Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 18 décembre 2021

 

 

Je poste l'actualité de ce mois ci, tous les jours pairs, rendez vous le 20 décembre

PS: apparemment il a quelques problèmes avec les articles de Twitter qui ne s'affiche plus depuis 2 jours . J'ai constaté l’administration d'Overblog, en espèrent que le problème soit vite réglé

 

 

 

 

Macron annule son déplacement au Mali pour éviter le risque de manifestations anti-françaises dont les images auraient eu un effet dévastateur à quelques mois de la présidentielle

 

Miss France : les candidates transgenres pourront désormais participer au concours (MàJ : Officiel)

 

16/12/2021

Invitée au micro de Sud Radio, Alexia Laroche-Joubert nouvelle présidente de la société Miss France, a confirmé mercredi que les femmes transgenres pourraient se présenter à l’élection :


11/12/2021

Pour la ministre Élisabeth Moreno, voir des Miss France transgenres est « envisageable », Geneviève de Fontenay s’en offusque dans un communique :

Samedi 11 décembre, la France élira sa Miss France 2022. A quelques heures de l’élection de la plus belle femme de France qui succèdera à Amandine Petit, Jean-Pierre Elkabbach recevait la Ministre Elisabeth Moreno, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes. L’occasion de l’interroger sur le règlement qui régit de le concours de beauté, dont les conditions d’entrée très strictes font débat.

Europe1

Des Miss France transgenres ? « C’est envisageable », juge Elisabeth Moreno ce matin sur Europe1 :

Réponse de Geneviène de Fontenay dans un communiqué :

Je tiens à rappeler l’article premier du règlement de Miss France : « Sont admises à participer aux élections (…) les personnes nées de sexe féminin »

 

Note ; monde de fou ! Réplique laïque  de taré

Ce seras quoi la prochaine étape !

Vers une guerre de religion, infos du 18 décembre 2021

 

Aux Sables-d’Olonne (85), la statue de Saint-Michel pourrait être bientôt déboulonnée suite à la mobilisation de la Libre Pensée (MàJ : le tribunal administratif ordonne qu’elle soit retirée dans les six mois)

Aux Sables-d’Olonne, la statue de Saint-Michel pourrait être bientôt déboulonnée16/12/2021

Saint Michel et son dragon vont-ils être terrassés par les Libres Penseurs de Vendée ? Saisi par cette association de défenseurs de la laïcité, le tribunal administratif de Nantes a ordonné, jeudi, à la ville des Sables d’Olonne, de retirer, dans les six mois, la statue de l’archange du domaine public communal. Mais «la Ville ne se laissera pas faire !», proclame le maire (DVD) Yannick Moreau, qui «au nom du bon sens«, a décidé de faire appel du jugement.

Cette statue de Saint Michel que les militants de la Fédération de la Libre-pensée ne veulent plus voir se trouve, depuis 2018, sur le parvis de l’église Saint-Michel… place Saint-Michel, à deux pas de l’auditorium Saint-Michel, au cœur du quartier Saint-Michel. «Les quelques personnes qui fréquentent la paroisse, ça leur paraît peut-être normal. Mais les autres?, interroge Jean Regourd, président des Libres Penseurs de Vendée. Ils se disent: “Pourquoi est-ce que je croiserais un saint lorsque je sors de chez moi?Ce jugement confirme qu’il faut respecter les convictions de toutes les citoyennes et les citoyens, et non satisfaire quelques-uns.» […]

Le Figaro

23/11/2021

Une association laïque dénonçait « un emblème religieux sur l’espace public. » Le rapporteur public préconise l’enlèvement de la statue Saint-Michel, installée depuis 2018 devant l’église Saint-Michel, aux Sables-d’Olonne (Vendée).

Elle trône devant l’église Saint-Michel depuis trois ans et son inauguration, le 6 octobre 2018 par l’ancien maire des Sables, Didier Gallot. Mais peut-être plus pour très longtemps. La statue de l’archange Saint-Michel, terrassant le dragon, semble promise à un déboulonnage imminent.

 

« Oulala ! Une statue de Saint-Michel devant une église Saint-Michel ! La ville des Sables-d’Olonne ne se laissera pas intimider par des procès inutiles #cancelculture. » Le ton est donné.

 

Réponse dans un mois

La juridiction avait été saisie par la fédération de la Libre pensée de Vendée qui voit, dans ce bronze de près de deux mètres, un « emblème religieux sur l’espace public ».

 

« La place de cette statue est sur la place Saint-Michel devant l’auditorium et l’église éponymes », estime quant à lui le maire. Les juges rendront leur décision dans un mois.

www.ouest-france.fr

 

 

Dans un guide interne la Commissaire européenne à l’égalité interdit d’employer les mots « Noël », il a été retiré et sera retravaillé (MàJ : le guide devait recevoir un prix, Défense de Noël au Parlement européen)

 

16/12/2021

Les « Joyeux Noël » affrontent les « Bonnes fêtes » :

François-Xavier Bellamy : “Nier ce qui nous relie, c’est détruire toute possibilité d’appartenir à une culture commune. Joyeux Noël.”

Le Parlement européen s’est divisé en deux camps, d’un côté, les « Joyeux Noël ! », de l’autre, les « Bonnes fêtes ! » On a les batailles sémantiques qu’on peut à Strasbourg à l’approche du 25 décembre, après l’affaire du « guide inclusif » élaboré puis promptement retiré par la commissaire maltaise Helena Dalli. L’autrice a surtout brillé par son absence, n’osant pas affronter la bronca des parlementaires chrétiens-démocrates du PPE. Ceux-ci ont imposé ce débat sur leur créneau parlementaire. Les autres partis de la majorité, sociaux-démocrates et Renew, n’avaient pas vraiment souhaité marquer le coup. Les Verts, très favorables au langage inclusif, y étaient farouchement opposés.

Helena Dalli n’était donc pas présente dans l’hémicycle pour expliquer son raté.

Le Point


Helena Dalli est aux abris. Depuis qu’a éclaté, fin novembre, la polémique autour du guide sur la communication inclusiveelle se fait très discrète. Cette femme de 59 ans, à la longue chevelure brune, a refusé toutes les demandes d’interviews en face-à-face. Elle a néanmoins accepté de répondre aux questions écrites du Figaro: «En aucun cas, nos recommandations étaient contraignantes ou imposaient une quelconque manière de penser, d’agir ou encore de parler des citoyens européens», se défend-elle, affirmant aussi qu’on ne peut pas lui «faire le procès de vouloir bannir le mot Noël».

Pour autant, elle n’a pas l’intention de renoncer à son projet. « Ce qui importe c’est de réfléchir et de proposer une nouvelle méthode de travail, plus rigoureuse et inclusive pour nos futures lignes de communication. »

Le guide devait recevoir un “Clear Writing Awards” :

Les dommages auraient pu être bien plus importants encore. Selon nos informations, ce guide devait recevoir, le 3 décembre, un «clear writing awards». Ce prix interne à la Commission, piloté par la direction générale de la traduction, est décerné chaque année aux «documents dont la rédaction est la plus lisible». In extremis, le document a été retiré de la liste des gagnants

Le Figaro

 

 

 

Clear Writing : L’UE veut bannir le mot « black », ainsi que les mots et les pronoms genrés de sa communication écrite officielle

La conférence “Clear writing for Europe 2021”, c’est quoi ?

Clear writing for Europe est l’occasion d’échanger des idées sur les moyens de communiquer plus clairement par écrit avec les citoyens européens, de partager des expériences et d’en savoir plus sur le travail des institutions européennes dans ce domaine.

Nos principaux objectifs pour cette conférence étaient de :

  • sensibiliser à l’importance et aux avantages d’une rédaction claire et souligner la nécessité d’un langage clair et inclusif
  • promouvoir la coopération, améliorer le partage des connaissances et échanger les meilleures pratiques.

La conférence Clear Writing for Europe 2021 a été organisée par l’équipe de la direction générale de la traduction de la Commission à l’origine de la campagne Clear Writing. L’équipe travaille en partenariat avec d’autres institutions de l’UE pour présenter les efforts de l’UE en matière de communication écrite claire et efficace avec les citoyens de l’UE.

Clear Writing for Europe 2021 a été l’occasion de regarder vers l’avenir et de voir ce que nous pouvons tous faire pour promouvoir une culture d’écriture claire en Europe.

Clear writing for Europe 2021 sur le site de la Commission européenne

Programme du Clear writing for Europe 2021

Les organisateurs identifiés :

Extraits de Clear writing for all – Inclusive language, p.1

Extraits de la présentation “Clear writing for all – Inclusive language” lors du Clear writing for Europe 2021 :

 
 

 

Note ; une autre citation

Vers une guerre de religion, infos du 18 décembre 2021

 

 

« Connard, va sucer la bite à ton chef ! » : Stanislas Rigault agressé verbalement par Alexis Corbière et Raquel Garrido dans les coulisses de #FaceàBaba (MàJ : Christine Kelly dénonce des « propos mensongers » de la part de Corbière)

 

 

 

 

Éric Zemmour : « On ne bâtit pas une politique sur l’émotion. On bâtit une politique sur l’intérêt des Français. Et l’intérêt des Français, c’est de ne plus accueillir aucun immigré »

 

 

Violences urbaines à Compiègne (60) : Attaque à la grenade d’une voiture de police, deux policiers blessés, dont un brûlé au second degré (MàJ)

 

 

Lyon : un migrant clandestin exige des faveurs sexuelles d’une femme croisée dans la rue, elle refuse, il la tabasse (MàJ : 8 mois de prison ferme)

 

Auch (32) : une femme âgée de 42 ans violée en pleine rue, un jeune mis en examen (MàJ : l’agresseur présumé, de nationalité étrangère, remis en liberté « en raison d’une difficulté procédurale »)

18/12/2021

Rebondissement dans l’affaire du viol commis la semaine dernière à Auch. En raison d’une difficulté procédurale, l’agresseur présumé a été remis en liberté hier. Il est convoqué en milieu de semaine prochaine.

(…)

La Dépêche

Merci à Grinta


14/12/2021

Une femme âgée de 42 ans a été victime d’un viol en pleine rue à Auch (Gers) dans la nuit de vendredi à samedi. Un jeune majeur a été mis en examen et écroué dans cette affaire.

L’auteur présumé des faits a été rapidement interpellé par la police. Ce jeune homme était en état d’ivresse au moment des faits raconte La Dépêche. Il est accusé d’avoir agressé une femme de 42 ans dans la rue, avenue de la Marne à Auch, dans la nuit de vendredi à samedi. La victime s’est mise à courir pour s’enfuir mais a été rattrapée par cet homme qui l’a violée.

Les hurlements de la quadragénaire ont alerté le voisinage qui a contacté la police. Un suspect a été interpellé au cours du week-end avant d’être placé en garde à vue.

(…) Actu 17

 

 

 

Italie : 6 migrants égyptiens arrêtés pour avoir violé quotidiennement des jeunes filles mineures dans un centre d’accueil

 

 

Melun : 4 jeunes des quartiers nord mis en examen pour avoir prostitué des jeunes filles, la plupart âgées de 14 ans

 

Plus de 80% des Algériens ont au moins un parent vivant dans un pays européen

 

Le Danemark va louer 300 cellules de prison au Kosovo pour les détenus qui seront expulsés à la fin de leur peine

Le Danemark loue 300 cellules de prison au Kosovo pour réduire la surpopulation. Un projet destiné aux détenus devant être expulsés à la fin de leur peine permettra d’étendre le parc pénitentiaire danois.

Ce projet, qui vise à réduire la surpopulation carcérale, permettra également d’augmenter le parc pénitentiaire danois de 326 places entre 2022 et 2025, a indiqué le ministère danois de la justice dans un communiqué.

L’année dernière, 350 détenus devaient être expulsés à la fin de leur peine.

La population carcérale danoise a augmenté de 19% depuis 2015, atteignant plus de 4 000 détenus début 2021 et dépassant 100% des capacités, selon les statistiques officielles.

Dans le même temps, le nombre de gardiens a diminué de 18% dans la nation scandinave de 5,8 millions d’habitants, où les détenus condamnés à des peines de moins de cinq ans les purgent généralement dans des prisons ouvertes.

“Il nous manquera jusqu’à 1 000 places dans le parc pénitentiaire d’ici 2025“, a déclaré le ministre de la justice, Nick Hækkerup, dans le communiqué. “Avec cet accord, il est convenu de louer 300 places de prison au Kosovo et d’étendre la capacité carcérale au Danemark de plusieurs centaines de places“, ajoute le communiqué.

Le Kosovo comptait 1.642 prisonniers en 2020, soit 97 % de sa capacité, selon le World Prison Brief de l’Université de Londres. La Norvège et la Belgique ont déjà loué des cellules de prison aux Pays-Bas.

The Guardian

 

Christiane Taubira : “j’envisage d’être candidate à l’élection présidentielle”

 

L’UE finance le frère jumeau belge du CCIF, le CCIB, pour dénoncer les journaux espagnols et belges qui feraient de « l’islamophobie sexiste » (MàJ : Fatiha Agag Boudjahlat dénonce le « cheval de Troie des islamistes »)

 

16/12/2021

L’UE finance le « cheval de Troie » des islamistes :

L’Union européenne a financé un programme contre « l’islamophobie de genre » – plus de 160.000 euros d’argent public – piloté par l’Institut Européen pour la Méditerranée. Objectif de ce projet baptisé MAGIC : apprendre aux étudiants en journalisme de Belgique et d’Espagne à reconnaître et lutter contre « l’islamophobie de genre » (sic). Fatiha Agag Boudjahlat, enseignante et essayiste, analyse pour Fild cet entrisme islamiste au sein des institutions européennes.

Fatiha Agag Boudjahlat

Fildmedia : Que signifie le terme d’« islamophobie de genre » ?

Fatiha Agag Boudjahlat : Il s’agit du nouveau cheval de Troie sémantique utilisé par les islamistes. Ces derniers s’approprient désormais l’image de la femme pour leur softpower – en plus de l’influence économique. L’expression « islamophobie de genre » est en fait très habile, mais ce ne sont pas ces gens-là qui l’ont inventée. L’équivalent était déjà utilisé dans un rapport du CCIF (le Collectif contre l’islamophobie en France, une association proche des Frères musulmans et désignée comme “ennemie de la République” par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avant sa dissolution en 2020. Son équivalent belge, le CCIB, est l’une des 3 associations cofinançant les 20% restant du projet, ndlr). Selon le CCIF, c’est à leur identité de femme que l’on s’attaque, ce à quoi venait se greffer « la double peine » d’être musulmane. Rappelons que ces femmes prétendent combattre le consumérisme occidental face à des femmes « plus assez pudiques ». C’est donc une stratégie redoutable : passer par les femmes pour normaliser une pratique ultra-orthodoxe de la religion.

[…]

 

La suite de l’Interview sur FildMedia

 

 

Commenter cet article