Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 7 juillet 2020

 

Encore des problèmes avec la plate-forme Overblog des articles se range pas dans le bon ordre !

 

Gouvernement Castex : « Je ne fais de guerre à personne », répond Eric Dupond-Moretti aux magistrats

 

PASSATION Lors de la passation de pouvoir au ministère de la Justice, Eric Dupond-Moretti a également évoqué la réforme du parquet

Eric Dupond-Moretti lors de sa passation de pouvoirs au ministère de la Justice, le 7 juillet 2020.
Eric Dupond-Moretti lors de sa passation de pouvoirs au ministère de la Justice, le 7 juillet 2020. — Alain JOCARD / AFP

Jour J pour une des plus grosses surprises du remaniement. Le nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a assuré « à toute la famille judiciaire » qu’il serait le garde des Sceaux « du dialogue » et qu’il ne ferait « de guerre à personne », mardi lors de la passation de pouvoir avec sa prédécesseure Nicole Belloubet.

Le nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a également déclaré mardi vouloir être « le garde des Sceaux qui portera enfin la réforme du parquet », au cœur de récurrentes critiques sur l’indépendance de la Justice.

« La réforme du parquet tant attendue »

« Je veux avancer sur un projet qui me tient à cœur : l’indépendance de la justice. Je souhaite être le garde des Sceaux qui portera enfin la réforme du parquet tant attendue », a affirmé l’ex-avocat pénaliste. « Mon ministère sera aussi celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme », a-t-il par ailleurs promis lors de la passation de pouvoir avec sa prédécesseure Nicole Belloubet.

Après la nomination de ce tonitruant ténor du barreau, souvent critique envers les juges et le parquet, l’USM, principal syndicat de magistrats, avait dénoncé lundi une « déclaration de guerre à la magistrature ».

Source

Lire aussi : Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat

 

Note: encore un donneur de leçons, défendeur des islamistes et des migrants (et des droits des autres) 

 

 

Israël est à l’origine d’une attaque contre un site nucléaire iranien, assurent des sources du New York Times

 

Le 6 juillet

Israël a pu mener un acte de sabotage en posant une bombe sur l’installation d’un site nucléaire iranien, rapporte le New York Times en se référant à ses sources.

Un responsable de services de renseignement au Moyen-Orient a déclaré au New York Times (NYT) qu'Israël était responsable de l'attaque du complexe nucléaire de Natanz du jeudi 2 juillet, en posant une puissante bombe dans un bâtiment où des centrifugeuses avancées étaient en cours de développement.

Un membre anonyme du Corps des gardiens de la révolution islamique a également certifié au quotidien qu'un explosif avait été utilisé.

Le journal américain indique cependant ne pas être en état de vérifier ou de confirmer l’implication d’Israël dans la destruction du site. Certains responsables israéliens sont restés vagues lorsqu'ils ont été interrogés sur la possibilité d'une implication dans une attaque contre Natanz, bien qu'ils aient souligné le danger d'un Iran doté d'armes nucléaires.

Une succession d’accidents

Le New York Times signale que ces derniers mois, des dizaines d'événements ont touché ce secteur, dont des incendies dans des complexes industriels en Iran, et ceux-ci ont également été largement attribués à Israël.

Mais la source susmentionnée du journal, issue du renseignement au Moyen-Orient, a également déclaré que l’accident de Natanz n’avait rien à voir avec les autres incidents récents.

Une faille dans la sécurité

«Alors que les enquêteurs ont envisagé la possibilité que Natanz ait été touché jeudi par un missile de croisière ou un drone, ils considèrent qu'il est plus probable que quelqu'un ait introduit une bombe dans le bâtiment», a confié le membre des Gardiens de la révolution cité par le NYT.

«Ils ne savent pas encore comment ni quand les explosifs ont été introduits, mais l'attaque a clairement montré une lacune dans la sécurité de l'installation», a-t-il ajouté.

Dimanche 5 juillet, le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique Behrouz Kamalvandi a déclaré à l’agence de presse IRNA que l’Iran construirait un bâtiment plus grand en lieu et place de celui endommagé par un incendie sur le site de Natanz et y installerait des équipements plus modernes.

«L’incident pourrait ralentir le développement et la production de centrifugeuses avancées à moyen terme... L’Iran remplacera le bâtiment endommagé par un plus grand, doté d’équipements plus avancés», a-t-il précisé.

Source

 

 

 

L’Iran prétend avoir construit des « villes de missiles » sur la côte du Golfe

 

Le commandant de la marine de l'IRGC a déclaré que Téhéran a également mis en place des installations de missiles offshore qui seront un "cauchemar" pour les ennemis du pays

Alireza Tangsiri, commandant du Corps des Gardiens de la révolution islamique. (Capture d'écran/YouTube)
Alireza Tangsiri, commandant du Corps des Gardiens de la révolution islamique. (Capture d'écran/YouTube)

Un haut commandant du Corps des Gardiens de la Révolution islamique a déclaré dimanche que l’Iran avait construit des « villes de missiles » souterraines tout le long de sa côte sud, avertissant qu’elles seraient un « cauchemar » pour les ennemis de Téhéran.

Le contre-amiral Ali Reza Tangsiri, qui dirige la Marine du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique, a déclaré que l’Iran a également construit des villes dites de missiles au large. Il a déclaré que les sites contiennent des missiles sol-air.

« L’Iran a établi des villes souterraines de missiles onshore et offshore tout le long des côtes du Golfe Persique et du Golfe d’Oman qui constitueraient un cauchemar pour les ennemis de l’Iran », a-t-il déclaré à l’hebdomadaire Sobh-e Sadeq, selon Reuters

L’Iran a utilisé le terme « ville de missiles » pour désigner les installations souterraines où les armes sont stockées pour les protéger des frappes aériennes.

Tangsiri a déclaré que l’Iran ferait bientôt une annonce sur de nouveaux missiles à longue portée et des navires de guerre, sans plus de précisions.

Il a également déclaré que l’Iran surveillait tous les navires qui passent par le détroit d’Ormuz, la voie navigable étroite entre le golfe Persique et le golfe d’Oman. L’Iran a déjà menacé de fermer le détroit, par lequel passent environ 20 % de tout le pétrole.

Les commentaires de Tangsiri font suite à une récente série d’incendies mystérieux en Iran, dont un sur le site nucléaire de Natanz et un autre sur un complexe militaire qui abrite des installations de production de missiles.

Selon un reportage de la télévision israélienne du week-end dernier, Israël se prépare à d’éventuelles représailles iraniennes s’il détermine que Jérusalem est derrière l’explosion de Natanz.

Source

Lire aussi : Le Mossad a déjoué des attaques iraniennes contre des ambassades israéliennes

 

 

 

 

 

Note: encore un donneur de leçons, défendeur des islamistes et des migrants (et des droits des autres) 

 

 

Éric Dupond-Moretti : « Je serai un garde des sceaux de sang-mêlé, mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme »

 

 

 

Des scientifiques alertent l'OMS sur la transmission du Covid-19 par l'air

 

«Il existe un potentiel important de risque d’inhalation de virus contenus dans des gouttelettes respiratoires microscopiques à des distances courtes et moyennes», alerte un groupe de 239 scientifiques internationaux dans une lettre qui vise l'OMS.

Un groupe de 239 scientifiques internationaux a appelé lundi les autorités de santé de la planète et en particulier l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à reconnaître que le nouveau coronavirus peut se propager dans l’air bien au-delà de deux mètres et à recommander par conséquent une ventilation vigoureuse des espaces publics intérieurs.Leur lettre vise directement l’organisation onusienne, déjà critiquée pour avoir tardé à recommander les masques, et ici accusée de refuser de voir l’accumulation d’indices d’une propagation par l’air du virus qui a tué plus de 500.000 personnes dans le monde en six mois, indique l'AFP.

Lire la suite

 

 

 

 

Marine Le Pen s'inquiète de la nomination d'Eric Dupond-Moretti à la justice, "un militant d'extrême gauche"

 

La dirigeante du Rassemblement national regrette que le nouveau Garde des sceaux se soit prononcé pour l'interdiction du Front national en 2015.
 

Eric Dupond-Moretti à la place Vendôme. Le médiatique avocat est nommé nouveau ministre de la Justice dans le premier gouvernement de Jean Castex. C'est l'une des surprises du casting gouvernemental.

Un nomination qui fait déjà des vagues, notamment à l'extrême droite. Marine Le Pen, président du Rassemblement national, dénonce la nomination "d'un militant d'extrême gauche". Sur Twitter, la députée regrette que le nouveau ministre "souhaite l'interdiction du RN". "Ça promet", partage-t-elle.

Marine Le Pen fait ainsi référence à un entretien accordé par Eric Dupond-Moretti, à France Inter, en 2015, où il juge que "le FN n'est pas un parti républicain, il faut l'interdire". Sur Jean-Marie Le Pen, l'avocat disait: "Il est raciste depuis toujours". "C'est une petite entreprise qui fonctionne pas mal: lui s'est occupé des juifs, elle s'occupe des musulmans", poursuivait Eric Dupond-Moretti.

Source

 

 

 

Le spécialiste du djihadisme Hicham Al-Hachémi assassiné à Bagdad

 

Hicham Al-Hachémi, spécialiste des mouvements djihadistes dont le groupe Etat islamique (EI), a été assassiné lundi 6 juillet au soir devant son domicile, à Bagdad, provoquant une vague d’indignation en Irak et au-delà.

M. Al-Hachémi, père de famille de 47 ans, apparaissait quotidiennement dans les médias locaux ou internationaux pour commenter l’activité des groupes djihadistes, la politique irakienne et les actions des factions armées chiites pro-Iran.

Ce natif de Bagdad, visage rond et crâne rasé, était également consulté par de nombreuses chancelleries et personnalités politiques irakiennes.

Lire la suite

 

 

 

 

Hongkong va « appliquer vigoureusement » la loi sur la sécurité nationale, TikTok se retire

 

Une semaine après que Pékin a imposé au territoire semi-autonome la nouvelle loi sur la sécurité nationale, la chef de l’exécutif hongkongais l’a défendue, mardi 7 juillet, s’engageant à l’« appliquer vigoureusement », estimant que cette loi permettrait de rétablir la stabilité dans le territoire. S’exprimant lors d’une conférence de presse, Carrie Lam s’est voulue à la fois rassurante et menaçante. Elle a mis notamment en garde les militants « radicaux » contre tout « franchissement de la ligne rouge ». « Les conséquences d’une violation de cette loi sont très graves », a rappelé la chef de l’exécutif.

Lire la suite

 

 

 

 

Réformes policières. Polémique à New York après 45 fusillades et 11 morts en un week-end

 

Hausse de 130 % des fusillades en juin, 11 morts rien que ce week-end : la police new-yorkaise a déploré lundi une hausse de la criminalité qu’elle a attribuée partiellement au climat créé par les manifestations anti-racistes, alimentant la polémique sur les réformes policières engagées après la mort de George Floyd.

(…) Ouest France

 

 

 

tats-Unis : six enfants tués ce week-end dans des fusillades, les autorités appellent à la fin de la violence armée dans ces communautés

 

Au moins six enfants ont été tués dans des fusillades à travers le pays pendant le week-end des vacances, ce qui a suscité des appels de la part des autorités pour mettre fin à la violence armée qui sévit dans leurs communautés.
[…]

CNN

 

 

Zimbabwe : le vice-président Mohadi s’en prend aux Blancs pour expliquer les grandes crises du pays

 

[…]
« Nous avons obtenu notre indépendance, mais l’homme blanc ne nous a jamais appris comment gérer notre économie », a déclaré Mohadi dans un discours diffusé samedi à la télévision nationale. Il a déclaré que les seules connaissances des locaux étaient de gérer des magasins de bouteilles et des commerces de détail.

« C’est tout, rien de plus », a-t-il dit.

Mohadi, qui est l’un des deux vice-présidents du pays, a déclaré que les colonisateurs n’avaient pas fait grand-chose pour transmettre leurs connaissances aux habitants.

Le Zimbabwe, qui était autrefois connu comme le « grenier à blé de l’Afrique », a dégénéré en chaos économique au début des années 2000 sous l’administration de l’ancien président Robert Mugabe. Le programme controversé de redistribution des terres du pays, qui a vu la saisie des fermes appartenant aux Blancs, a été suivi par une instabilité politique et une hyperinflation qui ont fait s’effondrer la monnaie locale.

Le dollar zimbabwéen, qui était auparavant ancré à 1:1 avec le dos vert, ne vaut plus qu’environ 1 % de sa valeur d’antan. La monnaie s’échange actuellement à 100:1 par rapport au dollar américain sur le marché parallèle largement utilisé.

Plus de 4,3 millions de Zimbabwéens vivant en zone rurale sont confrontés à l’insécurité alimentaire […]

New Zimbabwe

 

 

Bayonne : Philippe, 58 ans, en état de mort cérébrale après avoir été tabassé par des « jeunes » (MàJ : décédé)

 

(…) Son époux est en train d’être opéré, elle ne le verra que quelques heures plus tard, à 1 heure du matin, accompagnée de ses trois filles âgées de 18, 21 et 24 ans. Branché à une machine, Philippe est en état de mort cérébrale. Ce conducteur de bus de 58 ans, a été violemment agressé dimanche soir à l’arrêt « Balishon », situé au pied d’un quartier populaire de la ville (…)

 

Véronique Monguillot, 52 ans, est l’épouse de Philippe, le conducteur de bus mortellement agressé dimanche soir à l’arrêt de Tram’bus «Balishon» à Bayonne. Elle se confie sur ce drame. «J’ai l’impression de vivre un cauchemar.»

Le Parisien

Cinq personnes d’ores et déjà été interpellées et placées en garde à vue. Selon les premiers éléments, le chauffeur aurait refusé l’accès au bus à une personne ne portant pas de masque, demandant au passage à quatre autres personnes déjà présentes dans le véhicule également sans masque, de sortir.

BFMTV

La victime a été rouée de coups après avoir refusé d’accepter des usagers qui n’avaient pas de titre de transport et n’étaient pas porteurs de masques.

Un chauffeur de bus du réseau de Bayonne, agressé dimanche soir vers 19h00 par plusieurs personnes à un arrêt, est en état de mort cérébrale, a fait savoir ce lundi une source policière. Le quiquagénaire a été roué de coups et grièvement blessé à la tête après avoir refusé d’accepter quatre usagers qui n’avaient pas de titre de transport et n’étaient pas porteurs de masques, précise une source proche du dossier à BFMTV.

(…) BFMTV

Selon nos informations, le conducteur est intervenu pour calmer un groupe de jeunes installé au fond de son bus. Les jeunes s’apprêtaient à partir lorsque l’un d’entre eux est revenu vers le conducteur et l’a violemment frappé à la tête, par derrière.

France Bleu

 

 

 

Nantes : il reçoit plusieurs coups de couteau «sans raison particulière»

 

[…]

La victime, consciente lors de l’arrivée des forces de l’ordre, a reçu plusieurs coups de couteau : au pectoral droit, à la jambe et la fesse gauches, des entailles à l’arrière du cou et une entaille à la jambe gauche.

L’homme de 35 a été hospitalisée au CHU de Nantes. Son pronostic vital n’était pas engagé. Son agresseur est toujours recherché.

L’article dans son intégralité sur Actu Nantes

 

 

 

 

Le Conseil de l’Europe prône l’interdiction du profilage racial dans les services de police

 

La commission antiracisme du Conseil de l’Europe a mis en garde lundi contre le profilage racial dans les services de police, qui peut conduire à un «racisme institutionnalisé» et doit être «expressément interdit par la loi», selon un communiqué de l’institution.

«Le profilage racial constitue une forme spécifique de discrimination raciale et doit être expressément interdit par la loi», insiste cette commission, soulignant le «sentiment d’humiliation et d’injustice» éprouvé par les groupes qu’il vise. D’après la Cour européenne des droits de l’Homme, qui contrôle le respect des droits fondamentaux dans les 47 Etats membres du Conseil de l’Europe, le profilage racial peut aboutir à un «racisme institutionnalisé», pointe le communiqué.

La Commission antiracisme presse donc les États membres «de prendre des mesures dans ce domaine, allant du développement de procédures de recrutement qui garantissent que la composition de la police reflète la diversité de la population à la création d’organismes pleinement indépendants chargés d’enquêter sur les allégations d’abus commis par des policiers». […]

Le Figaro

 

 

Prison de Varces (38): les véhicules de l’administration visés par des tirs d’arme de guerre

 

Tirs contre des voitures de la prison de Varces (Isère) , »c’est à l’arme de guerre que l’on s’en prend à l’institution »

Des véhicules de la prison de Varces en Isère ont été visés par des tirs d’arme automatique dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 juillet. Pas de blessé mais les vitres de deux voitures de la direction ont explosé. Une enquête a été ouverte.

[…]

Un break blanc type 308 Peugeot a pénétré sur le domaine pénitentiaire avec deux hommes cagoulés à bord ». L’un d’eux serait alors sorti du véhicule et aurait tiré une rafale à l’arme automatique « de type Kalachnikov en direction du parking des personnels de direction »

[…]

L’article dans son intégralité sur France 3

 

 

Grèce : un migrant africain poignardé à mort par un migrant afghan, tension à son comble dans le camp de Moria

 

Grèce : un migrant africain poignardé à mort, la tension à son comble à Moria

[…]

« J’ai vu la scène de mes propres yeux ». C’est encore sous le choc qu’un Palestinien a raconté à InfoMigrants avoir été témoin de l’attaque mortelle d’un migrant africain de 19 ans, dimanche 5 juillet, au camp de Moria sur l’île de Lesbos en Grèce. « Un Afghan a poignardé à plusieurs reprises un Africain pour lui voler son portable », affirme le jeune homme qui souhaite garder l’anonymat par craintes de représailles.

« Il faut dire, souligne-t-il, qu’il y a de gros problèmes de racisme à Moria. Les personnes qui ont la peau noire ne sont pas considérées comme les autres, ils se font régulièrement attaquer, insulter »

[…]

Pour manifester leur mécontentement, un groupe de migrants a commencé, lundi midi, à bloquer l’entrée des convois de ravitaillements alimentaires, rapporte un Syrien de Moria, en contact avec InfoMigrants. Une autre manifestation a démarré mardi matin avant d’être dispersée par la police anti-émeute usant de gaz lacrymogène, selon Franziska Grillmeier, une journaliste basée à Lesbos. Le but de ces rassemblements, explique le Syrien, est de faire réagir les autorités et de « libérer » les demandeurs d’asile coincés dans les camps depuis le 21 mars.

[…]

L’article dans son intégralité sur InfoMigrants

 

 

Zemmour : « Les Verts se moquent complètement de la France. Ce sont des vrais internationalistes, des vrais mondialistes »

 

 

 

 

Coronavirus, gestion de la crise sanitaire : ouverture d’une information judiciaire visant Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran

 

[…]

Le procureur général près la Cour de cassation a annoncé, mardi 7 juillet, l’ouverture d’une information judiciaire visant l’ancien Premier ministre Edouard Philippe, l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn et son successeur Olivier Véran, pour leur gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19, a appris franceinfo dans un communiqué de la Cour de justice de la République.

« Conformément à la décision rendue par la commission des requêtes vendredi 3 juillet dernier, cette information judiciaire est ouverte du chef d’abstention de combattre un sinistre », pour des « faits commis à Paris courant 2019 et 2020 ».

Neuf plaintes jugées recevables

[…]

L’article dans son intégralité sur France Info 

Commenter cet article