Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________________

Le 5  juillet 2020

 

 

 

 

 

Colonisation : le président algérien attend des excuses de la France et rappelle que plus de 6 millions d’Algériens y vivent

 

Alger souhaite de nouveaux gestes d’apaisement de la part de Paris pour améliorer les relations entre les deux pays, indique le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, dont des excuses.

«On a déjà reçu des demi-excuses. Il faut faire un autre pas (…) On le souhaite», a déclaré samedi 4 juillet le président algérien Abdelmadjid Tebboune, lors d’une interview à la chaîne internationale France 24, concernant d’éventuelles excuses de la France pour la colonisation de l’Algérie. «Cela va permettre d’apaiser le climat et le rendre plus serein pour des relations économiques, pour des relations culturelles, pour des relations de voisinage», poursuit-il en rappelant que plus de 6 millions d’Algériens vivent en France et qu’ils «peuvent emmener quelque chose là-bas et ici».

«Je trouve qu’avec le président Macron nous pouvons aller loin dans l’apaisement, dans le règlement du problème de la mémoire», estime le président Tebboune.

«C’est quelqu’un de très honnête, qui veut apaiser la situation (…) et permettre à nos relations de retrouver leur niveau naturel», a-t-il poursuivi, le qualifiant aussi de «très sincère», «très propre du point de vue historique». […]

Le Point

 

Note : sa ressemble a des menaces !

 

 

La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique

 

Après avoir attaqué le général de Gaulle, la Ligue de défense noire africaine s’en prend désormais au Vatican. Partageant un extrait du discours du porte-parole du parti politique catholique Civitas sur son compte Twitter, l’organisation a ensuite appelé à la dissolution de l’Église catholique.

Le porte-parole Egountchi Behanzin en plein discours. © ISA HARSIN/SIPA

La Ligue de défense noire africaine (LDNA), déjà à l’origine d’une polémique pour les propos de son leader lors de la manifestation contre le racisme et les violences policières du 6 juin à Paris, a encore fait parler d’elle avec deux tweets postés dans la nuit du 4 au 5 juillet.

Dans le premier, elle dénonce le discours du président de Civitas, un mouvement politique catholique traditionaliste. Dans un message ironique, elle affirme que les membres de ce parti regrettent «le bon temps béni de l’esclavage et de la colonisation où le dieu d’Amour nous avait permis d’user des charmes des négresses».

La seconde partie de la publication concerne les revendications de l’organisation qui affirme «défendre les droits des Noirs africains». La LDNA estime qu’elle obtiendra bientôt «des réparations justes pour toutes les atrocités commises et permises par la France, sur nos ancêtres». Et de conclure: «Même le Vatican, l’Église catholique, devra passer à la caisse et être dissoute après le paiement des réparations».

Lire la suite

 

 

 

 

Zemmour : « Les indigénistes veulent détruire les Blancs (…) L’identité française est stable depuis le 9ème siècle (…) Vous défendez une idée, je défends un pays »

 

 
@CNEWS

Éric Zemmour : « Les indigénistes veulent détruire les blancs »

L’intégralité de #Facealinfo : bit.ly/2Assd7

VIDEO

 

 
@CNEWS
Éric Zemmour : « Aujourd’hui, on dit : "Je suis républicain" pour ne pas dire "Je suis français" »
L’intégralité de #Facealinfo : bit.ly/2Assdf7

VIDEO

 

 
@DamienRieu
«Les indigénistes pensent qu’à force de dire que la France est raciste, esclavagiste, colonialiste, les Français finiront par le croire ». #Facealinfo

VIDEO

 

 
@CNEWS
Éric Zemmour : « On peut tenir un discours universaliste et en même temps, bien comprendre qu’il y a toujours eu des conflits de civilisations. Je pense que l’on vit ce renouveau de conflit de civilisations  L’intégralité de #Facealinfo : bit.ly/2Assdf7
 
 

 

Toulouse : action de Génération identitaire contre le racisme anti-blanc

 

 
@Tha_is_dcf
Ce matin à #Toulouse, Génération identitaire dit stop au racisme anti-blanc. En teignant l'eau des fontaines, nous dénonçons cette haine bien réelle et pourtant niée. C’est le Blanc qui se fait tuer gratuitement dans la rue, comme Thomas à Sarcelles, et pas Adama Traoré !

Sur les photos publiées sur les réseaux sociaux, l’eau de trois fontaines du centre-ville de Toulouse sont teintées de rouge. Chacune de ces image est barrée d’un logo blanc : « #WhiteLivesMatter« , « Stop au racisme anti-blanc » et « Toujours debout jamais à genoux« . Toutes sont signées Génération Identitaire. Elles s’opposent au mouvement Black Lives Matter dénonçant le racisme et ayant pris de l’ampleur en France avec la mobilisation dans l’affaire Adama Traoré.

(…) France 3

 
 

 

 

Sarcelles : Thomas, 23 ans, poignardé à mort par un homme qui sortait de prison (MAJ : Témoignage du père de la victime)

 

 
@Tancrede_Crptrs
Thomas a été poignardé à mort par un homme qui sortait de prison. Son père témoigne : "Il a reçu 8 coups de couteau, il s'est vidé de son sang. L'agresseur a-t-il été libéré à cause du COVID ? Aucune réponse de la justice, on a l'impression qu'on n'existe pas." #JusticePourThomas
 
 
@Tha_is_dcf
Thomas, un jeune de 23 ans poignardé à mort à Sarcelles pour qui il n’y aura aucun hommage médiatique. Trop blanc pour qu’on le plaigne. C’est notre peuple qu’on assassine dans le plus grand des silences. Tweetez massivement #JusticePourThomas !
3,5 k personnes tweetent à ce sujet.

3 juillet 2020

Val-d’Oise : la colère des parents de Thomas, 23 ans, poignardé à mort à Sarcelles

Le jeune homme est mort à l’hôpital à Paris dans la nuit du 11 juin après avoir été agressé à Sarcelles dans la nuit du 10 mai par un homme, sorti depuis peu de prison. Ses parents accablés par la souffrance témoignent de leur désarroi.

C’est un couple brisé par la douleur après le décès de leur fils unique. Thomas est mort dans la nuit du 10 au 11 juin des suites de ses blessures à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (XIII e ). Ce jeune homme de 23 ans avait été poignardé à Sarcelles (Val-d’Oise) dans la nuit du 9 au 10 mai dernier alors qu’il fêtait la fin de son contrat avec des amis, par un quadragénaire, sorti depuis peu de prison. Ses parents, Philippe et Nathalie, ne cachent pas leur colère. Après avoir passé 35 ans dans le quartier du Village à Sarcelles, Philippe estime que la ville dans laquelle leur fils a grandi a changé pour devenir une zone de non-droit.

Ce soir-là, rue Chaussy, Thomas, passionné de musique et de freeride en trottinette, venait de terminer un contrat dans une enseigne de bricolage avant de retrouver un emploi chez un distributeur de boissons.

[…]

L’article dans son intégralité sur Le Parisien

 

Lot-et-Garonne : la gendarme Mélanie Lemée, 25 ans, ex-judoka de haut niveau, tuée par un individu « défavorablement connu »

 

Lot-et-Garonne : la gendarme Mélanie Lemée décède après avoir été percutée par un automobiliste

[…]

un conducteur, ayant déjà fait deux refus d’obtempérer plus tôt dans la soirée, tente à nouveau de se soustraire en faisant un écart et percute alors violemment la gendarme Mélanie Lemée, qui se trouve sur le bas-côté de la chaussée.

Gravement blessée, la militaire est rapidement prise en charge sur place par les secours. En dépit des soins prodigués, elle décède des suites de ses blessures.

[…]

Le conducteur, défavorablement connu des services, a immédiatement été interpellé par les gendarmes.

[…]

L’article dans son intégralité sur Gendinfo

 

 

 

 

Saint-Ouen (93) : Zakaria, plus jeune colistier du nouveau maire Karim Bouamrane, arrêté sur un scooter volé (Màj : de nouveau interpellé pour détention de stupéfiant)

 

05/07/2020

 

Actu Orange


03/07/2020

Zakaria Zigh, 19 ans, a été interpellé la nuit dernière sur un scooter volé. Karim Bouamrane (PS), qui deviendra officiellement maire de Saint-Ouen ce samedi, lui a demandé de se mettre en retrait de la vie politique.

La carrière politique naissante de Zakaria Zigh, 19 ans, a déjà du plomb dans l’aile. Il est peu probable que ce jeune colistier de Karim Bouamrane (PS) siège sur les bancs de la majorité, au sein du nouveau conseil municipal de Saint-Ouen : la nuit dernière, il a été interpellé alors qu’il circulait sur un scooter volé, avant d’être placé en garde à vue. Il a été relâché depuis et « fait l’objet d’un rappel à la loi », précise le parquet de Bobigny.

(…) Le Parisien

 

 

Goussainville (95) : le nouveau maire, Abdelaziz Hamida, aurait bien été fiché S

 

[…]

Selon plusieurs sources sécuritaire que « le Parisien » a pu recouper, l’élu aurait « bien été fiché S mais ne l’est plus aujourd’hui ». Il est néanmoins toujours suivi par le renseignement territorial du Val d’Oise.

[…]

Le Parisien

 

 

 

 

Le djihadiste de l’État islamique Tyler Vilus échappe à la réclusion criminelle à perpétuité (MàJ)

 

04/07/2020

[…]

Tyler Vilus a été déclaré coupable des trois infractions criminelles qui lui étaient reprochées, mais il échappe à la réclusion à perpétuité qui avait été requise contre lui.

Le djihadiste français de 30 ans a été condamné, vendredi 3 juillet, à trente ans de prison assortis d’une période de sûreté des deux tiers par la cour d’assises spécialement composée de Paris, selon laquelle l’accusé a bien adhéré à une association de malfaiteurs terroriste en Syrie, dirigé un groupe terroriste et participé à la commission de deux meurtres.

Incarcéré depuis 2015, il pourra formuler sa première demande d’aménagement de peine en 2035 ; il aura alors 45 ans.

« Il était possible » de condamner Tyler Vilus à la perpétuité, a rappelé Laurent Raviot, le président de la cour, dont les cinq magistrats ont décidé, au bout de dix heures de délibération, de « laisser une lueur d’espoir » à l’accusé pour lui permettre d’« évoluer ». « Je vous remercie », a commenté, impassible, Tyler Vilus […]

Le Monde

 

 

 

#BlackLivesMatter : un pasteur propose de « décapiter » la statue de Bismarck à Hambourg

 

HAMBOURG (Allemagne). Le pasteur et ancien responsable des études pour la culture du souvenir à l’Académie protestante de Hambourg, Ulrich Hentschel, a proposé d’enlever la tête de la statue Bismarck. « Cela provoquerait une irritation. C’est extrêmement important, pour que la monumentalité et la force de ce monument soient brisées », a-t-il déclaré au NDR.

La statue du père de l’unification allemande dans le vieux parc de l’Elbe avait été la cible de polémiques à la suite du mouvement « Black Lives Matter ». Des plans visant à placer des plaques sur le monument avec des explications sur l’importance de Bismarck ne sont donc pas suffisants pour Hentschel. « A la fin, le vieux Bismarck ne doit plus dominer dans sa pose héroïque avec l’épée ».

Le clergé protestant a dénoncé la politique africaine de Bismarck. « Il est bien connu qu’après une première hésitation, il a fondé la politique coloniale allemande. Lors d’une conférence à Berlin, lui et d’autres se sont penchés sur une carte de l’Afrique, puis ils ont divisé le continent entre eux comme une bande de voleurs », s’indigne Hentschel.

Le pasteur a également déploré sa lutte contre les socialistes au XIXe siècle. « Il faut aussi se rappeler qu’il a interdit l’organisation qui a précédé le SPD. Des milliers de socialistes ont été emprisonnés et expulsés à l’époque ».

Junge Freheit

 

La fresque en hommage à Adama Traoré et George Floyd vandalisée à Stains – vidéo

 

«Extorsion», «vol», «stop aux Traoré», ces mots et d’autres tags sont apparus dans la nuit de samedi à dimanche sur la fresque en hommage à Adama Traoré et George Floyd inaugurée le 18 juin dernier à Stains.

La fresque rendant hommage au Français Adama Traoré, mort en juillet 2016 lors d’une interpellation à Beaumont-sur-Oise, et à l’Américain George Floyd, asphyxié lors de son arrestation le 25 mai à Minneapolis, a été vandalisée avec des tags cette nuit.

L’œuvre a été inaugurée place du Colonel-Fabien à Stains (Seine-Saint-Denis) le 18 juin par le maire (PCF) de la commune, Azzédine Taïbi.

 

 

Phrase polémique sur la fresque

Cette fresque, réalisée par un collectif d’artistes locaux et représentant les visages des deux hommes, avait alors provoqué l’ire du syndicat policier Alliance en raison de l’inscription «contre le racisme et les violences policières». L’organisation a rapidement demandé, sur sa page Facebook, que «cette phrase soit repeinte ou supprimée car elle stigmatise la police républicaine».

Le maire PCF de Stains Azzédine Taïbi a été mis en demeure par le préfet de Seine-Saint-Denis de modifier la fresque.

«Monsieur le préfet me met en demeure de supprimer le mot "policières" de la fhttps://fr.sputniknews.com/international/202007051044057489-un-drapeau-us-brule-devant-la-maison-blanche-sous-des-slogans-lamerique-na-jamais-ete-grande/resque. Cette injonction était celle du syndicat de policiers Alliance. Je ne saisis pas le sens de cette mise en demeure infondée», a déclaré Azzédine Taïbi qui a mandaté son avocat Arié Alimi «afin d’étudier les suites à donner au préfet».

Lire la suite

 

 

 

Un véhicule fonce à toute vitesse sur des manifestants sur une autoroute à Seattle - vidéo choc

 

Une des deux femmes blessées par une voiture qui a foncé sur un groupe de manifestants à Seattle samedi 4 juillet est décédée à l’hôpital, a rapporté l’Associated Press. Une journaliste a publié la vidéo choquante des faits. Le conducteur du véhicule a été arrêté et placé en détention.

Lire la suite et voir vidéo

Lire aussi (vidéo) : Un drapeau US brûlé devant la Maison-Blanche sous des slogans «l’Amérique n’a jamais été grande»

 

 

 

La statue de Christophe Colomb détruite à Baltimore le jour de l’Indépendance américaine – vidéo

 

Alors que les États-Unis fêtaient leur indépendance, des manifestants à Baltimore s’en sont pris à la statue de Christophe Colomb, la détachant de son socle pour la jeter dans la baie, a rapporté une antenne locale de la CNN. Récemment, d’autres monuments représentant des personnalités controversées ont été retirés en marge de protestations.

Depuis le meurtre de l’Afro-Américain George Floyd fin mai, le mouvement antiraciste qui soulève le pays a entrepris la démolition des monuments à la gloire de personnalités responsables de l’esclavage, de génocides ou encore de guerres à travers le pays. À Baltimore, dans l’État du Maryland, la dernière statue détruite est celle de Christophe Colomb, tenu responsable du massacre des Amérindiens.

«Après son renversement, la statue s'est brisée en plusieurs morceaux, qui ont ensuite été traînés sur la place et jetés dans le port intérieur», a raconté à CNN Louis Krauss, témoin de l’événement et auteur de la vidéo. Samedi 4 juillet, jour de l’Indépendance américaine, au moins 300 personnes s’étaient rassemblées dans le quartier de Little Italy, où la statue avait été installée il y a plus de 30 ans

D’après le Baltimore Sun, les forces de l’ordre se sont tenues à l’écart des manifestants, même lorsque ceux-ci ont détruit la statue. Lester Davis, porte-parole du maire démocrate de la ville, n’a pas confirmé si les policiers avaient reçu l’ordre d’autoriser sa démolition. Il a toutefois fait savoir que la protection des monuments n’était clairement pas la priorité des services de police, mais plutôt les homicides et autres crimes violents.

Le président du conseiller municipal de Baltimore, Brandon Scott, a rappelé qu’il avait lui-même réclamé en 2017 que le monument soit retiré. «Je soutiens la communauté italo-américaine de Baltimore et la communauté indigène de Baltimore. Je ne peux cependant pas soutenir Colomb», a-t-il indiqué dans un communiqué.

Lire la suite et voir vidéo

 

 

 

Berlin : Une jeune femme de 25 ans agressée dans un tramway et poussée sur le quai par un migrant gambien (Vidéo)

 

Allemagne – Un homme a attaqué une femme dans un S-Bahn de Berlin. D’abord avec des paroles, mais ensuite la situation s’est aggravée. La femme a désespérément demandé de l’aide aux passagers, encore et encore. Mais les témoins ne sont pas intervenus ou seulement de manière hésitante.

(…) L’homme agressif avait auparavant attaqué verbalement les passagers du train, ont ajouté les autorités. La femme de 25 ans, que l’on peut voir dans la vidéo et qui s’agenouille à côté du chien, a essayé de calmer l’individu – et a ainsi attiré son agressivité.

(…) La femme veut descendre au prochain arrêt. Au moment où elle tient la porte, l’agresseur la pousse sur le quai. Ensuite, il la suit et il y a une échauffourée.

(…) La femme supplie à nouveau pour obtenir de l’aide : « Pouvez-vous m’aider, s’il vous plaît. On m’agresse, s’il vous plaît ».

(…) L’homme a été identifié. Il s’agit d’un ressortissant gambien de 22 ans, qui a interpellé puis remis en liberté.

Bz-berlin.de

 

 

 

Bruxelles : Un mort et plusieurs blessés cette nuit dans une fusillade à la Kalachnikov !

 

Des échanges de coups de feu, probablement des tirs de Kalachnikov selon des témoins, ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, aux alentours de minuit, place Alfred Orban à Forest, a indiqué dimanche matin le porte-parole du parquet de Bruxelles.

Un jeune est décédé des suites de ses blessures. Deux autres sont hospitalisés pour des blessures par balle. Leurs jours ne seraient plus en danger. Le parquet de Bruxelles a immédiatement ouvert une enquête pour meurtre et tentatives de meurtres..

sudinfo.be

 

 

 

Bellerive-sur-Allier (03): un migrant afghan condamné pour le viol d’une adolescente française

 

Reconnu coupable de viols commis à Bellerive-sur-Allier en 2018, un homme condamné à douze ans de réclusion criminelle

[…]

Après presque deux ans de dénégations portées par une même énergie à clamer son « innocence », l’accusé est passé aux aveux, ce vendredi matin. Aveux a minima. Mais aveux quand même. Oui, Khodad S. a bien violé la jeune fille assise là, sur le banc des parties civiles. Une jeune femme qui a rappelé durant le procès ce jour du 27 septembre 2018, où elle avait été « violée par un homme qui l’avait poussée dans des buissons », et ce alors « qu’elle rentrait chez elle » après une soirée passée dans les parcs de Vichy avec un ami. Violée, donc, « et à deux reprises »

[…]

« Pas de pardon ni d’oubli »

Et de regretter qu’il n’y ait pas eu, de la part de l’accusé d’origine afghane (traduit par une interprète), une « once de compassion », ce qui a rajouté « de la souffrance » à la jeune victime.

Finalement, après une heure et demie de délibéré, et conformément aux réquisitions de l’avocat général, Khodad S. a été déclaré coupable des viols, et condamné à une peine de douze ans de réclusion criminelle. Une peine assortie d’une interdiction définitive de paraître sur le territoire français. « C’est un soulagement », ont soufflé les avocats de la victime qui, peu avant, avait tenu à dire « qu’elle ne pardonnerait jamais. Et qu’elle n’oublierait jamais… ».

[…]

L’article dans son intégralité sur La Montagne

 

 

Erdogan rejette les critiques au sujet du statut de Sainte-Sophie

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rejeté vendredi les critiques concernant sa volonté affichée de reconvertir l'ex-basilique Sainte-Sophie d'Istanbul en mosquée, en dépit de l'inquiétude exprimée en Turquie et à l'étranger. «Porter des accusations contre notre pays au sujet de Sainte-Sophie revient à attaquer directement notre droit à la souveraineté», a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

Il réagissait à des mises en garde adressées par plusieurs pays quant à un éventuel changement du statut de Sainte-Sophie pour la transformer en mosquée, examiné jeudi par le plus haut tribunal administratif de Turquie. Le Conseil d'Etat turc s'est penché sur une requête en ce sens formulée par plusieurs associations lors d'une brève audience et doit annoncer sa décision sous 15 jours.

Convertie en mosquée après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453, elle a été transformée en musée en 1935 par le dirigeant de la jeune République turque, Mustafa Kemal, soucieux de «l'offrir à l'humanité». Mercredi, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo avait exhorté Ankara à ne pas toucher au statut de musée de Sainte-Sophie et la France a affirmé qu'elle serait attentive «à la préservation de l'intégrité de ce joyau du patrimoine universel» qui doit selon elle «rester ouvert à tous». Le sort de Sainte-Sophie préoccupe aussi tout particulièrement la Grèce voisine, qui surveille de près le devenir du patrimoine byzantin en Turquie.

Lire la suite

 

 

 

État d’urgence sur l’Ocean Viking : les membres de l’ONG menacés de mort par les migrants qu’ils ont recueillis (MàJ)

 

Bagarres, tentatives de suicide, menaces physiques envers l’équipage: la tension est devenue telle, à bord de l’Ocean Viking, que le navire humanitaire qui a recueilli 180 migrants en Méditerranée s’est déclaré vendredi en « état d’urgence », une première.

(…) Depuis jeudi, plusieurs bagarres ont éclaté, principalement entre groupes ethniques, et six tentatives de suicide ont été recensées. Le pont est désormais divisé en plusieurs groupes: une majorité de migrants, environ 130, qui patientent dans le calme en attendant de pouvoir rejoindre les rives de l’Europe après avoir fui la Libye; une minorité agitée, pour laquelle SOS Méditerranée a demandé dans l’après-midi une évacuation médicale pour raison de « détresse psychologique aiguë », 44 Tunisiens, Marocains et Egyptiens; entre ces deux groupes, l’équipe de l’ONG, en combinaison orange, qui a dû doubler ses effectifs sur le pont pour des raisons de sécurité.

A certains moments, toute l’équipe est même mobilisée pour calmer les esprits. Mais depuis vendredi, c’est aussi l’équipage qui est visé par ces menaces – parfois de mort -, émanant d’un même groupe.

(…) Le Point

 

 

 

 

Danièle Obono (LFI) déplore le choix de Jean Castex comme Premier ministre : «Homme blanc de droite bien techno & gros cumulard»

 

La députée et porte-parole de La France Insoumise (LFI) Danièle Obono s’est fait remarquer, vendredi, par un tweet en réaction à la nomination de Jean Castex comme Premier ministre en remplacement d’Edouard Philippe. Un message volontairement provocant, certains le qualifiant même de raciste puisqu’elle fait référence à la couleur de la peau de Jean Castex.

La Dépêche

 

Commenter cet article