Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 9 mai 2022

 

 

 

 

Guerre en Ukraine EN DIRECT : La paix ne se construira pas dans « l’humiliation » de la Russie, affirme Emmanuel Macron…

 

Publié le 09/05/22

L’ESSENTIEL

  • Moscou exhibe ce lundi son armée pour célébrer la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945, une démonstration de force afin de galvaniser ses troupes à la peine en Ukraine. Le discours de Vladimir Poutine à cette occasion est particulièrement attendu.
  • Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a fustigé dimanche soir « de violents bombardements » dans plusieurs régions ukrainiennes, dont un ayant entraîné la mort de « 60 civils » samedi dans une école de la région de Lougansk.
  • La Russie n’a jusqu’à présent pu revendiquer le contrôle complet que d’une ville d’importance, Kherson (sud). L’offensive militaire continue « afin d’établir un contrôle total sur les régions de Donetsk, de Lougansk et de Kherson et de maintenir le couloir terrestre entre ces territoires et la Crimée occupée », a averti l’état-major de l’armée ukrainienne.
  • A Marioupol, port quasi entièrement sous contrôle russe, les militaires ukrainiens qui résistent toujours dans l’aciérie Azovstal ont exclu de se rendre. « Capituler n’est pas une option car notre vie n’intéresse pas la Russie », a déclaré Ilya Samoïlenko, un officier du renseignement.

 

15h32 : Pour Macron, la paix ne se construira pas dans « l’humiliation » de la Russie

« Nous aurons demain une paix à bâtir, ne l’oublions jamais. Nous aurons à le faire avec autour de la table l’Ukraine et la Russie (…) Mais cela ne se fera ni dans la négation, ni dans l’exclusion de l’un l’autre, ni même dans l’humiliation », a déclaré le président français au cours d’une conférence de presse au Parlement européen.

 

14h35 : Macron veut créer une « communauté politique européenne » pour accueillir l’Ukraine

« Cette organisation européenne nouvelle permettrait aux nations européennes démocratiques adhérant à notre socle de valeurs, de trouver un nouvel espace de coopération politique, de sécurité, de coopération », au lieu d’attendre « des décennies » avec une procédure d’adhésion, a déclaré le président français.

 

14h23 : Emmanuel Macron lui aussi « favorable » à une révision des traités de l’UE

« Il faudra réformer nos textes, c’est évident. L’une des voies de cette réforme est la convocation d’une convention de révision des traités. C’est une proposition du parlement européen et je l’approuve », a déclaré le président français devant le Parlement européen, pour son premier discours sur l’Europe depuis sa réélection et l’offensive russe en Ukraine.

 

14 heures : Charles Michel forcé de s’abriter à cause de frappes à Odessa

En visite surprise à Odessa, grande ville du sud de l’Ukraine, le président du Conseil européen Charles Michel a été forcé de s’abriter en raison de frappes de missiles, a rapporté un responsable de l’UE.

Selon cette source, lors d’une rencontre entre Charles Michel et le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal, « les participants ont dû interrompre la réunion pour se mettre à l’abri car des missiles ont à nouveau frappé la région d’Odessa ».

 

13h10 : L’Ukraine fixée sur sa candidature en juin

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé que Bruxelles rendrait son « opinion » en juin sur la candidature de l’Ukraine à l’Union européenne.

 

 

12h59 : L’ambassadeur russe en Pologne aspergé de faux sang par des manifestants

Pris à parti par des manifestants pro-ukrainiens, en marge d’une cérémonie à Varsovie marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’ambassadeur russe en Pologne Sergueï Andreïev a été arrosé d’une substance rouge.

 

11h13 : Quelques images des défilés en Russie

Cette année, les parades russes visent à justifier l’invasion de l’Ukraine qui a coûté bien plus cher que prévu à l’armée russe.

 

10h40 : Le ministre britannique de la Défense dénonce « l’absurdité des généraux russes »

Les soldats russes « sont non seulement engagés dans une invasion illégale et des crimes de guerre, mais leurs gradés ont laissé tomber leurs propres soldats au point qu’ils devraient être traduits devant une cour martiale », dit le ministre britannique de la Défense Ben Wallace dans un discours attendu ce lundi.

Ben Wallace y appelle à dénoncer « l’absurdité des généraux russes – resplendissants dans leurs uniformes de parade, alourdis par leurs nombreuses médailles – totalement complices du détournement par Poutine de la fière histoire de leurs ancêtres ».

 

9h27 : Poutine tente de légitimer l’invasion de l’Ukraine

« La Russie a appelé l'Occident au dialogue, mais en vain. L’Otan se rapprochait de nos territoires. Ainsi, petit à petit, la menace inadmissible pour nous planait au-dessus de nos frontières. (…) La Russie a tout fait pour repousser à titre préventif l’agresseur. »

 

8h16 : Londres annonce de nouvelles sanctions commerciales contre la Russie

Le gouvernement britannique a annoncé dimanche un nouveau train de sanctions commerciales contre la Russie et le Bélarus en raison de l'invasion de l'Ukraine, avec des interdictions d'exportation visant l'industrie russe et la hausse de tarifs douaniers, notamment sur le palladium.

DIRECT

 

LIRE AUSSI : Guerre en Ukraine : En visite surprise à Odessa, Charles Michel forcé de s’abriter à cause de frappes

 

Note : Poutine a raison, il ne pouvait pas laisser l'Otan se reprocher autant de ces frontières (surtout vu la mentalité malhonnête et destructive des Américains) Et Nostradamus le dit bien dans son quatran C 9- Q 99
 "Dernier secours encontre leur frontiere."

Je continue mes recherches sur les quatrains (il existe 942 quatrains + des sixtrains). J'ai appris de  par mes recherches que ça va très mal se terminer pour les Anglais, il aura un blocus de leurs iles.  Je posterais dans quelques jours d'autres prophéties

 

 

 

 

 

 

Guerre en Ukraine : «Comme en 1945, la victoire sera à nous», déclare Vladimir Poutine

 

Le président russe a multiplié les références au «nazisme» dans ses vœux adressés le 8 mai aux pays de l'ancien bloc soviétique et de l'Asie centrale, ainsi qu'aux régions séparatistes de l'est de l'Ukraine.

Dans ses vœux du 8 mai, le président russe Vladimir Poutine a assuré que «comme en 1945, la victoire sera à nous», multipliant les comparaisons entre la Seconde Guerre mondiale et le conflit en Ukraine. «Aujourd'hui nos militaires, comme leurs ancêtres, se battent au coude à coude pour la libération de leur terre natale de la crasse nazie, avec la confiance que, comme en 1945, la victoire sera à nous», a affirmé le maître du Kremlin dans un message adressé dimanche aux pays de l'ancien bloc soviétique, de l'Asie centrale ainsi qu'aux régions séparatistes de l'Est de l'Ukraine.

Le Figaro

 

 

Les revenus pétroliers et gaziers de la Russe ont atteint un nouveau record en avril : 1 800 milliards de roubles en un seul mois, 1 200 milliards en mars

 

Émirat islamique d’Afghanistan : le chef suprême a ordonné dans un décret que les femmes « qui ne sont ni trop jeunes ni trop vieilles » portent désormais en public la burqa

Hibatullah Akhundzada, le chef suprême de l’Afghanistan, a ordonné samedi que les Afghanes portent désormais en public la burqa, un voile intégral, imposant la plus sévère restriction à la liberté des femmes depuis le retour au pouvoir des talibans en août. «Elles devraient porter un tchadri [autre nom de la burqa, ndlr], car c’est traditionnel et respectueux», indique ce décret signé par Hibatullah Akhundzada et rendu public samedi par le gouvernement taliban devant la presse à Kaboul.

«Les femmes qui ne sont ni trop jeunes ni trop vieilles devraient voiler leur visage quand elles font face à un homme qui n’est pas membre de leur famille», pour éviter la provocation, ajoute ce décret. Si elles n’ont pas d’importante tâche à effectuer à l’extérieur, il est «mieux pour elles de rester à la maison».

[…]

 

Libération

 

 

Ethiopie : l’ONU demande une enquête après des affrontements entre chrétiens et musulmans qui ont fait au moins 30 morts et plus de 100 blessés

La Haute-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme s’est alarmée samedi de récents affrontements meurtriers entre musulmans et chrétiens orthodoxes en Éthiopie. Michelle Bachelet s’est dite «profondément bouleversée» par ces violences qui ont fait au moins 30 morts et plus de 100 blessés fin avril dans le nord, et a appelé les autorités à enquêter et à en traduire les auteurs en justice.

Les affrontements ont débuté le 26 avril à Gondar, dans la région de l’Amhara, apparemment à la suite d’un conflit foncier, avant de s’étendre rapidement à d’autres régions et à la capitale éthiopienne Addis-Abeba, selon l’ONU. Le Conseil des affaires islamiques d’Amhara avait alors déclaré que les funérailles d’un aîné musulman avaient été attaquées, décrivant la scène comme un «massacre» perpétré par des «chrétiens extrémistes» lourdement armés. Le cimetière où l’attaque a été menée jouxte une mosquée et une église et fait l’objet d’un conflit permanent entre les musulmans et les chrétiens orthodoxes.

«Il semble que deux mosquées ont été brûlées et deux autres partiellement détruites à Gondar», a déclaré Mme Bachelet. «Dans les apparentes représailles qui ont suivi, deux chrétiens orthodoxes auraient été brûlés vifs, un homme tué à la hache et cinq églises incendiées» dans le sud-ouest du pays, a-t-elle précisé, ajoutant que d’autres régions avaient été touchées par des affrontements.

Au total, la police aurait arrêté et détenu au moins 578 personnes dans au moins quatre villes en lien avec les affrontements, a-t-elle ajouté. […] La responsable des droits de l’homme de l’ONU a également appelé à une action plus large pour réconcilier les communautés en Éthiopie, pays majoritairement chrétien mais où la minorité musulmane représente environ un tiers de la population. «Pour prévenir de nouvelles violences interreligieuses, il est crucial de s’attaquer rapidement aux causes sous-jacentes de cette violence», a-t-elle souligné, en appelant à «une participation significative des survivants, des familles et des communautés affectées».

Figaro

 

 

Tribunal de Paris : l’imam algérien Saber Lahmar, détenu 8 ans à Guantanamo puis innocenté et accueilli en France en 2009 grâce à l’initiative de Sarkozy, est aujourd’hui jugé pour propagande djihadiste

Saber Lahmar, détenu huit ans à Guantanamo et passé par la Gironde, est soupçonné d’avoir tenu des prêches radicaux et d’incitation au départ en Irak ou en Syrie auprès d’aspirants au djihad

L’Algérien Saber Lahmar, détenu huit ans à Guantanamo, innocenté puis accueilli en France en 2009, sera jugé de mardi à vendredi à Paris pour des soupçons de prêches radicaux et d’incitation au départ en Irak ou en Syrie d’aspirants au djihad. À la barre de la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris, il sera accompagné d’un autre prévenu, Mohamed H., avec qui il sera jugé pour association de malfaiteurs terroriste délictuelle.

À Guantanamo jusqu’en 2008

Il part ensuite quelques années terminer ses études à Médine, en Arabie saoudite, avant d’apparaître en Bosnie-Herzégovine entre 1996 et 2001, où il travaille notamment dans une grande mosquée de Sarajevo considérée comme un lieu de rassemblement d’islamistes. Les Bosniens le livrent aux Américains début 2002 avec cinq autres Algériens, soupçonnés d’avoir fomenté un attentat contre l’ambassade des États-Unis.

Il est transféré dans la prison militaire de Guantanamo, sur l’île de Cuba, où il est détenu jusqu’en 2008, avant d’être innocenté par la justice américaine. Le président Nicolas Sarkozy accepte le principe d’accueillir en France deux ex-détenus du camp. Ce seront Lakhdar Boumediene et Saber Lahmar, qui pose pied en France le 1er décembre 2009.

(…) Pour l’accusation, celui qui semble faire office de « guide religieux » officie rapidement comme imam de la mosquée de Saint-André-de-Cubzac (Gironde) mais aussi dans une salle de prière clandestine située au-dessus du restaurant de Mohamed H., l’autre mis en cause. Saber Lahmar se voit reprocher son « ancrage dans l’islam radical » avec des « propos très violents » lors de prêches « s’en prenant aux juifs, appelant à tuer les apostats et au martyre ». Il est soupçonné d’avoir entretenu des liens avec plusieurs figures du djihadisme en France. Point de départ de l’enquête, Saber Lahmar aurait « directement encouragé et préparé des départs » à l’été 2015 « vers la zone irako-syrienne ».

(…) Sud-Ouest

 

 

La candidature de Taha Bouhafs aux législatives à Vénissieux (69) fait polémique (MàJ : Roussel demande à LFI de revoir la candidature car elle n’est “pas acceptable”)

 

“Nous demandons à la France insoumise de revoir cette candidature”. Le député du Nord Fabien Roussel est clair sur le sujet. Il a estimé la candidature polémique du journaliste Taha Bouhafs, investi par la Nouvelle union de gauche NUPES à Vénissieux n’était “pas acceptable”. 

La Dépêche du Midi

04/05/2022

Ce mercredi, c’est le Canard Enchaîné qui rapporte des propos qu’aurait tenu le Président de la République à ce sujet : Emmanuel Macron aurait confié à des proches qu’il avait été “abasourdi” par le choix de Jean-Luc Mélenchon de parachuter le journaliste-militant isérois à Vénissieux. “Une histoire de dingue” selon le chef de l’Etat, qui n’oublie évidemment pas que Taha Bouhafs avait révélé l’affaire Benalla.

Lyon Mag

 

Espagne : arrestation de 5 pakistanais affiliés aux islamistes du TLP (MàJ : ils faisaient l’apologie du tchétchène qui a décapité Samuel Paty et du pakistanais de l’attentat devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, “Héros de l’Islam”)

 

“Héros de l’islam” : cinq jeunes hommes font l’objet d’une enquête pour avoir fait l’apologie des décapitations d'”infidèles”.

“Toutes ces personnes seraient liées au parti radical Tehreeke-Labbaik Pakistan (TLP), dans le but de maintenir la loi sur le blasphème au Pakistan”, explique l’Audiencia Nacional.

La décapitation du professeur français Samuel Paty devant son école en octobre 2020 a choqué le monde entier. La police a abattu son meurtrier, le réfugié d’origine tchétchène Abdouallakh Anzorov, le jour même, mais l’attaque n’a pas tardé à se répercuter dans les réseaux djihadistes de différents pays. Dans le cas de l’Espagne, l’Audiencia Nacional enquête sur cinq jeunes hommes qui seraient affiliés au parti radical Tehreeke-Labbaik Pakistan (TLP), fondé par le fondamentaliste pakistanais Khadim Hussain Rizvi.

“Parmi les terroristes dont il était fait l’apologie figurent Zaheer Hassan Mahmood, auteur de l’agression à l’arme blanche de deux personnes devant le journal Charlie Hebdo à Paris (France) le 25 septembre 2020, et Abdullah Abuyedovic Anzorov, auteur de la décapitation de l’enseignant français Samuel Paty devant l’école du Bois d’Aulne de Conflans Sainte-Honorine dans le nord-est de Paris (France) le 16 octobre 2020.” Les suspects ont été arrêtés le 24 février, selon une ordonnance à laquelle El Confidencial a eu accès. Par le biais de Tik Tok, Facebook ou Instagram, les enquêteurs soulignent qu’ils étaient présentés comme des “héros de l’islam“.

Parmi les personnes arrêtées figure Ullah Shoaib, un Pakistanais de 31 ans qui vit en Andalousie. Après avoir témoigné en tant qu’enquêteur le 24 février, le magistrat Joaquín Gadea a ordonné son placement en détention provisoire sans caution : “Il existe un risque fondé de fuite et d’évasion effective de l’action de la justice et un risque de récidive criminelle”, prévient l’ordonnance du tribunal. En l’absence de progrès dans l’enquête, le magistrat évoque les possibles délits d’apologie du terrorisme via Internet, de diffusion pour l’incitation à des crimes terroristes ou de recrutement pour intégration dans une organisation terroriste ou réalisation d’actions terroristes.

Outre ses publications sur les réseaux sociaux, l’ordonnance met en avant le matériel qui avait été trouvé dans les appareils saisis : “Une photo avec plusieurs machettes”, des images de “fusils d’assaut et d’armes légères”, un cliché du président de la République française, Emmanuel Macron, accompagné du mot anglais “headshot”,“l’existence d’un risque de réitération de l’infraction ne peut être ignorée, étant donné que le détenu ne peut être privé de la possibilité d’accéder aux réseaux sociaux, étant donné que des manifestations de nature fanatique et radicale ont été détectées qui, compte tenu des circonstances, pourraient conduire à des actions terroristes.

“Incitation à décapiter ou à tuer”.

Shoaib a fait appel de son placement en détention, mais la chambre pénale de l’Audiencia Nacional a rejeté ses arguments. “Nous devons prendre en compte le grand nombre de personnes touchées par ses publications, si nous tenons compte du fait qu’il administre ou a administré au moins cinq profils sur les réseaux sociaux, ont-ils averti dans une ordonnance datée du 29 mars. “Bien que certains de ces profils gardent le nombre de followers caché, il existe des preuves qu’au moins 1 135 profils sont liés à lui”.

À partir de ces comptes, le mis en examen aurait partagé un grand nombre de vidéos du prédicateur pakistanais, se démarquant pour son contenu “dans lesquelles il incite à plusieurs reprises à décapiter ou tuer les personnes qui, selon lui, blasphèment ou offensent le prophète Mohamed. Parmi les phrases que l’on peut entendre ou écouter dans leurs publications, les enquêteurs citent les suivantes : “Jusqu’au jour du jugement, si quelqu’un dit du mal du prophète, il est condamné à mort ; “le châtiment du délinquant est unique” (les gens en arrière-plan répètent : décapiter), et “délinquants sans tête, aujourd’hui deux Pakistanais amoureux du prophète sont venus poignarder quatre infidèles.

“Comme Al Qaeda ou Daesh”.

Tout au long de ses 10 pages, l’ordonnance décrit le parti radical Tehreeke-Labbaik Pakistan, fondé par le prédicateur susmentionné “dans le but de faire respecter la loi sur le blasphème au Pakistan et de la rendre punissable de mort partout dans le monde”. Avec le fils du prédicateur, Saad Hussain Rizvi, “ils ont déployé des efforts considérables pour obtenir de nouveaux adhérents et un soutien, pour lesquels “ils profitent souvent du sentiment religieux de leurs adeptes et le manipulent.

Le magistrat les compare à “d’autres organisations terroristes telles qu’Al-Qaïda ou Daesh”, comme l’ont signalé le Commissariat général à l’Information et ses brigades provinciales de Grenade, Jaén et Murcie. En l’absence de complément d’enquête, l’enquête a abouti à l’arrestation des cinq jeunes hommes : “Tous auraient publié sur Internet (via les réseaux sociaux), des vidéos avec des messages, des discours ou des parties de discours de Khadim Hussain Rizvi et des hommages aux “héros de l’Islam” “.

El Confidencial

26/02/2022

Espagne : arrestation de 5 djihadistes pakistanais affiliés au TLP

Les cinq détenus sont des adeptes d’un mouvement classé terroriste au Pakistan, auquel appartenait l’auteur de l’attentat contre les anciennes installations de Charlie Hebdo en 2020.

Des agents de la police nationale ont arrêté cinq citoyens pakistanaisBarcelone, Gérone, Úbeda (Jaén) et Grenade– pour leur participation présumée aux crimes de collaboration avec une organisation terroriste, glorification et incitation à commettre des actes terroristes. […]

L’enquête a débuté en septembre 2020 après l’attentat commis par le Pakistanais Zaheer Hassan Mahmood à Paris. Ce dernier a grièvement blessé deux personnes à côté des anciennes installations du magazine satirique Charlie Hebdo. Plus tard, il a été découvert que Zaheer Hassan Mahmood était lié à un mouvement pakistanais qui promeut le meurtre de quiconque blasphème contre le prophète ou l’islam

Face à ce nouveau phénomène terroriste, le commissariat d’information générale et la brigade provinciale d’information de Barcelone ont ouvert cette enquête pour détecter les profils radicaux adeptes de ce mouvement en Espagne. Ceux qui ont fait l’objet d’une enquête et qui sont maintenant détenus ont partagé des harangues d’une extrême violence. Ils ont également salué les actions des terroristes qui avaient perpétré des attentats en Europe et au Pakistan contre des personnes considérées comme blasphématoires.

Afin de maintenir une structure idéologique cohérente, ce mouvement avait constitué un appareil de propagande dans notre pays, qui a créé des contenus pour diffuser et consolider son idéologie violente contre ceux qui critiquent l’islam. […]

Policia Nacional

 

 

Marseille : une femme tabassée à mort en pleine rue  par un inconnu 

Marseille : une femme battue à mort par un inconnu en sortant de son parking

 

[…]

une femme d’une cinquantaine d’années a été tuée ce matin

[…]

 

un équipage de la Bac a interpellé le suspect, un SDF d’une quarantaine d’années. Couvert de sang, il errait

 

[…]

 

L’article dans son intégralité sur La Provence

Commenter cet article

K
J'aime bien vos commentaires bleus du type "(...)ça va très mal se terminer pour les Anglais(...)", mais vous devriez savoir que cela dépendra d'un dieu: Poséidon.
Répondre