Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 3 novembre 2017

 

Nuit d’Halloween en Allemagne : émeutes, agressions sexuelles à Cologne, une école vandalisée par des migrants

 

D’importantes unités de police ont été appelées en renfort pendant la nuit d’Halloween à Cologne et à Essen. La police de Cologne a rapporté mercredi que des groupes d’hommes en état d’ébriété et agressifs venant de pays arabes et d’Afrique du Nord se sont rassemblés devant la cathédrale de Cologne vers 20 heures mardi soir.

100 policiers ont été appelés en urgence. La police a vérifié l’identification de plusieurs centaines de personnes, et un grand nombre ont reçu l’ordre de partir. La police a déclaré qu’une intervention précoce avait pour effet de calmer l’humeur «chauffée».

Un autre point focal pour la police était le périphérique de Cologne. Les files d’attente devant les bars et les restaurants locaux ont donné lieu à des bagarres et la police a dû intervenir. Des agressions sexuelles ont été signalées dans la ville.

General-Anzeiger

Schwalbach (All.) : des dizaines de migrants ont vandalisé une école et une garderie, puis ont attaqué la police en leur lançant des pierres. (Source)

Hambourg (All.) : entre 200 et 300 jeunes ont participé à des violences urbaines contre la police dans trois quartiers de la ville. (Source)

 

 

L’Allemagne a perdu la trace de 30.000 demandeurs d’asile

 

Les autorités allemandes ont perdu la trace de 30.000 demandeurs d’asile déboutés, rapporte jeudi le quotidien Bild, un dossier embarrassant alors que la chancelière Angela Merkel tente de former une nouvelle coalition gouvernementale.

Ces migrants auraient dû être expulsés du territoire en décembre 2016 mais personne n’a pu vérifier si cela avait été fait car « ils avaient déjà quitté ou disparu sans en informer les autorités compétentes », révèle Bild , citant un porte-parole du ministère de l’Intérieur.

D’après l’office fédéral de la statistique, le nombre de demandeurs d’asile a doublé depuis 2014 pour atteindre 1,6 million à la fin de l’année 2016, soit une hausse de 113% en deux ans. Cela représente 16% de la population étrangère du pays.

Le Figaro


 

Notes : le système judiciaire Européen est le plus laxiste au monde ! nous somment gouverné par des chèvres diplômées certes, mais sans intelligence ni aucune lucidité. Ces gens-là (ces élus) nous mènent vers notre perte.
On a beau avoir l’arme nucléaire, elle nous servira à rien, parce que nos ennemies sont déjà chez nous. Ils sont entrés et entrent de plus en plus massivement en Europe, parce qu'ils ont l’accord et l’appui des personnes que nous mettons nous mm au pouvoir

 

Mgr Liberati: « L’Islam vaincra, et c’est uniquement de notre faute »

 

“Jamais esclaves de l’Islam”: la claque aux bien-pensants de la part d’un évêque

[…]

Quelques heures avant l’attentat de New-York résonnaient les paroles prophétiques de Monseigneur Carlo Liberati, archevêque et prélat émérite de Pompéi, sur l’Islam, l’immigration et l’Occident. Ce n’est pas la première fois que le prélat développe sa vision dans les colonnes du magazine La Fede Quotidiana. C’est ainsi qu’il réaffirme que: “L’Islam nous conquerra, est c’est uniquement de notre faute. La faute à ce mode vie des européens“ dans lequel c’est “comme si Dieu n’existait pas”, avec ce “sécularisme et ce relativisme qui avancent“: “La foi faible – dit Liberati – favorise l’Islam“.

“Ils seront tôt ou tard la majorité”

L’entretien accordé par le prélat est un de ceux qu’on ne lit pas sur la plupart des sites Internet des quotidiens dans lesquels prévaut la pensée unique en faveur du droit du sol (Ius Soli). […] Les mots de l’évêque sont un défi à la bien-pensance, ils frappent par leur lucidité avec laquelle est analysée la réalité de l’Islam et de son rapport avec l’Europe. […] “Dans leur vision du monde – explique Liberati – qui de toute évidence ne peut être acceptée, ils croient, ils sont cohérents, et ils prient. Et cette situation de décadence morale de l’Occident les rend alors plus forts et déterminés. L’avancée de l’Islam est également la responsabilité de nous les chrétiens. Nous assistons à un lent processus d’islamisation de notre monde et je crains que, grâce à la démographie, ils seront tôt ou tard la majorité“.

“Ils se croient supérieurs”

Arrivé à ce point, qu’arrivera-t-il alors ? Il faudra rester sur ses gardes, explique Monseigneur Liberati. “Je pense que, s’ils deviennent la majorité, les choses deviendront très dangereuses – argumente l’évêque – L’histoire du monde nous enseigne que l’Islam a toujours cherché à soumettre l’Occident et à l’attaquer. La bataille de Lépante n’est qu’un exemple. J’espère que l’Occident saura réagir à cette offensive islamique dont la religion est la motivation“.

[…]

Ils veulent des droits ? – conclut Liberati – Bien, mais il existe des devoirs. Je ne me sens pas esclave de l’Islam et je demande au moins la même dignité. Ils se croient supérieurs par nature et du fait de cette attitude ils veulent commander, ils sont tellement arrogants“.

secoloditalia

 

Notes : C'est lui qui aurais dut être Pape , c'est lui qui devrait être Pierre le Romain (voir prophétie de Malachie / Nostradamus annonce un denier Pape aprés François )  (et en plus il se nomme Libérati !)
Je jubile de lire ses quelques mots, parce que c'est exactement ce que j’affirme depuis des années. Comment les cancres qui nous gouvernent peuvent croire une seule minute, que l'Islam qui a passé 1300 ans à nous faire la guerre, peut changer d’objectif et s'assimiler tranquillement a notre culture !
C'est toujours l'Islam qui a assimilé les autres, jamais le contraire

 

Coran 9.29 Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n´interdisent pas ce qu´Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité (l'Islam), parmi ceux qui ont reçu le Livre (les juifs et les chrétiens), jusqu´à ce qu´ils versent la capitation par leurs propres mains, après s´être humiliés.

 

Coran 25.52 N’obéis donc pas aux infidèles (non-croyants); et avec ceci (le Coran), lutte contre eux vigoureusement.

 

Coran 49.15 Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin d´Allah. Ceux-là sont les véridiques.

 

 

 

 

 

 

 

Le groupe djihadiste ultraradical perd de nouvelles positions dans les deux pays.

 

Les revers s’accumulent pour Daech en Syrie et en Irak. Le groupe djihadiste ultraradical de l’Etat islamique (EI) continue de perdre du terrain ce vendredi dans les deux pays.

En Syrie, l’armée reprend le contrôle de Deir Ezzor. L'armée syrienne annonce ce vendredi avoir repris le contrôle total de la ville orientale de Deir Ezzor, dernier grand centre urbain où était encore présent l’EI. L'agence de presse officielle Sana rapporte que la ville a été «entièrement libérée». D'après la télévision d'Etat, les unités d'ingénierie au sein de l'armée s'emploient à désamorcer les mines et autres engins explosifs dans les quartiers repris.

La perte de la ville est un nouveau coup dur pour l'EI, qui a subi une série de défaites sur le terrain ces dernières semaines. Mi-octobre, il a notamment été chassé de Raqa, son ancien grand bastion urbain syrien. Deir Ezzor est le chef-lieu de la province du même nom riche en pétrole et frontalière de l'Irak.

Les forces irakiennes progressent dans al-Qaïm. En Irak, les forces armées progressent dans al-Qaïm, gros bourg du désert au coeur du dernier bastion en Irak de Daech. Elles ont repris un premier quartier de 50 000 habitants, mais il leur reste encore à reprendre la localité voisine de Rawa et les environs désertiques le long de la frontière poreuse avec la Syrie.

Lire la suite

 

 

Pourquoi la Russie ne doit pas se presser de se retirer de la Syrie

 

Frants Klintsevitch, vice-président de la commission russe de défense et de sécurité du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), a confié à Sputnik que face aux succès de la Russie en Syrie et suite aux informations d'après lesquelles Moscou pourrait diminuer son contingent militaire dans ce pays d'ici la fin de l'année, les États-Unis ont intensifié leurs efforts en ce qui concerne le soutien des combattants en Syrie.

Al-Tanf
Selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, se référant à des témoins, les États-Unis auraient déployé un camp près d'Al-Rukban, qui se trouve dans la zone qu'ils contrôlent dans la province de Homs, à la frontière avec la Jordanie, où arrivent des combattants. À leur arrivée, des conseillers américains les regrouperaient afin de former une nouvelle «opposition modérée».

«Ces actions des États-Unis s'expliquent par le succès de la Russie en Syrie, par la libération quasiment complète de son territoire, ainsi que par l'information d'après laquelle notre groupe militaire en Syrie pourrait être réduit avant la fin de l'année», a déclaré le sénateur.

Lire la suite

 

 

Al-Nosra attaque à la voiture piégée un village syrien, un lourd bilan

 

Un attentat-suicide à la voiture piégée commandité par le groupe terroriste al-Nosra a tué au moins 9 personnes et en a blessé 23 autres dans le sud-ouest de la Syrie, ont annoncé vendredi les médias syriens.

Lire la suite

 

 

La Chine ne lâche pas la Corée du Nord

 

Pékin reste attaché aux relations amicales avec Pyongyang qui sont propices à la résolution pacifique de la crise coréenne, a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying.

Cette déclaration intervient sur fond de spéculations médiatiques à propos d'un présumé refroidissement des rapports entre la Chine et la Corée du Nord suite à la publication par l'agence KCNA de l'intégrité du télégramme de félicitations envoyé par le secrétaire général du PC chinois au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Lire la suite

 

 

Singapour : deux prédicateurs musulmans interdits d'entrée pour des propos anti-Noël et intolérants

 

 

Deux leaders religieux musulmans ont été interdits d’entrée à Singapour lundi 30 octobre. La décision prise avec le Conseil islamique de Singapour (Islamic Religious Council of Singapore - MUIS) a été motivée par les intentions des prédicateurs qui auraient prévu de faire une diatribe contre la fête de Noël sur un bateau de croisière au départ de Singapour. Un séjour à destination de l'Indonésie qui était prévu pour se tenir du 25 et le 29 novembre.

Ismail Menk et Haslin Baharim, respectivement citoyens du Zimbabwe et de Malaisie, sont les prédicateurs visés par cette interdiction d’entrée sur le territoire. Leurs propos ont été jugés inquiétants pour la société multiculturelle qu'est Singapour ; tandis qu'Ismail Menk prêche aux musulmans de ne pas souhaiter joyeux Noël ou joyeux Divali (ou Deepavali, fête hindoue) aux non-musulmans, considérant cela comme un « grave péché », Haslin Baharim estime que les personnes n’étant pas de confession musulmane devraient être soumise aux musulmans dans des pays à majorité musulmane.

Lire la suite

 

Le groupe Etat islamique revendique l’attaque à New York

 

Migrants : Yann Moix souhaite l’arrivée, « la plus massive possible, de ces Français de demain »

 

Yann Moix, écrivain, chroniqueur notamment à « On n’est pas couché » dénonce l’expression «colonne», utilisé entre autres par la démographe Michèle Tribalat qui « sous-entend déjà les invasions barbares, alors qu’il ne s’agit que de jeunes, terrorisés par des régimes iniques et cherchant un recoin du monde où vivre en paix ». Titre de la tribune :Qui sont ces «colonnes de migrants» ?.

Madame Michèle Tribalat, spécialiste des questions migratoires, rappelle que l’éminence des savoirs ne garantit jamais la dignité des analyses ; dans l’espace bistrotier, accablée par l’abus d’un anis, on aurait pardonné, quoi que fort gêné, la terrible inanité de ces fulgurances vermoulues ; dans l’espace intellectuel, il nous procure la nausée. Cette nausée, nous l’espérons, sera dissipée par l’arrivée, la plus massive possible, de ces Français de demain, nés à Kaboul, à Khartoum, à Asmara, et qui savent, ou sentent, que l’avenir n’appartient jamais à ceux qui, au lieu de dormir, surveillent leurs frontières en aboyant.

[…]

Voici venu, parmi les moisissures, le champignon principal : «Juger du régime migratoire d’un pays en général, et de la France en particulier, sur les années 2015-2016, laisse croire que ces colonnes de migrants parcourant l’Europe après une traversée en mer difficile constitueraient dorénavant l’ordinaire de la migration et deviendraient ainsi la référence pour apprécier l’immigration étrangère en Europe.» Les mots ne sont rarement que des mots ; ils donnent à voir. Et ce que Mme Tribalat voit, ce ne sont pas des jeunes qui, terrorisés par des régimes iniques ayant assassiné leurs parents sous leurs yeux ou les forçant à effectuer soixante-dix années de service militaire, cherchent un recoin du monde où vivre en paix ; ce que Mme Tribalat voit, ce ne sont pas des jeunes qui, comme quelques Afghans que j’ai eu l’honneur de rencontrer à Calais au milieu des immondices où ils dorment tandis que j’écris ces lignes, savent Victor Hugo par cœur en farsi et ne comprennent pas pourquoi, chaque nuit, les Javert d’aujourd’hui ordonnent qu’on les asperge de gaz lacrymogène ; non, ce que Mme Tribalat voit, croit voir, ce sont des «colonnes de migrants». Autrement dit, non des exilés éparpillés, terrorisés, perdus, mais des formations groupées, agressives, intrusives, décidées – le mot de «colonne», Mme Tribalat le sait bien, est affreusement connoté (rappelant aussi de sinistre mémoire celles de Turreau), qui dit si bien l’invasion organisée, systématique, rationnelle, violente. Dans le mot de «colonne», il y a, sournoisement, ignominieusement, transformation de la victime en bourreau. […]

Liberation

 

 

 

En bref - L'actualité de France


02/11: (78) Trappes: le violeur d’une fillette de 11 ans a été arrêté au Sénégal (source)
02/11: (13) Redha+Mohamed prostituaient de force Aurélie*, une fugueuse (source)
02/11: (06) Hethem Ferjani, clandestin Tunisien tabasse sa femme: prison (source)
02/11: (92) Fermé pour apologie du terrorisme, un lieu Musulman rouvre (source)
01/11: (07) Rabi Herzi conduit une voiture volee et fonce sur les policiers (source)

 

 

Lausanne (Suisse) : un clandestin nigérian jugé pour le viol d’une femme sourde, muette et aveugle

 

Un homme est jugé pour avoir violé une femme aveugle, sourde et muette. Le procureur exige cinq ans de prison.

Devant le tribunal correctionnel de Lausanne, un Nigérian de 27 ans, qui réside illégalement en Suisse, doit répondre de son acte. Il aurait violé une femme aveugle, sourde et muette. Au début, il a nié avoir commis le crime avant finalement de le reconnaître.

20min.ch

 

 

Après le viol imputé à un migrant, bras de fer médiatique entre Le Pen et Bouchart

 

La présidente du Front national était en visite à Calais ce jeudi après-midi. La nouvelle de sa venue a été donnée dans la soirée de mercredi, par le biais de Rudy Vercucque, conseiller régional et responsable du Rassemblement bleu Marine à Calais. Visite du commissariat de Calais pour « soutenir les forces de l’ordre » et point presse étaient à l’ordre du jour.

Lire l'article

 

 

 

 

 

Merah: un verdict accueilli entre satisfaction et déception

 

La cour d'assises spéciale de Paris a condamné jeudi 2 novembre Abdelkader Merah à 20 ans de réclusion criminelle pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle. Son avocat Me Dupond-Moretti s'est exprimé sous des huées à la sortie de l'audience

 

 

Belgique : « Je n’ai jamais vu ça » : une centaine de jeunes d’origine étrangère ont saccagé un train et menacé les passagers

 

Kevin Eli, le conducteur du train entre Ottignies et Bruxelles ce mercredi soir, n’avait « jamais vu ça en 10 ans » de carrière. « C’est tout simplement scandaleux, maladif et indescriptible », écrit-il sur Facebook.

Mercredi, une centaine de jeunes ont provoqué des incidents et actionné le signal d’alarme mardi soir sur un train entre Ottignies et Bruxelles. Le train a été évacué à Boitsfort. Six suspects ont été identifiés mais ils n’ont pas été arrêtés.

Vers 21h30, la police a reçu plusieurs appels concernant une centaine de jeunes qui importunaient des voyageurs sur le quai et dans un train. La situation a dégénéré lorsque, vers 22h, un des fauteurs de trouble a actionné le signal d’alarme, entraînant le freinage d’urgence. Le train s’est alors immobilisé à l’entrée de la gare de Boitsfort.

« Je n’ai jamais vu ça en 10 ans. Des centaines de voyageurs ont dû être évacués par une trentaine d’agents (y compris des unités spéciales) dans un tunnel. Une dame, blessée pendant l’évacuation, avec trois enfants, a été sérieusement menacée par « un tiers » parce qu’elle ne voulait pas quitter sa place. Les voyageurs étaient en panique, deux personnes ont fait un malaise dans le train. Il y avait une odeur nauséabonde de cannabis partout dans le train, les extincteurs au sol… »

(…) « C’était le chaos dans les voitures I-6. Plusieurs jeunes d’origine étrangère nous ont rendus la tâche très difficile. Ils nous ont ri au nez. Où va-t-on? Qui va payer pour tout ça? Je peux encore écrire davantage sur cette histoire. Mais je le garde pour moi. »

7sur7.be

 

 

Notes ; toute cette violence, ces viols apportés par les fruits de Mahomet, sont des avertissements, ce sont des prémisses de notre avenir proche. Mais le politiquement correct l’apporte sur la raison

 

 

 

 

Un salarié de Twitter désactive le compte de Trump

 

Commenter cet article