Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 19 avril 2017

 

 

GRAND ANGLE - Menace sur la campagne

 

L'interpellation de deux hommes à Marseille ce mardi, soupçonnés de projeter un attentat terroriste dans le cadre de la présidentielle, a bousculé l'agenda des candidats à la présidentielle. Si tous ont réagi, ils se sont gardés de récupérer l'événement de peur de voir les derniers jours de la campagne parasités.

 

Attentat déjoué : qui sont les deux suspects ?

 

Connus des services de police pour leur radicalisation, les deux suspects, Clément Baur, 23 ans, et Mahiedine Merabet, 29 ans, ont déjà été incarcérés, le premier pour des faux documents, le second pour un trafic de stupéfiants. Leur garde à vue peut durer jusqu'à 96 heures.

Mahiedine Merabet, 29 ans et Clément Baur, 23 ans, étaient activement recherchés par la DGSI. Photos AFP

Les suspects de l'attentat déjoué, interpellés mardi à Marseille et placés en garde à vue, sont de nationalité française.

Clément Baur, 23 ans, et Mahiedine Merabet, 29 ans, sont radicalisés et fichés S depuis 2016 et 2015.

Leurs premiers contacts remontent à 2015 lors d’un séjour en prison pour des faits de droit commun, trafic de stupéfiants pour Merabet, usage de faux documents administratifs pour Baur. A l’époque, ils avaient partagé la même cellule pendant deux mois.

Deux radicalisations

Les deux photos de Clément Baur diffusées aux services de police. PHOTO REPRO LA VOIX

Le plus jeune, né dans le Val-d’Oise, s’est converti à l’islam en 2007 au contact de Tchétchènes alors qu’il se trouvait à Nice, selon le procureur de Paris François Molins. Deux inscriptions figurent à son casier judiciaire.

Lire la suite

 

Lire aussi :Comment Clément Baur, suspecté d’un projet d’attentat, a été jugé et emprisonné sous une fausse identité

 

 

Deux hommes soupçonnés de préparer des attentats en Russie ont été abattus

 

Le Service fédéral de sécurité russe (FSB) a fait savoir que deux hommes soupçonnés de préparer des attentats en Russie avaient été abattus dans la région de la ville de Vladimir, située à 180 kilomètres de Moscou.
 

 

 

Le Pentagone envisage la possibilité d’abattre les missiles testés par Pyongyang

 

Le Pentagone envisage la possibilité d'abattre les missiles tirés par la Corée du Nord dans le cadre de ses essais afin de « faire montre de sa force face à Pyongyang », relate le quotidien britannique The Guardian citant ses propres sources.

Selon le média, sur fond des tensions déclenchées par les récents tirs de missiles nord-coréens, le Pentagone cherche à exercer une pression sur Pyongyang afin de le pousser à la dénucléarisation. Dans ce contexte, le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a informé le Congres d'une possible interception des tirs, cependant aucune décision n'a été prise.

En ce qui concerne les moyens qui pourraient être mis en œuvre afin d'abattre les missiles, Washington évoque les systèmes de combats Aegis installés sur des destroyers américains, relate The Guardian. Une autre avenue envisagée, indique le média, consiste à persuader le Japon d'avoir recours à ses systèmes antimissiles.

(..) De nombreux experts interrogés par le Guardian mettent pourtant en garde contre ce genre de démarche, redoutant un regain de tensions si busque que la situation échapperait au contrôle de Washington. D'autant que pareil scénario risque d'avoir des conséquences désastreuses pour les alliés des États-Unis, notamment le Japon et la Corée du Sud.

Source

 

 

Levée des sanctions contre l'Iran: Trump met en doute l’accord signé par Obama

 

Presque deux ans après la conclusion d’un accord historique entre l'Iran et les six médiateurs internationaux sur le problème du nucléaire iranien, Donald Trump met en doute le traité signé par son prédécesseur, qui, selon le Président, pourrait nuire aux intérêts de la sécurité nationale américaine.

Donald Trump a demandé aux agences fédérales d'examiner la levée des sanctions contre l'Iran, prescrit par l'accord sur le nucléaire de 2015, afin de déterminer si la mesure était bien dans l'intérêt de la sécurité nationale américaine, a annoncé mardi le secrétaire d'État, Rex Tillerson.

« Le président Donald J. Trump a ordonné un examen inter-agences, sous l'égide du Conseil national de sécurité, du Plan d'action conjoint, qui évaluera si la suspension des sanctions liées à l'Iran dans le cadre de l'accord est vitale pour les intérêts de sécurité nationale des États-Unis », a précisé Rex Tillerson dans son communiqué.

Lire la suite

 

 

Donald Trump restreint un peu plus l’accès aux visas

 

Le président américain a signé un décret, mardi, qui prévoit une restriction des visas délivrés aux travailleurs étrangers voulant s’installer temporairement aux Etats-Unis.

Donald Trump a fait un pas de plus pour donner vie à son slogan «America first» (les Etats-Unis d’abord). Mardi, il a signé un décret pour limiter le nombre de visas délivrés aux travailleurs étrangers. Le président vise surtout les visas H1-B destinés aux «travailleurs avec un emploi spécialisé», tel que le précise le site du gouvernement. Selon Trump, beaucoup d’entreprises profitent de ce système pour faire venir des employés étrangers moins bien payés. Mardi, il dénonçait un «vol de la prospérité américaine» lors d’une rencontre avec des salariés et des élus locaux, à Kenosha, dans le Wisconsin. Les visas H1-B «devraient concerner seulement les candidats les plus qualifiés et les mieux payés, et ne devraient jamais être utilisés pour remplacer des travailleurs américains», a lancé le président américain à la foule.

(…) Libé

 

 

 

 

_________________

Le 18 avril 2017

 

 

Deux hommes soupçonnés de préparer des attentats pendant la présidentielle arrêtés

 

Deux hommes radicalisés, appartenant à la mouvance islamiste, soupçonnés d'avoir voulu commettre des attentats pendant la campagne présidentielle, ont été arrêtés mardi 18 avril à Marseille, à la sortie d'un appartement, a appris franceinfo de sources concordantes.

Les deux suspects, Mahiédine M. (30 ans) et Clément B. (24 ans), de nationalité française et originaire des Hauts-de-France. La section antiterroriste du parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire la semaine dernière.

Sécurité renforcée autour de François Fillon

La direction générale du renseignement intérieur (DGSI) a récupéré une photo dont l’auteur serait Mahiédine M.. Sur cette photo, on y voit un fusil mitrailleur, associé à la une du journal Le Monde du 16 mars (sur laquelle on voit François Fillon), un drapeau de l’Etat islamique, et un lot de munitions formant les mots "La loi du talion". Mahiédine M. et son ami Clément B., se seraient radicalisés à la prison de Sequedin (Nord).

Depuis vendredi, la sécurité autour de François Fillon a été renforcée, avec notamment des tireurs d’élite présents lors de ses déplacements et meetings.

Source

 

 

 

 

Attentat déjoué: des armes retrouvées lors de la perquisition

 

Conflit imminent? des militaires et des diplomates US évacuent leurs familles de Séoul

 

Les membres des familles de militaires américains ont commencé à quitter précipitamment la capitale de la Corée du Sud. Bien que le Pentagone n'ait pas confirmé officiellement cette information, des rapports sur l'évacuation sont apparus sur les réseaux sociaux et les serveurs publics de la 2e Division d'infanterie et de la 8e Armée américaine stationnées en Corée du Sud. En outre, selon des informations non confirmées, des familles de diplomates américains quitteraient Séoul.

Lire la suite

 

 

Menace nord-coréenne: Tokyo envisage le recours à l’armée

 

Alors que la tension ne cesse de monter dans la région Asie-Pacifique suite aux récents tirs de missile nord-coréens, le Japon se prépare à parer une éventuelle menace. Tokyo est en train d'élaborer un projet d'actions en cas de situation d'urgence sur la péninsule coréenne, a annoncé hier le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Selon M. Abe, cette mesure est destinée à protéger ou évacuer les citoyens japonais de la région, dans l'éventualité où la situation se détériorerait, indique le site NHK.

Le Premier ministre a également indiqué qu'en cas d'un brusque regain de tensions le Japon pourrait s'adresser aux Forces d'autodéfense, qui constituent l'armée.Un paquet de lois sur la défense, entrées en vigueur en mars dernier, élargit les possibilités d'utiliser les Forces armées japonaises, y compris à l'étranger. Ainsi, si un missile nord-coréen tombait dans les eaux territoriales japonaises, cet incident pourrait être qualifié par Tokyo d'« attaque armée d'un État étranger », indique le site Yomiuri.

Shinzo Abe a par ailleurs fait remarquer que le gouvernement envisageait des mesures en cas d'afflux de réfugiés et étudie notamment les possibilités de leur accorder l'asile.

Source

 

 

 

Pyongyang à l'Onu: à cause des USA, une guerre nucléaire peut éclater à tout moment

 

17.04.2017

Le représentant permanent de Pyongyang à l'Onu a estimé que les États-Unis avaient créé une situation dangereuse dans la région qui constituait une grave menace pour la paix sur la péninsule coréenne.

Conseil de sécurité de l'Onu

 

Selon lui, « une guerre nucléaire peut éclater à tout moment ».

Il a fermement condamné les États-Unis et la Corée du Sud pour avoir organisé des exercices militaires d'une échelle inédite et a mis en garde contre les conséquences de ces actions pour la paix dans la région.

Lire la suite

 

 

Turquie : Erdogan nargue l'Europe après sa victoire étriquée au référendum

 

La faible marge du "oui" à son référendum incite Erdogan à tendre encore plus les relations avec l'Union européenne. Le président turc a annoncé deux référendums possibles, sur la peine de mort et la poursuite des négociations d'adhésion à l'UE.

(..)  Erdogan a rejeté par avance tout rapport critique qui pourrait venir de la part des Européens : "Nous ne voyons et nous ne tenons pas compte de tout rapport que vous pourriez préparer", a-t-il lancé devant ses supporters.

(..) Erdogan a aussi évoqué l'organisation d'un référendum pour décider de poursuivre ou non les négociations d'adhésion de la Turquie à l'UE : "Ils nous font attendre à la porte de l'Union européenne depuis 54 ans, n'est-ce pas ? [...] Nous pourrons aller au-devant de notre peuple, et nous obéirons à sa décision", a-t-il lancé, sans avancer de date pour une éventuelle initiative de ce type.

Lire la suite

 

 

Fillon : Trump représente «un danger pour la paix»

 

Commentant l’activité militaire de Donald Trump, le candidat Les Républicains à la présidentielle a déploré des décisions basées sur «une émotion» et s’est prononcé contre «le retour d'une guerre froide».

Donald Trump «a une attitude imprévisible qui représente un danger pour la paix», a déploré  François Fillon, qui a également regretté que le président américain «se précipite» pour féliciter le président turc après sa victoire au référendum.

Lire la suite

 

 

Attentat de Saint-Pétersbourg: l'homme qui a formé le kamikaze arrêté

 

Un des auteurs présumés de l'attentat de Saint-Pétersbourg a été arrêté, selon le Service fédéral russe de sécurité (FSB). Un pistolet a été saisi lors de l’interpellation.

Le Service fédéral russe de sécurité (FSB) a arrêté un des auteurs présumés de l'attaque du métro de Saint-Pétersbourg survenu le 3 avril. Il s'agit d'un certain Abror Azimov, ressortissant d'Asie centrale âgé de 27 ans.

« Dans le cadre du procès initié suite à l'attentat du 3 avril dans le métro de la ville de Saint-Pétersbourg, un des auteurs présumés, le ressortissant d'Asie centrale Abror Akhralovic Azimov, né en 1990, qui avait formé le kamikaze Akbarjon Djalilov, a été interpellé dans le quartier Odintsovski, dans la région de Moscou », est-il dit dans le communiqué du FSB.

Lire la suite

 

 

 

Plus de la moitié des réfugiés dans le monde sont d’origine arabe et musulmane, selon le UNHCR

 

Plus de la moitié des réfugiés dans le monde, inscrits auprès du Haut Commissariat des Nations-unies pour les réfugiés (HCR) sont d’origine arabe et musulmane, dont 37% sont de nationalités syrienne et somalienne, selon le rapport 2015, du HCR.

Le président du Croissant rouge jordanien, Mohamed Mutlak El Hadid, a indiqué, dimanche à Gammarth, à l’ouverture de la 42ème réunion de l’Instance générale de l’organisation arabe du croissant rouge et de la croix rouge, que les chiffres réels dépassent du loin ces statistiques, étant donné que le HCR ne prend pas en considération les réfugiés palestiniens inscrits auprès de l’Office de secours et de travaux des Nations-Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

Pour lui, “la communauté internationale doit honorer ses engagements et veiller à protéger les vies humaines, alors que 14 régions de conflits armés sont dénombrées dans des pays arabes, sur un total de 34 régions de conflits à travers le monde. Il ne suffit pas de présenter des aides humanitaires et médicales, mais il est indispensable de définir une solution politique définitive pour les conflits dans le monde arabe “.

(…) Huffington Post Maghreb

 

Notes : en tous cas ceux qui arrivent en Europe sont a 90% musulman

 

 

Méditerranée : des milliers de migrants secourus

 

 

 

 

François Fillon : « Ce qui menace notre identité n’est pas l’immigration »

 

A partir de la minute 6

 

 

 

Marine Le Pen sur RTL : « La submersion migratoire que nous subissons n’est pas un fantasme »

 

 

 

Pessat-Villeneuve (63) : le maire obtient la Légion d’Honneur car sa ville a accueilli des migrants

 

Gérard Dubois, maire de Pessat-Villeneuve (Puy-de-Dôme) ne cache pas sa joie. L’élu, qui s’est battu en faveur de l’accueil des migrants dans sa commune, vient d’être nommé chevalier de la Légion d’honneur.

562 personnes ont été distinguées, ce dimanche 16 avril, à l’occasion de la promotion de la Légion d’honneur. Parmi elles : Gérard Dubois, maire de Pessat-Villeneuve (Puy-de-Dôme), a été fait chevalier de la Légion d’honneur, au titre du ministère de l’Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales.

L’élu a initié des actions en faveur de l’accueil des migrants dans sa commune, malgré les appels insultants et les menaces reçus une première fois en 2015-2016 avant de recommencer en 2016-2017, en créant un centre d’accueil et d’orientation (CAO) dans sa ville.
La Montagne

 

 

 

De l'islamisation de la France grâce à la lâcheté de ses élites

 

 

Esaïe 33.12 Mon peuple a pour oppresseurs des enfants, Et des femmes dominent sur lui; Mon peuple, ceux qui te conduisent t'égarent, Et ils corrompent la voie dans laquelle tu marches .

 

 Plus les gens se détourneront de leur foi plus l'Islam deviendra fort en France

 

Luc 18.7-8 Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-il à leur égard ? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

Commenter cet article