Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 11 novembre 2022

 

 

Guerre en Ukraine : Missiles Stinger, systèmes de défense aérienne Hawk et Avenger... Les États-Unis préparent une nouvelle aide militaire pour Kiev

Vers une guerre de religion, infos du 11 novembre 2022

 

Les Etats-Unis préparent une nouvelle livraison d'armes à l'Ukraine, a annoncé ce jeudi la Maison blanche.

Jake Sullivan, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, a annoncé ce jeudi que les Etats-Unis allaient livrer à l'Ukraine une nouvelle aide militaire, rapporte Bloomberg.

Ce "paquet" d'armes comprendra notamment "d'importantes contributions à la défense aérienne" comme des missiles pour les systèmes de défense aérienne HAWK ainsi que quatre systèmes de défense aérienne Avenger équipés de missiles Stinger.

"Cet équipement viendra compléter d'autres contributions à la défense aérienne annoncées par nos alliés et partenaires", a déclaré Jake Sullivan, seulement quelques heures après que l'Espagne a indiqué qu'elle était sur le point de livrer deux systèmes de défense aérienne Hawk supplémentaires à Kiev.

"Cette défense aérienne accrue sera essentielle pour l'Ukraine alors que la Russie continue d'utiliser des missiles de croisière et des drones de fabrication iranienne pour attaquer des infrastructures civiles critiques", a indiqué Jake Sullivan.

Source

 

Note : Jake Sullivan un proche de Biden, il est largement impliqué avec J. Biden dans ce qui ce passe en Ukraine depuis 2014 (son nom apparaît dans la communication téléphonique de 2014, preuve de l'ingérence américaine en Ukraine)

Vers une guerre de religion, infos du 11 novembre 2022

 

Guerre en Ukraine EN DIRECT: L'armée ukrainienne entre dans Kherson...

 

L’ESSENTIEL

  • Depuis l'annonce du retrait russe de Kherson, l'armée ukrainienne se méfie, craignant un piège de Moscou. Certaines images satellites montrent néanmoins un départ des troupes de Poutine.
  • L'Ukraine a annoncé jeudi la reconquête d'une douzaine de villages de la région de Kherson
  • Alors que l’offensive russe entre bientôt dans son neuvième mois, l’Occident continue de réaffirmer son soutien militaire, logistique et financier à Kiev. 

 

 

15h22 : Plus de 30.000 soldats russes se sont repliés dans la région de Kherson

Plus de 30.000 soldats russes se sont repliés dans la région de Kherson, dans le sud de l'Ukraine, en quittant la rive droite du fleuve Dniepr et en se déployant sur celle de gauche, a annoncé l'armée russe. «Au total, plus de 30.000 militaires russes et près de 5.000 unités d'armements et de véhicules militaires ont été retirés» de la rive occidentale du Dniepr, a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

 

14h52 : L'armée ukrainienne est dans Kherson

L'armée ukrainienne est entrée ce vendredi dans Kherson, ville clé dans le sud du pays, après le retrait des forces russes, a indiqué le ministère ukrainien de la Défense. «Kherson retourne sous le contrôle de l'Ukraine, des unités des forces armées ukrainiennes entrent dans la ville», a indiqué le ministère sur Facebook, en appelant les militaires russes restant sur place à «se rendre immédiatement». «Vos chefs vous disent de vous changer en tenue civile et de tenter de fuir de vous-mêmes. Il est évident que vous n'y arriverez pas», a ajouté le ministère.

 

10h23 : Le Kremlin considère Kherson comme un territoire russe

Le président russe persiste et signe. Le Kremlin considère toujours que la totalité de la région ukrainienne de Kherson et sa capitale éponyme appartiennent à la Russie. E ce, en dépit de la retraite de l'armée russe de cette zone dont Moscou a revendiqué l'annexion en septembre.

La région de Kherson «est un sujet de la Fédération de Russie», a affirmé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. «Il ne peut y avoir aucun changement», a-t-il ajouté dans le premier commentaire de la présidence russe sur le retrait de ses forces de Kherson annoncé mercredi.

DIRECT

 

 

Note ; c'est une catastrophe parce que, plus la Russie recule, plus nous nous approchons d'une guerre mondiale

 

 

 

Le chef des forces nucléaires américaines affirme que l'Ukraine "juste un échauffement" pour une "très longue" lutte avec la Russie et la Chine

 

Depuis 2018, les États-Unis considèrent que leur principal objectif stratégique est de se préparer à la soi-disant «concurrence des grandes puissances» avec la Russie et la Chine. Il affirme que les deux nations sont à la tête d'un effort visant à renverser l'ordre mondial dirigé par les États-Unis établi à la fin de la guerre froide.

L'amiral de la marine américaine Charles Richard, chef du Commandement stratégique américain, a récemment averti que les États-Unis seraient bientôt confrontés à un conflit prolongé avec la Chine, contrairement à tout ce à quoi ils ont été confrontés auparavant. Stratcom est responsable de la gestion des armes nucléaires du pays , ainsi que de la suite de capacités d'information défensives et offensives appelées C4ISR.

"Nous devons faire un changement rapide et fondamental dans la façon dont nous abordons la défense de cette nation", a déclaré Richard lors d'un symposium de la Marine la semaine dernière.

"Cette crise ukrainienne dans laquelle nous nous trouvons en ce moment, ce n'est que l'échauffement", a-t-il déclaré. "Le 'grand' arrive. Et il ne faudra pas longtemps avant que nous soyons testés d'une manière que nous n'avons pas été testée depuis longtemps.

Richard a averti que "le navire coule lentement" car la Chine déploie de nouvelles capacités plus rapidement que les États-Unis, qui se retrouveront bientôt en infériorité numérique et surclassée sur le champ de bataille.

« [P]eu importe la qualité de notre [plan opérationnel] ou la qualité de nos commandants, ou la qualité de nos chevaux - nous n'en aurons pas assez. Et c'est un problème à très court terme », a affirmé Richard.

Richard a également critiqué la stagnation des États-Unis, affirmant qu'ils avaient "perdu l'art" de fournir rapidement de nouveaux systèmes.

"L'armée de l'air est partie d'une demande, presque écrite sur une serviette ... quand ils ont compris à la fin des années 1950 que les systèmes de défense aérienne intégrés soviétiques arrivaient au point que le B-52 n'allait tout simplement pas y arriver et nous avions besoin d'une chose appelée 'missile de croisière' », se souvient Richard. "Et ainsi, ils ont imaginé à quoi ressemble une arme à distance."

Les États-Unis sont déjà derrière la Chine dans le domaine clé des missiles, la Chine disposant d'une génération de missiles de croisière à très longue portée , d'une multitude de variétés de missiles balistiques et de plusieurs variétés d' armes hypersoniques pour lesquelles les États-Unis n'ont pas d'égal et pas de réponse. .

Pékin a également développé un radar capable de détecter les avions furtifs et a commencé à en équiper ses nouveaux navires de guerre, mettant en danger les fameuses flottes américaines de F-22 et F-35.

Cependant, le Pentagone est particulièrement préoccupé par ce qu'il craint être un système de bombardement orbital fractionné que la Chine a testé l'année dernière, affirmant qu'il fait partie de la militarisation de l'espace par la Chine. Les États-Unis ont formé une force spatiale distincte en 2019, bien que ses documents doctrinaux fondamentaux aient clairement indiqué que son objectif était de défendre la suprématie spatiale américaine, et non d'empêcher la militarisation de l'espace.

Des comparaisons entre l'opération spéciale de la Russie en Ukraine et une présumée invasion chinoise de Taïwan ont été faites par les dirigeants américains depuis le lancement de l'opération en février, malgré les protestations chinoises. Cependant, les États-Unis se préparent à un conflit avec la Chine depuis au moins fin 2017, lorsque l'administration Trump a commencé à introduire une série de nouveaux documents stratégiques décrivant un changement dans la politique étrangère américaine.

La dernière stratégie de défense nationale , publiée par le Pentagone le mois dernier, continue de planifier ce qu'elle appelle la "concurrence des grandes puissances" avec la Russie et la Chine, précisant qu'elle considère la Russie comme une "menace aiguë" et ​​la Chine comme le concurrent à long terme. Dans ce document, le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, qualifie Pékin de "concurrent stratégique le plus important de Washington pour les décennies à venir".

Spoutnik

 

 

Note; ces "spécialistes" ne se doutent pas que la Chine (et la Corée du nord) vont suivrent la Russie, et que les pays musulmans suivront aussi (mm  leur grand et genéreux ami saoudien) . Les amercains croient tous contrôlés, tout manipulés, mais tous vont leurs échappés et ils conaitront le pire (c'est pas ce que je veux, c'est se qui est écrits)

 

 

Guerre en Ukraine : L'armée russe achève son retrait de Kherson, le pont d'Antonivsky, enjeu stratégique, s'est effondré

 

 

La Russie a annoncé ce vendredi la fin du retrait de ses troupes de la rive occidentale du Dniepr à Kherson, dans le sud de l'Ukraine, où un pont stratégique, celui d'Antonivsky, s'est effondré selon la télévision nationale ukrainienne.

Suspilne a diffusé une photographie sur laquelle on voit le pont effondré en plusieurs endroits. Le point de passage sur le Dniepr le plus proche se trouve désormais à plus de 70 kilomètres de Kherson.

On ignore pour l'heure les causes de l'effondrement du pont d'Antonivsky.

L'armée russe a annoncé ce mercredi son retrait de la rive occidentale du Dniepr face à la contre-offensive de l'armée ukrainienne.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré vendredi que ce retrait militaire ne modifiait pas le statut de la région de Kherson, annexée avec trois autres régions ukrainiennes par la Russie en septembre.

Le ministère russe de la Défense a annoncé par la suite la fin du retrait des troupes russes à Kherson, selon l'agence TASS, précisant qu'hommes et équipements avaient été transférés sur la rive gauche (orientale) du Dniepr sans dommages.

Reuters n'était pas en mesure de vérifier ces informations de manière indépendante.

Source

 

 

 

 

Le Parlement européen adopte à une large majorité une résolution contre le racisme qui condamne la “prétendue théorie” du Grand remplacement tout en déplorant une hausse de l’antisémitisme, des excisions et des “crimes d’honneur”

 

 

10/11/22


Le Parlement exige une approche solide et multiforme pour combattre toutes les formes de racisme et de discrimination, y compris le racisme structurel et institutionnel, dans l’UE.

Dans une résolution adoptée jeudi avec 442 voix pour, 114 contre et 42 abstentions, le Parlement condamne fermement le fait que les minorités et les migrants, y compris les personnes LGBTQI, sont confrontés au racisme structurel, à la discrimination, à la haine, aux inégalités durables, aux difficultés d’accès au système judiciaire et à la violence de la police. Elle met également en garde contre la rhétorique raciste de certains médias et s’alarme de la façon dont les théories du complot, telles que la théorie dite du “grand remplacement”, sont intégrées au discours politique de l’extrême droite. Le texte s’attarde sur des questions spécifiques, telles que :

  • le racisme structurel à l’encontre des enfants, et le cycle de la pauvreté qui les touche ;
  • l’égalité des Roms et le manque de reconnaissance de l’antitsiganisme comme une forme spécifique de racisme ;
  • la diminution de la population juive en Europe, où 38% des Juifs européens envisagent de partir en raison de craintes pour leur sécurité ;
  • les mutilations génitales féminines, la captivité conjugale et les “crimes d’honneur” ; et
  • la pauvreté et l’exclusion intergénérationnelles des femmes d’origine africaine ou d’autres origines raciales.

 

L’IA pourrait contribuer à réduire l’impact des préjugés humains, mais les députés restent préoccupés par les risques de renforcement des discriminations existantes en l’absence de garanties appropriées. Ils demandent la fin du profilage, tout en rappelant que le droit européen interdit toute pratique qui entraîne une discrimination sur la base de données personnelles sensibles. Tous les États membres doivent mettre correctement en œuvre la décision-cadre sur le racisme et la xénophobie, qui reste inappliquée dans plusieurs pays 14 ans après son adoption. Les crimes de haine raciste et les discours de haine doivent être criminalisés au niveau de l’UE par le Conseil – conformément à la communication de la Commission de décembre 2021.

“Le racisme n’est pas une opinion, c’est une violation des droits de l’homme. Le racisme tue. Le racisme empêche la société de bénéficier de toutes les expériences et compétences de nos citoyens. Il est grand temps d’éradiquer le racisme et la discrimination et de rendre justice à tous. Ce n’est pas une coïncidence si la montée du racisme s’accompagne de la montée de l’extrême droite au pouvoir en Europe, que ce soit en Italie, en Hongrie ou en Suède. Nous condamnons l’extrême droite pour avoir fait des minorités des boucs émissaires et pour avoir tenté de diviser les communautés.”

Evin Incir (S&D, SE), rapporteur de la résolution

Communiqué de presse du Parlement européen

 

Note : Nicolas Bay à lui aussi comprit que les politiciens d'Europe suivent leur religion séculaire pros migrants, pro islam et pro LGBT. Comment doit-on nommer cette nouvelle religion séculière de la gauche? Le wokisme, nouveau communisme du XXI même siècle avec ces "dix commandements" les droits de l'homme (ou plutôt les droits des l'autres)

 

 

L’Ocean Viking débarque 234 migrants à Toulon, avec l’accord du gouvernement français. Jamais un bateau d’ONG n’avait accosté en France jusqu’à maintenant (MàJ : Ils vont être logés dans un club de vacances)

11/11/22

Gérard Collomb, ex-ministre de l’Intérieur d’Emmanuel Macron :


Le CCAS à Giens va accueillir les réfugiés, encadré par les forces de l’ordre

Photo Nice-Matin

Version de BFMTV :

Les migrants seront accueillis dans un village vacances de la presqu’île de Giens

On en sait plus sur la solution d”hébergement trouvée pour l’accueil des migrants de l’Ocean Viking à Toulon. Selon les informations de BFM Toulon auprès d’une source policière confirmée par une source politique, les réfugiés seront escortés jusqu’à la presqu’île de Giens dans le village vacances Belambra.

BFMTV



10/11/22

Sous pression de l’extrême droite à quelques semaines de débats sur l’immigration au Parlement, Gérald Darmanin s’est efforcé, jeudi, de dédramatiser l’arrivée, vendredi, des 234 passagers du navire de l’ONG SOS Méditerranée. Le choix de Toulon, port militaire inaccessible à la presse, permettra aussi d’éviter des images de migrants accueillis sur le sol français.

(…) Libération

 

 

Jordan Bardella va demander l’ouverture au Parlement européen d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur les liens entre les ONG d’aide aux migrants et les mafias de passeurs

 

Note ; son enquête n'aboutira pas, Pcq l'UE veut ces migrants. Cette immigration est voulue et encourager par l'UE

 

 

 

Meurtre de #Lola : Marche blanche à Paris en présence des parents mercredi 16 novembre, départ à 16h de l’allée Darius-Milhaud dans le XIXe (MàJ)

10/11/2022

Cet hommage partira à 16h d’un square voisin de l’allée Darius-Milhaud, pour se terminer devant la mairie du 19e arrondissement où vivaient la fillette et sa famille avant le drame, survenu dans cette même zone de la capitale.

Dans un communiqué, les parents de Lola ont demandé à «celles et ceux qui viendront apporter leur soutien le fasse à titre personnel, sans écharpe officielle ni signe particulier d’appartenance à un organisme politique quel qu’il soit». 

(…)

CNews

08/11/2022

Une marche blanche aura lieu la semaine prochaine dans le 19e arrondissement de Paris en hommage à Lola, jeune fille de 12 ans retrouvée morte dans une malle en octobre dernier, rapporte BFMTV. Les parents seront présents.

La date exacte et le lieu de rendez-vous devraient être donnés d’ici la fin de la semaine.

(…)

La Dépêche

 

 

Bruxelles : un policier tué au couteau, le suspect qui a crié « Allah Akbar » avait annoncé la veille son envie de tuer des agents, mais a été relaxé par la justice. Le parquet antiterroriste saisi (MàJ : Thomas, 29 ans, est le policier victime de l’attaque)

La Belgique est endeuillée au lendemain de l’attaque au couteau qui a coûté la vie à un jeune policier ce jeudi soir à Bruxelles. Ce jeune policier, c’est Thomas Monjoie, un jeune homme de 29 ans originaire de Remicourt et qui vivait en région liégeoise depuis plusieurs années.

Un périmètre avait été dressé et divers devoirs d’enquête ont été ordonnés par le parquet de Bruxelles. Selon nos informations, l’auteur aurait crié «Allahu Akbar» lors de son attaque. Le parquet fédéral belge, compétent en matière de terrorisme, a été saisi de l’enquête. «Nous avons repris le dossier car il y a une suspicion de motif terroriste, ce qui devra bien sûr être confirmé ou infirmé par l’enquête», a déclaré ce porte-parole, Eric Van Duyse.

[…]

 

Sud-Info

 


10/11/2022

Une patrouille est intervenue à la suite de l’attaque et a neutralisé le suspect. Blessé, celui-ci a été emmené à l’hôpital où il est décédé de ses blessures.

Selon nos informations, ce dernier, Y.M., né en 1990, figure dans la Banque de données commune (BDC), coordonnée par l’OCAM (Organe de coordination pour l’analyse de la menace), dans la catégorie “extrémistes potentiellement violents”. Selon des sources policières, il se serait présenté à un commissariat d’Evere plus tôt dans la journée, et se serait montré menaçant.

Le Soir


Plusieurs médias rapportent que l’homme qui a attaqué les policiers aurait crié «Allah Akbar», mais le parquet ne peut pas le confirmer ou l’infirmer actuellement. Selon nos informations, la piste terroriste est envisagée.

Le Soir


Deux policiers ont été victimes d’une attaque à l’arme blanche à Schaerbeek, jeudi soir. L’auteur a été neutralisé par une autre patrouille. Il aurait subi des tirs au niveau des jambes et de l’abdomen, selon plusieurs médias. Les deux policiers blessés et l’auteur ont été emmenés à l’hôpital. L’un des policiers, touché au cou, est entre-temps décédé.

Le suspect avait été entendu jeudi matin, par le service de police. Il s’est présenté à l’hôtel de police et un PV a été rédigé. Il aurait dit qu’il avait envie de tuer des policiers mais a été relaxé après avis du magistrat.

(…) La Libre


L’un des policiers poignardés lors d’une attaque au couteau jeudi soir à Schaerbeek a succombé à ses blessures, selon le parquet de Bruxelles. Plusieurs médias rapportent que l’homme qui a attaqué les policiers aurait crié “Allah Akbar”, mais le parquet ne peut pas le confirmer ou l’infirmer actuellement.

Deux policiers ont été victimes d’une attaque à l’arme blanche à Schaerbeek, jeudi soir. L’auteur a été neutralisé par une autre patrouille. Les deux policiers blessés et l’auteur ont été emmenés à l’hôpital. L’un des policiers est entre-temps décédé.

Les faits se sont produits jeudi vers 19h15 à Schaerbeek. “Une de nos patrouilles a été attaquée par un homme armé d’un couteau”, a déclaré la zone de police de Bruxelles-Nord. “Les deux policiers ont ensuite appelé des renforts. Un policier d’une autre patrouille a utilisé son arme à feu pour neutraliser l’agresseur. Les deux inspecteurs blessés et l’agresseur ont été emmenés à l’hôpital. Le parquet de Bruxelles a été informé des faits”, a déclaré la zone de police.

Deux équipes SMUR et trois ambulances des pompiers de Bruxelles se sont rendues sur place.

www.lalibre.be

Commenter cet article