Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Info du 8 décembre

 

 

 

 

Nucléaire iranien : La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni « profondément préoccupés » par de nouvelles centrifugeuses

 

Les Européens appellent Téhéran à collaborer avec la nouvelle administration américaine de Joe Biden. Ces centrifugeuses pourraient mettre en péril cette relation

Le centre iranien de recherche nucléaire de Natanz, le 2 décembre 2020.
Le centre iranien de recherche nucléaire de Natanz, le 2 décembre 2020. — HENGHAMEH FAHIMI / AFP

En Iran, l’installation de trois centrifugeuses avancées sur le principal site d’enrichissement d’uranium du pays, Natanz, est « profondément préoccupante », soulignent ce lundi la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni dans un communiqué conjoint.

Selon les termes de l’accord sur le nucléaire iranien signé en 2015 à Vienne (JCPoA), que Paris, Berlin et Londres s’efforcent de préserver malgré sa dénonciation par les Etats-Unis, l’Iran n’est pas autorisé à utiliser des centrifugeuses aussi perfectionnées. Les Européens appellent Téhéran à ne pas « mettre en péril l’importante opportunité de revenir à la diplomatie que représente l’arrivée de la nouvelle administration américaine » sous la présidence de Joe Biden, qui a exprimé sa volonté de réintégrer les Etats-Unis à l’accord de Vienne.

Une loi controversée au Parlement

Les porte-parole des ministères des Affaires étrangères français, allemand et britannique expriment en outre leur « vive préoccupation » après l’adoption par le Parlement iranien d’une loi controversée sur la question nucléaire qui, « si elle est mise en œuvre, se traduira par un développement important du programme d’enrichissement de l’Iran et par une capacité d’accès réduite de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) ».

 

Selon les médias iraniens, le texte somme le gouvernement à prendre immédiatement des dispositions pour produire et stocker au « moins 120 kilogrammes par an d’uranium enrichi à 20 % » et l’appelle à « mettre fin » aux inspections de l’AIEA. Toutefois, pour être promulguée, cette loi doit encore être signée par le président iranien Hassan Rohani, qui s’y est dit opposé.

Biden favorable à l’accord de Vienne

« Si l’Iran souhaite sérieusement préserver un espace pour la diplomatie, il ne doit pas mettre en œuvre ces mesures », concluent les trois pays européens, en soulignant qu'« un retour au JCPoA aurait également des bénéfices pour l’Iran ».

Lire la suite

 

Note: ils finirons par l'avoir l'arme nucléaire. Et se seras la guerres des religions

 

 

Israël «possède 200 armes nucléaires appelées “Bouclier de l’Armageddon”», affirme l’ex-chef du renseignement saoudien

 

En marge d’un sommet des monarchies du Golfe au Bahreïn, le prince Tourki ben Fayçal Al-Saoud a accusé Israël de donner l’image d’un État qui promeut la paix, alors qu’il «possède 200 armes nucléaires» et continue sa politique coloniale en Palestine, selon CNN Arabic. L’État hébreu a réfuté ces accusations.

Dimanche 6 décembre à Manama, au Bahreïn, en marge de la rencontre entre les monarchies du Golfe consacrée à la résolution de la crise avec le Qatar, le prince Tourki ben Fayçal Al-Saoud, ex-puissant chef des services de renseignement saoudiens (1979-2001) et représentant de son pays à ce sommet, a mené une violente charge à l’égard d’Israël, a rapporté CNN Arabic.

Le prince a accusé l’État hébreu de servir les intérêts des anciennes puissances coloniales dans la région et d’être le principal obstacle à la paix. Dans le même sens, il a pointé la puissance de feu nucléaire que possède Tel-Aviv, alors qu’il se fait passer pour un pays vivant sous une menace existentielle de la part de voisins qui «veulent sa disparition».

Ces déclarations interviennent sur fond d’accords de paix signés entre Israël et les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan. L’ex-chef de l’état-major de l’armée israélienne et actuel ministre des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, a ensuite réagi aux propos de Tourki ben Fayçal, réfutant ses accusations.

Lire la suite

LIRE AUSSI: Où en est la France dans le classement mondial des vendeurs d’armes?

 

 

 

DIRECT. Covid-19 : la campagne de vaccination a débuté au Royaume-Uni avec une première patiente de 90 ans

 

Ce qu'il faut savoir

Une première dans un pays occidental. Le Royaume-Uni a lancé, mardi 8 décembre au matin, sa campagne de vaccination contre le Covid-19. Une patiente âgée de 90 ans, Margaret Keenan, a été la première à recevoir le vaccin à l'hôpital de Coventry, dans le centre de l'Angleterre. "Je me sens tellement privilégiée", a-t-elle déclaré aux médias britanniques. Le pays, qui recense au moins 61 245 morts liés à l'épidémie, a été le premier à donner son feu vert au vaccin de l'alliance américano-allemande Pfizer/BioNTech. 

La majorité de la population britannique devra toutefois attendre 2021, priorité étant donnée aux résidents et personnel des maisons de retraite, suivis ensuite par les soignants et les plus de 80 ans.

Lire la suite

 

 

 

 

Présidentielle 2022 : à gauche, un rêve nommé Taubira

 

 

Transfusion sanguine en Guyane : Quand Taubira s’inquiéte que “tout le sang vienne d’ailleurs, avec son capital génétique

 

 

Mathématiques : la France, dernière élève des pays développés

 

 

Radio France veut proscrire la mention « chrétiens d’Orient » de ses pubs

 

 

Zemmour : “Macron dit que les non-Blancs se font toujours contrôler par la police. Bizarrement, les Asiatiques ne se plaignent jamais des contrôles au faciès. Il y a peut-être une raison !”

 

 

Vitry-sur-Seine (94) : un “jeune” de 15 ans, déjà connu de la police, interpellé pour avoir tabassé une mère de famille asiatique

 

 

Charlotte d’Ornellas : “Les hommes sont majoritairement contrôlés donc la police est misandre ? Les contrôles sont ciblés sur les quartiers où il y a beaucoup plus de délinquance

 

 

France : des réfugiés suivent un stage officiel où ils apprennent que le pays d’accueil est le diable et qu’il est légitime de le voler, un Syrien raconte

 

 

Manifestation contre l’islamophobie samedi prochain à Paris, Lille, Grenoble…

 

 

Bernard de La Villardière : “On dénonce le travail des pseudos-journalistes comme Taha Bouhafs, il suffit d’aller sur leur compte Twitter pour voir que la haine est leur carburant”

 

 

Le tueur de Samuel Paty enterré avec les honneurs en Tchétchénie aux cris de “Allah Akbar”, les habitants baptisent même une rue à son nom (MàJ)

 

 

Attentats de janvier 2015 : 30 ans de réclusion requis contre Hayat Boumeddiene, la perpétuité contre Ali Riza Polat

 

L'accusation a demandé une période de sûreté des deux tiers contre la jeune femme, estimant qu'elle avait joué un «rôle important» dans la préparation des attentats.

Hayat Boumeddiene, à gauche, veuve du terroriste Amedy Coulibaly.
Hayat Boumeddiene, à gauche, veuve du terroriste Amedy Coulibaly. FRENCH POLICE / AFP
 

Des peines lourdes requises au procès des attentats de janvier 2015 lundi, en fin de matinée, après près de trois mois d'audiences. Le parquet a requis la peine maximale pour l'absent Mohamed Belhoucine, intime d'Amedy Coulibaly, soit la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de Sûreté de 22 ans, avec maintien du mandat d'arrêt.

Il en est de même d'Ali Riza Polat, accusé de complicité d'actes terroristes. Contre Mehdi Belhoucine, absent également, est requis 20 ans de réclusion avec une peine de sûreté de deux tiers.

Lire la suite

 

 

 

Le criminologue Xavier Raufer interviewé sur ce que sont réellement les black-blocs

Commenter cet article

kyrEn 08/12/2020 17:47

Votre affiche sans commentaire qui laisse croire qu'une manifestation contre des lois liberticides serait une manifestation contre l'islamophobie est une manipulation, comme l'utilisation répétée de black blocs créant le désordre et la confusion, cela discrédite un mouvement pro-démocratie et aide des lois en peine de réelle utilité. Les drones de surveillance survolant les rues, la généralisation de la reconnaissance faciale, l'interdiction de facto de filmer une intervention sur la voie publique qui dégénèrerait, etc., devraient interpeller davantage de français sur les intentions d'une loi sensée les protéger, alors que l'arsenal juridique pour les protéger efficacement existe déjà si les autorités actuelles en charge de la paix civile voulait bien les utiliser.
Des pauvres se battent contre des pauvres, et faire peur au peuple va décidément devenir le mot d'ordre... en attendant, qu'est-ce que l'on fait contre les atteintes répétées à la biodiversité et au vivant sur la Terre?