Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #La vérité sur l'inquisition

 

L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

 

Aujourd’hui en 2012, lorsque l'on évoque l'inquisition, on pense a la terreur que l'église aurait exercée sur le monde entier, on pense à des tortures, a des massacres et aux bûchers où des milliers de personnes auraient été brulées , et pourtant puisse ne plaire à ce qui n'aime pas l'église , la réalité est tout autre

 

Premièrement inquisition en Latin inquisitio ( ɛ̃kizisjɔ̃ ) veut dire enquête, une enquête qui a pour but la recherche de la verité sur un accusé 

 

Deuxièmement , il n'y eut pas une Inquisition, mais trois, l'Inquisition médiévale, l'Inquisition espagnole et l'Inquisition romaine. Du strict point de vue historique, les confondre n'a pas de sens.

 

Les inquisitions étaient limitées à la France , l’Italie, l’Espagne, le Portugal et à quelques petits pays aux alentours
Toute l'Europe du Nord ( l’Angleterre entre autres )  et Europe de l’Est, (Grèce, Russie  etc..  )  n'ont pas commuent les inquisitions, c'est-à-dire que les Chrétiens protestant et orthodoxe ne sont pas concernés

( Notez que le protestantisme est né vers 1512 donc l'Angleterre etait encore catholique au début des premiers siècles de l'inquisition  )

 

Il est important de savoir qu'au Moyen Age en France ,  il y avait deux justices , une civile et l'autre Inquisitionnel et que la justice civile pratiqué le bûcher ( ainsi que la mort par pendaison et la décapitation )

 

L'inquisition les condamnations

 

En réalité, la plupart des condamnations prononcées par l’Inquisition sont… purement religieuses !

réciter des prières, assister à certains offices, jeûner, effectuer des dons aux églises, se rendre en pélerinage dans un sanctuaire voisin, ou dans les cas graves, à Rome, à St Jacques de Compostelle ou à Jérusalem.Il peut être imposé de porter un signe distinctif sur les vêtements (une croix), humiliation souvent remplacée, dès le XIIIè siècle, par une amende. Peine plus grave, la prison (l'emmurement). Le mot est à l'origine d'une légende : jamais les inquisiteurs n'ont fait emmurer vivant qui que ce soit ; un emmuré, c'est un prisonnier. En cas de deuil familial, de maladie, pendant de fêtes religieuses, les prisonniers obtiennent des permissions qu'ils passent chez eux. « Le pouvoir d'atténuer les sentences était fréquemment exercé », souligne Jean Guiraud (« L'Inquisition Médiévale » chez Tallandier).

 

Il existe plusieurs cas d’inquisiteurs qui ont été révoqués et punis par Rome parce qu’ils appliquent des sentences trop sévères. L’exemple le plus connu est celui de Robert le Bougre. Ce dominicain prononce des peines telles que trois évêques se plaignent de lui au Pape. Suspendu temporairement une première fois en 1233, il récidive et est condamné à la prison à vie en 1241.

 

La torture

 

La torture reste cependant peu pratiquée pendant les inquisitions : moins de 10% des cas selon Olivier Tosseri dans sont livre "  150 idées reçues sur l’Histoire" écrit , alors qu’elle est très utilisée par les tribunaux séculiers. L’Inquisition espagnole l’utilise aussi très peu : avant 1500, sur 300 procès devant le tribunal inquisitorial de Tolède, on relève 6 cas de torture. De 1480 à 1530, sur 2000 procédures du tribunal inquisitorial de Valence, on dénombre 12 cas de torture. Le manuel d’inquisition de Nicolas Eymerich (inquisiteur général d’Aragon) dit explicitement qu’il faut réserver la torture aux cas extrêmes et met en doute son utilité : ‘’La question est trompeuse et inefficace’’. L’historien américain du 19ème siècle Henri-Charles Lea, hostile à l’Inquisition, reconnait que ‘’dans les fragments de procédure inquisitoriale qui nous sont parvenus, les allusions à la torture sont rares  ( Histoire de l’Inquisition au Moyen Age , son ouvrage a été récemment réédité)

Il note aussi que "La croyance populaire selon laquelle la chambre de torture était le théâtre (...) d'un acharnement particulier à extorquer des aveux est une erreur imputable aux écrivains à sensation qui ont exploité la crédulité publique."

 

( Bien avant les inquisitions , en 886, le pape Nicolas 1er déclarait que ce moyen n'était admis ni par les lois humaines ni par les lois divines )

 

Le bûcher

 

  L'Inquisition en use fort peu. Là encore le mythe ne résiste pas à l'examen. En premier lieu, les aveux spontanés ou les condamnations légères exposent à des peines purement religieuses

Les condamnations capitales sont rares. Les victimes, dans ce cas, sont livrées au bras séculier -la justice laïque- qui pratique le bûcher. Ce supplice entraîne la mort par asphyxie la plupart du temps

 

Combien de mort ?

 

La recherche moderne ne cesse de réviser le nombre de victimes à la baisse.A Albi, ville de 8000 habitants, de 1286 à 1329, sur une population cathare estimée à 250 croyants, 58 personnes seulement subissent des peines afflictives. De 1308 à 1323, l'inquisiteur, Bernard Gui prononce 930 sentences : 139 sont des acquittements ; près de 286 imposent des pénitences religieuses (impositions de croix, pélerinages ou service militaire en Terre Sainte) ; 307 sentences condamnent à la prison ; 156 sentences se partagent entre des peines diverses (emprisonnements théoriques, destructions de maisons, expositions au pilori, exil). Quant aux condamnations à mort, leur nombre s'élève à 42, soit une moyenne de 3 par an sur quinze ans, à une période où l'inquisition est particulièrement active.

 

 

 

D'après l'historien danois Gustav Henningsen, sur l'échantillon de 50 000 procédures de l'Inquisition espagnole s'étalant sur 140 ans (entre 1560 et 1700) qu'il a étudié, "Environ 1% seulement des accusés ont dû être exécutés".

 

La Revue des études juives étudia l’activité du tribunal de Badajoz entre 1493 et 1599. Elle y a recensé une vingtaine de condamnés à mort sur une période de 106 ans.

 

 L'inquisition de nos jours

 

L’Inquisition n’a pas complètement disparu du système juridique français. En effet, le système français est dit inquisitorial, il est l’héritier de l’Inquisition et de la révolution juridique que celle-ci a apportée. Dans ce système l’accusé est présumé innocent, c’est à l’accusation d’apporter les preuves de sa culpabilité. Un ministère public se met en place, qui peut mener l’affaire et déposer plainte au nom du préjudice subi, même si la victime retire sa plainte. Le fondement de ce système c’est l’enquête (« inquisitio » en latin), qui doit conduire à démontrer la culpabilité de l’accusé pour que celui-ci puisse être condamné.( source  voir aussi Comment se déroule un procès de l'inquisition )

 

 


 

La chasse aux sorcières et l’Inquisition

Une conférence de Marion Sigaut

 

 

 


 

 

Pour tout savoir sur l'inquisition voir cet excellent site :  L'Inquisition pour les nuls 

 

Voir aussi  se site royaliste  et  Paroles de Catholiques

 

Pour les liens Wikipedia

  1. l'Inquisition médiévale, introduite devant les tribunaux ecclésiastiques par le pape Innocent III en 1199
  2. l'Inquisition espagnole, inféodée à la couronne d'Espagne, fondée en 1478, et l'Inquisition portugaise, fondée en 1531, est abolie définitivement par la reine Marie-Christine en 1834
  3. l'Inquisition romaine (Congrégation de l'Inquisition romaine et universelle), fondée en 1542, rebaptisée Sacrée Congrégation du Saint-Office en 1909.
  4. L'image de l'inquisition

Commenter cet article

Halim 18/11/2016 09:41

C'est interessant comment tu récupères une video de Marion SIgeault, historienne avec qui je suis ttalement d'accord qui prone la réconciliation avec Alain Soral, et qui est proche des musulmans;
En faite de tous ton site c'est le seul article qui est vrai, en tant que musulman je suis d'accord que l'incquisition c'est un faux procès fait a église pour la discriditer, et pour que les gens pensent que la croyance en Dieu et arrièré et entraine le mal. C'est la meme stratégie utilisé par la franc maconnerie quand on chope un prètre pédophile en faite. Les francmacons et les pédocriminel infiltre très peu d'église et beaucoup d'école (car ce sont les lieux ou un prédateur sexuel peut etre en contact avec des enfants) et quand ils se font chopper dans les écoles on en parle très peu dans les médias et en plus il enseigne quelque année après dans une autre école, mais quand il se font chopper dans les églises c'est automatiquement relayé par les médias de manière a faire croire au gens que seul les prètre sont pédophile alors que c'est totalement faux, aucun homme de Dieu n'est un pédophile (ni un imam, ni un prètre, ni un rabbin) ce sont juste des sataniste qui mene une foule vie qui infiltre l'église et sa sert leur interet quand il se font chopper.

3guerremondiale 19/11/2016 05:54

J’apprécie beaucoup les vidéos de Marion SIgeault, mais je regrette ces mauvaises fréquentation , comme ce trou du cul d'Alain Soral
Un con qui croit connaitre l'Islam parce qu'il fait de la boxe avec des potes musulmans ! mdr !









Rynlee 28/07/2016 00:41

C'est amusant de voir que cet imbécile de "lagoutte" n'est pas réapparu içi, lui et sa débilité crasse sur 'les millions de femmes torturées et brulées pendant l'inquisition car elles s'instruisaient" ou les 60 millions de personnes tuées par l'inquisition... je me demande bien d'ou il tient es sources avec ses études supérieures en histoire des religions... Comme il le disait, (mais pas pour lui, ironiquement) ça ne devrait pas être permis d'être aussi bête et inculte... En tout cas très bon article, pour une fois qu'on accorde du crédit aux catholiques ça fait vraiment plaisir :D bonne continuation...

Yves 29/12/2015 12:10

On peut certes vouloir minimiser... il n'empêche que le principe même d'une église "corps des croyants rachetés" selon l'Ecriture qui a condamné des hérétiques à quelque peine que ce soit ne peut pas ne pas avoir à se remettre sérieusement en question sur ce point.

3guerremondiale 30/12/2015 05:14

Il est très difficile de parler de l'inquisition, parce qu'il faut faire un travail énorme pour démêler le vrai du faux, de tout ce qui a était affirmé depuis des siècles, en fait depuis le siècle des lumières
(J'ai fait un bien meilleur dossier sur les croisades)
Lorsque l'on voit les mensonges qui se disent à la TV sur les croisades, on se demande si les inquisitions n'ont pas aussi suivi le même chemin. Certes les inquisitions ont bien existé mais les chiffres ont été plus qu'exagérer dans le seul but de cassé l’Église.

GLOWACKI 28/07/2015 19:34

Je trouve toutes ces informations très orientées pour minimiser la responsabilité d'une Église romaine dans sa lutte contre les hérétiques,.
Malheureusement; c'est bien Elle qui a appelé aux croisades contre les "Cathares" qui ont fait des dizaines de milliers de morts, c'est bien l'inquisition qui a condamné au bûcher des milliers d'entre eux sur deux siècles, mais pour garder les mains propres, elle a fait appel au bras séculier. Les archives encore existantes de l'inquisition sont là pour en témoigner. Lisez donc les ouvrages de René Nelly ou d'Anne Brenon qui les ont traduites et ceci parce que ces soit-disant hérétiques qui étaient des chrétiens ont fait trembler le pouvoir de Rome parce qu'il prêchaient la pauvreté, l'humilité, ils dénonçaient les fastes des Papes , évêques et autres prieurs, ils dénonçaient leur débauche, leur soif d'argent, ils dénonçaient leurs mensonges et leur soif de pouvoir

Yvon 29/11/2015 19:53

la vérité effectivement ne doit pas favorisé un camp ou un autre, jamais . en Mathieu , N'appelez personne sur la Terre Père car il n'y a qu'un seul , Père celui qui est dans les cieux . C'est clair comme de l'eau de roche , il n'y a pas à le discuter comme font les autres religions .