Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 23 aout

 

Lyon : un « déséquilibré » tente d’étrangler une militaire en pleine rue

 

[…] Un déséquilibré de 50 ans s’est attaqué, mardi soir à Lyon, à des militaires de l’opération Sentinelle. Vers 22 heures, place d’Arsonval, l’individu s’est jeté sur une femme soldat et a tenté de l’étrangler. La militaire l’a tenu à distance.

La police est intervenue et a interpellé le suspect. Ce dernier a été interné d’office. Les forces de l’ordre ont trouvé des ordonnances médicales dans ses poches. Son dossier fait état de nombreux antécédents psychiatriques mais il est inconnu des services de police.

Le Parisien

 

 

Avant les attentats de Catalogne, des terroristes ont séjourné en France

 

Les quatre membres de la cellule terroriste de Barcelone ont été mis en examen ce mardi 22 août. Les investigations s’étendent à la France, où certains terroristes ont séjourné quelques jours avant les attentats.

 

 

 

Espagne: un suspect avoue qu'une attaque plus importante se préparait

 

La cellule jihadiste tenue pour responsable des sanglants attentats de Catalogne revendiqués par le groupe Etat islamique préparait bien une attaque de plus grande ampleur, selon les déclarations d'un des suspects encore en vie.

Mohamed Houli Chemlal a confirmé mardi devant le juge d'instruction ses déclarations faites en garde à vue, a dit à l'AFP une source judiciaire.

Aux policiers, il avait déclaré que la cellule préparait un attentat plus important que les deux attaques de Barcelone et de Cambrils, une station balnéaire plus au sud, jeudi et vendredi. Elles ont fait 15 morts et plus de 120 blessés.

Mohamed Houli Chemlal avait été blessé dans l'explosion d'une maison à Alcanar, au sud de Barcelone, où la cellule aurait préparé les attaques et il est à ce titre un suspect-clef pour les enquêteurs : il est le seul en vie dont on sait avec certitude qu'il avait séjourné à cet endroit et qui puisse raconter ce que les suspects y faisaient.

Lire la suite

 

 

Attentats en Catalogne : deux suspects écroués

 

 

 

Opération anti-terroriste à Saint-Denis (93) : un homme radicalisé interpellé par la DGSI

 

Les hommes de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont interpellé ce mardi 21 à Saint-Denis un homme qui aurait été prêt à passer à l’acte terroriste, selon une information dévoilée par LCI. Une perquisition était actuellement, ce mardi à la mi-journée, menée à son domicile.

Le suspect serait actuellement entendu par les services antiterroristes.

Cette arrestation a eu lieu dans le cadre d’une enquête préliminaire pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle. L’individu, radicalisé et surveillé par les services de renseignement, a été interpellé alors que les autorités soupçonnaient un passage à l’acte.

France Soir

 

 

« Islam, religion de paix…éternelle ! » : la une de Charlie Hebdo sur l’attentat de Barcelone

 

AFP

 

 

Le député Stéphane Le Foll (PS) conteste la une de Charlie Hebdo

 

Invité ce mercredi de Jean-Jacques Bourdin de BFMTV et RMC, Stéphane Le Foll a découvert en direct la nouvelle une polémique de Charlie Hebdo, jugée « islamophobe » par certains sur les réseaux sociaux. « Je ne peux pas dire que je la partage, je la conteste même », a déclaré l’ancien porte-parole du gouvernement. Et d’ajouter: « Les amalgames sont très dangereux. Dire que l’islam est une religion de paix en sous-entendant que c’est en fait une religion de mort est extrêmement dangereux ».

 

Linz (Autriche) : trois Syriens tabassent une jeune femme puis agressent les policiers venus les arrêter

 

Trois jeunes syriens dans un restaurant ont tabassé une jeune femme, ils ont été ensuite interrogés par trois policiers. Les immigrants ont résisté à leur arrestation en attaquant les policiers.

Les trois policiers étaient en patrouille sur la route lorsqu’ils ont été arrêtés par un homme qui leur a indiqué que sa copine s’était fait agresser par des Syriens.

Lorsque les fonctionnaires ont voulu vérifier les cartes d’identité des trois suspects syriens âgés de 21, 23 et 29 ans, le trio a été immédiatement agressif, affirmant haut et fort: « On n’a rien fait ». L’aîné a frappé l’un des policiers, tandis qu’un autre syrien a résisté si violemment à son interpellation qu’il a blessé un policier.

Krone.at

 

 

 

Israël fournit des informations sur Daech à Bruxelles

 

Selon l'ambassadeur de l'UE en Israël, ce dernier transmet de façon régulière des informations importantes concernant Daech aux autorités de Bruxelles.

Confronté à une menace terroriste permanente, l'État hébreu communique régulièrement d'importantes informations sur le groupe djihadiste Daech à l'UE, a déclaré l'ambassadeur européen en, Lars Faaborg-Andersen.

«Nous nous apprenons bien sûr les uns aux autres beaucoup de choses qui concernent les méthodes de déradicalisation, ainsi que les moyens de lutte contre le financement du terrorisme, contre le cyber-terrorisme, etc. Israël fournit des informations importantes à l'UE, notamment sur Daech», a fait savoir lors d'une conférence de presse donnée à Tel-Aviv le diplomate cité par le journal Yediot Aharonot.

Lire  la suite

 

 

L'aviation syrienne pilonne Daech à la frontière libanaise

 

Les forces aériennes syriennes ont frappé des positions de la cellule djihadiste de Daech à la frontière libanaise, a communiqué à Sputnik une source souhaitant garder l'anonymat au sein du Hezbollah.

Les avions des forces aériennes syriennes pilonnent des positions de Daech à la frontière avec le Liban, a-t-on appris aujourd'hui par une source au sein du Hezbollah sous couvert d'anonymat.

«L'aviation syrienne a frappé des positions fortifiées de Daech ainsi que certains de leurs lieux de regroupement à la hauteur Houleyma Qara à proximité de points de contrôle à Martabiya et à Al-Roumiyat», a confié à Sputnik son interlocuteur.

Lire la suite

 

 

 

Quelle stratégie pour les États-Unis en Afghanistan ? (partie 1 & 2)

 

 

Lire aussi :"La stratégie américaine en Afghanistan est incompréhensible"

 

 

Suisse : 600.000 francs d’aide sociale accordée à un imam libyen prêchant la haine

 

Abu Ramadan est connu pour ses sermons haineux. Néanmoins, il est pensionné depuis près de 20 ans en Suisse. « 600.000 francs d’aide sociale pour un imam qui prêche la haine« : le Tages-Anzeiger titre mercredi sur la somme reçue depuis 13 ans par un imam libyen dont les prêches suscitent la polémique.

Âgé de 64 ans, il est venu en Suisse en tant que réfugié fin 1998. Il détient maintenant un permis C. En tant que demandeur d’asile, Abu Ramadan a déclaré qu’il avait été persécuté par le régime du dictateur Kadhafi. Agronome retraité, il vit dans le canton de Berne depuis près de 20 ans. Le retraité parle à peine l’allemand ou le français, selon «der Bund», qui précise que le religieux n’a jamais terminé ses études de théologie.

Abu Ramadan se considère également comme Suisse, même s’il n’a pas de citoyenneté. «L’amour, la tolérance et la générosité sont mes lignes directrices dans mes relations avec les musulmans et les non-musulmans», dit-il.

« Oh Allah, je te prie d’anéantir les ennemis de notre religion, d’anéantir les juifs, les chrétiens, les Russes, les chiites, je te demande de les anéantir tous et de rendre à l’islam son ancienne gloire« , a récemment déclaré l’imam libyen Abu Ramadan, qui officie occasionnellement dans la mosquée Ar’Rahman de Bienne. […]

RTS

 

 

Hey Macarena! En Arabie Saoudite, un ado arrêté pour avoir dansé dans la rue

 

C’est officiel: la fameuse chorégraphie de la Macarena peut conduire les Saoudiens en prison! Accusé de «violation de la moralité publique», un adolescent de 14 ans a été incarcéré en Arabie saoudite. La raison? Avoir dansé la Macarena dans une rue de Djeddah, en Arabie saoudite.

La police de Djeddah, deuxième ville d'Arabie Saoudite, a arrêté un jeune homme de 14 ans pour avoir dansé la Macarena en plein milieu d'une route. L'adolescent a été accusé «de perturbation de la circulation routière et de violation de la moralité publique», précise le portail Arab News.

Comme la vidéo de son acte subversif est devenue virale, le jeune garçon a gagné rapidement le cœur des internautes.

Lire la suite

 

 

Laurent Dandrieu : « Sur l’immigration, le pape cède à un idéalisme potentiellement désastreux »

 

FIGAROVOX/ENTRETIEN – Laurent Dandrieu réagit à la publication d’un texte dans lequel le pape François va plus loin qu’auparavant dans la défense des migrants. Il déplore le peu d’intérêt du souverain pontife pour les pays qui les accueillent.

« La question est de savoir si, ce faisant, il ne cède pas à un certain idéalisme, potentiellement désastreux: car c’est oublier que la sécurité nationale est le plus sûr rempart de la sécurité personnelle, et qu’il n’existe aucune sécurité personnelle qui puisse exister en dehors de cadres politiques, juridiques et légaux qui en sont le rempart. Aucune sécurité personnelle ne peut exister si les nations occidentales, par exemple, du fait du terrorisme ou d’une immigration incontrôlée et ingérable, basculent dans l’anarchie. »

« Deuxième élément important et pour le coup très novateur de ce texte: le pape prend position pour «la défense des droits et de la dignité des migrants ainsi que des réfugiés, indépendamment de leur statut migratoire»: ce qui veut dire qu’il réclame des droits égaux pour les clandestins et pour les immigrants légaux, pour les demandeurs d’asile et pour les immigrés économiques. »

« Dernière clarification: en stipulant que les migrants doivent être mis en situation de se réaliser y compris dans leur dimension religieuse, le pape François donne une sorte de blanc-seing à l’entrée massive de populations de religion musulmane et à l’acclimatation de la religion musulmane sur le continent européen, en semblant indifférent aux innombrables problèmes identitaires et sécuritaires que cela pose. »

« Cette condamnation de l’assimilation, au nom du respect de la culture d’origine de l’immigré, est malheureusement une constante dans le discours de l’Église sur l’immigration. Jean-Paul II va jusqu’à la renvoyer dos à dos avec des politiques de discrimination allant jusqu’à l’apartheid: «On doit en effet exclure aussi bien les modèles fondés sur l’assimilation, qui tendent à faire de celui qui est différent une copie de soi-même, que les modèles de marginalisation des immigrés, comportant des attitudes qui peuvent aller jusqu’aux choix de l’apartheid.» »

(…)

Le Figaro

 

____________________

Le 22 aout

 

Piéton tué à Marseille: le conducteur était en plein "processus psychotique"

 

Sorti de prison en mai, l'homme qui a foncé sur des abribus marseillais lundi matin souffre de problèmes psychiatriques. Mais sa dangerosité n'avait jamais été diagnostiquée.

Son état a été jugé compatible avec une garde à vue. Pourtant, l'automobiliste de 35 ans qui a délibérément foncé sur deux abribus, faisait un mort et un blessé lundi à Marseille, souffre de problèmes psychiatriques. Lors de son entrevue avec un expert psychiatre, l'homme a démontré qu'il se trouvait dans un "probable processus psychotique", a indiqué ce mardi le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux. 

Lors de sa garde à vue, ce trentenaire originaire d'Isère a reconnu le vol, trois jours plus tôt place Castellane à Marseille, de la fourgonnette avec laquelle il a fauché ses victimes, avant d'être arrêté par la police sur le Vieux-Port. "Mais n'a pas donné d'explication sur les faits commis avec ce véhicule", a commenté le magistrat.  

Lire la suite

 

 

Valérie Boyer sur l’attaque de Marseille : «Je suis surprise du nombre de « déséquilibrés » que nous avons»

 

Valérie Boyer (Députée Les Républicains des Bouches-du-Rhône) : «Ecoutez, moi je suis surprise du nombre de « déséquilibrés » que nous avons aujourd’hui. Il est certain que pour assassiner des gens, il ne faut pas avoir toutes ses facultés mentales. Mais je crois que les Français sont lassés de ces explications de « déséquilibre » alors que les actes sont commis visiblement par imitation, ou en tout cas inspiration morbide.»
– LCI, 21/08/17, 12h00

«Comment ne pas être surpris de constater qu’au lendemain des attentats de Barcelone, après la tragédie de Nice, ces deux actes terroristes revendiqués, et bien nous avons des personnes qui s’inspirent de ces faits pour commettre les mêmes, en tout cas dans des conditions similaires ? Je rappelle que ça fait plus de 2 ans maintenant que nous sommes en Etat d’Urgence, que notre vie a changé du fait du terrorisme islamique, et que ces attaques, cette inspiration vis-à-vis de personnes qui « n’ont pas toutes leurs facultés mentales psychiatriques ou psychologiques », nous dit-on, rajoute à l’inquiétude qui est la notre. Si toutes les personnes qui ont des problèmes psychiatriques foncent sur les autres, qu’est-ce que ça veut dire, quoi ? Moi, y’a 20 ans, 30 ans, on n’entendait pas de « déséquilibrés » qui fonçaient sur les abribus avec une voiture

 

Quand les fous copient les terroristes (Le Parisien)

 

Article du parisien sur les « malades mentaux qui veulent imiter les terroristes ».

Les attentats et la menace conduisent des malades mentaux à vouloir imiter de tels actes. Un phénomène préoccupant qui s’est répété lundi à Marseille, faisant un mort et un blessé.

En un peu plus de quinze jours, c’est la quatrième attaque d’inspiration terroriste menée par un déséquilibré. Idriss Hamaden, 35 ans, a été interpellé, à Marseille (Bouches-du-Rhône), après avoir foncé sur deux abribus, blessant et tuant, tour à tour, deux femmes au volant d’un fourgon Renault Master. Son lourd passé psychiatrique relance la réflexion sur la prise en charge des malades mentaux sur fond d’attentats et de menace terroriste permanente.

Cette situation préoccupe le gouvernement. Il a lancé plusieurs concertations entre le ministère de la Santé et le ministère de l’Intérieur dont les membres des cabinets se réunissaient, lundi soir Place Beauvau, pour tenter de trouver une solution. Le but est de renforcer la vigilance des professionnels de santé en psychiatrie pour mieux déceler les prémices de radicalisation en milieu hospitalier. Mais aussi de mettre en place des actions qui visent à tisser des liens entre les professionnels de la psychiatrie et la police.

Une initiative controversée dans les milieux médicaux, mais saluée par le docteur Alexandre Baratta, de l’unité pour malades difficiles de Sarreguemines (Moselle). « Je ne suis pas opposé à ce plan. Le Code pénal prévoit de lever le secret médical et de pouvoir effectuer des signalements en cas de nécessité, précise-t-il. Je le fais systématiquement dès qu’un patient radicalisé exprime des projets d’attentats. L’an passé, je l’ai fait à quatre reprises. Deux signalements sont restés sans suite. Les deux autres patients ont été auditionnés par la police. »

Le praticien poursuit : «Ces personnes souffrent de schizophrénie paranoïde. Les malades n’ont pas accès à Internet. Mais ils passent beaucoup de temps devant la télévision. La médiatisation d’événements terroristes influe grandement sur leur comportement. Je me souviens notamment, lors des attaques du Bataclan, en 2015, d’un patient suivi après une tentative d’homicide à coups de sabre sur un policier qui s’est mis à hurler : ‘Vive Daech ! A mort les mécréants !’ » […]

Le Parisien

 

 

 

Calais (62) : plusieurs rixes impliquant 200 migrants ont opposé des Afghans et des Africains, 16 blessés

 

Dans la nuit de lundi à mardi, plusieurs rixes impliquant entre 150 et 200 migrants ont opposé des Afghans et des Africains (dont l’origine exacte est pour l’heure inconnue), faisant seize blessés légers.

Il était 23 h 30, dans la nuit de lundi à mardi, boulevard des Justes à Calais, près de l’hôpital Jean-Éric-Techer. À l’occasion d’une distribution de repas, une dispute a éclaté entre Afghans et Africains (dont l’origine exacte n’a pour l’heure pas été établie). Un migrant alcoolisé serait à l’origine de la rixe. Ce premier affrontement a opposé une cinquantaine de migrants.

D’autres rixes se sont ensuite déroulés dans la nuit : vers 01 h, zone industrielle des Dunes, et toujours entre les mêmes ethnies selon la préfecture du Pas-de-Calais, une vingtaine de personnes se sont affrontées. Les rixes se sont ensuite déroulées route de Saint-Omer, dans la commune de Coulogne (entre 4 h et 5 h) puis avenue Martin-Luther-King, à Calais, vers 6 h 15, ce mardi matin.

Les affrontements ont au total opposé entre 150 et 200 migrants. Le conflit a fait seize blessés légers (plaies et traumatismes).

La VDN

 

 

Espagne : l’imam de la cellule islamiste responsable des attentats est mort

 

L’imam Abdelbaki Es Satty, soupçonné d’être au coeur de la cellule jihadiste responsable des attentats en Catalogne, est bien mort dans l’explosion dans une maison d’Alcanar, a annoncé lundi soir le chef de la police catalane.

« Les restes de l’imam étaient là-bas », a déclaré lors d’une conférence de presse à Barcelone Barcelonle major Josep Lluis Trapero, en évoquant une maison où le groupe préparait les attaques, détruite par une importante déflagration mercredi soir à 200 km de Barcelone, moins de 24 heures avant les attentats qui ont fait 15 morts.

Courrier international

 

 

Younès Abouyaaqoub, auteur de l’attentat de Barcelone, abattu par la police alors qu’il criait « Allah Akbar »

 

 

 

 

L’Iran affirme pouvoir reprendre rapidement la production d’uranium hautement enrichi
 
 
Selon l’agence nucléaire iranienne, il ne faudrait pas plus de cinq jours pour reprendre l’enrichissement à 20 % du combustible nucléaire.

Dans le  bras de fer qui oppose depuis plusieurs mois Téhéran et Washington sur la question nucléaire, les tensions sont montées d'un nouveau cran, ce mardi.

Cité par l'Isna (l'agence de presse des étudiants iraniens), le patron de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) annonce en effet qu'il ne lui faut que cinq jours pour reprendre l'enrichissement d'uranium à 20 %. Et ce sur le site nucléaire de Fordo.

C'est-à-dire à un niveau qui permet une utilisation militaire du combustible nucléaire. Et bien au-delà de l'enrichissement de 3,67 % autorisé par l'accord nucléaire de 2015 et suffisant pour assurer la production d'électricité.

« Ce n'est pas un avertissement dans le vide »,  précise à l'attention de Washington Ali Akbar Salehi, le chef de l'OIEA , toujours cité par l'agence iranienne. Pour autant, intervenant à la télévision d'Etat il a souligné que l'Iran ne voudrait « bien entendu pas que cela arrive ».

En savoir plus

 

 

Le site de commandement des forces stratégiques nord-coréennes localisé

 

Les experts sud-coréens auraient localisé le site de commandement nord-coréen des forces de missiles nucléaires qui contrôle les arsenaux nucléaires du pays: le siège se trouve probablement profondément enfoui, à environ 40 km de Pyongyang.

Dans un ravin, à environ 40 kilomètres de Pyongyang, siège le commandement nord-coréen des forces de missiles nucléaires, a annoncé la chaîne de télévision sud-coréenne MBC, soulignant que la Corée du Nord ne s'efforce pas de cacher ce site.

Copies des missiles nord-coréens Scud-B et des missiles sud-coréens Hawk
La télévision nord-coréenne a publié des séquences sur lesquelles Kim Jong-un se promène sur le site de commandement des forces stratégiques, qui contrôle les missiles et les arsenaux nucléaires du pays. Bien que l'enregistrement n'ait pas affiché les coordonnées, la position des bâtiments et d'autres détails ont permis aux experts sud-coréens de déterminer la localisation exacte du site.

Les images satellite ont aidé à constater que le complexe de commandement des forces stratégiques nord-coréennes se trouve à 40 km de Pyongyang, non loin d'un village près de Suncheon, dans la province du Hwanghae du Sud. Une ligne ferroviaire à proximité facilite l'approvisionnement du site et le déplacement du personnel.

Lire la suite

 

 

Quelle sera la réaction de Pyongyang aux ondes de la BBC en Corée du Nord?

 

La British Broadcasting Corporation (BBC) va diffuser, à partir du mois prochain, des émissions radio en Corée du Nord. Une question se pose: faut-il s’attendre à une réaction violente de la part de Pyongyang?

La BBC lancera pour la première fois la diffusion de programmes radio en Corée du Nord, un pays où la présence des médias étrangers est extrêmement rare. Toutefois, l'agence s'attend à une vive réaction des autorités nord-coréennes, a annoncé Francesca Unsworth, directrice de la BBC World Service au cours d'un entretien accordé au quotidien britannique The Guardian.

Lire la suite

 

 

 

Onu: deux livraisons nord-coréennes auraient été interceptées en Syrie

 

Deux livraisons nord-coréennes destinées à une agence syrienne responsable du programme d'armes chimiques du pays auraient été interceptées au cours des six derniers mois, selon un rapport confidentiel des Nations unies sur les violations des sanctions en Corée du Nord obtenu par Reuters.

Dans un rapport confidentiel, un groupe d'experts indépendants de l'Onu signale l'interception de deux livraisons en provenance de Corée du Nord destinées au Centre d'études et de recherches scientifiques de la Syrie (CERS), annonce Reuters qui a obtenu lundi le texte du document.

Le rapport, qui a été soumis au Conseil de sécurité début août, n'a donné aucun détail sur la date exacte ou l'endroit où les livraisons se sont produites, ni sur leur contenu.

«Le panel [d'experts] enquête sur une coopération interdite entre la Syrie et la Corée du Nord liée à des armes chimiques, des missiles balistiques et des armes conventionnelles», signalent les experts dans le rapport de 37 pages.

Lire la suite

 

 

Donald Trump fait volte-face sur l'Afghanistan: il exclut tout retrait et envoie des troupes supplémentaires

 

Donald Trump s'est dit ouvert ce lundi 21 août à un éventuel accord politique pour mettre fin à la guerre en Afghanistan qui pourrait inclure certaines franges des talibans. Il a cependant exclu tout retrait des troupes américaines dans le pays et ouvert la porte à l'envoi de troupes supplémentaires.

"A un moment donné, après un effort militaire efficace, peut-être qu'il sera possible d'avoir une solution politique incluant une partie des talibans en Afghanistan", a déclaré le président américain depuis la base de Fort Myer, au sud de Washington, où il dévoilait les grandes lignes de sa politique pour ce pays. "Mais personne ne sait si ou quand cela arrivera", a-t-il ajouté.

Le gouvernement afghan, a-t-il prévenu, ne bénéficiera pas d'"un chèque en blanc" de la part de Washington, seize ans après l'invasion du pays à la faveur de la "guerre contre le terrorisme". La nouvelle orientation témoigne d'un "soutien clair pour le peuple et le gouvernement afghans", notamment pour empêcher que les talibans ne reforment leurs bastions dans le pays, a pour sa part souligné le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson dans un communiqué.

Lire  la suite

 

 

Enquête après la collision d'un destroyer US et d'un pétrolier

 

 L'US Navy a annoncé lundi l'ouverture d'une enquête et une interruption 
temporaire d'activité après une nouvelle collision impliquant un 
navire de guerre américain.  Dix marins sont portés disparus et cinq sont blessés. Il s'agit du quatrième accident pour la flotte américaine dans le 
Pacifique cette année. 
Lire la suite

 

 

Guerre de visas entre les Etats-Unis et la Russie

 

 

 

Le pape François rejette l’assimilation entre migrants et terroristes

 

Le Vatican a rendu public, lundi 21 août, le message du pape pour la journée mondiale du migrant et du réfugié, prévue en janvier prochain.

Malgré les peurs liées au terrorisme, François continue de plaider pour un accueil large des migrants et des réfugiés, soulignant que leur « sécurité personnelle » passe « avant la sécurité nationale ».

Dans son message, publié lundi 21 août, pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié, qui sera célébrée le 14 janvier 2018 dans l’Église catholique, le pape François appelle une nouvelle fois à un accueil large et généreux des migrants mais aussi à leur protection, leur promotion et leur intégration.

« Tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus-Christ, qui s’identifie à l’étranger de toute époque accueilli ou rejeté », insiste le pape. « Notre réponse commune pourrait s’articuler autour de quatre verbes fondés sur les principes de la doctrine de l’Église : accueillir, protéger, promouvoir et intégrer. »

En ce qui concerne l’accueil, François explique que cela « signifie avant tout offrir aux migrants et aux réfugiés de plus grandes possibilités d’entrée sûre et légale dans les pays de destination ». Il insiste notamment sur l’extension et la simplification de l’octroi de visas humanitaires et pour le regroupement familial qu’il étend jusqu’aux « grands-parents, frères et sœurs et petits-enfants ».

Lire la suite

 

Note: Ce Pape est lamentable !

 

Commenter cet article