Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________________

Les Infos du 26 octobre 2021

 

Escalade

Israël prêt à la guerre contre l'Iran et son programme nucléaire ?

 

Publié le

Vers une guerre de religion, infos du 26 octobre 2021

 

Escalade

Israël prêt à la guerre contre l'Iran et son programme nucléaire ?

 

Publié le

 Le président du parti Israel Beiteinou Avigdor Lieberman, lors d'une conférence de presse à la Knesset, le Parlement israélien à Jérusalem, le 24 mai 2021

 

Simple coup de bluff à titre de dissuasion ou menace bien réelle : difficile de trancher pour savoir si Israël a déclenché le compte à rebours d’une guerre contre l’Iran et son programme nucléaire. L’escalade déclenchée par des responsables militaires et politiques israéliens n’est en effet plus seulement verbale. L’État hébreu accélère ses préparatifs d’offensive. Reste à savoir si le grand allié américain consentira à donner son feu vert à un conflit qui pourrait embraser le Moyen-Orient.

Voyant la manière dont le dossier du nucléaire iranien s'enlise, la volonté d’en découdre avec Téhéran du côté israélien est clairement affichée. Quelques exemples récents : Benny Gantz, le ministre de la Défense a annoncé ces derniers jours avoir obtenu une rallonge de 1,5 milliard de dollars pour préparer une attaque « potentielle » contre les sites nucléaires iraniens. Auparavant, il avait ordonné à l’armée d’accélérer la mise au point de « plans opérationnels ». En septembre, Naftali Bennett le Premier ministre, qui ne veut surtout pas apparaître comme plus « mou » sur le dossier iranien que Benyamin Netanyahou, son prédécesseur, a prévenu lors d’un discours à l’ONU que « les mots ne peuvent pas arrêter les centrifugeuses », les équipements utilisés pour enrichir l’uranium par un régime islamique qui ambitionne ouvertement « d’effacer » Israël de la carte.

Autre « signe » : le général Avi Kochavi, le chef d’état-major a donné son feu vert à la reprise après deux ans d’interruption d’exercices d’entraînement intensifs de l’armée de l’air, histoire de tester les appareils susceptibles de participer à des opérations de bombardements de cibles en Iran. Israël multiplie également les avertissements au Hezbollah, le fidèle allié libanais de Téhéran, susceptible en cas de guerre de tirer des dizaines de milliers de roquettes et missiles vers le territoire israélien.

Empêcher l'armement de la République islamique

Il ne se passe pratiquement plus de jours sans que des raids israéliens, non revendiqués officiellement, visant des convois d’armes iraniennes qui transitent par le territoire syrien, ne soient attaqués par des avions ou des drones israéliens. L’objectif est d’empêcher coûte que coûte la République islamique d’armer ou de fournir le matériel et la technologie nécessaires qui permettraient au Hezbollah de se doter de missiles de haute précision, capables d’atteindre n’importe quel point du territoire israélien à partir du Liban ou de la partie restée syrienne du plateau du Golan dans le nord d’Israël. Autrement dit, le but est d’éviter autant que faire se peut qu’un deuxième front s’ouvre au Liban ou en Syrie au cas où l’État hébreu serait confronté à des représailles iraniennes.

Cette stratégie de la tension se heurte toutefois à une sérieuse inconnue. Israël a déjà détruit des installations nucléaires étrangères : en Irak en 1981 et en Syrie en 2007 contre un réacteur construit secrètement par des Nord-Coréens. Mais il s’agissait de cibles isolées, mal défendues. L’Iran en a tiré la leçon en dispersant ses installations sur son territoire et surtout en les enfouissant profondément sous des dizaines de mètres de béton ou dans des montagnes. Résultat : il n’est pas du tout certain que l’État hébreu avec les armes dont il dispose soit en mesure d’infliger des dégâts jugés irréversibles.

Quelle position pour les États-Unis ?

Pour y parvenir, Israël a besoin du dernier cri de la technologie américaine sous forme par exemple de bombes américaines anti-bunkers ultra-puissantes de type GBU, surnommée la « mère de toutes les bombes » capables de détruire par exemple le site sous-terrain de Fordow où tournent des centaines de centrifugeuses. L’armée de l’air israélienne manque également de bombardiers et avions ravitailleurs à longue distance pour mener à bien une offensive à des milliers de kilomètres de distance.

Lire la suite

LIRE AUSSI : Israël: "La confrontation avec l'Iran n'est qu'une question de temps", estime A. Lieberman (vidéo)

 

Note : et lorsque Israël attaquera l’Iran,  l’Iran en profitera pour soulever tout le monde musulman contre Israël puis contre l’Europe. Cette guerre de religion est aussi  une question de temps et cela est inévitable  

 

LIRE AUSSI : Si rien ne change, une nouvelle guerre entre Israël et le Hamas?

 

 

 

 

Lyon : il tire sur des policiers de la BAC, le quartier de La Duchère bouclé, des membres du RAID déployés

 

Selon le Progrès, alors qu’une patrouille de la BAC circulait avenue Sakharov, des tirs ont été entendus vers 19h. Selon nos informations, ils visaient clairement les fonctionnaires, qui ont été obligés de répliquer pour se défendre. Aucun blessé n’est à déplorer.

Pour retrouver le tireur équipé d’une arme longue d’après les premiers éléments, d’importants renforts ont été dépêchés sur place dont le RAID.

“Une opération de police est en cours à Lyon, dans le quartier de la Duchère. Aucun blessé n’est à déplorer. Un périmètre de sécurité est mis en place par la police nationale. Ne perturbez pas l’action des forces de l’ordre”, a tweeté la préfecture du Rhône. Le procureur de la République et le préfet se rendent sur place pour gérer la situation.

Lyon Mag

 

Frédéric Potier, l’ex-préfet chargé de la lutte contre le racisme, souhaite la suppression de l’élection présidentielle

 

 

Plus de 150 journalistes veulent censurer Éric Zemmour

 

 

Eric Zemmour à Drancy (93) : Il répond aux jeunes criant « C’est nous la France »

 

 

 

Patrick Kanner (PS) sur l’échange entre Zemmour et une femme voilée : “C’était similaire à ce que faisaient les nazis…”

 

 

Éric Zemmour à Drancy (93) face à un braqueur devenu prof (MàJ : son casier a été effacé pour qu’il puisse devenir prof)

 

26/10/21

 

 

 

 

 

Meurtre antisémite de Mireille Knoll : « On a tout pour être heureux en France. On a une culture et une histoire extraordinaire, et on se fait bouffer par des racailles », témoigne son fils

Le procès des deux hommes accusés du meurtre à caractère antisémite de Mireille Knoll en 2018, s’ouvre ce mardi 26 octobre, devant la cour d’assises de Paris. Pour l’occasion, ses fils, Daniel et Allan Knoll ont accepté de témoigner au micro de CNEWS.

Face à Christine Kelly, les fils de Mireille Knoll dénoncent la justice trop laxiste, qui laisse trop rapidement en liberté des récidivistes

CNews

 

 

 

Francophobie, légitimation du djihad armé… : Darmanin justifie la fermeture de la Mosquée d’Allonnes (72) pendant 6 mois (MàJ)

 
 
 

Un rapport recommande d’inscrire dans la loi des sanctions à l’encontre des militants qui contribuent à désorganiser la politique publique de gestion des MNA

MNA : Mineurs non accompagnés (Migrants mineurs)

Lutter contre les agissements de certaines organisations militantes

Plusieurs représentants de l’État et des départements ont témoigné, lors de leur audition par les rapporteurs, du rôle délétère joué par certaines associations qui, en militant activement pour un accueil inconditionnel quel que soit l’âge des personnes concernées, compromettent le travail des pouvoirs publics en matière de régulation de l’entrée et d’accueil des MNA.

À Marseille, par exemple, des bénévoles organisent actuellement des « maraudes » afin d’entrer en contact avec de jeunes migrants qu’ils accueillent momentanément avant de les orienter vers Addap13, l’association chargée par le conseil départemental des Bouches-du-Rhône de l’évaluation des personnes se présentant comme MNA. D’après les informations fournies par le département, il s’agit en réalité bien souvent de personnes majeures.

 

Le groupement de gendarmerie départementale de la Gironde a pour sa part fait état de l’aide apportée par des militants à des personnes ayant transité par l’Espagne afin de se déplacer en train vers Bordeaux.

Ces agissements contribuent à désorganiser la politique publique de gestion des MNA. Ils s’inscrivent toutefois dans un contexte juridique dans lequel a notamment été reconnue la valeur constitutionnelle du principe de fraternité d’où découle, en conciliation avec l’objectif à valeur constitutionnelle de lutte contre l’immigration irrégulière, la liberté d’aider autrui dans un but humanitaire. Le Conseil constitutionnel a ainsi censuré une disposition du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile réprimant l’aide apportée à la circulation de l’étranger en situation irrégulière y compris si elle est motivée par un but humanitaire.

La Cour de cassation en a déduit « qu’est accordé le bénéfice de l’immunité pénale à toute personne physique ou morale ayant apporté une aide à la circulation ou au séjour irrégulier d’un étranger lorsque l’acte reproché, ne donnant lieu à aucune contrepartie directe ou indirecte, a consisté à fournir une aide apportée dans un but exclusivement humanitaire ».

Il paraît souhaitable, tant dans le souci de maintenir l’ordre public que de rationaliser les moyens consacrés à l’accueil des personnes se présentant comme MNA, de revenir sur cette jurisprudence en inscrivant dans la loi des sanctions à l’encontre des actes militants de soutien à la circulation de personnes présentes illégalement sur le territoire, lorsqu’il ne s’agit pas d’actes humanitaires.

Inscrire dans la loi des sanctions à l’encontre des actes militants de soutien à la circulation des personnes présentes illégalement sur le territoire, lorsqu’il ne s’agit pas d’actes humanitaires.

Rapport d’information n° 854 du 29 septembre 2021 – par MM. Hussein BOURGI, Laurent BURGOA, Xavier IACOVELLI et Henri LEROY, fait au nom de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d’administration générale et de la commission des affaires sociales


 

 

Hongrie : Viktor Orban a lancé une politique nataliste à grand frais pour doper la démographie de souche

 

 

Bock-Côté : « La Gauche plaide pour le droit de vote des étrangers aux élections locales par calcul politique. Ils recherchent un peuple de substitution, car le peuple historique ne vote plus pour eux »

 

 

Coup d’Etat au Soudan : l’armée reprend le contrôle et réprime les protestations dans le sang

 

Après avoir arrêté la quasi-totalité des dirigeants civils, l’armée a ouvert le feu sur les manifestants, faisant au moins sept morts et plus de 140 blessés.

Manifestation contre un coup d’Etat militaire au Soudan, à Omdurman, le 25 octobre 2021 .

Ces bruits de bottes, les Soudanais les ont déjà entendus maintes fois. Lundi 25 octobre au matin, lorsqu’ils se sont réveillés après l’appel à la prière, les télécommunications avaient été coupées. La journée commençait dans un silence inquiétant, rappelant les heures les plus sombres d’un pays qui a déjà connu trois dictatures militaires.

Les quelques notifications reçues à l’aube sur les smartphones avant le black-out ne présageaient rien de bon. Le premier ministre, Abdallah Hamdok, avait été arrêté à son domicile, ainsi que la plupart des représentants civils au sein des autorités de transition. Refusant de donner leur blanc-seing aux putschistes, ils ont été menés dans un lieu inconnu, par les militaires avec lesquels ils partageaient le pouvoir.

Lire la suite

 

 

Commenter cet article

K
Vous écrivez " l’Iran en profitera pour soulever tout le monde musulman contre Israël puis contre l’Europe."
Depuis le temps que vous connaissez le scénario, comment pouvez-vous continuer à croire que Israël soit un déclencheur...combien de fois apparaît les mots Israël, Judée, Hébreux, juifs, ou ce qu'y ressemble, dans les Centuries? La première guerre est l'Otan contre la Russie, la seconde la France contre la Turquie et là l'Iran soulève le monde musulman contre la France, l'Europe, puis Israël! Pas le contraire.
Répondre
K
Ce que vous écrivez est juste, c'est une question de séquencement... il y a une première guerre peu avant avant la seconde dont vous parlez à cause de la France, l'Iran, etc. De Notredame ne fait que préciser les dernières prophéties bibliques n'ont encore accomplis en ans! Pour ceux qui s'en donnent la peine, de Nostredame le précise lui-même dans sa prose (et non ses vers et que vous lisez) lorsque les quatrains en un sont en colonnes et lus en ligne; ex: https://www.youtube.com/watch?v=KLGxuwMsQXE
3
Parce que le monde musulmans détestent Israël (en solidariser avec la Palestine)
Je pense par ma logique, que l'Iran va rendre le dessus sur Israël, ceux qui va motivé les pays musulmans a suivre l’Iran dans un djihad mondiale. Pour moi c'est logique et puis Nostradamus dit bien que c'est l'Iran qui va soulever la Turquie et d'autre pays musulmans
D'autre part je me sers aussi de la Bible pour compléter les prophéties de Notredame