Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 5 juin 2022

 

Je vous propose aujourd’hui un quatrain qui pourrais bien être pour cette année (mème si mon interprétation n'est pas encore concluante)

 

 

C 6 - Q 97

Cinq & quarante degrez ciel bruslera
Feu approcher de la grand cité neuue
Instant grand flamme esparse sautera
Quand on voudra des Normans faire preuue.

 

5 & 40 degré (45 degré) le ciel brulera
Le Feu s'approchera de la grand cité neuve
En un instant la grand flamme sautera pour se rependre
(sa ressemble a une arme nucléaire!)
Quand on voudra mettre a l’épreuve les hommes du nord (les Russes, ou les nord coréens)

 

Quelle est cette ville neuve, prophétisais dans plusieurs quatrain de Nostradamus ? Il nous donne sa localisation 45 degré nord, où on trouve La ville de Lyon, mais cette ville est loin d’être "neuve"(fondée en 43 av. J.-C. par Lucius Munatius Plancus,) , puisqu’elle a était édifié par les romains. A un degré de plus on trouve la ville de Genève (ville encore plus ancienne) et plus a l'Est au 44e  la Crimée   

 

Lyon 45° 45′ 28″ nord, 4° 49′ 56″ est

Grémone Italie 45° 08′ 00″ nord, 10° 02′ 00″ est

Genève (Suisse)  46° 12′ 00″ nord, 6° 09′ 00″ est (siège européen des Nations unies)

Sébastopol (Crimée)  44° 37′ nord, 33° 31′ est - Sébastopol du latin Sebastopolis;  Ville du Pont - Forme courte de Pont-Euxin.

 

 

 

 

 

"Un test et un défi" dans la région : La Corée du Nord lance huit missiles balistiques ce dimanche au large de sa côte orientale

 

  • Cette démonstration de force de la Corée du Nord intervient au lendemain d'exercices militaires conjoints entre les Etats-Unis et la Corée du Sud.
    Cette démonstration de force de la Corée du Nord intervient au lendemain d'exercices militaires conjoints entre les Etats-Unis et la Corée du Sud. @pixabay
Publié le

La Corée du Nord a tiré dimanche huit missiles balistiques de courte portée en mer au large de sa côte orientale dimanche, au lendemain de la fin d'exercices militaires conjoints entre les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Selon l'état-major sud-coréen, au moins huit missiles ont été tirés depuis le secteur de Sunan à Pyongyang, la capitale nord-coréenne.

Suite à ces tirs, le président sud-coréen Yoon Suk-yeol a convoqué une réunion du Conseil national de sécurité et a ordonné "l'élargissement de la force de dissuasion de la Corée du Sud et des États-Unis et le renforcement continu de la posture de défense unie".

Pour le bureau de la présidence sud-coréenne, le Conseil national de sécurité a estimé que ces tirs étaient un "test et un défi" de Pyongyang vis-à-vis de la stratégie sécuritaire de la nouvelle administration sud-coréenne, qui a pris ses fonctions le mois dernier.

Le ministre japonais de la Défense, Nobuo Kishi, a déclaré que ces tirs ne devaient pas être tolérés. Des responsables des États-Unis, de la Corée du Sud et du Japon se sont réunis vendredi à Séoul pour des discussions sur la Corée du Nord, alors que des signes indiquent que le pays se prépare à effectuer un essai nucléaire pour la première fois depuis 2017.

Le représentant américain Sung Kim a rencontré ses homologues sud-coréen et japonais, Kim Gunn et Funakoshi Takehiro, après un rapport américain indiquant que Pyongyang préparait son site d'essai de Punggye-ri pour son septième essai nucléaire.

Cette démonstration de force de la Corée du Nord intervient au lendemain d'exercices militaires conjoints entre les Etats-Unis et la Corée du Sud. Des manœuvres qui ont pour la première fois depuis plus de quatre ans impliqué un porte-avions américain.

 

 

Guerre en Ukraine : l'Espagne envisage de fournir des chars ultramodernes à l'Ukraine

 


 

Vers une guerre de religion, infos du 5 juin 2022

L'Espagne a l'intention d'équiper l'Ukraine d'un char de combat moderne, de conception allemande, fournissant ainsi à l'Ukraine un premier char occidental de haute technologie, rapporte le quotidien El Pais.

Les Leopard 2 A4 sont actuellement dans un entrepôt et doivent encore être rendus opérationnels avant tout déploiement, poursuit le journal, citant des sources au ministère espagnol de la Défense.

Les équipages ukrainiens seraient formés dans un premier temps en Lituanie et ensuite en Espagne.

Madrid s'apprête également à fournir une batterie de missiles anti-aériens Aspide, de confection italienne. La technique n'est plus utilisée par l'armée espagnole.

Source

 

 

Guerre en Ukraine EN DIRECT : Poutine promet de viser de nouvelles cibles si des missiles de longue portée sont fournis à Kiev…

 

L’ESSENTIEL

  • Des « combats de rue » se déroulent à Severodonetsk, où les forces de Moscou mettent tout leur poids pour contrôler l’ensemble du bassin minier du Donbass.
  • Le maire de Kiev Vitali Klitschko a fait état dimanche matin de plusieurs explosions dans la capitale.
  • Crimée, Donbass, sud de l’Ukraine : au total, la Russie a triplé, depuis le début de l’invasion, la superficie de territoire ukrainien sous son contrôle atteignant 125.000 km², soit 20 % du pays, selon le président ukrainien Zelensky.

 

 

Guerre en Ukraine : Poutine menace de frapper "de nouvelles cibles" en cas de livraison d'armes de longue portée

 

  • Vladimir Poutine estime toutefois que ces livraisons d'armes avancées de devraient pas changer radicalement la situation sur le champ de bataille. 
    Vladimir Poutine estime toutefois que ces livraisons d'armes avancées de devraient pas changer radicalement la situation sur le champ de bataille.  @pixabay
Publié le

La livraison de nouvelles armes à Kiev vise à "prolonger le conflit" selon Poutine.

Le président russe Vladimir Poutine a prévenu les pays occidentaux que la Russie frapperait de nouvelles cibles si les Etats-Unis commencent à fournir à l'Ukraine des missiles de longue portée, a rapporté dimanche l'agence de presse TASS.

Si de tels missiles sont fournis, "nous frapperons ces cibles que nous n'avons pas encore frappées", a déclaré le président russe à la télévision Russia-1. Vladimir Poutine n'a toutefois pas nommément désigné ces nouvelles cibles. Le président russe considère que la livraison d'armes à l'Ukraine a pour but de faire durer le conflit.

L'Ukraine cherche à s'équiper de systèmes de lance-roquettes multiples comme les Himars M270 et M142 pour frapper les positions russes et leurs stocks d'armes. Le président américain Joe Biden s'est engagé à fournir à l'Ukraine des systèmes de lance-roquettes Himars après avoir reçu l'assurance des Ukrainiens que ces armes ne seraient pas utilisés pour frapper des cibles à l'intérieur du territoire russe.

Malgré ces avertissements de Moscou, Vladimir Poutine estime que ces livraisons d'armes avancées ne devraient pas changer radicalement la situation sur le champ de bataille. 

Source

 

 

 

Alain Finkielkraut : « La France Insoumise, c’est le nom que se donne la France soumise à l’islamisme »

GRAND ENTRETIEN – L’académicien s’inquiète de l’union de la gauche autour de Jean-Luc Mélenchon et de La France insoumise. Le philosophe voit dans cette alliance la trahison de tous les principes fondamentaux de la social-démocratie.

Au-delà de la traditionnelle radicalité anticapitaliste de l’extrême gauche, Alain Finkielkraut pointe le danger d’une dérive communautariste flirtant avec l’islamisme et l’antisémitisme. D’autant plus que la majorité gouvernementale apparaît également, selon lui, ambiguë sur les sujets sociétaux. En témoigne, argumente l’intellectuel, la nomination au ministère de l’Éducation nationale de Pap Ndiaye, dont les travaux et les engagements indiquent une proximité avec les courants idéologiques wokistes et multiculturalistes. En mémoire de Laurent Bouvet, décédé il y a quelques mois, qui avait consacré une grande partie de son œuvre à critiquer l’importation depuis les États-Unis des notions identitaires, Alain Finkielkraut appelle le chef de l’État à adopter une ligne ferme sur la question de la laïcité et à restaurer une école fondée sur le mérite.

LE FIGARO. – Après avoir réussi une percée au premier tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon a conclu un accord d’union des gauches écologiste, socialiste et communiste… Le succès de La France insoumise signifie-t-il un retour aux fondamentaux pour la gauche après des années de «social-libéralisme» ou est-ce une trahison?

Alain FINKIELKRAUT. – À votre question, Jean-Luc Mélenchon a répondu sans ambages. C’était en 2019, lors d’un meeting dans la ville devenue «sensible» d’Épinay: «Je n’ai pas peur de le dire, ceux que vous voyez dans ces quartiers, c’est la nouvelle France. Celle sur laquelle nous nous appuierons pour construire et faire tout ce qu’il y a à faire dans ce pays demain, tout changer.» Sans lésiner sur la démagogie, le leader de La France insoumise a donc repris à son compte les aspirations, les aversions et les obsessions de cette «nouvelle France».

En juin 2021, il a annoncé sur France Inter que, dans les dernières semaines de la campagne présidentielle, on verrait, «comme par hasard», un grave incident ou un meurtre, à l’image de ce qui s’est passé en 2012 avec les attentats commis par Mohammed Merah à Montauban ou à Toulouse: «Nous aurons le petit personnage sorti du chapeau, nous aurons l’événement qui va une fois de plus permettre de montrer du doigt les musulmans et d’inventer une guerre civile. Voilà.»

Plus récemment, Jean-Luc Mélenchon s’en est pris à la «meute raciste» qui protestait contre la candidature de Taha Bouhafs aux élections législatives et il n’a pas changé d’avis après les accusations de viol qui ont contraint ce jeune et ambitieux journaliste issu des quartiers à jeter l’éponge. Or à Benoît Hamon, qui, tout en maintenant ses critiques à mon endroit, s’était ému de l’attaque antisémite que j’avais subie de la part de certains «gilets jaunes», Taha Bouhafs avait répondu en ces termes: «Benoît, c’est bientôt le dîner du Crif et t’as pas envie d’être privé de petits fours. Je te comprends.» La France insoumise, c’est, à l’ère de la mystification généralisée du vocabulaire, le nom que se donne la France soumise à l’islamisme, judéophobie incluse.

Par conviction? Non, et c’est peut-être pire: par clientélisme. En s’alliant avec ce parti et en se pliant à ses conditions, les autres gauches ne sont pas revenues à leurs principes fondamentaux. Elles les ont reniés. Il reste à espérer que c’est un mauvais calcul et qu’elles le paieront dans les urnes.

«Le programme de Jean-Luc Mélenchon, c’est trois sorties: la sortie de l’Europe, la sortie de l’Otan et la sortie de l’OMC, qui transformerait la France en Corée du Nord», a estimé Jean-Christophe Cambadélis sur Radio J. Que vous inspirent ces propos?

Cambadélis a raison, mais il oublie une sortie non moins grave: la sortie de la France. Se référant explicitement au poète martiniquais Édouard Glissant, Jean-Luc Mélenchon célèbre la créolisation de notre pays. La créolisation désigne «ce que produit la rencontre et l’entremêlement des cultures. C’est une poussée de vie!». Et Mélenchon précise: «Nous sommes déjà tous des créoles et nous le serons tous encore plus. Certains osent dire que ce n’est pas vrai alors même que la moitié des boutiques ont leur nom écrit en anglais, que tout le monde sur terre regarde les mêmes séries télévisées, que nos meubles sont les mêmes, comme les plats que l’on sert à table…»

Le même, le même, toujours et partout le même. La fin de l’histoire, selon Mélenchon, ce n’est pas la société sans classe, c’est le grand mélange et le grand mélange, c’est l’uniformité du consommateur planétaire. La bienveillance pour l’islamisme, l’antiaméricanisme forcené et la promesse de l’américanisation sont les trois ingrédients du cocktail que La France insoumise veut faire avaler au peuple français.

(…) Le Figaro

 

 

Toulouse : l’archevêque demande aux futurs prêtres de ne pas porter la soutane au séminaire et dans la rue

La fuite de la lettre épiscopale a provoqué la colère de certains fidèles sur les réseaux sociaux qui appellent à “défendre les traditions”. 

Toulouse : l’archevêque demande aux futurs prêtres de ne pas porter la soutane au séminaire et dans la rue

La missive se voulait discrète. Elle a fini sur Twitter. Ce jeudi, au lendemain d’un dîner avec ses séminaristes, le fraîchement archevêque de Toulouse, Monseigneur Guy de Kerimel, a envoyé une lettre aux futurs prêtres dans laquelle il les exhorte à ne plus porter la soutane. Dans le séminaire ou en dehors.

“Durant cette soirée, j’ai évoqué mon questionnement, lors des confirmations des étudiants à la Daurade, face à quelques-uns en soutane et surplis et je vous ai dit que je ne souhaitais pas que les séminaristes s’affichent de manière trop cléricale”, a indiqué le prélat.

Selon lui, l’image renvoyée par les séminaristes n’est “pas ajustée” car ce sont “des fidèles laïcs”. Il appuie que “le futur prêtre doit être identifié et reconnu par sa sainteté, son esprit de service et la qualité de sa relation pastorale”.

(…) La fuite de la lettre épiscopale a provoqué la colère de certains fidèles sur les réseaux sociaux qui appellent à “défendre les traditions”. 

La Dépêche

 

 

Italie : Rixes géantes, coups de couteau, vandalisme, vols… 2.000 jeunes se sont rassemblés via TikTok dans la petite ville de Peschiera et y sèment le chaos (Màj : Vidéo)

 

05/06/2022

 


03/06/2022

Peschiera del Garda (Italie) – Chaos et bagarres géantes entre jeunes lors d’un événement organisé via les réseaux sociaux : la police intervient en tenue anti-émeute.

Un rassemblement organisé via les réseaux sociaux s’est terminé par des bagarres, des vols, du vandalisme, des coups de couteau et l’intervention de la police en tenue anti-émeute.

Cela s’est passé hier, dimanche 2 juin, à Peschiera del Garda, dans la province de Vérone, où, dans l’après-midi, des centaines de jeunes (pour la plupart très jeunes) sont arrivés en train de Milan pour participer à un événement organisé via Tik Tok. Comme en témoignent certaines photos publiées sur les réseaux sociaux et sur la page Welcome to Favelas, tout a rapidement dégénéré en chaos, avec des épisodes de vandalisme contre des voitures et des trains, et de nombreux vols.

“Ils étaient environ deux mille”, estime Orietta Gaiulli, maire de Peschiera.

Informazione.it

 

Italie : 6 jeunes filles de 16 à 17 ans agressées sexuellement dans le train par une trentaine de migrants car elles sont “blanches”

“Molestées dans le train par une meute de 30 garçons” : Voyage cauchemardesque pour six adolescentes

Des filles âgées de 16 à 17 ans témoignent avoir été tripotées et raillées par des dizaines de jeunes hommes nord-africains dans le train Vérone-Milan.

“Pourquoi personne n’est intervenu à la gare et dans le train ? Ni le personnel des chemins de fer, ni la police. Nous, les parents, étions loin, nous avons appelé le 112 mais personne n’est venu alors que nos filles étaient en danger, coincées dans un wagon à la merci d’un gang fou. Elles ont été agressées par une trentaine de personnes, elles se sont senties mal, l’un d’elle a eu une crise de panique. Et nous étions collés aux téléphones après leur appel à l’aide, essayant (en vain) d’obtenir une “intervention”.

(…) Il Giorno

Italie – “Les femmes blanches ne sont pas admises ici” : Six jeunes filles ont été agressées sexuellement et victimes de racisme à bord du train qui les ramenait à Milan après avoir passé une journée au parc d’attractions.

Une journée qui devait être une journée de pur plaisir s’est transformée en cauchemar pour six filles qui revenaient en train de Gardaland. Les jeunes filles, dont quatre vivent à Milan et deux à Pavie, étaient toutes âgées de 16 à 17 ans et se trouvaient à bord du train régional 2640 qui, partant de Peschiera del Garda, dans la province de Vérone, était censé les ramener à Milan après avoir passé une journée au parc d’attractions. Comme le rapporte IlGiorno.it, les jeunes filles auraient été longuement et gravement harcelées et agressées sexuellement par une centaine de Nord-Africains.

Les victimes ont raconté : “Nous étions encerclés. La chaleur était suffocante, certains d’entre nous se sont évanouis. Pendant que nous cherchions un conducteur, le harcèlement sexuel a eu lieu. Elles se sont ensuite souvenues que leurs agresseurs leur avaient dit en riant “Les femmes blanches ne montent pas ici”. L’incident a eu lieu jeudi dernier, 2 juin, en fin d’après-midi. Les adolescentes ont affirmé que peu avant 18 heures, elles se trouvaient dans la gare de Peschiera où le quai et les voies étaient envahis “par plus d’une centaine de garçons et même quelques filles, la plupart d’origine maghrébine, de notre âge ou légèrement plus âgés”.

(…) Il semble que les victimes de harcèlement sexuel n’aient pas alerté la police de peur d’être battues, mais qu’elles aient décidé d’appeler leurs parents qui ont appelé le 112, “mais personne n’est intervenu”, ont rapporté les parents.

Luca Zaia, gouverneur de la région de Vénétie, a commenté les événements en ces termes : “Penser que des filles puissent être harcelées, molestées ou agressées dans notre région est insupportable. Je plaide pour une tolérance zéro et pour que la police fasse tout son possible pour retrouver les auteurs de ces actes”.

(…) Il Giornale

 

 

Pour l’année européenne de la jeunesse, l’UE met en scène une jeune femme voilée dans l’une de ses vidéos pour “parler de l’avenir

Instagram / Facebook

Qu’est-ce que le projet “Time to unmute” / “Youth Voices” ?

[…]Notre mission est de donner aux jeunes Européens venus de tous les horizons le pouvoir d’agir et de façonner l’avenir de l’Europe en exprimant haut et fort leur vision. Nous sommes impatients d’entendre les voix, les idées et les aspirations des jeunes sur des thèmes aussi variés que l’emploi, la paix et la sécurité, le changement climatique, l’éducation, l’inclusion ou encore la santé mentale.

 

Que tes idées soient très audacieuses ou plus humbles, nous les écouterons attentivement pour faire avancer la réflexion et les prendrons en compte pour bâtir les politiques de demain. Tout au long de l’Année européenne de la jeunesse 2022, nous explorerons régulièrement les sujets et les questions abordés dans tes enregistrements sur les réseaux sociaux et en échangeant avec toi par l’intermédiaire de commentaires et d’événements en direct.

Au cours de cette expérience, nous te mettrons également en relation avec tous les programmes et initiatives en faveur de la jeunesse de l’UE, ce qui te permettra de révéler ton potentiel de jeune citoyen.

À la fin de l’année, toutes les voix enregistrées par les jeunes auront fusionné pour créer la «Voix de la jeunesse européenne», qui sera présentée sur scène lors du grand événement de clôture de l’Année européenne de la jeunesse le 6 décembre au Parlement européen à Bruxelles. Toutes les précieuses idées que nous aurons recueillies grâce à la contribution de chaque jeune nous permettront alors de fixer un cap qui a du sens pour façonner l’avenir de notre société européenne.

Si cette plateforme a été créée pour l’Année européenne de la jeunesse 2022, son ambition s’étend bien au-delà de 2022. Nous sommes fermement convaincus que les jeunes citoyens d’Europe sont les catalyseurs les plus puissants du changement, et nous voulons leur permettre de participer activement au façonnement de l’avenir de notre société.

[…] si nous voulons façonner notre Union à leur image, les jeunes doivent pouvoir façonner l’avenir de l’Europe.

 

Ursula von der Leyen, President of the European Commission

YouthVoices.eu

 

 

États-Unis : trois morts, 11 blessés dans une fusillade en pleine rue à Philadelphie

 

Nouvelle fusillade aux États-Unis. Au moins trois personnes ont été tuées et 11 autres blessées dans les rues de la ville de Philadelphie en Pennsylvanie, hier soir (heure locale). Cette nouvelle tuerie intervient seulement quelques semaines après la fusillade de l'école primaire Robb au Texas, ou un adolescent a tué 21 personnes, dont 19 enfants.

Lire la suite

 

 

Commenter cet article