Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Info du 18 février 2021

 

 

 

Gilles-William Goldnadel : “La dissolution de Génération Identitaire est une horreur démocratique. Si nous étions dans un État de droit, il n’y aurait pas cette demande”

 

 

 

Islamo-gauchisme : “Le phénomène existe, je l’ai constaté moi-même”, affirme Gilles Kepel, politologue, qui évoque aussi des “séminaires interdits aux Blancs”

 

 

Facebook recrute un lobbyiste pour lutter contre l’extrême droite et les suprémacistes blancs

 

Le député Damien Abad (LR) accusé par Julien Odoul (RN) de défendre une mosquée qui ferait la promotion d’un prédicateur anti-homosexuels

 

Traite humaine : un migrant sénégalais exploitait une quinzaine de clandestins et transférait l’argent au Sénégal où il investissait dans l’immobilier

 

 

Lille : le RN dénonce la présence d’une femme en hijab sur l’affiche de promotion du Ballet du Nord.

 

Rennes : 168 interpellations de mineurs isolés étrangers dans la ville en 2020. La plupart d’entre eux sont originaires des pays du Maghreb.

 

 

Montpellier : un Togolais de 29 ans s’invite dans sa voiture, « je ne sortirai pas, c’est Allah qui m’a offert cette voiture. Allez, donne-moi les clés. »

 

Amiens (80) : une école catholique est obligée de fermer définitivement pour des raisons de sécurité.

L’école primaire privée Monseigneur Cuminal, située quartier Etouvie, va définitivement baisser le rideau à la fin de l’année scolaire. La direction de l’enseignement catholique de la Somme considère que la sécurité des enfants n’est plus garantie.

Une page est sur le point de se tourner, quartier Etouvie à Amiens. L’école primaire privée Monseigneur Cuminal accueille cette année ses derniers élèves. L’établissement, qui a ouvert ses portes en 1997, va définitivement baisser le rideau en juillet 2021. Les conditions de sécurité ne seraient plus suffisantes, selon la direction de l’enseignement catholique de la Somme.

La cour de récréation est située au pied des Coursives, un bloc d’immeubles emblématique du quartier. Mais certains habitants, dont les logements donnent sur une sorte de grande terrasse située à l’arrière des bâtiments, ont pour habitude de jeter leurs ordures… directement par la fenêtre. Des déchets qui atterrissent parfois dans la cour de l’école.

“Ici, certains jettent de tout par la fenêtre : ça peut aller jusqu’à des frigo ou des machines à laver. Je vous assure, c’est grave !”

Habitante du quartier Magali

Des propos confirmés par des employés de l’entreprise de nettoyage à qui la SIP, le bailleur social, sous-traite l’entretien des espaces espaces extérieurs. Le dernier nettoyage de la terrasse remonte à une dizaine de jours. Entre temps, les déchets s’y sont accumulés.

On y trouve des poubelles éventrées, des bouteilles, des couches, les pots de peinture, des jouets, des vêtements. Un des employés présents n’est pas surpris : “Un jour, j’ai failli me prendre un micro-ondes sur la tête. A quelques mètres près, je ne serai plus là pour vous parler.” (Pendant le tournage du reportage, une boîte de conserve jetée par une fenêtre a frôlé notre journaliste, ndlr.)

Dans un communiqué, l’Enseignement catholique de la Somme déclare également que “des agressions du voisinage, différents trafics à proximité, des intrusions et occupations sauvages de la cour participent à l’insécurité et empêchent l’école de fonctionner normalement.” Le document précise que les “nombreux aménagements (…) et travaux de sécurisation effectués entre 2015 et 2020 avec soutien de la mairie d’Amiens n’ont pas non plus permis de mettre fin à ces difficultés.”

France Bleu

 

 

 

Projet d’attentat à Paris : des peines de 22 à 30 ans de prison pour trois jihadistes, dont deux Strasbourgeois Hicham M. et Yassine B.

 

 

Montpellier : Samuel Forest est un squatteur en série, il loge 50 migrants originaires d’Afrique dans l’ancienne Poste

 

Présidentielle 2022: 13% des Français prêts à voter Eric Zemmour s’il se présente (MàJ : des comités Zemmour régionaux se créent sur Facebook)

 

Le polémiste, déjà condamné à de multiples reprises notamment pour provocation à la haine, n’est pas officiellement candidat.

Eric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle de 2022? Le sulfureux chroniqueur de CNews, condamné à plusieurs reprises notamment pour “provocation à la haine”, pourrait se laisser tenter, selon une enquête de L’Express publiée il y a quelques jours.

Une éventuelle candidature que l’institut de sondages Ifop a testée dans une enquête d’opinion réalisée pour le magazine Valeurs Actuelles, à paraître ce jeudi. À la question suivante: “Seriez-vous prêt à voter pour Eric Zemmour s’il était candidat à la prochaine élection présidentielle de 2022?”, 13% des personnes interrogées pour le compte de l’hebdomadaire droitier répondent par l’affirmative.

Dans le détail, 4% répondent: “Oui, certainement”, et 9% “oui, probablement”. Au total, 74% répondent “non”, dont 60% “non, certainement pas”. 13% indiquent ne pas connaître Eric Zemmour.

“Ce potentiel n’est ni négligeable ni sensationnel. Si on le compare à celui d’autres outsiders qui pourraient émerger depuis l’extérieur du paysage politique, il se situe au même niveau que Jean-Marie Bigard (13%), un peu plus haut que Michel Onfray (9%) et singulièrement plus bas que (le général) Pierre de Villiers (20%)”, analyse Jérôme Fourquet dans les colonnes de l’édition à paraître de Valeurs Actuelles.

www.bfmtv.com

 

 

“Ils ont voulu m'emmener en Algérie” : ces apostats de l’islam harcelés en France

 

Condamnée par le Coran, l’apostasie concerne aujourd’hui en France 15% d’enfants de musulmans, selon une étude de l’Institut Montaigne. 

Brimés, harcelés, parfois menacés… Les apostats de l’islam vivent parfois un calvaire, même sur le sol français. De fait, l’apostasie est condamnée par le Coran, qui promet un châtiment divin à ceux qui quittent la religion, rappelle Le Figaro. Et même une mort immédiate, selon certains hadiths. En France, 15% des enfants de musulmans se définiraient d’ailleurs comme en dehors de la foi, selon une étude de l’Institut Montaigne datant de 2016 et relayée par le quotidien. Autant d’apostats qui doivent vivre avec le mensonge, les brimades et parfois même la violence et les menaces de mort.

Lire la suite

 

 

 

 

Européens et Américains discutent du sauvetage de l'accord nucléaire iranien

 

Le gouvernement iranien prévoit de restreindre l'accès des inspecteurs de l'AIEA à ses installations si Washington ne lève pas ses sanctions imposées depuis 2018.

Le président iranien Hassan Rohani a critiqué mercredi «les performances européennes» pour faire respecter les engagements prévus par l'accord de 2015 depuis le retrait américain du texte.
Le président iranien Hassan Rohani a critiqué mercredi «les performances européennes» pour faire respecter les engagements prévus par l'accord de 2015 depuis le retrait américain du texte. - / AFP
 
 

Les chefs de la diplomatie française, britannique et allemande discutent jeudi 18 février avec les États-Unis du sauvetage de l'accord encadrant le programme nucléaire de Téhéran, qui pourrait d'ici quelques jours limiter l'accès des inspecteurs internationaux à certaines de ses installations. Le Français Jean-Yves Le Drian reçoit à Paris l'Allemand Heiko Maas et le Britannique Dominic Raab, rejoints en visioconférence par le secrétaire d'État américain Antony Blinken pour une réunion «principalement consacrée à l'Iran et à la sécurité régionale au Moyen-Orient», selon le ministère français des Affaires étrangères.

Lire la suite

 

 

 

Un raid turc pour récupérer des otages au Kurdistan d’Irak vire au bain de sang

 

L’opération, destinée à récupérer treize Turcs détenus dans l’un de ses repaires par la guérilla du PKK, s’est soldée par un bain de sang. Le pouvoir turc tente de maquiller son échec.

Lire l'article

 

Après avoir coupé leur financement, Minneapolis consacre 6,4 M$ pour embaucher des policiers

« Le conseil municipal a approuvé à l’unanimité le financement supplémentaire demandé par la police à hauteur de 6,4 millions de dollars. Le service a indiqué que seuls 648 policiers sont en mesure de travailler contre 2000 à l’accoutumée. Il a fait face à une vague sans précédent de congés maladie et de démissions après la mort de George Floyd, les émeutes qui lui ont succédé et l’incendie d’un commissariat de police. »

[…]

« Alors qu’on avait pu entendre des appels à supprimer la police, des habitants ont demandé à la ville d’embaucher davantage de policiers, en arguant de leur temps de réponse et de l’accroissement des crimes violents. »

Entre-temps, trois membres du conseil municipal ont proposé de remplacer le service de police par un service de sécurité publique qui comprendrait les services de police et d’autres services. Yes 4 Minneapolis, une coalition de groupes communautaires locaux, recueille également des signatures pour tenter d’obtenir une proposition similaire lors du scrutin de novembre.

Le Star Tribune a rapporté que le comité Yes 4 Minneapolis est financé par une subvention d’un demi-million de dollars du groupe Open Society Policy Center, localisé à Washington, D.C., associé au milliardaire George Soros. Les organisateurs espèrent recueillir 20 000 signatures d’ici le 31 mars.

Associated Press

Commenter cet article