Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Info du 11 novembre

 

 

 

 

 

Haut-Karabakh : « Les Russes sont les grands vainqueurs »

 

 

Haut-Karabakh : l’argent de Soros se dresse entre l’Arménie et la Russie

Haut-Karabakh : l’argent de Soros se dresse entre l’Arménie et la Russie

L’orientation pro-occidentale du gouvernement de Nikol Pachinian, soutenu dans sa politique antirusse par les structures du milliardaire américain George Soros, semble jouer contre les intérêts de l’Arménie, estiment les presses russe et arménienne.

“Le pouvoir doit interdire toute activité de la Fondation Soros, et cette ‘cinquième colonne’ de la Turquie doit quitter l’Arménie !” s’exclame Golos Armenii. Le journal d’Erevan évoque longuement l’article proturc du milliardaire George Soros (principal financier des “révolutions de couleur” dans les pays postsoviétiques), publié dans le quotidien américain Financial Times le 4 mars 2020.

www.courrierinternational.com

 

 

Nancy : un homme laissé pour mort en pleine rue après avoir été lynché par 3 mineurs âgés de 16 à 17 ans, qui ont filmé l’agression et diffusé la vidéo sur Snapchat

 

Var : un policier hors-service blessé par balle à la tête

 

Vers 1h30 ce mardi, un policier en train de garer son véhicule devant son domicile est abordé par un homme qui le menace d’une arme et exige de récupérer les clés de son véhicule.

Une bagarre éclate entre le policier et son agresseur. Son assaillant tire alors à deux reprises et touche le policier à la tête avec au moins un projectile.

« Le policier est miraculé, souffle une source proche du dossier. La balle n’a visiblement pas fait de dégâts mortels ce qui est totalement inespéré sur un tir à bout portant. »

Rien ne laisse penser que la victime a été ciblée pour son statut. 

Le Parisien

 

 

 

Allemagne : Halid, 17 ans, condamné à 4 ans et demi de prison pour avoir tué Roland S., un pompier de 49 ans, battu à mort devant sa femme (MàJ)

 

 

 

 

Lyon : l’homme qui avait braqué des policiers avec un revolver écope de 18 mois de prison, assortis d’un mandat de dépôt. Il éclate de rire en apprenant sa condamnation

 

 

Islamisme : Macron appelle à « regarder lucidement les liens qui existent » entre immigration clandestine et terrorisme

 

 

Mozambique : une cinquantaine de civils décapités par des islamistes proches de l’État islamique

 

Pennsylvanie : le Washington Post affirme que le second postier interrogé par Project Veritas s’est rétracté, celui-ci dément et produit l’enregistrement de pressions (Màj)

 

11/11/2020

 

 

Zemmour : “Avant c’était le pouvoir qui censurait les médias, aujourd’hui ce sont les médias qui censurent le pouvoir. C’est un coup d’État médiatique contre Trump !”

 

 

Etats-Unis : 69% des musulmans ont voté Biden contre 17% pour Trump

 

 

Arabie saoudite : attaque à l’explosif au cimetière non musulman de Jeddah lors d’une cérémonie commémorative du 11-Novembre, plusieurs blessés

 

 

Afghanistan : sur dénonciation de son père, une femme agressée et aveuglée car elle travaillait

 

Un rêve détruit en quelques minutes. Depuis toute petite, Khatera rêvait de mener une carrière dans la police et une vie indépendante. Mais le destin de cette Afghane de 33 ans a basculé lorsqu’elle a été prise pour cible par un groupe d’hommes qui lui a tiré dessus et l’a poignardée aux yeux, à la sortie du commissariat où elle travaillait depuis trois mois dans province de Ghazni, au sud-ouest de Kaboul. Réfugiée dans la capitale avec sa famille, elle a perdu la vue et reste traumatisée.

La jeune femme accuse son père d’avoir parlé d’elle aux talibans, car il réprouvait son choix de mener une vie libre. «De nombreuses fois, alors que je partais au travail, j’ai vu mon père me suivre. Il a commencé à appeler les talibans dans la zone voisine et leur a demandé de m’empêcher d’aller travailler», a-t-elle raconté à l’agence Reuters le mois dernier. Son père aurait transmis ses papiers d’identité et professionnels, ainsi que sa localisation pour qu’elle soit prise pour cible. Son père a été placé en garde à vue mais les talibans, qui sont actuellement en train de négocier avec le gouvernement afghan à Doha, nient toute implication. […]

Paris Match

Commenter cet article