Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 7 aout 2020

 

 

 

 

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth

 

Le Président libanais a fait état de la «possibilité d'une interférence extérieure comme un missile, une bombe ou un autre moyen» dans l'explosion qui a eu lieu à Beyrouth.

L'enquête sur la double explosion meurtrière et dévastatrice dans le port de Beyrouth n'exclut pas l'hypothèse d'une intervention extérieure, a déclaré le chef d’État libanais Michel Aoun.

«La cause n'a pas encore été déterminée. Il y a la possibilité d'une interférence extérieure comme un missile, une bombe ou un autre moyen», a-t-il précisé.

Des recherches seront menées dans trois directions: «Premièrement, comment le matériau explosif est entré et a été stocké [...], deuxièmement, est-ce que l'explosion est le résultat d'une négligence ou d'un accident [...] et troisièmement, la possibilité qu'il y ait une interférence extérieure», a expliqué M.Aoun.

Directeur du port interpellé

Au moins 16 fonctionnaires du port de Beyrouth et des autorités douanières ont été placés en détention dans le cadre de l'enquête sur l'explosion d'un entrepôt renfermant des tonnes de nitrate d'ammonium, a annoncé le procureur militaire Fadi Akiki. Le directeur du port fait partie des personnes interpellées, selon la télévision libanaise.

Précedemment, le gouvernement a assigné à résidence le personnel administratif du port sinistré jusqu'à que soit établie la culpabilité de la double explosion qui a endommagé la moité de la capitale libanaise.

Détails à suivre

LIRE AUSSI  :Explosions à Beyrouth : le nitrate provenait d'un cargo russe délabré

:  Pour rappel, l’explosion a eu lieu le mardi 4 août 2020 faisant au moins 145 morts et 5.000 blessés et dévastant une partie de la capitale libanaise

 

Note : un missile ou une bombe, il ne le sera peut-être jamais. Mais une chose est sûre c’est que le gouvernement libanais est largement en faute d'avoir laissé "pourrir" ce nitrate d'ammonium dans des entrepôts pendants des années. Le seuil moyen maintenant pour eux de se déculpabiliser aux yeux de leur citoyen, c'est d'accuser les Israéliens de ce drame

Vers une guerre de religion, infos du 7 aout 2020

 

 

Israël abat un drone provenant du Liban

 

L'armée israélienne a annoncé ce 7 août avoir abattu un drone en provenance du Liban, sur le plateau du Golan, une région stratégique à la frontière avec la Syrie.

Tsahal a abattu dans la nuit un drone entré dans l'espace aérien du pays près du mont Hermon, sur le plateau du Golan, une région stratégique à la frontière avec la Syrie.

Aucun détail n'a été rendu public, l'armée précisant simplement que l'incident n'était pas lié au déclenchement des sirènes d'alarme quelques heures plus tard, dû à une fausse alerte à l'infiltration d'un drone.

Ces dernières semaines ont été marquées par une nouvelle montée de la tension entre Israël et le Hezbollah libanais.

Israël contrôle la majeure partie du plateau du Golan depuis la guerre des Six Jours de 1967.

Détails à suivre

 

 

Tsahal frappe les positions souterraines du Hamas à Gaza

 

Le 6 aout

Les forces israéliennes ont annoncé avoir frappé plusieurs installations souterraines appartenant au Hamas dans la bande de Gaza jeudi 6 août dans la soirée.

L'aviation des forces israéliennes a pris pour cible les positions souterraines du Hamas, l'attaque ayant suivi le lancement «de ballons explosifs contre Israël pendant la journée», a indiqué l'armée.

«Notre avion vient de frapper en réponse l'infrastructure terroriste» dans le nord de la bande de Gaza, a-t-elle indiqué.

Lire la suite

 

 

«Ce sont nos enfants, ce ne sont pas des Boko Haram»: révélations sur la mort de 44 détenus au Tchad – exclusif

 

La Commission nationale tchadienne des droits de l’Homme publie un rapport sur la sombre affaire de la mort de 44 détenus en prison à N’Djamena. Son président, dans un entretien exclusif à Sputnik, révèle les tortures, les conditions de détention inhumaines, la responsabilité de l’État et le doute sur l’appartenance de ces personnes à Boko Haram.

Lire l'article

 

 

 

Erdogan annonce la reprise des recherches d'hydrocarbures en Méditerranée

 

Recep Tayyip Erdogan a annoncé la reprise des activités de forage à la recherche d'hydrocarbures dans une zone disputée de la Méditerranée orientale.

Lire l'article

 

 

 

Donald Trump signe deux décrets contre les applications chinoises TikTok et WeChat

 

Le président des Etats-Unis veut interdire aux Américains toute transaction avec ces fleurons du numérique chinois. La Chine dénonce « une manipulation et une répression politiques », et TikTok menace de porter l’affaire devant les tribunaux.

Lire l'article

 

 

 

Waghäusel : 2 migrants syriens jettent un Allemand de 54 ans sur les rails alors qu’un train arrivait, il a été percuté et est grièvement blessé

 

Allemagne – des manifestants proches de l’AfD ont manifesté à Waghäusel contre la politique d’immigration du gouvernement fédéral. Le Parti de gauche et le SPD avaient appelé à une contre-manifestation.

Ils agitent des drapeaux allemands à côté des parapluies : Les manifestants se sont rassemblés lundi soir à la gare de Waghäusel – où deux réfugiés syriens ont poussé un homme de 54 ans sur la voie ferrée, alors qu’un train arrivait en gare.

« Merkel doit partir » était l’une des phrases les plus prononcées par les manifestants, ainsi que le souhait de voir « tous les politiciens chasser du pays ».

Le maire de Waghäusel, Walter Heiler :

« (…) Nous ne devons pas commettre l’erreur de supposer qu’une minorité de la population, qui appelle maintenant à des expulsions massives de migrants et tente d’utiliser les récents événements à ses propres fins, soit la population entière de Waghäusel ! Ce n’est pas Waghäusel. Il n’y a pas de place à Waghäusel pour la xénophobie ! (…) »

Bnn.de / Wochenblatt

 

Allemagne – Deux demandeurs d’asile syriens ont été arrêtés, dans la ville de Waghäusel, après avoir poussé un Allemand de 54 ans devant un train qui arrivait en gare. La victime est grièvement blessée après avoir été percutée par le train.

L’attaque a eu lieu à la gare de Waghäusel la semaine dernière, les deux suspects ont été arrêtés deux jours plus tard dans un foyer pour demandeurs d’asile, après avoir été identifiés par la police locale.

Les deux demandeurs d’asile syriens sont des frères âgés de 22 et 25 ans.

Le frère aîné aurait agressé physiquement l’Allemand et l’aurait ensuite poussé sur la voie ferrée. Il a empêché l’homme de remonter sur le quai. Pendant ce temps, le Syrien de 22 ans encourageait son frère.

(…) Malgré un freinage d’urgence, l’homme a été heurté par un train de marchandises qui approchait et a été grièvement blessé. Il n’est pas en danger de mort, mais souffre d’une fracture de la cuisse et de plusieurs os cassés.

Heidelberg 24

 

 

Ars-sur-Moselle (57) : Christopher, 29 ans, tabassé à mort en pleine rue par trois individus « défavorablement connus de la justice »

 

Christopher Fries, l’homme qui a été retrouvé inconscient mardi 4 août au petit matin, rue de l’Argonne au centre-ville d’Ars-sur-Moselle, est décédé. Transporté dans un hôpital de Nancy en état de mort cérébrale, il a succombé à ses blessures dans la soirée de mardi sans avoir pu donner sa version des faits aux enquêteurs.

Déjà défavorablement connus de la justice, les trois individus, interpellés quelques heures plus tôt, se trouvent toujours en garde à vue (…)

« C’est une bagarre d’ivrognes dans un quartier assez sensible en raison de la présence de jeunes qui boivent dans la rue, estime Bruno Valdevit, le maire de la commune. Deux commerces vendent de l’alcool sous le manteau et les plaintes de riverains sont nombreuses. (…) »

(…) Le Républicain Lorrain

 

 

 

Île-de-France : Des airbnb transformés en lieux de prostitution ou de « fête », un propriétaire : « Impossible de faire une sélection au faciès vis-à-vis de gens de couleur ou de bandes… »

 

 

Depuis la fin du confinement, les locations courte durée sont prises d’assaut par des jeunes en manque de fête. Un calvaire pour le voisinage. (…)

Mais les locations d’appartement à courte durée vont parfois beaucoup plus loin que de simples fêtes. A quelques kilomètres de Paris, en Seine-Saint-Denis, deux lofts sont parfois loués par des prostituées. En plus des nuisances sonores régulières liées aux fêtes organisées par les locataires, les voisins n’en peuvent plus. Le processus est rôdé. A chaque fois, deux ou trois filles louent l’appartement pour une journée et une nuit. Contactées via des sites d’escort, elles donnent rendez-vous par SMS à leurs clients.

Le Parisien

 

 

Pays-Bas : Un réfugié Nigérian ébouillante une lesbienne dans un centre d’accueil. C’est tabou au Nigéria.

 

Une lesbienne du centre d’asile de Gilze a été victime de violences anti-gay. Elle a été aspergée d’eau bouillante par un résident Nigérian. La femme a subi de multiples brûlures au premier et au deuxième degré. Un homme a également crié que l’homosexualité est un tabou au Nigeria et a menacé de briser les jambes et les bras du couple de lesbiennes. L’agence centrale pour l’accueil des demandeurs d’asile (ACI) a lancé une enquête sur l’incident. (…)

Telegraaf.nl

 

 

 

Zemmour : « La multiplication des vols, des viols, des crimes gratuits, c’est le « djihad du pauvre » (…) Ils prennent une revanche historique »

 

Cette semaine, Valeurs actuelles consacre sa Une à Éric Zemmour, propulsé homme de l’année après une année médiatique bien remplie. Pour l’occasion, il accorde à l’hebdomadaire dix pages d’interview, dans lesquelles il revient sur ses thèmes favoris. Morceaux choisis.

(…) Alors que nombre d’observateurs assurent que la droite a d’ores et déjà gagné par K.O. la bataille des idées, Zemmour pense, lui, que c’est le contraire : « Dans quel monde médiatique et idéologique vit-on ? Dans le monde de la théorie du genre, de la “diversité”, du mariage homosexuel, de “l’immigration chance pour la France”, de Traoré victime de violences policières ! Croire que [la droite] aurait gagné la bataille des idées est ridicule », affirme-t-il, avant d’ajouter que « nous n’avons jamais subi un tel degré d’endoctrinement, de l’école jusqu’à la télévision, au cinéma, dans les chansons ». Et de critiquer la « bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine largement ». (…)

« Les vols, les viols, les crimes gratuits, c’est le “djihad du pauvre” »

« (…) La multiplication des vols, des viols, des meurtres ne sont pas causées par un “ensauvagement” de la société française, encore moins des « incivilités » comme dit pudiquement le président Macron, mais le produit de cette guerre de civilisation, de cette situation coloniale où les colonisateurs sont les colonisés d’hier qui prennent une revanche historique. Les vols, les viols, les crimes gratuits, c’est le “djihad du pauvre”. Tant qu’on se trompera de diagnostic, on se trompera de traitement. »

(…) Valeurs Actuelles

 

 

Toulouse : un homme dans un état grave après avoir été poignardé lors d’une agression

 

Toulouse : un homme blessé à l’arme blanche quartier des Carmes

Un homme a été blessé à l’arme blanche jeudi soir, quartier des Carmes à Toulouse. Les pompiers sont intervenus vers 22 heures pour lui porter secours. La victime a été hospitalisée dans un état grave.

[…]

L’article dans son intégralité sur France Bleu

 

 

Sainte-Catherine (62): une femme de 73 ans violée en pleine rue, un suspect interpellé

 

Une femme de 73 ans violée en pleine rue, près d’Arras : un suspect interpellé

[…]

Une agression sauvage et violente. Jeudi 6 août 2020, une femme de 73 ans a été victime d’un viol, en pleine rue, à Sainte-Catherine, près d’Arras (Pas-de-Calais). Un homme de 37 ans, suspecté d’être l’auteur, a été interpellé.

[…]

Un employé municipal, âgé de 37 ans, correspondant au signalement a donc été interpellé, peu de temps après, et placé en garde à vue.

[…]

L’article dans son intégralité sur Actu Pas-de-Calais

 

 

L’Etang-la-ville (78) : Un Roumain « défavorablement connu » agresse et tente de violer une quinquagénaire en pleine rue

 

Il est 22 h 30 rue du Général-de-Gaulle lorsque des riverains appellent la police et explique qu’un homme tente d’abuser d’une femme. Plusieurs patrouilles convergent vers les lieux. Un témoin explique au policier que le suspect se cache dans un fourré. Les forces de l’ordre s’approchent du bosquet et y découvrent un homme d’origine roumaine déjà défavorablement connu des services de police. Le trentenaire est aussitôt interpellé et conduit au commissariat.

D’autres fonctionnaires viennent en aide à la victime. Cette femme de 51 ans explique qu’elle marchait dans la rue lorsqu’elle a été abordée par cet homme. Celui-ci s’est ensuite jeté sur elle en la frappant au visage avant de l’entraîner dans un buisson où il l’a fait tomber à terre, a déchiré ses vêtements tout en l’empêchant de crier. La quinquagénaire s’est débattue, empêchant son agresseur de la violer avant de parvenir à le mettre à fuite.

Le Parisien

 

 

Explosion de l’insécurité à Palavas-les-Flots : Les habitants appellent à manifester « contre la racaille » ce vendredi. « On a peur de se promener. On n’en peut plus ! »

 

Un appel à une marche pacifique ce vendredi 7 août à 19 h est lancé contre l’insécurité qui auraient explosé cette année.

« On a peur de se promener. On n’en peut plus ! » C’est un grand ras-le-bol qu’expriment certains habitants de Palavas-les-Flots depuis plusieurs semaines. Ces derniers appellent à une marche pacifique, le vendredi 7 août à 19 h, devant la police municipale « contre la délinquance, la racaille et l’insécurité« .

(…) Midi Libre

 

Toulouse : un policier risque d’être poursuivi pour avoir asséné un coup de poing à un Algérien, pris en flagrant délit de cambriolage

 

Un homme pris en flagrant délit de tentative de cambriolage à Toulouse a été difficilement maîtrisé, en fin de semaine dernière, par la BAC qui était prise à partie. Un policier a alors asséné au moins un coup de poing au suspect. Ses blessures sont impressionnantes. Le ministère public n’exclut pas la possibilité d’ouvrir une enquête.

La Dépêche

(…) Le ministère public n’exclut pas la possibilité d’ouvrir une enquête sur les modalités de l’interpellation de ce ressortissant algérien arrivé il y a peu en France. L’homme venait de faire l’objet d’un rappel à la loi pour des faits similaires, même si son casier est vierge.

L’avocat des policiers insiste « Violent, le prévenu a opposé une grande résistance et mon client n’a fait que protéger sa collègue. Je ne justifie en rien ses blessures mais s’il veut ne pas être violenté, il faut arrêter d’être un délinquant et de s’en prendre aux policiers ». Le policier souffre notamment d’une entorse à un doigt suite à cette intervention, entraînant un arrêt maladie de 3 jours mais sans ITT.

ACTU Pénitentiaire

 

 

Vic-la-Gardiole (34) : Quatre touristes allemands, en balade, ont été agressés par une dizaine de « jeunes »

 

Mi-juillet, quatre touristes allemands qui se promenaient à Vic-la-Gardiole ont été pris à partie par une dizaine de jeunes. Vers 21 h, voyant la situation se dégrader, les victimes (trois hommes et une femme) tentaient de prendre la tangente. Ils étaient alors rattrapés et violentés par trois individus.

L’un des agresseurs n’hésitait pas à les asperger de gaz lacrymogène avant que d’autres personnes n’interviennent pour faire cesser les hostilités.

(…) Midi Libre

 

 

 

 

Explosion des cas de traite d’êtres humains au Maroc, +783% depuis 2017

 

Entre 2017 et 2019 au Maroc, le nombre d’affaires liées à la traite d’êtres humains a augmenté de 783%, a déclaré la présidente du Conseil national des droits de l’Homme. Elle précise que 719 personnes en ont été victimes, dont «283 […] d’exploitation sexuelle», rapporte Aujourd’hui Le Maroc.

Les crimes relatifs à la traite d’êtres humains ont explosé entre 2017 et 2019 au Maroc, passant respectivement de 17 à 159, soit une augmentation de 783%, a déclaré à la presse la présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) Amina Bouayach à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains, relate Aujourd’hui Le Maroc.

Lire la suite

 

 

 

 

Isère : un maire sauvagement agressé par plusieurs individus, qui « tiraient des feux d’artifice contre l’église » (MàJ : 5 « jeunes » de 17 à 19 ans arrêtés)

 

06/08/2020

Quatre mineurs de 17 ans et un majeur de 19 ans suspectés d’avoir agressé le maire de la commune rurale de Miribel-Les-Echelles (Isère) ont été placés en garde à vue mercredi, ont appris nos confrères de l’AFP auprès du parquet de Grenoble.

Les suspects déjà connus pour divers délits

(…) BFMTV

 

28/07/2020

« Nous avons entendu du bruit avec un des conseillers présents. Des jeunes tiraient des feux d’artifice ou des pétards contre le mur de l’église », a précisé Marie-José Seguin, première adjointe du village, à LCI. « Le maire est arrivé pour essayer de calmer le jeu, pour leur dire qu’il ne fallait pas faire des choses comme ça contre le mur de l’église, même ailleurs dans le village. Je crois qu’il n’a pas eu le temps de s’expliquer, la violence a été très rapide, presque instantanée. »

LCI

 

Le maire d’une petite commune d’Isère intervenait pour faire cesser des jets de pétards ce lundi soir. Il a été agressé et blessé par plusieurs jeunes.

Il était environ 21 heures lorsque Williams Dufour, 51 ans, maire de Miribel-les-Échelles, a été violemment pris à partie par plusieurs jeunes rapporte Le Dauphiné. L’élu s’était rendu sur la place de l’église, pour faire cesser des jets de pétards.

Les perturbateurs ont fait usage de mortiers d’artifice à son encontre avant de le frapper, notamment au visage. La victime a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et a été transportée au centre hospitalier de Voiron. Quant aux agresseurs, ils ont pris la fuite sur des scooters. L’enquête a été confiée à la gendarmerie.

« Il s’agit de garçons d’environ 16 à 18 ans, qui ne sont visiblement pas de la commune », a-t-il ajouté. Ces derniers étaient six.

Actu 17

 

 

 

 

La Russie et la Syrie s’entendent pour la construction d’une réplique miniature de Sainte-Sophie

 

[…]

Des fonds privés syriens et russes ont proposé de reconstruire l’édifice religieux dans la province occidentale de Hama en Syrie. D’après le média libanais Al Modon, les travaux de préparation du site doivent commencer en août. L’idée vient du Syrien Nabeul Al-Abdullah, un chef de milice pro régime qui a obtenu l’accord de l’évêque de l’église orthodoxe de Hama.

Elle a été soumise à la Douma, service de législation russe, qui a convenu de soutenir le projet.

[…]

Le patrimoine, enjeu politique

[…]

D’après le géographe spécialiste de la Syrie, Fabrice Balanche, la Russie de Vladimir Poutine s’affirme ainsi en «protectrice des chrétiens». Dans une interview pour reforme.net, il montre comment la construction d’une nouvelle Sainte-Sophie en Syrie sert des intérêts stratégiques précis.

«Tandis qu’Erdogan se place en nouveau calife des musulmans, Poutine ne pouvait pas faire autrement que de rappeler le rôle de protection des orthodoxes par la Russie, et au-delà du reste de la chrétienté.»

Le Figaro

 

 

MSF s’allie à l’ONG Sea-Watch pour reprendre les « sauvetages » de migrants en août : « Il n’y a actuellement aucun navire d’ONG en mer »

 

Médecins sans frontières (MSF) va s’allier à l’ONG allemande Sea-Watch pour reprendre en août les sauvetages de migrants en Méditerranée, ont annoncé jeudi 6 août les deux organisations. Depuis le débarquement de l’Ocean-Viking en Sicile, au début de juillet, aucun navire humanitaire n’avait navigué.

« On espère pouvoir quitter l’Espagne autour du 10 ou à la mi-août », a expliqué en amont à l’Agence France-Presse Hassiba Hadj Sahraoui, chargée des questions humanitaires chez MSF. La mission est « essentielle », car « actuellement, il n’y a aucun navire d’ONG en mer » tandis que les tentatives de traversée de la Méditerranée augmentent, a-t-elle rappelé.

« C’est la réponse catégorique de la société civile à la politique raciste de l’UE, qui préfère laisser des personnes se noyer plutôt que de leur permettre d’atteindre les côtes européennes », a déclaré Philipp Hahn, le chef de mission du Sea-Watch 4, dans un communiqué commun avec MSF.

(…) Le Monde

Commenter cet article

kyrEn 07/08/2020 16:38

L'hypothèse d'un missile est hasardeuse pour le pouvoir libanais, car cela pourrait conforter la thèse d'un missile non pas envoyé de l'extérieur mais construit dans le port et qui aurait implosé... il faudrait déterminer qui aurait pu avoir la bonne idée d'en construire à proximité d'autant d'explosif