Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 21 mai 2022

 

 

 

 

Guerre en Ukraine EN DIRECT : Vladimir Poutine interdit l’entrée du président américain Joe Biden sur le territoire russe…

 

 

  • L’approvisionnement en gaz naturel de la Finlande par la Russie a été interrompu samedi, a déclaré la compagnie énergétique publique finlandaise Gasum, après que le pays nordique a refusé de payer le fournisseur Gazprom en roubles.
  • Nouvelles tranchées autour de la ville, blocs de béton, sacs de sable, nombreux points de contrôle : Kharkiv, qui a déjà repoussé un premier assaut russe en février, ne baisse pas la garde et organise sa défense en vue d’une éventuelle deuxième attaque russe.
  • L’aciérie Azovstal, à Marioupol, ultime poche de résistance dans ce port stratégique sur la mer d’Azov, est passée vendredi soir sous contrôle russe, alors que dans le Donbass, plus au nord, l’artillerie de Moscou pilonnait les positions de Kiev.
Vers une guerre de religion, infos du 21 mai 2022

 

15h44 : Exercices de l’Otan en Finlande

 

15h23 : Erdogan appelle la Suède à « mettre fin à son soutien politique et financier aux organisations terroristes » après sa candidature à l’Otan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui s’oppose à l’entrée de la Suède dans l’Otan, a appelé samedi Stockholm à « mettre un terme à son soutien politique et financier et aux livraisons d’armes aux organisations terroristes ».

Dans un communiqué, le chef de l’Etat indique « attendre de la Suède qu’elle prenne des mesures concrètes et sérieuses, montrant qu’elle partage les inquiétudes de la Turquie à l’égard de l’organisation terroriste du PKK [le parti des Travailleurs du Kurdistan] et de ses extensions en Syrie et en Irak ».

 

14h40 : Joe Biden interdit d’entrer en Russie

La Russie a interdit l’entrée de son territoire à 963 Américains, dont le président Biden, ce samedi. L’interdiction de voyager inclut le président Biden, le secrétaire d’État Antony Blinken et le chef de la CIA William Burns, rapporte l’agence de presse Reuters.

 

14h13 : Zelensky reconnaissant envers Biden

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré ce samedi qu’il était « reconnaissant » à Joe Biden, après que le président américain a signé un programme de soutien de 40 milliards de dollars, soit près de 38 milliards d’euros, d’aide à l’Ukraine. « Le leadership des Etats-Unis, du président Biden et du peuple américain dans le soutien de la lutte de l’Ukraine contre l’agresseur russe est crucial », a-t-il assuré.

 

14 heures : Plus de gaz pour la Finlande, quelles conséquences ?

Gazprom indique avoir fourni 1,49 milliard de mètres cube de gaz naturel à la Finlande en 2021, soit les deux tiers de la consommation du pays nordique. Le gaz naturel ne représente toutefois que 8 % de l’énergie consommée en Finlande.

La compagnie finlandaise Gasum a expliqué qu’elle comblerait le manque à partir d’autres sources par le biais du gazoduc Balticconnector, qui relie la Finlande à l’Estonie.

« Il est très regrettable que la livraison contractuelle en gaz naturel soit suspendue. Nous avons cependant veillé soigneusement à nous préparer à cette situation », avait indiqué le directeur général de Gasum, Mika Wiljanen, dans un communiqué publié vendredi soir annonçant la mesure russe imminente. « Il n’y aura pas de coupures dans le réseau de distribution de gaz », avait-il assuré.

 

12h44 : Joe Biden signe la loi apportant 40 milliards de dollars d'aide à l'Ukraine

Le président américain Joe Biden a signé la loi adoptée jeudi par le Congrès apportant une gigantesque enveloppe de 40 milliards de dollars pour l'effort de guerre ukrainien contre la Russie, a annoncé samedi la Maison Blanche.

 

11h05 : Londres veut une Moldavie « équipée aux normes de l’Otan »
On l’évoquait un peu plus tôt. La ministre des Affaires étrangères britannique Liz Truss souhaite voir la Moldavie, pays voisin de l’Ukraine, « équipée aux normes de l’Otan » pour la protéger contre une éventuelle agression russe, a-t-elle déclaré dans une interview publiée samedi dans le Telegraph.Liz Truss a expliqué que le Royaume-Uni discutait avec ses alliés des moyens de s’assurer que l’Ukraine soit « capable de se défendre de façon permanente », ce qui s’applique également à d’autres « États vulnérables » comme la Moldavie qui n’est pas membre de l’Otan.« Ce sur quoi nous travaillons actuellement, c’est une commission conjointe avec l’Ukraine et la Pologne sur la mise à niveau des défenses ukrainiennes aux normes de l’Otan », a-t-elle déclaré. « Cela s’applique également à d’autres États vulnérables comme la Moldavie. Parce qu’encore une fois, la menace venant de la Russie est plus large, nous devons également nous assurer qu’ils sont équipés aux normes de l’Otan », a ajouté Liz Truss.
 
 
10h53 : La Russie assure avoir détruit un « important » envoi d’armes occidentales à l’Ukraine

Le ministère russe de la Défense a affirmé samedi que ses forces avaient détruit dans le nord-ouest de l’Ukraine un important envoi d’armes fournies par l’Occident.

« Des missiles Kalibr à longue portée de haute précision, lancés depuis la mer, ont détruit un important envoi d’armes et d’équipements militaires fournis par les Etats-Unis et des pays européens, près de la gare de Malin, dans la région de Zhytomyr », a indiqué le ministère au cours d’un briefing.

 

 

08h15 : Le gaz russe pour la Finlande a été coupé

L’approvisionnement en gaz naturel de la Finlande par la Russie a été interrompu samedi, a déclaré la compagnie énergétique publique finlandaise Gasum, après que le pays nordique a refusé de payer le fournisseur Gazprom en roubles. « Les livraisons de gaz naturel à la Finlande dans le cadre du contrat d’approvisionnement de Gasum ont été interrompues », a déclaré la compagnie dans un communiqué, ajoutant que le gaz serait dorénavant fourni par d’autres sources via le gazoduc Balticconnector, qui relie la Finlande à l’Estonie.

Le groupe finlandais avait indiqué vendredi avoir été informé par le géant russe Gazprom de l’interruption samedi des livraisons. En avril, Gazprom avait réclamé que tous les futurs paiements pour ses livraisons de gaz à l’export soient réglés en roubles plutôt qu’en euros, mais Gasum avait rejeté cette exigence et le groupe avait annoncé mardi qu’il demandait un arbitrage en justice.

 

DIRECT

 

 

 

 

Le Canada bannit les géants chinois Huawei et ZTE du réseau 5G

 

Le Canada emboîtent le pas des Etats-Unis, sur fond de crainte d'espionnage chinois

La menace couvait depuis plusieurs années. Le Canada va bannir les géants chinois des télécommunications Huawei et ZTE du déploiement de son réseau 5G dans le pays après des années de tergiversation, a annoncé jeudi le gouvernement de Justin Trudeau.

Cette décision, attendue depuis longtemps, avait été repoussée par le gouvernement canadien en raison des tensions entre Ottawa et Pékin ces dernières années liées à la saga diplomatico-judiciaire de trois ans qui avait suivi l’arrestation de la directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei, Meng Wanzhou.

« Nous annonçons notre intention d’interdire les produits et services Huawei et ZTE dans les systèmes de télécommunication du Canada », a déclaré jeudi lors d’une conférence de presse le ministre de l’Industrie François-Philippe Champagne. « Cela fait suite à un examen complet par nos agences de sécurité et en consultation avec nos alliés les plus proches », a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

 

 

Chalabre (11) : Rémy, séquestré, torturé et imbibé d’essence pour un “coffre-fort imaginaire”. L’un des auteurs probablement rentré au Maroc.

 

D’abord, il y a eu un couac. Il est 9 h 30 et le tribunal s’aperçoit que, pour répondre aux questions et raconter sa version des faits, l’un des prévenus a besoin d’un interprète. 10 h 45, un interprète (français-arabe) vient à la rescousse. La séance redémarre. 11 h, second couac. L’un des magistrats réalise sur le tard qu’il est déjà intervenu dans ce dossier précédemment. Pour des questions d’impartialité, il doit être remplacé. 14 h, ce coup-ci, c’est la bonne. L’audience reprend. Celle de Ouail, un quadragénaire, et d’Ilham, une femme de 33 ans. Ce mercredi 18 mai, ils comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Carcassonne pour répondre de faits “particulièrement graves”. Dans la nuit du 15 au 16 octobre 2019 à Chalabre, ils auraient ligoté, séquestré, violenté, torturé et volé un certain Rémy (54 ans) à son domicile. Le tout, dans le but de lui dérober “un coffre-fort imaginaire”. Mouhsine (30 ans), le troisième des prévenus, manquait à l’appel. “Probablement rentré au Maroc”, il est visé par un mandat d’arrêt. Encore sous le choc, la victime n’était pas présente au tribunal.

 

[…]

 

Ouail et Moushine, cagoulés et gantés, le plaquent au sol, le frappent, l’étranglent et le menacent avec un couteau de cuisine, lui martelant : “Il est où le coffre, il est où ? Tu vas nous dire où tu le caches !”. Rémy est ensuite conduit dans sa chambre, à l’étage. Il est ligoté avec des câbles électriques. Les deux hommes le torturent, le piquant notamment à plusieurs reprises avec le couteau. Le quinquagénaire finit par diriger ses agresseurs vers son portefeuille et ses cartes bancaires, tout en stipulant que c’est tout ce qu’il possède : “Il n’y a pas de coffre-fort !” Ils ne le croient pas. Et décident de l’imbiber d’essence. L’un des deux hommes va même jusqu’à agiter un morceau de tissu en feu près de Rémy.“Je n’ai jamais fait ça Madame la présidente. Je n’ai jamais voulu aller jusque-là, je ne suis pas fou. C’était dangereux pour Rémy et pour nous ! C’est Moushine. Il est devenu fou !”, lance Ouail depuis le box vitré.

 

[…]

 

Le tribunal a été plus sévère que le ministère public : Ouail a été condamné à quatre ans d’emprisonnement ferme avec mandat de dépôt. Ilham a été condamnée à 12 mois de prison assortis d’un sursis probatoire. Aux abonnés absents, la même peine que celle d’Ouail a été prononcé à l’encontre de Moushine. Son mandat d’arrêt court toujours.

 

[…]

 

L’article dans son intégralité sur La Dépêche

 

 

Brest : pour éviter d’être harcelées, des collégiennes affirment devoir “adapter leurs tenues” et “baisser la tête” dans la rue. En réponse, des élus “élaborent des suggestions pour mieux vivre ensemble”

Place de Strasbourg et dans le Haut de Jaurès, à Brest (Finistère), des collégiennes et des lycéennes ressentent “un gros sentiment d’insécurité”. Jeudi 19 mai 2022, elles ont témoigné auprès de la police, de Bibus et des élus, qui se sont engagés à agir.

“C’est vraiment un challenge de sortir dans la rue et de traverser la place de Strasbourg !” , proteste cette collégienne de l’Iroise. “Pour aller au lycée, on adapte notre tenue. Des jupes pas trop courtes, des hauts pas trop décolletés. On baisse la tête quand on marche”, ajoute une lycéenne.

C’est pour éviter d’être importunées, de subir des regards insistants, des sifflements comme si on était des chiens voire des remarques dénigrantes et sexistes…, déplore une autre élève. On met en place des stratégies pour éviter certains endroits. Il faut que ça change !

Ouest France

Une marche observatoire des espaces publics de la place de Strasbourg et du secteur Jaurès s’est déroulée mardi en présence des élus Gaëlle Morvan, pour Saint-Marc, et Hosny Trabelsi, pour l’Europe. Cette déambulation a regroupé des habitants, des partenaires, des parents d’élèves de la cité de l’Iroise…, qui ont pu observer les espaces publics afin de relever les aspects positifs et négatifs, observer les usages et élaborer des suggestions pour mieux vivre ensemble sur l’espace public.

La semaine précédente, 80 lycéennes et collégiennes de la cité scolaire de l’Iroise ont participé à la même marche et dans le même secteur, pour parler de la place des jeunes femmes dans l’espace public, recenser des espaces dans lesquels des actions sont nécessaires, élaborer des propositions d’amélioration face au harcèlement de rue.

Le Télégramme

 

Note; “baisser la tête” en passent devant un musulman, une bagarre pour un   "mauvais regard"  ou un "refus de cigarette" . Les musulmans d’aujourd’hui se comportent encore comme leurs ancêtres du  moyens ages. Ils se comportent avec nous, comme si ont été leurs dhimmis, leurs soumis qui  leurs devraient obéissance

 

 

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes : « Lyon est devenue la ville la plus dangereuse de France. Que fait le maire ? »

“Que fait le maire de Lyon”, s’interroge Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Entre le maire écologiste de Lyon, Grégory Doucet, et le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, les sujets de désaccord sont (très) nombreux.

Lyon est devenue la ville la plus dangereuse de France. Notre ville. J’y suis né. On y vit. Lyon est même plus dangereuse que Saint-Denis maintenant“, a asséné Wauquiez, en citant “quelques exemples : 11 mai – fusillade dans le 7e arrondissement, 12 mai – agression homophobe à Confluence, 13 mai – un homme tué par balles à Vénissieux, 14 mai  – violences à Rillieux suite à un rodéo, 15 mai – trafic de drogue à Gerland, une femme agressée, 16 mai – deux hommes poignardés dans le 7e arrondissement“.

Que fait le maire de Lyon ?, a poursuivi le président de la Région. Il est là depuis 2 ans (juin 2020), il n’a même pas fini de commencer à lancer une pauvre étude pour faire le diagnostic pour savoir si les caméras de vidéoprotection de Lyon marchent. La ville de Lyon est la ville la plus dangereuse de France et le maire de Lyon n’a pas commencé ça

Lyon Capitale

 

 

Selon Pap Ndiaye, nouveau ministre de l’Éducation nationale, le “racisme anti-blanc” fait partie du “vocabulaire d’extrême-droite” et il est important pour lui de “déconstruire” ce vocabulaire

Pour l’historien Pap Ndiaye, la notion controversée d'”islamo-gauchisme” n’est qu’un “qualificatif infamant”, un outil “sans aucune signification” utilisé par certains pour “disqualifier” “sans engager le débat”.

(…)  Il estime que ce terme, tout comme l’expression “racisme anti-blanc” font partie d’un “vocabulaire d’extrême droite qui s’est répandu bien au-delà de l’extrême droite, et il est en partie validée par un monde beaucoup plus central dans la vie politique et sociale française”. Pour lui, il est important “de déconstruire” ce vocabulaire pour “bien nommer”. Pap Ndiaye, qui a notamment travaillé sur les populations noires en France, ne se sent pas directement visé par les récents propos de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal qui, pointant notamment “l’islamo-gauchisme”, a réclamé “un bilan de l’ensemble des recherches” en France. “Je suis visé de façon générale” mais “je ne me sens pas attaqué dans ma vie académique”, dit-il.

Francetvinfo

 

 

En 2016, Pap Ndiaye, nouveau ministre de l’Éducation nationale, participait à une réunion interdite aux Blancs

Déjà 4 semaines de mobilisation contre la loi travail, et force est de constater que les questions de la race [1] et du racisme sont terriblement absentes des débats. La race au travail, la race dans la mobilisation : en parler est toujours problématique.

Pour réfléchir à ces questions oubliées, nous nous sommes constitué.e.s en groupe de réflexion organisé en non-mixité et nous proposons une semaine d’ateliers, conférences, débats, projections.

(…)

Vendredi 15 avril – Être noir.e en France

12h : Rencontre avec Pap Ndiaye, Françoise Vergès et Maboula Soumahoro – La condition noire en France
18h : Rencontre avec Kery James (à confirmer) et repas vegan de clotûre

Contact

Groupe de réflexion non-mixité racisée

Paris Luttes Infos

 

Seine-Ben-Denis : un passeur de migrants, qui aurait fait venir en France des dizaines de clandestins, remis en liberté… à cause d’une erreur de procédure

Une erreur de convocation de l’avocat a permis à un passeur de retrouver la liberté. Il est soupçonné de faire partie d’un réseau de trafiquants qui aurait permis l’accès en France à des dizaines de candidats à l’immigration originaires du Sri Lanka depuis plus d’un an.

Soupçonné d’être le logisticien d’un réseau de trafiquants d’étrangers, ce Sri Lankais a été remis en liberté à la mi-avril par la chambre de l’instruction de Paris à cause d’une erreur de procédure. Sureshkumar avait été mis en examen, le 8 avril dernier à Bobigny (Seine-Saint-Denis), en compagnie de quatre autres membres de cette organisation pour « association de malfaiteurs et aide à l’entrée et séjours d’étrangers en bande organisée ».

(…)

Le Parisien

 

 

Gare de l’Est (Paris) : armé d’un couteau, un demandeur d’asile nigérian s’attaque à un vigile puis menace des policiers (Màj : Il ressort libre de sa GAV et sera jugé en novembre prochain)

21/05/2022

 


19/05/2022

Un comportement initialement observé aux États-Unis sous le terme de «suicide by cop», qui consiste à menacer les forces de l’ordre dans le but de se faire abattre.

Mardi 17 mai en début de soirée, deux gardiens de la paix ont interpellé un individu armé d’un couteau gare de l’Est, dans le 10e arrondissement de Paris. Âgé de 25 ans, cet homme d’origine nigériane en situation irrégulière sur le sol français voulait visiblement mettre fin à ses jours selon la méthode du «suicide by cop» ou «suicide par policier interposé», apprend-on ce jeudi de source policière. Un comportement qui consiste à menacer les forces de l’ordre dans le but de se faire abattre.

Tout commence aux alentours de 20h, lorsqu’un employé du McDonald’s implanté dans le hall Saint-Martin se présente au poste de police de la gare. Le restaurateur vient signaler la présence d’un individu muni d’un couteau. Ce dernier aurait notamment menacé un employé du fast-food en lui mimant un signe d’égorgement avec son arme. Deux policiers se rendent immédiatement sur place et tombent nez à nez avec l’agresseur. Particulièrement agité, l’homme s’attaque à un agent de sécurité de la gare. Il progresse dans sa direction, le couteau à la main.

Les gardiens de la paix dégainent alors leur arme de service, et le somment à plusieurs reprises de poser son arme. Loin de se rendre, celui-ci les menace avec son couteau de manière «hostile» – comme l’indiqueront les deux agents dans leur procès-verbal que nous nous sommes procuré. «You can shoot me ! [Vous pouvez m’abattre !]», «Shoot me ! [Tuez-moi !]», va-t-il jusqu’à implorer, espérant que les policiers ouvrent le feu dans sa direction.

(…) Le Figaro

 

 

Bron (69) : Ils installent une piscine en pleine rue pour se rafraîchir

La chaleur estivale s’est très vite installée ces derniers temps et les citadins étouffent. Mais dans le quartier de Parilly à Bron, des résidents n’ont pas hésité à déployer une piscine au beau milieu de l’avenue Édouard-Herriot, à l’entrée du city stade. Le street pooling est une pratique illégale, d’autant que la trentaine de baigneurs s’est branchée sur l’eau de la ville pour alimenter sa piscine.

Les forces de l’ordre ont dû intervenir ce mardi 17 mai vers 20h30 pour faire cesser cette baignade improvisée. Une quinzaine de policiers de la compagnie départementale d’intervention (CDI), du groupe de sécurité de proximité (GSP) et de police secours (PS) se sont rendus sur place. Ils ont sommé les baigneurs de vider l’eau, démonter la structure et rentrer chez eux. La rue a rapidement pu retrouver son allure habituelle.

Lors de l’arrivée des fortes chaleurs, le street pooling est monnaie courante dans l’agglomération lyonnaise. En juin 2020, Gérard Collomb était tombé sur une piscine sauvage à La Duchère, à Lyon 9e.

Le Progrès

Commenter cet article