Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 30 mars

 

Doutes et scepticisme sur l'annonce d'une future force arabe

 

 

"La notion de vraie force arabe conjointe reste une aspiration plus qu'une réalité", commente Frederic Wehrey, expert à l'institut Carnegie Endowment for International Peace. "Elle fait face à des défis d'ordre pratique, à la méfiance politique entre Etats arabes, et surtout à un manque réel d'entraînement", selon lui.

Les questions à régler restent nombreuses: combien de pays participants sur les 22 de la Ligue arabe ? Combien d'hommes mobilisés ? Avec quels armements ? Quelles seront les règles d'engagement ? La force sera-t-elle permanente, sous un commandement commun, comme cela peut être le cas au sein de l'Otan ?

"Je ne pense pas qu'il y ait quelque chose de concret dans l'annonce de cette force" car "en dépit des proclamations d'unité, il y a d'énormes divergences entre les Arabes et cela est évident dans la crise yéménite", analyse James Dorsey, spécialiste du Moyen-Orient à la S. Rajaratnam School of International Studies de Singapour.

(..) "Le problème de la force arabe est qu'elle peut-être perçue comme une force arabe sunnite"

(..)A ce titre, l'Irak, dirigé par un gouvernement dominé par la minorité chiite et qui considère Téhéran comme une capitale amie, est le seul à avoir émis officiellement des réserves. "Nous n'autoriserons jamais l'intervention d'une armée non irakienne sur le sol irakien", a prévenu samedi à la presse Ibrahim al-Jaafari, le chef de la diplomatie irakienne.

Lire la suite

 

 

 

La Ligue arabe accuse Israel et l’Iran d’attiser les tensions régionales

 

Le dirigeant de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, a accusé dimanche Israël, l’Iran et la Turquie d’attiser les conflits dans de nombreux pays dans le Moyen-Orient et de compliquer les efforts de parvenir à la stabilité dans cette région en crise.

Al-Arabi a accusé les trois pays non-arabes de la région d’ « ingérence » dans les affaires des autres pays et d’être la cause de la source de la crise alors que l’instance arabe prenait des mesures pour créer une force armée conjointe pour lutter contre les menaces.

« « Il y a de l’ingérence de certains voisins, Israël d’un côté, et l’interférence de l’Iran et de la Turquie de l’autre dans plusieurs pays », a affirmé Al-Arabi dans ses observations finales du sommet arabe de deux jours à Sharm EL-Sheikh en Egypte.

Lire la suite

 

 

Nucléaire iranien : le problème infernal de la vérification

 

Il y a plusieurs éléments dans le puzzle de l’accord sur le nucléaire iranien concocté actuellement à Lausanne – du nombre de centrifugeuses d’enrichissement d’uranium jusqu’aux dimensions militaires possibles du programme, en passant par le sort de l’installation souterraine de Fordow.

Mais l’avenir, en supposant qu’un accord était signé, dépendra du contrôle et de la vérification, qui, pour reprendre une expression d’un proche d’Obama, est un problème infernal.
 
Le premier défi sera la détection des violations. La Conseillère à la sécurité nationale des États-Unis, Susan Rice, a déclaré à l’AIPAC il y a quelques semaines que « nous ne nous basons en rien sur la confiance ». Au lieu de cela, elle a fait valoir que « nous avons insisté sur – et obtenu – un accès sans précédent au programme nucléaire de l’Iran », y compris « un accès quotidien » aux sites nucléaires de Natanz et Fordow.

(..) En février,(AIEA) l’agence avait declaré « demeurer préoccupée » par l’éventuelle existence d’éléments militaires dans le programme nucléaire iranien, « y compris des activités liées au développement d’une charge nucléaire ballistique ».

(..)

Cela signifie un libre accès non seulement à Natanz et Fordow, et même à Parchin, où l’AIEA se voit refuser l’entrée depuis des années, mais à toute installation militaire ou base des Gardiens de la Révolution Iranienne dans le pays.

Sans cela, l’Iran pourrait se faufiler vers une bombe en mettant en œuvre

Lire l'article

 

 

 

Les USA entraînent les militaires ukrainiens

 

L'entraînement de la garde nationale ukrainienne par les militaires américains débutera le 20 avril et se déroulera dans la région de Lvov. Arsen Avakov, ministre ukrainien de la Défense, a publié les détails de ces exercices sur sa page Facebook.

"290 soldats américains arriveront le 20 avril au polygone d'Iavorov, dans la région de Lvov. Selon nos accords avec le département d'État américain, c'est ici que se dérouleront les exercices et les entraînements conjoints de la 173e brigade aéroportée de l'armée américaine et des unités de combat de la garde nationale ukrainienne", écrit-il.
D'après ses informations, ces entraînement impliqueront 900 combattants de la garde nationale: "Trois groupes de 300 soldats de la garde nationale seront constitués, pour huit semaines chacun. Ces entraînements seront suivis par des exercices conjoints. Les exercices regrouperont des unités célèbres de la garde nationale telles qu'"Azov", le bataillon Koultchitski, "Iagouar", "Omega" et d'autres unités de Kiev, de Kharkov, de Zaporojie, d'Odessa, de Lvov, d'Ivano-Frankovsk et de Vinnitsa".

Lire la suite

 

 

 

___________________________

Le 29 mars

 

La Ligue arabe annonce la création d'une force unifiée

 

L'initiative est inédite. Après deux jours de concertation, les chefs d'État de la Ligue arabe ont entériné ce dimanche leur projet de force régionale commune, notamment pour combattre les «groupes terroristes». «Les dirigeants arabes se sont mis d'accord sur le principe d'une force militaire arabe», a déclaré Abdel Fattah al-Sissi depuis la station balnéaire de Charm el-Cheikh où étaient réunis les représentants de 21 des 22 pays membres (la Syrie ayant boudé la réunion). Le président égyptien était depuis plusieurs mois l'un des principaux fers de lance de ce projet, motivé par la menace djihadiste en Irak, en Syrie, mais également en Libye, pays avec lequel l'Égypte partage une longue frontière. Pour l'heure, les contours de ce mini-Otan version arabe restent flous: aucun détail ne transparaît quant à ses objectifs précis et sa composition.

Lire la suite

 

Nucléaire iranien: Netanyahu dénonce "l'axe Iran-Lausanne-Yémen"

 

 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dénoncé dimanche "l'axe Iran-Lausanne-Yémen" pour tenter de faire barrage à la possible signature d'un accord sur le nucléaire iranien d'ici mardi à Lausanne entre les grandes puissances et Téhéran.

M. Netanyahu a critiqué une nouvelle fois ce projet d'accord qu'il a qualifié de "dangereux" et qui "confirme toutes nos inquiétudes voire même au-delà".

(..) Le vice-ministre des Affaires étrangères, Tzahi Hanegbi, un proche de M. Netanyahu, a proclamé à la radio publique qu'"Israël ne se sentira pas lié par un accord conclu par d'autres et saura se défendre dans toutes les situations".
"La Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France se font des illusions en pensant que l'Iran respectera ses engagements", a-t-il ajouté.
Auparavant le ministre de l'intérieur Gilad Erdan, avait affirmé que le "Congrès américain pourrait constituer le dernier obstacle à la levée des sanctions contre l'Iran" après la conclusion d'un accord.
"Il y a de fortes chances pour que soit conclu d'ici deux jours un accord de principes, mais d'ici la signature d'un accord final censé intervenir à la fin juin, il y aura suffisamment de temps pour mener des activités diplomatiques", a indiqué à la radio militaire M. Erdan.

Lire la suite

Lire aussi: Nucléaire iranien: la France espère obtenir l'accord

 

Tunisie : le chef du groupe djihadiste responsable de l'attentat du Bardo a été tué

 

Au moment où la marche contre le terrorisme débutait à Tunis, le Premier ministre a annoncé qu'Abou Sakr faisait partie des terroristes abattus samedi soir.

Lire la suite

 

Note ; il sera vite remplacé

 

Marche contre le terrorisme : Hollande est arrivé à Tunis

 

Le président doit participer à une grande marche internationale en réponse à l'attentat contre le musée du Bardo qui a fait 22 morts, dont quatre Français.

Lire la suite

 

 

Le Maroc déclare « son attachement aux spécificités religieuses, culturelles et sociales » de l’Arabie Saoudite

 

La Suède reproche à l’Arabie saoudite son manque de respect des droits de l’Homme. Le Maroc prend position pour le royaume saoudien.

Lire la suite

 

 

 

Syrie : la ville stratégique d'Idleb tombe aux mains d'Al-Qaida
 

La ville syrienne d'Idleb, située au nord-ouest du pays, est tombée samedi 28 mars aux mains de la branche locale d'Al-Qaida et de ses alliés, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Idleb devient ainsi la deuxième capitale provinciale, après Rakka, à échapper au contrôle du régime depuis le début du conflit, il y a quatre ans.

Depuis le début de leur offensive mardi, le Front Al-Nosra – branche d'Al-Qaida en Syrie –, appuyé par Ahrar Al-Cham et d'autres groupes islamistes, avaient pris une vingtaine de barrages et de positions de l'armée syrienne et des milices loyalistes dans les environs de la ville, les forçant à se replier.

En savoir plus sur

 

 

Marseille : un candidat FN roué de coups vendredi soir par 8 individus

 

 

Alors qu’ils procédaient à l’entretien de leur panneau d’affichage ce vendredi aux alentours de 23h, un groupe d’environ huit individus a surgi pour rouer de coups Joël Dupuis ; le jeune militant, quant à lui, a vu son nez être fracturé en plusieurs endroits sous la violence des coups. Son agresseur était muni d’un poignard !

Lire la suite

 

 

Attentat de Tunis. Hollande annonce un quatrième décès français

 

Cette quatrième victime fait suite à l'attaque menée le 18 mars au musée du Bardo de Tunis.

Source

 

 

Elections au Nigeria : 23 personnes décapitées

 

Au Nigeria, 23 personnes ont été décapitées dans le nord-est du pays vendredi, lors de l’attaque d’un village de l’Etat de Borno. Une attaque menée par « des hommes armés soupçonnés d’être des insurgés », selon un député. Une infirmière travaillant dans l’hôpital le plus proche du village a dit avoir reçu 32 blessés, et a mentionné de nombreuses personnes décapitées.

Lire la suite

 

 

 

___________________________

Le 28 mars

 

 

Réunion de la Ligue arabe pour mettre sur pied une force armée commune

 

Les chefs d'Etat de la Ligue arabe, réunis samedi en Egypte, débattent de la création d'une force militaire conjointe, un besoin jugé "pressant" pour "combattre les groupes terroristes".

A cet égard, l'opération de la coalition menée depuis jeudi par l'Arabie saoudite au Yémen fait figure de test pour cette initiative.

Le sommet s'est ouvert à Charm-el-Cheikh par la récitation d'un verset du Coran. Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi préside les débats de cette assemblée qui réunit jusqu'à dimanche des monarques des pays du Golfe et le chef de l'Etat yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi.

Lutte contre l'Etat islamique

Outre le roi Salmane Ben Abdel Aziz d'Arabie saoudite, l'émir du Koweït, les rois de Jordanie et du Bahreïn participent à ce sommet. De même que les présidents de la Tunisie et de l'Autorité palestinienne, le chef du Parlement libyen reconnu par la communauté internationale, ainsi que le secrétaire général de l'ONU.

Pou la Ligue arabe, ce besoin est jugé "pressant", pour lutter en premier lieu contre le groupe Etat islamique (EI) qui contrôle de vastes territoires en Syrie et en Irak et qui est aussi actif en Egypte et en Libye.

Source

 

Notes : Rappelez-vous le quatrain de Nostradamus sur le Califat et la victoire de l'Islam sur la "secte" comme les pays musulmans appellent l'EI - voir lien

 

 

 

Occupation d'un hôtel par des terroristes en Somalie : 17 morts et 28 blessés

 

C'est dans un bain de sang que les troupes somaliennes ont mis fin samedi à l'occupation d'un hôtel par des extrémistes armés d'Al-Qaida dans la capitale Mogadiscio.

Lire la suite ou voir vidéo

Nigeria : la grande inquiétude des chrétiens de Kano

 

Le Nigeria choisit son président. La communauté igbo, chrétienne, a en grande partie déserté la ville de Kano par crainte de violences postélectorales.

Ogar a beau attendre, il ne fera pas la moindre vente aujourd'hui. Zungeru Road est désespérément vide, si l'on excepte les voitures qui foncent vers la sortie de la ville. À côté de la sienne, les autres boutiques sont fermées et personne ne songerait à venir lui acheter un tee-shirt. Ogar appartient à la communauté igbo, une ethnie du sud du Nigeria, et il vit à Kano, la fourmilière musulmane du nord. "Les outrances de langage des candidats sont devenues telles que les gens ont peur de ce qui pourrait se passer après l'élection", explique-t-il.

Lire la suite

 

 

La Russie rejoint la banque asiatique AIIB


La Russie participera à la fondation de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (AIIB), a annoncé samedi à Bo'ao, en Chine, le premier vice-premier ministre russe Igor Chouvalov.


Créée en 2014 sur l'initiative de la Chine, l'Asian Infrastructure Investment Bank est considérée comme une institution concurrente de la Banque mondiale (BM) et de la Banque asiatique de développement (BAD). Elle est destinée à financer les projets dans les transports, l'énergie, les télécommunications et d'autres infrastructures dans la région Asie-Pacifique. L'AIIB sera dotée d'un capital de 100 milliards de dollars. Elle travaillera avec les banques multilatérales de développement existantes et interviendra à titre complémentaire.

A ce jour, 27 pays, dont 20 pays de la région Asie-Pacifique, ont signé la déclaration d'intention pour la création de cette banque. Plusieurs pays de l'Europe occidentale dont la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Suisse et le Luxembourg, ont annoncé leur participation ces deux dernières semaines.

Lire la suite

 

 

Les États-Unis larguent des tracts anti-Daech dans le ciel de Syrie

 

Des avions F-15 de l'armée de l'air américaine ont largué quelque 60.000 tracts macabres anti-État islamique le 16 mars dernier au sud-ouest de la ville syrienne de Raqqa, bastion de l'organisation terroriste en Syrie. L'objectif est de dissuader ceux qui voudraient rejoindre les rangs de Daech.

L'image, dure et sanglante, paraît tout droit sortie d'un comics sombre pour adulte. Elle dépeint des recrues de l'État islamique alignées qui vont être poussées vers un hachoir à viande, avec une pancarte indiquant en arabe «Bureau de recrutement de Daech». Un tract morbide qui explicite la métaphore selon laquelle l'organisation islamiste conduit ses partisans à une mort certaine. «Le message de ce tract est que si vous vous laissez recruter par Daech , vous vous retrouverez dans un hachoir à viande», déclare le colonel Steve Warren, porte-parole du Pentagone.

Lire la suite

 

France : Alain Juppé craint une fatwa pour avoir dit que le Coran était « illisible »

 

Quand Alain Juppé rencontre des étudiants, il y a comme un truc. Invité jeudi 26 mars par l’UMP Sciences Po et Lapéniche.net, le candidat à la primaire UMP s’est senti en confiance. Du coup, il est revenu de lui-même sur son passage au Grand Journal la veille. C’est là qu’il avait annoncé n’avoir pas lu le Coran, ce qui lui avait attiré les foudres de Michel Onfray.

J’ai dit une connerie un soir au Grand Journal parce que j’ai dit que je n’avais pas lu le Coran – ça c’est vrai, c’est pas une connerie- mais après j’ai ajouté qu’il était illisible. Je m’attends à une fatwa dans les prochains jours

Source

 

La vidéo en question

 

 

Kosovo : L’espace Schengen sous pression

 

Entrés illégalement sur son territoire, l’Allemagne vient de les expulser … Depuis le mois de décembre dernier, entre 50 et 100.000 Kosovars auraient ainsi fui leur pays dans l’espoir de rejoindre l’Union européenne.

Débordée par cet afflux massif de migrants, l’Allemagne puis l’Autriche et la Hongrie ont décidé, en février, de les renvoyer dans leur pays.

Lire la suite et voir la vidéo

 

Une cinquantaine d’imams français formés au Maroc

 

L’Union des Mosquées de France a annoncé vendredi qu’une cinquantaine d’imams français seront formés au Maroc. L’UMF a obtenu le 30 juillet 2014, « suite à sa demande », l’accord du roi Mohammed VI, « d’accueillir une cinquantaine d’étudiants français par an pour une formation d’une durée moyenne de trois ans », selon un communiqué relayé par MAP.

Ainsi, une vingtaine d’étudiants, « venant de différentes régions de France, est d’ores et déjà sur place. Les 28 autres étudiants les rejoindront en septembre 2015 », a indiqué l’UMF.

Lire la suite

 

 

Proche d'un accord cadre sur le nucléaire iranien

 

LAUSANNE - L'Iran et les six grandes puissances espèrent s'entendre sur un accord chiffré de deux-trois pages qui formerait la base d'un accord nucléaire de long terme ultérieur visant à mettre fin à leur différend sur les ambitions nucléaires de Téhéran, apprend-on vendredi de responsables proches des discussions.

Ces responsables, occidentaux et iraniens, soulignent qu'il n'y a pas encore d'accord cadre et que des points clés font toujours l'objet de dures négociations mais reconnaissent qu'ils se rapprochent d'un accord.

«Les parties sont très, très proches de l'étape finale et cela pourrait être signé ou faire l'objet d'un accord et être annoncé verbalement», a déclaré un haut responsable iranien au fait des discussions qui a requis l'anonymat.

D'autres responsables sont allés dans le même sens tout en soulignant que les négociations dans les jours à venir pouvaient encore capoter.

Source

 

 

 

___________________________

Le 27 mars

 

 

La France veut une « charte d’action » pour protéger les chrétiens d’Orient

 

Il y avait environ 1,4 million de chrétiens en 1987 en Irak, et il en reste environ 400 000 aujourd’hui

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius défendra vendredi devant le Conseil de sécurité des Nations Unies une « charte d’action » pour protéger les chrétiens d’Orient et les autres minorités « qui sont en train d’être éradiqués », en particulier par le groupe Etat islamique (EI).

Il s’agit de travailler sur un texte que le secrétaire général de l’Onu serait chargé d’élaborer, avec l’objectif de mettre fin à une dynamique de disparition des minorités, en particulier des chrétiens d’Orient, de leur terre.

« En prenant l’initiative de réunir le Conseil de sécurité et d’appeler la communauté internationale à agir, la France défend une cause juste », a déclaré M. Fabius dans un entretien à paraître vendredi dans le quotidien La Croix.

Lire la suite

 

 

Les États-Unis s’engagent au Yémen, « le jour-même »

 

Les Etats-Unis vont apporter un soutien logistique à la coalition menée par les Saoudiens au Yémen contre les rebelles chiites Houthis, au risque d’envenimer leurs relations avec l’Iran et de se retrouver attirés dans un conflit plus large entre chiites et sunnites.

Le « soutien logistique et de renseignement » autorisé par le président Obama devrait reposer notamment sur des avions ravitailleurs américains, alimentant en carburant les avions des Saoudiens et de leurs alliés pour leurs bombardements de la milice chiite, et des avions radars Awacs, selon des responsables américains.

Lire la suite

 

Syrie : Assad se déclare ouvert à un dialogue avec les États-Unis

 

"En Syrie, nous pourrions dire qu'en principe tout dialogue est une chose positive", a déclaré le président syrien, interrogé sur l'éventualité d'un dialogue avec Washington. À la question de savoir s'il existait actuellement des relations entre la Syrie et les États-Unis, Bachar el-Assad a répondu qu'il n'y avait pas de communication directe.

Des responsables du département d'État américain ont dernièrement affirmé qu'Assad n'aurait "jamais" de rôle dans une négociation pour mettre fin au conflit en Syrie, qui vient d'entrer dans sa cinquième année, mais que des membres du pouvoir syrien actuel pourraient faire partie de ce processus.

Lire la suite

 

 

Nigeria : l’armée annonce avoir détruit le QG de Boko Haram

 

Une nouvelle manche remportée contre Boko Haram ou est-ce un énième effet d’annonce ? En tous cas, l’armée nigériane a annoncé ce vendredi avoir détruit le quartier général de l’organisation terroriste nigériane à Gwoza, une ville du nord-est du pays. L’armée a annoncé cette information sur Twitter, affirmant que des membres du groupe armé ont été tués et une opération de nettoyage est en cours dans cette ville dont l’armée dit avoir repris le contrôle, ajoute-t-elle dans son communiqué.

Lire la suite

 

Boko Haram : 19 pays africains réclament une réunion d'urgence de l'ONU

 

Les pays africains ont demandé que le Conseil des droits de l'homme de l'ONU tienne une réunion d'urgence le 1er avril sur les violences perpétrées par le groupe islamiste nigérian Boko Haram, a déclaré vendredi un porte-parole. Le président du Conseil

Lire la suite

 

 

Nucléaire iranien : le Sénat américain met en garde Téhéran

 

Les sénateurs américains ont approuvé jeudi à l'unanimité une mesure non contraignante appelant au rétablissement immédiat de sanctions contre l'Iran en cas de violation de tout accord sur le nucléaire. Les sénateurs, par cent voix contre zéro, ont adopté un amendement déposé par le républicain Mark Kirk au projet de budget actuellement en débat. Il n'a pas force de loi, mais son adoption vise à démontrer la détermination des parlementaires américains à agir rapidement au moindre écart iranien dans l'application de l'accord intérimaire sur le nucléaire actuellement en place, ou d'un éventuel accord final.

Lire la suite

 

Italie : plus de 100.000 clandestins se sont évaporés dans la nature

 

Après le débarquement, la grande évasion. Alors que nous dépensons des milliards pour l’accueil des migrants. Sans réussir à les aider, ni à les contrôler. Ainsi 104.750 ont fui les centres d’accueil. Ils s’échappent même devant les militaires, qui n’interviennent pas.

[...] Des imams, qui ne sont reconnus par aucune mosquée officielle, entrent dans les CARA (NDT : centre d’accueil pour les demandeurs d’asile) pour prêcher l’islam. Et, quand ils ont terminé, ils sortent sans être dérangés. En voilà deux, ils redescendent des grilles en fer du périmètre, côté sud. On voit venir un véhicule militaire, juste derrière eux, et comme à son habitude, il continue sa route. Par la présence de ces militaires, l’Etat italien est bien là, à quelques mètres, mais il ne fait rien. [...]

Source de l’infographie et Article original

 

 

Maroc : trois « Français » condamnés pour « terrorisme » et expulsés… vers la France

 

Trois ressortissants français ont été condamnés jeudi à quatre mois de prison ferme dans des affaires de terrorisme, avant d’être expulsés vendredi matin du Maroc, a-t-on appris de source proche du dossier.

Lire la suite

 

 

 

 

Angoulême : Un clip de rap appelle à la décapitation de Marine Le Pen

 

J’veu la tête de Marine découpée, rangée dans un sac

Je veux les voir qui tapinent tous ces pédés de la Bac [...]

Toujours le sourire quand un flic crève [...]

J’aime quand un flic va à l’enterrement de ses collègues

Armes de guerre, on vient tout quer-bra [...]

Clic, clic, coup de kalash, c’est toit qu’on arrache

Les paroles font froid dans le dos à la lumière des tragiques événements de janvier. « Toujours le sourire quand un flic crève ». Ce sont quelques-unes des douceurs d’un clip intitulé « Première dinguerie » et tourné au skate-park de Gond-Pontouvre par Poposte et Rémy, deux rappeurs angoumoisins.

Lire la suite

 

 

Yémen: l'offensive militaire saoudienne régionalise le conflit

 

Avec l'aide d'une dizaine de pays, Ryad a bombardé tôt jeudi matin plusieurs sites tenus par les rebelles chiites houthis qui menacent de conquérir Aden, la deuxième ville du pays.

Quelques heures après que les forces alliées aux rebelles chiites houthis se soient emparées mercredi soir de l'aéroport d'Aden, le grand port du sud où est réfugié le président Hadi, des avions de combat saoudiens ont bombardé plusieurs sites tenus par les miliciens chiites alliés de l'Iran. Les cibles visées sont une base aérienne et le palais présidentiel à Sanaa, la capitale passée sous le contrôle des Houthis en septembre dernier, que Hadi a du fuir récemment pour se réfugier à Aden, vers laquelle convergent depuis une semaine les combattants chiites épaulées par les partisans d'Ali Abdallah Saleh, l'ancien président évincé du pouvoir en février 2012 dans le sillage des «Printemps arabes».

Lire la suite

 

 

___________________________

Le 26 mars

 

En direct: opération militaire de l'Arabie saoudite en cours au Yémen

 

L'Arabie saoudite a lancé une opération militaire au Yémen, dont la capitale Sanaa est contrôlée par les rebelles chiites Houthis, a annoncé cette nuit l'ambassadeur saoudien aux Etats-Unis. Dix Etats soutiennent à des degrés divers cette opération, nommée « Tempête de fermeté ». Outre cinq pays du Golfe, ainsi que l'Egypte et la Jordanie - qui ont confirmé officiellement leur participation - et les Etats-Unis, le Maroc, le Pakistan et le Soudan pourraient également participer à cette initiative.

Lire la suite

 

Yémen : Téhéran accuse Washington de soutenir les frappes aériennes saoudiennes

 

L’Iran a condamné jeudi l’intervention militaire conduite par l’Arabie saoudite contre les rebelles Houthis au Yémen, dénonçant une « démarche dangereuse » qui n’apportera que « plus de morts ».

Cette intervention risque, selon lui, de faire le jeu des djihadistes. Téhéran a « toujours averti les pays de la région et les pays occidentaux de faire attention à ne pas entrer dans des jeux à courte vue, de ne pas aller dans le même sens qu’Al-Qaïda et Daech (acronyme arabe du groupe Etat islamique) », a-t-il averti, cité par la télévision iranienne en arabe Al-Alam.

Lire la suite

 

 

Des avions Irakiens et de la coalition frappent l'EI à Tikrit

 

Des avions irakiens et de la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis ont bombardé
jeudi le complexe de palais de Tikrit où sont retranchés des combattants de l'Etat islamique depuis trois semaines, ont déclaré des responsables.
    "Les forces aériennes irakiennes avec les forces aériennes de la coalition, ont mené des bombardements aériens visant les palais présidentiels qui sont le quartier général des dirigeants de l'Etat islamique", a déclaré jeudi un porte-parole du
ministère irakien.  Les premières frappes sur Tikrit ont été lancées mercredi par la coalition en soutien de l'offensive des forces irakiennes appuyées par des miliciens chiites. Ce soutien aérien constitue à ce jour la plus importante opération menée par la coalition en soutien aux forces irakiennes et à leurs alliés chiites soutenus par l'Iran.

Lire la suite

 

 

Trop occupée par l'Ukraine, l'Europe a-t-elle oublié la menace terroriste?

 

Angela Merkel estime que les risques géopolitiques provoqués par l'activité de l’État islamique et le conflit en Ukraine empêchent la croissance économique, rapporte jeudi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.


L'organisation extrémiste est la principale menace, a déclaré la chancelière allemande à Berlin pendant une réunion avec les chefs du Fonds monétaire international, de la Banque mondiale, de l'Organisation mondiale du commerce, de l'Organisation internationale du travail.


(..) La vision adoptée par de nombreux dirigeants occidentaux, qui sous-estiment la gravité de la situation, est surprenante. Le chef des extrémistes qui ont exécuté en février 21 coptes égyptiens sur la côte méditerranéenne s'est dit prêt à marcher sur Rome. Les derniers attentats en France et au Danemark n'ont pas non plus servi de leçon aux élites européennes. En fait, les Européens sont en train de déclencher un incendie dans leur propre maison, espérant régler les difficultés qui surviennent pas leurs mesures éparpillées et palliatives.

Lire la suite

 

 

Les médias US perdent la guerre de l'information contre la Russie

 

Les experts américains ont reconnu la victoire de la Russie dans la "guerre de l'information".

Les Etats-Unis sont en train de perdre la guerre de l'information face à la Russie, mais également à l'Etat islamique et à d'autres "concurrents", selon un rapport du Conseil américain des gouverneurs de la radiodiffusion (Broadcasting Board of Governors, BBG).

"En diffusant des messages antiaméricains, nos concurrents ont déclenché une guerre de l'information, et ils gagnent cette guerre", indiquent les auteurs du rapport.

Lire la suite

 

 

 

Parapluie antimissile US en Corée du Sud: Pyongyang promet une riposte

 

Pyongyang promet de riposter si le système antimissile américain THAAD est déployé en Corée du Sud.

La Corée du Nord entend consolider ses forces armées si le Etats-Unis déploient leur système antimissile THAAD en Corée du Sud, a annoncé jeudi  une source diplomatique nord-coréenne, citée par l'agence officielle KCNA.

"Plus les Etats-Unis et leurs fantoches en Corée du Sud recourent fébrilement aux exercices militaires et accumulent les armements visant la République populaire démocratique de Corée, plus cette dernière consolidera ses  forces d'endiguement afin de leur faire face", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

"En déployant ce système (THAAD, ndlr), les Etats-Unis veulent parachever leurs préparatifs pour faire une frappe préventive  sur la Corée du Nord et créer des conditions favorables pour supprimer la Chine et la Russie, leurs adversaires stratégiques", a souligné le diplomate.

Lire la suite

 

___________________________

Le 25 mars

 

 


Crash de l'A320: l'hypothèse terroriste pas exclue selon Cazeneuve

 

La piste terroriste n'est pas privilégiée, mais il faut rester "prudent", indique le ministre de l'Intérieur.

Il serait prématuré d'écarter l'hypothèse terroriste dans le crash de l'Airbus A320 de Germanwings survenu mardi en France, a déclaré le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

"Ce n'est pas l'hypothèse privilégiée aujourd'hui, compte tenu de la configuration du lieu du crash, mais il faut laisser l'enquête se déployer", a indiqué M.Cazeneuve dans un entretien avec un correspondant de la chaîne de télévision BFMTV.

Lire la suite

 

 

Inde : les attaques se multiplient contre les chrétiens

 

Depuis l'arrivée au pouvoir du Parti du peuple indien, les minorités religieuses dénoncent la passivité des autorités face aux exactions qui les visent.C'était l'une des grandes questions soulevées en mai 2014 lors de l'élection triomphale de Narendra Modi à la tête de l'Inde. Les minorités religieuses souffriront-elles de la prise de pouvoir du chantre de l'extrême droite hindoue et de son Parti du peuple indien (Bharatiya Janata Party, BJP) ? Aujourd'hui, l'interrogation est posée au grand jour alors que les attaques visant la minorité chrétienne (2,3 % de la population) se multiplient. Les dernières en date concernent le viol d'une religieuse septuagénaire, commis le 14 mars dans un couvent du Bengale-Occidental, puis, le 15 mars, la pr...

Lire la suite (Article réservé aux abonnés)

 

 

Le Yémen demande l'aide de l'ONU contre l'avancée des Houthis

 

Plus de 400 femmes et enfants enlevés par Boko Haram au Nigeria

 

Abidjan - Des combattants de la secte islamiste Boko Haram ont capturé plus de 400 femmes et enfants dans la ville nigériane de Damasak reconquise par l’armée il y a une dizaine de jours, ont rapporté, mardi, des habitants interrogés par différents médias.

"Ils ont pris 506 jeunes femmes enfants. Ils en ont tué environ 50 d’entre eux avant de partir", a dit Souleymane Ali, un habitant de la ville, située à quelques kilomètres de la frontière tchadienne. "Nous ne savons pas s’ils en ont tué d’autres avant de partir, mais ils sont partis avec les autres", a-t-il poursuivi.

Lire la suite

 

 

Des combattants de Boko Haram en fuite vers le Tchad, le Soudan et la Centrafrique

 

En perte de vitesse face à l' offensive de la coalition militaire formée du Tchad, du Cameroun et du Niger, rejointe après un temps d'attentisme par le Nigeria, des hordes de combattants de Boko Haram prennent la fuite vers des pays de la région, tels le Tchad, le Soudan et la République centrafricaine (RCA), rapportent des sources sécuritaires camerounaises.

Lire la suite

 

 

Syrie: l'Etat islamique entraîne militairement plus de 400 enfants au combat

 

Twitter

 

Plus de 400 enfants en Syrie ont été entraînés au combat par les combattants extrémistes du groupe Etatislamique (EI), a indiqué mardi l’Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Le groupe djihadiste soumet les enfants, appelés "lionceaux du Califat", à des entraînements intensifs militaires et religieux dans les territoires qu'il contrôle en Syrie, précise l'ONG.

Lire la suite

 

 

 

Libye. Double attentat suicide à Benghazi

 

Sept militaires libyens ont été tués mardi 24 mars dans un double attentat suicide à la voiture piégée au niveau d’un point de contrôle de l’armée (loyale au gouvernement reconnu par la communauté internationale) dans la ville de Benghazi (est de la Libye), rapporte le site d’information La Voix de la Libye.

Lire la suite

 

 

Turquie: deux caricaturistes condamnés pour insulte à Erdogan

 

Deux dessinateurs du journal satirique turc Penguen ont été condamnés à 11 mois de prison chacun pour avoir "insulté" le président Recep Tayyip Erdogan, rapporte le journal Hürriyet.

Toujours d'après le quotidien, Bahadir Baruter et Özer Aydogan ont cependant vu leur peine commuée en une amende de 7.000 livres (2.500 euros) chacun.

Initialement, la justice réclamait deux ans de prison pour les caricaturistes, qui ne sont pas les premiers à avoir été condamnés en Turquie pour avoir dessiné le numéro un du pays sous un jour "offensant".

Lire la suite

 


"Puissance" de l'armée ukrainienne: Porochenko déconnecté du réel

 

Il semble parfois que le chef d'Etat ukrainien vive dans un monde illusoire qu’il s'efforce de faire passer pour réel.

Intervenant lundi à l'Académie nationale de défense, Piotr Porochenko a déclaré que les forces militaires ukrainiennes figuraient parmi les cinq armées les plus puissantes d'Europe.

"Je suis en mesure de dire qu'à l'heure actuelle, notre armée figure parmi les cinq armées les plus fortes sur le continent européen", a indiqué le numéro un ukrainien.

Ainsi, M.Porochenko a mis les forces ukrainiennes à pied d'égalité avec les armées russe, française, allemande et italienne. Une conclusion qui laisse perplexe compte tenu notamment de l'échec subi récemment par les troupes gouvernementales dans leurs tentatives de réprimer la révolte indépendantiste dans le Donbass.

Lire la suite et voir le tableau

 

 

___________________________

Le 24 mars

 

 

Attentats à Paris : un proche de Coulibaly interpellé à Grigny en garde à vue

 

Une proche d'Amédy Coulibaly, l'assassin de l'Hyper Cacher, a été placé en garde à vue mardi dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Le suspect a été interpellé à Grigny (Essonne) et placé en garde a vue à la Sous-direction anti-terroriste (SDAT) de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

Lire la suite

 

 

Tunis : l’attaque du Musée Bardo filmée par un touriste italien

Voir vidéo

 

 

Israël nie avoir espionné les Etats-Unis sur l’Iran

 

Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman a démenti mardi qu’Israël avait espionné les Etats-Unis sur les pourparlers nucléaires entre les Etats-Unis et l’Iran, laissant entendre qu’il peut avoir par contre observé les Iraniens.

Lire la suite

 

Kerry salue les progrès des discussions et Khamenei crie « Mort à l’Amérique »

 

Le Guide suprême de l’Iran, Ali Khamenei, a scandé « Mort à l’Amérique » ce samedi, un jour après que le président Barack Obama a appelé l’Iran à saisir une « occasion historique » pour un accord sur le nucléaire et un avenir meilleur, et que le secrétaire d’Etat américain John Kerry a annoncé des progrès substantiels vers un accord.

Khamenei a affirmé devant une foule rassemblée à Téhéran que l’Iran ne capitulera pas devant les exigences occidentales. Lorsque la foule a commencé à crier « Mort à l’Amérique », l’ayatollah a répondu : « Bien sûr que oui, mort à l’Amérique, parce que l’Amérique est la source d’origine de cette pression. ».

Lire la suite

 

 

Une chaire d’« histoire du Coran » au Collège de France

 

Une nouvelle chaire fait son apparition cette année au collège de France. Intitulée Histoire du Coran. Texte et transmission elle sera tenue par François Déroche.

Source

___________________________

Le 23 mars

 


Forbes: les Criméens vivent mieux au sein de la Russie

 

 

Selon le magazine americain Forbes, les Etats-Unis et l'UE devraient renoncer aux tentatives de "sauver" les habitants de la Crimée qui sont satisfaits d'être devenus citoyens russes.

D'après de nombreux sondages réalisés par des sociétés occidentales, les habitants de la Crimée sont satisfaits que leur péninsule fasse partie de la Russie depuis mars 2014 et ne souhaitent pas revenir au sein de l'Ukraine, a annoncé lundi le magazine américain Forbes.

Lire la suite

 


Allemagne: la gauche vent debout contre les sanctions antirusses

 

Selon la députée de Die Linke Sahra Wagenknecht, la politique actuelle de Berlin pousse l'UE à une confrontation à long terme avec Moscou.

La députée du Bundestag Sahra Wagenknecht (Die Linke) a critiqué la chancelière fédérale Angela Merkel pour sa volonté de prolonger les sanctions économiques visant la Russie.

Selon la parlementaire, la politique conduite par Angela Merkel est influencée par Washington et pousse l'Union européenne à une confrontation à long terme avec la Russie, ce qui risque d'entraîner une nouvelle guerre froide.

Lire la suite

 

 

Les USA prennent peur à l'approche des élections à Taïwan


Aujourd'hui, les USA ont besoin de tout sauf de problèmes entre Taïwan et la Chine, écrit lundi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

C'est pourquoi Washington s'est ouvertement ingéré dans la lutte préélectorale sur l'île, du côté du gouvernement. L'ex-chef de l'ambassade non-officielle des USA a exigé que le Parti démocrate progressiste (PDP) d'opposition respecte l'accord de 1992 sur le statut de Taïwan avec Pékin. Le PDP, dont le candidat pourrait remporter l'élection présidentielle, critique justement ce texte. Pékin menace d'employer la force si Taipei proclamait son indépendance. La Maison blanche craint d'être impliquée dans ce conflit.

Lire la suite

 

 

 

Maroc: démantèlement d'une vaste "cellule terroriste" liée à l'EI

 

Le Maroc a annoncé dimanche une opération de démantèlement, sur une large partie de son territoire, d'une "cellule terroriste" s'apprêtant notamment à perpétrer des attaques contre "des personnalités politiques et militaires" au nom du groupe Etat islamique (EI).

La - ou les dates - de cette opération menée par le bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), dont la création vient d'être annoncée par les autorités, n'est pas précisée, tout comme le nombre d'interpellations.

Mais, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur, elles ont eu lieu dans un nombre important de villes: Agadir et Taroudant (sud-ouest), Marrakech (sud), Boujaad (centre), Tiflet (nord-ouest), Tanger (nord), Aïn Harouda (région de Casablanca) et Laâyoune, la principale ville du Sahara occidental.

"Des armes à feu et une grande quantité de munitions" devant servir à commettre des "assassinats de personnalités politiques, militaires et civiles" ont été saisies dans une cache près d'Agadir, ajoute le texte, cité par l'agence officielle MAP.

D'après la même source, les membres de ce réseau ayant prêté allégeance au groupe EI prévoyaient au préalable "de mener des attaques contre des éléments sécuritaires pour s'emparer de leurs armes".

Lire la suite

 

 

Paris met en échec la signature d'un accord nucléaire avec l'Iran

 

Après un nouveau cycle de négociations intenses sur le programme nucléaire iranien à Lausanne, les ministres des Affaires étrangères de la France, du Royaume-Uni et de l'Allemagne, ainsi que le secrétaire d’État américain John Kerry se sont rencontrés à Londres, écrit lundi 23 mars le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Bien que les Six et Téhéran se soient rapprochés d'un consensus, certaines questions restent encore en suspens. La France a, soudainement, adopté une position intransigeante vis-à-vis de l'Iran. Il reste un peu plus d'une semaine jusqu'à la signature d'un accord politique et ni les USA ni l'UE ne veulent manquer cette "opportunité historique".


Les débats sur le programme nucléaire iranien durent depuis près de 12 ans. Les six médiateurs internationaux (Royaume-Uni, USA, France, Russie, Chine et Allemagne) cherchent à persuader l'Iran de limiter son programme nucléaire en échange de l'annulation des sanctions économiques qui pèsent contre Téhéran. Les parties doivent trouver un terrain d'entente avant la date d'échéance (jusqu'au 31 mars pour un accord politique, et jusqu'au 30 juin pour un accord détaillé définitif)

Lire la suite

 

 

 

Obama accueille le président afghan pour un "nouveau départ"

 

Les Américains affichent la volonté de partir sur de nouvelles bases malgré de nombreux dossiers épineux : retrait des troupes, aide financière...

Barack Obama accueille cette semaine son homologue afghan Ashraf Ghani avec la volonté affichée de partir sur de nouvelles bases même si nombre de dossiers épineux demeurent : calendrier de retrait des troupes américaines, aide financière ou encore réconciliation avec les talibans.

Lire la suite

 

 


Yémen: des armes livrées par les Etats-Unis ont disparu

 

Un dirigeant du ministère de la Défense a reconnu que le Pentagone a perdu toutes les traces de l'aide militaire livrée à Sanaa.

Le Pentagone ignore le sort de l'aide militaire américaine de 500 millions de dollars accordée au Yémen et craint que ces armes et matériels de guerre puissent se retrouver entre les mains des terroristes d'Al-Qaïda ou des insurgés bénéficiant du soutien iranien.

Lire la suite

 

 

 

 

Les Yéménites maudissaient les Juifs à l’explosion de la mosquée

 

Les croyants chiites à Sanaa appelaient à la mort d’Israël et des Etats-Unis lorsqu’un triple attentat suicide à la bombe a fait plus d’une centaine de morts

(..)

« Notre foi en Allah augmentera après aujourd’hui. Nous triompherons sur leur tromperie et leur arrongance. Allah est avec nous », a déclaré le prédicateur.

« Mort à l’Amérique. Mort à Israël. Maudits soient les Juifs. Victoire à l’islam. Allah Akbar », répétaient les croyants en masse. Puis un terroriste errant entre les fidèles de la mosquée s’est fait exploser, causant une scène de panique publique.

Lire la suite

 

 

Les soldats américains quittent le Yémen

 

Un coup dur pour Washington, qui se servait du pays comme base contre al-Qaida. Le retrait américain intervient alors que les chiites houthis ont appelé à la mobilisation générale pour attaquer Aden.

Lire la suite

 

 

___________________________

 

Le 22 mars

 

 

L'organisation État islamique publie une liste de 100 militaires américains à abattre

 

Le commandement des Marines américains a appelé dimanche ses personnels à la "vigilance" après la publication d'une liste de 100 militaires américains à abattre par un groupe se réclamant de l'État islamique (EI).

Selon le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE), le groupe qui se présente comme la "Division des hackers de l'Etat islamique" a mis en ligne les noms et adresses supposés de 100 membres de différents corps de l'armée américaine, ainsi que des photographies. "La vigilance et la protection de la force restent une priorité pour les commandants et leurs personnels", a déclaré dans un communiqué le lieutenant-colonel John Waldwell, du corps des Marines.

Lire la suite

 

 

Tunisie : la surprenante conversion au djihad d'un célèbre rappeur

 

REPORTAGE - Celui qui se faisait appeler Emino et qui dénonçait les répressions policières, louait la vie facile, le luxe, et chantait les femmes, l'alcool et la drogue a rejoint l'État islamique. Ses proches et ses fans sont bouleversés.

Lire la suite

 

 

 

 

Barack Obama hausse le ton face à Benyamin Nétanyahou

 

Les propos de Benyamin Nétanyahou contre une solution à deux Etats pour régler le conflit israélo-palestinien rendent difficile une reprise des négociations, estime Barack Obama dans une interview au Huffington Post publiée samedi 21 mars.

« Et je lui ai dit qu'étant donné ses déclarations avant le scrutin, cela allait être difficile de trouver une voie permettant aux gens de croire sérieusement que des négociations sont possibles. » Le chef du gouvernement israélien a semé le trouble en promettant à la veille du scrutin qu'un Etat palestinien ne verrait pas le jour tant qu'il serait premier ministre.

Dans une interview accordée jeudi à la chaîne américaine MSNBC, il a fait machine arrière en affirmant qu'il n'avait pas renoncé à son engagement en faveur de la création d'un Etat palestinien, mais a estimé que les circonstances politiques n'y étaient pas favorables.

Lire la suite

 

 

Obama : La victoire de Netanyahu n’affectera pas les discussions sur le nucléaire iranien

 

Les élections israéliennes, dont est sorti vainqueur le Premier ministre Benjamin Netanyahu, n’auront pas d' »impact significatif » sur les négociations autour du nucléaire iranien, a estimé vendredi le président américain Barack Obama.

« Je ne pense pas que cela aura un impact significatif », a déclaré M. Obama dans une interview au journal en ligne The Huffington Post.

Lire la suite

 

 

Washington évacue ses soldats du Yémen

 

Les États-Unis ont évacué du Yémen leurs derniers soldats, dont une centaine de membres des forces spéciales, en raison de la dégradation de la situation sécuritaire dans ce pays. 

L'armée américaine appuie depuis plusieurs années les forces de sécurité yéménites qui combattent al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), notamment au moyen de drones. Le département d'État assure que Washington continuera à "surveiller les activités terroristes et à agir pour les mettre en échec".

Réaffirmant son soutien au président Abd-Rabbou Mansour Hadi, réfugié à Aden depuis la prise de la capitale Sanaa par les rebelles chiites houthis et qui a promis samedi de reprendre le contrôle du nord du pays, il appelle par ailleurs les miliciens à cesser les "incitations à la violence" contre le chef de l'État. Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira dimanche pour examiner la situation au Yémen.

Dans le même temps, nous apprenions que des miliciens chiites Houthis et des militaires fidèles à l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh contrôlaient dimanche l'aéroport de Taëz, grande ville située dans la partie méridionale du pays.

Les Houthis sont soutenus par l'Iran chiite et le président Hadi par les pays du Golfe, dont l'Arabie saoudite sunnite.

Source

 

 

Attaque de Tunis: les autorités diffusent une nouvelle vidéo

 

France : violente agression d’un contrôleur dans un train, « la France, on va tous l’avoir à la kalach »

 

Trois jeunes doivent passer en comparution immédiate lundi à Valenciennes (Nord) après l’agression d’un contrôleur samedi, qui a perturbé le trafic dans la région après le droit d’alerte exercé par des agents SNCF, selon plusieurs sources concordantes.

A 6H38, un contrôleur avait remarqué plusieurs individus se présentant ivres à l’embarquement et leur avait demandé leur billet, mais la discussion avait tourné court: ces jeunes gens s’étaient rués sur le contrôleur et l’avaient passé à tabac, usant de gaz lacrymogène et lui cassant des côtes, a rapporté à l’AFP un porte-parole de la SNCF, confirmant une information de La Voix du Nord.

Un des agresseurs a proféré des menaces de mort à l’encontre des policiers et aussi crié « la France, on va tous l’avoir à la kalach », a indiqué à l’AFP le procureur de Valenciennes François Pérain. Le contrôleur agressé doit observer « une incapacité totale de travail de trois semaines à la suite de fractures aux côtes », a-t-il précisé. Les trois individus interpellés, âgés de 19, 20 et 23 ans, doivent être jugés en comparution immédiate lundi à 13H30, selon cette même source. [...]

Source

 

France : tag « Allah Akbar » et 11 Porsche incendiées chez un concessionnaire

 

 

Onze voitures de marque Porsche ont brûlé sur un parking extérieur situé derrière l’enseigne allemande haut de gamme, hier, vers 4 heures du matin, à Labège, près de Toulouse, dans la zone artisanale de la Bourgade.

Quatre autres berlines de prestige ont subi des dégradations plus ou moins importantes lors de la projection et la propagation des flammes. Sur un mur extérieur de l’enseigne, une inscription à connotation religieuse écrite, à la va-vite, à la bombe de peinture noire, a été découverte, «Allah Akbar», pouvait-on lire. Un message «qui invite à la prudence», souligne une source judiciaire. Hier, malgré les désagréments liés à cet événement rare, l’enseigne a ouvert normalement. Les gendarmes de la brigade de recherches de Villefranche-de-Lauragais sont chargés de l’enquête. La piste criminelle est privilégiée. [...]

Source

 

 

France : Départementales 2015 : carte des agressions contre les candidats et militants FN

 

Voir carte

 

 

France: On « nique la France » à la manif antiraciste


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir l'image sur Twitter

 

La mouvance antiraciste malade du confusionnisme

(…) Ajoutons que parmi les organisations qui s’invitent aux festivités de l’antiracisme se trouvent des mouvements qui feraient se retourner dans leurs tombes les pères tutélaires du combat émancipateur. Voir l’UOIF (Union des organisations islamiques de France) homophobe, antiféministe et ultraréactionnaire, appeler à battre le pavé de la fraternité, cela fait drôle. Mais que dire du Parti des Indigènes de la République (PIR) ? L’un de ses mots d’ordre favoris est « La République est une religion islamophobe », ce qui en dit long sur sa grille d’analyse. Mais pour l’occasion, le PIR est allé encore plus loin en publiant un communiqué qui prétend dire « Non au philosémitisme d’Etat ». Pardon ? On y lit ceci : « Il est temps d’en finir avec tous les visages du racisme républicain dont l’islamopohobie, la négrophobie, la rromophobie et cet étrange philosémitisme ».

Lire la suite

 

 

Corée du Nord: des ballons transportant 10 000 DVD du film The Interview

 

La Corée du Nord a prévenu dimanche qu'elle ouvrirait le feu sur les ballons transportant 10 000 DVD du film satirique The Interview, que prévoient d'envoyer, par-dessus la frontière, des militants sud-coréens.

Ces derniers ont l'intention de faire passer la semaine prochaine en territoire nord-coréen 500 000 tracts hostiles au régime, ainsi que des copies de The Interview, une comédie parodique racontant une tentative d'assassinat du leader nord-coréen Kim Jong-Un par la CIA.

«Toute la puissance de feu des unités de [l'armée nord-coréenne] placées sur la ligne de front sera engagée sans semonce (...) pour détruire les ballons», a averti l'Armée populaire de Corée.

Ces lâchers de ballons seront considérés comme une «provocation politique» et «une déclaration de guerre de facto», a-t-elle ajouté dans un message cité par l'agence officielle KCNA.

Lire la suite

 

 

Vers une guerre de religion, infos du 21 mars 2015

(Lunes de sangs: signes divins pour Israël)

Commenter cet article