Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________________

Les Infos du 30 juin 2021

 

 

 

Quimper (29) : un Marocain en situation irrégulière (OQTF) vole une voiture et percute volontairement un policier, le blessant sérieusement

 

 

Mohamed B., le Marocain qui avait poignardé 3 filles et leur mère dans un village de vacances des Hautes-Alpes est déclaré pénalement irresponsable (MàJ)

 

 

« Une scène d’une rare violence » : 2 policiers de la Bac de Dax (40) agressés à coups de matraque par un groupe de mineurs

 

 

Beaurepaire (38) : 5 collégiennes agressées sexuellement par un migrant tunisien qui venait d’arriver en France, il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire

 

 

Montpellier : un Nigérien de 21 ans frappe un jeune à coups de tournevis après l’avoir menacé de mort

 

Un migrant condamné à 15 ans de réclusion pour le viol d’un enfant de 12 ans à Saint-Brieuc : son avocat a plaidé que c’est une coutume afghane (MàJ)

 

 

Plomelin (29): un homme poignardé à mort, deux migrants en situation irrégulière mis en examen

 

 

 

 

Zemmour annonce que son éditeur historique Albin Michel ne veut plus l’éditer, en raison de la Présidentielle et du “contexte politique” (MàJ : Philippe de Villiers quitte solidairement Albin Michel)

 

« Kanté sa blanche l’a ensorcelé », « La chiennasse qui sert de copine à Kanté » : la femme de N’Golo Kanté victime de racisme anti-blanc (MàJ : des joueurs aussi traités de « sale blanc »)

 

 

Un enfant violent de huit ans terrorise son école à Toulouse, des parents d’élèves montent au créneau

 

Une école de Toulouse fait face à des violences commises par un enfant de huit ans, à l’encontre de ses camarades comme des adultes. Des parents d’élèves ont décidé de protester.

Alors que les établissements scolaires de France se préparent aux vacances d’été, l’école élémentaire Lespinasse à Toulouse continue de se démener face aux violences d’un de ses élèves. Depuis le mois de novembre, un enfant de huit ans sème en effet le chaos en classe comme dans la cour de récréation, multipliant les agressions, rapporte La Dépêche.

«Il suit les jeunes filles dans les toilettes, frappe les adultes, balance les sacs par les fenêtres et perturbe les cours. Il a même essayé d’étrangler un instituteur. Certains se sont mis en arrêt», expliquent ainsi des parents d’élèves au quotidien.

Si le rectorat et l’inspection de l’académie de Toulouse ont été saisis, les réponses tardent à venir, rapporte encore France 3. Pour la deuxième semaine consécutive, les parents d’élèves sont donc descendus dans la rue pour protester. Après s’être mobilisés devant les bureaux de vote le 20 juin, ils ont de nouveau manifesté leur colère devant les portes de l’établissement.

Ils demandent à ce que l’écolier mis en cause soit transféré dans un autre établissement. Certains redoutent que les vacances relèguent le problème aux oubliettes et que les agressions recommencent à la rentrée.

Lire la suite

 

 

 

 

Schiappa avance qu'avec plus de dames voilées et moins d'Éric Ciotti, «la démocratie s'en porterait mieux»

 

Le 30/06/2021

L'Assemblée nationale s'est enflammée mardi soir pour savoir si les assesseuses des bureaux de vote pouvaient porter un voile islamique. Marlène Schiappa, qui a appelé à «ne pas alimenter une spirale de stigmatisation et de haine», a eu un accrochage avec Éric Ciotti.

Pendant près de deux heures, les députés se sont déchirés autour d'un bref amendement, finalement rejeté, émanant du MoDem, partenaire de la majorité, qui aurait interdit tout signe ostentatoire d'appartenance religieuse pour le personnel des bureaux de vote, comme c'est déjà le cas pour les signes politiques.

Le sujet n'a pas manqué de soulever les passions, déjà vives autour du projet de loi dit «séparatisme» sur le «respect des principes de la République», examiné en deuxième lecture depuis lundi à l'Assemblée nationale.

François Pupponi (MoDem) a souligné que le président d'un bureau de vote était tenu à cette neutralité religieuse, pas ses assesseurs, qui peuvent toutefois être amenés à le remplacer.

Par conséquent, «nous proposons que l'ensemble des membres d'un bureau de vote soient tenus à la neutralité, y compris religieuse», quelle que soit la confession, a-t-il plaidé, ouvrant la voie à une avalanche de prises de parole, ponctuées par une suspension de séance pour calmer l'atmosphère.

Appel de Schiappa

La ministre Marlène Schiappa, représentant le gouvernement, a appelé à «ne pas alimenter une spirale de stigmatisation et de haine», en soulignant que dès qu'un assesseur remplaçait le président du bureau il était déjà tenu d'enlever tout éventuel signe religieux.

Elle a aussi dénoncé une mesure inspirée par le cas du candidat du RN aux régionales en Île-de-France, Jordan Bardella, qui avait voté dans un bureau où se tenait une assesseuse voilée.

M.Bardella «a-t-il eu le sentiment d'être menacé?», ou a-t-il «préféré lancer une polémique sur les réseaux sociaux?», a-t-elle questionné. «Ce n'est pas un "amendement Bardella"» mais du simple bon sens», a répondu le MoDem Bruno Millienne.

Schiappa lance une pique à Ciotti

La droite, qui fait de la question du voile son cheval de bataille sur ce texte sensible, s'est emparée de cet amendement «opportun» selon le LR Éric Ciotti pour relever les divisions au sein de la majorité sur ce sujet.

M.Ciotti est longuement monté au créneau pour soutenir la proposition du groupe centriste et dénoncer l'ensemble du projet de loi gouvernemental contre le séparatisme comme étant un simple «filet d'eau tiède» face à la menace islamiste et terroriste.

Mme Schiappa a repris la parole pour saluer le civisme de la femme voilée du bureau de vote, avec cette pique à l'encontre de M.Ciotti: «peut-être qu'avec plus dames comme elle et moins de gens comme vous la démocratie s'en porterait mieux».

En retour, le député des Alpes-Maritimes l'a accusée d'être «l'ambassadrice de la lâcheté et de l'inaction».

Lire la suite

 

 

 

 

6 mois de sursis requis contre l’imam de la mosquée de Toulouse, Mohamed Tataï – qui exerce toujours – pour un prêche haineux (MàJ : Il vit en France depuis 30 ans, mais était accompagné d’un traducteur arabe au procès)

 

 

Des roquettes tirées contre une base américaine non loin du gisement pétrolier Omar en Syrie

 

Le 28/06/2021

La zone où sont stationnées les forces américaines, près du champ pétrolier Omar à Deir ez-Zor, a été pilonnée, indique l’agence de presse syrienne Sana. La coalition internationale a confirmé ces faits.

Lire l'article

 

 

 

 

Les faiblesses de l’armée française en cas de conflit entre l’Otan et la Russie inquiètent aux USA

 

D’après le rapport d’un think tank américain, l’armée française ne pourrait supporter un conflit de longue haleine entre l’Otan et la Russie en raison de ses capacités limitées. Les analystes n’ont toutefois pas tenu compte de sa récente hausse budgétaire.

Lire la suite

 

 

Commenter cet article