avis de tous les observateurs le plus « clean » des trois candidats. La candidature de Moushira Khattab était déjà loin d’être convaincante depuis le début, et elle s’est effilochée ces dernières jours surtout après les violentes attaques de son ministre des affaires étrangères, Sameh Choukry, samedi dernier, contre le candidat qatari. Une campagne égyptienne agressive qui a scandalisé plus d’un à l’Unesco. Certains n’avaient pas hésité à se poser la question: « comment un pays qui n’hésite pas à utiliser la violence dans sa quête pour gagner ce poste, peut il aspirer à être la tête d’un organisme prônant la paix et l’éducation dans le monde! » (…)

 

 

Deux arrestations en Suisse potentiellement liées à l'attaque au couteau de Marseille

 

VIDÉO - Deux hommes ont été arrêtés dimanche soir par la police suisse. Selon les médias helvétiques, un mandat d'arrêt international aurait été délivré à leur encontre pour des liens possibles avec l'attaque devant la gare de Marseille. L'information n'a pas été officiellement confirmée par la police, qui procède à des «vérifications».

Deux Tunisiens demandeurs d'asile, soupçonnés d'être liés à l'attentat au couteau de Marseille, ont été arrêtés dimanche soir à la frontière italo-suisse. Les deux hommes ont été interpellés par la police au centre d'accueil de Chiasso, dans le canton du Tessin, à la frontière avec l'Italie, précise l'agence de presse suisse ATS.

 

Selon la presse helvétique, un mandat d'arrêt international aurait été délivré à leur encontre pour des liens possible avec l'attaque devant la gare de Marseille, lors de laquelle un Tunisien de 29 ans, Ahmed Hanachi, a tué le 1er octobre deux jeunes femmes avant d'être abattu par la police.

Le lien avec l'attaque de Marseille reste à confirmer

La directrice de la communication de l'Office fédéral de la police a toutefois affirmé qu'elle ne pouvait pas confirmer cette information. Selon elle, cette double-arrestation a été motivée par «des indications» selon lesquelles ces deux hommes «pourraient représenter une menace pour la sécurité à l'intérieur de la Suisse». «Nous sommes en train de procéder à des vérifications», a-t-elle conclu, notamment sur la nationalité des demandeurs d'asile.

Lire la suite

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

09/10: (30) Des racailles de cité agressent les pompiers: cocktail molotov+cailloux (source)
09/10: (78) Un Islamiste tue sa femme sauvagement à Mantes-la-Jolie: tribunal (so1/so2)
09/10: (35) 3 migrants mineurs de 10, 14 et 15 ans tentent de cambrioler un bar (source)
09/10: (95) Mounir le dealer, trop occupé pour aller chercher son fils à l’école (source)
08/10: (30) Nîmes: un clandestin se masturbe devant des jeunes filles dans un parc (source)
08/10: (92) Antony: La mairie LR lance un appel aux dons pour aider les migrants (source)
07/10: (21) Plusieurs agressions sexuelles par un Lybien dans le tramway à Dijon (source)
07/10: (78) Emeute dans une cité suite à la fermeture de la salle de prière islamiste (source)
06/10: (13) Karim viole et tue deux personnes âgées à Marseille: tribunal de Aix (source)
06/10: (64) Samir Miftah,Bilal Sissa, Mohammed Fazzaz: torture+séquestration (source)
06/10: (31) Mohamed El Ghaneme, le violeur au couteau écope de 20 ans de prison (source)
06/10: Montauban: un Algérien en situation irrégulière viole une octogénaire (source)
06/10: Des réunions interdites aux Blancs au sein même du syndicat UNEF (source)
05/10: (76) Salim.M, Marocain violeur, déjà sa 6eme prison a seulement 19 ans (source)
05/10: (93) ‘Nique les juifs, vive Daech’ taggué sur le pavillon d’une famille juive (source)

 

 

Deux détenus préparaient un attentat depuis leur prison

 

Les deux hommes, incarcérés à la prison de Fresnes pour des faits de droit commun et connus pour leur radicalisation en prison, ont été inculpés lundi pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle».

Un Camerounais de 28 ans et un Français de 22 ans ont été inculpés par un juge antiterroriste, soupçonnés d'avoir projeté un attentat depuis la prison de Fresnes, en banlieue parisienne, où ils étaient incarcérés, a-t-on appris lundi de sources concordantes. «Ces deux islamistes radicaux voulaient monter un groupe de combattants avec la volonté de monter en puissance par le biais de diverses actions, à l'extérieur de la prison, ciblant entre autres des policiers et des surveillants de prison», a expliqué une source proche de l'enquête.

Ces deux hommes connus pour leur radicalisation en prison et incarcérés pour des faits de droit commun, ont été inculpés vendredi par un magistrat antiterroriste pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle», a précisé une source judiciaire. «Les deux hommes ont eu des échanges en détention au cours desquels ils évoquaient un projet de passage à l'acte, qu'ils auraient eu à l'extérieur de la prison, mais sans que ce projet n'ait été encore précisément défini sur le choix de la cible», a expliqué une autre source proche de l'enquête, confirmant que «différentes cibles» étaient évoquées.

Sympathisant du groupe État islamique

Lire la suite

 

 

Sécurité des centrales nucléaires : le rapport accablant d'experts mandatés par Greenpeace

 

 

 

Alexis Corbière s’insurge que Danièle Obono soit assimilée aux terroristes

 

Alexis Corbière (Député France Insoumise de Seine-Saint-Denis) s’insurge que Danièle Obono soit assimilée aux terroristes.
– BFM TV, 9 octobre 2017, 19h42

 

 

La commission Attentats de la Chambre va demander au gouvernement d’annuler la concession de la Grande mosquée de Bruxelles à l’Arabie Saoudite

 

Un consensus s’est dégagé ce lundi entre députés pour retirer à l’Arabie saoudite le contrôle sur cette mosquée accusée de répandre le salafisme.

La commission Attentats de la Chambre va demander au gouvernement d’annuler la concession de la Grande mosquée de Bruxelles à l’Arabie Saoudite, en raison de son rôle dans l’expansion du salafisme dans le pays et dans la radicalisation de plusieurs jeunes qui ont suivi ses cycles de formation, a appris ce soir « La Libre Belgique ».

Les députés ont pris la décision après avoir finalisé un chapitre de leur rapport sur la radicalisation en Belgique qui était spécialement consacré à la Centre islamique et culturel de Belgique (CICB) , l’asbl qui chapeaute la mosquée du Cinquantenaire. Les débats sur cette question ont duré deux jours.

Le grand imam de la mosquée Abdelhadi Sewif avait reçu en avril une notification de l’Office des étrangers qu’il ne reconduisait pas son permis de séjour annuel en raison d’un rapport défavorable de la Sûreté de l’Etat. Le prédicateur égyptien aurait dû quitter le pays en mai malgré le recours qu’il avait déposé et qui n’était pas suspensif. Après une audition désastreuse à la commission Attentats en mars, son directeur, le Saoudien Jamal Saleh Momenah avait dû également quitter le pays en mai. En marge de cette commission, on avait appris que neuf des personnes se trouvant sur les listes des Foreign Terrorist Fighters (FTF) avaient suivi une formation donnée sous les auspices de la Grande mosquée.

Le bâtiment, l’ancien pavillon oriental du parc du Cinquantenaire à Bruxelles, avait été cédé sous forme de concession à l’Arabie saoudite pour un franc belge à la suite de la visite en mai 1967 du roi saoudien Fayçal en Belgique. L’Arabie saoudite avait entrepris sa rénovation dans les années 70, puis avait mis le centre dans les mains de la Ligue islamique mondiale, émanation du pouvoir saoudien.

LaLibre.be

 

 

 

La France accueillera 10 000 réfugiés d’ici à octobre 2019

 

La France s’est engagée à accueillir 10 000 réfugiés d’ici à octobre 2019, a annoncé ce lundi le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

Quelque 10 000 réfugiés seront accueillis en France d’ici à octobre 2019, dont 3 000 issus de missions de protection au Niger et au Tchad, dans le cadre des programmes de réinstallation de migrants. C’est ce qu’a annoncé ce lundi soir Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur.

Lors d’un mini-sommet avec plusieurs pays européens le 28 août à Paris, le président Emmanuel Macron avait proposé « d’identifier » au Niger et au Tchad les ressortissants « qui ont droit à l’asile » pour « les mettre en sécurité le plus rapidement » possible, sans toutefois donner de chiffres.

 

 

 

Autriche : les questions migratoires au cœur des législatives du 15 octobre prochain

 

>Les élections législatives autrichiennes anticipées ont été réclamées par le parti conservateur ÖVP qui souhaite mettre fin à dix ans de grande coalition avec les sociaux-démocrates, elles auront lieu le 15 octobre prochain. Le jeune dirigeant de l’ÖVP, Sebastian Kurz, 31 ans, est donné favori, mais la droite nationale n’a pas dit son dernier mot dans ce scrutin très marqué par les questions migratoires.

____________________

Le 9 octobre

 

 

Plan «Kill Kim»: comment les USA auraient échoué à assassiner Kim Jong-un

 

La Corée du Nord aurait, via la KCNA, accusé les États-Unis de terrorisme et de tentative d'assassinat contre Kim Jong-un, ont signalé de nombreux médias occidentaux, dont le Daily Star.

Selon les informations du journal, qui fait référence à une déclaration publiée par la KCNA, Pyongyang aurait affirmé que la «principale raison pour laquelle le terrorisme international n'est pas encore anéanti» était en réalité l'ingérence des États-Unis dans les affaires des pays étrangers.

En mai de cette année, «un groupe de terroristes odieux» s'est infiltré en Corée du Nord «sur les ordres de la CIA américaine et du Service de renseignement fantoche sud-coréen dans le but de créer un terrorisme d'État contre notre quartier général suprême en utilisant des substances biologiques et chimiques», aurait écrit la KCNA précisant que les intrus avaient été capturés.

«Cela montre de façon évidente la vraie nature des États-Unis comme le principal coupable du terrorisme», aurait conclu l'agence.

Combien de vies pourrait anéantir l'arsenal nucléaire nord-coréen?

La KCNA a décrit les États-Unis comme un «caméléon» qui «change de couleurs» afin de pouvoir renverser les gouvernements, en particulier au Moyen-Orient, où ils ont utilisé la lutte antiterroriste et la non-prolifération des armes pour justifier les guerres en Afghanistan, en Irak et en Libye, écrit le Daily Star.

Lire la suite

 

 

 

Militaires russes attaqués en Syrie: des assaillants auraient reçu des armes de la France

 

Les terroristes d’al-Nosra qui ont attaqué un poste d’observation de la police militaire russe en Syrie le 18 septembre portaient des armes produites aux États-Unis, en Belgique et en France, a déclaré un militaire syrien suite à une saisie d’armes.

Lors d'une démonstration d'armes saisies aux terroristes d'al-Nosra, le militaire syrien Walid Khali a indiqué qu'elles provenaient de pays occidentaux, notamment de France, de Belgique et des États-Unis.

«Les armes présentées ici aujourd'hui ont été saisies aux terroristes il y a quelques semaines. Elles ont été livrées illégalement à des terroristes de l'étranger. Il existe plus de 100 armes légères et lance-grenades fabriqués aux États-Unis, en Belgique et en France», a déclaré M. Khali.

Les terroristes les ont notamment utilisées lors d'une attaque contre un poste d'observation de la police militaire russe en Syrie, le 18 septembre.

Daesh fighters fire during a a battle against the Syrian government forces, at al-Sinaa neighborhoods, in the oil-rich city of Deir el-Zour, east of Syria (File)

Selon l'armée syrienne, les djihadistes ont souvent perfectionné les armes occidentales par leurs propres moyens. En particulier, les fusils d'assaut américains M-16 ont été équipés de supports artisanaux pour viseurs optiques.

Lire la suite

 

 

Un général syrien explique quelles armes tombent entre les mains de Daech

 

Les djihadistes Daech en Syrie se procurent des armes achetées dans le cadre du programme d’aide du Pentagone à ses alliés, a déclaré aux journalistes le général syrien Ali al-Ali lors d'une présentation des armes saisies aux terroristes.

Lire l'article

 

 

La Turquie annonce le début d’une opération à Idlib

 

L’état-major de l’armée turque a annoncé avoir entamé une opération à Idlib visant à assurer la sécurité dans cette zone de désescalade en Syrie.

Dans le cadre de l'opération, l'armée effectue la reconnaissance et déploie des postes de contrôle de la trêve.

«Conformément aux accords d'Astana sur la création d'une zone de désescalade dans la région d'Idlib, le 8 octobre les forces armées de Turquie, un des pays garants, ont entamé une opération de reconnaissance afin de déployer des postes de contrôle en charge de suivre la trêve», indique un communiqué de l'armée turque.

Lire la suite

 

 

 

 

Les tensions entre la Turquie et les États-Unis iront-elles croissant?

 

La cessation de délivrance des visas à des Américains par la Turquie, en réponse à une décision analogue de Washington, traduit une aggravation des relations bilatérales qui est loin de toucher à sa fin.

La confrontation entre Washington et Ankara ne se terminera sans doute pas par le scandale diplomatique lié à la cessation mutuelle de délivrance des visas aux Turcs et aux Américains par les autorités des deux pays, a estimé pour RT le professeur turc Hüseyin Bağcı. Selon lui, les tensions entre la Turquie et les États-Unis iront croissant, car les deux parties sont prêtes à des actions résolues.

«Il est probable que les parties prendront de nouvelles mesures dans les jours qui viennent. C'est une situation indésirable pour les membres de l'Otan, elle est mauvaise pour la stratégie commune des alliés. Les relations n'ont pas encore touché leur plus bas, mais leur angle d'évolution ne promet rien de bon. On ignore jusqu'où les deux parties sont prêtes à aller. Dans tous les cas, les deux y perdront», a indiqué l'expert.

La Turquie a annoncé dimanche qu'elle cessait de délivrer des visas à des Américains, hors visas d'immigration, quelques heures après la publication sur Twitter par la mission américaine en Turquie d'un document analogue.

Lire la suite

 

 

 

Accord nucléaire iranien: Pékin monte au créneau face à Trump

 

La Chine espère que l'accord sur le dossier nucléaire iranien sera maintenu en dépit des critiques émises par le Président américain Donald Trump, a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying.

Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères

Selon la porte-parole citée par Reuters, l'accord en question a joué un rôle positif et important dans la non-prolifération et la protection de la paix et de la stabilité au Proche-Orient.

«Nous espérons que l'accord global sur le nucléaire iranien continuera à être mis en œuvre en toute bonne foi», a souligné Mme Hua lors d'une conférence de presse.

Lire la suite

 

 

Accord sur les S-400 avec Riyad: le Kremlin met les points sur les «i»

 

Dans le contexte du récent accord avec l’Arabie saoudite sur la livraison de S-400 russes, le Kremlin a prévenu que la coopération militaro-technique entre Moscou et Riyad n'était dirigée contre aucun pays tiers et ne devrait susciter aucune inquiétude.

Lire l'article

 

 

 

 

Le frère du tueur de Marseille avait combattu en Syrie

 

Rome - Anis Hanachi, le frère du Tunisien qui a tué deux jeunes femmes début octobre à Marseille, a combattu en Syrie, ont annoncé lundi les autorités italiennes, après son arrestation dans le nord du pays.

Il avait "un passé comme +foreign fighter+ (combattant étranger) en Syrie", a déclaré Claudio Galzerano, chef de l'antiterrorisme international au sein de la police italienne, lors d'une conférence de presse à Rome. 

Les enquêteurs français soupçonnent Anis Hanachi de complicité dans l'assassinat des deux jeunes femmes à Marseille. "Une hypothèse encore à vérifier est que c'est lui qui a endoctriné son frère Ahmed et provoqué sa radicalisation", a ajouté Lamberto Giannini, chef de l'antiterrorisme italien.

Mais pour l'instant, le jeune homme ne se montre pas coopératif, ont précisé les responsables italiens. La France a déjà engagé une demande d'extradition, et la procédure devrait être rapide. 

Le 3 octobre, les autorités françaises ont prévenu Rome de la possible présence de Anis Hanachi en Italie quelques jours plus tôt. La police italienne a eu la certitude de sa présence le 4 octobre en Ligurie, avant de l'arrêter samedi à Ferrare, au nord de Bologne, alors qu'il circulait à vélo.

La seule trace de lui auparavant dans la péninsule remontait à 2014, quand il est arrivé sur une embarcation de migrants et qu'il a été renvoyé directement en Tunisie, comme l'Italie a désormais l'habitude de le faire avec la quasi-totalité des Tunisiens débarquant sur ses côtes. 

Lire la suite

 

Notes ; Oui  mais malgré son expulsion comment  expliquer qu’il était en Italie et que la France le savait 

 

 

Corbeil-Essonnes (91) : un « déséquilibré » attaque deux personnes au couteau à la gare dont l’une à la carotide

 

Les faits se sont produits vers 23 heures. Le suspect, vraisemblablement un déséquilibré, a été interpellé.

Un homme a attaqué deux personnes au couteau ce samedi soir, vers 23 heures, à la gare RER de Corbeille-Essonnes (Essonne). Les deux victimes ont été transportées à l’hôpital en urgence relative. L’une a été touchée à la carotide, tandis que l’autre souffre de blessures au dos et au thorax. Leurs jours ne seraient pas en danger.

Le suspect, dont on ignore les motivations, a des antécédents psychiatriques. Il a été neutralisé par la police qui lui a tiré dans les jambes, avant d’être à son tour hospitalisé.

Le Parisien

 

 

 

 

 

 

Allemagne : un plan prévoit de limiter les migrants à 200.000 par an

 

C’était un des points qui bloquait les négociations pour la formation d’un gouvernement. La CDU et son allié bavarois la CSU ont trouvé un accord pour encadrer le nombre de réfugiés. Ce projet de compromis limitera à 200 000 par an le nombre de personnes accueillies en Allemagne pour raison humanitaire. Angela Merkel et Horst Seehofer, le leader de la CSU, devraient présenter dans la journée de lundi les détails de ce plan obtenu après des heures de négociations.

 

 

La Guyane ploie sous les demandes d’asile

 

De plus en plus de demandeurs d’asile en Guyane et plus de 97,4 % des demandes sont rejetées.

 

 

Gap (05) : le difficile accueil des migrants mineurs

 

 

Plusieurs départements tirent la sonnette d’alarme: comment prendre en charge humainement et efficacement l’arrivée massive de jeunes migrants? Le nombre de mineurs isolés en 2012 était de 4.000 en France, aujourd’hui, il est passé à plus de 12.000.

 

Autriche : Scandale des fausses pages Facebook racistes lancées par la gauche pour diaboliser la droite

 

Un homme d’affaires employé par le parti du chancelier autrichien (SPÖ) avait mis en place de fausses pages Facebook de soutien à son adversaire de droite. Entre théories du complot et révélations, ce scandale pourrait coûter cher à la gauche…

L’Autriche traverse une période politique des plus troublées. Un scandale sans précédent impliquant le Parti social-démocrate (SPÖ) devrait confirmer le triomphe annoncé du Parti populaire (ÖVP, droite libérale) et permettre au Parti de la liberté (FPÖ, droite radicale) d’obtenir la deuxième place lors des élections fédérales qui auront lieu le 15 octobre prochain.

Tout a commencé par des révélations choc parues dans le magazine Profil et le journal Die Presse en septembre dernier. Ces médias ont mis à jour une opération «sous faux drapeaux» imputée au Parti social-démocrate dont l’objectif était de discréditer le candidat du Parti populaire, Sebastian Kurz (ÖVP), en diffusant de fausses informations à son sujet.

Sur la page «Wir für Sebastian Kurz» («Nous soutenons Sebastian Kurz»), de nombreux propos racistes et antisémites ont été publiés afin de véhiculer une image xénophobe de l’électorat du Parti populaire et rebuter ainsi une bonne partie de l’électorat de droite.

Sur la page «Die Wahrheit über Sebastian Kurz» («La vérité sur Sebastian Kurz»), qui s’affichait comme appartenant à la mouvance identitaire, l’objectif était au contraire de dissuader les électeurs d’extrême droite de se rallier au Parti populaire, en diffusant de fausses informations destinées à faire passer le parti pour laxiste en matière d’immigration.

 

(…)

francais.rt.com

Commenter cet article