Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________________

Les Infos du 12 septembre 2021

 

 

 

 

Attentats du 11-Septembre: une note déclassifiée du FBI évoque une implication saoudienne

 

Le gouvernement américain a déclassifié une note du FBI qui renforce les soupçons d'implication de Ryad dans les attentats du 11 septembre 2001 commis par Al-Qaïda*, sans toutefois fournir les preuves qu'espéraient les familles des victimes poursuivant l'Arabie saoudite en justice.

Parmi les 19 pirates de l'air qui ont détourné quatre avions de ligne, dont deux ont été projetés dans les tours jumelles du World Trade Center faisant près de 3.000 morts, 15 étaient des ressortissants saoudiens.

La note qui vient d'être déclassifiée à l'occasion du vingtième anniversaire du 11-Septembre, datée du 4 avril 2016, insiste sur les liens entre Omar al-Bayoumi, un agent saoudien présumé qui était installé en Californie, et deux hommes qui feront partie des pirates de l'air, Nawaf al-Hazmi et Khalid al-Mihdhar, auxquels il a été soupçonné d'apporter une aide logistique.

Le document, qui se fonde sur des entretiens réalisés en 2009 et 2015 avec une source dont l'identité est classée, détaille les contacts et les rencontres d'Omar al-Bayoumi avec Nawafal-Hazmi et Khalid al-Mihdhar, tous deux arrivés en Californie en 2000 avant les attentats.

Il montre également des liens encore plus forts que ceux déjà connus entre ces deux hommes et Fahad al-Thumairy, imam conservateur d'une mosquée de Los Angeles et diplomate accrédité au consulat saoudien à la fin des années 1990.

Selon le document, des numéros de téléphone associés avec la source montrent des contacts avec un certain nombre de personnes qui ont aidé Nawaf al-Hazmi et Khalid al-Mihdhar, dont Omar al-Bayoumi et Fahad al-Thumairy et y compris la source elle-même.

La source a indiqué au FBI que al-Bayoumi, par-delà son statut officiel d'étudiant, occupait «un rang très élevé» au consulat saoudien. «L'aide de Bayoumi à Hamzi et Midha comprenait des traductions, des voyages, du logement et du financement», selon la note.

L'épouse de la source a déclaré qu’al-Bayoumi parlait souvent de «jihad», poursuit le document.

La note établit également d'autres liens, via des rencontres, conversations téléphoniques ou autres communications, entre al-Bayoumi et Thumairy avec l'Américano-yéménite Anouar al-Aulaqi, propagandiste d'Al-Qaïda* dans la péninsule arabique (Aqpa) tué par des drones américains au Yémen en septembre 2011.

Toutefois, le document publié a été copieusement expurgé et n'offre pas de lien direct entre le gouvernement saoudien et les pirates de l'air.

Il a été déclassifié après des pressions exercées sur le Président américain Joe Biden par des familles de victimes qui poursuivent l'Arabie saoudite pour complicité dans l'organisation des attentats.

Trois administrations successives ont refusé de déclassifier et publier des documents sur les attentats et ont été accusées de vouloir protéger l'alliance historique entre Washington et Ryad.

La monarchie pétrolière sunnite a toujours nié la moindre implication dans les attentats du 11 septembre 2001 et elle a été lavée de tout soupçon par une commission d'enquête américaine en 2004.

Jim Kreindler, l'un des principaux avocats impliqué dans les poursuites des familles de victimes contre l'Arabie saoudite, a estimé que la note déclassifiée en validait l'argument-clef portant sur le soutien du gouvernement saoudien aux pirates de l'air.

«Avec cette première déclassification de documents, vingt ans durant lesquels l'Arabie saoudite a compté sur le gouvernement américain pour couvrir son rôle dans le 11-Septembre touchent à leur fin», a déclaré Jim Kreindler dans un communiqué.

Les familles attendent des preuves plus fortes avec la publication d'autres documents déclassifiés attendue dans les six prochains mois aux termes du décret pris début septembre par Joe Biden.

Lire la suite

 

Note ; je rappelle que sur les dix-neuf terroristes du 11 Septembre, quinze étaient saoudiens. Des aveux du seul terroriste survivant du 11 Septembre démontre des liens avec l'Arabie Saoudite (voir lien)

 

 

Challans (85) : une prière de rue musulmane a réveillé les riverains au matin du 11 septembre. Les habitants tétanisés, le député dénonce une provocation

 

 

La Serbie et la Hongrie unies « pour défendre l’Europe » : « Les gouvernements, les ONG et les organisations liées à Soros sont prêts à encourager l’immigration en provenance d’Afghanistan »

 

Une nouvelle attaque islamiste à Berlin ? Un Irakien menace de tuer tout le monde dans un hôtel et crie « Allah »

 

 

 

Les propos anti-européens de Michel Barnier sur la souveraineté juridique et la question des migrations sèment la consternation à Bruxelles

Lors des journées parlementaires des Républicains à Nîmes, jeudi, le candidat à l’investiture de la droite s’est attaqué aux fondements mêmes de l’Union européenne.« Il faut retrouver notre souveraineté juridique » sur la question des migrations, a-t-il lancé à l’auditoire, et ne pas être « menacés en permanence d’un arrêt ou d’une condamnation de la Cour de justice européenne ou de la Convention des droits de l’homme, ou d’une interprétation de notre propre institution judiciaire ».

 

En substance, a résumé sa formation politique dans un tweet, Michel Barnier ne veut plus que les Français soient « soumis aux arrêts de la Cour de justice de l’Union européenne ou de la Cour européenne des droits de l’homme ».

A la fin de mars, il quittait Bruxelles dans un concert de louanges. […] Moins de six mois plus tard, le même Michel Barnier, qui aimerait porter les couleurs du parti Les Républicains (LR) à l’élection présidentielle de 2022, a semé la consternation parmi ses plus fidèles soutiens dans la sphère européenne. Jeudi 9 septembre, à l’occasion des journées parlementaires des Républicains à Nîmes, ce gaulliste social revendiqué s’est en effet attaqué aux fondements mêmes de cette Union européenne (UE) qu’il a tant servie et qui lui a beaucoup donné.  […]

« Il va plus loin que les Polonais, qui contestent la primauté du droit européen ponctuellement ! [les tensions entre Varsovie et la Commission sur le sujet se multiplient]. Il vient de casser l’image qu’il s’était lui-même construite. Pas sûr que ce soit payant politiquement ! », constate l’un d’eux. A Bruxelles, même ses anciens collaborateurs ne cachent pas leur déception. «On est tous atterrés », confie un haut fonctionnaire européen, « c’est un naufrage, un pacte faustien ».

Le Monde

 

 

Mila choquée par la photo d’une enfant voilée dans un supermarché

 

 

Zemmour face à Ruquier et Léa Salamé : « 70% des Français pensent comme moi : Nous ne sommes plus chez nous aujourd’hui. Il ne suffit pas d’être né en France pour être Français »

 

 

Mélenchon : “En 1950, 1 Français sur 10 avait un grand père étranger. Aujourd’hui c’est 1/4. Ne laissez pas un millimètre aux fachos”

 

 

« Une balle pour chaque kouffar (mécréant) » : Nejib Hadj Amar, 19 ans, connaît déjà sa deuxième comparution pour apologie du terrorisme à Lille

 

 

Israël accuse l'Iran d'entraîner des cellules terroristes au maniement des drones

 

Le ministre israélien de la Défense a accusé dimanche l'Iran d'entraîner des cellules terroristes étrangères, sur une base aérienne au nord d'Ispahan, au maniement des drones.

Téhéran est soupçonné de l'attaque aux drones du 29 juillet dernier contre le Mercer Street, un pétrolier appartenant au groupe israélien Zodiac Maritime, au large d'Oman, attaque qui a tué deux membres d'équipage, un Britannique et un Roumain.

Lors d'une conférence à l'université Reichman de Tel Aviv, le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a accusé l'Iran d'entraîner sur la base aérienne de Kashan "des cellules terroristes du Yémen, d'Irak, de Syrie et du Liban au maniement de drones de fabrication iranienne".

Selon lui, l'Iran tenterait de "transférer le savoir-faire nécessaire à la fabrication de drones dans la banque de Gaza".

Le ministère de la Défense a produit ce qu'il présente comme des images satellite de drones sur le tarmac de Kashan.

Les autorités iraniennes n'avaient pas réagi dans l'immédiat. 

Source

LIRE AUSSI: Israël réplique à un tir de roquette palestinienne

 

 

États-Unis : la combattante transgenre Alana McLaughlin, qui fut militaire avant son changement de sexe, remporte ses débuts en MMA face à la Française Céline Provost

Alana McLaughlin, la première athlète ouvertement transgenre à concourir dans les arts martiaux mixtes aux États-Unis depuis 2014, a remporté ses débuts en MMA vendredi soir, battant Céline Provost par soumission lors d’un match de Combate Global à Miami.

 

McLaughlin a utilisé un étranglement pour remporter la victoire 3 minutes et 32 ​​secondes après le début du deuxième round.

Ancien membre des forces spéciales de l’armée américaine, McLaughlin n’est que la deuxième femme transgenre à combattre en MMA. Fallon Fox, qui a été la première, était au bord de la cage pour observer McLaughlin.

“Cela a été un cauchemar d’essayer de trouver une adversaire”, a déclaré McLaughlin avant le combat. “Je n’ai que du respect pour [Provost].”

McLaughlin espère être une pionnière pour les athlètes transgenres dans les sports de combat, disant qu’elle veut “ouvrir la porte” et “faire de la place” pour d’autres comme elle.

Alors qu’elle était déclarée victorieuse, McLaughlin portait un t-shirt avec la phrase “End Trans Genocide”.

ESPN

Commenter cet article