Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Info du 10 décembre

 

 

 

Contre la Turquie, la France veut des sanctions européennes (et ce n'est pas gagné)

 

Emmanuel Macron n'est pas seul à l'offensive contre Recep Erdogan, mais il incarne une ligne dure qui ne fait pas (encore) l'unanimité auprès de ses homologues.

 

Tobias SCHWARZ / AFP
La France pousse pour des sanctions européennes contre la Turquie (et ce n'est pas gagné) (photo d'illustration prise le 19 janvier 2020)

POLITIQUE - C’est l’histoire d’une trêve que l’Union européenne avait demandée. Soucieux de la poussée de fièvre entre Ankara et plusieurs capitales du vieux continent, les dirigeants européens avaient exigé de la Turquie, le 1er octobre dernier, qu’elle cesse ses différentes actions provocatrices ou belliqueuses déjà condamnées par le passé.

Mais pour la France, deux mois plus tard, rien n’a changé, tout a continué. Manœuvres militaires en Méditerranée orientale, conflit au Haut-Karabakh, expansionnisme en Libye ou en Syrie... les sujets de tension, plus ou moins récents, sont nombreux entre Recep Tayyip Erdogan et les chefs d’État ou de gouvernement de l’UE.

Un dossier majeur pour les 27 qui se retrouvent ces jeudi 9 et vendredi 10 décembre à Bruxelles pour un nouveau sommet européen au programme copieux. Et ils vont devoir choisir: continuer à agiter des menaces contre Ankara comme depuis octobre (avec un résultat limité), ou passer la vitesse supérieure. Personnellement visé par le président turc à de nombreuses reprises, Emmanuel Macron entend bien pousser pour des sanctions. Mais il va devoir convaincre ses partenaires. 

Longtemps agité, le bâton va-t-il taper?

“Deux voies ont été proposées à la Turquie. Celle de la coopération avec un agenda positif, ou la possibilité pour le Conseil européen d’adopter des mesures pertinentes, y compris des sanctions en cas de poursuite des menaces contre les intérêts et la sécurité européenne”, explique l’Élysée, en parlant d’un “constat clair” deux mois plus tard: “ces actions se sont poursuivies. La Turquie n’a pas manifesté un intérêt au dialogue.”

Lire la suite

LIRE AUSSI: Turquie : des sanctions de l'UE ne sont pas «un grand souci» pour Erdogan

 

 

 

 

Black blocs: Macron ordonne à Darmanin de «régler le problème par tous les moyens»

 

Après les violences constatées lors de la manifestation du 5 décembre contre la loi Sécurité globale, le Président a sommé le ministre de l’Intérieur de régler le problème des black blocs «par tous les moyens», selon Le Canard enchaîné. Le ministre de la Justice travaille quant à lui sur un texte visant ces individus.

La manifestation anti-loi Sécurité globale du 5 décembre a été entachée par la présence de nombreux casseurs, ce qui a mené à des scènes de violences et des dizaines d’interpellations. Emmanuel Macron a convoqué Gérald Darmanin afin de lui ordonner d’arrêter ces individus, de «régler le problème par tous les moyens», selon les informations du Canard Enchaîné du mercredi 9 décembre.

La préfecture de police a en effet comptabilisé plusieurs centaines de black blocs lors du rassemblement, lesquels s’avèrent difficiles à interpeller. Une telle bande organisée «n’existe ni avant ni après la manifestation», explique un responsable du renseignement auprès de l’hebdomadaire satirique.

Une nouvelle manifestation contre la loi Sécurité Globale à Paris, 5 décembre 2020

«Il n’y a pas d’organigramme, pas de hiérarchie. Ce n’est pas une organisation, c’est une méthode mise en œuvre par des militants antitout», précise un commissaire. Bien qu’une soixantaine d’interpellations aient été réalisées à Paris, aucun black bloc ne semblait en faire partie. «Nous rencontrons beaucoup de difficultés à documenter judiciairement les faits. À part dans les cas de flagrant délit, les juges ne nous suivent pas», déplore une source policière auprès du journal.

Texte de loi contre les black blocs

Mercredi 9 décembre, Éric Dupond-Moretti a fait savoir sur France Inter qu’il préparait un texte avec «méthode et précision» contre les casseurs. «Vous avez des gens qui viennent s’infiltrer dans les manifestations, et le droit de manifester est essentiel dans notre démocratie», a expliqué le garde des Sceaux. Cette initiative sera réalisée en collaboration avec «les procureurs, les préfets et les policiers», a-t-il précisé.

Source

 

 

 

GW. Goldnadel sur l’affaire “negru” : Notre société est “obsédée par la désignation des gens par leur couleur de peau, cet anti-racisme a fait perdre beaucoup de temps dans la lutte contre l’islamisme

 

 

 

Éric Dupond-Moretti annonce la possibilité de comparution immédiate pour ceux “qui diffusent la haine sur les réseaux sociaux”

 

Des articles de la loi Avia censurée seront réintroduits dans le projet de loi « Séparatisme »

 

 

« Je me suis dit : je vais mourir » : le cauchemar d’Emma, agressée en pleine nuit par un cambrioleur, un migrant mineur isolé, alors qu’elle était dans son lit. Depuis, elle dort dans son cagibi

 

 

Lyon : à 12 et 14 ans ils incendient leur ancienne école pour s’occuper

 

 

Bordeaux : des bandes de “jeunes” font irruption dans deux lycées pour agresser des élèves au couteau, un lycéen poignardé au cou

 

 

Zemmour : “En France, l’effondrement du niveau scolaire vient de loin (…) À partir des années 90, on a baissé le niveau pour permettre aux enfants de l’immigration de suivre”

 

Zemmour : “Il suffit d’écouter France Inter pour comprendre la cathophobie et l’islamophilie de cette radio publique. Ces gens-là adorent la diversité ethnique mais détestent la diversité des opinions”

 

 

 

 

Mgr Gollnisch dénonce les “instructeurs de culture musulmane” de l’OFPRA qui refusent l’asile à des chrétiens menacés de mort en Iran après leur conversion

 

 

Policiers percutés à Lorient : le chauffard en situation irrégulière sur le territoire et sous le coup d’une interdiction de séjour, condamné à six ans de prison ferme (Màj)

 

 

Lyon : Un étudiant tabassé à coups de crosse de revolver dans le métro. “Je suis né en Colombie, et même là-bas… jamais je n’ai vécu un truc pareil” déclare un témoin

 

 

Bollène (84) : Deux policiers municipaux attaqués au couteau aux cris de “Allah Akbar”

 

 

Le conseil départemental du Finistère attribue 50 000 euros de subvention à l’association d’aide aux clandestins SOS Méditerranée

 

 

Athènes accuse Ankara de faciliter l’immigration de Somaliens vers la Grèce

 

 

L’Allemagne envisage de reprendre des expulsions vers la Syrie

Commenter cet article

kyrEn 10/12/2020 17:38

Des articles de la loi Avia censurée seront réintroduits dans le projet de loi « Séparatisme »:
qui ne peut rentrer par la porte, rentre par la fenêtre.
https://www.youtube.com/watch?v=zPneHz0MuKQ