Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________

Le 27 février

 

 

Note : la propagande continue dans les media français, depuis hier la presse  bombarde l'opinion public d'enfants suffocants

On nous as  parlé de 14 personnes suffocantes, mais on nous montre des enfants et encore des enfants

Combien dans la vidéo qui suis ? 6 ou 8 ! A croire que sur les 14 personnes touchées tous sont des gosses !

 

Cette vidéo fournie surement par L'Observatoire syrien "des droits de l'Homme" est diffusé sur un grand nombre de médias, comme:

lepoint.fr leparisien.fr , capital.fr , geo.fr20minutes  etc

Sur d'autre site d’information on comptabilise  les enfants morts ! mais surtout pas ceux du Yémen

Syrie: Moscou ordonne une trêve quotidienne de quelques heures dans la Ghouta

Vers une guerre de religion, infos du 26 au 27  février 2018

On peut revoir aussi la photo publier hier ! pas trop ressemblante avec les autres d’ailleurs

Les médecins soignent Omar, âgé de dix ans, qui a été blessé lors d'une frappe aérienne qui a tué plusieurs membres de sa famille dans leur maison d'Otaybah, dans l'enclave syrienne de Ghouta Est tenue par les rebelles, alors que son père et sa sœur de sept ans, Manar, le surveillent dans un hôpital de fortune le 25 février 2018. (AFP PHOTO / AMER ALMOHIBANY)

Bien sûr personne ne remet en cause les images et vidéo données par l'Observatoire syrien "des droits de l'Homme. Une ONG anti régime syriens, et dirigé par Rami Abdel Rahmane un syrien qui porte le costume cravate et qui est installé tranquillement au Royaume unie

 L’Observatoire syrien des droits de l'homme est-il une source d’information fiable ?

Lien de l'image

 

Moscou: les extrémistes profitent de la trêve humanitaire pour avancer dans la Ghouta

 

Profitant de la trêve humanitaire instaurée pour évacuer les civils de la Ghouta orientale, les extrémistes sévissant dans cette banlieue est de Damas sont passés à l'offensive, a déclaré ce mardi Youri Evtouchenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit.

Et d'expliquer que ce mardi, entre 11h45 et 12h25, soit pendant les heures de l'observation de la trêve, des extrémistes avaient pilonné à deux reprises le couloir humanitaire. Lancés depuis une zone située entre les villes de Douma et de Harasta, dans la Douma orientale, les obus de mortier ont explosé à 500 mètres d'un point de contrôle.

«En outre, pendant la pause humanitaire, les formations armées ont continué à attaquer les positions des troupes gouvernementales près des localités de Hazarma et de Nachabia. Après 13h00, elles sont passées à l'offensive. Ces actions s'accompagnaient de tirs nourris d'artillerie», a expliqué le général.

La Russie exhorte les formations armées de la Ghouta orientale à respecter le régime de cessez-le-feu et de ne pas empêcher l'évacuation des civils, a en outre précisé M.Evtouchenko.

Lire la suite

 

 

Armes chimiques: Londres brandit la menace d’une frappe contre Damas

 

Le chef de la diplomatie britannique a affirmé ce mardi «considérer avec sérieux» la possibilité de frapper, aux côtés des États-Unis, le gouvernement syrien s'«il y a des preuves de l'utilisation d'armes chimiques» dans le pays, relate Reuters.

«Si nous apprenons que cela a eu lieu et que nous pouvons le démontrer, et s'il y a une proposition d'agir dans laquelle la Grande-Bretagne pourrait être utile, je pense que nous devrions le considérer sérieusement», a lancé Boris Johnson à l'antenne de la BBC.

Lire la suite

 

 

Régis Le Sommier (Grand Reporter) : «Il se passe la même chose au Yémen qu’à la Ghouta mais on n’en parle jamais car ce sont nos alliés saoudiens qui sont à la manoeuvre»

 

 

Coup de gueule de Régis Le Sommier (Grand Reporter à Paris Match) qui dénonce l’indignation sélective entre la catastrophe humanitaire au Yémen et à la Ghouta : «Il se passe quasiment la même chose au Yémen qu’à la Ghouta, mais évidemment on n’en parle jamais car ce sont nos alliés Saoudiens qui sont à la manoeuvre !»
– France 24, 27 février 2018, 00h50

Notes : ça fait plaisir de voir que certains ont compris la manipulation politico-médiatique

 

Ghouta orientale : l'ONU confirme la reprise des combats malgré la trêve humanitaire

 

L'ONU a confirmé le 27 février la reprise des combats dans la Ghouta orientale, à proximité de Damas, malgré l'annonce par Moscou d'une trêve humanitaire quotidienne.

«Nous constatons que les combats continuent alors que je vous parle, ce qui rend impossible [l'envoi de convois d'aide d'urgence]», a déclaré Jens Laerke, porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) à Genève.

L'agence syrienne Sana a de son côté fait état de tirs de roquettes en provenance de l'enclave rebelle, visant les couloirs humanitaires prévus pour laisser sortir les civils.

Lire la suite

 

S-400 pour la Turquie: Washington menacerait Ankara de sanctions

 

Les Etats-Unis ont exhorté la Turquie à renoncer à l'achat de systèmes de missiles sol-air russes S-400, sinon Ankara pourrait faire l'objet de sanctions, écrit le journal Haberturk, se référant à une source à Washington.

Selon l'interlocuteur du quotidien, les Etats-Unis sont préoccupés par la situation, estimant que l'achat de S-400 «est capable d'avoir un impact négatif sur la compatibilité opérationnelle de l'Otan», et il n'est pas exclu que Washington puisse imposer des sanctions à l'encontre d'Ankara.

Le drapeau de Turquie

Le fonctionnaire américain a souligné que les Etats-Unis voulaient aider la Turquie à trouver «une meilleure alternative pour satisfaire ses besoins en DCA».

Lire la suite

 

 

Sahel : une guerre sans fin

 

Un hommage a été rendu lundi après-midi aux Invalides aux deux soldats français de l’opération Barkhane, tués la semaine dernière au Mali. Ils ont sauté sur une mine artisanale, l’un des principaux dangers pour les forces françaises qui luttent contre le terrorisme au Sahel depuis près de cinq ans. 4.000 soldats sont engagés sur ce territoire grand comme le continent européen. Nous avons pu suivre, il y a quelques semaines, ces hommes lors d’une opération de contrôle de zone. Mais, quel est leur rôle? Et surtout, comment opèrent-ils dans cette région où le danger est permanent?

 

 

Maroc. Le roi Mohammed VI opéré "avec succès" à Paris

 

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a été opéré du coeur lundi dans une clinique parisienne, à la suite d'un « trouble du rythme cardiaque », a annoncé un communiqué officiel. 

Le souverain, âgé de 54 ans « a présenté le samedi 20 janvier 2018 un trouble du rythme cardiaque », ses médecins avaient conclu à un « flutter auriculaire sur coeur sain » et il a subi l'opération « avec succès », a précisé le communiqué de l'équipe médicale. 

Lire la suite

 

Notes :  Après le président algérien  Abdelaziz Bouteflika, c'est maintenant le tour du roi du Maroc de se faire soigné en France ! Y a-t-il des hôpitaux dans le nord de l'Afrique ?  Ou ils ont pas du tout confiance en leur médecins !

 

 

Arabie saoudite : des femmes de ménage marocaines «mises en vente» sur internet

 

Le ministère saoudien de l’Intérieur a ouvert une enquête après la diffusion sur les réseaux sociaux de plusieurs annonces postées par des Saoudiens souhaitant abandonner leurs femmes de ménage contre de l’argent.

Une affaire assimilée à de l’esclavagisme moderne vient une nouvelle fois de secouer l’Arabie saoudite. Citant des médias locaux, le site marocain alyaoum24 a rapporté le 25 février que le ministère saoudien de l’Intérieur avait récemment ouvert une enquête après la diffusion sur les réseaux sociaux de plusieurs annonces, publiées initialement sur un site de petites annonces par des Saoudiens exprimant leur désir de «vendre» leur femme de ménage d'origine marocaine. 

Lire la suite

 

 

___________________

Le 26 février

 

.

 

Syrie: Poutine ordonne une «trêve humanitaire» quotidienne à partir de mardi

 

Vladimir Poutine a ordonné à partir de mardi l'instauration d'une «trêve humanitaire» quotidienne dans la Ghouta orientale en Syrie, fief rebelle sous le feu du régime. «Sur ordre du président russe et dans le but d'éviter les pertes parmi les civils de la Ghouta orientale, une trêve humanitaire quotidienne sera instaurée à partir du 27 février de 09h à 14h», a indiqué le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, cité dans un communiqué. Selon lui, des «couloirs humanitaires» seront mis en place pour permettre l'évacuation des civils. «Leurs coordonnées sont prêtes et seront rendues publiques bientôt», a-t-il précisé.

L'initiative de Moscou intervient deux jours après l'adoption à l'ONU d'une résolution exigeant un «cessez-le-feu humanitaire» d'un mois en Syrie. Las, les combats n'ont pas cessé pour autant. Au moins 17 civils ont été tués lundi par de nouveaux raids aériens et des tirs de roquettes du régime sur l'enclave assiégée de la Ghouta orientale, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Parmi les victimes figurent neuf membres d'une même famille, dont trois enfants, tués dans des frappes nocturnes du régime qui ont visé Douma, la grande ville de cette région sous contrôle rebelle située en périphérie Est de Damas, selon l'Observatoire.

Lire la suite

 

 

 

Syrie: l'ONU exige que la trêve soit «immédiatement appliquée»

 

Des raids aériens ont fait au moins 10 morts civils ce lundi selon l'OSDH, tandis que de nouvelles accusations d'attaque chimique ont été lancées par un groupe rebelle qui pointe du doigt le régime, mais Moscou, allié indéfectible de Damas, a réfuté ces allégations.

Au moins 10 civils ont été tués en Syrie lundi dans de nouveaux raids aériens et des tirs de roquettes du régime sur l'enclave assiégée de la Ghouta orientale, malgré la trêve réclamée par l'ONU, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Parmi les victimes figurent neuf membres d'une même famille, dont trois enfants, tués dans des frappes nocturnes du régime qui ont visé Douma, la grande ville de cette région sous contrôle rebelle située en périphérie Est de Damas, selon l'Observatoire.

Deux jours après l'adoption de la résolution demandant un cessez-le-feu d'un mois en Syrie, le chef de l'ONU Antonio Guterres a exigé lundi que celle-ci soit respectée. «Je me félicite de l'adoption» de la résolution mais «j'attends que cette résolution soit immédiatement appliquée (...) pour que l'aide et les services humanitaires puissent être fournis immédiatement (...) pour que l'on puisse alléger les souffrances du peuple syrien», a déclaré à Genève le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. «Les efforts de lutte contre le terrorisme n'ont jamais la primauté», a-t-il estimé, alors que l'Iran, grand allié du régime syrien, a affirmé dimanche que l'offensive contre des groupes «terroristes» allait se poursuivre dans la Ghouta orientale, fief rebelle assiégé.
L'Iran annonce que les raids vont se poursuivre

(..) La résolution de l'ONU prévoit des exceptions au cessez-le-feu pour les combats contre divers groupes djihadistes, mais elles peuvent donner lieu à des interprétations contradictoires car Damas qualifie tous les rebelles de «terroristes». L'Iran, autre grand allié du président Bachar al-Assad, a de son côté prévenu que l'offensive, qui vise selon Téhéran des groupes «terroristes», allait se poursuivre.

Lire la suite

 

LIRE AUSSI - Syrie: la Ghouta, la dernière zone contrôlée par les rebelles aux portes de Damas

 

 

Syrie : 14 cas de suffocation, dont un enfant mort, dans la Ghouta orientale

 

Un bombardement du régime syrien sur la Ghouta orientale a eu lieu dimanche, fief rebelle aux portes de Damas visé par une offensive meurtrière, a indiqué une ONG

Les médecins soignent Omar, âgé de dix ans, qui a été blessé lors d'une frappe aérienne qui a tué plusieurs membres de sa famille dans leur maison d'Otaybah, dans l'enclave syrienne de Ghouta Est tenue par les rebelles, alors que son père et sa sœur de sept ans, Manar, le surveillent dans un hôpital de fortune le 25 février 2018. (AFP PHOTO / AMER ALMOHIBANY)

Quatorze cas de suffocation, dont celui d’un enfant qui est décédé, ont été rapportés dimanche après un bombardement du régime syrien sur la Ghouta orientale, fief rebelle aux portes de Damas visé par une offensive meurtrière, a indiqué une ONG.

Yaacoub, un médecin ayant soigné les patients, a évoqué auprès de l’AFP des « soupçons d’utilisation d’armes chimiques, probablement une attaque au gaz de chlore ».

Le régime syrien, qui a plusieurs fois démenti utiliser des armes chimiques, a été pointé du doigt ces dernières semaines pour des attaques présumées au gaz de chlore.

« Après un tir de roquette mené par un avion, 14 cas de suffocation ont été rapportés dans la région de Chifouniyé, entraînant la mort d’un enfant. Une femme se trouve dans un état critique », a indiqué à l’AFP le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

« Un des patients âgé de trois ans est décédé d’asphyxie », précise le médecin qui les a soignés. « La plupart des patients portent une odeur de chlore sur leurs vêtements et leur peau, beaucoup ont des difficultés respiratoires, et des irritations aux yeux et à la peau », a-t-il précisé.

Lire la suite

 

 

Notes : ils n’ont pas perdu de temps ! D’après les informations manipulées du 22 février, j'avais bien compris que les USA et leurs alliés se préparaient à un mauvais cout ! (voir lien)

Maintenant tous dépens la réaction des USA et de la France (l'attaque de 14 personnes est quand mm assez faible) pour que la guerre annoncée par Nostradamus commence
Je rappelle qu'il est complètement illogique que Bachar el-Assad se serve d'arme chimique, alors qu'il est aussi prés de la victoire. Surtout qu'Assad sait très bien que les Américains (et les Saoudiens) attendent justement cette opportunité, pour lui faire la guerre et prendre le pouvoir en Syrie. Ces soi-disant attaques chimiques ne servent que les intérêts des USA et autres Saoudiens.

La supercherie d’utilisation d'arme chimique est gros comme un bateau, mais il auras toujours des
 cancres et des gens assez crédules pour croire que Bachar el-Assad veux se suicidé en utilisant des armes chimique 

 

 

 

Moscou met en garde contre les «intox» sur l’utilisation d'armes chimiques en Syrie

 

La Russie s’attend à des provocations et met en garde contre la désinformation à paraître concernant la situation en Syrie, qui serait destinée à dénigrer Damas et miner la trêve.

Les informations concernant l'utilisation présumée d'armes chimiques dans la province syrienne de la Ghouta orientale constituent une provocation destinée à dénigrer l'armée, a annoncé ce lundi le chef de la diplomatie russe, ajoutant que Moscou était au courant de la préparation d'«intox».

«Les medias ont déjà diffusé des intox selon lesquels hier et ce matin, du chlore aurait été utilisé comme substance intoxicante dans la Ghouta orientale, et ce avec comme source un individu anonyme résidant aux États-Unis», a indiqué Sergueï Lavrov à l'issue de négociations avec son homologue portugais Augusto Santos Silva.

M.Lavrov a également dénoncé la participation des Casques blancs dans les provocations de ce type, rappelant que cette organisation «créée par les Américains et les Britanniques» avait déjà «été repérée dans un nombre immense de fakes liés principalement à l'utilisation d'armes chimiques».

Lire la suite

 

 

 

 

The National Interest prédit une nouvelle grande guerre

 

La situation actuelle au Proche-Orient suggère qu'une guerre entre Israël et l'Iran peut se déclencher en 2019. Tel est le pronostic de Raymond Tanter, ancien membre des administrations Reagan et Bush, et d'Ivan Sascha Sheehan, spécialiste en relations internationales de l'Université de Baltimore, dont ils ont fait part dans les pages du journal The National Interest.

«En janvier, nous nous sommes demandés si l'année 2018 apporterait une révolution en Iran. Désormais nous nous demandons: Israël et l'Iran se feront-ils la guerre en 2019?», s'interrogent les experts.

Selon eux, un conflit direct entre les deux pays «n'est pas seulement à l'horizon, il a déjà lieu». Ils font référence à ce qu'il s'est produit il y a deux semaines, lorsqu'Israël a attaqué des «sites iraniens» en Syrie après avoir abattu un drone attribué à l'Iran lancé depuis le territoire syrien. En réponse, la défense aérienne syrienne a abattu un chasseur israélien F-16.

Lire la suite

 

Notes ; je dirais plutôt pour le moi prochain voir le début avril

 

Lire aussi : Des analystes simulent les conséquences de frappes nucléaires de Pyongyang contre Tokyo

 

La Turquie déploie des forces spéciales dans le canton syrien d’Afrine

 

Ankara a dépêché à Afrine des unités des forces spéciales afin d’assurer une «fin réussie» à son offensive sur ce canton kurde syrien.

 
Afrine

Ankara déploie des forces spéciales dans la province syrienne d'Afrine, dont les Kurdes sont depuis un mois la cible d'une offensive turque.

«Nos forces spéciales ont été dépêchées à Afrine pour protéger les civils et assurer une fin réussie à l'offensive», a déclaré le vice-Premier ministre et porte-parole du gouvernement turc, Bekir Bozdag.

Le responsable a également assuré que la Turquie poursuivrait ses frappes contre les positions kurdes d'Afrine.

Lire la suite

 

 

 

Syrie: combats et raids dans la Ghouta malgré la trêve

 

Malgré la trêve adoptée samedi 24 février à l’unanimité par le Conseil de sécurité des Nations unies, les combats se poursuivent en Syrie. Après une semaine de violentes frappes aériennes sur la Ghouta orientale qui ont fait plus de 500 morts, le régime de Bachar el-Assad vient de lancer une offensive terrestre contre cette enclave rebelle située tout près de Damas. Dimanche après-midi, selon un militant de l'opposition contacté sur place, la situation s'est dégradée et des frappes aériennes ont ciblé une nouvelle fois les quartiers résidentiels.

Lire la suite

 

 

La trêve en Syrie ne s’applique pas à Ankara: Macron n’est pas d’accord

 

Le cessez-le-feu en Syrie, prévu dans le cadre de la résolution de l'Onu, doit concerner tout le territoire syrien incluant Afrine, a souligné le chef de l'État français à son homologue turc lors d'un entretien téléphonique, selon un communiqué de l'Élysée.

Emmanuel Macron a notamment souligné que la «trêve humanitaire s'appliquait à l'ensemble du territoire syrien, y compris à Afrine».

Lire la suite

 

 

Défense russe: cinq groupes terroristes ont créé un centre de commandement unique en Syrie

 

Cinq groupes terroristes dont Jaysh al-Islam, Jabhat al-Nosra (Front al-Nosra) et Ahrar al-Cham — ont créé un centre de commandement unique dans la Ghouta orientale, en Syrie, a annoncé dimanche le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«La tension continue de monter en Ghouta orientale. Les formations armées illégales Jaysh al-Islam, Jabhat al-Nosra, Ahrar al-Cham, Faylaq al-Rahmane et Liwa Fajr al-Oumma ont formé un centre de commandement unique dans cette enclave», a indiqué le centre dans un communiqué.

Lire la suite

 

 

Des terroristes attaquent le couloir humanitaire entre Damas et la Ghouta orientale

 

Le 25 février

Le seul couloir humanitaire existant entre Damas et la Ghouta orientale, non loin d’un camp de réfugiés, a été la cible de tirs de mortier des terroristes ce dimanche, annonce le correspondant de Sputnik en Syrie.

«Vendredi, ils ont lancé 36 projectiles de mortier sur ce couloir humanitaire; samedi, une vingtaine; aujourd’hui, ils ont aussi tiré au mortier», a fait savoir à  Sputnik un officier syrien.

Lire la suite

 

 

F-16 israélien abattu par la Syrie: les conclusions de la commission d'enquête révélées

 

L'équipage du F-16 israélien abattu par la DCA syrienne a commis une «erreur professionnelle» en poursuivant sa mission de combat au lieu de se concentrer sur sa sécurité. Voici la conclusion de la commission d'enquête israélienne qui a été chargée d'analyser les décisions prises par les forces aériennes de l'État hébreu le 10 février.

Dans un communiqué, la commission indique que l'équipage a été informé à temps du pilonnage mené depuis le sol. Or, les décisions prises par l'équipage ne correspondaient pas aux règles de conduite sous le feu ennemi, indique le document. Quant à l'initiative des pilotes de s'éjecter, celle-ci a été reconnue correcte.

Lire la suite

 

 

Ron Paul: «nous ne pouvons plus diriger le monde»

 

L’ancien membre du Congrès américain Ron Paul a évoqué plusieurs sujets, dont la première année de présidence de Donald Trump et la place actuelle des États-Unis dans le monde, dans une interview exclusive donnée à Sputnik.

Extrait :

«Je pense que s'il [Donald Trump, ndlr] s'en tenait à sa position personnelle et organisait avec la Russie des relations différentes de celles d'aujourd'hui, s'il rappelait les troupes (américaines) dans le pays et ordonnait de ne pas aggraver la situation, il ne serait tout simplement pas toléré», a supposé M.Paul

Parlant de la place occupée par les États-Unis dans le monde contemporain, il a constaté que depuis plusieurs décennies, la politique étrangère américaine visait à consolider la position dominante de Washington.

«Nous faisons des pressions sur les gens, et s'ils font ce que nous leur disons de faire, nous leur envoyons plus d'argent, car nous pouvons imprimer nous-mêmes la devise mondiale. Et s'ils ne nous écoutent pas, nous devons nous engager dans une petite agression et larguer des bombes», s'est souvenu l'interlocuteur de Sputnik.

Lire la suite

 

 

Le Premier ministre hongrois «a clairement déclaré la guerre à George Soros»

 

George Soros et son ONG ne sont plus les bienvenus en Hongrie. Le 13 février, le gouvernement de Viktor Orbán a présenté au Parlement un projet de loi portant le nom de «Stop Soros» . Alors que les élections législatives du 8 avril se profilent, Sputnik a interrogé une experte italienne de l'Open Society Foundation sur cette initiative législative.

Lire la suite

 

 

Un séisme de magnitude 5,7 frappe le Japon

 

Un séisme de magnitude 5,7 s'est produit au Japon, non loin de la préfecture de Fukushima, théâtre du plus grave accident nucléaire de l'histoire provoqué par un tremblement de terre et un tsunami en mars 2011.

Lire la suite

 

 

Des archéologues font une découverte biblique majeure

 

Une découverte qui pourrait être l’une des plus marquantes de l’histoire des études bibliques a été faite en Israël. Les archéologues pensent avoir retrouvé le sceau du prophète Isaïe…

Vers une guerre de religion, infos du 26 au 27  février 2018

Un tout petit morceau d'argile mesurant seulement 1 cm pourrait constituer l'une des découvertes majeures de l'histoire des études bibliques. Il recelait en effet un sceau cacheté qui aurait pu être créé par la légendaire figure biblique Isaïe, ainsi que le relate le Live Science.

L'artefact avait été trouvé lors de fouilles en 2009 à Jérusalem-Est, peu après la découverte d'une impression de sceau du roi Ézéchias, qui fut le roi de Juda vers la fin du VIII siècle av. J.-C., donc approximativement à l'époque où vivait le prophète.

Dans un rapport de recherche publié mardi, le Dr Eilat Mazar, chef de l'équipe d'archéologues, précise que le nom d'Isaïe peut être vu sur l'empreinte du sceau même si les archéologues ne savent pas si cela se réfère au prophète biblique Isaïe ou à quelqu'un d'autre portant ce nom qui vivait aussi il y a 2.700 ans. Mais si le sceau appartenait bien au prophète Isaïe, ce «serait la première référence archéologique extrabiblique au prophète Isaïe jamais découverte, et la plus ancienne», a déclaré Robert Cargill, archéologue et professeur de lettres classiques et d'études religieuses à l'université de l'Iowa, cité par le site.

Le nom Isaïe signifie «YHWH sauve» ou «Yahu sauve», mais il y a d'autres individus dans la Bible hébraïque qui ont un nom avec une partie identique. Malheureusement, l'empreinte du sceau est endommagée, ce qui rend difficile de déterminer si le nom Isaïe est celui du prophète ou non.

Source

 

Notes ; si la guerre vient bien cette année, cette découverte est très importante (j’expliquerais pourquoi en son temps) 

Commenter cet article

JC 27/02/2018 15:57

J'ai l'impression que mes commentaires ne sont plus publiés, n'est-il pas?
Alors vous y allez de vos petites notes, et moi des Miennes... comme vous ne semblez pas très à l'écoute des sons phonétiques et des princi pes de crypt age que j'ai déjà pu évoqué, je vais fonctionner en logique inversé: je vais vous soumettre un extrait de traduction des vers léonins dudit Nostradamus, et à vous de trouvez aux quels vers vers cela peut cor respondre.
'J'ai CRIE l'air des mots pour ton époque angoissante, il faut refaire ces avoirs en année de naissance des scènes.
Le sens sera intelligent, ce sera le bon sens dans la manière de comprendre les choses.
Sera dans la connaissance de cette lecture du Pôle, tu auras les eaux qui iront sur les marmites les chaudières le contenu des chaudières, les centrales nucléaires, ce sera à l'aurore.
Les eaux auront l'action de retourner et l'offensive sera de tordre la circonférence, le mouvement circulaire par les eaux, en cette époque cassera.' (?)