Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 19 avril

 

Depuis 2014 la France donne des armes a l'Ukraine pour qu'elle tue des ukrainiens russophone (Donbass)

Note : j'ai profitais de cette vidéo pour passer un message aux personnes qui votent pour Macron

 

 

Guerre en Ukraine EN DIRECT : D’après le FMI, le PIB de la Russie devrait se contracter de 8,5 % en 2022...

 

L’ESSENTIEL

  • Le président ukrainien Volodymir Zelensky a annoncé lundi que la Russie avait lancé une offensive majeure dans l’est du pays, précisant qu’une très grande partie de l’armée russe se consacrait à cette offensive.
  • Ailleurs dans le pays, les bombardements se poursuivent néanmoins avec des frappes lundi dans la région de Mykolayiv au Sud, à Kharkiv dans le Nord-Est, mais aussi dans l’ouest près de Lviv.
  • Vladimir Poutine a décerné lundi un titre honorifique pour son « héroïsme », sa « ténacité » et son « grand professionnalisme », à la 64e brigade de fusiliers motorisés, accusée par l’Ukraine d’avoir commis le massacre des civils dans la ville de Boutcha.

 

 

 

14h03 : La Russie dit avoir ouvert un couloir pour laisser passer les forces ukrainiennes de Marioupol

L’armée russe a affirmé avoir ouvert mardi un couloir pour évacuer les soldats ukrainiens présents dans la zone industrielle d’Azovstal, dans le port stratégique de Marioupol, quelques heures après avoir exigé leur reddition.

« Etant donné la situation catastrophique dans l’usine métallurgique d’Azovstal (…) à partir de 14h00 [11 heures, heure française] les forces russes ont ouvert un corridor pour permettre la sortie des militaires de l’armée ukrainienne et des combattants de formations nationalistes ayant volontairement déposé les armes », a indiqué le ministère russe de la Défense, précisant qu’un cessez-le-feu local avait été instauré pour assurer une évacuation.

 

 

12h59 : Le Kremlin refuse de se prononcer sur le nombre de morts après le naufrage du Moskva

Le Kremlin a refusé mardi de commenter des témoignages faisant état de marins portés disparus depuis le naufrage du croiseur Moskva, navire amiral russe de la mer Noire que Kiev dit avoir coulé la semaine dernière.

« Toutes les informations sont fournies par le ministère de la Défense. Nous n’avons pas la prérogative de communiquer », a déclaré le porte-parole de la présidence, Dmitri Peskov, alors que ni la marine, ni le ministère n’ont dressé de bilan du naufrage du bateau à bord duquel se trouvaient des centaines de membres d’équipage.

Ces derniers jours, plusieurs témoignages publiés par des médias russophones et sur les réseaux sociaux ont fait état de marins portés disparus, certains effectuant leur service militaire. Officiellement, la flotte russe affirme que l’équipage du Moskva a été évacué du croiseur et n’a pas fait état ni de morts, ni de blessés ni de disparus.

 

13h04 : Des décennies seront nécessaires pour « restaurer la confiance » avec Moscou, juge Ankara

Des décennies seront sans doute nécessaires pour « restaurer la confiance » entre les pays occidentaux et la Russie, a estimé mardi le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu. « Reconstruire tout cela prendra du temps. Il faudra possiblement des décennies pour restaurer la confiance », a déclaré Mevlut Cavusoglu, estimant que « nous assistons au début d’une nouvelle Guerre froide ».

Membre de l’Otan et alliée de l’Ukraine – à laquelle elle a livré des drones de combat –, la Turquie s’efforce depuis le début du conflit en Ukraine de faciliter une médiation entre Moscou et Kiev, et a refusé de s’aligner sur les sanctions occidentales visant la Russie, soucieuse de garder une ligne ouverte avec le Kremlin. « En dépit des évolutions sur le terrain, nous pensons qu’il reste une place pour la diplomatie », a ajouté le chef de la diplomatie turque au cours d’une conférence de presse commune avec son homologue hongrois Peter Szijjarto à Ankara.

 

Note: aujourd’hui les européens ont toute confiance en leur ami et "sultan" Erdogan, Mais l'avenir leurs réserves de grande surprise

 

 

12h06 : La Russie accuse l’Occident de « tout faire pour faire durer » les hostilités en Ukraine

 

10h39 : La Russie appelle « tous les militaires » ukrainiens à « déposer les armes maintenant »

La Russie a appelé mardi toute l’armée ukrainienne à « déposer les armes » et les derniers défenseurs de Marioupol à cesser leur « résistance insensée », un appel qui intervient alors que selon Kiev Moscou a lancé sa grande offensive sur l’est ukrainien.

« Ne tentez pas le destin, prenez la seule décision correcte, celle de cesser les opérations militaires et déposez les armes », a dit le ministère russe de la Défense en s’adressant aux forces ukrainiennes. Il a promis en outre « la vie sauve » aux combattants ukrainiens de Marioupol (sud-est) occupant encore le site industriel d’Azovstal s’ils se rendaient à partir de 11 heures (heure française) mardi.

 

DIRECT

 

Ukraine : Bruno Le Maire veut "convaincre nos partenaires européens d'arrêter l'importation de pétrole russe"

 

 

Le 19 avril 2022

"Quelle est la première source de devises depuis plusieurs années pour le pouvoir de Vladimir Poutine ? Ca n'est pas le gaz, c'est le pétrole", a estimé Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, sur l'antenne d'Europe 1 ce mardi 19 avril.

Moscou ouvre une nouvelle phase de son invasion en Ukraine, après avoir échoué à prendre la capitale Kiev : la Russie a lancé une offensive majeure dans l'est de l'Ukraine , selon le président Volodymir Zelensky. Ces dernières semaines, la campagne militaire russe s'est réorientée sur la région orientale de Donbass, partiellement contrôlée par des forces séparatistes prorusses depuis 2014.

Dans ce contexte, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a rappelé la nécessité "d'arrêter les importations de pétrole venu de Russie" pour "faire mal au financement de la guerre", sur le plateau d' Europe 1 ce mardi 19 avril. "Nous avons toujours dit avec Emmanuel Macron que nous voulions un embargo sur le charbon - c'est fait - et un embargo sur le pétrole russe. (...) Quand vous voyez ce qui se passe dans le Donbass, plus que jamais, il est nécessaire d'arrêter les importations de pétrole venu de Russie, le président de la République le dit depuis des semaines", a-t-il précisé.

"C'est ce que nous préparons, je ne le cache pas. Nous essayons de convaincre nos partenaires européens d'arrêter l'importation de pétrole venu de Russie. Quelle est la première source de devises depuis plusieurs années pour le pouvoir de Vladimir Poutine ? Ca n'est pas le gaz, c'est le pétrole", a estimé Bruno Le Maire.

En 2021, Moscou a fourni 30% du brut et 15% des produits pétroliers achetés par l'UE. Un approvisionnement dont certains pays européens sont particulièrement dépendants.

Lire la suite

 

 

La lettre de Vladimir Poutine au président Bennett : La Russie hausse le ton face à Israël

 

La lettre de Vladimir Poutine au président Bennett : La Russie hausse le ton face à Israël
 
 
le 19/04/2022

Vladimir Poutine vient d’adresser une lettre à Naftali Bennett pour exiger la propriété de l’église Alexandre Nevsky, proche du Saint-Sépulcre sur la via Dolorosa à Jérusalem. Le président russe a envoyé sa missive au chef du gouvernement israélien après le vote de l’État hébreu en faveur de l’exclusion de la Russie de la commission des droits de l’homme des Nations unies, ce que fit la majorité des États membres en raison de la guerre en Ukraine.

La missive provoque un conflit diplomatique dont Israël ne veut pas. L’armée israélienne a besoin de l’accord tacite de Moscou pour continuer à bombarder en Syrie des cibles iraniennes. Depuis le début de la guerre en Ukraine, la diplomatie d’un pays où environ 15 % de la population est russophone cherche à tracer une voie étroite entre le soutien à Volodymyr Zelensky et le ménagement de la Russie, note Le Figaro.

Selon Ynet, rapporté par i24news, la lettre a été révélée par Sergei Stepashin, ancien premier ministre russe et président de la Société impériale orthodoxe de Palestine, qui supervise les propriétés russes dans la région. M. Stepashin est en visite en Israël et a évoqué la question lors d’un rassemblement à la Cour de Sergei, une autre propriété qui a été cédée à la Russie il y a dix ans, à une époque où les revendications de propriété étaient similaires.

M. Stepashin a déclaré que la Russie a fourni tous les documents nécessaires pour montrer qu’elle est le propriétaire légitime de la Cour Alexandre, mais qu’après le début du conflit en Ukraine, les autorités israéliennes « ont décidé de ne pas prendre de décision. »

M. Stepashin a assuré que la Russie exercera des pressions diplomatiques si nécessaire pour obtenir ce qu’elle veut, toujours selon Ynet.

A noter que le mois dernier, le tribunal de district de Jérusalem a annulé une décision donnant au gouvernement russe le contrôle de la cour d’Alexandre, alors que Moscou cherche depuis des années à sécuriser l’enceinte de cette église.

Source

 

 

 

 

La Russie révèle les détails d'une attaque israélienne près de Damas

 

Le 17 avril 2022 (mise a jours)

 

Moscou dénonce le soutien de Yaïr Lapid à la suspension de la Russie du Conseil des droits de l'homme

Moscou a révélé samedi les détails de l'attaque menée par l'armée de l'air israélienne jeudi dernier en Syrie, après avoir dénoncé le soutien du ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid à la suspension de la Russie du Conseil des droits de l'homme.

Selon les médias locaux, le commandant adjoint des forces russes en Syrie, Oleg Zhurblev, a déclaré que deux F-16 de l'armée de l'air ont tiré il y a deux jours deux missiles guidés depuis les hauteurs du Golan vers des destinations dans la province de Damas. 

Selon les affirmations russes, l'un des missiles a été détruit avec l'aide du système russe de défense aérienne Buck M2E. Seuls des biens ont été endommagés au cours de cette attaque, ont déclaré les Syriens et les Russes.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme, un groupe d'opposition basé au Royaume-Uni, a rapporté après la même attaque plusieurs séries d'explosions entendues à Damas, notant que plusieurs installations militaires avaient été ciblées.

Les Russes ont révélé par le passé les détails d'attaques israéliennes présumées en Syrie à plusieurs reprises. Mais cela ne s'était pas produit depuis le début de l'invasion de l'Ukraine et le début de la médiation du Premier ministre Naftali Bennett entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky.

 

Mardi, le ministère russe des Affaires étrangères a fustigé Yair Lapid pour son soutien à la suspension de Moscou du Conseil des droits de l'homme de l'ONU la semaine dernière, qu'il a qualifié d'"attaque anti-russe".

"Il y a la tentative de profiter de la situation autour de l'Ukraine pour détourner l'attention de la communauté internationale de l'un des plus longs conflits non résolus - le conflit israélo-palestinien", a déclaré le ministère.

Il a par ailleurs dénoncé Israël pour "l'occupation illégale et l'annexion progressive des territoires palestiniens", ainsi que le blocus sur la bande de Gaza dirigée par le groupe islamiste Hamas.

"La bande de Gaza est en fait devenue une prison à ciel ouvert dont les deux millions d'habitants ont été contraints de survivre pendant près de 14 ans dans les conditions du siège naval, aérien et terrestre imposé par Israël", a ajouté Moscou. 

"Il convient également de noter que la décision d'Israël de maintenir la plus longue occupation de l'histoire mondiale d'après-guerre est menée avec la coopération tacite des principaux pays occidentaux et avec le soutien effectif des États-Unis."

Source

 

Note :  je surveille de très prés les relations entre Moscou et Jérusalem, parce que celle ci devrais se détérioré

"Il convient également de noter que la décision d'Israël de maintenir la plus longue occupation de l'histoire mondiale d'après-guerre est menée avec la coopération tacite des principaux pays occidentaux et avec le soutien effectif des États-Unis."

Source

 

Note :  je surveille de très prés les relations entre Moscou et Jérusalem, parce que celle ci devrais se détérioré

 

 

Les proches de marins disparus après le naufrage du Moskva exigent des "réponses" du Kremlin

 

Le croiseur russe Moskva, photographié en flammes, avant de couleur dans la mer Noire jeudi 14 avril 2022

Le croiseur russe Moskva, photographié en flammes, avant de couleur dans la mer Noire jeudi 14 avril 2022 - BFMTV

Jeudi dernier, le Moskva, l'un des fleurons de la flotte russe, coulait en Mer Noire après avoir été torpillé par deux missiles ukrainiens. Depuis, le pouvoir russe n'a eu de cesse de minimiser cette perte et d'en dissimuler le bilan humain, assurant même que l'équipage avait été évacué. Certains proches de disparus n'hésitent plus cependant à demander publiquement des comptes à l'Etat.
 

Les raisons du naufrage du croiseur russe Moskva jeudi dernier en Mer Noire ne font plus guère de doute. Si la Russie a d'abord évoqué une simple explosion de munitions à bord, il est désormais établi que ce vaisseau-amiral de la flotte du Kremlin a été coulé après avoir été touché la veille par deux missiles "Neptune" ukrainiens. Le sort des 510 membres de son équipage, lui, pose encore question.

Cinq jours après que le navire a été envoyé par le fond, et tandis que le régime de Moscou a commencé à reconnaître de premières pertes parmi ses marins, des familles laissées sans nouvelles de leurs proches demandent publiquement des comptes à l'Etat. Le Guardian a publié leurs témoignages lundi.

"Il avait 19 ans, c'était un conscrit"

C'est un nouveau chapitre de la guerre de communication qui se superpose aux combats entre Ukrainiens et Russes. L'exécutif de la Fédération de Russie a d'abord affirmé que l'équipage du Moskva avait pu être secouru et évacué avant le naufrage. Lundi, toutefois, il avait déjà officialisé les morts de deux marins. Et parmi eux, le fils de Yulia Tsivova.

 

"Ils ne m'ont rien dit d'autre, je n'ai eu aucune information sur ses funérailles", a-t-elle confié en larmes au Guardian par téléphone après que son gouvernement lui a confirmé qu'Andreï ne reviendrait pas de la guerre. "Je suis certaine qu'il n'est pas le seul à avoir perdu la vie", a-t-elle ajouté, enchaînant: "Il avait 19 ans, c'était un conscrit".

Une précision d'autant plus sensible que le pouvoir russe avait juré de préserver la vie de ces jeunes enrolés, mobilisés sans être des militaires de carrière.

Iegor, le fils de Dmitry Shkrebets, était lui aussi un conscrit. Il officiait comme cuisinier sur le Moskva. Dans un message envoyé au quotidien britannique, il a souligné: "Un conscrit - qui n'est donc pas censé participer activement au combat - fait partie des disparus. Mais comment on peut être porté disparu en pleine mer?"

200 blessés dans un hôpital militaire de Crimée

Lire la suite et voir video

 

 

Saint-Philbert-de-Grand-Lieu (44) : La statue du Général Lamoricière, «vainqueur d’Abd el-Kader», menacée de déboulonnage.

Le bronze de Lamoricière, «vainqueur d’Abd el-Kader», est menacé de déboulonnage.

Depuis cinquante-trois ans, les habitants passent devant sans y prêter attention, le long de l’église paroissiale de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, en Loire-Atlantique, à 25 kilomètres au sud de Nantes. Pourtant, cette statue en bronze du général Louis Juchault de Lamoricière (1806-1865), sabre au clair, chéchia crânement posée sur la tête, en impose: 6,6 tonnes, 5 mètres de haut sur un large socle où figure un zouave sonnant la charge. On y trouve aussi une petite plaque rappelant qu’il est le «vainqueur (de l’émir, NDLR) Abd el-Kader – 1847». Car c’est bien l’histoire de la conquête de l’Algérie par la France qui remonte aujourd’hui à la surface.

Tout débute avec l’éditorialiste de LCI, Jean-Michel Apathie, qui se scandalise depuis plusieurs mois qu’une école élémentaire de Paris porte le nom de Lamoricière. «Le plus inhumain des généraux de la conquête d’Algérie», dénonce-t-il, en faisant référence à l’historien anticolonialiste Charles-André Julien…

(…) Le Figaro

 

 

Alice Coffin (EELV) : “Si l’extrême-droite gagne, moi comme tant d’autres militant·e·s féministes, ou antifa, ou antiracistes, nous sommes menacées très directement de mort

L’élue écologiste parisienne appelle le président-candidat à écouter les revendications des féministes et s’apprête à voter pour lui, contre une extrême droite dont elle rappelle les dangers.

A la suite d’autres militantes comme Caroline de Haas ou Lauren Bastide, l’élue écologiste de Paris Alice Coffin, cofondatrice de la Conférence européenne lesbienne et de l’Association des journalistes LGBT, autrice du Génie Lesbien (Grasset, 2020), a confié sa voix à Jean-Luc Mélenchon au premier tour. Pour elle, si la présidence de Macron n’était pas exemplaire, l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite serait une catastrophe incomparable, menaçant non seulement les militants mais aussi l’ensemble des femmes en France et en Europe.

(…)

« Si l’extrême droite gagne, moi comme tant d’autres militant·e·s féministes, ou antifa, ou antiracistes, nous sommes menacées très directement de mort. Que les électrices et électeurs aient bien cela en tête le 24 avril »

(…) Libération

 

Note : elle a une couche celle là ! Je ne comprend pas comment une telle absurdité humaine peut avoir droit a la parole (en tous cas, elle a toute  l’attention du journal de collabo gauchiste de Libé)

 

 

“Sentez vous libre de ne pas reconduire celui contre lequel vous avez manifesté cinq années durant” : l’ex-Miss France Delphine Wespiser votera Marine Le Pen et répond à ses détracteurs (MàJ)

 

 

18/04/2022

Au cours d’une émission télé le 13 avril, l’ex miss France alsacienne, Delphine Wespiser, a pris publiquement le parti de Marine Le Pen pour le second tour de l’élection présidentielle. Une position qui met l’interprofession des fruits et légumes d’Alsace, dont elle est l’ambassadrice, dans une situation délicate.

Pour Delphine Wespiser, jointe par téléphone par France 3 Alsace, on a sorti les propos de son contexte. “Je n’appelle pas à voter Marine Le Pen mais contre Emmanuel Macron. Mon message, c’est vraiment sentez vous libre de ne pas reconduire celui contre lequel vous avez manifesté cinq années durant.”

“Je me bats pour la liberté, parce que j’aime mon pays, explique encore l’ancienne reine de beauté, aujourd’hui chroniqueuse. Je me bats pour les gilets jaunes, pour l’environnement, pour tous ceux qui ont lutté contre le pass sanitaire”.

Un encouragement au vote que la jeune trentenaire, originaire de Mulhouse, a renouvelé sur son compte instagram“Je pense donc je gêne, je constate donc je choisis. J’éprouve donc je vote. Et toujours avec l’envie du meilleur pour la France. Les amis, il n’y a pas de bon ou de mauvais vote. Le 24 il y a juste un vote IMPORTANT à faire, le 24 il faut juste que TOUT le monde vote”, a t-elle notamment écrit.

France 3


14/04/2022

Ce mercredi 13 avril, Cyril Hanouna confrontait la chroniqueuse et directrice de publication de Public à l’humoriste Yassine Belettar, qui de son côté, a indiqué qu’il voterait Emmanuel Macron, estimant pour sa part qu’il était impensable de voir l’extrême-droite au pouvoir. Au cours du débat, Delphine Wespiser a toutefois recadré l’humoriste sur sa propension à assimiler systématiquement Marine Le Pen à son père, Jean-Marie. “Tu restes sur quelque chose d’avant quand tu dis ‘Ok c’est Marine, mais elle s’appelle Le Pen’. Attention, ce n’est pas son père comme toi, tu n’es pas tes parents. On n’est pas pareil et c’est bien pour ça qu’elle a un peu coupé avec son père parce que lui, c’était lui, elle, c’est quelque chose d’autre“, a tout d’abord estimé Miss France 2012.

L’ex reine de beauté a ensuite loué certaines qualités à la candidate du Rassemblement National : “Tu vois quand tu la regardes, quand tu l’écoutes, elle propose quelque chose d’autre, elle a travaillé, elle a une forme de bienveillance. Aujourd’hui, les gens ont le droit de voter pour quelqu’un d’autre qu’Emmanuel Macron qui a fait son temps. Il avait cinq ans pour nous montrer ce qu’il pouvait faire. Aujourd’hui, à la sortie, le bilan, c’est que plus de 60% des Français ne veulent pas reconduire et pourtant les gens n’osent pas car il y a des gens comme toi qui disent ‘surtout pas l’extrême-droite’. C’est pas le Front national, c’est le Rassemblement national, elle a bien changé parce que tout le monde peut évoluer”, a asséné celle qui file le parfait amour avec son compagnon Roger. 

Cyril Hanouna l’a ensuite questionné concernant la tribune de sportifs qui ont récemment impulsé “Tout sauf Marine Le Pen” : “Ça me plairait bien d’avoir une présidente, j’aimerais bien une maman des Français, qui rassemble, qui protège, avec une sensibilité de femme. On sait très bien que les hommes parlent beaucoup et ne font pas tout le temps, une femme est une maman qui fait les choses”, a déclaré Delphine Wespiser. En désaccord total avec ces propos, Yassine Belatter lui a répondu : “Tu as été miss France. Est-ce que tu aurais accepté l’idée que la miss France représente une partie des Français et tourne le dos aux autres? Je pense que tu dois comprendre que nous sommes un pays qui n’est pas en accord (…) Je te le dis amicalement parce qu’on connaît. Tu ne peux pas dire à des gens que Marine Le Pen, c’est la mère de la France”. Et Delphine Wespiser de lui rétorquer avec fougue : “Tu ne peux pas dire que Marine Le pen, c’est le diable”. Un débat sans concession.

T7J

 

 

 

Le vote RN progresse dans les territoires ruraux et périurbains mais  dans le détail, le vote varie beaucoup selon le type de territoire, qu’il soit attractif ou en déclin

Au premier tour de l’élection présidentielle 2022, le 10 avril, Marine Le Pen a réalisé ses meilleurs scores dans les campagnes. Même si, dans le détail, le vote varie beaucoup selon le type de territoire, qu’il soit attractif ou en déclin.

(…)

« Les campagnes qui accueillent des populations sensibles à l’écologie, des diplômés, des néo-ruraux, comme la Biovallée, dans la Drôme, ou des zones de l’Ardèche et de l’Ariège, ont plébiscité le vote “insoumis”, souligne ainsi M. Fourquet. Celles, attractives par une dimension touristique – les stations balnéaires, Arcachon, La Baule, ou de montagne – ou immobilière ont plébiscité Macron, qui a bénéficié d’un report de l’électorat de la droite. » Quant à l’abstention, « comme en ville, elle est plus forte dans les campagnes populaires que dans les plus aisées », pointe M. Coquard.

(…) Le Monde

 

 

Royaume-Uni: la police formée à ne plus utiliser des termes genrés ou sexistes comme “Madame”, “mari”, “femme”, “elle”, “lui”…

La police est invitée à utiliser des termes non sexistes lorsqu’elle s’adresse au public.

Les agents s’adressent souvent aux gens en les appelant “monsieur” ou “madame”, mais une formation est en cours pour que cela change.

La formation au soutien des personnes LGBT+ destinée aux policiers leur demande désormais d'”éviter les suppositions sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne” et d’utiliser plutôt les mots “vous”, “tout le monde” ou “tous”.

Les agents sont également invités à se référer aux partenaires des personnes sans utiliser de “terminologie sexuée telle que mari, femme, il ou elle”.

[…]

GB News

[…]

L’inspecteur Steve Alison, président du réseau LGBT+ de la police de Herts, a déclaré : “Nos agents nouvellement formés seront désormais présents dans leurs communautés. Ce travail est très important ; personne ne devrait se sentir en insécurité en raison de sa sexualité ou de son identité de genre”.

La police du Hertfordshire a déclaré : “La communauté LGBT+ est victime d’une énorme discrimination. Il est de notre devoir d’aider ceux qui en ont besoin. Encourager de petites actions de la part de nos officiers de liaison LGBT+, telles que l’utilisation d’un langage tenant compte du genre, peut contribuer à gagner la confiance de la communauté LGBT+”.

Mais l’ex-officier Harry Miller, du groupe de campagne pour la liberté d’expression Fair Cop, a déclaré que cela n’allait “en rien aider à attraper les criminels”.

[…]

Daily Mail

Commenter cet article