Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 16 septembre 2022

 

 

 

 

Guerre en Ukraine : Himars, radars anti-artillerie, systèmes anti-drones... Les Etats-Unis débloquent 600 millions de dollars d'aide militaire supplémentaire à l'Ukraine

 

La Maison Blanche a validé ce jeudi une nouvelle aide militaire à l'Ukraine pour un montant de 600 millions de dollars.

  • Des munitions supplémentaires pour les Himars vont être fournies à l'Ukraine.
    Des munitions supplémentaires pour les Himars vont être fournies à l'Ukraine. MAXPPP - U.S. Navy

Cette dernière, qui vise à aider Kiev à lutter contre l'invasion russe commencée le 24 février, comprend notamment des munitions supplémentaires pour les systèmes de roquettes d'artillerie à haute mobilité (Himars), rapporte le New York Times.

Ces systèmes de missiles à longue portée - fournis à l'Ukraine par les États-Unis - ont largement modifié le rapport de force en faveur de l'armée ukrainienne, sur le champ de bataille, depuis leur livraison en juin.

Le ministère américain de la défense a également indiqué que le nouveau paquet d'aide comprend 36.000 pièces d'artillerie de 105 millimètres et 1.000 pièces d'artillerie guidées de 155 millimètres.

A lire aussi : Guerre en Ukraine : qu'est-ce que les KN-25, ces lance-missiles capables de résister aux Himars que la Corée du Nord pourrait fournir à la Russie ?

Quatre radars anti-artillerie, quatre camions et huit remorques de transport lourd, des systèmes anti-drones et des équipements de déminage seront également fournis aux forces ukrainiennes.

Depuis le début du conflit, les États-Unis ont déjà engagé 15,1 milliards de dollars d'aide militaire à l'Ukraine.

Source

 

 

 

 

Guerre en Ukraine EN DIRECT : Au moins un corps exhumé près d’Izioum avait les mains liées...

 

L’ESSENTIEL

  • Une « fosse commune » a été découverte à Izioum, une ville près de Kharkiv récemment reconquise par les forces ukrainiennes, a annoncé Volodymyr Zelensky.
  • Vladimir Poutine a rencontré son homologue chinois Xi Jinping en Ouzbékistan. L’occasion pour le dirigeant russe, critiqué à Moscou, de réaffirmer les liens entre la Russie et la Chine.
  • La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a indiqué qu’elle souhaitait que Vladimir Poutine « perde cette guerre et réponde de ses actes », espérant le voir traduit en justice.

 

15h35 : Au moins un corps avec les mains liées exhumé près d’Izioum, confirme l’AFP

Au moins un corps avec les mains liées avec une corde a été exhumé vendredi près de la ville d’Izioum, sur un site où des centaines de tombes ont été découvertes après le retrait des troupes russes, a constaté un journaliste de l’AFP.

Il était impossible d’établir dans l’immédiat s’il s’agissait d’un civil ou d’un militaire, le corps étant très abîmé, selon le journaliste de l’AFP. Les autorités ukrainiennes ont commencé vendredi les exhumations sur ce site où, selon elles, plus de 440 tombes ont été découvertes.

 

 

15h27 : Poutine assure à Modi vouloir la fin de la guerre en Ukraine  «le plus vite possible »

Le président russe Vladimir Poutine a assuré vendredi au Premier ministre indien Narendra Modi qu'il souhaitait terminer «le plus vite possible» le conflit en Ukraine, tout en disant comprendre les «inquiétudes» de l'Inde à ce sujet.

«Je connais votre position concernant le conflit en Ukraine, vos inquiétudes (...) Nous allons tout faire pour que tout se termine le plus vite possible», a dit Vladimir Poutine lors d'un entretien avec Narendra Modi en marge d'un sommet régional à Samarcande, en Ouzbékistan.

 

12h29 : Dix « salles de torture » découvertes dans les zones reprises aux Russes à Kharkiv

« Dix salles de torture » ont été découvertes dans des localités de la région de Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine, récemment reprises aux Russes, a indiqué vendredi le chef de la police nationale Igor Klymenko.

« A ce jour, je peux parler d’au moins dix salles de torture [découvertes] dans des localités de la région de Kharkiv », dont deux dans la petite ville de Balakliïa, a-t-il déclaré, cité par l’agence Interfax-Ukraine.

 

11h58 : Erdogan appelle à mettre fin à la guerre en Ukraine « au plus vite »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé vendredi à Samarcande à mettre fin à la guerre en Ukraine « au plus vite », juste avant une rencontre bilatérale avec le président russe Vladimir Poutine.

« Nous œuvrons pour mettre fin au conflit en Ukraine au plus vite par la voie diplomatique », a déclaré le chef de l’Etat turc devant le Sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai, en présence notamment de Vladimir Poutine.

 

10h40 : Xi Jinping appelle à un ordre international « plus juste et rationnel »

Le président chinois Xi Jinping a appelé vendredi à un ordre international « plus juste et rationnel », lors du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) organisé à Samarcande en Ouzbékistan.

Les dirigeants doivent « travailler ensemble à la promotion d’un ordre international qui aille dans une direction plus juste et rationnelle », a-t-il souligné lors de ce sommet destiné à faire contrepoids à l’Occident.

DIRECT

 

 

 

Royaume-Uni : Deux policiers poignardés dans le centre de Londres, un suspect arrêté

Deux policiers ont été poignardés dans le centre de Londres, un homme a été arrêté. Les faits se sont produits à proximité du palais de Westminster.

Deux policiers ont été poignardés dans le centre de Londres, un homme a été arrêté. Selon le communiqué de la police londonienne, le suspect était porteur d’un couteau. L’agression a eu lieu près de Leicester Square, à proximité de Buckingham Palace et du palais de Westminster.

“Deux officiers ont été poignardés et sont actuellement soignés à l’hôpital”, et “un homme a été arrêté”, soupçonné d’avoir “agressé un secouriste”, indique la Metropolitan Police, sans préciser l’état de santé des deux officiers.

(…) BFMTV

 

 

 

 

Etats-Unis : Un gouverneur républicain envoie des migrants vers une île huppée de la côte est, véritable bastion de la gauche caviar américaine. « Les migrants illégaux rendront la ville plus diversifiée, ce qui est une force. Non ? »

Ron DeSantis est le dernier responsable politique en date à faire transporter des immigrés vers les bastions démocrates du pays. L’influent gouverneur républicain de Floride a revendiqué mercredi l’envoi de deux avions de migrants vers une île huppée du nord-est des Etats-Unis.

Un groupe d’une cinquantaine de migrants vénézuéliens, dont des enfants, est arrivé mercredi à Martha’s Vineyard, lieu de villégiature pour les plus fortunés ayant accueilli les Kennedy, les Clinton ou les Obama, selon le quotidien local MV Times. Bien que le gouverneur de Floride ait organisé ce transport, les avions de migrants arrivaient du Texas et non de son Etat, selon le journal.

« Beaucoup ne savent pas où ils sont »

« Des migrants sont en train d’être débarqués à Martha’s Vineyard par des vols affrétés depuis le Texas. Beaucoup ne savent pas où ils sont. Ils disent qu’on leur a dit qu’ils recevraient un logement et un emploi », a tweeté mercredi soir un élu démocrate local, Dylan Fernandes.

« Notre île s’est mobilisée » en fournissant lits, repas et soins, a-t-il ajouté, précisant que les habitants n’avaient pas été prévenus à l’avance de cette arrivée. La politique d’immigration, sujet explosif aux Etats-Unis, l’est encore davantage à quelques semaines d’élections de mi-mandat aux lourds enjeux, les républicains accusant le président Joe Biden d’avoir transformé en passoire la frontière avec le Mexique.

Un potentiel rival de Trump

Ron DeSantis, qui a assumé la responsabilité de ce transport par la voix de membres de son équipe, rejoint ainsi un mouvement lancé par les gouverneurs républicains du Texas et de l’Arizona, déterminés à envoyer des migrants vers les villes démocrates du nord et de l’est, dans un geste très politique destiné à leurs électeurs.

Ron DeSantis est en pleine campagne pour sa réélection en novembre. Il est également vu comme un potentiel rival pour l’ancien président Donald Trump dans la course à la Maison-Blanche en 2024. « Les résidents de Martha’s Vineyard devraient être ravis », a ironisé mercredi sur Twitter Christina Pushaw, de l’équipe de communication du gouverneur de Floride. « Les migrants illégaux rendront la ville plus diversifiée, ce qui est une force. Non ? »

www.20minutes.fr

 

 

Immigration : Macron souhaite améliorer l’efficacité des politiques de reconduite mais plaide aussi pour une meilleure répartition des étrangers, notamment dans les « espaces ruraux, qui eux sont en train de perdre de la population »

Immigration : Macron annonce un projet de loi pour début 2023 face à une «politique absurde»

«Un projet de loi relatif à l’asile, donc à l’immigration dans la République, sera déposé dès début 2023», a annoncé le chef de l’État lors d’une réunion avec des préfets.

Emmanuel Macron a annoncé jeudi 15 septembre qu’un projet de loi sur l’asile serait déposé «dès début 2023» face à une «politique absurde» qui est à la fois «inefficace et inhumaine». «Un projet de loi relatif à l’asile, donc à l’immigration dans la République, sera déposé dès début 2023», déclaré le chef de l’État devant les préfets. «Notre politique, aujourd’hui est absurde» car elle «consiste à mettre des femmes et des hommes qui arrivent, qui sont dans la plus grande misère» dans les quartiers les plus pauvres, a-t-il souligné.

Cette politique «est tout à la fois inefficace et inhumaine, inefficace parce que nous nous retrouvons avec plus d’étrangers en situation irrégulière que nombre de nos voisins, inhumaine parce que cette pression fait qu’on les accueille trop souvent mal», a-t-il constaté. «Nous devons réformer nos procédures pour pouvoir aller beaucoup plus vite et c’est indispensable. Il faut préserver les droits fondamentaux de toute personne mais il faut pouvoir aller beaucoup plus vite, avant toute chose, pour lutter contre toutes les pratiques dilatoires», a-t-il dit.

Meilleure répartition des étrangers

Il faut «différencier les procédures», «accélérer leur instruction» et «intégrer beaucoup plus vite et beaucoup mieux celles et ceux qui ont même un titre provisoire par la langue et par le travail», a relevé le chef de l’État. Il a plaidé pour une meilleure répartition des étrangers accueillis sur le territoire, notamment dans les «espaces ruraux, qui eux sont en train de perdre de la population».

Emmanuel Macron a aussi promis «d’améliorer l’efficacité des politiques de reconduite» à la frontière pour les étrangers en situation irrégulière. Il a dit vouloir envoyer «un message clair : nous sommes en train, nous avons commencé à renforcer très fortement nos politiques en conditionnant davantage» l’octroi des visas «à l’esprit de coopération pour reprendre les étrangers en situation irrégulière, à commencer par celles et ceux qui troublent l’ordre public». Une référence aux pays qui refusent d’accorder des laissez-passer consulaires nécessaires au retour de leurs ressortissants expulsés de France.

Le Figaro

 

 

Laurence Boone, secrétaire d’État chargée de l’Europe, s’inquiète de la « percée de l’extrême droite » en Suède et en Italie : « Quand on va parler immigration, ça sera plus difficile »

 

Laurence Boone réagit après l’élection inédite de 73 parlementaires d’extrême droite en Suède. La secrétaire d’État craint une percée similaire en Italie.

Elle a jugé “inquiétante” la percée de l’extrême droite en Suède, jeudi 15 septembre sur France Inter. Le parti des Démocrates de Suède a obtenu 73 sièges lors des dernières élections législatives, une percée inédite même s’il n’est pas certain que le parti d’extrême droite entre au gouvernement.

C’est inquiétant parce que ça traduit d’abord un désarroi des électeurs qui se détournent des partis traditionnels pour chercher d’autres réponses“, estime Laurence Boone. Malgré tout, pour la secrétaire d’État chargée de l’Europe, “on a des institutions européennes qui fonctionnent donc on va travailler ensemble. On va respecter le choix des électeurs.

Cette percée de l’extrême droite en Europe pourrait compliquer les débats et les rapports de force, alors que les élections générales italiennes doivent se tenir le 25 septembre. “Quand on va parler immigration, ça sera plus difficile. Si on veut inscrire l’avortement dans la Charte européenne, ce sera difficile“, reconnaît Laurence Boone.

msn

 

Deux lanceurs d’alerte de Génération Identitaire relaxés en appel dans leur procès pour « injures publiques » (MàJ : Mathieu Bock-Côté consacre son édito à la relaxe de Thaïs d’Escufon)

 

Dominique Rizet : “Mon fils a été poignardé. Le type a fait 3 semaines de détention, il travaille dans le supermarché de la ville où on vit. Il croise mon fils tous les jours. Je n’ai jamais parlé de ça. La justice de notre pays doit se poser des questions”

 

Besançon : Ils jettent un scooter du haut des escaliers sur un policier

Besançon : Un policier visé par un scooter en pleine cage d’escalier

Le pire a été évité. Un policier n’est pas passé loin d’un drame, mercredi vers 11 heures à Besançon. Alors qu’il progressait dans l’escalier d’un immeuble, l’agent a vu arriver un… scooter. Le véhicule avait visiblement été lancé de manière volontaire afin d’empêcher la progression des forces de l’ordre, selon L’Est Républicain.

« Ça arrive qu’on nous lance dessus des caddies, mais les scooters sont plutôt montés par les ascenseurs et utilisés par les dealers pour entraver le passage à l’étage qui les arrange », a expliqué le policier au quotidien régional. Il n’a pas été touché et deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue.

m.20minutes.fr

 

Patrice Evra : “Si je pouvais revenir en arrière, je choisirais de représenter mon pays natal, le Sénégal, au lieu de la France.”

Équipe de France: Evra regrette de ne pas avoir choisi la sélection sénégalaise

En marge d’un déplacement au Ghana, l’ancien international français Patrice Evra concède qu’il aurait aimé représenter le Sénégal, son pays natal. “Lorsque vous jouez bien et que vous gagnez, vous êtes Français; quand l’équipe perd, vous êtes considéré comme Sénégalais”, lâche-t-il également.

“Mon rêve est de changer l’image de l’Afrique. Je veux vraiment, à travers mes réseaux sociaux, que cette génération sache qu’elle peut réussir dans son propre pays”. En visite au Ghana où il a notamment rencontré le président Nana Akufo-Addo, Patrice Evra clame son amour et son soutien pour l’Afrique. Plus encore, il révèle qu’il aurait voulu jouer pour le Sénégal, alors qu’il est né à Dakar.

“Si je pouvais revenir en arrière, je choisirais de représenter mon pays natal, le Sénégal, au lieu de la France”, déclare l’ancien latéral droit de Manchester United, dans des propos rapportés par Sports Brief. Entre 2004 et 2016, il a disputé 81 sélections avec les Bleus, prenant part aux Coupes du monde 2010 et 2014 ainsi qu’à la finale de l’Euro 2016.

“Choisir mon propre pays est devenu politique”

“Quand j’étais jeune, mes parents m’ont donné la chance de choisir mon équipe nationale et parce que j’ai grandi en France, j’ai choisi la France, explique-t-il ensuite. Mais j’ai compris plus tard que choisir mon propre pays est devenu politique. L’une des leçons douloureuses que j’ai apprises avec ce choix est que lorsque vous jouez bien et que vous gagnez, vous êtes Français; quand l’équipe perd, vous êtes considéré comme Sénégalais”.

Enfin, le joueur retraité depuis 2019, aujourd’hui âgé de 41 ans, “rêve est qu’une équipe africaine gagne peut-être un jour la Coupe du monde”, sachant qu’aucune n’est jamais parvenue à franchir le cap des quarts de finale. Le Sénégal sera présent comme la France au Qatar, placé dans le groupe A composé du pays-hôte, de l’Équateur et des Pays-Bas.

 

rmcsport.bfmtv.com

Commenter cet article

K
Toujours les mêmes sujets: guerre, police-justice, immigration... n'êtes-vous pas suffisamment rassasié par ce monde?<br /> Pour ceux qui en attendent davantage, ils vont être servis principalement: inondations, radiations, gèle, guerres, famines, pandémies, tsunamis.
Répondre