Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 1 octobre 2020

 

 

 

 

 

Poutine, Macron et Trump appellent à la cessation des hostilités au Haut-Karabakh

 

Les Présidents russe, français et américain, qui dirigent le Groupe de Minsk, ont appelé l'Arménie et l'Azerbaïdjan à un cessez-le-feu au Haut-Karabakh et à relancer les négociations.

Vladimir Poutine, Emmanuel Macron et Donald Trump ont condamné l'escalade du conflit au Haut-Karabakh et invité l'Arménie et l'Azerbaïdjan à cesser les hostilités, ressort-il de la déclaration adoptée jeudi 1er octobre par Vladimir Poutine, Emmanuel Macron et Donald Trump en tant que coprésidents du Groupe de Minsk.

«Le Président de la Fédération de Russie, le Président des États-Unis et le Président de la République Française, qui représentent les pays co-présidents du Groupe de Minsk de l'OSCE, condamnent résolument la montée des violences à la ligne de contact dans la zone de conflit du Haut-Karabakh», est-il spécifié dans la déclaration dont le texte a été publié par le Kremlin.

Les chefs d'État ont adressé leurs condoléances aux familles des personnes tuées et leur sympathie aux blessés dans le Haut-Karabakh.

«Nous appelons à cesser immédiatement les hostilités entre les forces armées des parties en conflit.Nous appelons aussi les dirigeants arméniens et azéris à reprendre les négociations sans aucune condition préalable, en vue de régler le conflit avec le concours des co-présidents du Groupe de Minsk de l'OSCE», ont ajouté les Présidents.

Lire la suite

 

 

 

 

Macron préoccupé par des messages «guerriers» de la Turquie sur le Karabakh

 

Le président français Emmanuel Macron s'est dit mercredi «préoccupé» par des déclarations «guerrières» de la Turquie sur le Nagorny Karabakh, théâtre de violents combats entre l'Azerbaïdjan et des séparatistes soutenus par l'Arménie. La Turquie s'est déclarée mardi déterminée à aider l'Azerbaïdjan à «recouvrer ses terres occupées et à défendre ses droits et intérêts selon le droit international» dans le Nagorny Karabakh.

«J'ai noté les déclarations politiques de la Turquie qui, je pense, sont inconsidérées et dangereuses», a déclaré M. Macron, lors d'une conférence de presse dans la capitale lettone Riga. «La France demeure extrêmement préoccupée des messages guerriers que la Turquie a eus ces dernières heures, au fond décomplexant l'Azerbaïdjan dans ce qui serait une reconquête du Nord Karabakh et cela nous ne l'accepterons pas», a-t-il insisté.

Le chef de l'État français a annoncé qu'il aurait des entretiens avec son homologue russe Vladimir Poutine, mercredi soir, et avec le président américain Donald Trump, jeudi, avant de rendre compte de la situation devant le Conseil européen.

«Je dis à l'Arménie et aux Arméniens, la France sera dans son rôle», a insisté M. Macron.

Lire la suite et voir vidéo

 

 

 

Témoignages exclusifs : les mercenaires syriens d'Erdogan se déploient au Haut Karabakh

 

Un soldat de l'armée du Haut-Karabakh, le 6 avril 2016 près du village de Madaghis en Azerbaïdjan
Un soldat de l'armée du Haut-Karabakh, le 6 avril 2016 près du village de Madaghis en Azerbaïdjanafp.com/KAREN MINASYAN
Article Abonné

Depuis la mi-septembre, plus d'un millier de miliciens ont été recrutés en Syrie par la Turquie et acheminés dans la région séparatiste où s'affrontent l'Arménie et l'Azebaïdjan. L'Express a pu joindre des responsables militaires sur place.

Après le Nord de la Syrie et la Tripolitaine en Libye, les mercenaires syriens à la solde de la Turquie sont désormais déployés dans la région séparatiste à majorité arménienne du Karabakh, en soutien de l'Azerbaïdjan, qui tente de reconquérir par la force cette zone depuis samedi dernier. Depuis la mi-septembre, plus d'un millier de miliciens supplétifs ont été recrutés en Syrie et acheminés par avions dans le Caucase, selon des responsables de ces groupes armés. L'information, vivement contestée par l'Azerbaïdjan, a circulé sur les réseaux sociaux et a pu être confirmée grâce à plusieurs témoins directs, joints par téléphone depuis leur nouveau terrain de guerre. 

Source

LIRE AUSSI : L'Azerbaïdjan annonce la destruction d’un système S-300 arménien au Haut-Karabakh

LIRE AUSSI : La Défense arménienne publie des photos de l'avion Su-25 abattu par un F-16 turc, selon Erevan

 

 

 

 

Zemmour veut l’expulsion de tous les migrants “mineurs isolés” (MàJ : SOS Racisme porte plainte, la ministre Moreno saisit le procureur)

 

 

 

“Mineurs isolés” étrangers à Paris : Les riverains n’en peuvent plus. “Ils s’attaquent à tout le monde, ils cherchent une proie, même une petite vieille”

 

 

L’Unicef dénonce la stigmatisation des mineurs isolés en France depuis l’attaque au hachoir

 

Marine Le Pen veut rapatrier les mineurs isolés dans leur pays d’origine

 

Attentat à Paris : Le père du terroriste “très heureux” que son fils ait “protégé l’honneur du Prophète” et “servi l’Islam”. Au Pakistan, “tout le village est fier” (MàJ)

30/09/2020


 

 

Attaque à Paris : au Pakistan, “Tout le village est extrêmement fier, tous parlent de ce qu’il a fait, il a fait du bon travail”

 

 

La filière d’immigration pakistanaise tourne à plein régime en France : Hausse de plus de 45% des demandeurs d’asile pakistanais

 

 

Périgueux : Jamal Hassine condamné pour avoir violé une femme lourdement handicapée

 

 

“Toulouse est une ville plus violente que Marseille, les trafiquants font la loi dans les quartiers” (Reportage VA)

 

 

Nantes : 15 vols de motos en 24h, les voleurs n’ont souvent pas de casques pour éviter d’être poursuivis par la police

 

Loi anti-squat : un journaliste de Libé déplore que « la protection des maisons vides prime sur les personnes qui dorment dehors »

 

Le journalise de Libération, Tonino Serafini, s’étonne que la ministre du Logement et le Parlement se saisissent rapidement du problème des squats de « maisons vides ».

Une promptitude surprenante si l’on considère que les 902 000 personnes dépourvues de logement personnel en France ne suscitent aucun débat politique.

Un millier d’enfants ont dormi à la rue ou dans des abris de fortune la veille de la rentrée scolaire, indiquait une enquête publiée mi-septembre par la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS) et Unicef France. […] Ces chiffres disent en substance qu’un habitant de l’Hexagone sur 72 n’a pas de domicile personnel. La situation dure depuis des décennies : les gouvernements se succèdent, mais la grande exclusion ne recule pas. […]

La ministre du Logement s’est immédiatement saisie du sujet. Elle a dit sa compassion à l’endroit des propriétaires des maisons squattées sur les plateaux de chaînes d’infos : leur «situation particulière a ému toute la France». […]

Selon un décompte du collectif Les Morts de la rue, 569 personnes sans abri, sont décédées dehors, d’épuisement, de malnutrition, d’absence de soins, de froid, de violences, d’accidents, de suicides… en 2019. Mais eux n’ont pas eu droit à un débat parlementaire. La défense des résidences secondaires vides dix mois sur douze, oui.

msn/Libération

 

 

 

 

Evreux (27) : rixe interethnique entre Africains et Tchétchènes, un mort, le quartier “en état d’alerte” (MàJ : vidéo de l’altercation)

 

 

Mila : un individu jugé en comparution immédiate pour menaces de mort, il s’était filmé en train de mimer un égorgement à l’aide d’une feuille de boucher

 

Le CSA pointe la dégradation « inacceptable » de la diversité à la télévision : 15% de non-Blancs

 

Comme chaque année, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a analysé les programmes d’une vingtaine de chaînes pendant deux semaines, en mars et en septembre.

Le CSA monte au créneau. La représentation de la diversité de la population française à la télévision s’est dégradée en 2019, selon le baromètre annuel du Conseil supérieur de l’audiovisuel, dont le président a jugé mardi 29 septembre certains résultats « tout simplement inacceptables en 2020 ». […]

La part des personnes « perçues comme non blanches » a reculé à 15 % en 2019, contre 17 % en 2018 et 16 % en 2016. […]

Le Point et Madmoizelle.com

 

 

 

 

Paris (20e arr.) : Deux femmes massacrées dans un appartement. Le meurtrier “faisait sa prière” quand il a été arrêté

Commenter cet article