Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #La vérité: siècle des lumières & la révolution fr

 

Le mouvement des Lumières tire son nom de la volonté des philosophes européens du XVIIIe siècle de combattre les soi disantes ténèbres de l'ignorance de l'église par la diffusion de leur savoir . Ce mouvement, connut une intensité plus marquée en France, en Angleterre (sous le nom d'Enlightenment) et en Allemagne (Aufklärung). Les philosophes du siècle des Lumières ont alimenté les pensées du courant révolutionnaires, ce sont ces "lumières" qui sont derrière la Révolution française qui a mené à l'ascension au pouvoir de la bourgeoisie et du capitalisme dans le monde.

 

 


Marion Sigaut, historienne spécialisée sur la période du XVIII ième siècle, nous explique comment le mouvement des Lumières  a activement promu le capitalisme montant et attaqué frontalement les protecteurs du peuple : l'Eglise Catholique et la royauté. Cet entretien apporte de nouvelles informations sur la "face cachée des Lumières",sur  la "guerre que les Lumières ont menée contre l'Eglise" Une occasion également pour faire le lien avec le contexte politique et économique actuel

 

Entretien avec Marion Sigaut : Les Lumières et l'essor du capitalisme

 

 

 

 

 

Et la révolution française vous croyez qu'elle est légitime !

La vérité par Marion Sigaut

 

 

Rajout du 6 septembre  2013

David L'Epée s'entretient avec l'historienne Marion Sigaut qui lui dit tout le mal qu'elle pense de la Révolution française. Résolument à contre-courant de toutes les écoles historiques, elle refuse à la fois la glorification progressiste et libérale de la Révolution et sa critique réactionnaire et droitière. C'est au nom de la justice sociale et des intérêts populaires qu'elle s'insurge contre ce qu'elle considère comme l'irruption concrète du capitalisme dans l'histoire de France. Déroutant !

 

 

 

 

  D'autres videos sur le site de Marion Sigaut

 

 

Génocide Vendéen : le mensonge de la République

 

 

Commenter cet article

JC 04/08/2017 22:58

Écrire que le mouvement des Lumières a promu le capitalisme, ou que la Révolution française a aidé à diffuser ses idées en Europe puis indirectement dans le monde, peut-être mais il faut faire attention car c'est aussi ce que les nazis ont reprochés à la France (ainsi que d'avoir libéré les juifs en Europe)... néanmoins lors de la Fête de la Loi du 3 juin 1793, en l'honneur du maire d'Étampes, la devise mise en avant à ce moment était bien : Liberté, Égalité, Propriété! La propriété individuelle est devenue bien évidemment une valeur fondamentale même si, sans la Révolution, le capitalisme se serait développé par ailleurs!
Le libéralisme imposé de force a été le début des excès d'un capitalisme financier, d'une exploitation de moins en moins raisonné des ressources et des travailleurs, de l’idolâtrie de l'argent, etc.
Si seulement les hommes écoutaient il y n'aurait pas eu ces dérives... aurait-il fallu à la base que l’Église soit plus en accord avec ce qu'avait véritablement prêché le Sauveur, et que les Rois de France ne commencent à se détourner de la Fleur de Lys (à partir des Rois maudits).
En 1781, la population de Salon en Provence a déménagé la dépouille de Michel de Nostredame (au cou de son squelette se trouvait une amulette portant le chiffre 1781) dans un endroit plus approprié à sa renommée (pendant plus de deux siècles sont corps était resté dans la position qu'il avait souhaité, à savoir debout, dans une petite église du centre ville). Son tombeau fut ainsi édifié dans l’église des Cordeliers, puis fut profané en 1793 par des sans-culottes, ses ossements étant pillés et dispersés, et cela en dit long sur la mentalité des révolutionnaires (un Marseillais aurait même pris son crâne et bu dedans). Le maire David fit après transférer les reliques dans la collégiale Saint-Laurent.
Lorsque l'on lit le texte en prose des Centuries (lorsque les pieds poétiques sont rangés verticalement et constituent des lignes de 100 syllabes), il apparaît un épisode qui a certainement été assez sous-estimé dans l'enchaînement des événements historiques (entre Louis XVI et Napoléon, lignes 15-18):
'Une lettre du sommet qui sera passé n'aura aucun sens, censé savoir les usages cet homme d'Église fera cette erreur, des heures de proie seront le pouvoir du Roi, les heures proches de ce Prélat seront hâtées, ce temps sera tempête des gens, cette époque fera de la race le cou couper par le pouvoir, ce sera un fort sort qui forceront les conflits...
Du devoir de la fleur de Lys le Roi XVI cessera, sa destination sera aux fers, feront des heures arrestation tous, ils ont usé d'excès, et cesseront en subissant ici une mort ignoble par le dos sera mise. Mis ici par cet art de l’air des mots, cela caché ce savoir a été haché, l’heure H est proche, l’air des mots de ces usages sera presque, j’ai par l’aide de ce devoir bien des gens sauront les faits de ton époque de cette connaissance tu es paré.
...Dieu m'a porté au bar du port, Barras avec la manière de se conduire avec ruses et machinations il casse-tout, et met le feu à Toulon avec une armée il a l'obligation d'aider son seigneur, les hussards ont des coutumes de singes.'