Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 18 octobre 2020

 

 

Enseignant décapité : "C'est ni plus ni moins que l'application de la charia sur le territoire français", déplore le sénateur LR Bruno Retailleau

 

Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat
Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCE-INFO)

 

"C'est ni plus ni moins que l'application de la charia sur le territoire français", a réagi samedi 17 octobre sur franceinfo Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat, après la mort par décapitation vendredi d'un professeur de Conflans-Sainte-Honorine qui avait montré les caricatures de Charlie Hebdo à ses élèves.

"Je pense qu'il faut dire aux Français que ce qui s'est passé, c'est ni plus ni moins que l'application de la charia sur le territoire français", a-t-il affirmé. "On a une illustration que des propos haineux de ceux qui les diffusent, soit à partir des mosquées ou dans d'autres enclaves territoriales, peuvent tuer des compatriotes. Et cette décapitation, c'est l'horreur, l'abomination", a-t-il poursuivi.

Passer de la commémoration à des actes de fermeté

Le chef de file des sénateurs républicains soutient une commémoration nationale, mais estime que cela n'est pas suffisant : "Je pense que si on veut rendre vraiment hommage à ce professeur d'histoire qui est mort pour avoir été au bout de ce qu'il pensait être sa mission, c'est-à-dire la liberté d'enseignement et la liberté d'expression, il faut faire beaucoup plus que de commémorer. Il faut passer de la commémoration à des actes de fermeté", a-t-il déclaré.

L'enseignant avait été menacé sur les réseaux sociaux. Bruno Retailleau a interpellé le ministre de l'Éducation : "Je voudrais savoir si la haute hiérarchie de l'Éducation nationale l'a protégé. Qu'a fait l'Éducation nationale pour protéger l'un des siens, un professeur qui avait fait sa mission ?", s'est interrogé le sénateur.

Source

 

Boualem Sansal : "La France ne comprend toujours pas ce à quoi elle est confrontée"

 

Boualem Sansal à Paris le 4 septembre 2015
Boualem Sansal à Paris le 4 septembre 2015afp.com/Joel Saget
Article Abonné

Pour le romancier algérien, notre pays se croit frappé par des terroristes alors qu'il subit une guérilla islamiste qui prend son élan pour un jour atteindre les dimensions d'une guerre totale.

" Quelle horreur, quelle barbarie, on décapite un prof pour une caricature qui a fait mille fois le tour de la planète ! C'est dire la rancoeur et la folie des islamistes. On condamne en rivalisant d'émotion et de formules, on affirme son soutien à la famille de la victime, on rassure le corps enseignant et les parents d'élèves, on appelle à des mesures fortes, on promet la fermeté. Voilà ce qu'on entend sur les ondes. On fait son devoir, on a la conscience tranquille... jusqu'à la prochaine horreur, la prochaine barbarie. 

Tout cela montre que la France ne comprend toujours pas la réalité à laquelle elle est confrontée. Elle se croit frappée par des terroristes, des jeunes fichés S ou pas, alors qu'elle subit une guérilla qui peu à peu prend son élan pour un jour atteindre les dimensions d'une guerre totale, comme beaucoup de pays l'ont vécue et la vivent

Lire la suite (payente)

 

Note : un article que j'aurais bien voulu lire. Mais je le présente juste a titre d'information 

 

 

 

Manuel Valls évoque d’éventuels “dysfonctionnements” de l’administration et appelle à montrer, partout, à la rentrée, les caricatures de Mahomet

 

 

Professeur décapité : manifestation « contre la haine », place de la République dimanche à l’appel de Mélenchon, la LDH, le MRAP, l’UEJF, SOS Racisme…

 

Céline Pina : “Je ne serai pas au rassemblement place de la République aujourd’hui. Je n’irai pas valser au bal des hypocrites

 

 

Rediffusion. En 2015, l’éducation nationale suspendait “à titre consevatoire” un prof qui avait montré un dessin de Mahomet en classe

 

 

Selon une note du renseignement, un inspecteur de l’Éducation nationale devait rappeler à Samuel Paty, le professeur décapité, les “règles de laïcité et de neutralité” suite à son cours jugé polémique

 

 

Des élèves musulmans de Conflans réagissent à la décapitation de leur prof : “Il avait une réputation de raciste (…) Il a insulté notre prophète (…) Vous voulez voir sa tête (décapitée) ? La photo est sur Twitter” (MàJ)

 

Guillaume Bigot : “C’est le chantage à l’islamophobie qui s’est révélé complice de l’exécution de Samuel Paty. Le CCIF devrait donc être immédiatement dissous

 

 

Professeur tué: le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov condamne l’attentat, mais appelle la France «à ne pas provoquer les musulmans»

 

Si le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov a condamné l’acte terroriste particulièrement violent de vendredi 16 ocrobre, durant lequel un professeur a été décapité en pleine rue pour avoir montré une caricature de Mahomet à ses élèves, il a exhorté la France «à ne pas provoquer les musulmans».

«Cette tragédie laisse penser que la société française, quand elle parle de démocratie, la confond souvent avec la permissivité, la démonstration d’une attitude inadmissible envers les valeurs islamiques», a-t-il notamment expliqué le 17 octobre 2020 sur Telegram.

Le leader tchétchène assure également que l’islamiste Abdoullakh Anzorov «a passé presque toute sa vie en France, y ayant déménagé enfant avec ses parents, ayant grandi aux côtés des Français, communiquait, parlait et écrivait dans leur langue». «Et il était probablement conscient de ses actions, comprenant que l’Etat était sourd face aux croyants», précise-t-il encore.

«Nous condamnons cet acte terroriste et exprimons nos condoléances aux proches du défunt», affirme malgré tout Ramzan Kadyrov, qui «exhorte» toutefois la France «à ne pas provoquer les croyants, à ne pas blesser leurs sentiments religieux» «Ce n’est pas la première fois que les Français essaient de rejeter tous leurs problèmes sur les Tchétchènes», appuie-t-il également.

RT

 

 

 

Attentat de Conflans: Xavier Raufer « Il y a 50 000 Tchétchènes en France. On a introduit sournoisement tous ces Tchétchènes sans en informer les Français. Ils sont potentiellement dangereux et fanatiques ». La Tchétchénie, réservoir de djihadistes pour Daesh (Vidéo)

 

 

Attentat de Conflans: Xavier Raufer « Il y a 50 000 Tchétchènes en France. On a introduit sournoisement tous ces Tchétchènes sans en informer les Français. Ils sont potentiellement dangereux et fanatiques ». La Tchétchénie, réservoir de djihadistes pour Daesh (Vidéo)

Le djihadiste était Tchétchéne, cette petite république du Caucase russe. Nous faisons le point sur cette région devenue, depuis les années 1990, un foyer islamiste, voire djihadiste.

Lire la suite

 

Selon le gouvernement hongrois, la décapitation de Samuel Paty est liée à une immigration massive et incontrôlée en France

 

Décapitation de Samuel Paty : Il avait beaucoup de menaces de mort… il se faisait harceler par des élèves”

 

Charlotte d’Ornellas : “Faire une vidéo pour dénoncer quelqu’un qui aurait attaqué le prophète, c’est le condamner à mort

 

Décapitation de Samuel Paty : la Pologne avait rejeté la demande d’asile de l’assaillant tchétchène et de sa famille

 

 

“La police française tue un homme…” : le titre du New York Times sur la décapitation de Samuel Paty provoque un tollé

 

 

Bordeaux : huit ans de prison pour Soufiane Hamidi, l’agresseur au marteau déjà condamné 18 fois

 

 

Poissy (78): un individu, qui fonçait sur un policier, neutralisé d’une balle dans la tête, 2 autres interpellés

 

 

Belgique : Une voiture fonce délibérément dans la foule lors d’une manifestation du Vlaams Belang (MàJ. Yasin filme l’attaque depuis l’interieur du véhicule)

 

 

La combattante de l’Etat islamique Noura Firoud de retour en Belgique

 

 

“Les Blancs américains perdent leur majorité démographique”, souligne l’ex-ambassadeur de France aux États-Unis

Note; le grand remplacement est donc confirmer pour les USA ! Pour nous il seras plus lent

 

 

Algérie, Maroc, Tunisie… de plus en plus de jeunes veulent émigrer en France

 

Zemmour : “Dans une logique civilisationnelle, les européens devraient soutenir l’Arménie chrétienne, mais l’Allemagne est tétanisée par sa forte communauté turque

 

 

Afrique du Sud : Tensions raciales en marge du procès de deux Noirs accusés du meurtre d’un fermier blanc, des dizaines d’agriculteurs font le siège du tribunal

Commenter cet article