Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 3 aout 2020

 

 

 

 

Un homme armé d’un couteau crie «Allahu akbar» et résiste aux gendarmes

 

Un homme armé d’un couteau, d’un bâton et criant «Allahu akbar» a été repéré dans les rues de Villefontaine, en Isère. Son interpellation a donné du fil à retordre aux gendarmes, comme le montre une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Un homme armé d’un couteau et d’un bâton a été surpris en train de déambuler dans les rues de Villefontaine, en Isère, rapporte France Bleu.

 Il a crié «Allahu akbar». Inquiet de son comportement, des riverains ont appelé les gendarmes.

Arrivés sur les lieux, les militaires ont tenté d’interpeller l’individu, qui s’est rebellé. Les forces de l’ordre ont dû s’y reprendre à plusieurs fois avant de le maîtriser. Une vidéo postée sur Twitter montre l’individu à terre qui se relève soudain alors que les gendarmes semblent vouloir lui passer les menottes.

Lire la suite

 

 

 

Toulouse : deux victimes d’agressions au couteau ont été transportées à l’hôpital en état d’urgence absolue

 

Deux agressions à l’arme blanche dans le centre de Toulouse en une nuit

[…]

La première victime, un homme de 26 ans a été agressé au ventre, rue de la Concorde entre le Boulevard Matabiau et le Boulevard d’Arcole vers 1h30 du matin. Un peu plus tard, vers 4h30, c’est cette fois Quai de la Daurade, toujours dans le centre de Toulouse, qu’un homme de 25 ans a été agressé à l’arme blanche également.

[…]

L’article dans son intégralité sur France Bleu

 

Orliénas (69): deux jeunes femmes enlevées, interpellation de Hatem T., connu des services de gendarmerie

 

Près de Lyon : une arme de poing trouvée chez l’homme soupçonné d’enlèvement

[…]

L’homme âgé d’une quarantaine d’années est connu des services de gendarmerie

[…]

Hatem T. avait obligé, sous la menace d’une arme à feu, deux jeunes femmes à monter dans son véhicule ce jeudi soir, au niveau d’un rond-point d’une commune proche d’Orliénas. Après un tour dans les rues de Lyon et alors qu’il avait décidé de revenir à Orliénas, les victimes s’étaient échappées

[…]

L’article dans son intégralité sur LyonMag

 

Il vole une bombe lacrymogène à deux policiers de Paris et les asperge à bout portant - vidéo

 

En voulant maîtriser un conducteur alcoolisé, deux policiers ont été agressés dans la nuit du 1er au 2 août dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Il leur a pris une bombe lacrymogène et l’a utilisée contre eux avant de prendre la fuite. Il a été interpellé plus tard.

Deux fonctionnaires de la Division régionale motocycliste (DRM) de la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de Paris ont été agressés lors d’un contrôle routier dans la nuit du 1er au 2 août dans le XVIIIe arrondissement, rapporte Actu17.

L’agression a eu lieu vers 3 heures à hauteur de la porte de Clignancourt, lorsque les deux motards ont tenté de maîtriser un individu en état d’ébriété qui conduisait sa voiture à vive allure. Mais lors de cette interpellation il leur a volé une paire de menottes et une bombe lacrymogène.

Comme le montre une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le malfaiteur utilise ensuite cette bombe contre les policiers, aspergeant également un autre homme et une jeune femme qui s’interposaient.

Trois personnes interpellées

Après l’arrivée des renforts, l’agresseur, qui avait pris la fuite à pied, a été interpellé. Ses deux passagers ont été également placés en garde à vue sans que l’on sache s’il s’agit de l’homme et de la jeune femme présents sur la vidéo.

Légèrement blessés, les deux fonctionnaires ont porté plainte. Une enquête a été ouverte.

VIDEO 

 

 

 

 

Argenteuil, terre salafiste : « Cette commune du Val-d’Oise est devenue une place forte des réseaux islamistes grâce à la complaisance des élus locaux »

 

Cette commune du Val-d’Oise est devenue une place forte des réseaux islamistes grâce à la complaisance d’élus locaux.

Voir aussi ici
(il faux enregistré le texte pour après l'agrandir sur son ordi)

 

Corbeil-Essonnes : Poignardé pour s’être plaint du bruit dehors durant la nuit, un homme de 38 ans est entre la vie et la mort

 

INFO ACTU17. Il est entre la vie et la mort à l’hôpital. Un homme habitant à Corbeil-Essonnes qui était excédé par le bruit au cours de la nuit, est allé demander à un groupe d’individus présents dans le parc de Robinson de faire moins de bruit, vers 5 heures du matin.

Après quelques échanges, la situation a dégénéré. L’homme a été violemment agressé et a reçu trois coups de couteau, l’un au niveau des fesses, deux autres dans le dos apprend-on de source policière (…)

Actu17

 

Le psychologue américain Steven Pinker: «Le statut de victime sert de prétexte à la prise de pouvoir»

 

Aux États-Unis, le débat autour de la liberté d’expression s’intensifie. Le psychologue cogniticien Steven Pinker a déjà déploré publiquement ce climat d’intimidation, ce qui lui a valu d’être la cible d’une pétition réclamant sa démission. Avec lui, nous avons parlé de la raison et de ses opposants.

Ces dernières semaines, la liberté d’expression aux États-Unis a fait l’objet de débats particulièrement houleux : que peut-on dire, que ne peut-on pas dire – et qui décide de tout cela ? Dans ce combat culturel, il y a deux camps. Pour certains, la société se caractérise par des structures qui ont été établies par des hommes blancs et hétérosexuels et excluent, de ce fait, tous ceux qui s’écartent de cette norme.

Depuis la mort violente de George Floyd se pose une question qui ne date pas d’hier : que peut faire la société pour favoriser la diversité ? Sur Twitter, des Blancs fustigent leurs propres privilèges, et de nombreux journaux écrivent désormais « black » avec un « B » majuscule.

D’autres pensent que ces efforts d’inclusion risquent de progressivement restreindre la liberté d’expression. L’avènement d’un moralisme orthodoxe a conduit à la démission de plusieurs représentants d’institutions culturelles majeures. […]

Le Soir

 

 

 

Étampes (91) : une rixe géante impliquant plus de 200 « jeunes » éclate à la base de loisirs, les policiers encerclés (MàJ : la Région IdF porte plainte et demande un fichier des interdits de centres de loisirs)

 

02/08/20

Après la rixe ayant opposé une centaine de jeunes sur la base de loisirs d’Étampes (Essonne), la région Île-de-France a décidé de déposer plainte et réclame des renforts policiers pour faire face à la récente montée des tensions. Trois participants à la bagarre ont été légèrement blessés, ils n’ont pas voulu porter plainte.

La présidente de la région, Valérie Pécresse, a fermement dénoncé sur twitter ces faits, qu’elle qualifie d' »inacceptables« . Elle a annoncé par ailleurs que Patrick Karam se rendra sur place dimanche « pour évaluer les besoins de forces de sécurité supplémentaires et les transmettre au ministère de l’intérieur« . Patrick Karam, vice-président du conseil régional d’Île-de-France en charge de la jeunesse, des sports, de la vie associative, de la citoyenneté et des loisirs réclame à l’État « plus de vigiles, de forces de police, de gendarmerie pendant les périodes de fortes chaleurs« . Il demande par ailleurs au ministre de l’Intérieur des interdits d’îles de loisirs, avec des fichiers, sur le même principe que pour les stades.

« La région investit de manière colossale pour le repos des familles pour donner aux familles les plus défavorisées de se reposer de se détendre il n’est pas question qu’on traumatise ces familles-là, que des enfants soient marqués à vie parce que vous avez des voyous qui s’affrontent« , insiste l’élu. […] « On sent bien qu’il y a une tension depuis quelques semaines, que la situation est plus volatile que les années précédentes, que la violence ne demande qu’à se déchaîner (…) beaucoup de jeunes ne retournent pas dans leurs pays d’origine, ils sont dans leurs appartements et se regroupent et vont régler leurs querelles sur nos îles », explique-t-il.

francetvinfo

Plusieurs vidéos impressionnantes ont été diffusées sur les réseaux sociaux. La scène s’est déroulée ce vendredi après-midi à la base de loisirs d’Étampes (Essonne). Sur l’une des séquences d’environ 30 secondes qui a été visionnée plus de 65 000 fois sur Twitter, on aperçoit un groupe de plus de 200 jeunes regroupés qui sont en plein affrontement.

La bagarre a eu lieu alors que la température atteignait près de 40 degrés ce vendredi en région parisienne et que plus de 1000 personnes étaient venues se baigner.


Selon Gérard Hébert, le président du syndicat mixte de la base de loisirs qui a été interrogé par Le Parisien, cette rixe serait partie d’une histoire de vol, entre deux groupes. Les forces de l’ordre, police, gendarmerie et police municipale, se sont rendues sur les lieux. Elles ont été encerclées par près de 200 jeunes et ont été contraintes de faire usage de moyens lacrymogènes.

«Tout serait parti à cause d’un portable volé», affirme une source policière au quotidien. «Les jeunes, chauffés par le soleil, ennuyaient les familles présentes, les obligeant à quitter les lieux, et draguaient outrageusement les jeunes femmes», ajoute cette même source. […]

actu17

 

 

 

Laxou (54) : Déjà condamné à deux reprises aux assises pour viol, il agresse sexuellement une jeune femme qui rentrait chez elle

 

Ce lundi soir, l’homme a mis la main aux fesses d’une étudiante qui rentrait chez elle. Déjà condamné à deux reprises aux assises pour viol (10 ans en 1984 et 25 ans en 1993), il sera jugé le 2 septembre prochain.

(…) L’homme, 60 ans, a été interpellé ce lundi soir, quelques minutes après avoir touché les fesses d’une jeune femme de 23 ans qui rentrait chez elle, à Laxou. Il reconnaît les faits.

En attendant l’audience du 2 septembre prochain, le parquet a requis et obtenu le maintien en détention du prévenu. « Il y a un risque très élevé de récidive », a glissé le magistrat. Et pour cause… La présidente Moulay a détaillé le casier judiciaire : un attentat à la pudeur en 1982, un viol dans le Var puni de 10 ans en 1984 et un autre viol, en récidive donc et avec arme, en 1993, dans les Côtes-d’Armor… »

(…) L’Est Républicain

 

 

 

 

Sarcelles : Marche blanche pour Thomas, poignardé à mort par un multirécidiviste qui sortait de prison. « Les dysfonctionnements de la Justice ont tué mon fils »

 

Le jeune homme est décédé le 11 juin après avoir été frappé de huit coups de couteau par un homme qui venait de sortir de prison. Environ trois cents personnes ont participé à la marche blanche en hommage à Thomas.

(…) Quelques proches, en larmes, viennent déposer une rose sur le trottoir, à l’endroit même où Thomas, 23 ans, s’est écroulé en mai dernier. « Repose en paix mon fils, crie, de douleur, sa mère. Maintenant nous voulons obtenir justice ! »

(…) En tête, ses amis les plus proches tenaient une banderole réclamant une « justice exemplaire pour l’assassin multirécidiviste ».

(…) Philippe Charbonnel réclame désormais « des réponses. Je veux comprendre ce qu’il s’est passé, connaître la vérité sur les faits. Et surtout, savoir pourquoi l’agresseur de mon fils, multirécidiviste, était dehors, en liberté alors que c’est un individu dangereux. Les dysfonctionnements de la justice ont tué mon fils. » Selon lui, l’agresseur était connu pour des faits de « violences aggravées ».

(…) Le Parisien

 

 

Orange : un homme dans le coma après avoir été passé à tabac, les policiers arrivés sur les lieux ont été « encerclés » par une centaine d’individus

 

Un homme de 26 ans est dans un état grave, il a été plongé dans un coma artificiel après avoir été violemment roué de coups à Orange (Vaucluse).

Les policiers ont été alertés vers 00h15 dans la nuit de jeudi à vendredi pour des détonations sur l’avenue de Fourchevieilles, située dans un quartier sensible d’Orange.

Un équipage de police est arrivé sur place, tout comme leurs collègues de la police municipale. Les forces de l’ordre ont alors fait face à une centaine de personnes rassemblées dans un climat très tendu. Un homme gisait au sol, ensanglanté. Les policiers ont été encerclés et pris à partie par de nombreux individus. Un policier municipal a reçu un coup au visage. Des renforts sont ensuite arrivés, notamment de la Brigade anticriminalité (BAC).

Les secours ont constaté que la victime avait reçu de nombreux coups au niveau de la tête. Cet homme qui serait âgé de 26 ans et inconnu des services de police, a été transporté par le SAMU, à l’hôpital.

Actu 17

 

 

P. Karam, vice-président de la région Île-de-France, sur la hausse de l’insécurité : « On sent bien que la violence ne demande qu’à se déchaîner (…) Beaucoup de jeunes ne retournent pas dans leurs pays d’origine »

 

25 personnes tweetent à ce sujet.

 

 

 

Nicaragua : attentat au cocktail Molotov dans la cathédrale de Managua, un crucifix du XVIIe siècle sérieusement endommagé

 

Un homme a lancé vendredi 31 juillet un cocktail Molotov dans la cathédrale de Managua (Nicaragua) provoquant un incendie qui a notamment endommagé un crucifix. Il n’y a pas eu de blessés, mais l’attentat a suscité une grande indignation dans la communauté catholique. Le cardinal Leopoldo Brenes, archevêque de la capitale du Nicaragua a dénoncé quant à lui un «acte terroriste» contre la pratique de la foi catholique dans le pays.

Selon des témoins, un homme portant une capuche est entré dans l’église avant de lancer l’engin incendiaire, et a dit à haute voix : «Je viens au sang du Christ», c’est-à-dire au crucifix intitulé « Sang du Christ » situé dans la chapelle du même nom, et manifestement la cible du raid. Un sacristain et un croyant ont été témoins de la scène et ont donné l’alerte. L’incendie a été rapidement éteint mais les dégâts sont importants : le précieux crucifix, âgé de 382 ans, a été sérieusement endommagé. Les sources diocésaines expliquent qu’il est «totalement calciné».

Le crucifix du Sang du Christ de Managua est très populaire dans le pays. Dans un communiqué, l’archidiocèse de Managua évoque une «action déplorable» qui «offense et blesse profondément» tous les catholiques car l’image de ce crucifix «est l’une des plus aimées et vénérées par les fidèles» nicaraguayens. […]

vaticannews

 

 

Royaume-Uni : une milice paramilitaire défile dans les rues de Brixton lors d’une manifestation de #BlackLivesMatter

 

Royaume-Uni – Des centaines de manifestants ont défilé dans les rues de Brixton pour marquer le Jour de l’émancipation de l’Africain.

Parmi les personnes qui défilaient, il y avait un groupe habillé en noir et équipé de ce qui semblait être des gilets anti-agression. Un des manifestants portait une cagoule, tandis qu’un autre, en colère, s’est opposé aux policiers en leur disant d’aller « se faire foutre ».

La police a déclaré que trois personnes ont été arrêtées lors de la manifestation de cet après-midi.

En réponse à l’événement, M. Farage a déclaré : « Des scènes terrifiantes à Brixton aujourd’hui. Une milice de style paramilitaire défilant dans les rues. C’est ce que le mouvement BLM voulait depuis le début et cela va diviser notre société comme jamais auparavant ».

Cependant, le co-dirigeant du Parti Vert, Jonathan Bartley, a répondu à l’intervention de M. Farage. Il a tweeté : « Vous essayez juste de créer des divisions. Mais ces gens à Brixton aujourd’hui savent que l’amour et la justice vaincront la peur et la haine que vous colportez. »

Daily Mail

VIDEO 

 

 

 

Grèce : le gouvernement octroie une aide financière aux migrants afin de les inciter à retourner dans leur pays d’origine

 

Grèce : le gouvernement octroie une aide financière aux migrants afin de les inciter à retourner dans leur pays d’origine

Le gouvernement grec a commencé à octroyer 2.000 euros aux demandeurs d’asile situés sur différentes îles de la mer Égée pour les inciter à retourner dans leur pays d’origine.

Le programme de retour volontaire et de réintégration, qui est financé par l’Union européenne (UE), vise à soutenir les demandeurs d’asile qui souhaitent retourner dans leur pays. En même temps, il aide les îles de la mer Égée, dont beaucoup sont submergées par les migrants.

Le programme a été initialement mis en place en mars, mais il est resté largement inactif en raison de la fermeture des frontières causée par l’épidémie du Coronavirus.

Cette annonce a également coïncidé avec la vague de milliers de migrants qui ont tenté de passer en Grèce au début de l’année, parce que le président turc Recep Tayyip Erdoğan avait ouvert sa frontière avec l’Europe.

Breitbart via Protothema

 

Note : les hommes politiques croient tous réglés avec de l'argent ! mais ce qui va ce passer c'est de plus en plus de migrants vont venir pour recevoir cet argent facile

 

 

Migrants : le Royaume-Uni appelle la France à sévir contre les traversées de la Manche

 

Le gouvernement britannique a appelé samedi la France à durcir ses mesures pour lutter contre les traversées illégales de migrants à bord de petites embarcations, jugeant leur niveau « inacceptable ». Quatre-vingt-seize migrants ont été interceptés par la police aux frontières vendredi, selon les autorités britanniques. La veille, 202 migrants ont réussi à rejoindre les côtes anglaises à bord de 20 embarcations, un record en une seule journée.

Selon un décompte de l’agence de presse britannique Press Associationn (PA), plus de 1.000 migrants ont réussi à franchir le détroit, l’un des plus fréquentés au monde, pour le seul mois de juillet. Au moins 682 migrants ont été interceptés par les autorités françaises après avoir tenté de traverser la Manche à l’aide d’embarcations de fortune ou à la nage depuis le 1er janvier, selon un décompte de l’AFP.

« Le nombre de traversées à bord de petites embarcations que nous observons en provenance de France est inacceptable», a déclaré samedi le secrétaire d’Etat à l’Immigration Chris Philp, soulignant que des «migrants continuent à arriver à Calais pour faire la traversée». « Les Français doivent prendre des mesures plus fortes », a ajouté Chris Philp, estimant que des «interceptions en mer et des retours directs de bateaux» doivent être mis en place. […]

msn

 

 

La France et l’Italie annoncent la création d’une « brigade » à la frontière pour empêcher le passage de migrants clandestins

 

Elle aura pour but d’empêcher le passage de migrants clandestins de la région de Vintimille côté italien vers la région de Menton côté français.

Les patrouilles communes existent déjà entre les polices aux frontières des deux pays mais cette brigade intégrée réunira pour la première fois, au sein d’une structure spécifique, des agents italiens et français placés sous commandement unique, a-t-on précisé dans l’entourage du ministre.

(…) Le Parisien

 

Migrants revendicatifs, tapages, échauffourées, violences, couteau, policiers blessés… retour sur d’étranges événements à Lons-le-Saunier

 

Lons-le-Saunier | Faits divers Échauffourées place de la Liberté: deux policiers blessés

Pour la seconde fois en moins d’une semaine, la police a dû intervenir en pleine nuit pour des tapages au centre-ville de Lons-le-Saunier. Sur place, ils ont trouvé une vingtaine d’individus en train de se bagarrer. L’un d’eux ayant un couteau, ils sont intervenus avec bombe lacrymogène et taser.

[…]

L’article dans son intégralité sur Le Progrès 

 

ndlr : un migrant en situation irrégulière, délinquant notoire, interpellé lors de ces faits, puis remis en liberté… une nouvelle fois interpellé

Lons-le-Saunier : le fauteur de troubles au couteau s’en reprend à la police

Libéré à l’issue d’une douzaine d’heures de garde à vue, l’individu dont l’interpellation mouvementée, dans la nuit de vendredi à samedi place de la Liberté, avait valu à deux policiers lédoniens d’être blessés, a refait parler de lui la nuit dernière. Il s’en est pris à une patrouille.

[…]

« Nous sommes scandalisés de voir que, non content d’avoir causé des blessures à deux de nos collègues, cet homme agresse de nouveau les policiers  », s’indigne un délégué syndical UNSA.

[…]

Les policiers l’ont donc interpellé, une seconde fois en 24 heures, et ramené en garde à vue. Déjà défavorablement connu pour des faits de violence, l’individu est aussi sous le coup d’un arrêté de reconduite à la frontière.

[…]

L’article dans on intégralité sur L’Est Républicain
 

[…]

…des agents de police de Lons-le-Saunier sont intervenus place de la Liberté pour disperser un groupe d’une trentaine de personnes qui crée de grosses nuisances sonores. Ayant reçu de nombreux appels de riverains excédés par le tapage nocturne, le commissariat lédonien décide d’envoyer une patrouille de trois policiers. Quand ils arrivent sur les lieux, les fonctionnaires sont immédiatement pris à partie par les individus, qui les provoquent, les menacent et les insultent. 

Dans un communiqué, le bureau départemental d’UNSA Police a précisé que les policiers avaient en face d’eux « des individus venus sur la circonscription pour demander asile et aide ». Selon une autre source policière, ces personnes, « pour la plupart des demandeurs d’asile », ont fait « un rassemblement spontané pour réclamer des régularisations et des meilleurs conditions d’accueil ».

[…]

Toujours dans le communiqué d’UNSA Police, il est précisé que les policiers sont restés à distance du groupe « pour ne pas mettre leur intégrité physique en danger ». Ces derniers « n’ont pas pu faire cesser les nuisances » sur la place et « ont dû attendre que les individus quittent les lieux ».

[…]

L’article dans son intégralité sur La Voix du Jura

 

Pakistan : un ressortissant américain abattu au tribunal lors d’un procès pour blasphème

 

Tahir Ahmed Naseem, ressortissant américain de 47 ans, qui était jugé pour blasphème dans la ville de Peshawar, au nord-ouest du Pakistan, a été tué dans la salle d’audience par un membre du public qui était rentré dans le tribunal avec une arme à feu. Naseem était jugé pour blasphème après avoir prétendu être un prophète, un crime passible de la peine de mort ou de la réclusion à perpétuité en vertu du code pénal pakistanais.

Dans un communiqué, le département d’Etat américain a déclaré que les responsables étaient « choqués, attristés et scandalisés» par la mort de Naseem. Selon le communiqué, Naseem avait été «attiré au Pakistan depuis son domicile dans l’Illinois par des individus qui ont ensuite utilisé les lois pakistanaises sur le blasphème pour le piéger». Il n’a pas donné plus de détails. Naseem bénéficiait d’une assistance consulaire depuis son arrestation en 2018. […]

Selon un porte-parole de la police de Peshawar, le tueur présumé a déclaré à Naseem qu’il était un «ennemi de la religion» et méritait d’être tué avant d’ouvrir le feu. […]

fr24new

 

 

 

 

Commande européenne de remdesivir: le triomphe de «big pharma» sur Didier Raoult?

 

Le 1 aout

Gilead marque un point décisif. Le laboratoire américain a signé un contrat d’approvisionnement en traitements anti-Covid 19 avec la Commission européenne. Un choix qui interpelle, le remdesivir n’ayant pas montré de résultats probants lors d’essais cliniques «randomisés». Une affaire qui pourrait nuire à l’image de l’UE.

Fin de partie pour la chloroquine du professeur Raoult? La Commission européenne a tranché: face au Covid-19, les citoyens européens seront traités au remdesivir, l’antiviral et produit-phare de la société pharmaceutique américaine Gilead.

Mercredi 29 juillet, l’organe exécutif de l’Union européenne a annoncé avoir signé la veille un contrat d’approvisionnement médical avec la firme californienne (immatriculée dans le paradis fiscal du Delaware). Ainsi, à partir du mois d’août, 30.000 patients dans l’Union –et au Royaume-Uni– pourront-ils recevoir un traitement au Velkury, le nom commercial du remdesivir.

Lire la suite

 

 

 

L'Iran a arrêté le chef d'un «groupe terroriste» basé aux États-Unis

 

Les services de renseignement iraniens ont arrêté le chef de l'organisation Tondar, qui est basée aux États-Unis, a rapporté ce 1er août la chaîne de télévision publique IRIB.

«Jamshid Sharmahd, chef du groupe terroriste Tondar (basé) aux États-Unis [...], est désormais entre les mains» des agents des services de renseignement iraniens, a indiqué samedi le ministère des Renseignements dans un communiqué, cité par la télévision d'État.

Jamshid Sharmahd est accusé par l’Iran d'être à l'origine d'un attentat perpétré à Chiraz en 2008 qui a fait 14 morts et près de 200 blessés.

«Ces dernières années, le groupe terroriste Tondar s'est fixé comme objectif de mener plusieurs opérations majeures», indique le communiqué.

L'organisation Tondar prône un système monarchique en Iran, qui a cessé d'exister après la révolution islamique de 1979.

Source

 

 

Commenter cet article

kyrEn 03/08/2020 22:19

Un détail révélateur qui n'a pas été bien remarqué, c'est que les comptes Twitter multilingue de certains dirigeants ne sont pas forcément des traductions exacts... par exemple, les comptes en anglais et en arabe de Erdogan communiquent différemment: https://twitter.com/jenanmoussa/status/1281875108039196672