Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 20 avril 2017

 

 

Et si Pyongyang frappait les USA, ça ressemblerait à quoi? (Vidéo)

 

 

Une vidéo montrant une frappe simulée de missile contre les États-Unis a ponctué les festivités du 105e anniversaire de Kim Il-sung en Corée du Nord.

Une vidéo diffusée lors des festivités à l'occasion du 105e anniversaire de Kim Il-sung, grand-père du leader actuel Kim Jong-un, présente le tir d'un missile balistique. On peut y voir le missile traverser l'océan et frapper une ville américaine. Les séquences finales montrent un drapeau américain brulant sur fond de cimetière.

Lire la suite

 

 

 

Corée du Nord: Washington prône le dialogue à l'option d'affrontement

 

Corée du Nord: Washington prône le dialogue à l'option d'affrontement

 

 

Porte-avion envoyé vers la Corée du Nord: un grand bluff de Trump?

 

Selon plusieurs médias américains se basant sur une photo de l'US Navy, le porte-avion américain Carl Vinson, que les Etats-Unis avaient indiqué avoir envoyé dans la péninsule coréenne il y a dix jours, se trouvait en réalité en Indonésie, samedi dernier.

Le porte-avions américain Carl Vinson

Une provocation qui n'était en fait qu'un énorme coup de bluff? Le 9 avril dernier, trois jours après avoir mené des frappes sur une base de l'aviation syrienne, les Etats-Unis annonçaient, par la voix d'un porte-parole du commandement américain dans le Pacifique, l'envoi du porte-avions USS Carl Vinson vers la péninsule coréenne, accompagné de son escadron aérien, de deux destroyers lanceurs de missiles et de deux croiseurs lanceurs de missiles. 

Lire la suite

Actuellement, le porte-avions américain a finalement mis le cap sur la péninsule coréenne, qu'il devrait atteindre dans le courant de la semaine prochaine

Source

 

 

 

La Russie bloque une condamnation de la Corée du Nord à l'ONU

 

La Russie a bloqué mercredi au Conseil de sécurité des Nations unies une condamnation du dernier tir de missile nord-coréen, en dépit du soutien de la Chine, alliée de Pyongyang, ont rapporté des diplomates.

Lire la suite

 

 

Corée du Nord : le spectre des armes chimiques

 

L’état d’avancement de son programme nucléaire inquiète. Mais derrière cette menace de l’atome s’en cache une autre : celle d’une attaque chimique menée contre les voisins sud-coréens ou japonais, tous deux alliés des Etats-Unis. A Tokyo, cette perspective est déjà un motif de préoccupation et le Premier ministre, Shinzo Abe, a souligné la semaine dernière qu'un bombardement nord-coréen au gaz sarin était désormais «possible».

S’il est impossible d’estimer avec précision l’étendue de l’arsenal à disposition de Kim Jong-un, les témoignages et observations récentes recueillis par la communauté internationales permettent d’en établir le danger élevé. «La Corée du Nord possèderait l’un des plus importants stocks d’armes chimiques dans le monde», affirmait un rapport d’une commission d’enquête de l’ONU, publié en 2014. Elle «conduirait, probablement depuis très longtemps, un programme chimique militaire lui permettant de produire des agents neurotoxiques, vésicants (ndlr: qui provoquent des brûlures sur la peau, les yeux et les poumons), asphyxiants et suffocants», écrivait de son côté le Département de la Défense américain dans un document daté de 2015, évoquant également des «stocks» importants.

(..) Des témoignages glaçants

Les témoignages récupérés auprès de Nord-Coréens ayant fait défection confirment la détermination du régime à poursuivre le développement de cet arsenal coûte que coûte. Quitte à se servir de la population pour tester les agents chimiques. 

«Nous avons recueilli des témoignages troublants sur une île où des tests d’armes biologiques et chimiques sont conduits sur des handicapés, détaillait il y a trois ans le rapport des enquêteurs l’ONU...

(..) Si ces récits concordants ne peuvent être formellement confirmés, un événement récent est venu appuyer l’avancée du régime sur le développement des armes chimiques. Le 13 février dernier, le demi-frère dissident de Kim Jong-un, Kim Jong-nam, a été assassiné à l’aéroport de Kuala-Lumpur (Malaisie). Selon les autorités malaisiennes, le meurtre, imputé aux services secrets nord-coréens, a été réalisé à l’aide de gaz VX, un neurotoxique dix fois plus puissant que le gaz sarin et classé comme arme de destruction massive.

Lire la suite

 

Sur la Corée lire aussi :Entre la Chine et la Corée du Nord, le commerce bat son plein

 

 

 

 

Le nouveau patron de la Défense américaine loue l’Arabie saoudite et condamne l’Iran

 

Le secrétaire américain à la Défense Jim Mattis a salué le 19 avril le rôle joué au Moyen-Orient par l'Arabie saoudite, et affirmé la volonté américaine de contrer les efforts de l'Iran pour «déstabiliser» la région.

Le nouveau patron de la Défense américaine loue l’Arabie saoudite et condamne l’Iran

«Où que vous regardiez» au Moyen-Orient, «s'il y a des problèmes il y a l'Iran», a accusé le chef du Pentagone à Riyad, le 19 avril, après des rendez-vous avec le roi Salmane d'Arabie saoudite et le ministre de la Défense saoudien, le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane.

En revanche, Jim Mattis a loué les efforts de l'Arabie saoudite, chef de file des monarchies pétrolières du Golfe et puissance sunnite de la région, pour «restaurer la stabilité dans cette cruciale région du monde». «Il est dans notre intérêt de voir des forces armées et des services secrets saoudiens forts», a-t-il souligné.

Le conflit au Yémen

Pour autant, il n'a pas indiqué si les Etats-Unis comptaient renforcer leur soutien militaire à la coalition menée par l'Arabie saoudite, qui combat au Yémen les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran.

Lire la suite

 

 

20 millions de personnes risquent la famine, mais l'Occident parle de Poutine et d'Assad

 

Les médias occidentaux ne cessent de voir comme priorité la destitution de Bachar el-Assad, en négligeant ainsi les aspects humanitaires beaucoup plus importants. Le journaliste Neil Clark se penche sur la situation humanitaire au Moyen-Orient.

(..)

«Au Yémen, qui traverse la plus grande crise humanitaire au monde, près de 19 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire et environ 17 autres sont dans une situation d'insécurité alimentaire», précise le porte-parole du HCR, Adrian Edwards.

(..) Un homme a essayé de mettre fin au carnage, c'est le leader du parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, devenu cible permanente des lobbyistes belliqueux. En octobre dernier, les travaillistes ont présenté une proposition devant le Parlement britannique, appelant le Royaume-Uni à suspendre son soutien à l'Arabie saoudite. La résolution a échoué, car plus de 100 députés travaillistes n'ont même pas participé au vote ou se sont abstenus. L'un d'eux était l'adjoint de Jeremy Corbyn, Tom Watson. «Comment les soi-disant humanitaires du parti travailliste peuvent-ils soutenir l'Arabie saoudite ?», demandait Lindsey German de Stop the War.

(..)"Le carnage et le chaos déclenchés par l'Occident et ses alliés au cours des dernières décennies dépasse tout ce dont on peut accuser Bachar el-Assad "

(..) Theresa May a passé la plupart de ces derniers jours à dénoncer, comme un robot, «le régime d'Assad», celui qui se bat contre Daesh et al-Qaïda et protège la communauté chrétienne de Syrie contre les persécutions religieuses. Pourtant, il y a dix jours seulement, le Premier ministre britannique défendait les liens du Royaume-Uni avec l'Arabie saoudite lors de son voyage à Riyad.

(..) Revenons à l'avertissement du HCR. Au Soudan du Sud, un grand nombre de personnes sont confrontées à la famine et un million en sont proches. Au nord du Nigeria, sept millions de personnes «luttent maintenant avec l'insécurité alimentaire et ont besoin d'aide». La situation est également périlleuse en Somalie. Délivrer de l'alimentation à ces gens malheureux devrait être la priorité numéro un des véritables humanitaires. Mais quelle était la priorité de l'agenda lors de la dernière réunion du G7 ? Comment persuader la Russie de cesser de soutenir Bachar el-Assad !

Source (trés bon article a lire dans son entier)

 

 

 

 

L'Iran dévoile des missiles à longue portée et assure défendre «toute la région du Moyen-Orient»

 

De nouveaux missiles sol-air, de fabrication iranienne, ont été présentés à Téhéran au cours d'un défilé de l'armée. Certains des camions militaires transportant ces missiles étaient décorés de slogans et visuels hostiles à Israël.

L'Iran dévoile des missiles à longue portée et assure défendre «toute la région du Moyen-Orient»

Une parade militaire a eu lieu près du mausolée de l’imam Khomeiny à Téhéran, le 18 avril, lors de la Journée de l'armée iranienne. A cette occasion, les autorités ont fait défiler des chars, des véhicules blindés, des drones, ainsi que de nouveaux missiles à longue portée.

(..)

(..) Les missiles à longue portée, ainsi que certains camions, étaient par ailleurs assortis de bannières sur lesquels étaient inscrits les mots d'ordre «A bas Israël» en anglais et «Mort à Israël» en persan. En plus de ces slogans, l'image d'un poing détruisant une étoile de David, symbole de l'Etat hébreu, décorait les camions et systèmes de défense antiaérien. 

Les relations entre Israël et l'Iran sont exécrables depuis des décennies. Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a répété à de nombreuses reprises que Téhéran cherchait à anéantir Israël.

En outre, le président des Etats-Unis – alliés traditionnels d'Israël –, Donald Trump, a récemment décrit l'Iran comme «le premier des Etats terroristes». La Russie a pour sa part indiqué ne pas souscrire à ces déclarations, expliquant ne pas partager cette qualification d'«Etat terroriste».

Source

 

 

 

Crime « racial » aux États-Unis : Kori Ali Muhammad abat au hasard trois Blancs et crie « Allahu Akbar » (MàJ)

 

Infos du 19 avril 2017

Trois personnes ont été tuées par des tirs effectués apparemment au hasard dans le centre-ville de Fresno. Le suspect est en garde à vue. Le suspect, qui a crié « Allahu Akbar », est aussi suspecté du meurtre d’un gardien de sécurité. La police a déclaré qu’on ne savait pas s’il s’agissait d’un acte terroriste.

Source

Jerry Dyer, chef de la police de Fresno, a déclaré que Kori Ali Muhammad, un homme de 39 ans, a tout d’abord ouvert le feu sur un passager à l’intérieur d’un camion de PG & E […] à 10:45 environ.

(Traduction Fdesouche)

Source

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les autorités déclarent que Muhammad a crié « Dieu est grand » en arabe lors de son placement en détention. Le chef de la police de Fresno, Jerry Dyer, assure qu’il a également dit aux autorités qu’il déteste les blancs. Les trois victimes étaient toutes de race blanche.

(Traduction Fdesouche)

Source

 

 

 

Débat sur l’intégration des Turcs en Allemagne après la victoire du « oui » au référendum

 

Après la victoire du « oui » au référendum turc chez les électeurs d’Allemagne, la double nationalité est discutée outre-Rhin.

(…) Mais le résultat du référendum en Allemagne, où 63 % des électeurs turcs ont voté pour le « oui » (contre 51,4 % en Turquie), ne suscite pas seulement des tensions au sein de la communauté turque. Il a déclenché un débat sur l’intégration de près de 3 millions de personnes d’origine turque qui vivent outre-Rhin. « Le score d’Erdogan montre à quel point il est difficile d’intégrer des migrants », juge le quotidien « Frankfurter Allgemeine Zeitung ».

(…) Pour les commentateurs, c’est un peu comme si les immigrés turcs avaient dans leur majorité opté pour un régime autoritaire en Turquie alors qu’ils profitent des avantages de la démocratie en Allemagne, dont une presse libre. « Chacun pouvait savoir que ce référendum était un choix entre la démocratie et le despotisme », juge la « FAZ ».

De quoi raviver un débat sensible à cinq mois des élections . Les résultats du scrutin outre-Rhin « renforcent le scepticisme existant à l’égard des exemptions permettant la double nationalité », juge Günter Krings, secrétaire d’Etat chrétien-démocrate (CDU). En décembre, les délégués du parti conservateur avaient adopté une motion prévoyant de revenir sur ce dispositif cher aux sociaux-démocrates (SPD) contre l’avis de leur présidente, Angela Merkel.

(…)

Les Echos


 

 

La communauté juive quitte la Turquie d’Erdogan

 

La communauté juive quitte lentement, mais sûrement, la Turquie. Cette minorité religieuse s’inquiète de la montée de la violence et du durcissement du régime. Un tiers de ses membres a déjà entrepris des démarches pour devenir citoyens israéliens mais aussi portugais et espagnols. Deux pays d’où ils ont été chassés il y a cinq siècles mais qui leur accordent aujourd’hui la nationalité.

La poussée nationaliste et islamiste de l’AKP, le parti du président Erdogan, inquiète la petite communauté juive turque, principalement rassemblée à Istanbul. Avec la montée des violences et de l’antisémitisme, un bon nombre des 15.000 membres de cette communauté, envisage de quitter leur pays. Celle-ci a déjà perdu 9.000 membres en vingt ans.

Depuis la tentative de coup d’Etat de juillet 2016, la répression contre les partisans du prédicateur Fethullah Gülen (accusé d’être derrière le putsch) s’est étendue à toute la société turque. 140 000 personnes ont été exclues de l’administration: juges, enseignants, journalistes, universitaires, policiers, militaires, élus… La communauté juive, discrète et légitimiste, n’est pourtant pas épargnée par ce climat de violence.

[…]

Franceinfo

 

 

 

 

Attentat déjoué : « la cible était à Marseille » affirme France 2, Marine Le Pen était-elle visée ?

 

Marseille (Bouches-du-Rhône) était la cible de l’attentat déjoué, c’est désormais la conviction des enquêteurs. Dans l’appartement des suspects, deux éléments précis laissent à penser qu’ils s’apprêtaient à frapper la deuxième ville de France. Tout d’abord, dans l’une des pièces, la police a trouvé un plan de Marseille épinglé au mur.

Pas de point précis désigné, pas de trajet dessiné, rien qui puisse laisser deviner une cible précise dans la ville. Mais surtout, la police a retrouvé dans une armoire trois kilos d’explosifs.Trois petits paquets qui séchaient, du TATP, un explosif qui peut difficilement se transporter. Pour les enquêteurs, ces explosifs n’auraient pas pu être utilisés ailleurs qu’à Marseille ou sa périphérie. Alors pourquoi cette ville ? Visaient-ils un meeting comme celui de Marine Le Pen ce mercredi 19 avril à Marseille ou allaient-ils frapper un bureau de vote dimanche ? La police espère faire parler les ordinateurs retrouvés chez les suspects.

France Info

 

 

 

Cellule islamiste de Cannes-Torcy: Le procès d’une des filières djihadistes «les plus dangereuses» s’ouvre ce jeudi

 

Vingt jeunes hommes originaires de la région parisienne et cannoise comparaissent jusqu’au 7 juillet devant la cour d’assises spéciale de Paris…

« C’est la première fois qu’on va juger le terrorisme tel qu’il est à l’œuvre aujourd’hui en France ». Pour Patrick Klugman, avocat pénaliste de cinq parties civiles, le procès qui s’ouvre ce jeudi devant la cour d’assises spéciale de Paris est d’une « importance capitale ». Pendant trois mois, vingt personnes accusées d’appartenir à la filière djihadiste de Cannes-Torcy, doivent comparaître pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ».

Ils sont soupçonnés d’avoir fomenté quatre attentats, en Ile-de-France et sur la Côte d’Azur. Si tous ont échoué ou ont été déjoués, le procureur François Molins avait à l’époque désigné la filière comme « le groupe le plus dangereux depuis la vague d’attentats en France au milieu des années 1990 ». C’était avant « Charlie », avant le 13 novembre, avant Nice.

(…) 20minutes.fr

 

 

En bref - L'actualité de France

 

18/04: (93) Mehdi et Issa condamnés pour avoir roué de coups+volé des Asiatiques (source)
17/04: (59) Un clandestin sans permis agresse un policier lors d’un contrôle: sursis (source)
17/04: (35) Rixe entre Turcs suite au référendum en Turquie, la police caillassée (source)
16/04: (71) Abel, 25 condamnations, agresse une lycéenne car elle est non voilée (source)
16/04: (77) 5 Bosniaques en garde à vue: vols à la tire et agression sur agent RATP (source)

 

 

Russie : arrestation d’Akram Azimov, frère du kamikaze du métro de St-Pétersbourg

 

Les services de sécurité Russes ont arrêté Akram Azimov, le frère aîné du terroriste soupçonné du massacre dans le métro de St.-Pétersbourg.  Il aurait transféré de l’argent pour l’aider à financer l’attaque terroriste qui a tué 14 personnes. Originaire du Kirghizistan , Azimov, né en 1988 a été arrêté à Odintsovo.

Article lié : Russie : attentat dans le métro de St-Pétersbourg, 14 morts et 45 blessés, le suspect est un « islamiste radical » (Màj)

Source

 

Notes : On peux voir une grenade dans son sac !

 

Commenter cet article