Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 4 juillet 2022

 

 

 

 

Guerre en Ukraine : de futures bases de l'Otan en Suède et en Finlande mettent "en péril les habitants", prévient le président de la Douma russe

 

  • Les futures bases de l'Otan seront des cibles pour la Russie, prévient le politicien russe.
    Les futures bases de l'Otan seront des cibles pour la Russie, prévient le politicien russe. ANSA - GIUSEPPE LAMI

La Suède et la Finlande ont acquis vendredi le statut de candidat officiel à l'entrée dans l'Otan. Des adhésions que ne goûte pas du tout Moscou.

"Le déploiement de bases de l'OTAN ne protégera ni la Finlande ni la Suède. Au contraire. Il mettra en péril les habitants des villes où seront situées ces infrastructures militaires", a écrit ce lundi le président de la Douma d'État russe (équivalent de l'Assemblée nationale) sur sa chaîne Telegram, rapporte l'agence de presse Interfax.

Car "en cas de déclenchement des hostilités, des frappes seraient menées principalement sur l'infrastructure militaire de l'ennemi", prévient Vyacheslav Volodin.

Le politicien russe contredit ainsi les déclarations du maire de Lappeenranta en Finlande, qui avait proposé d'accueillir une base de l'Otan dans sa ville, pour y favoriser le sentiment de sécurité des habitants. C'est tout le contraire selon Vyacheslav Volodin : ces bases seront des cibles potentielles pour la Russie.

L'adhésion de la Suède et la Finlande à l'Otan ne sera effective qu'après approbation par les parlements de tous les pays membres de l'alliance.

Source

 

Note:  je suis désespérée de voir que les dirigeants de l'Europe sont aussi inconscients. A croire que l'Europe est gouverner que par des clones de Macron ! 

 

 

 

Guerre en Ukraine EN DIRECT : La reconstruction de l’Ukraine est « la tâche commune » du monde démocratique, déclare Volodymyr Zelensky...

 

L’ESSENTIEL

  • L’armée russe continue ce lundi de pilonner l’est de l’Ukraine et de progresser dans son plan de conquête de l’ensemble du Donbass, après sa prise de la ville stratégique de Lyssytchansk.
  • Dans son allocution de dimanche soir, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a tenté de faire bonne figure, insistant sur les autres lignes de front, où Kiev affirme « progresser », dans les régions de Kharkiv (nord-est) ou Kherson (sud).
  • En Suisse, la Conférence de Lugano, planifiée bien avant que la Russie ne débute son invasion, va tenter lundi et mardi de dessiner les contours de la future reconstruction de l’Ukraine. Le Premier ministre ukrainien et le président du parlement sont sur place. Volodymyr Zelensky s’exprimera pour sa part par visioconférence.

 

15h40 : Le coût de la reconstruction de l'Ukraine estimé à 750 milliards de dollars

 

15h19 : La reconstruction de l’Ukraine est « la tâche commune » du monde démocratique

La reconstruction de l’Ukraine est « la tâche commune de tout le monde démocratique », a déclaré lundi le président ukrainien Volodymyr Zelensky en ouverture de la conférence de Lugano, qui doit dessiner les contours de la future reconstruction du pays en guerre.

 

14h48 : L’Otan engage le processus d’adhésion de la Suède et de la Finlande

Les trente pays membres de l’Otan lanceront mardi le processus de ratification pour les adhésions de la Suède et de la Finlande. « Les Alliés signeront les protocoles d’adhésion de la Finlande et de la Suède mardi », a annoncé l’Alliance dans un communiqué.

« Nous nous préparons à accueillir deux nouveaux alliés dotés de forces et de capacités militaires formidables », a souligné son secrétaire général, le Norvégien Jens Stoltenberg, lors d’une cérémonie pour l’entrée en fonctions du nouveau commandant suprême des forces alliée en Europe (Saceur), le général américain Christopher Cavoli.

La ministres suédoise des Affaires étrangères Ann Linde et son homologue finlandais Pekka Haavisto ont participé lundi au siège de l’organisation à Bruxelles aux dernières discussions, avant la signature prévue mardi des protocoles d’adhésion et le lancement du processus de ratification dans chacun des membres de l’Alliance.

 

13h37 : Mais, au fait, c’est quoi un plan marshall ?

Le « plan Marshall », souvent invoqué lors de la conférence de Lugano sur la reconstruction de l’Ukraine, fait référence à un programme de reconstruction de l’Europe par les Etats-Unis après la Seconde Guerre mondiale.

L’expression « plan Marshall », employée par le chancelier allemand Olaf Scholz ou le président du Conseil européen Charles Michel au sujet de l’Ukraine, est passée dans le langage courant pour désigner un programme d’aide extérieure massif, destiné à relever une région, un pays ou un secteur dévasté par un conflit, une catastrophe ou une crise.

Depuis les années 1970, le terme « plan Marshall » a été employé à de multiples reprises, pour désigner des programmes d’aide aux pays pauvres, notamment africains, ou pour des plans de relance économiques, comme l’injection massive d’aides aux Etats-Unis après le coup d’arrêt causé par la pandémie de Covid-19 en 2020.

 

 

13 heures : Poutine ordonne la poursuite de l’offensive russe

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné à ses forces de poursuivre leur offensive dans l’est de l’Ukraine, après la conquête de l’intégralité de la région de Lougansk.

Le président russe Vladimir Poutine, à Moscou en Russie, le 21 juin 2022.
Le président russe Vladimir Poutine, à Moscou en Russie, le 21 juin 2022. - Mikhail Metzel/POOL/TASS/Sipa US/SIPA

Les forces russes « doivent mener à bien leurs missions selon les plans déjà approuvés », a déclaré Vladimir Poutine lors d’un entretien avec son ministre de la Défense Sergueï Choïgou, retransmis à la télévision. « J’espère que dans leurs secteurs tout se passera comme cela s’est passé à Lougansk », a-t-il ajouté.

 

 

6h33 : L’armée ukrainienne annonce son retrait de Lyssytchansk

L’armée ukrainienne a annoncé dimanche que ses soldats s’étaient retirés de Lyssytchansk, ville clé de l’est de l’Ukraine faisant face à un violent assaut des troupes russes depuis des semaines. « Dans les conditions d’une supériorité multiple des troupes russes en artillerie, en forces aériennes, en systèmes de lancement de missiles, en munitions et en personnel, continuer la défense de la ville aurait eu des conséquences fatales », a indiqué l’état-major des forces armées ukrainiennes.

Le ministère russe de la Défense avait annoncé dimanche matin la conquête de Lyssytchansk, qui permet à la Russie de contrôler l’intégralité de la région ukrainienne de Lougansk.

DIRECT

 

 

 

La Russie et le Venezuela élargiront leur coopération dans le secteur pétrolier et travailleront sur un pacte pour contourner les sanctions occidentales

 

Vers une guerre de religion, infos du 4 juillet 2022

La Russie et le Venezuela ont considérablement élargi leurs liens économiques, politiques et de défense au cours des deux dernières décennies, les États-Unis imposant des sanctions écrasantes à la nation latino-américaine et tentant à plusieurs reprises d'instituer un changement de régime à Caracas face aux tentatives du pays d'obtenir son indépendance de l'influence de Washington.

Moscou et Caracas continueront d'étendre leur coopération dans le secteur pétrolier et travaillent sur un nouvel accord pour contourner les sanctions occidentales dans la finance et la logistique, a indiqué le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Carlos Faria.

"En ce qui concerne la coopération dans le secteur de l'énergie, elle n'a jamais cessé depuis le rapprochement entre nos pays. Nous travaillons sur des projets spécifiques avec des entreprises russes, et continuons à approfondir ce travail. Nous espérons parvenir à un accord sur les moyens de contourner les obstacles existants, pour résoudre les problèmes liés au mécanisme financier », a déclaré Faria, s'adressant lundi au ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à Moscou.

Soulignant que Caracas a une « vision extrêmement négative » de la pression des sanctions américaines, Faria a indiqué qu'en ce qui concerne la Russie, la politique de Washington s'est retournée contre lui et a plutôt frappé les Américains ordinaires et les Européens ordinaires.

 

"Le but de ces sanctions n'a pas été atteint. C'est une erreur de calcul très grave, une erreur de calcul que je qualifierais d'impardonnable. Et les problèmes auxquels se sont heurtées les économies des États-Unis et de l'Union européenne sont le résultat de cette erreur de calcul. Aujourd'hui , ils ne savent pas comment résoudre les difficultés qui ont surgi, comment ramener la vie à la normale. Et je pense que cela touchera certainement les habitants de ces pays », a-t-il déclaré.

Le ministre des Affaires étrangères a exprimé l'espoir que Moscou et Caracas puissent surmonter les barrages routiers liés aux restrictions américaines. "Les conditions dans lesquelles nous nous sommes trouvés grâce aux actions de l'administration américaine ont entravé le développement de l'industrie pétrolière", a déclaré Faria, notant que les restrictions ont affecté les investissements, le financement, les prêts, l'achat d'équipements et de pièces détachées, a-t-il déclaré.

Soulignant les systèmes de financement alternatifs élaborés par la Russie, la Chine et l'Inde pour contourner la tentative de "blocus" de l'Occident, Faria a noté que "de plus en plus de pays interagissent avec la Russie, et ils n'ont pas peur des conséquences dont ils sont menacés". "

Le haut diplomate vénézuélien a également exprimé son soutien à la position de la Russie sur la crise en Ukraine, affirmant que Caracas voit la préparation de la Russie au dialogue et aux négociations, et espère qu'un accord sera finalement conclu qui tiendra compte des intérêts de Moscou et de Kiev.

"Je voudrais vous remercier, ainsi que le président russe Vladimir Poutine et le gouvernement russe pour le soutien politique des processus nationaux qui se déroulent au Venezuela. Je parle de la participation de la Russie au rôle de médiateur dans les pourparlers avec le l'opposition vénézuélienne", a ajouté Faria.

Lavrov s'est félicité de la "normalisation de la situation au Venezuela et autour" et a promis que Moscou continuerait à "contribuer" au développement durable du pays "de toutes les manières possibles".

"Comme nos présidents en sont convenus, nous avons réaffirmé notre accent sur l'approfondissement du dialogue politique, des échanges économiques, commerciaux, culturels et humanitaires. Nous avons convenu de promouvoir des projets mutuellement bénéfiques dans une multitude de domaines, notamment l'énergie, la pharmacie, l'industrie, les transports et la coopération militaro-technique », a déclaré Lavrov. Le ministre des Affaires étrangères a également révélé que les deux pays avaient conclu un accord de coopération spatiale, en vertu duquel la Russie pourra placer une station terrestre du système de navigation par satellite GLONASS au Venezuela.

"Nous savons avec quel sérieux les Américains et leurs alliés ont cherché, cherchent et continueront de chercher à saper les fondements de l'économie vénézuélienne. Il est déjà clair maintenant que ces plans ne se réaliseront pas. L'économie vénézuélienne démontre sa capacité à résister à cette sorte de pression. Et bien sûr, nous aiderons de toutes les manières possibles", a souligné Lavrov.

Source Spoutnik international (traduction)

 

Note; lorsque la Russie alliés aux pays musulmans nous fera la guerre, où l'Europe ira chercher son essence ! Même certain pays de l’Amérique du sud ne nous vendront pas une goutte d’essence !

 

 

 

Copenhague: «Plusieurs morts» après des tirs dans un centre commercial, un suspect «danois de souche» arrêté (MàJ : antécédents psychiatriques, cibles choisies au hasard)

 

04/07/22

Le Danois de 22 ans arrêté peu après les faits a choisi ses victimes « au hasard » dans cette fusillade, selon l’inspecteur en chef de la police de Copenhague, Søren Thomassen.

Ses comptes YouTube et Instagram fermés

La police considère comme authentiques des vidéos du suspect circulant depuis dimanche soir sur les réseaux sociaux, a-t-il dit lors d’une conférence de presse. Le jeune homme y apparaît posant avec des armes, mimant des gestes de suicide ou évoquant un traitement avec un médicament puissant prescrit en psychiatrie « qui ne marche pas ».

(…) 20minutes


03/07/22

Copenhague: «Plusieurs morts» après des tirs dans un centre commercial, un suspect «danois de souche» arrêté

Le jeune homme, armé selon des témoins d’un imposant fusil, a été arrêté peu après l’arrivée de la police aux abords de une grande galerie marchande située non loin du centre de la capitale danoise. Les motivations du suspect, décrit comme «un Danois de souche de 22 ans», restent floues mais «nous ne pouvons pas exclure un acte de terrorisme», selon le chef de la police de Copenhague. Selon lui, rien n’indique à ce stade que d’autres personnes ont participé à la tuerie.

(…) Libération


Plusieurs personnes ont été touchées au centre commercial Fields Mall à Copenhague (Danemark). L’attaque a fait des morts selon la police qui a annoncé l’arrestation d’un Danois de 22 ans.

(…) CNews



“Une personne a été arrêtée en lien avec la fusillade à Fields (centre commercial). Nous n’avons actuellement pas la possibilité d’en dire plus sur l’identité de la personne.”


Plusieurs coups de feu ont été entendus dans un centre commercial à Copenhague, la police annonce plusieurs victimes.

20minutes.fr

 

 

 

900 chrétiens assassinés en 3 mois au Nigeria (MàJ)

04/07/2022

Ce week-end, deux prêtres ont été exécutés dans l’Etat de Kaduna et l’Etat d’Edo au Nigeria.

Entre le mois de janvier et le mois de mars 2022, 900 chrétiens ont été assassinés au Nigeria. Ce chiffre est annoncé par l’Agence Fides qui précise que « chaque semaine, des Nigérians innocents perdent la vie dans des attaques terroristes contre des lieux de culte, des maisons et des véhicules, et beaucoup sont également blessés ou kidnappés ».

Au cours du week-end, deux prêtres ont été tués dans l’Etat de Kaduna et l’Etat d’Edo. Il s’agit des pères Christopher Odia et Vitus Borogo.

Le père Christopher Odia, prêtre et directeur du collège catholique Saint-Philipe, à Jattu, a été enlevé le 26 juin alors qu’il se rendait à la messe, et tué quelques heures après. L’Évêque auxiliaire du diocèse de Minna, Mgr Luka Sylvester Gopep, explique à l’Agence Fides que ses ravisseurs ont été arrêtés.

(…) Info Chrétienne


20/06/2022

Nigéria : trois morts et des dizaines de personnes enlevées lors d’une attaque terroriste de deux églises

Des terroristes ont attaqué hier les fidèles de l’église baptiste Maranatha et de l’église catholique St Moses à Robuh, Ungwan Aku, ainsi que des habitants d’Ungwan Fada, Ungwan Turawa et Ungwan Makama dans la zone générale de Rubu, dans la région du gouvernement local de Kajuru, dans l’État de Kaduna.

Les fidèles ont été attaqués alors qu’ils terminaient leur première messe à l’église catholique St Moses, où trois fidèles ont été tués et pas moins de 46 personnes dans les villages attaqués n’ont pas encore été retrouvées.

Confirmant l’attaque, le gouvernement de l’État de Kaduna, par l’intermédiaire du commissaire aux affaires internes et aux affaires intérieures, Samuel Aruwan, a déclaré que, selon les rapports des agences de sécurité, les bandits ont pris d’assaut les villages à moto, en commençant par Ungwan Fada, puis Ungwan Turawa, avant Ungwan Makama et enfin Rubu.

Dans le village de Rubu, les bandits ont attaqué les fidèles de l’église baptiste Maranatha et de l’église catholique St Moses.

“Il a été confirmé que trois habitants ont été tués dans ces attaques. Ils sont identifiés comme étant Peter Madaki (chef de quartier d’Ungwan Fada), Elisha Ezekiel (résident d’Ungwan Fada), Ali Zamani (chef de la jeunesse de Rubu).

“Deux personnes ont été blessées lors de ces attaques : un certain Aniro Mai et une femme non identifiée. Un nombre indéterminé d’habitants a également été enlevé, selon les rapports reçus.

“Les bandits ont pillé des magasins et emporté des objets de valeur dans les villages”, a déclaré Aruwan.

[…]

Leadership.ng / BBC /

[…] Un ancien conseiller spécial pour les médias du gouverneur de l’État de Kaduna, M. Reuben Buhari, a déclaré que l’attaque du village de Roboh, Kajuru LGA, où 36 personnes ont été kidnappées et 3 tuées, n’était pas la première.

 

Selon lui, “les attaques des kidnappeurs contre les communautés rurales se poursuivent sans relâche. La plupart ne sont pas annoncées, ni signalées”.

“L’attaque du village de Roboh, dans la région de Kajuru, aujourd’hui, où 36 personnes ont été kidnappées et 3 tuées, n’était pas la première. Le 5 janvier 2022, il a été attaqué et certaines personnes ont été kidnappées. Le 27 avril 2020, la communauté a été attaquée à nouveau et cette fois, des maisons ont été brûlées. Puis l’attaque d’aujourd’hui, le 19 juin 2022”.

Il a déclaré qu’en raison des attaques constantes contre la communauté et ses environs, “les habitants du village ont décidé de commencer à organiser des services religieux tôt, à 7 heures du matin, afin que les gens puissent se dépêcher de rentrer chez eux. C’est quelques minutes après 7 heures aujourd’hui, alors que les églises catholique et baptiste étaient en train de célébrer leurs offices, que les kidnappeurs ont attaqué.

“J’ai parlé à un homme dont la femme, la mère et la fille ont été enlevées dans l’église baptiste aujourd’hui. L’angoisse dans sa voix est quelque chose qu’aucun de nous ne devrait vivre. L’aspect inquiétant de l’insécurité est que la plupart des habitants de Roboh ont des difficultés à cultiver leurs fermes. De plus, comme les villages comme Bakin Gada, Ungwan Pada, Maikori, Dogon noma, qui entourent Roboh ont tous été attaqués à différents moments, les gens ont du mal à s’aventurer loin de leurs fermes.”

“Maintenant, cet homme et d’autres attendaient que les kidnappeurs appellent pour demander une rançon. Ils commençaient à emprunter, mendier et vendre n’importe quoi pour réunir la rançon. Une fois la rançon payée, les kidnappeurs revenaient, tuaient et kidnappaient à nouveau“, a-t-il déclaré.

Vanguard

 

 

 

En pleine crise diplomatique avec l’Espagne, l’Algérie met sa menace à exécution et commence à inonder les côtes espagnoles de bateaux de migrants

L’Algérie met sa menace à exécution et commence à inonder les côtes espagnoles de bateaux

Plusieurs bateaux arrivent à Almeria et témoignent de l’intention d’Alger de ne pas contrôler l’immigration, en pleine crise diplomatique avec l’Espagne.

L’Algérie a envoyé hier un nouvel avertissement de son mécontentement à l’Espagne, qui confirme la menace de ne pas contrôler la route maritime clandestine. L’arrivée de plusieurs petits bateaux au large des côtes d’Almeria a montré la permissivité de l’Algérie, comme l’avaient prédit les forces de sécurité de l’État lorsque le gouvernement espagnol a “mis le feu aux poudres” après avoir renoué les liens diplomatiques avec le Maroc en mars dernier et changé sa position sur le Sahara.

(…) L’épisode migratoire d’hier à Almería – “qui ne sera pas le dernier”, selon des sources de la Garde civile consultées par ce journal – s’est déroulé parallèlement à la clôture du sommet de l’OTAN, dont l’ordre du jour comprenait la protection des frontières de Ceuta et Melilla, dont la clôture a connu il y a six jours une journée tragique avec la mort d’une trentaine de migrants subsahariens tentant d’atteindre le territoire espagnol. Les bateaux ont commencé à arriver tôt le matin et ne l’ont pas fait de la même manière que d’habitude. C’est-à-dire tous en même temps.

El Mundo

 

 

 

Comment l’Algérie instrumentalise l’islam de France pour soutenir Emmanuel Macron

Le 19 avril 2022, Christophe Castaner, Bernard Laporte, Karim Zeribi, Francis Spziner, Jean-Pierre Elkabbach ou encore l’association Musulmans de France ont participé à un “iftar républicain” de soutien à la candidature d’Emmanuel Macron organisée par la Grande Mosquée de Paris. Une soirée commanditée par le pouvoir algérien.

 

 

Avignon : un islamiste fiché S entre dans un commissariat et se met à hurler “Allah Akbar”

L’espace de quelques secondes, tout le monde s’est regardé dans le hall d’entrée du commissariat d’Avignon quand un individu s’est mis à crier « Allahu akbar » devant les policiers de l’accueil. Cette scène a eu lieu dans le début d’après-midi du 1er  juillet.

Radicalisé et victime de troubles psychiatriques

Cette attitude a été jugée d’autant plus inquiétante par les forces de l’ordre car cet habitant de la cité des papes âgé de près de 35 ans fait l’objet d’un suivi particulier. Il est fiché S et considéré comme islamiste radical. Mais cette personne est aussi connue pour ses troubles psychiatriques et pour ne pas être très assidue dans la prise de son traitement.

Le Dauphiné

 

 

 

 

La directrice du service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) du Finistère : “Le recours à l’incarcération doit être évité au maximum. Plus la peine est longue et sévère, plus le risque de récidive est élevé.

Entretien avec Emmanuelle Calmon, la directrice du service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip) du Finistère.

« Quelqu’un de très bien inséré peut être un délinquant, peut commettre un meurtre. A contrario, un SDF, un alcoolique, ne sont pas forcément des délinquants. Leur vie n’est pas simple mais ils ne sont pas obligatoirement des voleurs ou des personnes violentes. »

« Pourquoi un jeune va-t-il commettre des délits routiers ? Pour l’adrénaline ? Parce qu’il n’a pas de loisirs ? Idem pour un jeune qui devient toxicomane, on essaye de comprendre son rapport aux produits illégaux, les raisons de sa consommation. En raison de leurs modes de vie, des gens commettent tous les jours des infractions. Sans faire leur auto-critique. Jusqu’au moment où ils sont arrêtés. »

« Au 1er mai 2022, le Spip suivait, dans le Finistère, 2 845 personnes : 560 personnes écrouées, 2 249 personnes libres sous mandat judiciaire, ce qui fait seulement 20 % de personnes détenues. L’emprisonnement, c’est une mise à l’écart pour la préservation de l’ordre public. Cette privation de liberté doit avoir du sens. (…) Le recours à l’incarcération doit être évité au maximum. Plus la peine est longue et sévère, plus le risque de récidive est élevé. »

Ouest France

 

 

 

 

Accusations visant Eric Coquerel : une énième fois, J-L Mélenchon théorise l’idée d’un complot, cette fois, de “médias” qui orchestreraient un “défilé d’accusateurs” mus par un activisme “contre LFI”

 

 

Sophie Tissier a déposé plainte ce matin contre Éric Coquerel (LFI). Elle l’accuse d’«agressions sexuelles». Plusieurs témoins confirment sa version des faits (MàJ)

 

Une nouvelle femme témoigne contre Damien Abad : « C’est dans un bar que tout a basculé »

 

 

 

 

Saint-Germain-en-Laye (78) : Une jeune femme agressée sexuellement par un clown dans le train fantôme d’une fête foraine. Bachir S., né en Algérie, interpellé

Selon nos informations, dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 juillet, une jeune femme qui se trouvait dans le train fantôme d’une fête foraine à Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines, a été victime d’une agression sexuelle. Vers 1h30 du matin, elle prenait place dans un train fantôme, une attraction de la Fête des Loges. Alors que le wagonnet s’engageait dans le labyrinthe, la jeune femme a senti la main d’un clown l’agripper, puis lui saisir le sein gauche avant de le « caresser avec insistance », indique une source policière.

(…) L’auteur, Bachir S., né en Algérie et âgé de 27 ans, précise une source policière, a été interpellé. Une plainte a été déposée.

Valeurs

 

 

 

 

“Carrés musulmans” : dans les cimetières français, le débat fait rage

Les revendications des familles musulmanes pour être enterrées dans des espaces spécifiques se multiplient en France, provoquant dans certaines communes des polémiques.

D’un côté, il y a des dizaines de croix alignées, portant le nom de soldats tombés durant la Première Guerre mondiale. De l’autre, séparées par l’allée, des sépultures arborant un croissant – l’un des symboles de l’Islam – se succèdent, toutes orientées vers la Mecque, le lieu de naissance du prophète Mahomet. A Villejuif, dans le Val-de-Marne, l’un des deux cimetières communaux dispose en effet d’un “carré musulman”, un espace réservé où sont inhumés les défunts de cette confession. En France, le Conseil Français du culte musulman (CFCM) évalue leur nombre à 600, dans les 40 000 cimetières présents sur tout le territoire. Mais depuis une dizaine d’années, les demandes liées à la création ou l’extension de ces carrés augmentent. “Les enfants musulmans ne veulent plus voir leurs parents enterrés dans leur pays d’origine. C’est aussi un signe d’intégration”, expose Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon. Outre l’orientation des tombes, un autre argument justifierait la mise en place de tels espaces selon le dignitaire religieux : “Si les musulmans venaient prier devant des sépultures d’autres confessions, cela pourrait gêner les parents des défunts concernés. Il est important que chacun ait sa propre conception de la mort.”

(…) L’Express

Commenter cet article