Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________________

Les Infos du 5 novembre 2021

 

 

 

 

Éric Zemmour : « Je ne serai jamais assez dur avec les agents de la disparition de la France, car ce sont les Français qui subissent les ravages de l’immigration, pas eux »

 

 

 

 

Aulnay-sous-Bois (93) : Des policiers lynchés par plusieurs individus lors d’un contrôle (MàJ : les auteurs purgeront la peine ferme de manière aménagée)

 

Nuit d’émeutes à Fréjus (83) : les policiers ciblés par des tirs de mortiers et attaqués au cocktail Molotov, des véhicules incendiés, un policier blessé à l’œil

 

 

 

 

« 1 flic, 1 balle » : de nouveaux tags anti-police à Aubervilliers (93), une plainte déposée

 

 

Sandrine Rousseau (EELV) : « Je suis en effet bourgeoise et blanche. Et cela me permet d’avoir des privilèges »

 

 

« Mon crâne était déformé » : Alexandre, tabassé à coups de barre de fer à Nantes par deux mineurs, témoigne de son calvaire

 

 

 

Fête de l’Huma : « Au cœur du Wokistan » (Livre Noir)

Quel meilleur évènement que la Fête de l'Humanité pour comprendre ce qu'est le "wokisme" et qui sont les wokes ?

 

 

 

Calais : un train percute un groupe de migrants faisant un mort et trois blessés

 

 

Vidéo. Covid-19 : le professeur Raoult à la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins à Bordeaux

 

Le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille doit être entendu en audience ce vendredi devant la chambre disciplinaire de Nouvelle Aquitaine de l’Ordre des médecins de Bordeaux

Didier Raoult est arrivé en avance ce vendredi matin pour son audience devant la chambre disciplinaire de Nouvelle Aquitaine de l’Ordre des médecins et a dû patienter quelques minutes sur le trottoir. Une cinquantaine de soutiens l’attendait depuis 8 heures devant la cour administrative d’appel de Bordeaux où se tient l’audience.

Le médiatique directeur de l’IHU de Marseille (’Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses ) et promoteur d’un traitement controversé contre le Covid à base d’hydroxychloroquine devra s’expliquer ce vendredi devant la chambre disciplinaire. Initiée dans les Bouches-du-Rhône, la procédure a été dépaysée et se tiendra exceptionnellement dans les locaux de la Cour administrative d’appel de Bordeaux.

Source

 

 

Chine : la journaliste Zhang Zhan, emprisonnée après avoir filmé la mise en quarantaine de Wuhan, est proche de la mort, selon sa famille

 

 

En grève de la faim, la lanceuse d'alerte de 38 ans est très amaigrie et "risque de ne plus vivre très longtemps", a averti son frère sur Twitter la semaine dernière. Elle avait été condamnée à quatre ans de prison après avoir couvert la crise du Covid-19 à Wuhan.

Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran d'une vidéo YouTube non datée de la "journaliste citoyenne" chinoise Zhang Zhan. (YOUTUBE / AFP)

La "journaliste citoyenne" chinoise Zhang Zhan, emprisonnée après avoir filmé la mise en quarantaine de Wuhan, première ville du monde frappée par le Covid-19, est proche de la mort, a averti sa famille.

Zhan Zhang, 38 ans, observe une grève de la faim après avoir été condamnée fin 2020 à quatre ans de prison pour "provocation aux troubles à l'ordre public", un motif fréquemment invoqué en Chine à l'encontre d'opposants politiques. Elle est à présent très amaigrie et "risque de ne plus vivre très longtemps", a averti son frère, Zhang Ju, la semaine dernière sur Twitter, ajoutant qu'"elle ne passera peut-être pas l'hiver". "Il semble que pour elle il n'y a plus que Dieu qui compte, et les vérités auxquelles elle croit", a-t-il écrit, précisant avoir prié sa sœur dans ses lettres de "prendre soin d'elle".

Une "manipulation politique", selon l'exécutif chinois

En février 2020, cette ancienne avocate shanghaïenne s'était rendue à Wuhan, dans le centre de la Chine, pour rendre compte de la situation sur place quelques jours après la mise en quarantaine de la métropole de 11 millions d'habitants. Ses images de malades alités dans le couloir d'un hôpital surchargé avaient donné un rare aperçu des conditions sanitaires dans la ville en proie au Sars-CoV-2.

Interrogé à ce sujet vendredi, le ministère chinois des Affaires étrangères n'a apporté aucune précision sur l'état de santé de Zhang Zhan. Un porte-parole, Wang Wenbin, a assuré que "la Chine est un état de droit". "Toute personne qui enfreint la loi doit être punie", a-t-il estimé devant la presse, qualifiant les appels à la libération de Zhang Zhan de "manipulation politique antichinoise".

Source

 

 

 

 

Royaume-Uni : polémique après qu’une école demanda aux garçons de 3 à 11 ans de venir en jupe pour “promouvoir l’égalité”

Commenter cet article