Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 21 aout

 

Attentats en Espagne : un suspect abattu
 
 

La police catalane a indiqué qu'un homme qui semblait porter une ceinture d'explosifs a été abattu, ce lundi, à Subirats, à 50 kilomètres de Barcelone. Il pourrait s'agir de Younès Abouyaaqoub, le conducteur de la voiture-bélier qui a foncé sur la foule jeudi.

Alors que toutes les polices du continent sont à la recherche de Younès Abouyaaqoub, identifié comme le chauffeur de la fourgonnette blanche qui a semé la terreur sur l'allée centrale des Ramblas à Barcelone, la police catalane a indiqué qu'elle avait abattu, en fin d'après-midi, un homme qui semblait porter une ceinture d'explosifs à Subirats, à l'ouest de la ville. Les démineurs, aidés d'un robot, ont été appelés sur place, les policiers ne sachant pas si c'est une véritable ceinture d'explosifs ou si elle est simulée a indiqué la police dans un communiqué. Les autorités ont indiqué qu'il «pourrait» s'agir du djihadiste recherché.

Lire la suite

L’homme éliminé par les forces de l’ordre à Subirats, à l’ouest de Barcelone, pourrait être Younes Abouyaaqoub, conducteur présumé de la camionnette qui a percuté des passants à la Rambla, à Barcelone, a annoncé la télévision publique espagnole.

Lire la suite

 

 

 

 

La Corée du Nord promet «une frappe impitoyable» que les USA ne pourront pas éviter

 

Face aux manœuvres conjointes que les États-Unis et la Corée du Sud s'apprêtent à lancer, Pyongyang brandit la menace d'un tir «impitoyable», affirmant que ces actions mènent à une phase incontrôlable «de guerre nucléaire».

Bien que Washington affirme que les manœuvres Ulchi-Freedom Guardian, prévues pour la période du 21 au 31 août, ont un caractère défensif, Pyongyang les a qualifiées de répétition générale avant la guerre et a menacé de riposter par une «frappe impitoyable» contre le territoire américain.

«L'annonce par l'équipe Trump de la tenue d'exercices militaires nucléaires dangereux contre la République populaire démocratique de Corée […] est une démarche imprudente emmenant la situation dans une phase incontrôlable de guerre nucléaire», est-il dit dans le quotidien d'État nord-coréen Rodong Sinmun.

D'après l'édition, l'armée nord-coréenne pourrait viser le continent américain, Hawaï ou l'île de Guam dans le Pacifique et les États-Unis seront incapables d'«éviter cette frappe impitoyable».

«Les États-Unis doivent prêter attention à la déclaration du gouvernement de la République populaire démocratique de Corée selon laquelle nous n'allons pas exclure la possibilité de recourir aux derniers moyens», indique un autre article du journal. «Les actions imprudentes et brutales des États-Unis pourraient accélérer leur fin.»

Lire la suite

 

 

A Marseille, un véhicule fonce sur deux Abribus, la « piste psychiatrique » privilégiée

 

Un individu a foncé ce lundi matin sur deux abribus dans les 13e et 11e arrondissements, blessant un piéton avant d'en tuer un autre, lors d'une seconde collision. Une femme de 42 ans a perdu la vie. Le conducteur a été interpellé dans le secteur du Vieux-Port.

 

Paris : il tente de percuter une voiture de police et hurle « Allah Akbar » en écoutant des sourates du coran

 

Terrorisme ou « simple » délinquance ? Dimanche soir, une voiture a foncé sur une voiture de patrouille. Son conducteur a été interpellé.

Dimanche soir vers 22 h 15, entre le boulevard Ney et l’avenue de la porte de Clignancourt, dans le 18e arrondissement, la police a mis en place un barrage. La raison : une voiture circulant en plein phare et à vive allure fonçait en direction d’une patrouille de police. Le véhicule a été détourné de sa route par un automobiliste qui sortait de sa place de stationnement. Le mis en cause a alors percuté un autre véhicule arrêté à un feu rouge.

L’individu sortant de sa voiture s’est alors dirigé en courant vers les occupants du véhicule accidenté en criant « Allahou Akbar ». Devant l’état d’énervement de l’individu et du fait des récents événements terroristes, l’homme de 51 ans, connu pour violences, a été immédiatement interpellé.

Il a notamment été constaté que, à l’intérieur du véhicule, l’autoradio passait en boucle des sourates du Coran.

(…) Le Point

 

 

Saint-Denis : un lance-roquettes et des explosifs saisis dans une cité

 

La police a saisi un lourd arsenal jeudi 17 août dans une cité de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Un lance-roquettes, des explosifs, du matériel de police, plusieurs kilos de cannabis ont été retrouvés et un gardien au moins a été entendu par les autorités, a-t-on appris dimanche auprès d'élus locaux. La saisie a eu lieu dans la cité Jacques-Duclos, minée par le trafic de drogue, a déclaré à l'Agence France-Presse Stéphane Peu, le député (PCF-LFI) de la circonscription, confirmant une information du Parisien.

Outre le lance-roquettes antichar et trois pains d'explosif tolite, les policiers ont mis la main sur deux fusils à pompe, des munitions de calibre 12 et 9 mm, 40 kg de résine de cannabis, de l'argent liquide, des gyrophares de police et des gilets pare-balles, selon le quotidien, qui ajoute que deux hommes, de 30 et 40 ans, ont été mis en examen et écroués pour trafic d'armes et de stupéfiants, samedi à Paris.

Lire la suite

 

 

 

Le danger du retour des milliers de combattants étrangers de l’État islamique

 

Depuis un an, Daech connaît défaite sur défaite. Dans quelle situation sont les troupes de l’État islamique ?

 

Premières images du suspect des attentats de Barcelone et Cambrils, en train de s'enfuir à pied

 

Collision d’un destroyer US au large de Singapour: 10 marins américains disparus

 

Un destroyer lance-missiles de l'US Navy est entré en collision lundi avec un pétrolier. Des recherches sont en cours pour retrouver dix Américains portés disparus.

Dix marins américains sont portés disparus et cinq ont été blessés dans une collision survenue lundi entre leur destroyer et un pétrolier au large de Singapour.

Le destroyer lance-missiles USS John S. McCain est entré en collision avec le navire marchand Alnic MC près du détroit de Malacca aux premières heures de la matinée, a précisé l'US Navy dans un communiqué cité par l'AFP.

Lire la suite

 

L’aviation russe pilonne des terroristes en route vers Deir ez-Zor

 

Les Forces aérospatiales russes ont éliminé plus de 200 extrémistes de Daech ainsi que plus de 20 véhicules, y compris des blindés et des chars, qui se dirigeaient vers la ville stratégique de Deir ez-Zor. Sputnik vous propose de découvrir la vidéo de l’opération.

Lire l'article

 

 

Washington suspend temporairement les octrois de visas en Russie

 

Il s'agit d'une réponse des Etats-Unis en riposte aux sanctions ordonnées par Moscou qui a réduit le personnel diplomatique américain en Russie.

Les Russes risquent d'avoir des difficultés à se rendre aux Etats-Unis dans les prochaines semaines. L'octroi de visas pour les Etats-Unis sera temporairement suspendu en Russie à partir de mercredi en raison de la réduction du personnel diplomatique ordonnée par Moscou en riposte aux sanctions, a annoncé lundi l'ambassade américaine.

Lire la suite

 

 

Suspension des visas US: Moscou ne passera pas ses nerfs sur les Américains

 

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a commenté lundi la décision de l’ambassade américaine de suspendre dès le 23 août l’octroi de visas non-immigration aux citoyens russes.

Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue avec son homologue égyptien Sameh Shoukri, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a déclaré que Moscou réagirait avec prudence à la décision de l'ambassade américaine de suspendre dès le 23 août l'octroi de visas non-immigration aux citoyens russes.

«Je ne peux que dire une chose: nous ne passerons pas nos nerfs sur les citoyens américains», a déclaré M.Lavrov. «C'est-à-dire que si quelqu'un espérait qu'un mauvais exemple dans ce domaine serait contagieux, il s'est fortement trompé.»

Selon lui, la décision des autorités américaines vise à fomenter des troubles en Russie.

«Les auteurs américains de ces décisions ont mijoté une autre tentative de susciter le mécontentement des citoyens russes à propos des actions des autorités russes. C'est une logique bien connue, c'est la logique de ceux qui organisent des révolutions de couleurs et c'est l'inertie flagrante de l'administration Obama», a souligné le ministre russe aux journalistes.

Lire la suite

 

 

Pékin voit rouge suite au lancement de l’enquête commerciale US

 

Le ministère chinois du Commerce a fait part de son «fort mécontentement» suite au lancement d’une nouvelle enquête contre Pékin pour violation présumée des droits de propriété intellectuelle. «Pékin défendra fermement ses droits et intérêts légitimes», lit-on dans le communiqué.

Lire l'article

 

 

Erdogan appelle les Turcs d’Allemagne à voter contre la coalition de Merkel

 

Entre Berlin et Ankara, rien ne va plus. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé dimanche les Turcs d’Allemagne à donner une «gifle» aux partis au pouvoir en Allemagne, qualifiés d’«ennemis de la Turquie» et à faire battre la coalition d’Angela Merkel aux législatives du 24 septembre.

Il avait fait de même vendredi dernier, quand il avait exhorté ses compatriotes disposant de la nationalité allemande à «donner une leçon» aux partis chrétien-démocrate (CDU), social-démocrate (SPD) et aux Verts, tous «irrespectueux envers la Turquie» selon lui.

L’appel du président turc, qualifié d’«inacceptable» par Angela Merkel, est le dernier avatar d’une crise diplomatique qui dure depuis plusieurs mois déjà.

«Soyez avec ceux qui sont bienveillants envers la Turquie. Peu importe qu’il s’agisse de petits partis, donnez-leur votre voix. Ils gagneront ensuite en importance», a lancé le président turc dimanche lors d’un discours à ses partisans à Istanbul. «À mon avis, ceux qui attaquent la Turquie de la sorte méritent une gifle à ces élections», a encore estimé Erdogan.

Ses précédentes déclarations avaient exaspéré le gouvernement allemand, suscitant une réponse cinglante de Berlin. «Nous ne tolérons aucun type d’ingérence», a lancé la chancelière Angela Merkel, citée par son porte-parole, Steffen Seibert. Le ministre des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, y voyait «un acte d’ingérence exceptionnel dans la souveraineté de notre pays».

«Il ne connaît aucune limite! Qui es-tu pour parler au président de la Turquie ?… Connais tes limites! Il tente de nous faire la leçon… Depuis combien de temps fais-tu de la politique ? Quel âge as-tu ?Que disent-ils maintenant? Ils disent: ‘Il s’immisce dans notre démocratie.» Mais la seule chose que nous disons c’est que nos concitoyens devraient donner une leçon aux ennemis de la Turquie dans les urnes. C’est tout.» […]

La diaspora turque en Allemagne, forte de trois millions de personnes, est la plus importante dans le monde, et près de 1,2 million de Turcs disposent également de la nationalité allemande, ce qui leur permettra de voter lors des élections législatives du 24 septembre. Par le passé, les Allemands d’origine turque ont voté plutôt à gauche, en majorité pour le SPD. Mais Recep Tayyip Erdogan est très populaire au sein de la diaspora turque en Allemagne, qui a voté à 59% pour son parti aux législatives de novembre 2015. […]

Le Figaro

 

 

Indonésie : « Terrorisme et islam sont liés », déclare un haut responsable musulman

 

« ‎Il existe un lien très clair entre le fondamentalisme, le terrorisme et les principes de base de l’orthodoxie islamique », déclare Kyai Haji Yahya Cholil Staquf, secrétaire général de la plus grande association musulmane d’Indonésie, dans un entretien avec le « Frankfurter Allgemeine Zeitung » (édition du samedi 19 août) […]. En particulier, la relation des musulmans avec les non musulmans, ainsi que la position des musulmans envers l’État et envers le droit posent problème et mènent à la ségrégation et à l’hostilité. «Trop de musulmans considèrent la civilisation, la coexistence pacifique de gens de différentes confessions, comme quelque chose qui doit être combattu», dit Yahya Cholil Staquf. La crainte de l’islam qui grandit en Occident est donc tout à fait compréhensible. […]«L’Occident doit cesser de déclarer islamophobe la réflexion sur ces questions».‎

(Traduction Fdesouche)

FAZ

 

 

 

 

 

 

 

 

____________________

Le 20 aout

 

Espagne: un imam marocain de Ripoll au cœur de l'enquête sur les attentats

 

La Sagrada Familia aurait été la cible principale des auteurs des attaques de Barcelone

 

Les auteurs du double attentat à la voiture-bélier, qui a fait 15 morts et 130 blessés dans deux villes catalanes, auraient visé d’abord la Sagrada Familia, la basilique emblématique de Barcelone, selon les médias.

Les terroristes qui ont foncé sur les piétons avec des fourgonnettes à Barcelone et à Cambrils, en Espagne, auraient souhaité attaquer la basilique de la Sagrada Familia, à Barcelone, a annoncé samedi le journal El Espanol.

Selon le journal, la cellule terroriste qui a organisé les attaques, avait l’intention de faire exploser des fourgonnettes piégées dans trois lieux très fréquentés dont la Sagrada Familia, l’un des principaux monuments de la capitale catalane. La deuxième cible était l’avenue piétonne La Rambla de Barcelone et la troisième se trouverait dans une zone portuaire, d’après le quotidien.

Toutefois, une explosion accidentelle survenue le 16 août dans la maison d’Alcanar, où ils préparaient leurs explosifs, a désarmé les terroristes et les a forcés à improviser les attaques à la voiture-bélier. La police catalane a plus tard retrouvé 106 bouteilles de butane sous les décombres de la maison.

Lire la suite

 

Lire aussi : Attentats en Espagne : qui est Younès Abouyaaqoub, le suspect en fuite

 

 

Le salafisme a largement contaminé la Catalogne : « des quartiers majoritairement musulmans » près de Barce

 

Les attentats de Catalogne confortent l’idée selon laquelle l’Espagne était depuis quelque temps déjà dans la ligne de mire de Daech.

La deuxième ville d’Espagne est une véritable plaque tournante du djihadisme. Elle concentre une grande part de musulmans, environ 500 000 d’après Ignacio Cembrero.

Un phénomène de ghettoïsation est de plus en plus évident en banlieue, avec des quartiers majoritairement musulmans.

À l’instar de la Belgique, le salafisme a très largement pénétré la Catalogne depuis quelques années. De grands congrès salafistes sont même organisés dans des mosquées de la périphérie de la ville.

(…) Les immigrés musulmans ont débarqué en grand nombre en Catalogne au milieu des années 1990 et plus récemment, entre 2004 et 2006. (…) Néanmoins, ni le taux de chômage élevé, ni la part importante de musulmans dans la population ne sont des explications suffisantes à cette radicalisation. L’ouverture du conflit en Syrie et par voie de conséquence l’effet contagion du Maroc, devenu l’un des pays qui ont envoyé le plus grand nombre de combattants pour gonfler les rangs de l’EI, ont servi d’amplificateur au phénomène.

[…] Le Figaro

 

 

Après les attentats en Espagne, la Pologne appelle l’UE à « fermer la porte » à l’immigration

 

Evoquant un «choc des civilisations», le ministre polonais de l’Intérieur a estimé que les terribles événements du 17 août n’auraient jamais pu avoir lieu en Pologne. Il a notamment mis en cause la politique migratoire de l’UE.

«Chez nous en Pologne, nous n’avons pas de communautés musulmanes, pas d’enclaves qui constituent une base naturelle pour le développement des terroristes islamistes. Nous faisons tout notre possible pour que notre pays soit en sécurité et ne voulons pas accueillir de migrants», a déclaré le ministre polonais de l’Intérieur Mariusz Blaszczak dans la soirée du 17 août, cité par l’agence de presse russe TASS. Il s’exprimait quelques heures après l’attentat en Catalogne qui avait fait 13 morts et plus de cent blessés.

Le ministre a estimé que ces événements tragiques résultaient du «choc des civilisations», en ajoutant qu’il n’y avait pas, selon lui, de façons efficaces de lutter contre ce phénomène. «La seule possibilité pour l’Europe est de fermer la porte», a conclu le ministre. (…)

RT

 

 

 

Pyongyang: les exercices militaires de Séoul et Washington «mettent de l’huile sur le feu»

 

L’organisation d’exercices militaires conjoints entre les États-Unis et la Corée du Sud est un pas «hostile» vis-à-vis de Pyongyang qui ne ferait que de «mettre de l’huile sur le feu» en augmentant la tension sur la péninsule coréenne, a écrit dimanche le journal central nord-coréen Rodong Sinmun.

Alors que Washington et Séoul s'apprêtent à effectuer les exercices militaires conjoints Ulchi- Freedom Guardian prévus pour la période du 21 au 31 août, Pyongyang critique vertement cette décision la qualifiant d'«hostile», a indiqué le quotidien nord-coréen Rodong Sinmun.

«C'est une démonstration des activités hostiles vis-à-vis de notre pays, les États-Unis continuent à ignorer les nombreux avertissements de nos militaires», a relaté le journal, affirmant que Hawaï, l'île de Guam ainsi que le territoire américain n'étaient pas à l'abri des missiles balistiques de Pyongyang.

Lire la suite

 

 

L'Asie du Sud-Est, un nouvel importateur du charbon nord-coréen

 

Toujours sous les sanctions de l'Onu, Pyongyang cherche de nouveaux débouchés pour ses productions. Ainsi, faute de marché chinois, le pays a réussi à organiser l'exportation de son charbon en Malaisie et au Vietnam.

Face aux sanctions, la Corée du Nord a trouvé de nouveaux importateurs pour son charbon et son minerai de fer, indique le rapport de l'Onu mis à disposition de l'agence nippone Kyodo.

la Corée du Nord

«Après que la Chine a interdit à la mi-février la livraison de charbon de la Corée du Nord, cette dernière s'en est remise à la Malaisie et au Vietnam», cite l'agence, d'après un extrait du rapport.

Lire la suite https://fr.sputniknews.com/international/201708191032713008-asie-sud-est-charbon-coree-du-norf/

 

Afghanistan: Donald Trump définit sa nouvelle stratégie

 

Afghanistan: après 16 ans, 714 milliards $ et 2400 soldats morts, Trump définit sa nouvelle stratégie

 

 

Vienne met en garde la Turquie: aucune ingérence ne sera tolérée

 

Le ministre autrichien des Affaires étrangères, Sebastian Kurz, a averti le Président turc Recep Tayyip Erdogan que Vienne ne tolérerait pas une ingérence turque dans ses affaires intérieures, comme c’est le cas dans d’autres pays.

Sebastian Kurz, chef de la diplomatie autrichienne, a prévenu le leader turc Recep Tayyip Erdogan que son pays ne tolérerait pas que la Turquie se mêle de ses affaires intérieures, relate le journal allemand Die Welt.

«L'ingérence constante d'Erdogan dans les affaires intérieures d'autres États, qui se passe non seulement en Allemagne, je le rejette totalement», a déclaré M.Kurz.

Selon lui, le dirigeant turc essaie d'utiliser des citoyens d'origine turque, en particulier en Allemagne et en Autriche. En outre, le ministre autrichien a dit que M.Erdogan «polarisait et transférait les conflits internes à la Turquie vers l'UE».

Lire la suite

 

 

Un sénateur russe évoque une riposte de Moscou aux livraisons d’armes US à la Roumanie

 

La décision des États-Unis de livrer à la Roumanie des systèmes de missiles et d’artillerie cherche à affecter les relations russo-roumaines, a déclaré le sénateur russe Frants Klintsevitch. Selon lui, la Russie est prête à riposter à cette provocation.

Les livraisons d'armes américaines à la Roumanie sont fustigées par le premier vice-président du Conseil de la Fédération de Russie pour la défense et la sécurité, Frants Klintsevitch, cité par son service de presse. Selon le sénateur, une telle action pourrait affecter les relations russo-roumaines.

Un soldat américain, Roumanie. Archive photo
L'homme politique estime que Washington continue de chercher des zones considérées comme insuffisamment sécurisées en Europe, essaye de déclencher des conflits et d'y engager la Russie.

«Ainsi, il n'y aucune différence entre les livraisons de système de missiles et d'artillerie à la Roumanie et la création d'un centre maritime opérationnel américain dans la ville ukrainienne d'Otchakov. Toutes ces actions peuvent être définies par un seul terme, la provocation, et la riposte de la Russie ne va pas tarder», indique Frants Klintsevitch.

Lire la suite

 

Allemagne : deux adolescents syriens arrêtés après avoir poignardé à mort un Irakien

 

Deux adolescents syriens de 14 et 16 ans ont été interpellés après une attaque au couteau qui a coûté la vie à un Irakien à Wuppertal, dans l'ouest de l'Allemagne, vendredi après-midi, ont annoncé samedi les autorités, qui excluent toute motivation terroriste.
Au cours d'une rixe dans une petite boutique proche de la gare, un homme de 31 ans avait été tué à coups de couteau tandis que son frère de 25 ans avait été gravement blessé. Les deux victimes sont originaires d'Irak. Le jeune homme blessé est maintenant hors de danger.
Les deux adolescents arrêtés sont arrivés il y a un an en Allemagne et sont déjà connus des services de police, a indiqué l'agence allemande dpa. Selon les premiers interrogatoires, les agresseurs et les victimes se connaissaient, ont indiqué la police et le Parquet dans un communiqué. «Une motivation terroriste peut être exclue en l'état actuel de l'enquête», ont-ils précisé.

Lire la suite

 

Nîmes : la gare évacuée pendant plusieurs minutes, un homme arrêté avec un pistolet d'alarme

 

La gare de Nîmes (Gard)a été évacuée vers 21 h 15 et bouclée par les forces de l'ordre, et un homme porteur d'un pistolet d'alarme a été interpellé et placé en garde à vue, a-t-on appris samedi soir auprès de la préfecture du Gard et d'une source policière.

Plus de peur que de mal ce samedi soir à Nîmes. Une opération de police s'est déroulée dans la gare vers 21h15, après qu'un témoin a signalé avoir vu un homme ranger une arme dans son sac. La gare a été évacuée et un TGV Paris-Perpignan stoppé. Mais aucun coup de feu n'a été tiré, a indiqué la préfecture du Gard.

Selon nos informations, le train a été arrêté en gare afin de procéder à des vérifications dans les wagons avant de pouvoir repartir peu après 23h. La police a également étudié les images de vidéo surveillance. Le schéma national d'intervention des forces de l'ordre a été déclenché par précaution, entraînant notamment le déploiement du raid. 

Lire la suite

 

 

Loiret (45) : un homme armé d’un couteau menace de tuer des policiers et de « placer des bombes », il est abattu

 

Connu pour des troubles psychiatriques, il a menacé de tuer des policiers avant d’essayer de s’échapper en voiture.

La scène a été enregistrée et diffusée sur les réseaux sociaux. Un homme, «connu pour des troubles psychiatriques», a été mortellement blessé par balles samedi dans le Loiret par des policiers venus l’interpeller et sur lesquels il a foncé avec son véhicule. La piste terroriste est écartée.

Les faits se sont déroulés à Châlette-sur-Loing, une commune au nord de Montargis. La police a été avertie que cet homme, connu de ses services «notamment pour homicide volontaire», selon une seconde source policière, avait un «comportement menaçant» en centre-ville.

(…) Là, il a de nouveau exhibé son couteau, selon cette seconde source policière, puis menacé de tuer les fonctionnaires et «de placer des bombes dans la ville». Toujours selon la version policière, il a ensuite «foncé» sur les fonctionnaires, qui ont fait usage de leurs armes. L’homme est décédé de ses blessures.

Le Parisien

 

En bref - L'actualité de France

16/08: (75) Des Marocains volent et se droguent quartier de la Goutte d’Or (source)
16/08: (77) Un Nigérian tente d’étrangler sa femme avec un câble électrique (source)
16/08: (69) Un jeune Algérien arrêté pour achats avec une carte bleue volée (source)
15/08: (42) Un Turc tue son ex-compagne en pleine rue a coups de couteau (source)

 

 

Saint-Denis : une cache d’armes découverte

 

hostpic

Deux hommes ont été mis en examen, samedi soir à Paris, après la saisie d’armes, d’argent liquide et de stupéfiants dans un local à vélo d’une cité de Saint-Denis.

[…] Les policiers y découvrent, dissimulés dans une cache, située dans les gaines techniques, un véritable arsenal : un lance-roquettes antichar de marque américaine, trois pains de tolite, un explosif d’une grande puissance, des munitions de calibre 12 et 9 mm et deux fusils à pompe aux crosses et canons sciés. Ils ont également mis la main sur 40 kg de résine de cannabis, 10 000 €, et du matériel de police : gyrophares, gilets pare-balles etc… […]

Le Parisien

 

 

 

 

Commenter cet article