Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Jésus ce qu'il faut comprendre

 

 

En 20 siècles d'histoire, l'église a connu de nombreuses tribulations. Mais malgré les difficultés, malgré les épreuves, elle a toujours su rester là stabilisatrice et la protectrice de la foi chrétienne.

Sans l'Église catholique, les autres enfants du christianisme, protestant et témoins de Jéhovah (enfant illégitime), n’auraient jamais pu naitre

(* Protestantisme né en 1517,  Témoins de Jéhova né en 1870 )

 

Partie 1 : Une église voulue

 

 

Dans l'Évangile de Jean ,  Jésus dit

 

 

Matthieu 7.24 C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.

 

Ce passage est une parabole, l'homme c'est Jésus qui par prudence bâtit, son église (représentante dans l'unité la foi chrétienne) sur un roc solide enfin que lorsque vient les tribulations son église ne tombe pas dans l'abime de l'oubli mais tienne bon  et passe les siècles

 

Notez que cette parabole a était dite avant le passage suivant

 

Matthieu 16.15-19 Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux.Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.

 

Simon a été le premier apôtre à comprendre que Jésus était le fils de Dieu , Jésus alors rebaptise Simon par le nom de Pierre et fait un jeu de mots, tu es Pierre ( de nom) et sur cette pierre ( solidité) je bâtirai mon église
Ainsi Pierre, devient son délégué sur cette terre, et il deviendra l’élément stabilisateur de son Église 

 

La traduction littérale de ce passage en grec donne : « Tu es (une) "pierre" et sur ce "roc" je construirai mon Église »

( En araméen une pierre , un caillou se dit Céphas )

 

 

Ce chapitre a était trés contreversé  aussi bien par les orthodoxes que par les protestants ou encore par les temoins de Jéhova . Ainsi, pour ces opposans  l'origine de la fonction du Pape romain résulte d'une évolution historique de l'Occident et n'est pas inscrite dans le Nouveau Testament.

 

Version Temoin de Jéhova :  De plus, moi je te dis : Tu es Pierre, et sur ce roc je bâtirai ma congrégation, 

 

 Une congrégation religieuse ou, de manière absolue, congrégation, désigne :

  • au sens étroit, une association de clercs réguliers catholiques (ou autre) unis par des vœux 
  • Nom que l'on donne en général à l'ensemble des ordres et instituts religieux.(source)

Même dans cette traduction le sens de congrégation est dans une unité, un ensemble or Jésus a toujours demandé une unité (rappelé vous bien de ça par rapport a la suite de l'article)

 

 

Il a une chose primordiale à comprendre, c'est que Jésus savait très bien ce qu'il disait et les conséquences que cela aller apporter dans les siècles a venir. Alors lorsqu'il  disait  " tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon église "Il savait très bien que de ces paroles l'église et la papauté aller naître, si Jésus n'aurait pas voulu d'une papauté, il n'aurait tout simplement jamais prononcé ses mots
Ses paroles on était prononcé elles ont été écrite et l'église est venue et il ne pouvait en être autrement

 

Aprés la résurection Jésus est apparue en premier à Pierre

 

1 Corinthiens 15.4-5 qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures ;
et qu’il est apparu à Céphas,( Pierre ) puis aux douze.Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois

 

Le dernier chapitre de l'évangile de Jean contient un passage d'une grande importance pour comprendre que la papauté était bien voulue par Jésus, Jésus dit qu'il veut que Pierre reste jusqu'à ce qu'il vienne, ce qui veut donc bien dire qu'un représentant doit rester garder les brebis jusqu'à son retour (jusqu'au retour du berger)

 

Jean 21.20-22  Pierre, s'étant retourné, vit venir après eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s'était penché sur la poitrine de Jésus, et avait dit: Seigneur, qui est celui qui te livre ? ( voir Jean 13.24-25 ) En le voyant, Pierre dit à Jésus: Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? Jésus lui dit: Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe? Toi, suis-moi.

 

 

Matthieu 28.18-20 Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.

 

 

Partie 2 : Une unité voulue

 

 

Je me lancerais pas ici dans une longue discutions ,mais sachez que pour comprendre les choses il faut aller à leur origine, savoir ce que veut dire église ou catholique est primordial (concentrer votre attention sur les textes écrits en gras)

 

 

« Église » vient du grec "ecclésia" qui signifie  «  assemblée » . Lorsque les premiers chrétiens employaient le terme église, ils reprenaient l'une des appellations traditionnelles du judaïsme hellénique pour désigner Israël ou le peuple de Dieu. Cependant, l’usage chrétien du terme ecclésia a aussi sonné comme en contrepoint de celui qui en était fait dans les cités grecques. Dans le grec classique, l’ecclésia était une assemblée réservée aux citoyens et à laquelle les étrangers n’étaient pas admis . L’Église au sens chrétien est l’assemblée dans laquelle plus personne n’est étranger l’un à l’autre. Elle est ce qui rassemble des hommes de toute nation, race, peuple et langue

 

« Catholique » vient du grec, καθολικός qui signifie, « selon le tout » c'est-à-dire « général », « en totalité » ou « universel ». Le mot καθολικός dérive lui-même de καθολός (katholos). Le préfixe κατά (ici écrit καθ car devient aspiré devant l'esprit rude de holos) signifie « par » ou « selon », tandis que l'adjectif ὅλος (holos) signifie « tout » ou « entier » 

Chez Aristote καθόλον (katholon) est synonyme de κοινόν (koinon), c’est-à-dire, « général, commun ». En grec classique un καθολικὸς λόγος signifie "un lieu commun".

 

Comprendre ce que dit Paul a aussi sont importance

 

Ephesiens 1.20-23 Il ( Dieu ) l'a déployée ( sa force) en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes,au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.Il a tout mis sous ses pieds , et il l'a donné pour chef suprême à l'Église,qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.

 


Ainsi l'église n'est pas seulement « avec le Christ », mais elle est aussi « par lui » et « en lui » .L'église c'est un lien une communauté entre tous une communion de tous en un

 

 

1 Corenthiens 12.12-28  Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ.Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit. Ainsi le corps n'est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres.Si le pied disait : Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps-ne serait-il pas du corps pour cela ? Et si l'oreille disait : Parce que je ne suis pas un oeil, je ne suis pas du corps, -ne serait-elle pas du corps pour cela ? Si tout le corps était oeil, où serait l'ouïe ? S'il était tout ouïe, où serait l'odorat ? Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu.Si tous étaient un seul membre, où serait le corps ?Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps.L'oeil ne peut pas dire à la main : Je n'ai pas besoin de toi ; ni la tête dire aux pieds : Je n'ai pas besoin de vous.Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires ;et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d'un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d'honneur,tandis que ceux qui sont honnêtes n'en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait, afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres.Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. Et Dieu (l)a établi dans l'Église..

 

Et enfin Deux passages de l'Évangile de Jean

 

Jean 11.49-52 L'un d'eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit : Vous n'y entendez rien ;vous ne réfléchissez pas qu'il est dans votre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas.Or, il ne dit pas cela de lui-même ; mais étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation.Et ce n'était pas pour la nation seulement ; c'était aussi afin de réunir en un seul corps les enfants de Dieu dispersés

 

 

Jean 17.20-23 Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,
 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, - moi en eux, et toi en moi, -afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.
 

 

 

 

Commenter cet article