Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Satan et le faux prophète

 

Le semeur ou l'évolution du Chistianisme dans le monde 


Analyse détailler du semeur ( version Matthieu à 98%%). Le semeur est une des paraboles du Christ, elle est une des plus connus mais surement la plus mal comprise .Part cette parabole Jésus-christ raconte l'évolution du christianisme dans le monde . Du commencement ou Jésus lui-même sème la parole de Dieu, ( la Parole de Dieu écrite dans les évangiles et qui est semé dans le cœur des hommes ) jusqu'au jour du jugement dernier . Il faut bien notez que ce blé est semé dans le monde entier et que ce blé devient plus grand que toutes les autres plantes, ce qui montre bien que dès le début Jésus savait très bien que les chrétiens deviendraient de très grandes nations .Jésus fera bien comprendre aussi qu'une autre "personne" viendra semer après lui une autre semence c'est-à-dire une autre religion , et c'est bien ce qui s’est passé six siècles plus tard. Que celui qui peut comprendre comprenne

 

 

---------------------------

 

Matthieu 13.3-8    Et il ( Jésus-Christ ) leur parla de beaucoup de choses en paraboles. Il disait : "Voici que le semeur ( le Christ ) est sorti pour semer. ( semé la parole qui a était donné par Dieu a Jésus / voir Jean 14:24. ) Et comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger.  D'autres sont tombés sur les endroits rocheux où ils n'avaient pas beaucoup de terre, et aussitôt ils ont levé, parce qu'ils n'avaient pas de profondeur de terre;  mais une fois le soleil levé, ils ont été brûlés et, faute de racine, se sont desséchés ( c'est-à-dire que des personnes qui ont cru en Jésus à un certain moment ont perdu la foi parce que la foi n'était pas profondément ancrée dans leurs cœurs) . D'autres sont tombés sur les épines, et les épines ont monté et les ont étouffés.( les épines sont les pays où les religions païennes ont étouffé le christianisme et il n'a pas pu progresser comme par exemple en Irak et en Arabie , les épines ce sont aussi les richesses qui étouffent la foi )  D'autres sont tombés sur la bonne terre ( l'Europe , la Russie  puis les Ameriques   ) et ont donné du fruit, l'un cent, l'autre soixante, l'autre trente.

 

 

Les pays de l'Afrique du Nord 

 

13.20-21 Celui qui a été semé sur les endroits rocheux, c'est l'homme qui, entendant la Parole, l'accueille aussitôt avec joie;
mais il n'a pas de racine en lui-même, il est l'homme d'un moment: survienne une tribulation ( épreuves ) ou une persécution à cause de la Parole, aussitôt il succombe.

 

( Les premiers hommes à avoir cru en Jésus vivaient dans les pays d’Afrique du nord, de l’Égypte, de la Syrie et de la Turquie, bien avant que Rome devienne chrétienne, ces pays comptés déjà un grand nombre de chrétiens, mais il y a eu plusieurs schismes et des divisions, plusieurs conciles ont du ce faire à cause justement de ces divisions en Afrique. Toutes ces divisions et ces tribulations on fait progressivement perdre la foi de toutes ces contrées et lorsque l’Islam est venue à cause de leur désunion ils n’ont pas pu résistait à l'envahisseur. Certains pays comme l’Égypte on plus facilement acceptait l'Islam par rapport au schisme qui les opposés à cette période à l'Empire chrétien de Byzance. Tous les pays qui n'étaient pas assez unifiés dans la foi avec les autres pays chrétiens sont tombé avec les premières persécutions dues a l'arrivée de l'Islam)

 

 

 

13:22 Celui qui a été semé dans les épines, c'est celui qui entend la Parole, mais le souci du monde et la séduction de la richesse étouffent cette Parole, qui demeure sans fruit.

 

 

L'ennemi du Christ , le Diable sème après le Christ

 

13.23-30 Et celui qui a été semé dans la bonne terre, c'est celui qui entend la Parole et la comprend: celui-là porte du fruit et produit tantôt cent, tantôt soixante, tantôt trente. Il leur proposa une autre parabole: Il en va du Royaume des Cieux comme d'un homme qui a semé du bon grain dans son champ. Or, pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu, il a semé à son tour de l'ivraie, au beau milieu du blé, et il s'en est allé.( l'ennemie c'est le Diable qui sème où la parole du Christ à déjà était semée comme en  Algérie, Égypte, Maroc, Syrie, Turquie etc. ) Quand le blé est monté en herbe, puis en épis, alors l'ivraie est apparue aussi.( ici il est bien expliqué que le blé, le christianisme est devenue une plante adulte et que c'est seulement après que l'ivraie, qui est une autre parole, une autre religion est apparue) S'approchant, les serviteurs du propriétaire lui dirent: Maître, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ? D'où vient donc qu'il s'y trouve de l'ivraie? Il leur dit: C'est quelque ennemi qui a fait cela.Les serviteurs lui disent: Veux-tu donc que nous allions la ramasser ? Non, dit-il, vous risqueriez, en ramassant l'ivraie, d'arracher en même temps le blé. Laissez l'un et l'autre croître ensemble jusqu'à la moisson ( Laissons donc les chrétiens d'Afrique, de Syrie et du Liban avec les musulmans jusqu'au jour du jugement ) ; et au moment de la moisson je dirai aux moissonneurs: Ramassez d'abord l'ivraie et liez-la en bottes que l'on fera brûler; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier. ( le royaume de Dieu )

 

Le levain

 

13.31-33   Il leur proposa une autre parabole : "Le Royaume des Cieux est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a pris et semé dans son champ. C'est bien la plus petite de toutes les graines, mais, quand il a poussé, c'est la plus grande des plantes potagères,( ici il est allusion à la grandeur des pays chrétiens qui par leurs sciences et leurs sens de la justice illuminent le monde. Notez que le capitalisme n'a pas sa place dans cette grandeur  ) qui devient même un arbre, au point que les oiseaux du ciel viennent s'abriter dans ses branches. Il leur dit une autre parabole : "Le Royaume des Cieux est semblable à du levain qu'une femme a pris et enfoui dans trois mesures  ( catholique , orthodoxe et protestant ) de farine, jusqu'à ce que le tout ait levé.

 

(Ici il faut bien remarquer que ces deux petites paraboles sont justes entre la lecture de la parabole du semeur, et ce n'est pas un hasard. Elles sont là pour mieux comprendre la parabole du semeur. De plus le levain est à base de blé, Jésus donc parle bien ici du blé semé par le fils de l'homme )

 

Jésus explique la parabole du Semeur

 

13.36-43  Alors, laissant les foules, il ( Jésus ) vint à la maison ; et ses disciples s'approchant lui dirent : "Explique-nous la parabole de l'ivraie dans le champ. En réponse il leur dit : "Celui qui sème le bon grain, c'est le Fils de l'homme ( Jesus );( Luc 8.11  La semence, c'est la parole de Dieu )  le champ, c'est le monde ; le bon grain, ce sont les sujets ( les Chrétiens ) du Royaume ; l'ivraie, ce sont les sujets ( les musulmans ) du Mauvais, l'ennemi qui la sème, c'est le Diable ( version Luc 8.12 : puis vient le diable qui enlève la Parole de leur cœur, de peur qu'ils ne croient et soient sauvés )  ; la moisson, c'est la fin du monde ; et les moissonneurs, ce sont les anges. De même donc qu'on enlève l'ivraie et qu'on la consume au feu, de même en sera-t-il à la fin du monde :Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui ramasseront de son Royaume tous les scandales et tous les fauteurs d' l'iniquité ( iniquité, les Péchés, les actes contraires à la religion, à la morale, le débordement des vices ) et les jetteront dans la fournaise ardente : là seront les pleurs et les grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Entende, qui a des oreilles !

 

 

On peut le comprendre après la lecture de cette parabole  , la seule religion qui a été semée après le Christianisme c'est l'Islam et l'ennemi qui la semé, c'est le Diable



 

 

Commenter cet article

camacaris 17/06/2016 21:39

bonjour et merci pour toutes tes infos ...qui sont conforment et vrai

Croyant 14/04/2016 16:33

Voilà toute ton intégrité, résumé en supprimant mon poste en réponse au tien dû 11/04/2016. Je ne trouve pas ça très juste et équitable de ta part. On dirait une dispute de cour d'école, à laquelle tu voulais absolument avoir le dernier mot, voilà à quoi renvoi cette manière de faire. Bref!


Pour Papias, tu trouveras d'autres fragments chez Eusèbe de Césarée, Histoire Ecclésiastique, III, XXXIX. Que tu peux trouver sur le net en version PDF.


Ça c'est pour moi cadeau, d'authentique parole du Maître, dont je possédais déjà l’enseignement auquel il fait référence et que j’ai retrouvé presque par hasard dans cet évangile.


Evangile selon Marie MADELEINE, « Qu’est-ce que la matière ? Durera-t-elle toujours ? » Le Maître répondit : « Tout ce qui est né, tout ce qui est créé, tous les éléments de la nature sont imbriqués et unis entre eux. Tout ce qui est composé sera décomposé ; Tout reviendra à ses racines ; La matière retournera aux origines de la matière. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. »


Scientifiquement, il est démontré que l'espace, dont la terre fait partie, vit un âge d'or et produit des choses complexes mais il va arriver à un moment ou l'espace va se rétracter et revenir à ses origines pour produire de nouveau des choses simples.

Voilà ce que Yeshoua (Jésus) à enseigner il y a deux mille ans, voilà ce qu'est un PROPHÈTE qui ne prend pas ses sources des écritures mais de Dieu lui-même! L'apocryphe date du II siècle mais l'enseignement lui bien avant.


Evangile selon Marie MADELEINE, Pierre lui dit : « Puisque Tu te fais l’interprète des éléments et des évènements du monde, dis-nous : Qu’est-ce que le péché du monde ? » Le Maître dit : « Il n’y a pas de péché. C’est vous qui faites exister le péché Lorsque vous agissez conformément aux habitudes de votre nature adultère ; là est le péché. Voilà pourquoi le Bien est venu parmi vous ; Il a participé aux éléments de votre nature Afin de la ré-unir à ses racines. » Il continua et dit : « Voici pourquoi vous êtes malades et pourquoi vous mourrez : c’est la conséquence de vos actes ; vous faites ce qui vous éloigne… Comprenne qui pourra. »


Jacques 1, 13-15 : « 13 Que nul, s'il est éprouvé, ne dise: "C'est Dieu qui m'éprouve." Dieu en effet n'éprouve pas le mal, il n'éprouve non plus personne. 14 Mais chacun est éprouvé par sa propre convoitise qui l'attire et le leurre. 15 Puis la convoitise, ayant conçu, donne naissance au péché, et le péché, parvenu à son terme, enfante la mort. »


Tu n'as même pas idée de la grandeur de son enseignement.


Sinon pour nous deux, notre opposition nous sera retenue comme une faute, à l'un comme à l'autre. Nous sommes des fils d'Adam et c'est bien parce qu'on écoute tous les deux le mauvais dans notre cœur, le diable qui nous oppose l'un contre l'autre, les uns contre les autres.

3guerremondiale 13/04/2016 17:58

Fin du débat
Pleins le cul de tes messages et questions a rallonge
J'AI AUTRE CHOSE A FAIRE QUE DE PASSER DES HEURES A R2PONDRE A TES QUESTIONS FOIREUSES
Merci , quand mm de m'avoir fait connaitre le texte de Papias , il me sera important pour la suite de mes analyses

Croyant 28/03/2016 17:52

Donc tu me demande dans ta réponse du 23/03/2016 : "Explique moi, comment les apôtres ont conclu que Jésus était le Messie ? alors qu'ils ne les ont pas libérés de l'occupation romaine, comme le Messie était censé pourtant le faire ? voyons si tu est capable d'un peut de logique ? "
Bravo d'utiliser une des argumentations Juives contre le christianisme pour démontré que Yeshoua (Jésus) ne pouvais pas être le Messie. Sauf que le Messie qu'ils attendaient et qu'ils attendent toujours est fondé sur l'image qu'ils se font du Messie par rapport aux écritures. Ce qui est une erreur considérable, et pour preuve ils (les hébreux en général) ne l'ont pas reconnu quand il est venu à eux. Mais le christianisme fait exactement la même erreur que les Juifs de son époque. Aujourd'hui si vous seriez à cette époque vous passeriez dix fois dans la même journée à côté de lui sans le reconnaître. Parce que vous vous êtes construit une image merveilleuse, idéaliser, spectaculaire de lui alors qu'il est (présent parce qu'il n'est jamais mort) un homme très simple, doux et humble. Matthieu 11, 29 : « Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez soulagement pour vos âmes. » Dieu suscite son Messie comme il lui plaît! Le Messie n'a pas à répondre aux écritures selon une interprétation et une compréhension humaine (point de vue Juif et la version donner par les évangiles).
Matthieu 2, 15 : « et il resta là jusqu'à la mort d'Hérode; pour que s'accomplît cet oracle prophétique du Seigneur: D'Egypte j'ai appelé mon fils ». (Interprétation volontairement erroné, puisque qu’il ne s’agit pas d’une prophétie.) Osée 11, 1 : « Quand Israël était jeune, je l'aimai, et d'Egypte j'appelai mon fils. » Mon fils désigne l’ensemble des hébreux, Israël qui étaient esclaves en Egypte.
Matthieu 2, 23 et vint s'établir dans une ville appelée Nazareth; pour que s'accomplît l'oracle des prophètes: Il sera appelé Nazôréen. (Quels prophètes ont émis cette prophétie.)
Matthieu 4, 13-16 : « 13 et, laissant Nazara, vint s'établir à Capharnaüm, au bord de la mer, sur les confins de Zabulon et de Nephtali, 14 pour que s'accomplît l'oracle d'Isaïe le prophète: 15 Terre de Zabulon et terre de Nephtali, Route de la mer, Pays de Transjordane, Galilée des nations! 16 Le peuple qui demeurait dans les ténèbres a vu une grande lumière; sur ceux qui demeuraient dans la région sombre de la mort, une lumière s'est levée. » Matthieu ne connait pas la géographie des lieu, Yeshoua (Jésus) ne se trouve pas sur la bonne rive. Etc…….
Comprends-tu cela?
Maintenant pour commencer, faut-t’expliquer que Yeshoua (Jésus) n'a jamais institué d'apôtre. Une des preuves de ses propos est déjà le fait que sur quatre évangiles, seulement deux possède la même liste des douze, déjà révélateur. Ici, je vais faire d'une pierre deux coups et lis, toujours dans la même réponse sur le fait que j'affirme que le Maître n'a jamais enjoint ses disciples à la pratique du baptême, tu me fais ce papier coller "Marc 16: 16 Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. *Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé*, mais celui qui ne croira pas sera condamné." Faisons un petit regroupement d'information, avec les allégations de ton fondateur historique. Galates 2, 7-8: " 7. Au contraire, voyant que l'Évangile m'avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis, - 8. car celui qui a fait de Pierre l'apôtre des circoncis a aussi fait de moi l'apôtre des païens, ;"
Donc pour Paul, Yeshoua (Jésus) n'a enjoint Pierre que pour annoncer la bonne nouvelle pour les circoncis et à lui-même le reste du monde, les païens.
Question qui dit vrai puisque pour Marc les douze sont missionnés pour annoncer la bonne nouvelle à toute la création (bravo la traduction), Pierre compris, alors que pour Paul, il n'y a que Pierre pour les circoncis et lui-même pour le reste du monde et non les douze. Qui dit vrai?
Info pratique -L'épître aux Galates, écrite vers 49 Wikipédia, vers 54 Bible Jérusalem, entre 54-57 pour la TOB. Ce qui veut dire que Paul bien avant les évangiles prétendaient que seul Pierre et lui-même évangélisait. D'ailleurs, pour Paul après la résurrection, il compte encore douze apôtres et non onze, 1 Corinthiens 15, 5. L’Évangile selon Marc, écrit fin des années 60 ou au début des années 70 après. J.-C. Bible de Jérusalem vers 64, la TOB 65 et 70.
Donc Paul discrédite Marc et les autres évangélistes, s'il discrédite Marc alors ton histoire de baptême dont Marc fait référence aussi, non?
En vérité Paul et Marc sont tous deux des menteurs. En effet, si Paul discrédite Marc, Paul se discrédite aussi tout seul. Il dit que Pierre évangélise les circoncis de Judée et des alentours mais alors que faisait-il chez les Corinthiens et chez les Galates. À cette époque les voyages ne se faisaient pas par Easyjet ou TGV mais à dos d'animal ou à pied. Qui évangélise les circoncis quand Pierre est chez les incirconcis?
Ce sont les allégations de Paul, Pierre pour les circoncis et lui-même pour les incirconcis et les soi-disant autres apôtres on ne sait pas! (circoncis, incirconcis?)
On peut aussi se demander toujours selon les allégations de Paul, pourquoi Yeshoua (Jésus) dans les évangiles renomme ses disciples de prénom grec s'ils ne sont pas censés évangéliser les païens et surtout Pierre. L’intérêt de donner des prénoms grecs à des hébreux qui ne doivent s'adresser qu'à des hébreux?
Je peux continuer comme ça presque indéfiniment, en prenant plusieurs angles d'attaque différent appuyer par leur propre dire pour démontrer le faux fabriquer par des imposteurs que tu considères véridique. Dans l’épître de Jacques, il n’y a aucune mention d’apôtre mais de docteur et d’anciens. Un disciple accomplis devient Maître donc docteur de la Loi.
Pourquoi nous faire croire aux apôtres, mais simplement pour justifier les actes et les mensonges de Paul en premier lieu, mais aussi réécrire l'histoire à leur convenance en supprimant des personnages importants qui leur étaient farouchement opposés. Comme Kephas ou Céphas faussement appeler Pierre qui n’a jamais été amis avec Paul. Comme on peut le lire dans les homélies clémentines ou Paul a été remplacer par Simon le magicien mais dont la discussion démontre bien qu’il s’agit de Paul et de sa prétendue vision. Extrait : « Cette discussion est relatée au chapitre XVII des Homélies. Voici, par exemple, en quels termes Simon adresse ses reproches à l'apôtre Pierre : « Tu t'es vanté d'avoir très bien compris les enseignements de ton Maître, pour l'avoir clairement [èvapyeta] vu de tes propres yeux et entendu de tes propres oreilles, et tu as déclaré qu'il était impossible à un autre d'arriver à un résultat semblable par des visions ou des apparitions [ôpàuaxi r\ cmTaaio:] » (traduction d'A. Siouville, Les homélies clémentines, réimpression, Paris, Verdier, 1991) ». Pierre institué par le Maître comme chef de l'Église (communauté) dans les évangiles, est bien un faux et c'est bien les mêmes sources qui le démontrent. Tout ceci n'avait qu'un seul but, effacer de l'histoire Ya'aqov (Jacques) le frère de Yeshoua (Jésus), l’adversaire redouté de Paul qui est absent des évangiles alors qu'il est après le Maître, le personnage le plus important de sa communauté. Attester par Luc dans les actes des Apôtres, Paul ses épîtres et Flavius Josèphe dans ses antiquités Juives.
[« Luc présente le point de vue de Paul. Or, le parti de Jacques est celui avec lequel Paul n'a cessé d'être en conflit (Gal, II, 12). Comme il a finalement disparu après 70, le souvenir s'en est effacé. Mais cet effacement fausse l'histoire des origines chrétiennes. » ; « A terme, on aboutira à un renversement de la situation. L'Église primitive s'effondrera en 70 et le pagano-christianisme paulinien entamera sa destinée triomphale. » (Nouvelle Histoire de l'Église, par J. Danielou et H. Marrou, Éditions du Seuil, 1962, T.1 ch.3 p. 37 et p. 59).] Source non musulmans, les ébionites désignent Paul comme « L’homme ennemi ».
Le seul qui a besoin de se faire reconnaître apôtre, c'est Paul. Terme qu’il a repris de la Septante Grec, 1R 14,6. Dont toutes les références des évangiles sont tirées, ce qui illustre bien le faux fabriqué par des gens extérieurs au judaïsme et au mouvement impulsé par le maître.
Yeshoua (Jésus) enseigne à des disciples et ceux-ci, selon leur évolution dans l'enseignement dit de la voie, Matthieu 22, 16 : « et ils lui envoient leurs disciples, accompagnés des Hérodiens, pour lui dire: "Maître, nous savons que tu es véridique et que tu enseignes la voie de Dieu en vérité sans te préoccuper de qui que ce soit, car tu ne regardes pas au rang des personnes. », Marc 12, 14, Luc 20, 21, Actes 9, 2, celle qu'Abraham à lui-même suivit Genèse 18, 17-19 «… pour qu'il prescrive à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l'Éternel en accomplissant la justice et le droit… », Matthieu 6, 33 « Cherchez d'abord son Royaume et sa justice… » Ainsi, ceux-ci deviennent des disciples accomplis, Luc 6, 40 : « le disciple ne sont pas au-dessus du maître; tout disciple accompli sera comme son maître. » L'enseignement n'est pas comme nous le décrit les évangélistes, balancer à la va vite, en une après-midi par-ci, un matin par la, et de suite le disciple a tout saisie Matthieu 13, 51 : « "Avez-vous compris tout cela" - "Oui", lui disent-ils. ». Ça se fait par étapes puisqu'il se médite, s'étudie, il faut du temps, de la pratique, ça prend des mois, des années pour le maîtriser et l'enseignement est toujours donné en fonction de l'avancer du disciple. Comme le témoignage de Papias le démontre: « Matthieu réunit donc en langue hébraïque les sentences (les loggia) (de Jésus) et chacun les interpréta comme il en était capable (selon l’avancer du disciple dans la voie). » J'en profite pour revenir sur la résurrection faite par Élie, tu me réponds : " ce n'est pas de cette résurrection qu'il fait allusion Personne ne vit par Élie, Élie n'est pas le chemin vers Dieu". Le Maître non plus, puisque ce n'est pas Yeshoua (Jésus) l'évangile mais son enseignement, démonstration.
Matthieu 7,13-14 : « 13 "Entrez par la porte étroite. Large est la porte et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il en est beaucoup qui s'y engagent; 14 mais étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent. » Entré par la porte, les dix commandements, qui sont aussi le chemin qui te préserve de la perdition (Vol, débauche, meurtre etc.) L'homme depuis sa création vit à travers les dix commandements, ils font partie des fondations du monde et c'est par eux et seulement par eux que tu peux atteindre ton Créateur. Seulement le christianisme issu de Paul ignore cela, puisqu'il prêchait l'abandon de la Loi.
Tu me parle d'être éveillé mais en réalité, tu ne sais même pas ce qu'est l'éveille en spiritualité. Tu ne sais même pas qu'elle est le rôle de l'intellect (raison et réflexion) ainsi que le mental et comme l'enseigne le Maître le cœur (la conscience dans tous ses aspects, ses niveaux) dans ce processus. Prétendre que la parabole du semeur c'est la même que celle du bon grain et de l'ivraie l'illustre magnifiquement bien. Parabole du bon grain et de l'ivraie (enseignement sur la base de ta conscience, appeler aussi subconscients), parabole du semeur (enseignement sur ta conscience immédiate, la conscience mentale) par laquelle, tu agis selon ce qui germe et pousse dans ton subconscient. La base conditionne toutes les autres consciences ou niveau de conscience. Maintenant, explique-moi comment tu peux atteindre l'éveille dans cette allégation croire en Jésus crucifier et ressusciter, Yeshoua (Jésus) agneau et fils de (d.)? Ceci n’est pas un enseignement mais seulement une allégation, fruit d’une mauvais interprétation et instrumentalisation des écritures. Isaïe 53, 2-12.
Jésus fils de (d.) allégation tenu par Paul, et ce n'est pas (d.) fils et (d) père, allégation tenu par Jean. Paul ne l’a jamais laissé entendre, Romains 1, 1-4 ; Romains 1, 7;1 Corinthiens 1, 3 ; 1 Corinthiens 1, 9 ; 2 Corinthiens 1, 19 ; Galates 1, 15-16 ; 1 Théssalonicie 1, 9-10, Philippiens 2, 6 : « Lui (Yeshoua), de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu.»
La déviance (d.) fils, (d.) père n'est venue que par Jean pour répondre à l’accusation de polythéisme par certain fidèle qui ne comprenait pas pourquoi on leur prêchait un Dieu Unique mais qui a un fils. « Raymond E. Brown propose une l'hypothèse d'une reconstruction couvrant la rédaction du quatrième évangile ainsi que les épîtres johanniques en quatre phases hypothétiques, au sein d'une communauté johannique traversée par différentes ruptures : 1. Une phase préliminaire qui s'étend jusqu'aux années 70-80 et où le « disciple bien-aimé » - un disciple de moindre importance de Jésus - appartient à un groupe accusé de quitter le monothéisme juif en faisant de Jésus un second Dieu et se fait expulser des synagogues. Ce groupe rompt publiquement avec celles-ci ainsi qu'avec les disciples de Jésus qui leur restent liés et se reporte sur la réalisation des promesses eschatologiques en Jésus. C'est cette période qui assure la maturation de la pensée de l'évangile à venir. »
Comment ont-ils su que le Maître était le Messie, mais tout simplement par son enseignement qui le démontre.
Ezéchiel 37,26-28 : « 26 Je conclurai avec eux une alliance de paix, ce sera avec eux une alliance éternelle. Je les établirai, je les multiplierai et j'établirai mon sanctuaire au milieu d'eux à jamais. 27 Je ferai ma demeure au-dessus d'eux, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. 28 Et les nations sauront que je suis l'Éternel qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera au milieu d'eux à jamais. »
Le sanctuaire, le troisième temple, c’est le cœur de l’homme que l’enseignement du Maître, nous apprend à purifier.
Isaïe 2, 4 : « Il jugera entre les nations, il sera l'arbitre de peuples nombreux. Ils briseront leurs épées pour en faire des socs et leurs lances pour en faire des serpes. On ne lèvera plus l'épée nation contre nation, on n'apprendra plus à faire la guerre. »
Prophétie sur son retour mais qui nous instruit sur une autre partie de son enseignement. À ne plus faire la guerre, comme démontré dans ce passage souillé par l’évangéliste. Matthieu 5, 21-22 : « 21 "Vous avez entendu qu'il a été dit aux ancêtres: Tu ne tueras point; et si quelqu'un tue, il en répondra au tribunal. 22 Eh bien! moi je vous dis: Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal; mais s'il dit à son frère: Crétin! il en répondra au Sanhédrin; et s'il lui dit: Renégat!, il en répondra dans la géhenne de feu. » Mais aussi, Jacques 3, 18 : « Un fruit de justice est semé (dans ton subconscients) dans la paix pour ceux qui produisent la paix (dans ta conscience immédiate, ta conscience mentale). »
Isaïe 42,1-8 : « 1 Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui mon âme se complaît (ou tu comprends dieu (f.), et dieu (P.), ici ?). J'ai(Dieu) mis sur lui( mon esprit, il présentera aux nations le droit. 2 Il ne crie pas, il n'élève pas le ton, il ne fait pas entendre sa voix dans la rue; 3 il ne brise pas le roseau froissé, il n'éteint pas la mèche qui faiblit, fidèlement, il présente le droit; 4 il ne faiblira ni ne cédera jusqu'à ce qu'il établisse le droit sur la terre, et les îles attendent son enseignement. 5 Ainsi parle Dieu, l'Éternel, qui a créé les cieux et les a déployés, qui a affermi la terre et ce qu'elle produit, qui a donné le souffle au peuple qui l'habite, et l'esprit à ceux qui la parcourent. 6 "Moi, l'Éternel, je t'ai appelé dans la justice, je t'ai saisi par la main, et je t'ai modelé, j'ai fait de toi l'alliance du peuple, la lumière des nations, 7 pour ouvrir les yeux des aveugles, pour extraire du cachot le prisonnier, et de la prison ceux qui habitent les ténèbres." 8 Je suis l'Éternel, tel est mon nom! Ma gloire, je ne la donnerai pas à un autre, ni mon honneur aux idoles. »
Ici, sa ligne de conduite et c'est bien une des raisons pour laquelle, il est passé inaperçu aux yeux des Juifs (le Talmud qui ne le cite que de manière indirecte), ainsi que les historiens de l'époque Flavius Joseph compris, etc. À partir du verset 6, on a une partie sur quoi son enseignement serait fait et la nature de sa mission prophétique en plus d'enseigner à ne plus faire la guerre. Ici, je vais faire une nouvelle fois d’une pierre deux coups. Le premier à dire que le Maître n'a été envoyé qu'a sa nation, qu'aux hébreux, ce n'est pas le Prophète de l'Islam. Actes 10, 34-36 « Il (Dieu) a envoyé sa parole aux Israélites, leur annonçant la bonne nouvelle de la paix par Jésus Christ… ».
Et ici, la référence, à Isaïe 42,6-7, Actes 10, 34 38 comment Dieu l'a oint de l'Esprit Saint et de puissance, lui qui a passé en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient tombés au pouvoir du diable; car Dieu était avec lui. » Qui entraine les hommes dans les chemins de la perdition, le Diable et quel est son champs d’action le cœur (la conscience) qui se retrouve obscurcie dans les ténèbres.
Matthieu 6, 19-21 : « 19 "Ne vous amassez point de trésors sur la terre, où la mite et le ver consument, où les voleurs percent et cambriolent. 20 Mais amassez-vous des trésors dans le ciel: là, point de mite ni de ver qui consument, point de voleurs qui perforent et cambriolent. 21 Car où est ton trésor, là sera aussi ton cœur. »
Matthieu 6, 22-23 : « 22 "La lampe du corps, c'est l'œil. Si donc ton œil est sain, ton corps tout entier sera lumineux. 23 Mais si ton œil est malade, ton corps tout entier sera ténébreux. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, quelles ténèbres! »
Matthieu 15, 17-19 : « 17 Ne comprenez-vous pas que tout ce qui pénètre dans la bouche passe dans le ventre, puis s'évacue aux lieux d'aisance, 18 tandis que ce qui sort de la bouche procède du cœur, et c'est cela qui souille l'homme? 19 Du cœur en effet procèdent mauvais desseins, meurtres, adultères, débauches, vols, faux témoignages, diffamations. »
Matthieu 5, 28 : « Eh bien! moi je vous dis: Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son cœur, l'adultère avec elle. »
J'avoue aucune logique en moi, quoique, moi je te donne un seul et même enseignement et non doctrine (construction théologique issue d'un homme). Le tout forme une seule unité cohérente basé que sur les paroles, sentence et paraboles du Maître.
Te prétendre de Dieu et qui l'est où ne l'est pas, n'a tu pas l'impression de te substituer à lui, Dieu seul connaît ses fidèles!

3guerremondiale 11/04/2016 09:16

Je commence a avoir plus de temps pour repondre a tes questions (gonflantes)

Tu as dit
"Bravo d'utiliser une des argumentations Juives contre le christianisme pour démontré que Yeshoua (Jésus) ne

pouvais pas être le Messie."


J'ai bien dit gonflante ! parce que, je n'ai jamais argumenté pour dire que Jésus n'est pas le Messie ! Au

contraire , je te demande pourquoi les apôtres ont cru au Messie alors qu'il ne les avait pas libérés des Romains

. La réponse est simple pour ceux qui ont des neurones
A l'an 30 de notre ére le messie devait libéré les juifs de l'occupation romaine, et Jésus ne la pas fait

pourtant ils (les apotres et beaucoup d'autres juifs) ont crus en lui , POURQUOI ?


Le rôle de Messie, dans la religion juive, au 1er siècle comme au second, était la libération de l'occupation

romaine
Et justement en 132 éclate la seconde guerre judéo romaine, la révolte est menée par Bar Kokhba que les Juifs

prennent pour le Messie. Résulta de la révolte. Jérusalem est détruit puis sur ces cendres est construite une

nouvelle ville romaine baptisée Ælia Capitolina, l'empereur Hadrien fait renommé (aussi) la province romaine de

Judée (la révolte juive venait de Judée) et une partie du Sud de la Syrie en Syria-Palæstina (le nom de Palestine

naît)


tu as dit
" Sauf que le Messie qu'ils attendaient et qu'ils attendent toujours est fondé sur l'image qu'ils se font du

Messie par rapport aux écritures. Ce qui est une erreur considérabl"

Et bien oui, tu veux qu'il soit fondé sur quoi ? les écrits du paganisme !
Comme à ton habitude, tu crois tout savoir et interpréte tout à ta propre sauce !

Tu as dit
" Le Messie n'a pas à répondre aux écritures selon une interprétation et une compréhension humaine (point de vue

Juif et la version donner par les évangiles). "

Houé ! il faut se fier à ta seule interprétation !
je perds mon temps avec des bouffonneries sans aucun sens !

tu as dit
"Parce que vous vous êtes construit une image merveilleuse, idéaliser, spectaculaire de lui alors qu'il est

(présent parce qu'il n'est jamais mort)"


Mort et réccusité, mais mm cela tu as du mal à le comprendre comme les musulmans tu te focalises sur la mort mais

pas la résurrection. Qui est pourtant la clé de la compréhension (c'est la résurrection qui a fait comprendre aux

apôtres que Jésus était bien le Messie et bien plus encore) LA MORT ET LA RÉSURRECTION EST quelque chose qui ne

s’invente pas. Si Jésus ne serait pas mort sur la croix, il aurait été oublié, délaisser par ses adeptes. Je

lavais compris avant de devenir chrétien, et grosse surprise lors de ma lecture des évangiles, c'est écrit !




Jean 12.23-33 Jésus leur répondit : L'heure est venue où le Fils de l'homme doit être glorifié (il fait allusion

a sa résurection). En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il

demeure seul (c-a-d que si Jésus n’aurait pas été crucifié il n'aurait pas eu de résurrection et jamais personne

n’aurait entendu parler de lui) ; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit. ( en témoignent les chrétiens

d'aujourd'hui) .Maintenant mon âme est troublée. Et que dirais-je ?... Père, délivre-moi de cette heure ?...

*Mais c'est pour cela que je suis venu* jusqu'à cette heure. Père, glorifie ton nom ! Et une voix vint du ciel : Je l'ai glorifié, et je le glorifierai encore.La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c'était un tonnerre. D'autres disaient : Un ange lui a parlé.Jésus dit : Ce n'est pas à cause de moi que cette voix s'est fait entendre ; c'est à cause de vous. *Maintenant a lieu le jugement de ce monde* ; maintenant le prince de ce monde (le diable) sera jeté dehors. Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, (élevé d'entre les morts,

ressuscité) j'attirerai tous les hommes à moi.


Jean 16.19-23 Jésus comprit qu'ils voulaient le questionner et il leur dit : "Vous vous interrogez entre vous

sur ce que j'ai dit : Encore un peu, et vous ne me verrez plus, et puis un peu encore, et vous me verrez. En

vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez (parce que Jésus mourra), et le monde

se réjouira (les juifs de jérusalem) ; vous serez tristes, mais votre tristesse se changera en joie (à la vue de

sa résurrection). La femme, sur le point d'accoucher, s'attriste parce que son heure est venue ; mais lorsqu'elle

a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus des douleurs, dans la joie qu'un homme soit venu au monde.

Vous aussi, maintenant vous voilà tristes ; mais je vous verrai de nouveau et votre coeur sera dans la joie, et

votre joie, nul ne vous l'enlèvera. *Ce jour-là, vous ne me poserez aucune question* (parce que les apotres

auront compris).


"Crois et tu comprendras; la foi précède, l'intelligence suit" Saint Augustin



Tu as dit
" Matthieu ne connait pas la géographie des lieu, Yeshoua (Jésus) ne se trouve pas sur la bonne rive. Etc…….
Comprends-tu cela?"


Ou il ne se trouve pas sur la bonne rive !!! Matthieu parle de la rive de Capernaüm


Matthieu 4.13 Il quitta Nazareth, et vint demeurer à Capernaüm, située près de la mer, dans le territoire de Zabulon et de Nephthali,
4.14 afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète:
4.15 Le peuple de Zabulon et de Nephthali, De la contrée voisine de la mer, du pays au delà du Jourdain, Et de la Galilée des Gentils...



1 = Capernaüm est un village de pêcheurs de l'ancienne province de Galilée, sur la rive nord-ouest du lac de Tibériade au nord d'Israël.
2 = La tribu de Nephthali occupe un territoire en Galilée, le long du cours supérieur du Jourdain et du lac de

Tibériade.
3 = Le territoire de la tribu de Zabulon s'étendait au nord de la Judée Samarie

Sur ces cartes on constate que Nephthali et Zabulon se trouve bien a droite du lac de Tibériade (donc rive droite)
http://home.nordnet.fr/caparisot/dico/tribe.html
et
http://salvatorecomisi.unblog.fr/2013/05/18/theologie-sur-l%E2%80%99a-t-le-livre-de-josue/

On constate que personne ne peut donner avec exactitude où sont exactement les "frontières" entre les tribus d’Israël

Voit aussi cette vidéo
https://www.youtube.com/watch?v=YWXY5jCCG4o&list=FLTerTwvkiNbilZ7zTrfeBaQ&index=45


Je perds mon temps avec tes accusations infondées ! et en plus tu te crois intéressant !
Comprends-tu cela ?



Tu as dit
"
Donc pour Paul, Yeshoua (Jésus) n'a enjoint Pierre que pour annoncer la bonne nouvelle pour les circoncis et à lui-même le reste du monde, les païens.
Question qui dit vrai puisque pour Marc les douze sont missionnés pour annoncer la bonne nouvelle à toute la création"

Simple à comprendre, mais la simplicité n'est pas ton ford !
Ils se sont partagé les taches, "annoncer la bonne nouvelle à toute la création" est l'annoncer aussi aux Juifs de l'étrangé
La logique veut qu'un Juif comme Pierre voudra en priorité sauvée des Juifs
Paul lui a vécu toute sa vie dans un pays païen, près de païen, donc plus proche des païens

Et l'histoire dit bien que les apôtres et leurs disciples se sont éparpillé dans l'Empire romain (preuve qu'ils ont compris le message)


Tu as dit
"D'ailleurs, pour Paul après la résurrection, il compte encore douze apôtres et non onze"

Paul ne parle jamais de Judas, c'est une contatation que j'ai faite
mais atont toute ces lettres qu'il a écrite !? je ne pense pas , d'autre part Luc est un de ses diciples et lui en parle
Mais sur Judas , il a aussi beaucoup a dire
et mes recherche mon appoté quelque interogasion trés interessante

tu as dit
"pourquoi Yeshoua (Jésus) dans les évangiles renomme ses disciples de prénom grec s'ils ne sont pas censés évangéliser"


Non, les évangiles ont été écrite (et donc traduite) en Grec par des Juifs, c'est ce qu'il faut comprendre
Des Juifs de plus loin de chez eux pour annoncé la bonne nouvelle


Tu as dit
"Dans l’épître de Jacques, il n’y a aucune mention d’apôtre mais de docteur et d’anciens"

Un apôtre est issu du grec Apostolos (donc encore une traduction), il désigne un envoyer , un propagateur

Dans l’épître de Jacques ! tu croit vraiment que dans toute sa vie de croyant en Jésus , Jacques n'a écrit que cinq petit épitres !! tu n'a aucune logique !


Galates 1.18-20 Trois ans plus tard, je (Paul) montai à Jérusalem pour faire la connaissance de Céphas, et je demeurai quinze jours chez lui.Mais je ne vis aucun autre des apôtres, si ce n'est Jacques, le frère du Seigneur.Dans ce que je vous écris, voici, devant Dieu, je ne mens point.

Ephésiens 4:11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,


Actes 15:23 Ils les chargèrent d'une lettre ainsi conçue : Les apôtres, les anciens, et les frères...

tes accusations sont encore vides de sens !!

tu as dit
"Je peux continuer comme ça presque indéfiniment"

oui et continué a te ridiculisé



Tu as dit
" Comme on peut le lire dans les homélies clémentines ou Paul a été remplacer par Simon le magicien"

Homélies clémentines ! Un apocryphe du 3 eme siécle (peut-etre du deuxiéme) !!


Tu as dit
"Tout ceci n'avait qu'un seul but, effacer de l'histoire Ya'aqov (Jacques) le frère de Yeshoua (Jésus), l’adversaire redouté de Paul qui est absent des évangiles alors qu'il est après le Maître, le personnage le plus important de sa communauté. Attester par Luc dans les actes des Apôtres, Paul ses épîtres et Flavius Josèphe dans ses antiquités Juives. "

Tu croit donc en Jacques pas en Jésus !!

Pour infos , mon petit , les épîtres de Jacques daterait de 80-90 et Jacques a été lapidé en 62 d'aprés Flavius Josèphe !
De plus Eusèbe de Césarée écrit que ces lettres ne sont pas de Jacques


Tu as dit
"Comment ont-ils su que le Maître était le Messie, mais tout simplement par son enseignement qui le démontre.

Ezéchiel 37,26-28 : « 26 Je conclurai avec eux une alliance de paix, ce sera avec eux une alliance éternelle. Je les établirai, je les multiplierai et j'établirai mon sanctuaire au milieu d'eux à jamais. 27 Je ferai ma demeure au-dessus d'eux, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. 28 Et les nations sauront que je suis l'Éternel qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera au milieu d'eux à jamais. »

Le sanctuaire, le troisième temple, c’est le cœur de l’homme que l’enseignement du Maître, nous apprend à purifier. "


Les apotres attandaient des fait pas des paroles !


Luc 24.13-21 (..) deux disciples allaient à un village nommé Emmaüs, éloigné de Jérusalem de soixante stades (..) L'un d'eux, nommé Cléopas, lui répondit: Es-tu le seul qui, séjournant à Jérusalem ne sache pas ce qui y est arrivé ces jours-ci ? - Quoi? leur dit-il. -Et ils lui répondirent: *Ce qui est arrivé au sujet de Jésus de Nazareth*, qui était un prophète (certain le prenaient pour un prophete) puissant en oeuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple, et comment les principaux sacrificateurs et nos magistrats l'on livré pour le faire condamner à mort et l'ont crucifié. *Nous espérions (ecrit au passé) que ce serait lui qui délivrerait Israël*

*Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël*
*Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël*

Volà ceux qu'ils espéré !


Pour Ezéchiel , il parle ici d'une periode de l'instoration du royaume de Dieu , cela n'a pas encore eu lieu
Et il n'y aurras pas de troisiéme temple , le santuere , le Temple c'est Jésus lui-mm


Tu as écrit
"Isaïe 42,1-8 : « Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui mon âme se complaît (ou tu comprends dieu (f.), et dieu (P.), ici ?)..."

Ce sont les paroles de Dieu , raporté par Isaie
Dieu dit que son serviteur va venir et se serviteur s'averera etre Jean Baptiste



Tu as dit
"Le premier à dire que le Maître n'a été envoyé qu'a sa nation, qu'aux hébreux, ce n'est pas le Prophète de l'Islam. Actes 10, 34-36 « Il (Dieu) a envoyé sa parole aux Israélites, leur annonçant la bonne nouvelle de la paix par Jésus Christ… ». "


Le prophete de l'Islam ! pophete avec une majuscule s'il vous plait !! (Adam lui n'en a pas droit)



Oui Jésus est venue prêcher chez les Juifs (mais aussi aux Romains, puisqu'il a mm sauvé la fille d'un centurion ainsi que la fille d'une Grecque, syro phénicienne)
À ton avis , pourquoi Jésus est envoyer aux Juifs ?
Tout simplement parce qu'ils sont les seuls à cette époque à croire et reconnaître le Dieu unique YHWH . C'est aussi simple que çà ! Mais tellement compréhensible pour une personne comme toi !
Comment veux-tu que Jésus parte convertir les païens ! et avec quel argument ?
Ce travail était celui des apôtres et de leur disciple
Croire en Jésus, croire en sa résurrection pour ensuite croire en Dieu ! C'est là , la compréhension

Jean 20.27-31 Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois. Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu ! Jésus lui dit: Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru !

Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru !
Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru !


Tu as dit
"Qui dit que l'évangile de Jean à subit plusieurs réécritures, source Wikipédia"


Ce n'est pas parce qu'un texte est répétitif qu'il a était écrit par plusieurs personnes !
de plus de nos jours on critique et on remet sans cesse tout en question

Ruptures. incohérences constatées. textes hors de leur contexte ! Quel ruptures. Quel incohérences constatées. quel textes hors de leur contexte !!!?
Moi j'aimerais bien trouver des sites qui apporte de vraie preuve plutôt que des suggestions sans aucun apport de preuve !


Tu as dit
"À quel moment tu vas arrêtes ton hypocrisie et regardait la vérité en face?

La vérité ! parce que tu te croit vraiment être de la vérité, alors que ta croyance ne tien que sur du vent !! le seul hypocrite ici c'est toi


Dernière question
Que pense tu de Mahomet ? est'il un prophète , est-il le denier prophète ?

Vaut mieux pour toi , ne pas cherché a te détourné de mes questions

3guerremondiale 28/03/2016 19:10

Pour l'instant je reçois des amis pour quelque jours , je lirez donc tes messages , dans quelque jours

Cryant 28/03/2016 17:46

Je vais t'expliquer l’évidence que tu ne perçois pas.
Les paraboles sont un enseignement dont la parabole du bon grain et de l'ivraie en est la base, tout le reste suit, ou en découle.
Je vais t'expliquer comme à un enfant! Tu as appris à écrire, et pour se faire on t'en a donné les outils, à savoir l’alphabet. Ainsi par celui-ci tu peux former des syllabes qui forment eux-mêmes des mots et ceux-ci des phrases. Pour uniformiser le tout, on y a donné des règles (grammaire, conjugaison etc.) Maintenant que tu as appris à écrire, as-tu oublié la base de l'enseignement à savoir l'alphabet ? Comprends-tu l'absurdité de tes allégations.
Si Marc et Luc ne disposent pas de la parabole du bon grain et de l'ivraie alors toutes les paraboles qu'ils donnent dans leurs évangiles ne servent à rien. Quel est le but de cette manœuvre frauduleuse? Quelle chance donnent-ils aux fidèles de comprendre l'enseignement donner par les paraboles si on leur retire la base de l'enseignement? La vérité, c’est que l'enseignement du Maître, ils en ont que faire, seul compte de justifier Paul et sa doctrine qui fait de Yeshoua (Jésus) l'évangile et non plus son enseignement. (L'enseignement prodigué par les paraboles est contraire au comportement et aux dires de Paul, c'est un fait.)
Papias ne fait que des allégations, des suppositions sur Marc, puisqu'il ne l'a pas connu et qu'il ne dit pas en voir connaissance par autrui. Ce qui ne veut pas dire que ce qu'il allègue sur Marc est vrai ou vérité historique. J'ai utilisé cette argumentation pour te démontrer qu’à l'époque de Papias, il existait un évangile connu et qui était attribué à Marc, dont Papias essaye de donner une explication cohérente sur sa construction.
Irénée de Lyon deuxième évêque de Lyon au II siècle entre 177 et 202. Citation : « il y a quatre évangiles, parce qu'il y a quatre parties du monde et quatre vents cardinaux. » Stop, on ne va pas plus loin, c’est suffisant ! Les propos que tu me cites ne sont même pas un témoignage fiable et recevable, toujours pareil, ce ne sont que des allégations des suppositions émient en fonction de ce qu'a écrit Papias.
Petite explication, l'origine et fondation du christianisme, c'est Paul accompagné d'un groupe d'individus (Marc compris), tous opposé aux hébreux et en particulier les vrais disciples du Maître. Les fidèles évangélisés par eux ne sont pas au courant de ce fait, ils prennent pour argent comptant ce qu'on leur prêche. Les pères de l'Église chrétienne sont issus de ses fidèles, ils ne savent pas qu'ils sont extérieurs au mouvement impulser par Yeshoua (Jésus). Alors ils cherchent à expliquer entre ce qu'ils sont appris par transmission orale et les incohérences que sa génère à la parution des premiers évangiles, canonique et apocryphe. Mais aussi toutes les sectes et mouvement de l'époque qui se réclame tout issu de Yeshoua (Jésus), parmi lesquels se trouvent les vrais disciples du Maître. Les pères de l'Église sans le savoir, ont continué l'œuvre de Paul, qu'ils tiennent pour véridique.
Pour Flavius Josèphe, je te laisse avec ton manque d'analyse sur l'ajout chrétien et que tu prends pour vrai. Pitoyable.
Adam prophète, qui l'affirme en premier, le Prophète de l'Islam ou Képhas ou Céphas? Source Wikipédia, Homélies pseudo-clémentines, données propres aux Récognitions : « Les dix livres composant cet ouvrage sont d'un auteur qui écrit probablement vers le milieu du IV siècle, et qui cherche à la fois à expurger l'Écrit de base de certaines conceptions trop « judéo-chrétiennes », telles que l'interprétation d'Adam comme premier vrai prophète ou la tradition orale supérieure à la tradition écrite de la Loi mosaïque. » Pour les Juifs Adam n'est pas considéré comme un prophète, pourtant dans les Récognitions, les hébreux faussement appeler Judéo-Chrétien et issu du mouvement impulser par le Maître semblent prétendre l'inverse et on a une preuve de corruption des écrits par l'auteur. Note que l’écrit date du IV siècle soit II siècle avant l’avènement de l’Islam.
Je te rajoute ceci : Les 48 prophètes d'Israël par le Rav Yehoshua Ra'hamim Dufour http://www.modia.org: « Pour bien comprendre le caractère catégorique de la transmission, le Traité du Talmud Baba Batra page 121b, spécialement avec le commentaire du Rachbam, montre que 7 prophètes se sont connus dans leur vie et, à eux seuls, ils couvrent toute la période de transmission jusqu'à la fin de la prophétie : Adam 1-930/ Mathusalem (Matouchélah) 687-1656/ Chém 1558-2158/ Yaâqov 2108-2255/ Amram 2250-2387/ A'hiya haChiloni 2380-2960/ Eliyahou haNavi 2960... »
Qui dit que l'évangile de Jean à subit plusieurs réécritures, source Wikipédia, évangile de Jean : « C'est à partir du XIX siècle qu'un état d'esprit plus critique questionnera plus avant la paternité johannique du texte, soulignant que celui-ci avait été rédigé des décennies après les événements qu'il décrit. Les universitaires de ce courant appuient leur opinion sur les différences linguistiques du grec à l'intérieur même de l'évangile, sur les ruptures et les incohérences constatées dans certains passages, sur les répétitions du discours aussi bien que l'insertion de séquences de textes très clairement hors de leur contexte, ce qui suggère plusieurs auteurs et des remaniements. Nombre d'historiens et d'exégètes considèrent que l'évangile de Jean a été composé par couches, la datation de la première restant difficile (vers 80 après. J.-C.) et s'achevant pour la dernière vers 95-11040. Cette dernière date correspondrait à la deuxième ou troisième génération de disciples après la mort de Jésus (vers 30), au sein d'un groupe de chrétiens appelé communauté johannique. »
Tu y vois des spécialistes musulmans?
À quel moment tu vas arrêtes ton hypocrisie et regardait la vérité en face? Ta foi, ta croyance n'a rien à voir avec Yeshoua (Jésus) mais de Paul de tarse.