Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 25 mai 2022

 

 

 

 

 

Pourquoi la propagation de la variole du singe dans le monde surprend

 

(article du 23/05/2022 , je le poste pour informé de se qui se trame vraiment en se moment et surtout les causes de cette contamination) 

Près d’une centaine de cas de variole du singe dans douze pays hors des foyers traditionnels de la maladie ont été confirmés, samedi, par l’Organisation mondiale de la Santé. Les autorités et les scientifiques rappellent que le risque de propagation de ce virus est faible, mais reconnaissent que la chaîne de transmission est très inhabituelle. 

 

L'institution a confirmé la présence de cette maladie dans douze pays hors d'Afrique, qui était jusqu'à présent le seul continent à avoir connu des épidémies de variole du singe. Le Portugal, l'Espagne et le Royaume-Uni sont les principaux foyers de propagation avec plus de 20 cas chacun, tandis que la France a confirmé, vendredi 20 mai, le premier diagnostic positif.

Cette maladie est une zoonose - transmise à l'homme par l'animal - identifiée pour la première fois chez des singes en laboratoire en 1958 et qui appartient à la même famille que la varicelle ou la variole. Beaucoup moins mortelle que cette dernière, la variole du singe existe actuellement sous deux formes : l'une qui s'est propagée essentiellement en République démocratique du Congo et au Congo-Brazzavile, et l'autre plus à l'ouest du continent, principalement au Nigeria. "C'est cette deuxième souche, moins dangereuse, que l'on retrouve actuellement en Europe et en Amérique du Nord", précise Matthias Altmann, épidémiologiste à l'université de Bordeaux et spécialiste des maladies infectieuses en Afrique. 

La plupart du temps, les symptômes du virus - fièvre, toux, maux de tête et éruptions cutanées - disparaissent d'eux-mêmes après quelques semaines et aucun des patients recensés en Europe et en Amérique du Nord n'est décédé de cette maladie.

Aucun lien direct avec un pays où le virus est endémique

Si l'origine de ce virus est bien connue, ce qui inquiète actuellement les scientifiques, c'est "qu'une majorité des cas de variole du singe n'avaient aucun lien direct avec un pays africain où la situation de ce virus est endémique, ce qui est très inhabituel", note l'OMS. "Il y a une transmission autochtone du virus à laquelle on n'avait pas encore été confronté avec cette maladie et qu'on ne s'explique pas", confirme Charlotte Hammer, spécialiste des maladies infectieuses à l'université de Cambridge, interrogée par le site Science Media Centre.

 

Jusqu'à présent, ce virus ne sortait que très exceptionnellement d'Afrique, et lorsque cela arrivait, il était très simple de trouver un lien. "Il y a eu des dizaines de cas aux États-Unis en 2003 qui étaient liés à un rongeur porteur du virus qui venait d'Afrique. En 2018, une infirmière britannique avait été exposée à cette maladie à l'hôpital en changeant les draps du lit d'un patient qui avait été contaminé au Nigeria", rappelle Paul Hunter, professeur de médecine à l'Université d'East-Anglia.

 

Si la variole du singe se transmet peu et qu'il est généralement aisé de remonter la chaîne des contaminations, c'est parce que cette maladie "est beaucoup moins contagieuse que le Covid-19, car il faut généralement un contact direct et proche avec un porteur", résume Matthias Altmann. Pour le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), c'est d'ailleurs l'une des principales raisons pour laquelle "la probabilité de contagion est très faible". "On pense, en outre, qu'elle se transmet après l'apparition des premiers symptômes", précise Matthias Altmann. 

Les principaux vecteurs de contamination de la variole du singe sont "les cloques et les plaies sur le visage, les mains et les pieds qui apparaissent chez un individu infecté", souligne Paul Hunter. Rien à voir avec la propagation silencieuse du Sars-Cov-2, amplifiée par les porteurs asymptomatiques, qui a rendu la pandémie tellement difficile à contrôler.

Moins de vaccinés contre la variole

C'est pourquoi l'explosion actuelle des cas de variole du singe dans le monde a pris la communauté scientifique par surprise. Un élément d'explication vient "de la hausse continue du nombre de cas de contaminations sur le continent africain ces dernières décennies, ce qui faisait qu'une exportation du virus devenait de plus en plus probable", constate Matthias Altmann.

Une augmentation due, quant à elle, à un nombre toujours plus important de personnes qui ne sont pas ou plus protégées contre cette famille de virus. "Le vaccin utilisé pour protéger de la variole est aussi efficace contre la variole du singe. Mais il n'est plus utilisé depuis 1980, car l'OMS juge que la variole a été éradiquée, ce qui fait qu'il y a de moins en moins de personnes vaccinées et immunisées dans le monde", souligne Paul Hunter.

Mais encore faut-il un ou plusieurs élément(s) déclencheur(s) qui favoriserait une propagation sans frontière. En Espagne, l'un des pays européens les plus touchés avec 30 cas confirmés, les autorités cherchent actuellement à déterminer si un festival qui s'est déroulé début mai sur l'île de Grande Canarie pourrait être l'un des principaux foyers de contamination, explique le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung

Plus de 80 000 personnes y étaient réunies pendant dix jours pour faire la fête et des Italiens, Madrilènes et des résidents de l'île voisine de Ténérife ont ensuite été atteints par la variole du singe.

 

Mutation peu probable

Dans cette quête pour comprendre cette hausse des cas dans le monde, un autre élément est apparu qui a surpris les scientifiques : le facteur sexuel. À l'heure actuelle, "la plupart des cas, mais pas tous, concernent des hommes ayant eu des rapports sexuels avec d'autres hommes ", note l'OMS. "C'est la première fois que j'entends parler de transmission lors de rapports sexuels pour la variole du singe", reconnaît Paul Hunter.

Mais "il faut faire très attention à ne pas encore parler de maladie sexuellement transmissible", martèle ce spécialiste. Après tout, la contamination se fait lors de contacts directs avec une zone infectée, ce qui a plus de risque de se produire lors de rapports intimes.

La multiplication des contaminations pourrait aussi "être due au fait qu'il peut s'agir d'une mutation du virus qui serait plus contagieuse que la souche originelle", note Matthias Altmann. L'évolution du Covid-19 a montré à quel point les variants pouvaient changer la face d'une épidémie.

Mais la variole du singe est très différente du Sars-CoV-2 sur ce point. "Même si l'hypothèse n'est pas impossible, cette famille de virus à ADN est beaucoup plus stable et mute moins souvent que les virus à Arn tels que le Sars-CoV-2", précise Matthias Altmann. En outre, le Portugal a entrepris de séquencer le génome de la souche qui circule actuellement en Europe et "elle serait identique à celle qui est active en Afrique de l'Ouest", ajoute cet expert.

Source

 

Note: ce festival sur l'île de Grande canarie qui a étiré 80 000 personnes, est en faite une gigantesque  gay pride, ça parade et ça partouze. 

Cocktail  Gongo, virus de singe et gays  (sa me rappele les débuts du Sida qui as fini par contaminé  ...  les autres. On prend les mms et on recommence !) 

Un petit rappel

" Le premier échantillon recensé du VIH fut recueilli en 1959 à Léopoldville (aujourd'hui Kinshasa), dans l'actuelle République démocratique du Congo. Parmi les premiers échantillons recueillis, le cas d'un Américain homosexuel en 1969 et d'un marin hétérosexuel norvégien en 1976

Au début de l'épidémie, des recherches ont été entreprises pour déterminer le patient zéro qui aurait propagé le virus aux États-Unis. Pendant un temps les soupçons se sont portés sur Gaëtan Dugas, un steward canadien homosexuel qui est mort le Dans les années 1980, le sida se transforme en une pandémie. Il y a eu, entre 1981 et 2006, environ 25 millions de morts dus aux maladies en rapport avec le sida (source Wikipedia)

Pour le singe porteur de sida , wikipédia n'en fait pas mension  (des modérateurs de gauche surement)  voir lien ici pour les singes porteur du sida 

 

 

 

 

La Russie demande la levée des sanctions pour éviter une crise alimentaire mondiale selon un diplomate.

 

Un haut diplomate russe a exigé mercredi la levée des sanctions visant Moscou comme condition pour éviter une crise alimentaire mondiale du fait du blocage des exportations de céréales ukrainiennes depuis le début de l'offensive du Kremlin. «La résolution du problème alimentaire passe par une approche coordonnée, impliquant notamment la levée des sanctions qui ont été instaurées contre les exportations russes et les transactions financières», a déclaré un ministre adjoint des Affaires étrangères, Andreï Roudenko, cité par les agences de presse russes.

Il a également exigé «le déminage par Kiev» des ports de la mer Noire pour que les navires puissent exporter les céréales. À cet effet, le diplomate a affirmé que la Russie était «prête à assurer un couloir humanitaire» aux bateaux. Réputée pour ses terres noires très fertiles, l'Ukraine était avant l'offensive le quatrième exportateur mondial de maïs et en passe de devenir le troisième exportateur de blé. Mais le conflit a bouleversé la production agricole ukrainienne et la Russie est accusée par Kiev et les Occidentaux d'empêcher les exportations de céréales via la mer Noire, suscitant le risque d'une grave crise alimentaire mondiale. Mardi soir, l'armée russe a, elle, accusé l'Occident de chercher «à sortir le plus vite possible les céréales d'Ukraine (...) sans craindre ce qui se passera dans le pays une fois les réserves de céréales épuisées».

Source Le Figaro

 

Note  : c'est juste le commencement des problèmes alimentaire, et c'est  principale dû aux sanctions et a l'Ukraine (comme on peut le lire dans cette article)

 

 

C 1 - Q 67

La grand famine que Je sens approcher,
Souvent tourner, puis estre universelle,
Si grande & longue qu'on viendra arracher
Du bois racine, & l'enfant de mammelle

 

La grande famine que je sens s'approcher
Souvent tourner, puis être universelle,
Si grande & longue qu'on viendra arracher
Du bois racine & l'enfant de la mamelle

 

 

 

 

 

 

Guerre en Ukraine : La situation dans la région de Lougansk « empire d’heure en heure », selon le gouverneur régional

 

 

L’ESSENTIEL

  • « Les prochaines semaines de guerre seront difficiles », a prévenu lundi soir le président ukrainien dans son allocution télévisée quotidienne. La situation est même « extrêmement difficile » dans le Donbass : les Russes cherchent à y « éliminer tout ce qui est vivant », a accusé Volodymyr Zelensky.
  • Kiev continue d’insister pour s’approvisionner en armes, et reçoit en ce sens le soutien des Occidentaux. Le système lance-missiles anti-navires Harpoon, promis par le Danemark, pourrait notamment permettre à l’Ukraine de contrer le blocus imposé par la marine russe au port d’Odessa, vital pour les exportations de blé, elles-mêmes vitales pour bon nombre d’autres pays.
  • Selon les Britanniques, en trois mois, les pertes russes avoisinent celles enregistrées en neuf ans par l’Armée soviétique en Afghanistan. Depuis le 24 février, plus de huit millions d’Ukrainiens ont été déplacés à l’intérieur de leur pays, selon l’ONU. S’y ajoutent 6,5 millions qui ont fui à l’étranger, dont plus de la moitié en Pologne.

 

21h38 : Les Etats-Unis lèvent l’exemption sur le paiement de la dette de la Russie en dollars

Les États-Unis ont décidé de mettre fin, à partir de 00h01 mercredi, heure de Washington, à une exemption permettant à Moscou de payer ses dettes avec des dollars, a annoncé mardi le Trésor américain, une décision qui pourrait précipiter le pays dans le défaut de paiement.

L’exemption aux sanctions financières drastiques imposées à Moscou après son invasion de l’Ukraine fin février va prendre fin deux jours avant la prochaine échéance de paiement de la Russie.

 

19h36 : La Hongrie déclare l’état d’urgence à partir de minuit

« Le monde est au bord d’une crise économique. La Hongrie doit rester en dehors de cette guerre et protéger la sécurité financière de ses familles », a déclaré sur Facebook le Premier ministre hongrois Viktor Orban.

Ce second état d’urgence est mis en place dès ce soir pour face aux conséquences de la guerre en Ukraine.

LIRE AUSSI: La Hongrie instaure l'état d'urgence à cause de la guerre en Ukraine

 

17h25 : L’Elysée contredit Viktor Orban

Alors que le Premier ministre hongrois juge « très improbable » un accord concernant un embargo de l’UE sur le pétrole russe, l’Elysée a estimé que le veto hongrois pouvait encore être débloqué « dans les jours qui viennent ». « Différentes options sont sur la table pour sortir de ce blocage », a estimé la présidence française.

DIRECT

 

 

 

 

"Les crimes ne resteront pas impunis": les combattants d'Azovstal qui ont commis des crimes de guerre seront poursuivis: Moscou

 

Le 25 mai 2022

Le territoire d'Azovstal - une énorme usine métallurgique et sidérurgique de construction soviétique dans la ville côtière de Mariupol, sur la mer d'Azov, a été complètement débarrassé des troupes de l'armée ukrainienne, des combattants du bataillon néo-nazi et des mercenaires étrangers à la fin de la semaine dernière, avec ses défenseurs restants se rendre aux milices russes et du Donbass.

Les combattants de l'usine d'Azovstal dont il est prouvé qu'ils ont commis des crimes de guerre subiront des conséquences juridiques pour leurs actions, a indiqué la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

"Les crimes ne resteront pas impunis. Les dirigeants de la République populaire de Donetsk envisagent de créer un tribunal international sur le territoire de la république pour juger les nationalistes d'Azovstal. Sa charte est actuellement en cours d'élaboration. Nous nous félicitons de cette initiative", a déclaré Zakharova dans un séance d'information mercredi.

Mardi, le chef de la DPR, Denis Pushilin, a déclaré que la « tâche principale de Donetsk pour le tribunal » était qu'il « se tienne avec un maximum de publicité, qu'il soit aussi transparent que possible ». Il est très important que le plus de personnes possible soient sensibilisées des crimes de guerre inacceptables des néo-nazis ».

Pushilin a indiqué que la charte du tribunal était en cours d'élaboration par les départements gouvernementaux concernés, y compris le bureau du procureur général de la RPD, et que des responsables russes fournissaient une assistance en la matière.

L'armée russe a annoncé vendredi dernier que le territoire d'Azovstal avait été complètement libéré et que quelque 2 439 combattants de l'armée ukrainienne et du régiment néonazi Azov se sont rendus au cours des quatre jours précédents, en plus de centaines d'autres qui ont déposé les armes en les jours et semaines précédents.

Des milliers de combattants, dont des troupes d'élite de la 35e brigade de marine d'Ukraine, du régiment Azov et des mercenaires étrangers, ont été piégés à Marioupol début mars alors que les forces russes et de la RPD encerclaient la ville lors de doubles offensives de l'est et du sud-ouest. Fin avril, après des semaines d'âpres combats de maison en maison qui ont laissé une grande partie de la ville en ruines, les forces ukrainiennes se sont retirées dans Azovstal, un immense complexe sidérurgique de 11 km2, où les commandants néonazis ont promis de faire un dernier combat dramatique.

Les autorités des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk et leurs homologues russes ont dépensé des rames de papier et des litres d'encre pour enregistrer les crimes de guerre présumés commis par l'armée ukrainienne et les milices néonazies, et pas seulement depuis le début de l'opération militaire russe plus tôt cette année, mais remontant au début de 2014, lorsque l'Ukraine a lancé son « opération antiterroriste » contre le Donbass à la suite du coup d'État de février 2014 à Kiev soutenu par l'Occident. Les crimes de guerre présumés comprennent tout, du bombardement délibéré de zones civiles à l'exploitation de prisons non divulguées où des civils du Donbass et des miliciens ont été systématiquement maltraités et torturés.
Source Spoutnik (traduction)
 
 
 

 

 

La Corée du Nord lance trois missiles balistiques, dont un ICBM

 

 

La Corée du Sud assure que Pyongyang a procédé au tir d’un « missile balistique intercontinental présumé », alors que Joe Biden venait de quitter la région.

Plusieurs tests ont eu lieu ces dernieres semaines (illustration).
Plusieurs tests ont eu lieu ces dernières semaines (illustration). © ¿Øvª?? / MAXPPP / Yonhap News Agency/MAXPPP

 

 

 

La tension monte en Asie : la Chine et la Russie font voler leurs avions au-dessus des mers du Japon en pleine visite de Joe Biden

 

Publié le
Le Tu-95 est un bombardier russe Le Tu-95 est un bombardier russe Ministère de la défense de Russie
 
 

Lundi, Joe Biden a prévenu que les États-Unis étaient prêts à utiliser leurs moyens militaires si Pékin envahissait l'île autonome de Taïwan.

Les armées de l'air russe et chinoise ont mené une patrouille conjointe en Extrême-Orient, a annoncé mardi le ministère russe de la Défense, alors que le président des Etats-Unis Joe Biden achevait une visite en Asie marquée par des déclarations sur Taïwan qui ont profondément agacé Pékin.

Des bombardiers stratégiques russes Tu-95 et chinois Xian H-6 ont volé pendant 13 heures au-dessus des mers de Chine et du Japon, a précisé le ministère russe dans un communiqué.

Le ministre japonais de la Défense, Nobuo Kishi, a qualifié cet exercice conjoint de "provocation", tandis qu'un responsable américain a estimé qu'il démontrait l'étendue de la coopération militaire sino-russe.

Le Japon a envoyé des avions de chasse à la rencontre des appareils russes et chinois alors qu'ils approchaient de l'espace aérien japonais pendant que se déroulait à Tokyo une réunion du "Quad", l'alliance réunissant les Etats-Unis, le Japon, l'Australie et l'Inde, a précisé Nobuo Kishi.

 

Le premier exercice entre la Chine et la Russie depuis le début de la guerre en Ukraine

C'est la quatrième fois depuis le mois de novembre qu'un tel incident se produit, a-t-il ajouté.

La Corée du Sud a aussi fait décoller des avions de chasse pour escorter les appareils chinois et russes.

À Pékin, le ministère de la Défense a confirmé avoir mené une patrouille au-dessus de la mer du Japon, la mer de Chine orientale et le Pacifique occidental dans le cadre d'un exercice militaire annuel avec la Russie.

Selon un responsable américain, il s'agissait du premier exercice conjoint entre les deux pays depuis l'invasion de l'Ukraine le 24 février, et Pékin a voulu ainsi démontrer son soutien à Moscou alors que Joe Biden s'est dit prêt à utiliser la force pour défendre Taïwan contre une éventuelle attaque chinoise. 

Source

 

Note ; voila qui démontre la coopération militaire entre "les rois aquilonaires" c-a-d les rois du nord comme les nomme Nostradamus.

 

 

 

 

 

La ville d’İzmir en Turquie a reçu le Prix de l’Europe 2022 qui récompense les villes particulièrement actives dans la promotion de l’idéal européen

Le Prix de l’Europe 2022 – la plus haute distinction de ce Prix, octroyé chaque année par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), pour récompenser la ville qui assure de manière particulièrement active la promotion de l’idéal européen – a été décerné à la ville d’İzmir en Turquie.

Située sur la mer Égée, İzmir est le deuxième port de Turquie après Istanbul, et la troisième agglomération turque avec 4 000 000 d’habitants. […]

İzmir, Turquie

La Journée de l’Europe est célébrée chaque année avec de nombreux événements comme la visite du chef de la délégation de l’Union européenne en Turquie, des réunions d’information et des discussions sur les opportunités européennes dans certaines communes, associations et universités, et des stands d’information Eurodesk dans les universités. […]

Cinq autres villes, à savoir Bamberg et Ingolstadt en Allemagne, Bolesławiec en Pologne, Palanga en Lituanie et Ternopil en Ukraine avaient aussi été présélectionnées, et la commission les a félicitées pour leurs réalisations. […]

La commission a aussi décerné 4 Plaquettes d’honneur, 5 Drapeaux d’honneur et 4 Diplômes européens, distinctions qui font toutes parties du Prix de l’Europe. Pour les listes complètes, voir sur ce lien.

Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE)

 

Note  : scandaleux, une ville turque comme modèle européen. la Turquie de l’intégriste islamique  Erdogan, c'est 85 millions d'habitants, + de 99% de musulmans, parce que ce pays as éradiqué  sa communauté chrétienne. Et au nom de l'amour des autres religion, la Turquie a fait de la basilique Sainte-Sophie une mosquée  ! Mais pour l'UE c'est un idéal européen 

 

 

 

Bordeaux : un individu ouvre le feu en pleine rue et blesse deux personnes avant de prendre la fuite

La scène de violence, en pleine rue, a particulièrement choqué les riverains. Mardi aux alentours de 16 heures, une altercation a éclaté entre plusieurs individus, rue de Bègles à Bordeaux, dans le quartier de la gare Saint-Jean, quand un des protagonistes a soudainement ouvert le feu.

Selon Sud Ouest, quatre coups de feu ont été tirés, et deux hommes de 20 et 32 ans ont été légèrement blessés. Le tireur a pris la fuite. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’altercation entre ces individus aurait éclaté devant un squat situé au 146, rue de Bègles, après que le suspect a retrouvé les pneus de son véhicule crevés. Une enquête a été ouverte par l’unité d’atteintes aux personnes (UAP) de la Sûreté départementale.

20minutes.fr

 

 

Chambéry (73) : une femme de 79 ans, victime d’une violente agression gratuite, crachats, coups, tirée par les cheveux et frappée contre le sol

Photo : Des témoins ont porté secours à la victime avant l’arrivée des pompiers. (DL/Frédéric CHIOLA)

Une personne âgée a été violemment agressée en pleine rue, en pleine journée dans le centre-ville de Chambéry. Les faits se sont produits peu après 14 heures, ce lundi 23 mai, devant le 5 rue Claude-Martin, à une cinquantaine de mètres de la fontaine des Éléphants. Elle était toujours hospitalisée mardi soir.

La victime, une femme âgée de 79 ans, a été apostrophée et empoignée par une femme plus jeune, très excitée. D’après les témoignages, elle a été plaquée contre une vitrine et projetée à terre par son agresseuse. Cette dernière lui a craché dessus, donné des coups, tiré les cheveux et frappé la tête contre le sol avec force. Elle a été mise en fuite par des passants.

[…]

 

La jeune femme de 29 ans, soupçonnée de l’avoir agressée gratuitement, a été hospitalisée, mardi, pour permettre des examens sur son état mental. Dans la rue, avant et après l’agression de la septuagénaire, elle hurlait à pleins poumons, elle s’était déchaînée sur les policiers au moment de son interpellation et ne s’est pas montrée particulièrement calme et cohérente pendant sa garde à vue. L’autorité judiciaire décidera si elle peut ou pas faire l’objet de poursuites.

Le Dauphiné / Le Dauphiné

 

 

Sarcelles (95) : Giovanni, 16 ans, tué de deux balles dans la tête au cours d’une rixe pour un “mauvais regard” entre jeunes de quartiers rivaux (MàJ)

24/05/2022

Deux adolescents de 16 ans ont été écroués. Ils sont soupçonnés d’avoir tué par balle un autre ado le 21 mars dernier au cœur de la résidence des Trois Fontaines.

(…) Il est 20 heures ce 21 mars dans les jardins de la résidence Valery-Larbaud au cœur des Trois-Fontaines. Une rixe éclate entre un groupe d’une dizaine d’adolescents originaires de quartiers rivaux. Deux coups de feu claquent et Giovanni est touché à la tête.

Il meurt deux jours plus tard à l’hôpital

(…) Ils comprennent que cette affaire s’inscrit dans un contexte de rivalité entre les quartiers des Lochères et des Codec. Ce soir-là, les deux groupes se sont battus pour une sombre histoire de mauvais regard.

(…) Le Parisien


22/03/2022

Deux jeunes de 16 ans ont été touchés dans une rixe, lundi soir, dans le quartier Camille Saint-Saëns. L’un d’eux, grièvement blessé à la tête, a été transporté à l’hôpital en urgence absolue.

Nouveau drame, ce lundi soir, peu avant 20 heures, à Sarcelles (Val-d’Oise). Un adolescent de 16 ans a été touché par une balle dans la tête dans le quartier Camille Saint-Saëns. Il a été hospitalisé en urgence, son pronostic vital était engagé. Ce mardi matin, nous n’avons pas d’information sur son état de santé.

Tout commence par une rixe opposant une dizaine de personnes, au niveau de l’allée Max-Jacob. Deux personnes, des adolescents âgés de 16 ans, sont blessées.

La première victime est touchée par une balle à la tête. Les pompiers sont rapidement alertés, tandis qu’une femme prodigue les premiers soins au jeune homme, inconscient, à hauteur de l’allée Valéry-Larbaud. Ses jours sont en danger et l’adolescent est transporté en urgence à l’hôpital Beaujon à Clichy (Hauts-de-Seine).

(…) Le Parisien

 

 

États-Unis: 19 enfants tués dans une école au Texas par Salvador Ramos, 18 ans (MàJ)

 


[…]

L’attaque a commencé vers 11h30, lorsque le tireur a embouti sa voiture à l’extérieur de l’école et a couru à l’intérieur du bâtiment, selon Travis Considine, un porte-parole du département de la sécurité publique du Texas. Un résident qui a entendu le choc a appelé le 911, et deux policiers locaux ont échangé des coups de feu avec le tireur.

Les deux officiers ont été touchés, bien qu’il n’ait pas été possible de savoir immédiatement où cette confrontation a eu lieu sur le site, ni combien de temps s’est écoulé avant que d’autres autorités n’arrivent sur les lieux.

Pendant ce temps, des équipes d’agents de la Border Patrol se sont précipitées vers l’école, dont 10 à 15 membres d’une unité tactique et antiterroriste de type SWAT, a déclaré Jason Owens, un haut responsable régional de la Border Patrol.

Un agent de la Border Patrol qui travaillait à proximité lorsque la fusillade a débuté s’est précipité dans l’école sans attendre de renforts et a abattu le tireur, qui se trouvait derrière une barrière, selon un responsable des forces de l’ordre s’exprimant sous couvert d’anonymat car il n’était pas autorisé à en parler.

L’agent a été blessé mais a pu sortir de l’école, a précisé la source des forces de l’ordre.

[…]

AP

Commenter cet article