Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 3 juillet 2022

 

 

Guerre en Ukraine EN DIRECT : « De nombreux morts » après des frappes au lance-roquettes sur Sloviansk…

 

L’ESSENTIEL

  • Informations contradictoires en provenance du Donbass. Les séparatistes soutenus par Moscou, cités par l’agence de presse TASS, ont affirmé que la ville était « totalement encerclée ». Mais Kiev nie. « Les combats font rage (…) Heureusement, la ville n’est pas encerclée et est sous contrôle de l’armée ukrainienne », a assuré dans la journée à la télévision Rouslan Mouzytchouk, porte-parole de la Garde nationale de l’Ukraine.
  • Alexandre Loukachenko, président de la Biélorusse, a affirmé qu'« il y a environ trois jours, peut-être plus, on a essayé depuis l’Ukraine de frapper des cibles militaires » dans son pays. Il a menacé de riposter.
  • Après des bombardements sur des zones civiles au sud d’Odessa jeudi, la Russie continue de faire payer son retrait de l’île aux Serpents. Mykolaïev a été la cible de nouvelles attaques, indique-t-on des deux côtés.

 

12h50 : La Suède refuse de démentir une « promesse » d’extraditions à la Turquie

La Suède a-t-elle « promis » l’extradition de 73 personnes à la Turquie pour entrer dans l’Otan ? La Première ministre suédoise a refusé dimanche de démentir l’affirmation du président turc Erdogan, qui suscite l’embarras dans le pays nordique. Malgré l’insistance des journalistes et l’inquiétude de réfugiés kurdes ou turcs en Suède, la cheffe du gouvernement Magdalena Andersson n’a pas voulu dire si un tel engagement avait été donné – ou non – à Ankara pour lever le blocage turc à la candidature de la Suède et de la Finlande.

« J’ai été ministre depuis huit ans et je n’ai jamais parlé de ce qu’il s’est dit à la table des négociations », a-t-elle affirmé lors d’une conférence de presse. « Ce qui me met un peu dans une situation difficile en ce moment », a ajouté la dirigeante sociale-démocrate. L'examen « promptement et minutieusement » des demandes d’extradition turques était un point clé de l'accord signé entre Helsinki, Stockholm et Ankara au sommet de l'Otan, mais la Finlande et la Suède ont rappelé depuis que le processus dépendait d’autorité et de tribunaux indépendants.

 

 

12h20 : Biden appelle les stations-service à baisser les prix

« Mon message aux entreprises qui exploitent des stations-service et qui fixent les prix à la pompe est simple : nous sommes en temps de guerre et de péril mondial. Réduisez le prix que vous facturez à la pompe pour refléter le coût que vous payez pour le produit. Et faites-le maintenant. »

 

 

11h45 : La Russie dit avoir conquis Lyssytchank et toute la région de Lougansk

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a affirmé dimanche que les forces du Kremlin contrôlaient toute la région de Lougansk, dans l’est de l’Ukraine, après avoir conquis la ville-clé de Lyssytchansk, au cœur d’intenses combats. « Sergueï Choïgou a informé le commandant en chef des forces armées russes, Vladimir Vladimirovitch Poutine, de la libération de la république populaire de Lougansk », a indiqué un communiqué du ministère de la Défense cité par les agences de presse russes. Cette information n'a pas pu être vérifiée de manière indépendante.

 

11h18 : La Russie accuse Kiev d’avoir lancé des missiles sur la ville de Belgorod, proche de l’Ukraine

L’armée russe a affirmé avoir abattu dimanche à l’aube trois missiles ukrainiens lancés contre la ville de Belgorod, proche de l’Ukraine, où un responsable local avait auparavant annoncé la mort d’au moins trois personnes après des explosions. « Les défenses anti-aériennes russes ont abattu les trois missiles Totchka-U à sous-munitions lancés par les nationalistes ukrainiens contre Belgorod. Après la destruction des missiles ukrainiens, les débris de l’un d’entre eux sont tombés sur une maison », a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.
 

11h05 : La Biélorussie critiquée à l'ONU pour son non-respect des droits de l'homme

«Il y a un climat d'impunité en #Biélorussie pour les violations massives et systématiques des droits de l'homme qui ont été commises au cours des deux dernières années», selon la rapporteuse spéciale Anaïs Marin au Conseil des droits de l'homme.

 

10h23 : Loukachenko menace de rentrer dans le conflit

En Biélorussie, le président Alexandre Loukachenko a affirmé qu'« il y a environ trois jours, peut-être plus, on a essayé depuis l’Ukraine de frapper des cibles militaires en Biélorussie ». « Dieu soit loué, nos systèmes anti-aériens Pantsir ont intercepté tous les missiles tirés par les forces ukrainiennes », a-t-il ajouté, alimentant les spéculations d’une implication croissante de cet allié de Moscou dans le conflit avec l’Ukraine. « On nous provoque », a-t-il lancé, menaçant de riposter « instantanément à toute frappe ennemie contre le territoire de la Biélorussie », un message visiblement destiné à Kiev et aux Occidentaux.

DIRECT

 

 

 

Guerre en Ukraine : le Président Alexandre Loukachenko accuse Kiev d'avoir tiré des missiles sur la Biélorussie

 

  • Loukachenko a fait ces déclarations auprès de l'agence de presse d'état Belta.
    Loukachenko a fait ces déclarations auprès de l'agence de presse d'état Belta. MAXPPP

Publié le

Il affirme que les missiles ont été détruits par les systèmes anti-aérien de l'armée biélorusse. 

Alors que la Biélorussie semble de plus engagée dans le conflit, aux côtés de son allié historique russe, le président du pays Alexandre Loukachenko affirme auprès de l'agence de presse d'état Belta que des missiles tirés depuis l'Ukraine avaient été abattus par son armée. 

"On nous provoque. Je dois vous dire qu'il y a environ trois jours, peut-être plus, on a essayé depuis l'Ukraine de frapper des cibles militaires au Bélarus. Dieu soit loué, nos systèmes anti-aériens Pantsir ont intercepté tous les missiles tirés par les forces ukrainiennes", a déclaré Loukachenko

Des missiles ukrainiens ont-ils vraiment été tirés vers la Biélorussie, ou est-ce un prétexte pour renforcer l'implication de Minsk dans le conflit ? Kiev n'a en tout pas pas encore répondu à ces accusations... 

Source

 

 

 

BHL : « Zelensky s’inscrit désormais dans la galerie des génies du judaïsme, c’est un héros de l’histoire juive »

 

Bernard Henri Levy était de retour ce dimanche 26 juin 2022 chez son acolyte Frédéric Haziza sur Radio J. Et ce que l’on peut dire du philosophe autoproclamé, c’est qu’il a cette faculté de ramener le judaïsme à toutes les sauces. Rappelons-nous de ses propos concernant son combat contre la Libye de Kadhafi. Il expliquait, le 2 juin 2011, avoir agi en tant que « juif » : « J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël ».

BHL va, encore une fois, mettre dans l’embarras une grande partie de la communauté juive de France, qui va devoir se coltiner cette nouvelle citation qui ne manquera pas de faire le tour du web : « Pour moi, français et juif, Zelensky s’inscrit désormais dans la galerie des héros de ce que j’ai appelé le génie du judaïsme. Zelensky est un héros de l’histoire juive désormais, de l’histoire ukrainienne. »

Si pour être un héros comme BHL, il faut entrer en guerre contre la Libye et assassiner 200 000 êtres humains ou, comme Volodymyr Zelensky, en ne respectant pas les accords de Minsk, entraîner tout son peuple dans une guerre contre la grande Russie de Poutine et ainsi déstabiliser le monde entier… des propos de ce genre vont devenir extrêmement embarrassants pour les Juifs de France qui ne se reconnaissent pas dans cet esprit va-t-en-guerre.

Rappelons à nos lecteurs que si BHL soutient le héros Zelensky, ce dernier soutient le néonazi Stepan Bandera comme un « héros indéniable » ! Nous ne sommes pas certains que le judaïsme valide cette pente glissante.

Le Média en 4-4-2

 

Note :  il a une couche ce BHL c'est pas posible !  Cela fait combien d'année qu'il est là a craché son venin

 

 

 

L’acteur Jon Voight appelle à la destitution de Joe Biden : “Nous ne pouvons pas attendre une seconde de plus”

 

Jon Voight a appelé à la destitution du président Joe Biden, accusant le leader démocrate d’avoir “porté atteinte à la gloire de cette nation”.

L’acteur conservateur, fervent partisan de l’ancien président Donald Trump, a appelé à la destitution de Biden dans un message vidéo partagé sur son compte Twitter.

Bien que Voight n’ait pas précisé l’infraction pour laquelle il voulait que le 46e président des États-Unis soit destitué, il a exprimé des inquiétudes quant à la “sécurité” de la nation.

Newsweek

 

 

Iran: deux explosions dans une base militaire des Gardiens de la révolution

 

L'organisation terroriste d'opposition des moudjahiddines a revendiqué l'attaque

Des membres des Gardiens de la révolution iraniens protègent des missiles "Shahab-3" et "Khaibar-buster" exposés à Téhéran, Iran, le 29 avril 2022
AP Photo/Vahid SalemiDes membres des Gardiens de la révolution iraniens protègent des missiles "Shahab-3" et "Khaibar-buster" exposés à Téhéran, Iran, le 29 avril 2022

Au moins deux explosions ont eu lieu samedi au quartier général des Gardiens de la révolution à Téhéran, rapporte la chaîne de télévision Iran International.

Dans plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, on peut entendre l'énorme explosion et voir l'épaisse fumée s'élever au-dessus de la base militaire.

L'organisation terroriste d'opposition des moudjahiddines a revendiqué l'attaque.

Une déclaration du groupe d'opposition iranien a affirmé que l'attaque avait été menée par des "cellules révolutionnaires".

Au début du mois de juin, un groupe d'activistes iraniens a saboté plus de 5.000 caméras de surveillance et 150 sites et services en ligne de la municipalité de Téhéran.

Ces dernières semaines, de mystérieux assassinats ont été rapportés dans les rangs des Gardiens de la révolution, dont certains ont été imputés à Israël. L'Iran cherche depuis à se venger en ciblant des Israéliens à l'étranger.

"Les failles sécuritaires en Iran et les opérations d'Israël ont sapé notre organisation de renseignement la plus puissante", a admis l'ancien vice-président iranien Muhammad Abtahi.

Source

 

 

Mali: l'ambassadeur d'Espagne convoqué après des propos sur une éventuelle intervention de l'Otan

 

Le ministre espagnol des Affaires étrangères a dit «ne pas exclure» une intervention militaire de l'Otan dans le pays, provoquant la colère de Bamako.

Le 19 février 2022, des manifestants brûlent un drapeau de l'Union européenne lors d'une manifestation organisée par la plateforme panafricaniste Yerewolo (Image d'illustration)
Le 19 février 2022, des manifestants brûlent un drapeau de l'Union européenne lors d'une manifestation organisée par la plateforme panafricaniste Yerewolo (Image d'illustration) FLORENT VERGNES / AFP

L'ambassadeur d'Espagne a été convoqué vendredi par le gouvernement malien après des propos du ministre espagnol des Affaires étrangères qui a dit «ne pas exclure» une intervention militaire de l'Otan dans le pays, selon le chef de la diplomatie malienne.

«Nous avons convoqué aujourd'hui l'ambassadeur d'Espagne au niveau du ministère des Affaires étrangères pour élever une vive protestation par rapport à ses propos», a indiqué vendredi soir Abdoulaye Diop lors d'un entretien à la télévision nationale.

Des propos «inacceptables»

Une intervention de l'Otan au Mali, «nous ne l'excluons pas». «si cela représentait une menace pour notre sécurité, nous le ferions», avait déclaré jeudi José Manuel Albares, chef de la diplomatie espagnole, en marge du sommet de l'Alliance qui se tenait à Madrid.

«Ces propos sont inacceptables, inamicaux, graves» parce qu'«ils tendent à encourager une agression contre un pays indépendant et souverain», a estimé le ministre des Affaires étrangères malien.

«Nous avons demandé des explications, une clarification de cette position au gouvernement espagnol. Nous espérons que cela va venir assez rapidement», a ajouté Abdoulaye Diop. «Le ministre doit se rappeler que la situation actuelle d'insécurité et d'expansion du terrorisme au Sahel est surtout lié à l'intervention de l'Otan en Libye dont nous payons encore les conséquences», a-t-il aussi souligné.

La nouvelle feuille de route de l'Otan évoque pour la première fois, l'«intérêt stratégique» que revêtent pour elle le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord et le Sahel, ainsi que, notamment, les menaces que sont le terrorisme et l'immigration illégale.

L'Espagne avait fait de la prise en compte des menaces sur le flanc sud sa grande priorité pour ce sommet. Madrid craint en particulier que l'instabilité au Sahel, où plusieurs groupes jihadistes sont très actifs, n'entraîne une augmentation de l'immigration clandestine.

Située à quelques kilomètres des côtes africaines, l'Espagne est devenue l'une des principales portes d'entrée de l'immigration illégale en Europe.

Le Mali est plongé dans une profonde crise sécuritaire, politique et humanitaire depuis le déclenchement d'insurrections indépendantiste et jihadiste en 2012 dans le Nord. La propagation jihadiste a gagné le centre et les pays voisins, Burkina Faso et Niger.

Source

 

Norvège : après avoir brûlé un Coran, Lars Thoren, un militant anti-islam à été percuté volontairement en voiture par deux femmes énervées (Màj : La conductrice interpellée)

 

 

03/07/2022

La police a arrêté une femme qui, selon elle, a intentionnellement frappé Thorsen. La femme a été accusée de délit de fuite intentionnel et de lésions corporelles graves.

« Ensuite, les accusations peuvent changer à mesure que nous menons des interrogatoires et que nous apprenons ce qui s’est passé à l’avance », a déclaré à NRK Tore Barstad, chef du groupe de travail.

NRK

La conductrice (suspecte) et la passagère, tentent d’éteindre le coran qui brûle :

La conductrice (suspecte)

 

 


02/07/2022

Les faits ont eu lieu ce samedi, une semaine après la fusillade mortelle à Oslo considérée comme un « acte de terrorisme islamiste ». La course-poursuite a été filmée pendant plusieurs heures et diffusée.

Au terme d’une course-poursuite sur l’autoroute, le dirigeant d’un groupe anti-islam norvégien a fait l’objet samedi d’une spectaculaire agression en voiture, quelques minutes après avoir brûlé un Coran en banlieue d’Oslo.

La police norvégienne a confirmé avoir arrêté deux personnes, dont la conductrice de la voiture accusée d’avoir volontairement percuté le 4×4 de Lars Thoren, chef du groupe radical « Stop à l’islamisation de la Norvège » (Sian), jusqu’à finalement le faire se retourner sur le toit. « Nous avons toutes les raisons de penser que la voiture du Sian a été percutée volontairement », a dit la police d’Oslo 

Le Progrès

 

 

 

 

#HinduLivesMatter : en Inde, la décapitation d’un tailleur hindou par deux islamistes sur fond de blasphème du prophète Mahomet enflamme les réseaux sociaux (MàJ)

Le meurtre d’un tailleur hindou a envenimé les tensions religieuses en Inde et suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux avec des appels à la vengeance contre la minorité musulmane.

Deux musulmans ont été arrêtés après ce meurtre, survenu mardi 28 juin dans la ville d’Udaipur (ouest). Il aurait été commis en représailles à de récentes déclarations sur Mahomet, le prophète de l’islam, d’une porte-parole du parti nationaliste hindou au pouvoir, le Bharatiya Janata Party (BJP). Des images montrant l’attaque et la tentative de décapitation de Kanhaiya Lal sont devenues virales sur internet. Elles montrent également les auteurs présumés de ce meurtre brandissant de grands couteaux et menaçant de tuer le premier ministre Narendra Modi, un nationaliste hindou.

L’Inde est depuis longtemps en proie à des violences interreligieuses et afin d’éviter que la situation ne dégénère, les autorités ont coupé toutes les connexions internet et imposé un couvre-feu à Udaipur. Mais les réseaux sociaux regorgent de réactions de colère, certains utilisateurs appelant à de violentes représailles contre les meurtriers présumés et des musulmans. Sur Telegram, des groupes consacrés à la défense de l’hindouisme ont appelé à prendre des armes, à attaquer des musulmans ou encore échangé sur l’intérêt d’un assaut du poste de police où se trouvent les deux meurtriers présumés. Sur les réseaux sociaux, l’organisation d’extrême droite hindoue Vishwa Hindu Parishad (VHP) a lancé un appel à manifester à travers tout le pays contre le terrorisme islamiste et affirmé que les musulmans ont régulièrement heurté les sentiments religieux de la religion majoritaire en Inde.

«Hindu lives matter»

«Craignez le jour où les hindous commenceront à répondre aux insultes de la même façon», a menacé dans un message vidéo, Surendra Kumar Jain, figure de proue du VHP, dans une vidéo mise en ligne et regardée près de 75.000 fois sur Twitter et Facebook.

(…) Le Figaro


29/06/2022

Voici la vidéo effrayante du meurtre du tailleur hindou Kanhaiyalal par des radicaux islamistes qui se sont fait passer pour des clients et l’ont soudainement attaqué et tué sur place avec des couteaux en scandant des slogans religieux. Le tailleur crie en leur demandant la raison pour laquelle ils l’attaquent.

 

Un commerçant a été assassiné en plein jour à Udaipur mardi, ce qui a provoqué des tensions dans la ville. Le commerçant, nommé Kanhaiya Lal, a été assassiné par deux hommes qui lui ont coupé la tête et ont ensuite enregistré une vidéo dans laquelle ils admettent avoir tué l’homme à cause d’un post sur les médias sociaux en faveur de Nupur Sharma.

La police a arrêté les deux accusés dans la région de Bheem, dans le district de Rajsamand, dans la nuit de mardi à mercredi. Ils ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de s’enfuir.

https://twitter.com/AdityaRajKaul/status/1541770297694572545

India Today TV a appris que le meurtre faisait suite à un message publié par le fils du commerçant, âgé de huit ans, en faveur de Nupur Sharma, leader du Bharatiya Janata Party. Nupur Sharma a récemment fait parler d’elle pour ses déclarations controversées sur le prophète Mahomet.

India Today


20/06/2022

L’État islamique revendique un attentat contre un temple sikh en guise de « vengeance »

Un affilié de l’État islamique a revendiqué la responsabilité d’une attaque contre un temple sikh à Kaboul, la capitale de l’Afghanistan, qui a tué au moins deux personnes et en a blessé sept.

L’attaque de samedi était « un acte de vengeance » à la suite d’insultes proférées par des membres du parti au pouvoir en Inde, le Bharatiya Janata Party, au sujet du prophète Mahomet, a déclaré l’Etat islamique-Khorasan sur sa chaîne Telegram.

Nupur Sharma, porte-parole du parti, avait fait des remarques désobligeantes concernant le prophète Mahomet lors d’une table ronde sur une chaîne d’information et ses commentaires auraient été suivis de commentaires anti-islam par un autre dirigeant du parti sur Twitter.

Sept hommes armés avaient tenté de prendre d’assaut le temple aux premières heures de samedi matin et tous ont été tués après une impasse qui a duré plusieurs heures, selon la police de Kaboul.

ISIS-K a déclaré dans son post Telegram que son kamikaze Abu Muhammad al-Tajik avait pénétré dans le temple en lançant une grenade à main sur l’agent de sécurité à l’entrée, le tuant.

« Armé d’un fusil, d’un pistolet et de grenades à main, il a procédé à des tirs », ont déclaré les fidèles à l’intérieur du temple, a déclaré ISIS-K.

Un responsable du temple a déclaré que 30 personnes se trouvaient à l’intérieur du temple à ce moment-là.

[…]

CNN

 

 

 

 

Marseille : le corps d’un homme retrouvé la gorge tranchée

Le corps d’un homme d’une trentaine d’années a été retrouvé ce matin, vers 6 heures, dans un buisson de la place de la Corderie (7e), non loin du palais de justice. Les policiers ont découvert à proximité un tesson de bouteille, ce qui pourrait être l’arme du crime. Les circonstances du drame restent à élucider.

La Provence

 

 

 

Louveciennes (78) : Inan T., 26 ans, né en Turquie, interpellé après qu’une femme s’est plaint d’avoir ressenti une piqûre à l’avant du bras dans la boite Le Pacha

 

 

Clermont-Ferrand. Des jeunes hommes suivis dans les rues la nuit, menacés par deux hommes de type africain avec un couteau sous la gorge, puis détroussés. Déjà 6 victimes connues

Le mode opératoire est identique à chaque fois, les victimes similaires et suivies dans les rues de Clermont-Ferrand, en pleine nuit.

Deux hommes, de type africain, portant des survêtements, des capuches et des masques chirurgicaux leur dissimulant le visage, suivent leur cible. Il s’agit presque systématiquement d’étudiants, âgés d’une vingtaine d’années.

Ils prennent en filature un jeune homme sur de longues distances, jusqu’à ce qu’il arrive au pied de son immeuble. Là, ils le menacent en plaçant un couteau sous sa gorge et exigent qu’il leur remette ce qu’ils ont sur eux. Téléphones portables, cartes bancaires dont ils extorquent le code, etc.

(…)

La Montagne

 

 

 

Beaumont-sur-Oise (95) : Rachel Keke, présente avec d’autres députés LFI à la marche pour Adama Traoré : “Nos enfants dans les banlieues sont contrôlés et sont tués par la Police, ça ne peut pas continuer comme ça”

 

 

 

La figure des gilets jaunes Sophie Tissier, proche des Insoumis, saisit le comité des violences sexistes et sexuelles de LFI concernant Éric Coquerel, pour des faits de harcèlement (MàJ)

 

Bernard Thibault (ancien secrétaire général de la CGT), membre du comité d’organisation des JO 2024 : «Nous ne disposons pas des effectifs de sécurité»

L’ancien secrétaire général de la CGT (de 1999 à 2013,) Bernard Thibault, aujourd’hui membre du comité d’organisation des JO, redoute que les pénuries de personnel perturbent la réussite des Jeux olympiques de Paris 2024.

Plusieurs secteurs souffrent de pénuries de personnel. Les JO vont-ils pouvoir y faire face ?

Les JO, c’est aussi un défi social. Or je suis inquiet quant à nos capacités humaines pour faire de ce temps fort une totale réussite. De nombreuses activités subissent des tensions importantes, la restauration, le bâtiment… et ça va être encore pire avec les JO. Je pense aussi aux agents de sécurité privée. Nous avions estimé les besoins à 22 000 agents. Et encore, c’était une évaluation basse ne comprenant pas les initiatives des municipalités qui ouvriraient des fan zones ou autres. Nous ne les aurons pas. Je l’ai dit et je le redis : nous ne disposons pas aujourd’hui des effectifs suffisants pour assurer la sécurité des JO.

Quelles sont les solutions ?

Plus de 300 000 personnes possèdent une carte professionnelle attestant avoir suivi 170 heures de formation. Mais en raison notamment de salaires faibles et d’horaires décalés, le turnover atteint environ 50 % par an. Faute d’arriver à recruter, on improvise. On l’a vu au Stade de France : on fait appel à des gens de bonne volonté qui vont venir quatre heures pour assurer le contrôle à l’entrée. Sauf qu’agent de sécurité, c’est un métier. En avril, en vue des JO mais aussi de la Coupe du monde de rugby, l’État a publié un décret instaurant une nouvelle certification professionnelle spéciale « grands événements » réduisant le volume d’heures de formation à 105. Les syndicats et les entreprises s’y étaient opposés. Cette carte professionnelle ne sera valable que pour ces deux événements. Leurs titulaires ne pourront pas ensuite travailler dans la surveillance ou le gardiennage sans stages complémentaires, pour lesquels aucun financement n’est prévu. Une telle mesure avait été mise en place en 2016 lors de l’Euro de foot. Et cela avait été un échec faute de candidats. On ne peut pas dire que les JO sont un événement sensible et avoir un dispositif de sécurité qui repose sur des personnels n’ayant pas la formation idoine.

Le plan de transport reste encore à l’étude. Comment assurer toutes les liaisons entre les différents sites alors que les chauffeurs manquent à l’appel ?

On a besoin d’au moins 1 500 bus, soit près de 2 000 chauffeurs avec les rotations. Là non plus on n’a pas les effectifs ; vous avez déjà des communes qui suppriment des dessertes de bus par manque de conducteurs. Quand on alerte, j’entends dire qu’il suffira d’emprunter des cars et du personnel sur les dessertes existantes. Ce qui revient à les fermer temporairement pour les habitants concernés. Et ils feront comment, ils marcheront ? Même si c’est bon pour la santé, on a vu mieux en matière d’inclusion territoriale.[…]

Redoutez-vous que les conflits sociaux viennent gâcher la fête ?

Nous prônons des Jeux socialement exemplaires. Pour la première fois dans l’histoire des JO, les organisations syndicales sont impliquées dans leur préparation et leur organisation. Il faut donc les écouter. Nous ne voulons pas qu’ils soient l’occasion de multiplier les formes de travail non déclaré pour réussir les Jeux coûte que coûte. Or, c’est un risque face au manque de personnels qualifiés avec des recrutements effectués dans l’urgence sans respect du droit du travail. Si on veut éviter les conflits, il faut traiter des sujets dès maintenant. Il n’y aura alors aucune raison que les JO soient l’objet de conflits.

Le JDD

Commenter cet article