Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 24 octobre 2020

 

 

 

 

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France

 

Le Président turc a fustigé l'attitude de son homologue français envers les musulmans de France et l'a appelé à subir un «examen de santé mentale».

Recep Tayyip Erdogan a mis en doute la «santé mentale» d'Emmanuel Macron en raison de son attitude envers les musulmans. Précédemment, le chef d’État turc avait déjà dénoncé l'idée de «structurer l'islam» en France comme une provocation.

«Tout ce qu'on peut dire d'un chef d'État qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c'est: "allez d'abord faire des examens de santé mentale"», a indiqué le Président turc dans une allocution télévisée.

Lire la suite

 

Note : j'avais bien dit que le calife Erdogan en  grand défenseur de l'islam,  critiquerais Macron

 

 

 

Abdouallakh Anzorov a cherché à se procurer l’adresse d’autres cibles sur les réseaux sociaux avant Samuel Paty

 

A trois reprises avant l’assassinat du professeur d’histoire-géographie Samuel Paty, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), vendredi 16 octobre, Abdouallakh Abouyezidovitch Anzorov, le terroriste, a cherché à se procurer les adresses de personnes ayant, selon lui, insulté l’islam ou les musulmans sur les réseaux sociaux. […]

En fin de matinée, la vidéo d’un jeune en train de faire une fausse prière musulmane, dans laquelle il remplace les paroles par celles d’une chanson du rappeur Jul, a été publiée. Sur Telegram, le compte Cpasdeslol, extrêmement suivi, a partagé la publication. Elle est vue plus de 70 000 fois. Elle est très relayée sur Twitter, essentiellement par des personnes qui se présentent comme musulmanes et s’estiment offensées dans leur foi. Un profil, en région parisienne, qui apporte régulièrement son soutien à l’association islamique BarakaCity ou au Collectif contre l’islamophobie en France, la partage sur son compte Twitter, assortie de ce commentaire (tous les messages ont été retranscrits tels quels) : « Cet individu ce moque ouvertement de l’Islam, mais je vous tease d’avance il va être soutenu par les politiciens, TPMP [Touche pas à mon poste], les extrémistes, donc par pitié ne l’harcelez pas. Et qu’Allah le guide car c’est trop grave la… »

Un autre, qui se présente sous le pseudonyme d’Abou Tchétchène, interlocuteur régulier du futur terroriste, commente son message : « Se moquer de la religion pour faire rie des gens, c’est officiellement plu un musulman. » La vidéo parvient par ce canal jusqu’à Abdouallakh Anzorov, qui réagit : « C’est quoi son Twitter ? Il habite où ? » Quelques minutes plus tard, il fait une capture d’écran du jeune homme sur la vidéo et poste ce message : « Aidez-moi à le trouver, son adresse, ses coordonnées… etc. » Abou Tchétchène l’interroge : « Tu comptes faire quoi ? » « Parlons peu », répond Anzorov. […]

Le 1er octobre, Abdouallakh Anzorov, au gré de ses échanges sur Twitter, souvent très tard dans la nuit, tombe sur une autre polémique. Des captures d’écran d’une conversation sur la messagerie Snapchat circulent sur les réseaux sociaux. On peut y lire des échanges entre Ousmane, qui semble être un collégien, et l’une de ses camarades, musulmane. Ousmane assure détenir des photos de la jeune fille non voilée. Il menace de les faire « tourner dans des groupes », si elle n’envoie pas des photos de son sexe : « Envoie ta techa bb, sal beurette. » « Wallah wallah wallah tu l’auras pas », répond-elle. « Je men blk [bats les couilles] de ton Allah, tenvoie ou jfais tourner », répond le garçon. La jeune fille fait des captures d’écran de la discussion, qui se retrouvent sur les réseaux sociaux.

Dans la foulée, le jeune homme est insulté et menacé par des centaines de comptes. Certains parviennent à récupérer son adresse et son numéro de téléphone. Abdouallakh Anzorov fait partie des internautes qui cherchent des informations. Il fait une capture d’écran du compte Snapchat du collégien et poste ce message : « S’il vous plaît les frères (je dis jamais svp) dites moi son adresse, je ferais sincèrement des dou’a (incantations) pour celui qui me la donne. » Le terroriste ne le sait pas, mais, en réalité, Ousmane n’est pas le véritable auteur des messages. L’adolescent s’est fait voler l’accès à son compte. […]

Le Monde

 

 

Lyon : nouveaux tags menaçant de décapitation “le maire du 8e”, “les profs et les élèves”

 

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte

 

Le domicile d’une famille soupçonnée de radicalisme a été perquisitionné. La mère a menacé un enseignant d'une école élémentaire en Seine-Saint-Denis après que son fils a traité ses copains de «fils de porcs». Le grand frère a tenté de pénétrer dans l'établissement avec le même dessein.

À l'école élémentaire de Dugny (Seine-Saint-Denis), l'équipe éducative et plusieurs parents se sont plaints d'un élève de huit ans qui insultait ses camarades de «fils de porcs», relate Le Parisien.

Convoquée le 19 octobre, sa mère n'a présenté aucune excuse et même menacé l'enseignant.

«Dieu est grand, Dieu voit tout et il va s'occuper de toi», a-t-elle proféré, selon une source proche du dossier.

La même source précise que la scène s’est déroulée en présence de l'enfant qui a «donné un coup de pied à l'enseignant».

L'incident a été pris très au sérieux alors que la communauté scolaire reste profondément traumatisée par la décapitation de Samuel Paty. Un signalement a été effectué auprès de la direction académique. La femme a été placée en garde à vue.

Tentative d'intrusion du grand frère

Le lendemain, le grand frère, 18 ans, a tenté d'entrer dans l'école pour demander à son tour des explications au professeur. «Il a été stoppé», complète cette source. Il a à son tour été placé en garde à vue.

«La mère de l'enfant scolarisé a été poursuivie pour des menaces, et son frère pour intrusion dans un établissement scolaire. Ils ont tous deux fait l'objet d'un rappel à la loi par le procureur», indique Le Parisien citant le parquet de Bobigny.

Lire la suite

 

 

 

 

 

 

Marion Maréchal : «Ce ne sont pas les valeurs de la République qui sont attaquées mais bien les valeurs française

 

 

 

 

François Hollande : “Une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam qu’elle n’avait jamais admise pour les autres cultes, en particulier le culte catholique”

 

 

Casseneuil (47) : accusé de racisme par la communauté musulmane, un élu démissionne après que des musulmans ont investi la mairie (MàJ)

 

 

La secrétaire d’État à la Jeunesse dialogue avec les “jeunes” à Poitiers : “Ce qui lui est arrivé (à Samuel Paty), il l’a en quelque sorte cherché, non ?”. Elle a voulu faire chanter La Marseillais. “Personne ne s’est levé” (MàJ)

 

 

Charles Prats : “au moins 5 millions de fantômes qui bénéficient de prestations sociales”

 

 

Zemmour : 43% des allocataires de la CAF sont nés à l’étranger. Il faut remettre de la préférence nationale partout !” Onfray : “Qu’est-ce que c’est que 120 attaques au couteau par jour si ce n’est une guerre civile ?”

 

 

Brest : Coups de pied, de poing et une morsure… 2 infirmiers des urgences agressés par un mineur. “Il a ensuite appelé ses copains du quartier pour venir régler cette histoire

 

 

Turquie: l’ambassade américaine suspend les services de visa pour menace d’attaque terroriste

 

Les autorités américaines ont annoncé vendredi la suspension des services de visa dans toutes leurs missions diplomatiques en Turquie,  invoquant un risque d’attentats contre leurs ressortissants dans le pays. Jusqu'ici, les autorités turques n'ont pas commenté ces annonces. 

Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer 

Dans le message envoyé à leurs ressortissants en Turquie, les autorités américaines indiquent avoir reçu des « renseignements crédibles » justifiant la suspension des services de visa et des services aux citoyens américains sur tout le territoire turc. L’ambassade à Ankara et les trois représentations consulaires, à Istanbul, Izmir et Adana, sont concernées.

L’alerte de sécurité évoque une menace « d’attaques terroristes », y compris contre le consulat général à Istanbul, et de possibles « enlèvements de citoyens américains et de ressortissants étrangers ».

Les autorités américaines recommandent une « prudence accrue » dans les lieux fréquentés par les Américains et d’autres étrangers, notamment dans les centres commerciaux et les immeubles de bureaux. Elles conseillent à leurs citoyens « d’adopter un profil bas » et « d’éviter les attroupements ».

 

L’alerte n’en dit pas plus sur l’origine de la menace. Ces mises en garde surviennent quelques heures après que l’armée américaine a annoncé avoir mené une frappe contre de « hauts responsables » d'Al-Qaïda près d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie.

Source

 

 

 

 

 

États-Unis : un PDG de la Silicon Valley écrit à 10 millions de clients, prédisant une guerre civile en cas de victoire de Trump et leur disant qu’un vote pour Trump est un vote contre la démocratie

Commenter cet article

kyrEn 24/10/2020 18:16

Donc Hollande est un islamo-gauchiste, et Trump un défenseur de la démocratie... comment quelqu'un qui pressent aussi bien des conflits globalisés à venir peut-il être autant dans l'inversion accusatoire? Vos émotions vous aveuglent!