Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________________

Les Infos du 18 juillet 2021

 

 

 

 

Covid-19 : une «forte probabilité» de nouveaux variants «possiblement plus dangereux», selon l'OMS

 

(..)

«La pandémie est loin d'être finie», notent dans un communiqué ces experts qui conseillent le directeur général de l'OMS, ajoutant : «Il y a une forte probabilité de l'émergence et de la diffusion de nouveaux variants inquiétants possiblement plus dangereux et encore plus difficiles à contrôler», que ceux déjà répertoriés par l'agence onusienne.

«Nous continuons à courir après le virus»

«Les tendances récentes sont préoccupantes. 18 mois après la déclaration d'une urgence de santé publique internationale nous continuons à courir après le virus et le virus continue à courir après nous», a souligné le président du comité, le Français Didier Houssin, lors d'un point de presse.

Pour l'heure, l'OMS répertorie 4 variants dits inquiétants : Alpha, Bêta, Gamma et Delta. Le variant Delta, beaucoup plus contagieux que les autres, se montre un peu plus résistant aux vaccins même si ceux-ci continuent à bien protéger des formes les plus graves de Covid-19 et des décès.

Le professeur Houssin a souligné que le comité faisait deux recommandations principales : défendre l'accès équitable aux vaccins et ne pas prendre d'initiatives peu justifiées scientifiquement comme une troisième dose de vaccin anti-Covid, proposée notamment par le groupe Pfizer/BioNTech.

Lire la suite

Lire aussi: Près de 400 élus saluent «le courage des décisions prises» par Macron le 12 juillet

 

 

 

 

Refoulements de migrants en mer Égée : « Les garde-côtes grecs nous ont crié de rentrer chez nous »

 

Migrants : le littoral du Calaisis débordé par les “small boats”, explosion des traversées de la Manche

Plus de 2 000 personnes ont rejoint les côtes britanniques par la mer au mois de juin. Un record, en dépit des importants moyens policiers déployés par Londres et Paris.

Chaque nuit à Calais, les migrants observent la mer avec un mélange d’appréhension et d’impatience. Si la Manche est assez calme, ils savent qu’une partie d’entre eux tentera la traversée jusqu’à l’Angleterre. La route est dangereuse en raison de la distance entre les deux côtes (33 kilomètres) et des forts courants, mais ils affirment qu’ils n’ont pas d’autre choix : les dispositifs de sécurité se sont considérablement renforcés autour des poids lourds ces dernières années (rayons X, chiens renifleurs, clôtures et barbelés).

Si bien qu’envisager une traversée par la route est quasiment impossible. La mer est donc devenue la seule voie de fuite.

(…) Libé

■ Dans le détroit du pas de Calais, 399 tentatives ou traversées impliquant 7 999 migrants ont été recensées au 30 juin par la préfecture maritime de Manche – mer du Nord.

■ Face au nombre croissant de traversées, les marins des Abeilles et de la SNSM tirent la sonnette d’alarme.

■ Par ailleurs, une embarcation a été secourue au large de Saint-Malo, tentant de rejoindre Jersey. Un phénomène qui reste pour l’instant assez isolé.

Ouest-France

 

 

 

 

Pour la 4ème fois en un an, la Hongrie va être jugée par la Cour de justice de l’UE pour sa politique anti-migrants

 

La mère d’Adama Traoré, devant la gendarmerie de Beaumont : « Ils ont tué mon fils comme un chien, ils ont mis tous mes enfants en prison, un jour ils vont payer pour ça ! »

 

Les 3 gendarmes, Romain, Arnaud et Mathias, décorés pour être « parvenus à localiser et interpeller » Adama Traoré

 

 

Royaume-Uni : 3 individus condamnés pour avoir violé pendant des années une jeune fille de 13 ans, qui était “gavée” de drogues et d’alcools

 

États-Unis : Joe Biden « profondément déçu » par la décision d’un juge qui invalide partiellement une réforme d’Obama protégeant les immigrés clandestins de l’expulsion

(Washington) Le président américain Joe Biden s’est dit samedi « profondément déçu » par une décision de justice qui invalide partiellement une réforme phare de Barack Obama, destinée à protéger les jeunes migrants arrivés enfants aux États-Unis.

Joe Biden a précisé, dans un communiqué, que son administration allait faire appel de la décision d’un juge fédéral « qui plonge des centaines de milliers de jeunes migrants dans un avenir incertain ».

La décision porte sur le programme DACA, adopté en 2012 pour faire sortir de la clandestinité les migrants de moins de 30 ans, entrés illégalement sur le sol américain dans leur enfance et ayant construit leur vie aux États-Unis, surnommés les « Dreamers ».

Quelque 700 000 jeunes profitent de ce programme, qui empêche de les expulser, et leur donne un numéro de sécurité sociale, sésame indispensable pour travailler, conduire ou étudier aux États-Unis.

Mais, un juge fédéral de Houston a estimé, vendredi soir, que l’ancien président avait outrepassé ses pouvoirs en agissant par décret, après avoir échoué à faire adopter cette réforme au Congrès.  

Sa décision ne porte pas sur les personnes déjà inscrites dans le programme, mais interdit d’en faire bénéficier de nouveaux jeunes.

Même si la partie judiciaire se poursuit, il s’agit d’un nouveau coup dur après de premières tentatives de faire tomber ces protections.

La Presse

 

L’US Navy déclenche un nouveau séisme en testant son porte-avions

 

Une explosion déclenchée par l’US Navy, dans le cadre d’essais de son futur porte-avions USS Gerald R.Ford, a de nouveau provoqué un séisme de magnitude 3,9 au large de la Floride.

Un séisme de magnitude 3,9 provoqué par une «explosion expérimentale» a été enregistré le 16 juillet, vers 17h48 UTC, à 187 km de la Floride, a annoncé l’Institut américain d’études géologiques (USGS).

Ces secousses ont eu lieu alors que la Marine des États-Unis a publié des photos de l’explosion d’une bombe d’environ 20 tonnes à côté du nouveau porte-avions Gerald R.Ford destinée à tester sa résistance.

«Le navire de guerre 78 est de retour avec le deuxième tour d'essais de choc complets!», a indiqué l’US Navy.

​Les essais de choc du porte-avions prévoient une série d’explosions dont la première a été menée le 18 juin et filmée par la Marine.

Lire l'article

 

 

Commenter cet article