Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_______________

Le 27 octobre

 

Autour de Mossoul, des milliers d'habitants fuient les combats - world

 

Plus de 10 000 Irakiens ont fui les alentours de Mossoul depuis le début de l'offensive lancée par l'armée irakienne et les forces kurdes pour reprendre le contrôle de la deuxième ville du pays, il y a 10 jours.

 

 

France : le démantèlement de la jungle de Calais se poursuit - world

En France le "démantèlement de la jungle de Calais n'est pas encore totalement terminé. Après les incendies de mercredi, des engins de déblaiement ont été déployés jeudi matin pour commencer à nettoyer le site. Jungle de Calais : les gros travaux de déblaiement ont débuté le 27 octobre 2016 Le site est quasi désert même si une centaine de migrants...

 

Pas d'escale en Espagne pour la flotille russe en route vers la Syrie - world

 

Symbole de la tension entre Moscou et l'Otan, la flotille militaire russe en route vers la Syrie n'a pas fait escale en Espagne pour se ravitailler en carburant. Selon le ministère espagnol des Affaires étrangères, l'ambassade russe a retiré sa demande d'escale à Ceuta, enclave espagnole au Maroc.

 

_______________

Le 26 octobre

 

 

EXCLUSIF - Sur la route de Mossoul, les forces irakiennes libèrent la ville chrétienne de Qaramles

 

 

Dentiste à Mossoul : elle dit avoir vu « des "français" partout » dans les rangs de l’Etat Islamique

 

 

 

 

Civils tués à Mossoul: les USA demandent de l'aide à la Russie

 

Des dizaines de civils ont été tués lors des bombardements menés par la coalition internationale autour de Mossoul, notamment dans une école pour filles. Washington a déjà demandé à Moscou de l’aide afin d’enquêter sur ces incidents, annonce l’État-major général russe.

Plus de 60 civils ont été tués ces trois derniers jours lors des opérations de la coalition internationale visant à libérer la ville irakienne de Mossoul. Environ deux cents personnes ont été blessées, a déclaré Sergueï Roudskoï, un porte-parole de l'État-major général russe.

Selon le ministère russe de la Défense, un avion américain a frappé le 21 octobre une école pour filles dans le sud de Mossoul. Le lendemain, les pilotes ont bombardé des quartiers résidentiels de l'est de la ville.

 

 

 

Daech transfère ses forces d’Irak en Syrie

 

Le groupe terroriste État islamique (Daech) continue de transférer ses forces d’Irak en Syrie, d’après l’État-major général russe.

300 terroristes du groupe État islamique (Daech) sont arrivés en Syrie en provenance du territoire irakien, a annoncé mardi Sergueï Roudskoï, chef du commandement opérationnel de l'État-major général des Forces armées russes.

En savoir plus

 

 

 

Syrie: les frappes US auraient fait 300 victimes civiles en deux ans

 

Une ONG évalue à 300 le nombre de victimes des frappes antiterroristes réalisées en deux ans en Syrie par la coalition internationale menée par les États-Unis. Mais une question s’impose: ces chiffres ne sont-ils pas sous-estimés?

Selon Amnesty International, les frappes de la coalition internationale menée par les États-Unis contre les terroristes en Syrie pourraient avoir fait en deux ans près de 300 morts et des centaines de blessés parmi les civils.

En savoir plus

 

 

 

Afghanistan : au moins 30 villageois tués par l'EI

 

Un nouveau massacre a été perpétré par des combattants de Daech. Au moins 30 villageois, dont des enfants, ont été tués par des insurgés se revendiquant du groupe État islamique (EI) dans le centre de l'Afghanistan, ont annoncé ce mercredi des responsables locaux, faisant craindre l'apparition de combattants de Daech au-delà de ses bases originelles dans l'est du pays. Jusqu'à présent, l'EI avait revendiqué deux attaques spectaculaires contre la communauté chiite dans Kaboul - en juillet, 85 morts et plus de 400 blessés, et le 10 octobre, 18 morts et 50 blessés - mais semblait principalement cantonné à quelques districts de la province du Nangarhar (est). Selon le gouverneur de la province de Ghor, territoire isolé situé dans le centre du pays, à mi-chemin de Kaboul et de la grande ville de Herat, « Daech (acronyme arabe de l'EI) a tué » mardi soir « environ 30 civils, dont des enfants, qu'ils avaient pris en otages », des villageois, pour la plupart des bergers.

Lire la suite

 

 

 

800 soldats britanniques avec des armes lourdes bientôt en Estonie

 

Un bataillon britannique équipé d’armes lourdes sera stationné dans la région de la mer Baltique, à proximité des frontières russes.

Le Royaume-Uni enverra en Estonie un important contingent militaire et installera des armes lourdes dans ce pays, annonce le Wall Street Journal se référant au ministre britannique de la Défense Michael Fallon. Selon le journal, il s'agit notamment de 800 soldats prêts au combat, de drones militaires, des chars du type Challenger 2 ainsi que d'autres blindés. Déployé au printemps 2017, le bataillon britannique devra rejoindre en Estonie les militaires français et danois

(..) Après le début de la guerre civile en Ukraine et le rattachement de la Crimée à la Russie, l'Otan a commencé à augmenter sa présence militaire en Europe de l'Est, justifiant ses actions par « l'agressivité de la Russie ». Outre l'Estonie, l'Otan envisage de déployer de nombreux soldats dans les autres pays baltes, en Pologne, en Romanie et en Bulgarie.

(..)

Les experts militaires russes estiment que les bataillons déployés par l'Alliance atlantique ne constituent pas en soi une menace critique pour la sécurité de la Russie. Toutefois, le déploiement de ces unités obligerait l'Otan à créer une infrastructure ramifiée permettant à l'Alliance de déployer, en l'espace de 24 heures, plusieurs divisions près des frontières russes.

En savoir plus

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

25/10: (01) Sous bracelet électronique, Ouahib Boudjelida ivre cause un accident (source)
25/10: Ilyas s’enfuit après l’accident et fonce sur la police: tribunal d’Avignon (source)
25/10: Souhaib condamné après avoir menacé de faire un attentat dans le RER (source)
25/10: (11) Habib, la douane trouve 19 kg de cannabis cachés dans le réservoir (source)
25/10: Metz: Burkan Aksit et Mostefa Soualmi condamnés pour trafic de drogue (source)
24/10: (59) Isakh+Kader brisent la mâchoire de Colin à coup de poing américain (source)
24/10: Mustafa Rezai, 3 agressions sexuelles à Lille, deux ans de prison ferme (source)
24/10: (91) Messaoud, le cuisinier avait tué son ex Nathalie à coups de couteau (source)
24/10: (54) Yoni Sami, chanteur Antillais, jugé pour tortures et actes de barbarie (source)

 

 

Calais : il ne reste plus que 1 000 personnes dans la "jungle"

 

Il n'y a plus que « 1 000 personnes » qui vivent encore dans la « jungle », a déclaré mercredi matin la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, quelques minutes avant que ne se déclarent d'autres départs de feu. « On estime à 1 000 » le nombre de « personnes encore sur le camp de la Lande et qui vont partir », a affirmé Fabienne Buccio à son arrivée à l'entrée du camp.

Lire la suite

 

 

Incendies et explosions de bonbonnes de gaz dans la "Jungle" de Calais

 
Plusieurs feux ont été allumés dans la nuit, au moins deux bonbonnes de gaz ont explosé, blessant légèrement un migrant syrien. Les pompiers ont été caillassés. Un migrant syrien a été légèrement blessé après l'explosion de bouteilles de gaz au sein de la "Jungle" de Calais dans l'un des multiples incendies qui se sont produits dans la nuit de mardi à mercredi.

 

 

Calais : l'épineux problème des mineurs isolés

 

Mardi, 3 342 majeurs ont été accueillis en CAO et 722 mineurs avaient été pris en charge. Mais le mouvement s'essouffle. Et les polémiques montent.

Lire l'article

 

 

Quatre femmes et 23 enfants, ou comment gagner 360.000 si tu es un réfugié en Europe

 

En Allemagne, un réfugié syrien arrivé en UE accompagné de quatre femmes et 23 enfants, a touché diverses allocations pour une somme totalisant 360 000 euros, annonce le quotidien The Sun se référant au journal Rhein-Zeitung.

Étant donné que les mariages polygames sont illégitimes en Allemagne, un centre pour réfugiés a proposé au Syrien, présenté par les médias comme Gazia A., de choisir une femme « principale », le reste des épouses ayant été enregistrées comme des « amies ». Selon le Sun, le Syrien n'a pas travaillé une seule journée depuis son arrivée en Allemagne en 2015. « Notre religion m'oblige à visiter chacune de mes familles. Aussi, suis-je forcé de passer presque tout mon temps avec mes proches », a indiqué le réfugié, ajoutant toutefois qu'il serait heureux de trouver du travail.

En savoir plus

 

 

« Vivre ici ne fait pas de vous l’un d’entre nous » : la reine de Danemark demande aux immigrés de s’adapter

 

La reine du Danemark a exhorté les musulmans arrivant en Europe à adopter les valeurs occidentales, dans une intervention inhabituelle dans le débat sur l’immigration.

La reine Margrethe II a déclaré que les demandeurs d’asile ne s’intégraient pas immédiatement dans la société, et a appelé les communautés musulmanes à faire davantage pour aider les nouveaux arrivants à comprendre la société danoise.

Lire la suite sur F de souche

 

 

 

 

Popularité : à 4% de bonnes opinions, Hollande touche le fond

 

Selon une enquête Ipsos pour le Cevipof et Le Monde, le chef de l’État traverse actuellement la pire période du quinquennat. Jamais un président de la Ve République n’avait connu une telle dégringolade. [...]

Déjà détenteur du record d’impopularité jamais enregistré pour un président sous la Ve République, le locataire de l’Élysée vient d’améliorer sa propre contre-performance: son action est désormais créditée d’à peine 4% de bonnes opinions (3% «plutôt satisfaits», 1% «très satisfaits»). Une dégringolade d’autant plus révélatrice lorsqu’elle est comparée aux précédents chiffres de l’étude (12% en novembre 2015, 8% en janvier 2016), ou à l’importance du panel (17.047 d’interrogés). [...]

Le Figaro

Commenter cet article